Archive

Archive for the ‘Demeure du Chaos / Abode of Chaos’ Category

Le Progrès – janvier 2022 – La Demeure du Chaos : nouvelle passe d’armes au tribunal à Lyon

Le Progrès – janvier 2022 – La Demeure du Chaos : nouvelle passe d’armes au tribunal à Lyon
Le Progrès de Lyon – Vendredi 14 janvier 2022

Artmarket.com : le Marché de l’Art, par la révolution des NFTs, va connaître une croissance exponentielle avec Artprice pour les raisons suivantes

Depuis 25 ans, Artprice by Artmarket, Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art, analyse la structuration de ce marché à travers ses différents départements : histoire de l’art, banques de données, économétrie et statistiques, sociologie, économie, juridique et fiscal.

AbodeofChaos #99

© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.

Courtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos

IMG-1976
© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.
Courtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos
© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.
ourtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

.

Artprice-nft.com

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

Selon thierry Ehrmann fondateur et PDG du groupe : « Artprice by Artmarket, depuis cinq ans, s’est emparée légitimement de l’impact des NFTs sur le Marché de l’Art car il s’agit bien de son cœur de métier historique qui sont les banques de données et la Blockchain ainsi que la normalisation analogique puis numérique du Marché de l’Art dont Artprice est l’auteur unique, avec une protection de ses codes sources au titre de la propriété intellectuelle, depuis 1999 ».

Pour information, Artmarket, avec notamment sa R&D, la conception de Artpriceblockchain.com, a obtenu, dès 2015, le prestigieux label étatique français «entreprise innovante » décerné par la Banque Publique d’Investissement (BPI). Fait rare, ce label lui a été de nouveau attribué en 2018.

Artmarket.com renouvelle plus que jamais son ambition. En effet, il est possible que sa Marketplace NFT ® puisse réaliser dans le futur un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros, voire des centaines de millions à terme.

Cette ambition est portée par le raisonnement suivant qui se décompose, d’une part, par une approche spécifique et unique de la Blockchain et des NFTs et d’autre part, par une analyse historique, sociologique et économique du Marché de l’Art.

Approche spécifique et unique de la Blockchain et des NFTs

Artmarket.com, dans la conception de son DAO « Decentralized Autonomous Organization » (organisation autonome décentralisée), va produire un « smart contract » (contrat intelligent) déployé sur la blockchain Ethereum.

Le DAO d’Artmarket.com conçu de manière responsable, réunit à ce jour des règles immuables et transparentes qu’elle a codifiées scientifiquement depuis 25 ans pour régir de manière impartiale les règles du Marché de l’Art, qui est un des plus vieux marché du monde.

Le DAO d’Artmarket.com est transparent. Il repose de facto sur un cadre supra-national et fait l’objet de contributions des meilleurs historiens, juristes, scientifiques et économètres, recueillies durant ces deux dernières décennies, pour établir son code ouvert (open data).

Artprice, Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art , est l’auteur depuis 25 ans de ses banques de données, qui font autorité dans le monde entier avec le plus grand fonds documentaire au monde de notes, manuscrits et catalogues de ventes depuis 1700, qui cautionne l’authenticité et la preuve historique de ses banques de données.

Par sa fiabilité et sa réputation incontestée dans le Marché de l’Art, Artprice a la pleine capacité de devenir ainsi « l’Oracle » (source d’informations fiables qui permet d’intégrer des variables issues du monde réel, dans des contrats intelligents) dans la Blockchain d’Artmarket.com.

La légitimité d’Artprice en tant qu’Oracle se fonde sur la collecte auprès de 6300 Maisons de Ventes dans le monde, qui lui transmettent les données des résultats d’adjudications de ventes publiques.

Pour rappel, dans les communautés du web 3.0, il est indispensable que l’Oracle fasse appel à des centaines de sources publiques, ce qui est exactement le statut d’ Artprice et de ses 6300 sources publiques.

Artprice, en tant qu’Oracle, permettra d’ajouter les data de ses banques de données : résultats d’adjudications de ventes publiques ; données historiques, indicielles et économétriques de l’artiste et de ses œuvres ; traçabilité des œuvres etc.

Les data d’Artprice, en tant qu’Oracle entrant, font office d’autorité et de vérité. En fonction des informations fournies par Artprice, le « smart contract » se déclenchera ou non.

Nul doute qu’Opensea ou Rarible, pour ne citer qu’elles, sont parmi les plateformes NFTs qui peuvent bénéficier immédiatement et pleinement d’une collaboration industrielle avec Artmarket.com, cette dernière apportant une caution incontestable et incontournable dans le monde depuis 25 ans sur le Marché de l’Art.

Artmarket.com étudiera chaque proposition, joint venture, entrée dans le capital, fusion/acquisition et donnera son aval si ces propositions ont du sens et perpétuent son éthique, à savoir l’information et la transparence du Marché de l’Art.

Au regard des différentes législations en vigueur en France comme en Europe, Artmarket.com, en vue de sa prochaine qualité de FinTech, étudie un enregistrement auprès de l’AMF en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). En parallèle, un regard attentif et constant sur la législation américaine et européenne permettra à Artmarket.com et à sa filiale américaine de faire le meilleur choix, en tant que future FinTech.

Analyse historique, sociologique et économique du Marché de l’Art

La synthèse suivante d’Artmarket.com repose sur la lecture de milliers d’articles et d’études, de centaines d’interviews, de rencontres, de conférences, sur l’univers de la cryptologie, des cryptomonnaies, de la Blockchain, des NFTs et du Métavers.

Le Marché de l’Art, par la transparence de l’information où Artprice est le principal contributeur dans le monde depuis 25 ans, a connu une croissance en chiffre d’affaires global de +2700 % de 2000 à 2020.

Cette croissance du Marché de l’Art, qui était propre à l’Occident, est désormais déployée sur les cinq continents, avec l’explosion des medium et l’arrivée de jeunes artistes qui, très rapidement, rentrent dans le Marché de l’Art avec une cote soutenue, dans un marché désormais efficient.

La principale question qu’Artprice étudie et suit avec attention est l’impact des NFTs sur le Marché de l’Art. Chacun de ses rapports annuels consacre aux NFTs un large chapitre, comme le dernier Rapport Annuel sur l’Art Contemporain, paru en octobre 2021 :

https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2021

Début 2022 Artmarket.com publiera un rapport très complet sur les NFTs et leur impact sur le Marché de l’Art.

De par l’expérience de ses différents départements, Artprice confronte les NFTs avec le marché des multiples au XXème siècle (lithographies, estampes, sérigraphies, etc.).

Il existe une règle coutumière où la notion de multiples fragilise un artiste ayant déjà une certaine maturité par sa cote. Cela s’explique principalement pour une raison technique et scientifique : il n’est pas possible de maîtriser de manière certaine les tirages multiples.

De même, les multiples sont souvent considérés comme les parents pauvres du Marché de l’Art.

Il faut aussi savoir que le coût unitaire d’entrée d’une œuvre dans le Marché de l’Art est au minimum de 20 000€, en prenant comme critère la capacité d’acquérir une œuvre cotée et de pouvoir la revendre dans l’année en cours. En 2021, il faut acquérir une œuvre de 50 000€ minimum pour obtenir une liquidité de sortie sous un mois.

Les oeuvres d’art NFT, par leur changement de paradigme, remettent en question toute l’économie traditionnelle du Marché de l’Art.

En effet, la révolution NFT dans le Marché de l’Art s’attaque à toutes les barrières propres aux mœurs et coutumes de ses acteurs et entraîne désormais fin 2021 l’approbation d’un large consensus, aidée en cela par les communautés d’artistes.

Pour la première fois, la Blockchain, avec l’inclusion de son « smart contract », permet, avec une certitude scientifique, de déterminer l’émission des « Non Fongible Token » (jetons non fongibles), ce qui instantanément donne une confiance au Marché de l’Art qui lève le tabou sur les multiples d’un artiste, susceptibles jadis de le fragiliser.

La révolution NFT ne s’arrête pas là. Elle s’appuie désormais sur des émissions certifiées numériquement, que nul ne peut détourner, grâce à la Blockchain, permettant ainsi à un artiste reconnu et coté d’émettre par exemple un grand nombre de NFT formant une collection d’œuvres numériques d’après la narration propre à l’artiste.

L’artiste peut ainsi faire entrer de nouveaux collectionneurs dans son univers/métavers créant ainsi une interactivité avec ses collectionneurs. L’artiste peut désormais voir croître ses revenus, sa notoriété, sans pour autant écorner son image et sa relation avec les acteurs du Marché de l’Art.

Cette transformation radicale du Marché de l’Art va permettre de passer de 120 millions de collectionneurs, avec un âge moyen de 54 ans, à plus de 900 millions d’acheteurs friands de NFTs, avec des profils sociologiques beaucoup plus variés dès l’âge de 20 ans.

C’est tout simplement toute une génération qui a toujours vécu avec le numérique, qui sait pertinemment que les NFTs d’art sont un produit recherché, rare, spéculatif, avec cette notion de hype et d’avant-garde ainsi qu’une reconnaissance sociale digitale et mesurée.

De plus, en 2021, les supports numériques sont omniprésents : écrans de Smartphones, de SmartTV, de tablettes, de computers, se comptent par plusieurs milliards. Ces écrans haute définition, avec désormais une très faible consommation de par les MicroLED avec des prix déflationnistes, inondent de plus en plus notre quotidien, que ce soit dans la sphère privée, professionnelle, dans les espaces publics, les aéroports, les centres commerciaux, etc.

Le NFT Art est conceptualisé pour pénétrer dans le quotidien de chacun, dans une ultra démocratisation de l’Art, sans perte de rareté et de qualité. Les revenus générés par cette mutation historique sont d’ores et déjà spectaculaires comme le prouve le niveau d’adjudication de Beeple, alias Mike Winkelmann, à 69M$ chez Christie’s qui rivalise déjà avec les records historiques des œuvres physiques. Ces nouveaux revenus qui sont le fer de lance de ce nouveau monde.

De plus, ces nouveaux acquéreurs peuvent spéculer, d’une part, sur l’œuvre où la liquidité des NFTs d’art sur les plateformes est sans commune mesure avec les multiples du siècle dernier, et d’autre part, en prenant compte des variations des cryptomonnaies. C’est un facteur non négligeable qui ajoute au plaisir de l’accès à l’Art un gain conséquent.

De par son expertise du Marché de l’Art, Artprice by Artmarket a la capacité de faire émerger des milliers de communautés d’artistes cotés, venant entre autres de courants récents comme celui du Street Art par exemple dont les œuvres visuelles semblent être nées pour les NFTs, ou bien encore de courants plus verticaux comme celui des artistes performeurs jusqu’alors écartés du marché de masse.

Avec le smart contract d’Artmarket.com, l’artiste ou ses ayants droit et Artmarket.com percevront des revenus récurrents de l’œuvre NFT, de son émission primaire jusqu’aux différentes transactions sur le marché secondaire.

Artmarket.com amène sa caution de Leader mondial de l’information du Marché de l’Art avec son expertise, son extrême rigueur technologique et ses strictes conditions dans les métadonnées du smart contract, réunissant ainsi les conditions de la réussite de cette nouvelle révolution du Marché de l’Art.

Le DNS artpricecoin.com, déposé en Décembre 2017 ainsi que les marques correspondantes, démontrent la sensibilisation précoce d’Artprice by Artmarket à ce changement de paradigme, aux NFTs et cryptomonnaies.

Un parallèle culturel peut être établi avec l’industrie de la musique. Elle est d’abord restée longtemps confidentielle jusqu’à la capacité technique d’enregistrer et reproduire les sons sur des supports.

Cette avancée technologique a démocratisé la musique, multiplié à l’infini les possibilités d’écoute. Le nombre de musiciens tout comme le nombre d’amateurs de musique a littéralement explosé, en générant des flux financiers et des profits colossaux, au sein de ce qu’on appelle communément l’industrie musicale qui, en fin 2021, possède près d’un milliard d’abonnés payants, grâce au numérique.

Le changement de paradigme du Marché de l’Art avec l’arrivée des NFTs est a minima comparable. Cette mutation débouche sur un marché de masse, tout en restant élitiste.

À travers les échanges d’Artprice by Artmarket avec des artistes de renommée internationale et d’autres de différentes notoriétés, et/ou des ayants droits, il apparaît une demande très forte, mûrement réfléchie. La compréhension du potentiel du NFT dans la blockchain est immédiatement assimilé.

C’est un relais de croissance très puissant pour les artistes (768 000 artistes cotés et référencés sur Artprice by Artmarket) qui sont le noyau central sur lequel s’articule l’ensemble Marché de l’Art, et qui vont désormais appréhender l’avenir de ce marché et le leur avec un biais très positif au sein de l’univers d’Artmarket.com, qui va se transformer progressivement en Metavers.

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2022/01/12 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google
Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (3 janvier 2022 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°31 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/12/01 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°31 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1 décembre 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artmarket.com: Manifiesto sobre el futuro de los NFT y los Metaversos de ArtpriceArt Market logo

2021/11/24 Commentaires fermés

PARIS, 24 de noviembre de 2021 /PRNewswire/ — Tal y como anunciamos en nuestro anterior comunicado de prensa del 9 de noviembre de 2021, Artmarket.com declara, con estudios y datos que lo avalan, que NFT® Marketplace de Artprice está perfectamente posicionado para generar en un futuro próximo una facturación anual de varias decenas de millones de euros.

https://www.prnewswire.com/in/news-releases/artmarket-com-perfectly-positioned-to-generate-enormous-revenue-from-its-nft-marketplace-on-artprice-nft-com-871911795.html

Artprice Metaverse
© « Alchemical Fractal 1 » (colección de 999 obras), acero bruto, escultura y algoritmo NFT de thierry Ehrmann.
Cortesía del Museo Organe / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157714573284962

Artprice Metaverse © "Alchemical Fractal 1" (colección de 999 obras), acero bruto, escultura y algoritmo NFT de thierry Ehrmann.
Artprice Metaverse © « Alchemical Fractal 1 » (colección de 999 obras), acero bruto, escultura y algoritmo NFT de thierry Ehrmann. Cortesía del Museo Organe / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157714573284962

artprice-nft.com

Esta predicción se basa en la realidad económica del medio NFT tal y como es hoy y su casi ilimitado potencial en el emergente Multiverso de los Metaversos.

También se basa en la historia, el modelo económico, las opciones sostenibles y la filosofía disruptiva que forman parte del ADN de Artprice by Artmarket, que siempre ha buscado situar a los artistas en el centro del Mercado del Arte.

Para apreciar las dimensiones y la magnitud de lo que podría denominarse vagamente el « fenómeno NFT », hay que empezar por asimilar el siguiente dato: a finales del tercer trimestre de 2021, los NFT generaron 45.000 millones de dólares en todo el mundo.

Gracias a su experiencia digital pionera en Internet durante casi un cuarto de siglo y a su liderazgo en la recopilación, explotación y entrega de información sobre el mercado del arte, Artprice by Artmarket está perfectamente posicionada para captar una parte importante de este nuevo mercado, al menos varias decenas de millones de euros, ya que sus clientes ya son actores clave de este mercado en todo el mundo.

Según una encuesta de Harris, el 11% de los adultos estadounidenses ya han adquirido un NFT. Sin embargo, lo más asombroso es que estas personas anteriormente nunca habían comprado una obra de arte. Esto hace suponer la existencia de una colosal reserva de nuevos compradores que inevitablemente generarán nuevas fuentes de ingresos… y eso sólo en Estados Unidos.

Los analistas financieros del prestigioso banco de inversión estadounidense Jefferies, prevén que el mercado de NFT duplique su valor en 2022, y creen que es muy probable que alcancen al menos los 80.000 millones de dólares en 2025. Es importante recordar que el actual mercado de arte secundario no digital tiene recauda aproximadamente 10.000 millones de dólares al año. Por lo tanto, estamos ante un nuevo y enorme motor de crecimiento y un cambio total en la dimensión y estructura del mercado del arte a nivel mundial. (Jefferies es un corredor de bolsa muy influyente en los mercados financieros mundiales y figura en la lista de empresas Fortune 1000 de Estados Unidos).

De hecho, Brian Armstrong, CEO de Coinbase (con una capitalización de mercado de 73.000 millones de dólares) ha especulado con que las ventas de NFT podrían superar el comercio de criptodivisas. En la última conferencia telefónica sobre los resultados de la empresa, dijo que el futuro de esta podría estar pronto en el mercado de los NFT.

« Estamos entusiasmados con los NFT, este va a ser un importante mercado para las criptomonedas en el futuro, y ya lo es hoy. Podría ser mayor, si no más, que el negocio de criptodivisas de la empresa ».

Caty Tedman, responsable de asociaciones en Dapper Labs y líder del proyecto de coleccionables digitales Top Shot de la NBA, aseguraba a la CNBC: « Los NFT han llegado para quedarse ».

Según un comunicado de prensa de Reuters del 17 de noviembre de 2021: « En el mayor mercado de NFT, OpenSea, se generaron 2.600 millones de dólares en ventas en octubre de este año, un aumento espectacular desde los 4,8 millones de octubre de 2020« .

Todas estas cifras y opiniones sugieren que el mercado de NFT ha pasado de ser un nicho de mercado a un mercado multimillonario en tan solo unos meses.

Es por ello que Artmarket.com, aprovechando su posición de liderazgo en este mercado, planea convertirse en un actor clave del universo/metaverso de los NFT, que lejos de alcanzar su punto máximo, está creciendo como la espuma. Este ámbito está en sus inicios y no cabe duda de que Artprice by Artmarket se convertirá en uno de los actores de referencia en este sector en vías de crecimiento exponencial.

La elección de Artprice by Artmarket en la Blockchain

Artprice by Artmarket operará con la plataforma Ethereum y su criptodivisa originaria, el Ether (ETH), la segunda mayor criptodivisa del mundo por valor de mercado y, sobre todo, la preferida del mundo del arte digital de los NFT. Los principales casas de subastas del mundo han elegido Ethereum, incluyendo Sotheby’s, Christie’s, Bonhams y Phillips.

Por una serie de razones, entre las que se encuentra la concienciación medioambiental de Artmarket, Ethereum con Artmarket funcionará en modo prueba de participación (proof-of-stake). Esto evitará tanto el consumo deliberado de energía de la minería de datos como las grandes inversiones en hardware.

Según Thierry Ehrmann: « la actividad de minería de datos, desprovista de cualquier valor ético, ha convertido a sus mineros en un proletariado digital ».

El staking permite inmovilizar los Ethers en un contrato inteligente de Artprice. En realidad, el principal valor añadido de Artprice estará en su certificación de autenticidad del artista y sus obras a partir de sus bases de datos de referencia. Artprice ya cuenta con una comunidad abierta de 765.000 artistas y 5,4 millones de miembros y colaboradores, entre ellos 4,5 millones de coleccionistas y aficionados al arte y 900.000 profesionales del arte (casas de subastas, tasadores, instituciones, marchantes de arte, family offices y banca privada, etc.).

La comunidad del metaverso de Artprice se fusionará con los ecosistemas económicos y virtuosos del metaverso más amplio, y viceversa, permitiendo así un crecimiento exponencial en pleno cumplimiento de la famosa ley de Metcalfe sobre la proliferación de redes.

Al mismo tiempo, Artprice asignará « wallets » a su comunidad.

El desarrollo del « staking » probablemente reducirá las barreras de entrada al ecosistema de las criptomonedas.

Tras numerosos intercambios con plataformas y marketplaces de NFTs, Artmarket.com mantiene los mejores contactos con dos grandes operadores de NFT: Opensea y Rarible.

Artprice by Artmarket ha decidido construir su metaverso con Ethereum 2.0 y la transición a proof-of-stake (POS). Los desarrolladores de la plataforma Ethereum siempre han querido cambiar el sistema de consenso a un mecanismo de proof-of-stake, conocido por ofrecer un mejor rendimiento.

Artprice by Artmarket es muy sensible al impacto ecológico de sus actividades. Teniendo en cuenta el consumo de energía en la minería de criptomonedas proof of work (PoW), esta decisión también es ecosostenible.

Con el proof-of-stake, los mineros son sustituidos por los llamados « nodos de validación ». En este mecanismo, estos últimos deben depositar, o apostar, 32 ETH en una dirección para poder validar y añadir transacciones a la cadena de bloques.

Artprice está especialmente motivado por los escritos de Vitalik Buterin, cofundador de la red Ethereum, que alaba los méritos del mecanismo de consenso proof-of-stake desde 2016. La transformación de Etherium hacia el 2.0 ha confirmado, en efecto, la madurez de su proyecto.

La visión filosófica y política de Vitalik Buterin está en simbiosis con los valores que Thierry Ehrmann ha llevado siempre a través de Artprice y del Grupo Server desde 1987, a su vez pionero de Internet (véase la revista Time).

La comunidad informática de Artprice, sus miembros y los amantes de las criptomonedas de todo el mundo están muy satisfechos con la confirmación del cambio a principios de 2022 a Ethereum 2.0 (también llamado « Serenity« ) mediante una actualización de la plataforma de proof-of-stake.

Según thierry Ehrmann CEO de Artmarket.com, fundador de Artprice y CEO del grupo Server, « pionero de Internet » desde 1987 y accionista de referencia de Artprice,

« En términos históricos, lo más parecido al impacto de los NFT en el mundo del arte fue el cambio de paradigma que ahora llamamos « Renacimiento ». Desde entonces no se había producido una transferencia de poder tan masiva a manos de los artistas, ya que fue gracias a la imprenta de Gutenberg que estos pudieron imprimir ediciones de sus obras.

El Renacimiento permitió a los artistas generar ingresos y controlar su producción de forma independiente en sus talleres y fábricas. Hoy, con los NFT, estamos viviendo un cambio de paradigma similar ».

Manifiesto del Metaverso de Artprice by Artmarket

El Metaverso de Artprice permitirá el surgimiento y la liberación de la creatividad artística, con el respaldo de 25 años de experiencia en la economía de la creación artística. Para poder crear libremente en sus « FabLabs », los artistas necesitan eliminar obstáculos y barreras tecnológicas.

El Metaverso no es un mundo 2D o 3D. Se trata de la desmaterialización del mundo físico hacia un nuevo universo en el que hacer posibles experiencias que antes eran imposibles.

Durante la Ilustración del siglo XXI, el mundo del arte se reconfigurará en torno a la creación y la economía virtual (pero muy real), permitiendo la aparición de un espacio realmente ilimitado para que los artistas se expresen.

Incluso en el mundo virtual del Metaverso, la singularidad seguirá siendo una de las cualidades más apreciadas.

El Metaverso de Artprice by Artmarket permitirá una interacción creativa en una comunidad artística en la que coleccionistas y artistas generarán una narrativa totalmente nueva. Será la base de una inmersión social que generará precisamente la interacción que buscan los artistas, impulsando así el mercado del arte hacia el Metaverso.

Se trata de un vasto ecosistema « push and pull » en el que todos los actores del mercado del arte, incluidos los artistas y los coleccionistas, compartirán contenidos comunitarios. Los artistas estarán en el centro del Metaverso. El « FabLab » del artista estará abierto en tiempo real a la comunidad a través del Metaverso.

Las experiencias del Metaverso de Artprice serán cada vez más inmersivas con los artistas que dispondrán de todas las tecnologías, de forma más sencilla y asequible, para generar una economía virtuosa.

El Metaverso Artprice apoyará, entre otras cosas, los eventos del mercado del arte, como ferias y exposiciones, que en su formato actual tienen un impacto de carbono muy negativo. Estos eventos renacerán así en el Metaverso al estar por fin constantemente presentes con su comunidad de artistas, galeristas, coleccionistas y aficionados.

La organización de las salas blancas de Artprice y de sus nubes de datos a través de los continentes es una cuestión de computación espacial, que permite una computación híbrida real/virtual, que garantiza la permeabilidad entre el mundo físico y el Metaverso.

El metaverso de la sede de Artprice se encuentra en las profundidades del Museo de Arte Contemporáneo Organe, que gestiona la Morada del Caos (Demeure du Chaos). Para crear el Metaverso de esta singular arquitectura y Obra de Arte de thierry Ehrmann, el grupo europeo TT Géomètres Experts y su Laboratorio 3D realizaron, entre 2020 y 2021, la digitalización completa de 6.300 obras de arte integradas en los edificios, dependencias y muros perimetrales en 7.555 m², generando así un patrimonio digitalizado de 1,2 Terra-Bytes.

El metaverso de Artprice, actualmente en desarrollo, está concebido para desterrar la rigidez informática, verdadero obstáculo para la creación.

El departamento de Investigación y Desarrollo de Artprice by Artmarket lleva cinco años trabajando en interfaces no intrusivas que permitan acceder a realidades aumentadas y virtuales.

Está claro que las redes móviles 5G, con su espectro de frecuencias minúsculas, permiten una apertura hacia el metaverso y la conexión con el IoT.

En el mundo real, tenemos un universo formado por millones de galaxias; en el mundo virtual, la próxima generación de Internet, tendremos un multiverso formado por millones de metaversos.

Sin embargo, el metaverso más relevante para la historia del arte, así como para los artistas y la comunidad artística, será el metaverso Artprice… 

El Manifiesto del Metaverso de Artprice es simplemente una invitación a la nueva era de la Ilustración.

#ArtMarket by #ARTPRICE $ PRC #NFT #CryptoArt #metaverse #DigitalArt #NFTs #MarketPlace #BTC #ETH #OpenSeaNFT #raribleNFT #Ethereum #Manifesto

Imágenes:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/11/image1-artprice-metaverse-thierry-ehrmann-organ-museum-800.jpg]

[https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/50015697223]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/11/image2-artprice-NFT-bill.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Acerca de Artmarket:

Artmarket.com cotiza en Eurolist por Euronext Paris, SRD long only y Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Descubra Artmarket y su departamento de Artprice en vídeo: www.artprice.com/video

Artmarket y su departamento Artprice se fundaron en 1997 por su CEO, Thierry Ehrmann. Artmarket y su departamento Artprice están controlados por el Groupe Serveur, creado en 1987.

Ver biografía en Who’s who ©:
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/06/Biographie_nov2020_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket es un actor global en el mercado del arte con, entre otras estructuras, su departamento Artprice, líder mundial en la acumulación, gestión y explotación de información histórica y actual del mercado del arte en bancos de datos que contienen más de 30 millones de índices y resultados de subastas, cubriendo más de 770.000 artistas.

Artprice by Artmarket, líder mundial en información sobre el mercado del arte, aspira a ser la principal plataforma de NFT de Bellas Artes del mundo a través de su mercado global estandarizado.

Artprice Images® permite el acceso ilimitado al mayor banco de imágenes del Mercado del Arte del mundo: al menos 180 millones de imágenes digitales de fotografías o reproducciones grabadas de obras de arte desde 1700 hasta nuestros días, comentadas por nuestros historiadores de arte.

Artmarket, con su departamento de Artprice, recopila datos de forma permanente de 6.300 casas de subastas y produce información clave sobre el Mercado del Arte para las principales agencias de información y medios de comunicación (7.200 publicaciones). Sus 5.4 millones de usuarios (« miembros registrados » + redes sociales) tienen acceso a anuncios publicados por otros miembros, una red que representa hoy en día el principal Marketplace® Estandarizado del mundo para comprar y vender obras de arte a un precio fijo o a un precio de oferta (subastas reguladas por los apartados 2 y 3 del artículo L 321.3 del Código de Comercio de Francia).

Artmarket, con su departamento de Artprice, ha sido galardonada con la etiqueta de « Empresa Innovadora » por el Banco Público de Inversiones (BPI),(por segunda vez en noviembre de 2018 para un nuevo periodo de 3 años), el cual apoya a la compañía en su proyecto de consolidar su posición como actor global del mercado del arte.

Informe de Artprice sobre el mercado de arte contemporáneo en el periodo 2020/21 por Artmarket.com:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2021

Informe del Mercado de Arte Global 2020 de Artprice, publicado en marzo de 2021:https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2020

Índice de comunicados de prensa publicados por Artmarket junto a su departamento de Artprice:
serveur.serveur.com/press_release/pressreleaseen.htm

Siga todas las noticias del Mercado del Arte en tiempo real con Artmarket y su departamento de Artprice en Facebook y Twitter:

www.facebook.com/artpricedotcom/ (más de 5,4 millones de seguidores)

twitter.com/artmarketdotcom

twitter.com/artpricedotcom

Descubra la alquimia y el universo de Artmarket y su departamento artprice https://www.artprice.com/video con sede en el famoso Museo de Arte Contemporáneo Organe « The Abode of Chaos » (dixit The New York Times):https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

L’Obs – El museo del futuro: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4.4 millones de seguidores)

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/1009603/Art_Market_logo.jpg  

Contact Artmarket.com y su departamento Artprice – Contacto: ir@artmarket.com

Artmarket.com: Manifesto Artprice sul futuro degli NFT e il Metaverso

2021/11/24 Commentaires fermés

PARIS, 24 novembre 2021 /PRNewswire/ — Come annunciato nel nostro precedente comunicato stampa dello scorso 9 novembre, Artmarket.com dichiara, con studi e dati a supporto, che il marketplace di NFT® di Artprice ha tutte le potenzialità per generare in futuro un fatturato annuo di diverse decine di milioni di euro.

https://www.prnewswire.com/in/news-releases/artmarket-com-perfectly-positioned-to-generate-enormous-revenue-from-its-nft-marketplace-on-artprice-nft-com-871911795.html

Metaverso Artprice
© « Alchemical Fractal 1 » (collezione di 999 opere), acciaio grezzo, scultura NFT e algoritmo di thierry Ehrmann.
Per gentile concessione del Museo l’Organe / La Demeure du Chaos
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157714573284962

Metaverso Artprice © « Alchemical Fractal 1 » (collezione di 999 opere), acciaio grezzo, scultura NFT e algoritmo di thierry Ehrmann. Per gentile concessione del Museo l’Organe / La Demeure du Chaos https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157714573284962

artprice-nft.com

artprice-nft.com

Questa previsione si basa sulla realtà economica del segmento degli NFT come si presenta oggi e sul suo potenziale quasi illimitato nel sempre più crescente Multiverso di Metaversi.

Si basa inoltre sulla storia, sul modello economico, sulle scelte eco-responsabili e sulla filosofia rivoluzionaria che fanno parte del DNA di Artprice by Artmarket, il quale ha sempre cercato di mettere gli artisti al centro del mercato dell’arte.

Per poter apprezzare le dimensioni e l’entità di ciò che si può genericamente definire come il « fenomeno degli NFT », bisogna innanzitutto metabolizzare il seguente dato: alla fine del terzo trimestre 2021, gli NFT avevano generato 45 miliardi di dollari nel mondo!

Grazie a una pionieristica esperienza digitale nel web di quasi 25 anni e alla sua posizione di leadership nella raccolta, la gestione e la diffusione di informazioni sul mercato dell’arte, Artprice by Artmarket ha tutte le potenzialità per accaparrarsi una parte significativa di questo nuovo mercato (almeno diverse decine di milioni di euro) in quanto i suoi clienti sono già dei protagonisti importanti del mercato dell’arte a livello mondiale.

Secondo un’indagine Harris, l’11% degli adulti americani ha già acquistato un NFT. Ma ciò che rende questa cifra davvero sbalorditiva è il fatto che non avevano mai comprato un’opera d’arte prima di allora. Ciò fa supporre l’esistenza di un gigantesco serbatoio di nuovi acquirenti che inevitabilmente produrranno nuove fonti di reddito, e questo solo negli Stati Uniti!

Gli analisti finanziari della prestigiosa banca di investimento americana Jefferies prevedono che nel 2022 il mercato degli NFT raddoppierà il proprio valore e ritengono molto probabile che nel 2025 varrà almeno 80 miliardi di dollari. È bene ricordare che l’attuale mercato dell’arte secondario non digitale vale circa 10 miliardi di dollari all’anno. Perciò stiamo assistendo a un nuovo imponente motore di crescita e a un cambiamento totale nelle dimensioni e nella struttura del mercato dell’arte mondiale. (Jefferies è un broker molto influente sui mercati finanziari mondiali e figura come impresa « Fortune 1000 » negli Stati Uniti).

Contemporaneamente Brian Armstrong, CEO di Coinbase (capitalizzazione azionaria di 73 miliardi di dollari) ha ipotizzato che le vendite di NFT potrebbero superare il trading con le criptovalute. All’ultima teleconferenza sugli utili dell’azienda, Brian Armstrong ha affermato che il futuro di Coinbase potrebbe risiedere nel mercato degli NFT.

«Siamo molto entusiasti degli NFT, in futuro sarà un grande mercato per le criptovalute e oggi siamo già sulla buona strada. Potrebbe diventare grande quanto (se non di più) l’attività di criptovalute dell’azienda» ha dichiarato.

Caty Tedman, responsabile partnership presso Dapper Labs e direttrice del progetto sui collezionabili digitali NBA Top Shot, ha dichiarato alla CNBC: «Gli NFT sono destinati a durare».

Secondo un comunicato Reuters dello scorso 17 novembre: «Su OpenSea, il più grande marketplace di NFT, nell’ottobre di quest’anno ci sono state vendite per 2,6 miliardi di dollari, un considerevole aumento dai 4,8 milioni di dollari dell’ottobre del 2020».

Tutte queste stime e opinioni suggeriscono che nel giro di pochi mesi il mercato degli NFT è passato dall’essere un mercato di nicchia a un mercato multimiliardario.

Artmarket.com prevede quindi di sfruttare la sua posizione chiave nel mercato dell’arte per diventare un importante protagonista nel segmento d’arte dell’universo/metaverso degli NFT che, lungi dall’aver raggiunto il suo apice, si sta diffondendo a macchia d’olio. Siamo fermamente convinti che questo segmento sia attualmente solo agli inizi e che Artprice by Artmarket diventerà uno degli attori di riferimento in un settore che è già sulla buona strada per una crescita esponenziale.

La scelta di Artprice by Artmarket nella blockchain

Artprice by Artmarket lavorerà con la piattaforma Ethereum e la sua criptovaluta « Ether » (ETH), la seconda più grande criptovaluta al mondo per valore di mercato e, soprattutto, quella preferita nel mondo dell’arte digitale degli NFT. Tutti i principali operatori mondiali del mercato dell’arte hanno scelto Ethereum, comprese Sotheby’s, Christie’s, Bonhams e Phillips.

Per tutta una serie di motivi, tra cui le preoccupazioni ambientali di Artmarket, quest’ultima ed Ethereum lavoreranno in modalità staking (proof-of-stake). In questo modo si eviterà sia il consumo eccessivo di energia di data mining che un importante investimento nell’hardware.

Secondo Thierry Ehrmann: «L’attività di data mining, priva di qualsiasi valore etico, ha trasformato i suoi « minatori » in un proletariato digitale».

Lo « staking » consente di immobilizzare Ethers in uno smart contract Artprice. In realtà, il principale valore aggiunto di Artprice sarà rappresentato dal certificato di autenticità dell’artista – e delle relative opere – presente nei suoi database di riferimento. Artprice dispone già di una comunità aperta di 765.000 artisti e 5,4 milioni di membri impegnati e attivi, dei quali 4,5 milioni sono collezionisti e appassionati d’arte e 900.000 sono operatori nel settore (case d’asta, periti, istituzioni, commercianti d’arte, family office, servizi bancari privati, ecc.).

La comunità del Metaverso di Artprice si fonderà efficacemente con gli ecosistemi economici e virtuosi di un più ampio metaverso (e viceversa), permettendo così una crescita esponenziale nel pieno rispetto della famosa legge di Metcalfe sulla proliferazione della rete.

Allo stesso tempo, Artprice assegnerà dei « wallet » alla sua comunità.

Lo sviluppo dello « staking » abbasserà verosimilmente le barriere di accesso all’ecosistema delle criptovalute.

Dopo numerosi scambi con piattaforme e marketplace di NFT, Artmarket.com ha mantenuto i migliori contatti con due importanti operatori di NFT: Opensea e Rarible.

Artprice by Artmarket ha deciso di creare il suo Metaverso con Ethereum 2.0 e il passaggio al proof-of-stake (PoS). Gli sviluppatori della piattaforma Ethereum hanno sempre desiderato cambiare il sistema di consenso passando a un meccanismo proof-of-stake, noto per essere più performante.

Artprice by Artmarket è molto sensibile all’impatto ecologico delle sue attività. Visto il consumo energetico nel mining delle criptovalute proof-of-work, si tratta anche di una decisione eco-responsabile.

Con il proof-of-stake, i minatori sono stati sostituiti da player chiamati « validation node ». In questo meccanismo, i « validation node » devono depositare (stake appunto) 32 ETH su un indirizzo in grado di convalidare e aggiungere transazioni alla blockchain.

Artprice è particolarmente motivata dagli scritti di Vitalik Buterin, cofondatore della rete Ethereum, che elogia il meccanismo di consenso proof-of-stake dal 2016. Il passaggio di Ethereum verso il 2.0 ha infatti confermato la maturità del suo progetto.

La visione filosofica e politica di Vitalik Buterin è in linea con i valori che thierry Ehrmann porta avanti dal 1987 attraverso Artprice e il Gruppo Serveur, essendo egli stesso un pioniere del web (cfr. Time Magazine).

La comunità informatica di Artprice, i suoi membri e gli appassionati di criptovalute nel mondo sono davvero molto compiaciuti della notizia del passaggio ad Ethereum 2.0 (chiamato anche « Serenity ») all’inizio del 2022 attraverso un aggiornamento della piattaforma proof-of-stake.

Secondo Thierry Ehrmann, CEO di Artmarket.com, fondatore di Artprice e CEO del Gruppo Serveur, « pioniere del web » dal 1987 e azionista di riferimento di Artprice:

«Dal punto di vista storico, la cosa più vicina all’impatto degli NFT nel mondo dell’arte è stato il cambiamento di paradigma che oggi chiamiamo « Rinascimento« . È da allora che non si vedeva un così grande passaggio di potere nelle mani degli artisti, in quanto fu grazie al torchio tipografico di Johannes Gutenberg che gli artisti poterono stampare le edizioni delle loro opere.

Il Rinascimento ha permesso agli artisti di generare profitti e controllare la loro produzione in modo autonomo nei loro atelier e laboratori. Oggi con gli NFT stiamo assistendo allo stesso cambiamento di paradigma».

Il Manifesto del Metaverso di Artprice by Artmarket

Il Metaverso di Artprice consentirà l’emergere e la liberazione della creatività artistica, forte dei suoi 25 anni di esperienza nell’economia della creazione artistica. Per poter sentirsi liberi nei loro « FabLab », gli artisti hanno bisogno di superare ostacoli e barriere tecnologiche.

Il Metaverso non è un mondo 2D o 3D. Si tratta della dematerializzazione del mondo fisico verso un universo dove esperienze un tempo impossibili diventano possibili.

Nell’Illuminismo del XXI secolo, il mondo dell’arte sarà rimodellato intorno a una creazione virtuale e a un’economia virtuale (ma molto reale), consentendo l’emergere di uno spazio davvero illimitato dove gli artisti potranno esprimersi.

Anche nel mondo virtuale del Metaverso l’unicità resterà una delle qualità più preziose.

Il Metaverso di Artprice by Artmarket consentirà l’emergere di un’interazione creativa all’interno della comunità artistica dove collezionisti e artisti produrranno una narrazione completamente nuova. Il Metaverso rappresenterà la base per un’immersione sociale che genererà proprio l’interazione ricercata dagli artisti, spingendo così il mercato dell’arte ancora più dentro il Metaverso.

In effetti stiamo parlando di un vasto ecosistema « tira e molla » dove gli attori del mercato dell’arte, compresi artisti e collezionisti, condivideranno un « contenuto comunitario ». Al centro del Metaverso ci saranno gli artisti. Il « FabLab » degli artisti sarà visitabile in tempo reale dalla comunità attraverso il Metaverso.

Le esperienze all’interno del Metaverso di Artprice saranno sempre più immersive e gli artisti avranno accesso a tutte le tecnologie necessarie in modo semplice ed economico, generando così un’economia virtuosa.

Il Metaverso di Artprice sosterrà, tra l’altro, gli eventi del mercato dell’arte quali fiere e mostre che, nel loro formato attuale, hanno un’impronta di carbonio fortemente negativa. Questi eventi si riprodurranno quindi nel Metaverso essendo, finalmente, costantemente presenti con la loro comunità di artisti, galleristi, collezionisti e appassionati.

L’organizzazione delle camere bianche di Artprice e dei suoi data cloud attraverso il mondo è una questione di informatica spaziale in grado di consentire un’informatica ibrida (ad es. reale/virtuale), che garantisca la permeabilità tra il mondo fisico e il Metaverso.

Il Metaverso della sede centrale di Artprice si trova nel cuore del Museo di arte contemporanea l’Organe che gestisce « La Demeure du Chaos ». Per creare il Metaverso di questa singolare architettura e l’Opera d’arte totale di thierry Ehrmann, il gruppo europeo TT Géomètres Experts e il suo 3D Lab hanno realizzato, tra il 2020 e il 2021, una digitalizzazione integrale di 6.300 opere contenute all’interno e all’esterno degli edifici, nonché nei muri perimetrali, su oltre 7.555 m² di superficie, generando un patrimonio digitalizzato di 1,2 terabyte.

Il Metaverso di Artprice, attualmente in fase di sviluppo, sarà progettato per far dimenticare l’informatica rigida, vero e proprio ostacolo alla creazione.

Il dipartimento R&S di Artprice by Artmarket lavora da cinque anni su interfacce non intrusive che consentano alle persone di accedere alla realtà aumentata e virtuale.

Ovviamente le reti mobili 5G, con il loro spettro di bassissime frequenze, consentono un’apertura nei confronti del Metaverso e un collegamento all’Internet delle cose.

Nel mondo reale abbiamo un universo formato da milioni di galassie, mentre in quello virtuale (ovvero la prossima generazione di internet) avremo un multiverso formato da milioni di metaversi.

Tuttavia, il Metaverso più importante per la storia dell’arte sarà quello più importante per gli artisti e la comunità artistica: il Metaverso di Artprice. 

Questo Manifesto del Metaverso di Artprice vuole essere semplicemente un invito per il nuovo Illuminismo.

#ArtMarket by #ARTPRICE $ PRC #NFT #CryptoArt #metaverse #DigitalArt #NFTs #MarketPlace #BTC #ETH #OpenSeaNFT #raribleNFT #Ethereum #Manifesto

Immagini:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/11/image1-artprice-metaverse-thierry-ehrmann-organ-museum-800.jpg]

[https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/50015697223]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/11/image2-artprice-NFT-bill.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

A proposito di Artmarket:

Artmarket.com è quotata su Eurolist di Euronext Parigi, SRD long only e Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Scopri Artmarket e il suo dipartimento Artprice in video: www.artprice.com/video

Artmarket, con il suo dipartimento Artprice, è stata fondata nel 1997 dal CEO thierry Ehrmann. Artmarket, con il suo dipartimento Artprice, è controllata dal Groupe Serveur, creato nel 1987.

Biografia certificata Who’s Who ©:
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/06/Biographie_nov2020_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket è un operatore globale del Mercato dell’Arte che comprende, tra le altre strutture, il dipartimento Artprice, leader mondiale nella raccolta, gestione e utilizzo delle informazioni sul mercato dell’arte storico e attuale in banche dati che contengono più di 30 milioni di indici e risultati di aggiudicazione, per oltre 770.000 artisti.

Artprice by Artmarket, leader mondiale dell’informazione sul mercato dell’arte, ha come ambizione quella di diventare, mediante il suo Global Standardized Marketplace, la più grande piattaforma di NFT d’arte.

Artprice Images® consente l’accesso illimitato alla più grande banca immagini al mondo dedicata al Mercato dell’Arte: ben 180 milioni di fotografie digitali o riproduzioni incise di opere d’arte dal 1700 fino a oggi, corredate dai commenti dei nostri storici dell’arte.

Artmarket, con il suo dipartimento Artprice, raccoglie dati su base permanente da 6300 Case d’Asta e produce informazioni chiave sul Mercato dell’Arte per le principali agenzie di stampa e comunicazione (7.200 pubblicazioni). I 5,4 milioni di utenti (registrati + social media) hanno accesso agli annunci pubblicati dagli altri utenti. Oggi questa rete rappresenta il Global Standardized Marketplace®, leader nella compravendita di opere d’arte a un prezzo fisso o di offerta (aste regolate dai paragrafi 2 e 3 dell’Articolo L 321.3 del Codice di Commercio Francese).

Artmarket, con il suo dipartimento Artprice, ha ricevuto il marchio di Stato « Società Innovativa » dalla Banca Pubblica di Investimento (BPI) (per la seconda volta nel novembre del 2018 per altri 3 anni), che sostiene la società nel progetto di consolidamento della sua posizione come operatore globale del mercato dell’arte.

Rapporto 2020-2021 di Artprice sul mercato dell’arte contemporanea by Artmarket.com:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2021

Rapporto 2020 sul Mercato Globale dell’Arte di Artprice by Artmarket, pubblicato nel marzo del 2021:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2020

Indice dei comunicati stampa pubblicati da Artmarket con il suo dipartimento Artprice:
serveur.serveur.com/press_release/pressreleaseen.htm

Segui tutte le notizie sul Mercato dell’Arte in tempo reale con Artmarket e il suo dipartimento Artprice su Facebook e Twitter:

www.facebook.com/artpricedotcom/ (oltre 5,4 milioni di follower)

twitter.com/artmarketdotcom

twitter.com/artpricedotcom

Scopri l’alchimia e l’universo di Artmarket e del suo dipartimento Artprice https://www.artprice.com/video con sede presso il celebre Museo di Arte Contemporanea l’Organe « La Demeure du Chaos » (New York Times dixit): https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

L’Obs – Il museo del Futuro: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4,4 milioni di follower)

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/1009603/Art_Market_logo.jpg  

Contatta Artmarket.com e il suo dipartimento Artprice – Contatti: ir@artmarket.com

Artmarket.com : Nombre d’enchères record enregistré par Artprice au S1 2021

2021/11/17 Commentaires fermés

Les Maisons de Ventes ont assuré la circulation des œuvres d’art pendant tout le premier semestre 2021, encore entravé par la crise sanitaire. Des ventes en ligne, des sessions thématiques et caritatives ainsi qu’un rapprochement audacieux avec le premier marché ont donné aux salles de ventes une image beaucoup plus séduisante.
Les commissaires-priseurs ont enfin ouvert leurs portes aux oeuvres dématérialisées et surfent sur une vague d’art contemporain, portée par l’actualité.

Evolution hebdomadaire du produit de ventes aux enchères de Fine Art dans le monde

Comparaison entre les cinq derniers exercices

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice :

« Artprice enregistre le plus grand nombre d’adjudications de l’histoire des enchères, en hausse de +10,5 % par rapport au S1 2019, qui avait déjà établi un record historique.

L’absence des foires internationales a certainement redirigé une partie des collectionneurs vers les salles de ventes (live ou en ligne), mais l’accélération des échanges est antérieure à la crise sanitaire et ne fait au fond que repartir de plus belle ».

Marché haut de gamme vs. Marché abordable

Après une année 2020 chaotique, l’agenda du Marché de l’Art retrouve un rythme normal en salles de ventes, en particulier grâce au retour des ventes new-yorkaises de printemps. Les sessions organisées pendant la semaine n°19 (du 10 au 16 mai 2021) ont totalisé 1,5 Mrd$ à New York, soit 21 % du produit de ventes mondial au S1 2021.

Le Marché de l’Art se montre pourtant toujours très abordable : parmi les 302 100 lots vendus aux enchères dans le monde, 51 % ont été achetés à moins de 1 000$, frais acheteurs inclus. Ces œuvres abordables sont, à la différence du Marché très haut-de-gamme, réparties de façon très homogène tout au long de l’année. Les ventes en ligne assurent désormais même une faible activité sur le Marché de l’Art durant les mois de juillet et d’août, habituellement marqués par la trêve estivale.

Distribution des lots Fine Art aux enchères par gamme de prix (S1 2021)

Hong Kong à contre-courant

L’ancienne colonie britannique joue un rôle essentiel dans la stratégie internationale des grandes Maisons de Ventes comme Christie’s, Sotheby’s, Phillips et Bonhams, mais aussi China Guardian et Poly Auction, qui en ont fait la place de marché la plus luxueuse de la planète.

Seulement 3 200 œuvres Fine Art ont été vendues à Hong Kong au S1 2021, alors qu’elles totalisent près d’un milliard de dollars (962 m$). Cette antinomie fait grimper le prix moyen d’une œuvre à 300 000$ ! Une situation exceptionnelle qui distingue Hong Kong de New York (prix moyen 41 000$), Londres (32 000$) ou Paris (10 600$) ainsi que du reste de la Chine (94 000$).

En six mois, 18 lots ont dépassé les 10m$ à Hong Kong, sans jamais toutefois atteindre les 50m$. Le Marché très haut de gamme y est aujourd’hui aussi intense qu’à Londres et neuf fois plus important qu’à Paris (où deux lots ont passé les 10m$). En Chine continentale, huit lots seulement ont été vendus plus de 10 m$ sur la même période, mais le seuil des 50 m$ y a été de nouveau dépassé, par une oeuvre de Xu Yang (XVIIIème).

Première vente illimitée

La session « The Fungible Collection » organisée par Sotheby’s démontre à elle seule toute la créativité des grandes Maisons de Ventes au S1 2021. La société acquise par Patrick Drahi en 2019 a directement collaboré avec l’artiste anonyme Pak et la plateforme Nifty Gateway (sans passer par une galerie) pour mettre en vente une série illimitée de NFT.

Au centre de cette vaste opération, l’Open Editions n’avait de limite que la durée de la vente : trois fois 15 minutes, réparties sur trois jours avec un prix progressif. Elle s’est soldée par la vente de 23 598 cubes digitaux : 19 737 unités à 500$ au J1 ; 3 268 unités à 1 000$ le J2 ; 593 unités à 1 500$ le J3. À ces petites œuvres s’ajoutent deux lots uniques (The Switch, 1,44 m$ et The Pixel, 1,35 m$) ainsi que plusieurs récompenses. Certains NFT (d’une valeur potentielle de plusieurs millions de dollars) ont en effet été offerts aux meilleurs acheteurs ainsi qu’à celui qui parviendrait à résoudre un puzzle inventé par Pak.

Cette session extraordinaire interroge non seulement la notion d’œuvre d’art digitale et son acquisition, mais aussi jusqu’à la notion de création de valeur sur le Marché de l’Art 2.0, où l’offre peut être démultipliée à moindre coût.

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/09/image1-weekly-evolution-global-fine-art-auction-turnover-5-years-comparison.png]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/09/image2-fine-art-lots-at-auction-by-price-range-h1-2021.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

Artprice présente le classement n°30 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/11/02 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°30 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°30 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 novembre 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artmarket.com: Banksy is the top living artist in Artprice’s turnover ranking for H1 2021. The Art Market recognizes Street Art as a major and globalized discipline

2021/09/29 Commentaires fermés

Will future generations consider Banksy the most important artist of the early 21st century? In any case, that’s what the $123 million hammered in the first half of 2021 suggests, giving Banksy 5th position in Artprice’s general ranking (all periods combined) just behind the giants Picasso, Basquiat, Warhol and Monet.
Whether we like it or not, a page in Art History is being written and it can no longer be seen as ‘just a fad’. After 25 years tackling universal issues (that are far from being resolved) by taking them into the streets and inviting them into our daily lives, Banksy’s highly topical works are today driving the growth of his market more than ever before.

Evolution of Banksy’s auction sales – Turnover vs. Lots sold

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image1-artmarket-artprice-banksy-auction-sales-turnover-vs-lots.jpg]

Left: Turnover from Banksy’s work by year of creation (2003 – S1 2021)

Right: Banksy © thierry Ehrmann – Courtesy of The Abode of Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image2-artmarket-artprice-banksy-turnover-by-year-of-creation.jpg]

thierry Ehrmann, CEO and Founder of Artmarket.com and its Artprice department : D emand for Banksy’s works has been growing exponentially for five years . I t is already too late for museums to hope to acquire original works at reasonable prices. But who could predict that this anonymous street artist, turning his back on the system, would become the most successful living artist on the Art Market? A few years ago, the Tate Modern apparently refused a donation from the artist … Since then, Banksy has become a genuine symbol, made stronger by each crisis (financial, health, etc.) that our world encounters . ”

Game Changer

Banksy’s work has pursued a tradition that began with Ernest Pignon-Ernest and Blek le Rat, but he brought the art of stenciling into the 21st century. Each new work discovered in the streets of Bristol or the ruins of Gaza or on the back door of the Bataclan in Paris or in the New York subway has been photographed, publicized, liked, shared, even appropriated … before being removed, as is still too often the case, by the city’s cleaning service, or, in some cases stolen.
A brilliant drawer and very clever with his locational choices and the diffusion of his works, Banksy has brought to life an oeuvre that is spectacular and rhizomatous in nature. Each new piece carries a message for everyone, regardless of our age, language or knowledge of art history.

Taken together, Banksy’s works have, for a quarter of a century, formed a gigantic fresco that depicts the sorrows and challenges of our society, both present and future: climate change, war, inequality, terrorism, etc. His work increasingly stands out as a political weapon via projects with an audacity unprecedented in art history: his ‘bemusement’ park Dismaland (2015), the Walled Off Hotel in Bethlehem (2017) and his migrant boat Rescue (2020), to name but a few.

While Banksy remains first and foremost a committed street artist who seeks a sort of perfect equilibrium in both space and time, his work has subsequently been made available practically ad infinitum. By reusing his stencils for several years on canvas or cardboard, by printing limited editions, by uploading photos to his Instagram account and by having his works reproduced on cups, magnets and key rings, Banksy has made his work omnipresent in our daily lives.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery: When you consider the widespread and global acclaim that Banksy has achieved as an anonymous living artist, whose practice is an art form that for centuries has been considered vandalism, he’s single-handedly changed the face of contemporary art as we know it. This, combined with his engagement with current affairs and witty immortalization of public opinion has not only allowed him to capture the zeitgeist of our time, but also to open the gates of the contemporary art world to a new era of creatives.”

Compared with Beeple, whose digital works are followed daily by 2.2 million followers on Instagram and whose NFT Everdays fetched $69.3 million in March 2021, Banksy’s work actually responds to an extremely pressing demand for art that looks straight into the eyes of our present and sounds alarm bells for the future. Paradoxically, his work criticizes the very society that acclaims him. Highly cynical (Laugh now), his work nevertheless gives a preponderant place to tenderness (Flower thrower), humour (Che Guevara on Skates), hope (Girl with balloon) and it always seeks to surprise.

Happy Shopper

Banksy’s pieces are rarely sold on the primary market, except as a happening (in New York, Venice or on shop.grossdomesticproduct.com), but they circulate abundantly on the secondary market, whether in galleries, on the internet or in public auctions. More than 1,200 of his works were offered in auctions during the first semester of 2021, three-quarters of which found buyers (only 23% unsold).

Entire sessions are devoted to him at Sotheby’s, Christie’s, or Forum Auctions, covering all price ranges from original works at several million dollars and highly sought-after artist’s proofs to prints and sculptures in more or less limited editions, signed or unsigned. This intense transaction level is overseen by an authentication system set up by the artist himself, the ‘Pest Control Office’.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery:“The magic behind the story of Banksy is that he has achieved what every artist wants to achieve: success on the secondary market. With Banksy last releasing an edition in 2010, purchasing a Banksy on the primary market has been impossible for most collectors.

With Pest Control at hand, however, to authenticate works in circulation on the secondary marketplace, Banksy has engaged his followers in a simple game of economics. By drastically limiting the supply of his work, he’s driven up the value of the pieces in circulation, allowing his early followers the opportunity to realize an incredible return on their purchase.

For those that have purchased from a reputable gallery with a close working relationship with Pest Control, as we are proud to say that we have at Maddox, Banksy investors will have achieved a considerable profit in the past decade, with our own clients realizing an average profit of 42.6% in 2020 alone.”

I Can’t Believe You Morons Actually Buy This Shit

When Banksy has tried to undermine the very market that has elevated him to stardom (albeit anonymous), it has had the opposite effect: when his Girl with balloon (2006) partially self-destructed just after being hammered down for $1.4 million in 2018, its value is said to have risen substantially. This spectacular turn of events was so well orchestrated that some suspected collaboration between the artist and Sotheby’s: how could the shredder have escaped the prestigious auction house’s attention? Clearly Banksy doesn’t suffer too much from bad luck.

And yet… he is also capable of playing the market’s game when it is for ‘a good cause’. Earlier this year, he sold his canvas Game Changer (2020) in order to refinance Southampton hospital in the midst of the health crisis. The work fetched a record $21.9 million, i.e. 17% of his total auction turnover in the first semester of 2021.

In H1 2021, Banksy’s market was mainly split between the United Kingdom (64% of his auction turnover), the United States (15%) and Hong Kong (13%). This triangular market, more and more evenly distributed between the three major capitals of the global art market, fully contributes to the rise in the value of his works. This is perfectly illustrated by the three auctions of his small canvas Laugh Now But One Day We’ll Be in Charge (2000):

– on 15 October 2007 at Sotheby’s London for $342,000

– on 29 June 2017 at Bonhams London for $380,000

– on 18 June 2021 at Sotheby’s Hong Kong for $2,283,000

At 47 (his assumed age) Banksy is an international superstar, adored by the street art community and art market professionals alike, with 11 million followers on Instagram. But unlike many influencers, Banksy cares less about his personal image than about his art, which questions the future of our planet and Humanity as we know it.

Images:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image1-artmarket-artprice-banksy-auction-sales-turnover-vs-lots.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image2-artmarket-artprice-banksy-turnover-by-year-of-creation.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Will future generations consider Banksy the most important artist of the early 21st century? In any case, that’s what the $123 million hammered in the first half of 2021 suggests, giving Banksy 5th position in Artprice’s general ranking (all periods combined) just behind the giants Picasso, Basquiat, Warhol and Monet.
Whether we like it or not, a page in Art History is being written and it can no longer be seen as ‘just a fad’. After 25 years tackling universal issues (that are far from being resolved) by taking them into the streets and inviting them into our daily lives, Banksy’s highly topical works are today driving the growth of his market more than ever before.

Evolution of Banksy’s auction sales – Turnover vs. Lots sold

Evolution of Banksy’s auction sales – Turnover vs. Lots sold

Left: Turnover from Banksy’s work by year of creation (2003 – S1 2021)Right: Banksy © thierry Ehrmann – Courtesy of The Abode of Chaos

Left: Turnover from Banksy’s work by year of creation (2003 – S1 2021) – Right: Banksy © thierry Ehrmann – Courtesy of The Abode of Chaos

thierry Ehrmann, CEO and Founder of Artmarket.com and its Artprice department : D emand for Banksy’s works has been growing exponentially for five years . I t is already too late for museums to hope to acquire original works at reasonable prices. But who could predict that this anonymous street artist, turning his back on the system, would become the most successful living artist on the Art Market? A few years ago, the Tate Modern apparently refused a donation from the artist … Since then, Banksy has become a genuine symbol, made stronger by each crisis (financial, health, etc.) that our world encounters . ”

Game Changer

Banksy’s work has pursued a tradition that began with Ernest Pignon-Ernest and Blek le Rat, but he brought the art of stenciling into the 21st century. Each new work discovered in the streets of Bristol or the ruins of Gaza or on the back door of the Bataclan in Paris or in the New York subway has been photographed, publicized, liked, shared, even appropriated … before being removed, as is still too often the case, by the city’s cleaning service, or, in some cases stolen.
A brilliant drawer and very clever with his locational choices and the diffusion of his works, Banksy has brought to life an oeuvre that is spectacular and rhizomatous in nature. Each new piece carries a message for everyone, regardless of our age, language or knowledge of art history.

Taken together, Banksy’s works have, for a quarter of a century, formed a gigantic fresco that depicts the sorrows and challenges of our society, both present and future: climate change, war, inequality, terrorism, etc. His work increasingly stands out as a political weapon via projects with an audacity unprecedented in art history: his ‘bemusement’ park Dismaland (2015), the Walled Off Hotel in Bethlehem (2017) and his migrant boat Rescue (2020), to name but a few.

While Banksy remains first and foremost a committed street artist who seeks a sort of perfect equilibrium in both space and time, his work has subsequently been made available practically ad infinitum. By reusing his stencils for several years on canvas or cardboard, by printing limited editions, by uploading photos to his Instagram account and by having his works reproduced on cups, magnets and key rings, Banksy has made his work omnipresent in our daily lives.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery: When you consider the widespread and global acclaim that Banksy has achieved as an anonymous living artist, whose practice is an art form that for centuries has been considered vandalism, he’s single-handedly changed the face of contemporary art as we know it. This, combined with his engagement with current affairs and witty immortalization of public opinion has not only allowed him to capture the zeitgeist of our time, but also to open the gates of the contemporary art world to a new era of creatives.”

Compared with Beeple, whose digital works are followed daily by 2.2 million followers on Instagram and whose NFT Everdays fetched $69.3 million in March 2021, Banksy’s work actually responds to an extremely pressing demand for art that looks straight into the eyes of our present and sounds alarm bells for the future. Paradoxically, his work criticizes the very society that acclaims him. Highly cynical (Laugh now), his work nevertheless gives a preponderant place to tenderness (Flower thrower), humour (Che Guevara on Skates), hope (Girl with balloon) and it always seeks to surprise.

Happy Shopper

Banksy’s pieces are rarely sold on the primary market, except as a happening (in New York, Venice or on shop.grossdomesticproduct.com), but they circulate abundantly on the secondary market, whether in galleries, on the internet or in public auctions. More than 1,200 of his works were offered in auctions during the first semester of 2021, three-quarters of which found buyers (only 23% unsold).

Entire sessions are devoted to him at Sotheby’s, Christie’s, or Forum Auctions, covering all price ranges from original works at several million dollars and highly sought-after artist’s proofs to prints and sculptures in more or less limited editions, signed or unsigned. This intense transaction level is overseen by an authentication system set up by the artist himself, the ‘Pest Control Office’.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery:“The magic behind the story of Banksy is that he has achieved what every artist wants to achieve: success on the secondary market. With Banksy last releasing an edition in 2010, purchasing a Banksy on the primary market has been impossible for most collectors.

With Pest Control at hand, however, to authenticate works in circulation on the secondary marketplace, Banksy has engaged his followers in a simple game of economics. By drastically limiting the supply of his work, he’s driven up the value of the pieces in circulation, allowing his early followers the opportunity to realize an incredible return on their purchase.

For those that have purchased from a reputable gallery with a close working relationship with Pest Control, as we are proud to say that we have at Maddox, Banksy investors will have achieved a considerable profit in the past decade, with our own clients realizing an average profit of 42.6% in 2020 alone.”

I Can’t Believe You Morons Actually Buy This Shit

When Banksy has tried to undermine the very market that has elevated him to stardom (albeit anonymous), it has had the opposite effect: when his Girl with balloon (2006) partially self-destructed just after being hammered down for $1.4 million in 2018, its value is said to have risen substantially. This spectacular turn of events was so well orchestrated that some suspected collaboration between the artist and Sotheby’s: how could the shredder have escaped the prestigious auction house’s attention? Clearly Banksy doesn’t suffer too much from bad luck.

And yet… he is also capable of playing the market’s game when it is for ‘a good cause’. Earlier this year, he sold his canvas Game Changer (2020) in order to refinance Southampton hospital in the midst of the health crisis. The work fetched a record $21.9 million, i.e. 17% of his total auction turnover in the first semester of 2021.

In H1 2021, Banksy’s market was mainly split between the United Kingdom (64% of his auction turnover), the United States (15%) and Hong Kong (13%). This triangular market, more and more evenly distributed between the three major capitals of the global art market, fully contributes to the rise in the value of his works. This is perfectly illustrated by the three auctions of his small canvas Laugh Now But One Day We’ll Be in Charge (2000):

– on 15 October 2007 at Sotheby’s London for $342,000

– on 29 June 2017 at Bonhams London for $380,000

– on 18 June 2021 at Sotheby’s Hong Kong for $2,283,000

At 47 (his assumed age) Banksy is an international superstar, adored by the street art community and art market professionals alike, with 11 million followers on Instagram. But unlike many influencers, Banksy cares less about his personal image than about his art, which questions the future of our planet and Humanity as we know it.

Images:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image1-artmarket-artprice-banksy-auction-sales-turnover-vs-lots.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image2-artmarket-artprice-banksy-turnover-by-year-of-creation.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com : Banksy est le 1er artiste vivant dans le classement Artprice au S1 2021. Le Marché de l’Art reconnaît le Street Art comme discipline majeure et mondialisée

2021/09/29 Commentaires fermés

Les générations à venir considéreront-elles Banksy comme l’artiste-clé du début du 21ème siècle ? C’est ce que présagent les 123 millions $ engrangés aux enchères au premier semestre 2021, qui placent Banksy en 5ème position dans le classement général Artprice, juste derrière les géants Picasso, Basquiat, Warhol et Monet. Qu’on le veuille ou non, une page de l’Histoire de l’Art est en train de s’écrire… car il ne peut plus s’agir d’un simple effet de mode. Ses œuvres liées à l’actualité enflamment toujours un peu plus le Marché, mais son travail aborde depuis 25 ans des problématiques universelles, bien loin d’être résolues, en les sortant dans la rue et en les invitant dans notre quotidien.

Evolution des ventes aux enchères de Banksy – produit de ventes Vs. lots vendus

Evolution des ventes aux enchères de Banksy – produit de ventes Vs. lots vendus

Produit de ventes de Banksy par année de création (2003- S1 2021) – ( gauche )
Banksy ©thierry Ehrmann – Courtesy La Demeure du Chaos – ( droite)

Produit de ventes de Banksy par année de création (2003- S1 2021) – ( gauche )
Banksy ©thierry Ehrmann – Courtesy La Demeure du Chaos – ( droite)

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice :« La demande pour les oeuvres de Banksy est en croissance exponentielle depuis cinq ans, à tel point qu’il est déjà trop tard pour les musées d’espérer acquérir des œuvres originales à prix raisonnables. Mais qui pouvait prévoir que ce street artiste anonyme, tournant le dos au système, deviendrait l’artiste vivant le plus performant du Marché de l’Art ? Il y a quelques années encore, la Tate Modern aurait paraît-il refusé une donation de l’artiste… Depuis lors, Banksy est devenu un véritable symbole, rendu plus fort par chaque crise (financière, sanitaire, etc.) que traverse notre monde ».

Game Changer

Banksy s’inscrit dans la tradition d’Ernest Pignon Ernest et de Blek le Rat, mais fait entrer l’art du pochoir dans le 21ème siècle. Chaque nouvelle œuvre, découverte dans les rues de Bristol ou les ruines de Gaza, sur une porte-arrière du Bataclan ou dans le métro new-yorkais, est photographiée, médiatisée, likée, partagée, détournée… avant d’être trop souvent encore nettoyée par le service propreté de la ville. Génie du dessin, de sa mise en situation et de sa diffusion, Banksy a donné vie à une œuvre aussi spectaculaire que tentaculaire. Chaque pièce porte un message qui s’adresse à tous, peu importe notre âge, notre langue ou nos connaissances en histoire de l’art.

La somme de ses performances forme depuis un quart de siècle une gigantesque fresque qui dépeint les chagrins et les défis de notre société, présents et à venir : climatiques, sécuritaires, inégalitaires, terroristes, etc. Son oeuvre s’érige de plus en plus comme une arme politique, à travers des projets d’une audace jamais atteinte dans l’Histoire de l’Art : son parc d’attraction Dismaland (2015), le Walled Off Hotel de Bethléem (2017), ou le bateau pour migrant Rescue (2020).

S’il reste d’abord un street artiste engagé, qui recherche la justesse dans l’espace et dans le temps, son travail se décline ensuite pratiquement à l’infini. En réutilisant ses pochoirs pendant plusieurs années sur toile ou sur carton, en tirant des éditions limitées, en abreuvant son compte Instagram et en déclinant ses travaux sous forme de tasses, de magnets ou de porte-clefs, Banksy a rendu son œuvre omniprésente dans notre quotidien.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery: « Au regard de la renommée internationale que Banksy a acquise en tant qu’artiste vivant et anonyme, pratiquant un art considéré pendant des siècles comme du vandalisme, il faut reconnaître qu’il a changé le visage de l’art contemporain tel que nous le connaissions. Son engagement politique et sa manière à la fois drôle et intelligente d’immortaliser l’opinion publique lui ont permis de capturer le zeitgeist de notre temps, mais également d’ouvrir le monde de l’art contemporain à une nouvelle ère de création. »

When you consider the widespread and global acclaim that Banksy has achieved as an anonymous living artist, whose practice is an art form that for centuries has been considered vandalism, he’s single-handedly changed the face of contemporary art as we know it. This, combined with his engagement with current affairs and witty immortalisation of public opinion has not only allowed him to capture the zeitgeist of our time, but also to open the gates of the contemporary art world to a new era of creatives”.

Mieux encore que Beeple, dont les œuvres digitales sont suivies jour après jour par 2,2 millions de followers sur Instagram et dont le NFT a été vendu pour 69m$ en mars 2021, Banksy répond à une demande extrêmement puissante pour un art qui regarde droit dans les yeux notre présent et tire la sonnette d’alarme pour l’avenir. Paradoxalement, son oeuvre critique cette société-même qui l’acclame. Plein de cynisme (Laugh now), son travail accorde cependant une place prépondérante à la tendresse (Flower thrower), à l’humour (Che Guevara on Skates), à l’espoir (Girl with balloon), et recherche toujours la surprise.

Happy Shopper

Les pièces de Banksy se vendent rarement sur le premier marché, sinon sous forme d’ happening (à New York, Venise ou sur shop.grossdomesticproduct.com) mais elles circulent abondamment sur le second marché, à la fois en galerie, sur internet et aux enchères publiques. Plus de 1200 de ses œuvres ont été proposées en salles de vente sur les six premiers mois de l’année 2021, dont les trois-quart ont trouvé acquéreur (seulement 23 % d’invendus).

Des sessions entières lui sont consacrées chez Sotheby’s, Christie’s ou chez Forum Auctions, couvrant toutes les gammes de prix, depuis les œuvres originales à plusieurs millions de dollars, en passant par des épreuves d’artistes très recherchées, jusqu’aux estampes et aux sculptures en éditions plus ou moins importantes, signées ou non. Cette circulation d’une extrême intensité est chapeautée par un système d’authentification mis en place par l’artiste lui-même, le Pest Control Office.

John Russo, Group CEO of Maddox Gallery: «  La magie de Banksy est d’avoir réalisé ce que tout artiste souhaite : le succès sur le second marché. Avec sa dernière édition sortie en 2010, l’achat d’une estampe de Banksy a d’ailleurs été impossible sur le premier marché pour la plupart des collectionneurs.

Mais grâce au Pest Control, authentifiant les œuvres en circulation, Banksy a engagé les collectionneurs dans un simple jeu économique. En limitant drastiquement l’offre, il augmente la valeur des pièces en circulation, permettant à ses premiers adeptes de réaliser des retours sur investissements époustouflants.

Pour ceux qui ont acheté auprès d’une galerie réputée, travaillant en relation étroite avec le Pest Control Office, comme nous en sommes très fiers à la Maddox Gallery, les investisseurs de Banksy ont réalisé des bénéfices considérables au cours de la dernière décennie. Nos propres clients ont en moyenne enregistré un bénéfice de +42,6% sur le seul exercice 2020  »

The magic behind the story of Banksy is that he has achieved what every artist wants to achieve: success on the secondary market. With Banksy last releasing an edition in 2010, purchasing a Banksy on the primary market has been impossible for most collectors.

With Pest Control at hand, however, to authenticate works in circulation on the secondary marketplace, Banksy has engaged his followers in a simple game of economics. By drastically limiting the supply of his work, he’s driven up the value of the pieces in circulation, allowing his early followers the opportunity to realise an incredible return on their purchase.

For those that have purchased from a reputable gallery with a close working relationship with Pest Control, as we are proud to say that we have at Maddox, Banksy investors will have achieved a considerable profit in the past decade, with our own clients realising an average profit of 42.6% in 2020 alone ».

I Can’t Believe You Morons Actually Buy This Shit

Lorsqu’il veut se soustraire au Marché, Banksy n’en devient que plus attractif encore. En témoigne la vente de Girl with balloon (2006), dont la valeur aurait bondi après sa destruction partielle à l’automne 2018, en pleine session de vente. Ce coup de théâtre a été si bien orchestré que certains ont suspecté une connivence entre l’artiste et Sotheby’s : comment le mécanisme d’auto-destruction a-t-il pu en effet passer à travers les mailles de la prestigieuse maison de ventes ? Mais décidément la malchance ne sourit pas à Banksy.

Seulement lui aussi est capable de jouer le jeu du Marché quand c’est pour ‘la bonne cause’. En 2021, il a décroché sa toile Game Changer (2020), offerte à l’hôpital de Southampton, afin de refinancer l’institution en pleine crise sanitaire. L’oeuvre a récolté un record de 21,9m$, soit 17 % de son produit de ventes aux enchères en ce début année.

Au S1 2021, le marché Banksy se répartit essentiellement entre Royaume-Uni (64%), les Etats-Unis (15%) et Hong Kong (13 % de son produit de ventes aux enchères). Ce marché triangulaire, de mieux en mieux distribué entre les trois grandes capitales du Marché de l’Art, contribue pleinement à l’augmentation du prix de ses œuvres, comme le révèle les trois passages de la petite toile Laugh Now But One Day We’ll Be in Charge (2000) en salles de ventes :

– le 15/10/2007 chez Sotheby’s Londres pour 342 000$

– le 29/06/2017 chez Bonhams Londres pour 380 000$

– le 18/06/2021 chez Sotheby’s Hong Kong pour 2 283 000$

A 47 ans (âge présumé), Banksy est une superstar internationale, adulée par la communauté street art autant que par les professionnels du Marché de l’Art, ainsi que par de 11 millions de followers sur Instagram. Mais contrairement à nombre d’influenceurs, Banksy se soucie moins de son image personnelle que de son art, qui questionne le futur de notre planète et de l’Humanité telle que nous la connaissons.

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image1-artmarket-artprice-banksy-auction-sales-turnover-vs-lots.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/08/image2-artmarket-artprice-banksy-turnover-by-year-of-creation.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com

Artprice présente le classement n°26 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/07/09 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°26 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°26 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 juillet 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°25 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/06/11 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°25 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 juin 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°24 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/05/21 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°24 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Le classement n°24 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (4 mai 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artmarket.com: Artprice’s valuation department updates the value of 1999’s five top-selling works at auction

2021/04/14 Commentaires fermés

Investing tens of millions of dollars in works by Beeple or Banksy may seem extravagant today, but acquiring the most expensive artworks is statistically a winning strategy. Academic studies1 have shown that a masterpiece effect does indeed exist on the art market: the most expensive works continue to gain more value than the rest of the market. This is corroborated by the analysis conducted by Artprice’s valuation service – Artpricing – on the five top-selling artworks in 1999.

Evolution of the portfolio: 1999 vs. 2021

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/1-Artmarket-Artprice-Evolution-of-the-portfolio-1999-vs-2021.png]

« By following the five most expensive masterpieces of 1999, Artprice finds that what was considered ‘exorbitantly expensive’ 22 years ago is no longer considered as such today, explains thierry Ehrmann, President and Founder of Artmarket.com and its Artprice department.

Imagine that in the first quarter of 2021, you acquired the Boticelli portrait, Beeple’s NFT and the three paintings by Basquiat, Banksy and Picasso. How much will these works be worth in a quarter of a century? The future will tell us which are the best operations, but experience so far suggests that a strategy of buying the most expensive works pays the highest dividends”.

The 5 most expensive works at auction in 1999 vs. Artpricing’s low estimates in 2021

  1. Paul CÉZANNE (1839-1906) – Curtain, jug and fruit bowl (c.1893-1894)
    1999: $60,502,500 → 2021: $120,000,000
  2. Pablo PICASSO (1881-1973) – Woman seated in a garden (1938)
    1999: $49,502,500 → 2021: $200,000,000
  3. Pablo PICASSO (1881-1973) – Nude in a black armchair (1932)
    1999: $45,102,500 → 2021: $115,000,000
  4. Georges SEURAT (1859- 1891) – Paysage, l’île de la Grande Jatte (1884)
    1999: $35,202,500 → 2021: $35,000,000
  5. Paul CÉZANNE (1839-1906) – Kettle and fruits (c.1888-1890)
    1999: $29,476,000 → 2021: $60,000,000

Cézanne‘s still lifes have doubled in value

Curtain, jug and fruit bowl (c.1893-1894) was purchased for $60.5 million on 10 May 1999 in New York, well above Sotheby’s estimated range ($25 – 35 million). Twenty years later, this is still the record price for Paul Cézanne at auction. But that doesn’t mean its value has contracted.

Paul Cézanne, Curtain, jug and fruit bowl (c.1893-1894), Oil on canvas. 59.5 x 73 cm

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/2-Paul-Cezanne-Rideau-cruchon-et-compotier.png]

Six months later, a smaller still life, entitled Bouilloire et fruits (Kettle and fruits) (1888-1890), fetched $29.5 million; it was among the top 5 fine art auction results of 1999 and also substantially exceeded its estimated range ($15m – 20 million). Its current value is more or less known, since the work sold on 13 May 2019 at Christie’s New York for $59.3 million.

The price of Paul Cézanne’s still lifes has thus doubled since 1999. This has been confirmed by several other examples, including Still Life (c.1890) purchased for $3.8 million at Sotheby’s in New York on 11 November 1999 and resold for $8.1 million on 14 November 2017 by the same auction house, generating a capital gain of +110%.

Resales within shorter periods suggest that Paul Cézanne’s prices essentially rose at the very beginning of the 21st century. Acquired for $18 million in June 2000 at Christie’s in London, his Nature morte aux fruits et pot de ginger (c. 1895) sold for $37 million at Sotheby’s New York on 7 November 2006.

In view of these results, it is reasonable to estimate that Cézanne’s Curtain, jug and fruit bowl (c.1893-1894) could fetch around $120 to 130 million today, while the value of his Kettle and fruits painting (c.1888-1890) is probably still around $60 million (its sale price in May 2019).

Picasso still more expensive, but Seurat’s values look flat

Woman seated in a garden (1938) is one of Picasso’s best paintings not yet owned by a museum and it could well be worth over $200 million today. By way of comparison, a painting of equal importance, Women of Algiers (Version ‘O’) (1955) was acquired for $32 million in November 1997 and resold for $179 million in 2015.

Nude in a Black Armchair (1932) purchased in 1999 has a twin work on the market: same title, same year of creation, same dimensions, same subject (one could be mistaken for thinking they were the same painting). However, in May 2010, the price of this twin work reached $106.5 million. It therefore seems reasonable to estimate the current value of each of the two works at around $120 – $150 million.

On the other hand, the value of Georges Seurat’s Paysage, Île de la Grande Jatte (1884) has probably not changed much in 22 years. The work still holds the artist’s auction record, but unlike Paul Cézanne’s still lifes, which have doubled in value, recent Seurat results suggest the value of this painting hasn’t evolved that much.

In May 2018, La rade de Grandcamp (1885), a canvas of the same dimensions as Paysage, Île de la Grande Jatte (1984) and of the same quality, reached $34 million at Christie’s in New York. This result suggests that collector demand for Seurat’s works has remained roughly constant over the past 22 years.

In conclusion, the combined purchase value of the five top results of 1999 was $219.8 million, and, according to the analysis conducted by Artprice’s Artpricing service, the current low estimate for the value of this group of works is around $530 million.

Images :
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/1-Artmarket-Artprice-Evolution-of-the-portfolio-1999-vs-2021.png]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/2-Paul-Cezanne-Rideau-cruchon-et-compotier.png]

1. Renneboog L. & Spaenjers C. (2009). Buying Beauty: On Prices and Returns in the Art Market. Discussion Paper 2009-004, Tilburg University, Tilburg Law and Economic Center.

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com


Artpricing, price estimate reports by Artprice: Fill out the form online and receive an estimate report produced by our specialists within 3 days: https://www.artprice.com/estimate

Try our services (free demo): https://www.artprice.com/demo

Subscribe to our services: https://www.artprice.com/subscription

About Artmarket:

Artprice présente le classement n°23 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/04/13 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°23 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°23 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google
Artprice présente le classement n°23 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°1 en France, suivi par la Fondation Louis Vuitton et le FRAC Île de de France, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 avril 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

1999 – 2021 le combat judiciaire pour la liberté d’expression

2021/03/24 Commentaires fermés

POLITIQUE > Saint-Romain-au-mont d’Or

Par Fabrice ROUSSEL avec Stéphanie GALL / Le progrès

Saint-Romain-au-mont d’Or Demeure du Chaos : le maire veut faire payer Thierry Ehrmann

Coup de semonce au conseil municipal de Saint-Romain-au-mont d’Or. Le nouveau maire Jean-Marie Hombert a décidé de faire figurer le montant hypothétique de l’astreinte à laquelle Thierry Erhmann a été condamné sur le budget primitif 2021. Illégal ! répond le créateur de la Demeure du Chaos qui attaque la décision en justice.

Peut-on aimer la Demeure du Chaos et vouloir sa perte ? Oui semble dire le nouveau maire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or qui reconnaît lui-même avoir visité les lieux à plusieurs reprises avec notamment des universitaires américains mais qui veut, dans la lignée de ces prédécesseurs continuer un combat judiciaire qui semble sans fin.

« En tant que citoyen je peux aimer ou pas ce musée. Je n’ai rien contre ce musée. Mais en tant que maire je me dois de faire respecter le droit et de récupérer l’argent qui nous est dû ».

Voilà près de 20 ans que la mairie se bat pour faire entrer l’œuvre d’art d’un entrepreneur-artiste iconoclaste et provocateur dans les cases de son plan d’urbanisme. Le musée d’art contemporain affiche une réussite insolente. 2,21 millions de visiteurs depuis son ouverture en 2006. Une communauté Facebook de 4,5 millions d’abonnés et 770 000 signataires de sa pétition.

La commune, elle-même, a dû se résoudre à organiser ce succès en donnant un avis favorable en 2019 à l’augmentation de l’ERP (jauge) afin que le site puisse accueillir 300 personnes en toute légalité.

On aurait même pu penser que la dernière campagne des élections municipales apporte une sorte de paix concertée entre le politique et l’artiste.

Thierry Ehrmann ayant fait la proposition au maire sortant de réaliser des travaux sur toute la rue de la République afin de proposer un visage plus consensuel et plus conforme à l’urbanisme local de la Demeure du chaos. Pierre Curtelin ayant finalement reculé 48h avant le second tour des élections municipales.

Coup pour coup

Plutôt que les travaux, le nouveau maire Jean-Marie Hombert a préféré déterrer la hache de guerre. Objectif : faire respecter une décision judiciaire de la cour d’appel de Chambéry d’avril 2015 qui enjoint Thierry Ehrmann à payer une astreinte de 750 € par jour tant que les travaux de mise en conformité ne sont pas réalisés.

Son conseil a donc inscrit au chapitre « débits et pénalité » du budget 2021 les 119 520 € qui seraient dus pour l’année par Thierry Ehrmann.

Mais cet argent sera-t-il un jour recouvré ? Seul le juge pénal de la liquidation peut statuer sur ce recouvrement assène Thierry Erhrmann qui conteste ces astreintes devant les juridictions pénales et administratives.

Selon lui cet argent ne peut être considéré comme une créance fiscale. « Le maire agit en violation des règles de comptabilité publique ». Pire selon lui, elle vient entériner un délit de concussion (abus caractérisés par la perception de sommes indues NDLR).

Le matin même du conseil municipal, les conseillers municipaux ont reçu la visite d’un huissier. Le chef d’entreprise, avec la célérité qu’on lui connaît, a porté l’affaire en justice en déposant deux nouvelles plaintes distinctes.

Pour le maire en revanche : « Il est important que cette somme apparaisse dans le budget municipal. Les administrés savent que Thierry Erhmann doit de l’argent à la commune mais cela n’apparaît nulle part. Aujourd’hui c’est chose faite ».

Une œuvre d’art juridique

Thierry Erhmann n’est jamais là où on l’attend. En 20 ans, ce spécialiste de la chose judiciaire semble avoir fait de ce combat pour la survie de son musée une œuvre d’art juridique.

Faut-il rappeler ici que le groupe Serveur dont fait partie la société « artprice.com », est aussi un acteur majeur des banques de données juridiques via sa filiale « Juris Serveur » ? Il existe actuellement 39 procédures distinctes, en cours, sur le contentieux avec la mairie, résultant du conflit initial de 2004.

Thierry Ehrmann a même saisi le Haut Comité des Droits de l’Homme de l’ONU.

Jean-Marie Hombert veut marquer sa nouvelle mandature du sceau de l’offensive. Quant à la validité de son initiative retentissante : les services de la préfecture qui ont la charge d’évaluer la conformité des délibérations prises par un conseil pourraient apporter une première réponse dans quelques jours.

Par Fabrice ROUSSEL avec Stéphanie GALL / Le progrès

https://www.leprogres.fr/politique/2021/03/23/demeure-du-chaos-le-maire-veut-faire-payer-thierry-ehrmann

Artprice présente le classement n°19 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/12/04 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°19 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1er décembre 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice by Artmarket.com : Etat du marché du Street Art dans le monde

2020/12/03 Commentaires fermés

Lors de sa vente en ligne du 28 mai 2020, Phillips a adjugé 39 000$ le lot Happy Choppers (2003) de Banksy. Jusque-là rien d’étonnant, si ce n’est que l’oeuvre est une sérigraphie numérotée 621/750, achetée quatre ans plus tôt pour 4 500$. La valeur de cette pièce a ainsi grimpé de +70 % par an.

Festival Peinture Fraîche à la Halle Debourg de Lyon, du 2 au 25 octobre 2020 – prolongée jusqu’au 1er novembre 2020
www.peinturefraichefestival.fr

« Le Street Art est un art véritablement universel que l’on retrouve partout – de Rio à Berlin – et dont la place évolue très rapidement sur le Marché de l’Art », constate thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice. « C’est un marché qui a pris 15 ans à se consolider mais qui arrive enfin à maturité. Il constitue désormais un segment à part entière, avec ses stars et ses chefs-d’oeuvre, mais aussi de nombreuses éditions, plus ou moins importantes et plus ou moins abordables ».

Les pièces en circulation

Le Street Art est par nature un travail qui se déploie dans l’espace urbain. Dès lors qu’il sort de la rue pour être exposé dans une galerie ou échangé en salle de ventes, il perd nécessairement un peu de son essence. Il n’en demeure pas moins qu’il existe bel et bien un marché du Street Art.

Un street artiste peut d’abord garder une trace de ses interventions dans l’espace public à travers des photographies ; il peut aussi réaliser de petites œuvres, dessins ou sérigraphies, autour de ses réalisations in situ ; ou bien encore créer en marge de son travail en extérieur un deuxième corpus de peintures et de sculptures originales. Tout cela s’échange et passe en salles de ventes, formant aujourd’hui un véritable marché.

Les 4 piliers

Jean-Michel Basquiat a marqué de sa main les rues de New York au début des années 1980. Mais est-il pour autant resté un street artiste toute sa (courte) vie ? Ses toiles et ses dessins multi-millionnaires font-ils encore partie de l’Art Urbain ? En 2019, les œuvres de Jean-Michel Basquiat ont totalisé 130 m$ aux enchères et celles de Keith Haring 42 m$. Ces deux artistes contemporains majeurs restent associés de façon générale au Street Art, sans être catalogués comme tels.

De même, celui à côté duquel on ne peut plus passer, la nouvelle superstar Kaws (108 m$ en 2019), s’est peu à peu éloigné de sa pratique initiale du Street Art au fil de sa carrière. Ses toiles et ses sculptures, mises en ventes par les plus grandes galeries d’Art Contemporain, affolent le marché international et en particulier l’Asie.

Au contraire, l’artiste anonyme Banksy (28 m$) entretient volontairement sa présence dans l’espace urbain aux quatre coins du monde.

15 ans de structuration

L’évolution rapide du marché du Street Art est symbolisée par l’essor de Banksy en salle de ventes :

– Premières ventes aux enchères de peintures en 2005

– Pic des ventes juste avant la crise des subprimes

– 10 ans de croissance plus ou moins régulière entre 2010 et 2019

– Résilience exceptionnelle à la crise du coronavirus.

Avec Banksy, le Street Art a sans conteste trouvé sa figure de proue. Derrière elle s’est rapidement organisé tout un marché, avec d’abord trois noms devenus incontournables : le Français Invader (4 m$ en 2019), l’Anglais Stik (1 m$) et l’Américain Obey (1 m$), qui compte à lui seul plus de 700 lots vendus aux enchères en 2019.

Une dizaine d’autres street artistes engrangent plusieurs milliers de dollars par an chacun : Jonone, Mr Brainwash, Futura 2000, Vhils, JR, etc … Mais le marché du plus grand nombre de street artistes reste encore fragile, et même celui de Ernest Pignon-Ernest, dont les ventes aux enchères atteignent en moyenne 50 000$ par an.

Des sessions spécialisées

En février 2008, Bonhams a organisé à Londres la première vente aux enchères dédiée au Street Art. Dans la foulée, Phillips a elle aussi proposé une session Contemporary & Urban Art. Mais la crise des subprimes a enrayé le développement de ces sessions, abandonnées par Phillips en 2009 et par Bonhams en 2013.

Artcurial elle-aussi a débuté ses ventes d’Art Urbain en 2008 mais ne les a jamais abandonnées. La première maison de ventes française, qui a organisé quatre sessions Street Art en 2019, domine aujourd’hui clairement ce marché de niche. Les sessions de ventes dédiées au Street Art ont totalisé 3 000 lots vendus pour 10 m$ en 2019, dispersés entre l’Europe et les USA : Digard et Cornette de Saint-Cyr à Paris, Tate Ward à Londres, Heritage à Dallas et Julien à Los Angeles.

Un marché à sensations fortes

Christie’s et Sotheby’s préfèrent pour leur part disséminer des pièces de Street Art dans leurs catalogues, notamment dans les plus prestigieux. En juillet 2020, le triptyque Mediteranean see view (2017) de Banksy est vendu 2,9 m$ par Sotheby’s lors d’une vente extraordinaire intitulée Rembrandt to Richter. Au milieu de signatures aussi respectueuses, celle de Banksy n’a pas manqué de titiller la salle.

D’autant plus qu’un coup de théâtre est toujours attendu depuis que Girl with Balloon (2006) s’est auto-détruite en 2018 à l’issue de son adjudication. En février 2020 chez Artcurial, Raising the steaks (2001), une photographie prise par Steve Lazarides mais encadrée par Banksy lui-même, a atteint 84 500$. Il n’est pas impossible que le Banksy ait caché une nouvelle surprise dans cette œuvre, dûment accompagnée d’un PEST Control (le certificat d’authentification délivré par l’artiste lui-même).

Contactez le Département d’Econométrie d’Artprice pour vos questions relatives à nos indices et nos statistiques, ainsi que nos services d’études personnalisées : econometrics@artprice.com

Image : [https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/10/Festival-Peinture-Fraiche.jpg]

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :
https://fr.artprice.com/artiste/15079/wassily-kandinsky

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket >>>

Artprice : Sotheby’s, Phillips et Ketterer se réinventent face au changement de paradigme

2020/10/06 Commentaires fermés

Ce 29 juin 2020, le charismatique commissaire-priseur de Sotheby’s, Oliver Barker, a brillamment adjugé seul, debout devant un parterre d’écrans, le triptyque Inspired by the Oresteia of Aeschylus (1981) de Francis Bacon, pour 84,55 m$. Ce résultat a d’autant plus rassuré le Marché de l’Art que la vente n’était pas sans risque. En octobre 2017, Christie’s avait échoué à vendre à Londres Study of Red Pope 1962. 2nd Version (1971), supposé établir un record historique aux enchères en Europe à plus de 90 m$.

Bien sûr, l’annulation de toutes les foires et des grandes ventes de printemps a affamé le marché haut de gamme. Hormis quelques belles pièces proposées dans salles de ventes londoniennes à la fin du mois de janvier (Tiepollo, Mantegna) et au début du mois de février (Hockney, Magritte, de Lempicka), les grands collectionneurs n’avaient encore rien eu à se mettre sous la dent cette année.

« Qu’il y a-t-il de plus frustrant que d’être confiné sans pouvoir rien acheter ? ironise thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’ArtMarket.com et de son département Artprice. Surtout quand on songe que l’argent placé à la banque coûte si cher de nos jours… C’est un problème de riches évidemment, mais que les maisons de ventes ont bien compris. Certaines se sont installées dans les Hamptons cet été, là où les collectionneurs new-yorkais s’étaient réfugiés. Phillips y a présenté une sélection d’oeuvres qu’elle vendra prochainement aux enchères. Cette maison n’échappe pas à une lourde baisse, de près la moitié de son chiffre d’affaires, mais elle remonte à la 4ème place mondiale et surtout elle prépare l’avenir ».

Oeuvre collective – Portraits de Richard Prince, Francis Bacon & Christo
©thierry Ehrmann 2020 . Courtesy Musée d’Art Contemporain l’Organe / La Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/09/Portraits-de-Richard-Prince-Francis-Bacon-Christo.jpg]

Phillips a d’ailleurs annoncé la création d’un tout nouveau partenariat avec la première maison de ventes chinoise, Poly Auction, dont le produit de ventes avait atteint 617 m$ en 2019. Mais Poly Auction a connu un début d’année 2020 compliqué, engrangeant seulement 3,7 m$ au cours du premier semestre (-99%). Une situation qu’elle espère rapidement inverser, notamment en s’alliant avec la maison anglo-saxonne Phillips à Hong Kong pour encourager les vendeurs. « [Cette collaboration] offre une occasion unique pour les consignataires de tirer parti de la clientèle et de la force marketing combinées de deux des plus grandes maisons de ventes aux enchères au monde » (1), se réjouit Jonathan Crockett, Président de Phillips Asia.

Top 10 maisons de ventes de Fine Art (1 janvier 2020 – 31 août 2020)

© artprice.com

  1. Sotheby’s – 1,49 Mrd$ (-31%)
  2. Christie’s – 1,03 Mrd$ (-54%)
  3. China Guardian – 171 m$ (-31%)
  4. Phillips – 164 m$ (-49%)
  5. Xiling Yinshe – 76,3 m$ (+18%)
  6. Bonhams – 54,5 m$ (-32%)
  7. Artcurial – 36,5 m$ (-30%)
  8. Ketterer Kunst – 31,8 m$ (+5%)
  9. Dorotheum – 27,1 m$ (-24%)
  10. Mainichi – 22 m$ (-35%)

En pleine crise sanitaire, la maison de ventes allemande Ketterer a même su maintenir la croissance. Forte d’une longue expérience des ventes en ligne, elle a pu assurer la continuité des échanges tout au long de la période de confinement, organisant chaque mois entre janvier et juin une à deux sessions “Online-Only”. Puis, en juillet 2020, quatre ventes physiques ont pu être complétées à Munich, totalisant 29,5 m$. Ketterer réalise ainsi le meilleur début d’année de son histoire.

« Notre succès repose sur 65 années d’expérience, confie Robert Ketterer, commissaire-priseur et propriétaire de la société Ketterer Kunst. Nous sommes en mesure de reconnaître très rapidement les moindres changements sur le marché et réagissons de manière flexible, malgré la taille et la stabilité de notre structure. Pionnier du numérique, nous organisons des ventes aux enchères 100% en ligne depuis 2007, avec beaucoup de succès. Lors de notre 500ème vente nous avons enregistré pour la première fois une offre en ligne millionnaire.

Ketterer Kunst a par ailleurs su s’imposer comme le spécialiste international de l’art allemand. Nous savons exactement ce que recherchent les acheteurs potentiels, et quelle oeuvre doit être placée dans quelle vente, à quel moment. Cela se traduit notamment par l’évolution constante de nos catalogues et de nos ventes en ligne. Nous adaptons non seulement notre agenda et notre offre aux événements qui influencent le Marché, mais nous savons également comment susciter les désirs en proposant une offre de qualité vraiment unique ».

En cette période délicate de transition accélérée vers le numérique, sur fond de crise sanitaire, les ventes en ligne ne constituent pas encore la solution idéale pour tous les segments du Marché de l’Art. Elles ne se prêtent pas exactement de la même mannière à toutes les gammes de prix, tous les médiums, tous les artistes, etc. Une approche de type ‘Bricks and Clicks’, qui prône un fonctionnement souple alliant les différents canaux de ventes (physiques, en ligne, privées), semble être la stratégie à privilégier sur le Marché de l’Art sur le moyen terme. Il s’agit d’une nouvelle forme de création de valeur : sélectionner la bonne oeuvre du bon artiste au bon moment, et la placer dans le bon catalogue en choisissant le canal de vente le mieux adapté.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :
https://fr.artprice.com/artiste/15079/wassily-kandinsky

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice furent fondées en 1997 par thierry Ehrmann, son PDG. Elles sont contrôlées par Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s Who In France© :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 740 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentés par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6 300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7 200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » décerné par la Banque Publique d’Investissement (BPI), pour la deuxième fois en novembre 2018.

Le Rapport Annuel du Marché de l’Art mondial 2019 publié en février 2020 par Artprice by Artmarket :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2019

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://fr-fr.facebook.com/artpricedotcom/ (4,9 millions d’abonnés)

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :
https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 (4,5 millions d’abonnés)

L’Obs – Le Musée du Futur : https://youtu.be/29LXBPJrs-o

Contact : ir@artmarket.com

Thierry Loir : « Je ne lâcherai jamais, je veux que la vérité et la transparence républicaine triomphent et je suis prêt à aller jusqu’au Conseil d’Etat s’il le faut ».

2020/09/22 Commentaires fermés

Sauvons Saint Romain Perle des Monts d'Or

Thierry Loir : « Je ne lâcherai jamais, je veux que la vérité et la transparence républicaine triomphent et je suis prêt à aller jusqu’au Conseil d’Etat s’il le faut ».

Le Progrès – Mardi 22 septembre 2020 – Val de Saône – Justice

Municipales en val de Saône : un troisième tour devant le Tribunal

Municipales en val de Saône : un troisième tour devant le Tribunal

Voir l’article original

Artprice présente le classement n°16 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/09/05 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°16 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°16 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

 

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1er septembre 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°15 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/08/10 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°15 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°15 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

 

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

 

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

 

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

 

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

 

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (3 août 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°14 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/07/23 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°14 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°14 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

 

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

 

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

 

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

 

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

 

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1er juillet 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°13 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/06/04 Commentaires fermés

Artprice présente le classement n°13 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°13 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.
Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 juin 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :
artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice présente le classement n°12 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/05/05 Commentaires fermés

Artprice présente le classement n°12 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°12 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (4 mai 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Portrait de Didier Raoult génie français iconoclaste à La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain HQ Artprice CART’1 & thierry Ehrmann

2020/04/03 Commentaires fermés

Didier RAOULT - Painted Portrait - IMG_4871

Photo libre de droits sous réserve d’attribution :
CC thierry Ehrmann – La Demeure du Chaos
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/

Portrait de Didier Raoult génie français iconoclaste à La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain HQ Artprice CART’1 &  thierry Ehrmann
https://www.demeureduchaos.com/visite-virtuelle-360/

Artprice présente le classement n°11 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/04/03 Commentaires fermés

 

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°11 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°11 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

 

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

 

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

 

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

 

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

 

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1 avril 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

thierry ehrmann Artprice présente le classement n°10 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/03/03 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

 thierry ehrmann Artprice présente le classement n°10 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google


thierry ehrmann
Artprice présente le classement n°10 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 mars 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°78 exclusif de Mars 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2020/03/02 Commentaires fermés

Classement Mars 2020 N°78

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 8ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°78 exclusif de Mars 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°78 exclusif de Mars 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

 

En 2020, la plaidoirie historique devant le Haut Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies donnera au Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos une légitimité mondiale.

 

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,7) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,1). Source Google – 02/03/2020.

De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 2 mars 2020

 

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

 

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de début 2020 : 2,75 milliards d’utilisateurs. En France, 47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

 

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 atteint les 4,2 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 45,3 millions de vues sur Flickr (constat huissier 29/10/2019 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 4 286 671 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 31,5 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 82. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

 

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame : “la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

 

2020 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2018, Apocalypse Culture, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Museum, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°77 exclusif de Février 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2020/02/07 Commentaires fermés

Classement Février 2020 N°77

 

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 8ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

En 2020, la plaidoirie historique devant le Haut Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies donnera au Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos une légitimité mondiale.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°77 exclusif de Février 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°77 exclusif de Février 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,7) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,1). Source Google – 05/02/2020.

De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 3 février 2020

 

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

 

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que BarceloneMilan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de début 2020 : 2,75 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

 

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 atteint les 4,2 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 45,3 millions de vues sur Flickr (constat huissier 29/10/2019 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 4 258 817 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 31,5 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 79. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

 

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame : “la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

 

2020 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2020, 999, Apocalypse Culture, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, la demeure du chaos, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Nuit des Musées, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice by ArtMarket.com: How to objectively define Contemporary Art in 2020?

2020/01/14 Commentaires fermés

For the sake of coherence, clarity and transparency, Artprice’s editorial team has always divided Art History into five main periods with artworks being classified according to a simple and indisputable criterion… the birth year of their creators:

  • Old Masters’ … artists born up until 1760

  • 19th century’ … artists born from 1760 to 1860

  • Modern’ … artists born from 1860 to1920

  • Post-War’ … artists born between 1920 and 1945

  • Contemporary’ … artists born after 1945

2019 Contemporary Art auction turnover filtered by year of birth

2019 Contemporary Art auction turnover filtered by year of birth

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/01/artmarket-contemporary-art-auction-turnover.png]

As time advances, the period we refer to as ‘Contemporary Art’ is getting longer. It now covers artists as diverse as Jean-Michel Basquiat (1960-1988) and Oscar Murillo (b. 1986), Anselm Kiefer (b. 1945) and Kaws (b. 1974), Martin Kippenberger (1953-1997) and Cory Arcangel (b. 1978). On the other hand, our classification excludes Gerhard Richter (b. 1932), David Hockney (b. 1937) and El Anatsui (b. 1944).

According to thierry Ehrmann, Artprice’s founder and CEO of ArtMarket.com: “An objective ‘periodization’ of Art History helps us to study the market, its structure and its evolution, even if it means distinguishing – far too categorically sometimes – what is Contemporary from what is not. But the fact that Maurizio Cattelan generates thousands more Instagram posts than Marcel Duchamp and that a work by Kaws is suddenly as expensive as the best paintings by Pierre Soulages naturally raises numerous questions about the trends and contradictions that drive the Art Market, but also about the very notion of Contemporary art.”

In art, ‘Contemporary’ doesn’t mean ‘alive today’

How should we label the œuvres of Yayoi Kusama (b. 1929) or of Pierre Soulages (who has just celebrated his 100th birthday)? Although their careers began shortly after WWII, Kusama and Soulages produced some of their best works long after the deaths of Keith Haring and Jean-Michel Basquiat… And yet, on the Art Market, Kusama’s and Soulages’s prices are growing gradually whereas those of Jean-Michel Basquiat, for example, are still posting substantial volatility.

Perhaps we should see Contemporary art quite simply as art that has not yet become perfectly established. That’s the fundamental difference between Marcel Duchamp and Maurizio Cattelan, between Duchamp’s Fontaine (1919) et Cattelan’s Comedian (2019). Whereas Duchamp’s famous urinal remains controversial, few question its place in Art History, whereas Cattelan’s banana taped to the wall still has a long way to go before it is accepted.

This distinction remains ambiguous for certain artists. Look at Jeff Koons – there is a good chance today his work will be seen as having singularly marked the latter decades of the 20th century and his Rabbit (1986) sculpture is clearly already considered a kind of ‘classic’. However, his creations are still causing serious controversy and his approach to art has not yet been fully accepted. The recent Appeal Court ruling that Koons plagiarized the work of a French photographer in his work Naked (1988) is just the latest in a series of obstacles the American artist has faced.

Our birth-year analysis (based on 2019 results) throws up three exceptional dates… 1955, 1960 and 1974.

Born on the East coast of the United States exactly 10 years after WWII, Jeff Koons and Christopher Wool make 1955 the best ‘vintage’ in our Contemporary Art results ranking filtered by year-of-birth. Neither have ever represented the USA at the Venice Biennale, but their works have been acquired by major American museums for decades. Two other artists also made a significant contribution to the results of the 1955 vintage: Kerry James Marshall (born in Alabama), who has ranked among the world’s Top 100 artists by annual auction turnover (all periods combined) over the past two years, and the Chinese artist, Zhou Chunya.

With an annual auction total of $129 million in 2019, Jean-Michel Basquiat still dominates the Contemporary Art Market. Almost alone, he made 1960 one of the best ‘vintages’ of the second half of the 20th century. Glenn Ligon, the second best performing artist born in 1960, contributed only $1.9 million.

Curiously, the new stars of Street Art, Kaws and Banksy, were both born in 1974, on either side of the Atlantic… Kaws in Jersey City in the USA, and Banksy in Bristol, England.

So, despite its lack of flexibility and its limitations, the historical classification adopted by Artprice remains coherent with the auction results recorded in 2019 (filtered by birth-year). If a new start date were to be chosen for the ‘Contemporary’ category, it could be argued that the year 1965 would be a logical separation date. However, the continuing market volatility on works by several major artists born during the 20 years prior to 1965 – Albert Oehlen (b. 1954), Rudolf Stingel (b. 1956), Zhang Xiaogang (b. 1958) and Damien Hirst (b. 1965) – suggests that their positions in Art History are still not yet fully established.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com is listed on Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Discover Artmarket and its Artprice department on video: https://en.artprice.com/video

Artmarket and its Artprice department was founded in 1997 by its CEO, thierry Ehrmann. Artmarket and its Artprice department is controlled by Groupe Serveur, created in 1987.

See certified biography in Who’s who ©:

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket is a global player in the Art Market with, among other structures, its Artprice department, world leader in the accumulation, management and exploitation of historical and current art market information in databanks containing over 30 million indices and auction results, covering more than 700,000 artists.

Artprice Images® allows unlimited access to the largest Art Market image bank in the world: no less than 180 million digital images of photographs or engraved reproductions of artworks from 1700 to the present day, commented by our art historians.

Artmarket with its Artprice department accumulates data on a permanent basis from 6300 Auction Houses and produces key Art Market information for the main press and media agencies (7,200 publications). Its 4.5 million ‘members log in’ users have access to ads posted by other members, a network that today represents the leading Global Standardized Marketplace® to buy and sell artworks at a fixed or bid price (auctions regulated by paragraphs 2 and 3 of Article L 321.3 of France’s Commercial Code).

Artmarket with its Artprice department, has been awarded the State label “Innovative Company” by the Public Investment Bank (BPI) (for the second time in November 2018 for a new period of 3 years) which is supporting the company in its project to consolidate its position as a global player in the market art.

Artprice by Artmarket’s 2018 Global Art Market Report published in March 2019: https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Index of press releases posted by Artmarket with its Artprice department:

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Follow all the Art Market news in real time with Artmarket and its Artprice department on Facebook and Twitter:

https://www.facebook.com/artpricedotcom/ (4.7 million followers)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Discover the alchemy and universe of Artmarket and its artprice department http://web.artprice.com/video headquartered at the famous Organe Contemporary Art Museum “The Abode of Chaos” (dixit The New York Times): https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

L’Obs – The Museum of the Future: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4 million followers)

https://vimeo.com/124643720

Contact Artmarket.com and its Artprice department

Contact: ir@artmarket.com

Artprice by ArtMarket.com : Faut-il redéfinir la notion d’Art Contemporain en 2020 ?

2020/01/14 Commentaires fermés

Par souci de cohérence, de clarté et de transparence, l’équipe éditoriale d’Artprice divise le Marché de l’Art en cinq grandes périodes. Ce découpage repose sur un critère simple et univoque, celui de l’année de naissance des artistes :

Les “Maîtres Anciens” : œuvres réalisées par des artistes nés jusqu’en 1759

Le “XIXème siècle” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1760 et 1859

L’“Art Moderne” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1860 et 1919

L’“Art d’Après-Guerre” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1920 et 1944

L’“Art Contemporain” : œuvres réalisées par des artistes nés à partir de 1945

Produit des ventes aux enchères 2019 par année de naissance des artistes

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/01/artmarket-contemporary-art-auction-turnover.png]

Le temps passant, la période que recouvre l’Art Contemporain ne cesse de s’allonger. Elle rassemble à présent des artistes aussi divers que Jean-Michel Basquiat (1960-1988) et Oscar Murillo (1986), Anselm Kiefer (1945) et Kaws (1974), Martin Kipenberger (1953-1997) et Cory Arcangel (1978). A l’inverse, notre définition exclut Gerhard Richter (1932), David Hockney (1937) ou encore El Anatsui (1944).

thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et président d’ArtMarket.com : « Une périodisation objective de l’Histoire de l’Art est nécessaire pour étudier le Marché, sa structure et son évolution. Même si cela impose de distinguer, beaucoup trop catégoriquement sans doute parfois, ce qui est ‘Contemporain’ de ce qui ne l’est pas. Mais le fait que Maurizio Cattelan génère mille fois plus de publications Instagram que Marcel Duchamp, ou qu’une peinture de Kaws vaut soudain aussi cher que les meilleurs tableaux de Pierre Soulages, nous force à nous interroger sur les modes et tendances qui animent le Marché de l’Art d’abord, mais aussi sur la notion d’Art Contemporain… ».

En Art, ‘contemporain’ ne veut pas dire ‘artiste vivant’

Comment considérer l’apport de Yayoi Kusama (1929) ou de Pierre Soulages (qui vient tout juste de fêter ses 100 ans) dans la création plastique actuelle ? Si leur carrière a commencé peu après la Seconde Guerre mondiale, certaines de leurs meilleures œuvres ont été réalisées bien après la mort de Jean-Michel Basquiat et de Keith Haring. Or, sur le Marché de l’Art, on remarque que les prix des œuvres de Yayoi Kusama et de Pierre Soulages progressent graduellement, tandis que ceux de Jean-Michel Basquiat, par exemple, continuent d’enregistrer des bonds tumultueux.

L’Art Contemporain n’est-il pas alors simplement celui qui n’est pas encore parfaitement établi ? C’est en effet la différence fondamentale entre Marcel Duchamp et Maurizio Cattelan, entre leurs œuvres Fontaine (1919) et Comedian (2019). Alors que plus personne ne remet en question la place de l’urinoir de Duchamp dans l’Histoire de l’Art, même si l’oeuvre reste controversée, la banane scotchée au mur de Maurizio Cattelan a encore un long chemin à parcourir devant elle.

Cette distinction reste ambiguë pour certains artistes, comme Jeff Koons. Il y a de grandes chances aujourd’hui pour que son œuvre fasse partie de ceux qui auront profondément marqué la fin du XXème siècle et sa sculpture Rabbit (1986) est dores et déjà considérée comme une sorte de ‘classique’. Pourtant sa démarche continue de poser problème et ne s’est pas encore totalement imposée. En témoigne le nouveau jugement qui condamne Jeff Koons en France pour plagiat, avec son oeuvre Naked (1988).

1955, 1960, 1974 : trois millésimes exceptionnels

Nés sur la côte est des États-Unis exactement dix après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Jeff Koons et Christopher Wool font de l’année 1955 le meilleur cru de l’Art Contemporain. Aucun des deux n’a représenté les États-Unis à la Biennale de Venise, mais leurs oeuvres sont depuis longtemps entrées dans les collections des principaux musées américains. Depuis deux ans, le peintre Kerry James Marshall, né en 1955 en Alabama, a intégré le top 100 des artistes les plus performants du Marché de l’Art mondial (toutes périodes de création confondues). Il contribue un peu plus à la prédominance de ce millésime, auquel vient encore s’ajouter l’artiste chinois Zhou Chunya.

Avec 129 m$ cumulés en salles de ventes en 2019, Jean-Michel Basquiat domine toujours le Marché de l’Art Contemporain. A lui seul quasiment, il fait de l’année 1960 l’une des plus fastes de la seconde moitié du XXème siècle. Glenn Ligon, le deuxième artiste le plus performant né en 1960, participe de façon beaucoup plus discrète à ce millésime, avec 1,9 m$.

Curieusement les nouvelles stars du Street Art, Kaws et Banksy, ont tous les deux vu le jour en 1974, d’un côté et de l’autre de l’Atlantique. Le premier est né à Jersey City aux États-Unis, le second à Bristol, en Angleterre.

Malgré sa rigidité et ses limites, le découpage historique choisi par Artprice reste cohérent avec les résultats enregistrés en 2019 sur le Marché de l’Art. Si une nouvelle scission devait être opérée, elle devrait vraisemblablement être faite autour de l’année 1965. Mais la grande volatilité qui continue d’être observée pour les principaux artistes nés pendant les 20 années qui précèdent, tels qu’Albert Oehlen (1954), Rudolf Stingel (1956), Zhang Xiaogang (1958) ou Damien Hirst (1965), confirme que leur position dans l’Histoire de l’Art n’est pas encore tout à fait établie.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom (4,5 millions d’abonnés)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :

https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4,0 millions d’abonnés)

L’Obs – Le Musée du Futur : https://youtu.be/29LXBPJrs-o

https://vimeo.com/124643720

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice

Contact ir@artmarket.com

Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/01/06 Commentaires fermés

Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 dès 2020 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est quasiment unique dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.
Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 janvier 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :
artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2020/01/06 Commentaires fermés

Classement JANVIER 2020 N°76

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 8ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

En 2020, la plaidoirie historique devant le Haut Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies donnera au Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos une légitimité mondiale.

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe : 4,7 qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon : 4,5, le MAC de Lyon : 4,1 et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne : 4,1. Source Google – 02/01/2020.
De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des
avis Google sur les musées d’art contemporain en France.

Constat huissier 2 janvier 2020

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.
Les chiffres clés Facebook de début 2020 : 2,75 milliards d’utilisateurs. En France, 47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 atteint les 4,1 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 45,3 millions de vues sur Flickr (constat huissier 29/10/2019 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 4 192 936 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 31,5 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 78. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du
7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :
“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2020 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2020, Apocalypse Culture, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice100 by ArtMarket.com : L’indice de référence des artistes « blue chip » surperforme le S&P500 sur le long terme et enregistre une hausse de +3,3 % en 2019

2019/12/18 Commentaires fermés

Les marchés boursiers américains ont fait preuve d’une santé prodigieuse cette année : la valeur du S&P500, qui atteignait 2 510 pts au premier jour de l’an, grimpe jusqu’à 3 190 pts ce mardi 17 décembre. C’est une croissance de +26,2 % sur 12 mois, soit plus d’un quart de la valeur historique de cet indice fondamental.

Sur la même période, le prix des œuvres des artistes « blue chip » du Marché de l’Art enregistrent une progression de +3,3 %. Une croissance beaucoup plus modérée que celle du S&P500 mais toujours positive, qui résulte de deux semestres totalement différents en termes de circulation des oeuvres.

artprice100

Artprice100© vs S&P 500 depuis 2000

thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et président d’ArtMarket.com : « Les artistes qui composent notre indice Artprice100© forment le véritable socle du Marché de l’Art : un socle particulièrement robuste et qui poursuit sa croissance, mais qui ne forme pas cette année la partie la plus performante du Marché de l’Art. Les artistes modernes, qui dominent cet indice, ont laissé d’autres signatures briller au second semestre. Mais comment ne pas se réjouir que les performances de Robert Rauschenberg, Ed Ruscha, Cimabue ou Kaws volent la vedette à Picasso et Modigliani pour changer ? »

Un second semestre très différent du premier

La première moitié de l’année a été marquée par des records saisissants à New York, Londres, Hong Kong… Des records qui ont fait grimper la cote de plusieurs artistes phares, entrés depuis bien longtemps dans la composition de l’Artprice100©, tels que Claude Monet, Paul Cézanne, Andy Warhol ou encore Jeff Koons. Ces résultats ont eux-même eu comme effet de stimuler l’appétit des collectionneurs pour les grandes signatures. Ainsi à la fin du premier semestre, l’Artprice100© affichait une hausse de +16 % et était capable de suivre la progression du S&P500, en hausse de +18 %.

Seulement les chefs-d’œuvre ont été moins abondants en salles de ventes sur la seconde moitié de l’année 2019, comme le montrent par exemple les résultats de Pablo Picasso. Le génial peintre espagnol, qui pèse à lui seul 9,1 % de la composition de l’Artprice100©, a enregistré une baisse de l’ordre de -8 % du prix de ses œuvres. Mais le ralentissement n’est pas tant attribuable à ses performances 2019, fidèles à sa moyenne, qu’à celles tout à fait exceptionnelles enregistrées pour l’exercice précédent. Le produit de ventes de Pablo Picasso avait en effet battu tous les records en 2018, avec 745 m$ engrangés dans le monde. Alors que treize de ses œuvres avaient dépassé les 10 m$ l’an dernier, 5 « seulement » y sont parvenues en 2019. Dont une seule au second semestre.

Or, il faut de beaucoup d’autres belles performances pour contrebalancer le ralentissement d’une signature aussi influente que celle de Picasso dans l’Artprice100©.

L’Art d’Après-Guerre et l’Art Contemporain s’affirment

La vente de la toile Hurting the Word Radio #2 (1964) a contribué, le 13 novembre 2019, à faire monter la cote d’Ed Ruscha, +11 % cette année. Mais le poids de cet artiste n’atteint que 0,6 % dans la composition de l’Artprice100©, si bien que cette très belle performance n’a finalement qu’un effet relativement faible sur notre portefeuille. De même, les performances de Nicolas de Staël et d’Albert Oelhen (moins de 0,2 % chacun) ne contribuent que très modestement à l’essor de l’Artprice100©.

Malheureusement, les plus beaux records du second semestre 2019 n’ont pas particulièrement profité à cet indice, puisque les nouvelles stars du marché – à commencer par Kaws et Banksy – n’ont pas encore intégré sa composition. Et que dire des enchères exceptionnelles pour les Maîtres Anciens qui ont enflammé les salles de ventes françaises au second semestre ? Cimabue, le Maître de Vyšší Brod, Artemisia Gentileschi, dont les œuvres beaucoup trop rares en salles de ventes ne permettent pas de considérer leurs auteurs comme des blue-chips du Marché de l’Art.

Il est extrêmement encourageant de constater qu’en période creuse, quand les œuvres maîtresses des grandes signatures du Marché de l’Art se font rares, l’indice Artprice100© continue de progresser.

C’est une autre qualité de cet indice, qui s’ajoute à celle – plus importante encore – de sa résilience face aux crises financières. Alors que le S&P500 avait sombré pendant la crise des subprimes, à la suite de la faillite de la banque Lehman Brothers en 2008, l’Artprice100© n’avait perdu qu’un quart de sa valeur.

Heureusement, 2020 est pressentie comme une année beaucoup plus riche sur le Marché de l’Art haut de gamme. La dispersion de la collection Macklowe, notamment, devrait profiter aux artistes blue-chips et à l’Artprice100©.

 

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.com www.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.com www.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom (4,5 millions d’abonnés)
https://twitter.com/artmarketdotcom
https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :
https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 
(4,0 millions d’abonnés)
L’Obs – Le Musée du Futur : 
https://youtu.be/29LXBPJrs-o
https://vimeo.com/124643720
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice
Contact 
ir@artmarket.com

Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom (4,5 millions d’abonnés)
https://twitter.com/artmarketdotcom
https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :
https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 
(4,0 millions d’abonnés)
L’Obs – Le Musée du Futur : 
https://youtu.be/29LXBPJrs-o
https://vimeo.com/124643720
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice
Contact 
ir@artmarket.com

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°74 exclusif de Novembre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/11/06 Commentaires fermés

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°74 exclusif de Novembre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,1). Source Google – 28/10/2019.

De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 4 novembre 2019

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de juillet 2019 : 2,55 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 45,3 millions de vues sur Flickr (constat huissier 29/10/2019 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 4 077 682 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 30,6 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 83. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un véritable Écocide se déroule à quelques mètres de la Demeure du Chaos – Musée d’art contemporain

2019/11/04 Commentaires fermés

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD)

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD)

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD).
En effet, une série d’actes destructeurs avec un mépris en règle des bassins de rétention de l’eau des torrents de montagne propre à Saint Romain au Mont d’Or, des monuments classés, de la faune et la flore très particulières, du passage de l’aqueduc romain par une modification radicale du PLU.

La Mairie a passé sous silence le recours formé par thierry Ehrmann, le Musée d’Art Contemporain l’Organe gérant la Demeure du Chaos et le groupe Serveur et ses filiales ayant un intérêt à agir pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif de Lyon en vue d’obtenir l’annulation de la délibération 2019-3507 du 13 mai 2019 où la Métropole de Lyon a approuvé le PLU-H.
Pourtant, selon l’ancien PLU, le parc boisé est protégé et abrite trois arbres reconnus de «qualité remarquable». Son accès devait être rendu aux Saromagnot(e)s. Les bâtiments, maison de maître, les dépendance, entre autre l’orangeraie, les murs et le pont de pierre traversant le chemin creux, considérés comme remarquables devaient être protégés.Mais surtout protéger ce fragile et efficace lieu de convergence des eaux venant de la cuvette surplombant le village comme le Pinay et les Vondières* descendant de la cuvette surplombant le village reste le plus important.

Un grand merci à l’association : Sauvons Saint-Romain-au-Mont d’Or avec son président Thierry Loir qui a été le seul depuis un an à s’opposer de manière catégorique à cet écocide.
Sauvons Saint-Romain-au-Mont d’Or – Thierry Loir – 23, rue du charroi 69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or
sauvonssaintromain@gmail.com – 06 03 73 13 93
Association Loi 1901 immatriculée W691101006 à la préfecture du Rhône. Document non contractuel.
*https://lescahiersdumontdor.wordpress.com | http://plu.grandlyon.com/plu.php?select_commune=SAINT_ROMAIN

Artprice by Art Market pendant la Frieze et la Fiac publie le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 en croissance de +1 800% en 19 ans et +22% pour son indice des prix en 2019

2019/10/08 Commentaires fermés

Le Marché de l’Art Contemporain connaît +1 800% de croissance en 19 ans, un indice des prix de l’art contemporain en forte progression de +22% et une présence intégrale sur les 5 continents.

Pour rappel, le Marché de l’Art Contemporain est passé de 103m$ en 2000 à 1,9Mrd$ en 2019 de chiffre d’affaires annuel mondial.

Artprice by Art Market, fondée et présidée par thierry Ehrmann réalise en collaboration avec son partenaire institutionnel chinois, le groupe Artron/AMMA (Art Market Monitor of Artron) fondé et présidé par WAN Jie, son 22ème rapport sur le Marché de l’Art.

L’augmentation remarquable et parfaitement homogène des trois principaux indicateurs de l’évolution du Marché de l’Art Contemporain – chiffre d’affaires mondial, nombre de lots vendus et indice des prix- démontre incontestablement que nous assistons à un développement extrêmement rapide et équilibré des ventes d’Art Contemporain dans le monde sur une période de 20 ans, qui a pourtant connu, sur le plan géopolitique, économique et financier, des crises historiques jamais vues jusqu’alors.

La progression de l’indice des prix s’élève désormais à +22% pour les œuvres contemporaines et se distingue en termes de rendement pour les investisseurs dans le contexte des taux négatifs ou quasi nuls qui laminent l’épargne liquide et le capital dans le monde.

Pour thierry Ehrmann, Fondateur et Président d’Artprice by Art Market : « Collectionner, c’est chercher à acquérir la bonne œuvre, du bon artiste, la bonne traçabilité avec bien sûr la belle histoire parfaite. Lorsque tous ces indicateurs sont à leur niveau maximum, une transaction devient alors historique.

C’est justement le cas du record de Banksy par sa peinture monumentale « Le Parlement des singes / Devolved Parliament » vendu aux enchères publiques pour 11,1 millions d’euros chez Sotheby’s le 3 octobre 2019 où l’artiste provoque par une peinture qui singe le Parlement britannique et en cette période de Brexit intenable. »

« Je crois que dans une société qui est en train de tuer toute forme de singularité, l’Art Contemporain reste le dernier geste singulier qui affirme la présence de l’humain face au monde numérique d’où cette passion croissante avec désormais 120 millions de collectionneurs, de professionnels et d’investisseurs.»

La Frieze ouvre le bal quelques jours avant la FIAC : musées, galeries et Maisons de Ventes montrent la force de la place de marché londonienne, quelle que soit l’issue du Brexit, Londres restera incontournable sur le Marché de l’Art car elle est capable de réunir le meilleur de l’art ancien (avec cette année un tableau rarissime de Botticelli) jusqu’aux œuvres les plus enflammées comme « Devolved Parliament » de l’artiste anonyme Banksy, vendue pour 12m$ (9,9 m£) chez Sotheby’s le 3 octobre 2019 à Londres.

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 d’Artprice by Art Market est l’outil indispensable pour les grandes foires d’automne, la Frieze et la Fiac notamment ? Il est accessible gratuitement à l’adresse suivante :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Les points clés du Rapport Annuel du Marché de l’Art Contemporain d’Artprice by Art Market :

L’analyse du Marché de l’Art présentée dans ce rapport est réalisée sur la base des résultats de ventes aux enchères publiques de Fine Art.

Cette analyse concerne donc spécifiquement les peintures, sculptures, installations, dessins, photographies, estampes, vidéos, à l’exclusion des biens culturels anonymes et du mobilier.

La période étudiée s’étend du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019.

Les artistes contemporains sont définis comme ceux étant nés après 1945.

Tous les prix sont indiqués en dollar américain. Ils tiennent compte du prix au marteau ainsi que des frais acheteurs.

Un marché mature et stable (2018/19 vs. 2017/18).

Le chiffre d’affaires mondial a doublé en 10 ans, pour atteindre 1,89Mrd$.

Pour rappel, nous sommes passés de 103m$ en 2000 à 1,89Mrd$ en 2019.

Le taux d’invendus mondial est parfaitement stable à 39%.

L’indice des prix de l’Art Contemporain progresse de +22%.

Demande et ventes en hausse (2018/19 vs. 2017/18)

Record absolu du nombre d’œuvres contemporaines vendues dans le monde : 71.400 lots

Le nombre d’œuvres contemporaines vendues progresse de +480% depuis 2000

21.996 artistes contemporains vendus : le chiffre a doublé en 10 ans

284 nouvelles enchères millionnaires

L’art vivant de plus en plus cher (2018/19 vs. 2017/18)

20.000 nouveaux records qui affirment la puissance de ce marché mondial.

Renouvellement du record absolu pour tout artiste vivant: 91m$ pour Jeff Koons (Rabbit)

Second artiste vivant le plus coté, David Hockney culmine à 90,3m$ (Portrait of an Artist)

Banksy, champion catégorie estampe: 382.000$, Avon and Somerset Constabulary (10 ex.)

Kaws culmine à 14,8m$ pour une œuvre vendue 15 fois son estimation haute à Hong Kong

Répartition géographique du Marché de l’Art Contemporain

Les États-Unis, le Royaume-Uni, Hong Kong et la Chine concentrent 89% du CA mondial

Les États-Unis et l’Asie se partagent 66% du CA mondial

Essoufflement du Marché britannique (435m$) dont la performance chute de -20%

Les 3 autres pays européens : France (43,9m$), Allemagne (21m$), Italie (11,8m$)

Belle performance pour Hong Kong (247,7m$), qui devance Pékin (226,7m$)

Hong Kong réalise désormais près de 14% du CA mondial

Le Japon (20m$) prend la 7ème position mondiale, derrière l’Allemagne

Forte dégradation du Marché singapourien : -64% (655.000$)

Les Maisons de Ventes aux enchères publiques

Sotheby’s, Christie’s et Phillips réalisent 70% du CA mondial pour 10% des lots vendus

Le trio emporte 85 des 100 meilleures adjudications 2018/2019

Sotheby’s est la première société de ventes mondiale, avec 623m$ (+17%)

Sotheby’s : 32,9% du Marché (623m$)

Christie’s : 25,4% du Marché (481m$)

Phillips : 11,9% du Marché (225m$)

China Guardian (73,5m$) est la première société chinoise

Progression des sociétés françaises : Artcurial (+5%), Cornette de St-Cyr (+18%), Piasa (+67%)

Les femmes dans les classements mondiaux

Seules 4 femmes se hissent dans le top 100 des adjudications 2018/19

12 femmes pour 88 hommes se classent dans le top 100 des CA 2018/19

Jenny Saville (28,8m$) passe de la 158ème à la 11ème place du top 500

Julie Mehretu (8,9m$) passe de la 66ème à la 36ème place du top 500

Dana Schutz (8m$) passe de la 231ème à la 37ème place du top 500

Barbara Kruger (3,7m$) passe de la 157ème à la 70ème place du top 500

Tracey Emin (4,4m$) passe de la 126ème à la 58ème place du top 500

L’intégralité du rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 d’Artprice by Art Market, est accessible gratuitement à l’adresse suivante :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom (4,5 millions d’abonnés)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4,0 millions d’abonnés)

https://vimeo.com/124643720

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice

Contact ir@artprice.com

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/09/30 Commentaires fermés

Classement OCTOBRE 2019 N°73

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif de Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif de Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 02/09/2019. De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 2 septembre 2019.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de juillet 2019 : 2,55 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV. 

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 3 994 167 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole.

Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 30,6 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 83. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google – septembre 2019

2019/09/02 Commentaires fermés

 

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google – Septembre 2019

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en terme de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 800 puis 1000 très prochainement afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.
Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est unique dans l’Internet.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.
Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement et notamment le descriptif de l’écosystème Google sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 septembre 2019 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

https://artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°72 exclusif de Septembre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/08/27 Commentaires fermés

Classement SEPTEMBRE 2019 N°72

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°72 exclusif de Septembre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°72 exclusif de Septembre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 30/08/2019. De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 22 août 2019.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.
Les chiffres clés Facebook de juillet 2019 : 2,55 milliards d’utilisateurs. En France,
47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.
Le Musée des Confluences
double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 3 936 865 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 30,6 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 87. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du
7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :
“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice/b>.

Catégories :2019, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice100© 指数:艺术市场蓝筹股艺术家为美国经济创造堪比业务顶尖公司的收益……

2019/07/17 Commentaires fermés

Artprice 创始人兼首席执行官 Thierry Ehrmann 强调 2019 年上半年艺术市场表现突出:“如果哪位收藏家在今年年初投资了过去五年(2014-2018 年)表现最佳的前 100 名艺术家,那么他将会看到该艺术家的作品价值增长了六分之一。”

2019 年上半年,Artprice100 © 指数增长 +16%,标准普尔 500 指数同期增长 +18%。美国金融市场表现良好,世界顶级艺术家(单纯从客观角度定义)的作品也表现不俗,这说明艺术市场作为一种替代性投资具有无可争辩的吸引力。

Artprice100© versus S&P 500 since 2000

Artprice100© versus S&P500

交易减少

2019 年上半年 Artprice100© 指数的表现主要来自于强劲需求,而供应不足。供求关系不平衡导致价格迅速增长,尤其是全球二级艺术市场上前 100 名顶级艺术家。

2019 年上半年各大主要拍卖行的交易额纷纷下跌,包括苏富比 (-9%) 和佳士得 (-28%),这说明高端市场已没有往年那么活跃。但是,价格并没有出现疲软迹象,销量减少提醒我们艺术市场直接依赖于流通作品的数量。

贴现率持续为负或几乎为零,在这样的金融背景下,有些收藏家更想持有某些艺术作品,而非贴现,因为这些投资依然具有超高的竞争力。此外,艺术画廊和拍卖行交易成本居高不下,也对短期持有(五年以下)造成打击,一些收藏家认为场外交易也是不错的选择。

Artprice100© 指数由沃霍尔、赵无极和吴冠中推动

巴勃罗·毕加索在我们的 Artprice100© 指数中占有 9.1% 的超高比重,但已数年未出现价值增长。正如我们过去四年所看到的,毕加索作品的价格在 2019 年上半年缩减了 -2%

安迪·沃霍尔、傅抱石、赵无极,尤其是吴冠中,他们的作品价格都出现了明显增长,这是 2019 年上半年 Artprice100© 指数的主要发展动力。这些艺术家没有创造任何新的拍卖纪录,但是其身价皆有大幅增长。他们的主要作品的销售情况也无疑证实了这种趋势。

今年 6 2 日,吴冠中的大幅水彩作品《狮子林》(Lion grove garden (1988) 在中国嘉德拍卖行售出 2080 万美元。该作品此前于 2011 6 3 日在北京保利拍卖行以 1780 万美元的价格购得,过去八年间增长 17%。用金融术语来说就是:该画作的年度平均回报率为 +1.9%。但是,吴冠中另一幅作品的再次出售情况表明其身价增长主要发生在过去 6 个月内:2011 6 3 日以 710 万美元购得的重要作品《双燕》(Two Swallows(与《狮子林》一同出售)在 2018 12 月售出 780 万美元,仅增长 +9.8%

保罗·塞尚和乔治·康多

投资现代艺术家风险最低,他们的作品能够带来丰厚的长期回报,故而其需求一直在稳步增长。今年克劳德·莫奈和保罗·西涅克都创造了新的拍卖纪录。类似地,2019 年也是保罗·塞尚的丰收年(2000 以来最佳)。他的画作Bouilloire et fruits(约 1888-90 年)1999 年以 2950 万美元购得,2019 5 13 日在纽约佳士得拍卖行以 5930 万美元售出,过去 20 年的年平均回报率为 3.6%

当代艺术家则在另一个极端,他们的中短期回报率十分惊人。今年加入 Artprice100© 指数构成的艺术家中乔治•康多当属最浓墨重彩的一笔。2018 年,这位美国艺术家在二级市场获得大丰收:78 幅油画和 34 幅水彩作品卖出超过 6300 万美元,而且跨越三大洲(美国、欧洲和亚洲)!康多一系列小幅作品也快速转销,充分体现了康多的受欢迎程度,其中 2017 4 月在慕尼黑以 1.7万美元购得的 Soft Green Abstraction (1983) 一年后在纽约以 4.6万 美元重新售出。

总体而言,今年的 Artprice100© 指数构成发生了七个变化。

移入

移出

乔治•康多

黄宾虹

乔治亚·莫兰迪

黄胄

罗伯特·马塞唯尔

阿尼什·卡普尔

保罗·里奥佩尔

李可染

鲁菲诺·塔马约

徐悲鸿

弗兰克·奥尔巴赫

小彼得·布吕赫尔

汉斯·阿尔普

乔治··基里科

四位女性艺术家以及两位古典艺术大师

可惜的是,女性艺术家的身价没有变化。今年 Artprice100© 指数中的女性艺术家还是只有四位:草间弥生(日本)、琼安·米契儿(美国)、路易丝·布尔乔亚(法国)和芭芭拉‧赫普沃斯(英国)。比之去年,今年草间弥生占总指数的 1.3%,去年只有 0.9%2019 年上半年其价格指数上涨 20%

小彼得·布吕赫尔因市场流动性退出,这让该指数中早期大师的稀缺更加严重。在人数构成上,该指数主要由现代艺术家(49 %)占据,其次是战后艺术家(29 %)、当代艺术家(12 %)、19 世纪艺术家(8 %),排在最末的则是……古典艺术大师(仅 2 %)。

2019 年上半年 Artprice100© 指数的构成

艺术家 份额 所属时期

1 巴勃罗·毕加索 (1881-1973) 9.1% 现代

2 安迪·沃霍尔 (1928-1987) 6.4% 战后

3 克劳德·莫奈 (1840-1926) 4.5% 19 世纪

4 齐白石 (1864-1957) 3.9% 现代

5 米歇尔·巴斯奇亚 (1960-1988) 3.7% 当代

6 格哈德·里希特(生于 1932 年) 3.3% 战后

7 赵无极 (1921-2013) 2.9% 战后

8 傅抱石 (1904-1965) 2.5% 现代

9 阿尔贝托·贾科梅蒂 (1901-1966) 2.4% 现代

10 阿米地奥·莫迪里阿尼 (1884-1920) 2.2% 现代

11 ·托姆布雷 (1928-2011) 2.2% 战后

12 吴冠中 (1919-2010) 2.1% 现代

13 罗伊·利希滕斯坦 (1923-1997) 2.0% 战后

14 鲁西奥·芳塔纳 (1899-1968) 1.9% 现代

15 亚历山大·卡尔德 (1898-1976) 1.8% 现代

16 马克·夏加尔 (1887-1985) 1.8% 现代

17 胡安·米罗 (1893-1983) 1.7% 现代

18 威廉··库宁 (1904-1997) 1.7% 现代

19 亨利·马蒂斯 (1869-1954) 1.5% 现代

20 费尔南·雷杰 (1881-1955) 1.4% 现代

21 克里斯托弗·伍尔(生于 1955 年) 1.4% 当代

22 草间弥生(生于 1929 年) 1.3% 战后

23 ·杜布菲 (1901-1985) 1.3% 现代

24 雷尼·马格里特 (1898-1967) 1.2% 现代

25 彼得·多伊格(生于 1959 年) 1.2% 当代

26 瓦西里·康定斯基 (1866-1944) 1.2% 现代

27 杰夫·昆斯(生于 1955 年) 1.2% 当代

28 大卫·霍克尼(生于 1937 年) 1.1% 战后

29 亨利·摩尔 (1898-1986) 1.0% 现代

30 林风眠 (1900-1991) 0.9% 现代

31 朱德群 (1920-2014) 0.9% 战后

32 保罗·高更 (1848-1903) 0.9% 19 世纪

33 奥古斯特·雷诺阿 (1841-1919) 0.8% 19 世纪

34 常玉 (1895-1966) 0.8% 现代

35 理查德·普林斯(生于 1949 年) 0.8% 当代

36 西格马尔·波尔克 (1941-2010) 0.7% 战后

37 琼安·米契儿(1926-1992) 0.7% 战后

38 溥儒 (1896-1963) 0.7% 现代

39 奥古斯特·罗丹 (1840-1917) 0.7% 19 世纪

40 埃德加·德加 (1834-1917) 0.7% 19 世纪

41 保罗·塞尚 (1839-1906) 0.7% 19 世纪

42 伊夫·克莱因 (1928-1962) 0.6% 战后

43 卡米耶·毕沙罗 (1830-1903) 0.6% 19 世纪

44 理查德·迪尔本康 (1922-1993) 0.6% 战后

45 爱德华·鲁沙(生于 1937 年) 0.6% 战后

46 (1958-1990) 0.5% 当代

47 马丁·基彭伯格 (1953-1997) 0.5% 当代

48 路易丝·布尔乔亚 (1911-2010) 0.5% 现代

49 阿尔贝托·布里 (1915-1995) 0.5% 现代

50 弗兰克·斯特拉(生于 1936 年) 0.5% 战后

51 达米恩·赫斯特(生于 1965 年) 0.4% 当代

52 埃贡·席勒 (1890-1918) 0.4% 现代

53 基希纳(1880-1938) 0.4% 现代

54 乔治·布拉克 (1882-1963) 0.4% 现代

55 乔治·巴塞利茨(生于 1938 年) 0.4% 战后

56 皮埃尔·苏拉热(生于 1919 年) 0.4% 现代

57 胡安·格里斯 (1887-1927) 0.4% 现代

58 萨尔瓦多·达利 (1904-1989) 0.4% 现代

59 爱德华·蒙克 (1863-1944) 0.4% 现代

60 保罗·西涅克 (1863-1935) 0.4% 现代

61 董其昌 (1555-1636) 0.4% 早期大师

62 费尔南度·波特罗(生于 1932 年) 0.4% 战后

63 文徵明 (1470-1559) 0.4% 早期大师

64 乔治·康多(生于 1957 年) 0.4% 当代

65 山姆·弗朗西斯 (1923-1994) 0.4% 战后

66 阿里杰罗·波堤 (1940-1994) 0.4% 战后

67 贝纳·毕费 (1928-1999) 0.4% 战后

68 马克思·恩斯特 (1891-1976) 0.4% 现代

69 罗伯特·劳森伯格 (1925-2008) 0.4% 战后

70 陈逸飞 (1946-2005) 0.3% 当代

71 莫里斯··弗拉芒克 (1876-1958) 0.3% 现代

72 芭芭拉·赫普沃斯 (1903-1975) 0.3% 现代

73 皮埃尔·勃纳尔 (1867-1947) 0.3% 现代

74 唐纳德·贾德 (1928-1994) 0.3% 战后

75 马克思·贝克曼 (1884-1950) 0.3% 现代

76 藤田嗣治 (1886-1968) 0.3% 现代

77 阿尔弗莱德·西斯莱 (1839-1899) 0.3% 19 世纪

78 劳伦斯·斯蒂文·洛利 (1887-1976) 0.3% 现代

79 伟恩·第伯(生于 1920 年) 0.3% 战后

80 尼古拉··斯塔 (1914-1955) 0.3% 现代

81 恩里克·卡斯特拉尼(1930-2017) 0.3% 战后

82 安塞姆·基弗(生于 1945 年) 0.3% 当代

83 米开朗基罗·皮斯特莱托(生于 1933 年) 0.3% 战后

84 关良 (1900-1986) 0.3% 现代

85 凯斯··东根 (1877-1968) 0.3% 现代

86 弗朗西斯·毕卡比亚 (1879-1953) 0.3% 现代

87 皮耶罗·曼佐尼 (1933-1963) 0.3% 战后

88 汤姆·韦瑟尔曼 (1931-2004) 0.3% 战后

89 乔治亚·莫兰迪 (1890-1964) 0.3% 现代

90 昆特·约克(生于 1930 年) 0.2% 战后

91 约瑟夫·亚伯斯 (1888-1976) 0.2% 现代

92 罗伯特·马塞维尔 (1915-1991) 0.2% 现代

93 鲁菲诺·塔马约 (1899-1991) 0.2% 现代

94 汉斯·阿尔普 (1886-1966) 0.2% 现代

95 埃米尔·诺尔德 (1867-1956) 0.2% 现代

96 保罗·克利 (1879-1940) 0.2% 现代

97 保罗·里奥佩尔 (1923-2002) 0.2% 战后

98 阿历克塞··雅弗林斯基 (1864-1941) 0.2% 现代

99 阿尔伯特·厄伦(生于 1954 年) 0.2% 当代

100 弗兰克·奥尔巴赫(生于 1931 年) 0.2% 战后

版权所有 ©2019 thierry Ehrmann www.artprice.com  www.artmarket.com

关于 Artprice

Artprice 在巴黎泛欧证券交易所上市 (仅用于股票研究数据库),欧洲结算系统:7478 – 彭博 (Bloomberg)PRC – 路透社 (Reuters)ARTF

Artprice 的创始人为 Thierry Ehrmann(查看其认证简介)(c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf)

观看视频了解 Artprice: https://www.artprice.com/video

Artprice 是全球领先的艺术市场行情及指数数据库。其拥有超过 3000 万条拍卖指数和拍卖结果,涵盖了 70 多万名艺术家。Artprice Images® 提供无访问限制的世界艺术市场上最大的数据图库,数据库中共有自 1700 年至今的 1.26 亿张图片和艺术作品,以及 Artprice 艺术史学家的解说信息。

Artprice 6300 家拍卖行收集艺术拍卖信息,不断丰富其数据库,并在全球主要新闻机构和约 7200 家国际新闻媒体上不断更新艺术市场趋势信息。

Artprice 为其 450 万会员提供访问世界领先的标准化艺术品市场的渠道,从而进行艺术品买卖交易。Artprice 正在筹建艺术市场区块链。以下是 BPI-标记(法国国家科学标志)Artprice 2019 3 月出版 2018 年全球艺术市场年度报告:https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice 与中国艺术市场领先企业雅昌文化集团密切合作,后者是其坚实的机构合作伙伴。

雅昌文化集团简介:

雅昌与 Artprice 的合作始于 2009 年。在 2018 年,双方签署了一项历史性协议,共同打造一条“新艺术丝绸之路”。这项倡议与中国于 2013 年启动的“一带一路”(OBOR) 或“一带一路倡议”(BRI) 一脉相承,在欧洲被称为“新丝绸之路”。

雅昌文化集团是由万捷于 1993 年创立的一家综合性文化产业集团,致力于传承、提升和传播艺术价值。以丰富的艺术数据为基础,雅昌集团通过整合和应用 IT 技术、数字科学以及创新型的工艺和材料为艺术产业以及艺术爱好者们提供专业的服务和高品质产品体验。

雅昌已经制作了 6 万多本书籍和拍卖目录,是世界上最大的艺术书籍印刷商,年印刷总量达 3 亿。它在艺术领域拥有 300 多万专业会员,平均日访问量达 1500 万,使其成为世界领先的艺术网站。”

雅昌集团网站:www.Artron.net

Artprice 2018 年当代艺术市场年度报告 免费访问:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice 新闻稿:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

艺术市场资讯:

https://twitter.com/artpricedotcomhttps://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom440 万订阅者

http://artmarketinsight.wordpress.com/

探索充满魅力的 Artprice 世界http://web.artprice.com/video,其公司总部位于著名的 Abode of Chaos 当代艺术博物馆:https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

当代艺术博物馆 The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999390 万订阅者

联系方式:ir@artprice.com

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°71 exclusif de Juillet 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/07/03 Commentaires fermés

Classement Juillet 2019 N°71

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°71 exclusif de Juin 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°71 exclusif de Juin 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (s’apprêtant à fêter ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 03/07/2019. De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 12 juin 2019

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de juillet 2019 : 2,45 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV. 

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 3 897 452 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 28 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 86. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

 

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice: The “Toulouse Caravaggio” acquired privately!

2019/06/26 Commentaires fermés

Artprice: The “Toulouse Caravaggio acquired privately!

The public sale was scheduled for Thursday, 27 June at 18:00, Toulouse time. According to the Sale Conditions, anyone interested in acquiring the painting had to”register as a bidder at least 15 days before the sale.” As thierry Ehrmann explains, that meant that since 13 June at the very least, all the potential bidders were known to the sellers. And, as Julius Caesar would have said… the die is now thrown.

Because… no less than 48 hours before the public sale was due to take place, the sale has been cancelled! A private transaction has been concluded. An offer that we had no choice but to communicate to the owners of the painting says the official statement which provides a very concise explanation: the fact that the offer comes from a collector with close connections to a major museum convinced the sellers to accept it.

This is undoubtedly a very happy ending for everyone involved, not to mention the sellers the art expert who discovered the work, Eric Turquin, and auctioneer Marc Labarbe. The undisclosed amount apparently readily confirms that the work is indeed an authentic Caravaggio, and the buyer, anonymous, but close enough to the world’s most prestigious museums, is apparently committed to ensuring painting will very soon be exhibited in one of the planet’s top museums.

It could be any museum in the world except the Louvre, which turned its back on the painting… “An attitude that, for me personally, was difficult to digest » confessed Eric Turquin to the French magazine Le Point. The official statement says: « Purchased by a foreign collector, [the painting] will leave France« . Its ultimate destination was the sellers’ second biggest concern, after its sale price of course… otherwise a deal would certainly have been struck directly with a major museum.

From the sellers’ point of view, this is the best possible outcome. In terms of transparency, it’s a total and singular reversal of the situation. The sellers promised a “authentic” public sale, i.e. a sale that was 100% public, with no reserve price and broadcast live on internet so that everyone and anyone could participate in the auction. The final price was going to allow the Market to decide on the painting’s authenticity… but the curtain has fallen even before it went up and the amount of the transaction will remain forever confidential.

Last Monday, on 17 June, Sothebys announced its withdrawal from the public sphere. A week later, the most anticipated work of the year has suddenly done more or less the same. For Artprice, the two cases strongly suggest that the Art Market is seeking a certain discretion. In the sales catalogue, Eric Turquin thanked his collaborators: I wish to thank my expert colleagues, the restorers, the framers, the bankers, the insurers, the photographers and the transporters, etc. who have scrupulously respected their professional confidentiality obligations and allowed us to work in a calm and collected manner.

After five years of work, research and determination, this painting will go to one of the best museums in the world. And for me that was essentialconcludes Eric Turquin.

Given the importance of this work in art historical terms, Artprice promises to track the reappearance of this painting – a painting that, as of today, no longer needs to be referred to as the The Toulouse Caravaggio” – and to shed as much light as possible on this private sale, concluded just hours before an auction that had all the makings of a truly historic event. Artprice’s consistent and long-standing efforts to bring transparency to the Art Market are more than ever justified.

Copyright ©2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

About the Artron Group:

Partners since 2009, in 2018, Artron and Artprice signed a historic agreement to create a “New Silk Road for Art”. This initiative is perfectly coherent with China’s « One Belt, One Road » (OBOR) or « Belt and Road Initiative » (BRI) launched in 2013 and known in Europe as the “New Silk Road”.

Artron Art Group (Artron), a comprehensive cultural industrial group founded in 1993 by Wan jie, is committed to inheriting, enhancing and spreading art value. Based on abundant art data, Artron provides art industry and art fans with professional service and experience of quality products by integrated application of IT, advanced digital science and innovative crafts and materials.

Having produced more than 60,000 books and auction catalogues, Artron is the world’s largest art book printer with a total print volume of 300 million a year. It has more than 3 million professional members in the arts sector and an average of 15 million daily visits, making it the world’s leading art website.”

Artron’s Web: www.Artron.net

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et auteur de la Demeure du Chaos présente le classement des Musées d’Art Contemporain en France par les avis Google – Méthodologie et constat d’Huissier de Justice

2019/06/13 Commentaires fermés

Méthodologie : le Musée d’Art Contemporain l’Organe gérant la Demeure du Chaos a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France. A ce titre, un consensus est né parmi les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en terme de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

En effet, seul Google publie systématiquement dans le monde entier l’ensemble des acteurs culturels d’un pays. A ce jour nous n’avons pas connaissance en France d’un quelconque refus d’un Musée d’Art Contemporain de figurer dans Google qui est désormais considéré par les français comme l’acteur unique (97%) qui se subroge à l’ancien annuaire français des pages blanches ou jaunes. Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est unique dans l’Internet.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 500 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement et notamment le descriptif de l’écosystème Google sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

VILLE NOM NOTE AVIS
Saint-Romain-au-Mont-d’Or Musée l’Organe – La Demeure du Chaos 4,6 1 171
Paris Le Centre Pompidou 4,4 32 483
Paris Fondation Louis Vuitton 4,4 7 721
Paris Palais de Tokyo 4,4 5 141
Paris Fondation Cartier pour l’art contemporain 4,4 1 451
Bussy-Saint-Martin FRAC Île-de-France – Le Château (Parc culturel de Rentilly – Michel Chartier) 4,4 883
Paris Jeu de Paume 4,4 863
Le Havre MuMa Musée d’art moderne André Malraux 4,3 1 231
Villeneuve-d’Ascq LaM, Lille Métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut 4,3 1 161
Strasbourg MAMCS, Musée d’art moderne de Strasbourg 4,2 1 640
Toulouse Les Abattoirs – FRAC Occitanie Toulouse 4,2 1 354
Nîmes Carré d’Art-Musée d’art contemporain 4,2 585
Vitry-sur-Seine MAC VAL 4,2 584
Saint-Priest-en-Jarez (Saint-Etienne Métropole) Musée d’art moderne et contemporain 4,2 518
Nice Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice 4,1 1 723
Lyon Musée d’Art Contemporain 4,1 826
Bordeaux CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux 3,9 1 056

Seul le procès-verbal d’Huissier de Justice fait foi en terme d’horodatage.
Lire le constat de 99 pages >>>

Musees Art Contemporain FRANCE classement Google

Thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et auteur de la Demeure du Chaos présente le classement des Musées d’Art Contemporain en France par les avis Google

thierry Ehrmann : En juin tout est 9 ! Nouvelles sculptures – Nouveau Livre – Nouvelles Oeuvres

2019/06/05 Commentaires fermés
720 000 signataires de la pétition : la Demeure du Chaos un Combat pour la Liberté d’Expression >>> 5 juin 2019 / 14h45

 

Vous êtes désormais 3 819 555 abonnés ce matin et 9,3 millions de lecteurs par semaine, chiffres officiels de Facebook. La Demeure du Chaos est une machine de guerre médiatique et dadaïste qui ne s’arrêtera jamais… thierry

 

Salut les p’tites louves et loups,

Petit rappel : Ouvert samedi 8 juin et dimanche 9 juin de 14h30 à 18h30
Fermé Lundi de Pentecôte (10 juin) !

Tous les détails ici :
http://www.demeureduchaos.org/visiteurs.html

EN AVANT-PREMIERE :
The fabulous world of Demeure du Chaos.

Le Musée L’Organe a la joie de vous annoncer l’édition de son nouvel ouvrage : The fabulous world of Demeure du Chaos.

Cet ouvrage est tiré d’une série de photographies de Brice Genevois vieux complice de 20 ans avec thierry Ehrmann , disponible à la vente dès ce week-end à la Demeure du Chaos 🙂

 

Nos amis du Petit Paumé prennent leurs quartiers d’été Place St Jean (Lyon) le temps d’un week-end.

Le Village du Petit Paumé aura lieu samedi 8 et dimanche 9 juin 2019 : artisanat, gastronomie, terroir, jeux, animations. 25 stands animés par des artisans : concours de cuisine, dégustation, fabrication de terrarium, jeux de puzzles, animations enfants, totebags, photographie culinaire, animaux et métiers de la ferme …

Tout le monde aura de quoi passer un bon moment en famille ou entre amis, alors rejoignez-les le week-end du 8 et 9 juin place Saint-Jean !

Le terroir lyonnais et l’été n’attendent que vous !
https://www.facebook.com/events/2715052315178746/


Je vous invite à découvrir le projet de ma prochaine sculpture d’acier. Nom de code ENNEAGONE. Il est prévu 27 sculptures d’1,750 tonnes chacune qui seront livrées entre juin et juillet 2019.

Un grand remerciement à mon fidèle complice Marc et mon ami fraternel Adrien.

Les 20 ans sont en route et la montée en puissance va s’accélérer de semaine en semaine pour arriver à l’apogée le 9 décembre 2019 avec des temps forts cet été.
Pour rappel, j’ai enfanté la Demeure du Chaos par acte notarié (dépôt légal de l’oeuvre) le 9 décembre 1999.

Artistiquement vôtre,

thierry E.

*Découvrir les chiffres-clés et très étonnants de la Demeure du Chaos. Vous n’en reviendrez pas !
http://999ddc.org/2019/note-demeure-du-chaos.pdf


POUR LIRE LA SUITE DE CETTE LETTRE DANS UN FORMAT PLUS CONVIVIAL :
http://999ddc.org/newsletter/20190605.html

Cette lettre est éditée par Romain Libre, lettre satirique, dépôt légal, directeur de la publication : thierry Ehrmann

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°70 exclusif de Juin 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/05/28 1 commentaire

Classement Juin 2019 N°70

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne. *NB : Facebook vient de mettre des algorithmes très pointus ce qui rend le classement encore plus qualitatif.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°70 exclusif de Juin 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (s’apprêtant à fêter ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 27/05/2019

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste.

 

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 05/2019 : 2,45 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 3 836 466 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 28 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 86. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame : “la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un Ange se pose pour l’Éternité à la Demeure du Chaos, Musée d’Art Contemporain et siège social d’Artprice

2019/05/22 Commentaires fermés

Un Ange se pose pour l’Éternité à la Demeure du Chaos. Depuis ce soir 18h00, un Ange s’incarne dans une pierre brute de 10 tonnes de marbre d’Izaourt, d’un seul tenant, taillé dans la masse.

Rémy Teulier, sculpteur fraternel, vient rejoindre, par son chef d’oeuvre, l’oeuvre collective de la Demeure du Chaos par nos valeurs communes, alchimie, ésotérisme, gnose, rédemption, fraternité…

Venez contempler Le Messager dès ce samedi 25 mai à 14h30…

Le Messager Oeuvre collective de Rémy Teulier et thierry Ehrmann in situ à la Demeure du Chaos se pose pour l'éternité au Musée d'Art Contemporain l'Organe, Artprice Headquarters. Sculpture Marbre, 900 kg issus d'une pierre brute de 10 tonnes.

Le Messager
Photo : thierry Ehrmann. Oeuvre collective de Rémy Teulier et thierry Ehrmann in situ à la Demeure du Chaos se pose pour l’éternité au Musée d’Art Contemporain l’Organe, Artprice Headquarters.
Sculpture Marbre, 900 kg issus d’une pierre brute de 10 tonnes.

 

 

 

D’emblée dès l’entrée de la 229ème édition du Salon des Artistes Français, qui se tient sous la nef du Grand Palais, il capte le regard, et l’espace d’un court moment test j’ai voulu vérifier : la plupart des visiteurs se dirigent spontanément vers lui…

Le Messager est l’oeuvre du sculpteur Rémy Teulier…

C’est un marbre d’Izaourt, d’un seul tenant, taillé dans la masse, et ses dimensions sont impressionnantes, le messager est grandeur nature, 185 x 160 x 120.

Au départ le bloc de marbre pesait dix tonnes, pour aboutir aux 800 kilos de la sculpture.

Ses ailes sont déployées, ouvertes, matures, et cependant au repos. Mais on sent bien qu’il ne faudra pas grand chose pour qu’elles cherchent à prendre de la hauteur le moment venu comme celles de l’ange de la liberté…

Pour l’heure elles sont stables, attentives, posées, en prolongement d’un genou à terre et d’un autre en appui comme un pont, en écho d’une main tenant une équerre et de l’autre qui manie le compas, chacun des deux outils ancrés dans la matière…

Le cercle et le carré tracés rendent hommage à l’homme de Vitruve et aux socles classiques, le jeans, les baskets, le blouson et la capuche sont résolument dans le présent. Les temps se mêlent, le message n’a pas d’âge.

Les courbes, les angles se répondent, les plis du sweat, les bords de la capuche prennent doucement le vent, on s’attend à remarquer ses narines respirer, ou son regard sciller, le marbre et l’esprit sont en osmose, la recherche est en cours, la concentration est introspection…

Le crâne, simple vanité, place le curseur : le temps sur terre n’est qu’un passage et l’acacia présage une immortalité de l’âme…

Cette oeuvre m’a semblé magistrale, elle est à mon sens, mais c’est très subjectif et personnel, la plus captivante de l’exposition.

Elle est en noir et blanc, le noir du marbre, le blanc des veines de calcite qui le parcourent. Serait il le Zénon de Marguerite Yourcenar ?

La prouesse artistique est énorme, la sculpture est parfaite, attirante, elle appelle l’émotion.

Les strates du marbre semblent répondre aux degrés de cette merveilleuse sculpture : la base, massive, ramassée et étendue à la fois, le centre, infiniment humain, touchant de concentration, et la troisième dimension, symbolisée par ces ailes majestueuses, tirées vers le ciel et divines…

Le messager personnalise à mon regard la transmutation de la matière, le Grand Oeuvre est en cours. Là sous nos yeux le messager nous guide, l’esprit se libère des contingences, le marbre devient gracile et se moque de la pesanteur…

Merci à Rémy Teulier d’avoir répondu à nos questions, et bravo pour cette oeuvre magistrale, compagnonnique et maçonnique.

texte et les nouvelles photos tiré du blog:
http://www.grelinettecassolettes.com/2019/02/le-messager-de-remi-teulier-sculpteur.html

 

Notez bien les OUVERTURES EXCEPTIONNELLES en mai 2019 :

Ouvert uniquement le samedi et dimanche de 14h30 à 18h30

+ Jeudi de l’Ascension 30 mai 2019 de 14h30 à 18h30

Fermé Lundi de Pentecôte !

 

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°69 exclusif de Mai 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/04/29 Commentaires fermés

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne. *NB : Facebook vient de mettre des algorithmes très pointus ce qui rend le classement encore plus qualitatif.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°69 exclusif de Mai 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°69 exclusif de Mai 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (s’apprêtant à fêter ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,2) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,1). Source Google – 29/04/2019

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 04/2019 : 2,45 milliards d’utilisateurs. En France, 47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 a dépassé la barre des 3 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS).

Son 1er rang au classement avec 3 741 313 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 25 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 84. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Nuit des Musées, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°68 exclusif d’Avril 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/03/27 Commentaires fermés

Classement Avril 2019 N°68

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne. *NB : Facebook vient de mettre des algorithmes très pointus ce qui rend le classement encore plus qualitatif.

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (s’apprêtant à fêter ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,2) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 27/03/2019

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°67 exclusif d'Avril 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°67 exclusif d’Avril 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 03/2019 : 2,45 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 a dépassé la barre des 3 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS).

Son 1er rang au classement avec 3 632 684 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 25 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 74. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 540 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Nuit des Musées, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,