Archive

Posts Tagged ‘Fondation Louis Vuitton’

Thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et auteur de la Demeure du Chaos présente le classement des Musées d’Art Contemporain en France par les avis Google – Méthodologie et constat d’Huissier de Justice

2019/06/13 Commentaires fermés

Méthodologie : le Musée d’Art Contemporain l’Organe gérant la Demeure du Chaos a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France. A ce titre, un consensus est né parmi les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en terme de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

En effet, seul Google publie systématiquement dans le monde entier l’ensemble des acteurs culturels d’un pays. A ce jour nous n’avons pas connaissance en France d’un quelconque refus d’un Musée d’Art Contemporain de figurer dans Google qui est désormais considéré par les français comme l’acteur unique (97%) qui se subroge à l’ancien annuaire français des pages blanches ou jaunes. Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est unique dans l’Internet.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 500 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement et notamment le descriptif de l’écosystème Google sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

VILLE NOM NOTE AVIS
Saint-Romain-au-Mont-d’Or Musée l’Organe – La Demeure du Chaos 4,6 1 171
Paris Le Centre Pompidou 4,4 32 483
Paris Fondation Louis Vuitton 4,4 7 721
Paris Palais de Tokyo 4,4 5 141
Paris Fondation Cartier pour l’art contemporain 4,4 1 451
Bussy-Saint-Martin FRAC Île-de-France – Le Château (Parc culturel de Rentilly – Michel Chartier) 4,4 883
Paris Jeu de Paume 4,4 863
Le Havre MuMa Musée d’art moderne André Malraux 4,3 1 231
Villeneuve-d’Ascq LaM, Lille Métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut 4,3 1 161
Strasbourg MAMCS, Musée d’art moderne de Strasbourg 4,2 1 640
Toulouse Les Abattoirs – FRAC Occitanie Toulouse 4,2 1 354
Nîmes Carré d’Art-Musée d’art contemporain 4,2 585
Vitry-sur-Seine MAC VAL 4,2 584
Saint-Priest-en-Jarez (Saint-Etienne Métropole) Musée d’art moderne et contemporain 4,2 518
Nice Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice 4,1 1 723
Lyon Musée d’Art Contemporain 4,1 826
Bordeaux CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux 3,9 1 056

Seul le procès-verbal d’Huissier de Justice fait foi en terme d’horodatage.
Lire le constat de 99 pages >>>

Musees Art Contemporain FRANCE classement Google

Thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et auteur de la Demeure du Chaos présente le classement des Musées d’Art Contemporain en France par les avis Google

ARTPRICE – L’Industrie Muséale® : exposer l’Art au XXIème siècle

2019/03/05 Commentaires fermés

ARTPRICE – L’Industrie Muséale® : exposer l’Art au XXIème siècle

Le prix des chefs-d’œuvre excédant aujourd’hui le budget d’acquisition des plus grands musées publics, ceux-ci doivent trouver de nouvelles parades pour continuer à se développer. Face aux fondations d’entreprises et aux collectionneurs privés, qui bénéficient d’immenses moyens de financement et d’une bien meilleure flexibilité d’action, les institutions étatiques défendent un projet sur le long terme, moins influencé par les tendances du Marché.

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artprice, rappelle : « il s’est construit plus de musées entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2014 que durant tout les XIXe et XXe siècles. Chaque année, 700 musées d’envergure internationale – conservant chacun un minimum de 4500 œuvres d’art – ouvrent leurs portes sur les cinq continents.

Le soft power des grandes puissances (dont évidemment la Chine et les Etats-Unis) est un moteur géopolitique crucial pour l’essor de l’Industrie Muséale®, une notion fondamentale sur le Marché de l’Art conceptualisée par la société Artprice ».

Continuer d’acquérir

Avec moins de 20 m$ par an pour boucler l’ensemble de ses acquisitions, le Musée du Louvre (premier musée au monde par nombre de visiteurs) doit laisser filer de nombreuses pièces historiques, faute de moyen. Heureusement, le Louvre bénéficie ponctuellement d’enveloppes exceptionnelles.

En 2016, la France et les Pays-Bas se sont accordés pour acquérir conjointement deux portraits de Rembrandt, issus de la collection française Rothschild. Chacun des Etats a ainsi apporté 80 m€ pour acquérir un de ces deux tableaux, qui seront tour à tour exposés au Louvre et au Rijksmuseum, mais toujours ensemble.

Rembrandt van Rijn Portrait of Oopjen Coppit, 1634 Portrait of Marten Soolmans, 1634

Rembrandt van Rijn
Portrait of Oopjen Coppit, 1634
Portrait of Marten Soolmans, 1634

Cette situation est cependant plus qu’exceptionnelle, car de plus en plus souvent les grands musées ne font plus le poids face aux milliardaires. Grâce à des mécanismes légaux (prêts, donation, dation) ceux-ci restent néanmoins des alliés de premier ordre.

En juillet 2002, Le massacre des innocents (c. 1610), une toile fraîchement réattribuée à Peter Paul Rubens, décrochait la troisième meilleure enchère de tous les temps chez Sotheby’s à Londres. L’homme d’affaires canadien Kenneth Thomson aura déboursé 69,7 m$ pour acquérir cette œuvre qu’il aura d’abord laissée en prêt à la National Gallery de Londres, avant d’en faire don au Musée des Beaux-Arts de l’Ontario. Une acquisition que le musée canadien pouvait difficilement envisager sur ses fonds propres.

L’Art Contemporain déjà trop cher

En 2017, le quarantenaire japonais Yusaku Maezawa avait déboursé 110,5 m$ chez Christie’s à New York pour s’offrir Untitled (1982) de Jean-Michel Basquiat. Deux ans plus tôt, ce collectionneur avait déjà acheté pour 57 m$ une autre toile majeure du grapheur new-yorkais : deux œuvres que le monde entier pourra bientôt admirer, avec le reste de la collection de M. Maezawa, dans son propre musée d’Art Contemporain qui ouvrira ses portes à Chiba, dans l’agglomération de Tokyo.

En attendant l’ouverture de son musée, le jeune collectionneur a prêté la toile à 110,5 m$ au Brooklyn Museum pour l’exposition « One Basquiat », de janvier à mars 2018. L’événement a enregistré une audience inattendue, attribuable en partie au moins à la présence de cette oeuvre, soudain devenue la plus célèbre de Jean-Michel Basquiat.

Dans une interview accordée au New York Times en mai 2017, Ann Temkin, curatrice en chef de la section peinture et sculpture du MoMA, regrettait que son musée n’ait pas acquis d’œuvres de Jean-Michel Basquiat à temps. Vingt ans après la disparition du peintre, le prix de ses toiles est tel que la prestigieuse institution new-yorkaise n’en possède aucune et ne peut plus espérer en acquérir une directement.

Des collectionneurs privés lui prêtent régulièrement leurs pièces, mais il ne fait aucun doute que le MoMA attend une donation définitive. Plusieurs œuvres sur papier ont déjà été promises par le collectionneur Sheldon H. Solow et mise à disposition du musée.

Basquiat est l’exemple le plus frappant d’un artiste contemporain dont la cote a progressé beaucoup trop rapidement. Mais plusieurs autres artistes contemporains connaissent une situation similaire. C’est le cas de Peter Doig, Richard Prince, Christopher Wool, et plus récemment encore George Condo et Rudolf Stingel.

D’une collection privée à un musée

Les grandes institutions européennes (le Louvre, le Prado, le British Museum etc.) ont été établies à la fin du XVIIIème et au début du XIXème siècles autour d’importantes collections privées, souvent même à partir des collections royales. Pendant deux cents ans, les Etats ont continué d’enrichir leurs collections en essayant d’acheter au même rythme que le développement de la création artistique, sentant le poids de la culture croître au sein de la société.

Parallèlement, de grandes collections privées ont été rassemblées par de puissants industriels et banquiers, comme les familles Rothschild ou Rockefeller. Certaines d’entre elles ont trouvé une place au sein de grands musées, comme la collection Robert Lehman au Metroplolitan Museum.

A partir du XXIème siècle, les musés privés se sont multipliés. Dans une certaine mesure, leur succès repose sur la médiatisation du Marché de l’Art. La Neue Gallery de New York, ouverte en 2001, a bénéficié d’une visibilité internationale grâce à l’acquisition en 2006 du Portrait d’Adele Bloch-Bauer I de Gustav Klimt pour 135 m$, un record absolu pour une œuvre d’Art à cette époque.

Le développement du Marché de l’Art a intensifié la concurrence entre grands musées et grands collectionneurs. Ces derniers créent des collections plus personnelles et peut-être même parfois plus cohérentes pour ce qui est de l’Art Contemporain. Aux Etats-Unis, ces collections ont donné naissance à quelques-uns des plus prestigieux centres d’art du pays : The Rubell Family Collection (Miami), The Broad Museum (Los Angeles), The Hill Art Foundation (New York).

En Europe, les fondations d’entreprise et les collections privées se sont également inscrites dans le paysage culturel. En France, ces lieux sont particulièrement nombreux et importants, avec des institutions incontournables comme la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, la Fondation Louis Vuitton à Paris, et de nouvelles propositions dans des lieux enchanteurs, telle la Fondation Carmignac sur l’île de Porquerolles.

La force des collectionneurs asiatiques

Les collectionneurs asiatiques réunissent eux-aussi toutes les qualités pour prendre part à ce nouveau modèle : un appétit immense pour l’Art et son Histoire, de très grandes capacités financières et, surtout, l’envie de partager leur collection avec le grand public. Au Japon, le Mori Art Museum, créé par le promoteur Minoru Mori, s’est imposé comme l’un des hauts lieux de l’Art Contemporain.

En Chine, Liu Yiqian travaille activement à constituer l’une des plus belles collections d’Asie. Son musée, le Long Museum de Shanghai, mêle art traditionnel et art contemporain chinois, mais aussi des œuvres historiques occidentales. Le 9 novembre 2015, le milliardaire Liu Yiqian achetait chez Christie’s à New York Nu Couché (1917-18) d’Amedeo Modigliani pour 170 m$. La puissance financière du collectionneur est telle qu’il aurait même payé ce tableau comptant, avec sa carte American Express.

Copyright ©2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :

https://fr.artprice.com/artiste/23640/baishi-qi

Nos services :

https://fr.artprice.com/subscription

Au sujet d’Artron :

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de vente aux enchères et un volume de publication total de 300 millions par an.

Artron.net est la marque la plus respectée du monde de l’art chinois. Artron.net compte plus de 3 millions de membres professionnels dans le secteur des arts et 15 millions de visites quotidiennes en moyenne, ce qui en fait le premier site Web d’art mondial.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est auto-contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2018/10/bio-2019-whos-who-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Bilan S1 2018 Mondial du Marché de l’Art, par Artprice en ligne sur :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/bilan-du-marche-de-lart-s1-2018-par-artprice-com

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2017 publié en mars 2018 :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2017

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 3,8 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,5 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com

Artprice and Artmarket expand beyond expectations, post +590% growth on social media over H2 2017 and H1 2018, and 2.3 million followers.

2018/06/25 Commentaires fermés

Artprice and Artmarket expand beyond expectations, post +590% growth on social media over H2 2017 and H1 2018, and 2.3 million followers.

At its 30 June 2017 general meeting, Artprice had made a commitment to take the leading place for Art Market information on social media, where it had garnered 345K followers. To achieve this highly ambitious goal, Artprice, and its division Artmarket, had to acquire over 1 million followers for their publications over the H2 2017 and H1 2018 period.

And they hit the mark – in exactly 12 months, as of 25 June 2018, they have grown to 2.3 million followers, rising beyond expectations and posting a 590% year on year growth (June 2017 / June 2018). Although the Chinese Intranet blocks Western social media, Artprice has a strong presence in China through its partner, the Chinese State group ARTRON / AMMA.

Indeed some important international listed companies believed they could do without the complex social media but they now suffer from their fatal delay which generated huge economic damages and cast doubt on their positions. Even with a remarkable financial budget, the accumulated delay cannot be compensated due to social media’s elaborate architecture. Some S&P500 companies are perfect illustrations of that case.

According to Thierry Ehrmann, the founder and Ceo of Artprice, “From now on, the mark made on social media is one of the essential and vital factors for companies wishing to preserve their capital and future, going hand in hand with their reputation and worldwide visibility, as is the case of Artprice, the World Leader in Art Market information and its Standardised Marketplace Artmarket.com.”

This is why Artprice has made this line of communication its first choice, foreseeing for a long time the social media’s influence in its marketing, data banks, IT teams and sales forces, shaping more each day its experience in many social media platform to generate millions of qualified new followers for the various paid subscriptions to its databanks.

What’s more, Artprice was on a budget which made it possible to release more than €1 million in results for the 2017 financial year. This budgetary discipline is still topical in 2018. Its unrivaled high quality information, its reputation and its human and computer science savviness make Artprice the winner of this global challenge, on a very low budget.

After succeeding in getting the leading position on Google rankings, it was necessary for Artprice and Artmarket.com to replicate the world leading position for Art Market information on social media.

It’s a done deal! The proof is in an incredible 590% increase in global Internet market share, notably on the world’s N°. 1 social media platform Facebook. Artprice’s Facebook page has attracted more than 2.3 million followers, placing it among the most followed pages in the world. It should be noted that organizations that can count their followers in the millions form a very tight, elite group on the global scale.

On Twitter, Artprice and Artmarket tweets are often retweeted or liked by the most influent world-renowned art market professionals, as well as V.I.P.s and Market Makers. Artists, museums, art galleries, auction houses, journalists and art critics etc. provide positive reinforcement of the name Artprice for their own subscribers and followers.

By achieving this following of millions of amateurs, collectors and art professionals, in such a manner, on a world wide scale, provides Artprice with considerable monetary saving, and strengthens daily Artprice’s global digital footprint, which, in addition is increased by the Google index which only rates verified accounts on social media platforms.

The Artprice and Artmarket Twitter accounts have exceeded 360 millions impressions in one year. Artprice and Artmarket identifies among its followers close to 100% of the market share of Art market leaders regardless of the country.

Examples of the prestigious Twitters accounts that have reacted, by either retweeting or liking Artprice’s or Artmarket’s verified Twitter accounts, include the following prestigious accounts, drawn from 3% of Artpric’s global base:

The Louvre Museum, France with 1.41 million followers, LACMA, USA 1.11 million followers, Christie’s worldwide 110 thousand followers, Sotheby’s worldwide 102 thousand followers, Sotheby’s Institute, USA 12 thousand followers, Phillips Auctions worldwide 40 thousand followers, Bonhams Auctions worldwide 41 thousand followers, Van Gogh Museum, Hollande 1.66 million followers, Guggenheim Museum, NY, USA 3.62 million followers, Paul Getty Museum, LA, USA 3.23 million followers, Whitney Museum, NY, USA 1.09 million followers,

Museum of Fine arts Boston, USA 384 thousand followers, Heritage Auction, USA 58 thousand followers, The Louvre, Abu Dhabi, UAE 47 thousand followers, The Musée d’Orsay, France 680 thousand followers, MAXX IT, National Museum of Twentieth Century Arts. Italy: 202 thousand followers, Queens Museum, N, USA 160 thousand followers, Frieze Fairs London 156 thousand followers, Mory Art Museum Japan 162 thousand followers, Le Figaro FR 2.95 millions followers, Centre Pompidou FR 1.04 million followers, Musée Hermitage Russia 1.02 million followers, Guggenheim Museum Bilbao Spain 365 thousand followers, Biennale di Venezia IT 710 thousand followers,

San Francisco MOMA, USA 643 thousand followers, Brooklyn Museum NY, USA 695 thousand followers, Asian Art Museum USA 302 thousand followers, Château de Versailles FR 450 thousand followers, Musée Rodin FR 30 thousand followers, FIAC FR 33 thousand followers, Artspace NY USA 217 thousand followers, Ai Weiwei « worldwide » 372 thousand followers, White Cube London UK 117 thousand followers, MOCA Los Angeles USA 243 thousand followers , Palazzo Grassi IT 29 thousand followers, Gagosian worldwide 398 thousand followers, Serpentine Galleries UK 150 thousand followers,

Fondation Louis Vuitton FR 30 thousand follower s, Drouot FR 9 thousand followers, Artcurial FR 10 thousand followers, Musée d’Art Contemporain de Montréal CA 38 thousand followers, Arte FR/DE 1.14 million followers, Mucem FR 19 thousand followers, The Art Newspaper worldwide 379 thousand followers, Jeu de Paume FR 63 thousand followers, Pace Gallery worldwide 133 thousand followers, Musée des beaux-arts du Canada CA 17 thousand followers, Albertina Museum Autriche 16 thousand followers,

Memorial Art Gallery USA 35 thousand followers, Nelson Atkins Museum USA 47 thousand followers, Le Grand Palais FR 798 thousand followers, Palais de Tokyo FR 515 thousand followers, Jerry Saltz critique NY USA (Pulitzer prize) 511 thousand followers, Fondation Cartier FR 71 thousand followers, Kelly Crow (WSJ) USA 26 thousand followers, Valérie Duponchelle FR (critique at Le Figaro) 9 thousand followers, Judith Benhamou-Huet (critique and curator) 5 thousand followers, La Villette FR 15 thousand followers, Petit Palais FR 64 thousand followers, Biennale of Sydney AUS 25 thousand followers, Rockefeller Center NY USA 69 thousand followers, Roberta Smith USA (critique at the NYT) 39 thousand followers, Musée du Luxembourg FR 49 thousand followers…

The interaction of these prestigious accounts constitute a recommendation and approach that is normally acquired in the long run, for community managers are not accustomed.

These are not only prestigious, priceless recommendations, unheard of in the marketing world so far. But they are also dozens of millions of new potential customers, influential people with a high purchasing power on the Art Market, for Artprice and Artmarket to acquire.

Prominent international auction houses have fully understood the strength of Artprice’s and Artmarket’s social media and they entrust them with the promotion of their prestige auctions on a regular basis throughout the year.

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2018

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Artprice celebrates its 20th birthday, editorial by thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice. https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/10/04/artprice-celebrates-its-20th-birthday-editorial-by-thierry-ehrmann-founder-and-ceo-of-artprice

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images(R) gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications. For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label).

Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2017 published in March 2018: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2017

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2017 – free access at https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2017

Artprice’s press releases: http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm and https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/post

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos

http://goo.gl/zJssd

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos on Facebook: https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,author, sculptor, artist, photographs https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157

Contact ir@artprice.com

Catégories :2018, Art Market, Artprice, auction, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, Revue de presse, thierry ehrmann Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

thierry Ehrmann : Artprice et Artmarket ont gagné sur les réseaux sociaux avec +590% de croissance sur le 2S 2017/1S2018 et 2,3 millions d’abonnés

2018/06/25 Commentaires fermés

Artprice avait pris l’engagement lors de son A.G. le 30 juin 2017 de prendre la 1e place en matière d’information sur le Marché de l’Art sur les réseaux sociaux où elle pesait 345 K d’abonnés. Pour réaliser cet objectif très ambitieux Artprice avec son entité Artmarket devaient conquérir plus d’un million d’abonnés à leurs publications sur la période 2S 2017/1S2018.

Pari réussi, en exactement 12 mois, au-delà de l’objectif avec 2,3 millions d’abonnés au 25 Juin 2018, avec 590% de croissance sur la période Juin 2017 / Juin 2018. Concernant l’Intranet chinois qui interdit les réseaux sociaux occidentaux, Artprice est cependant omniprésente en Chine avec son associé le groupe étatique chinois ARTRON / AMMA.

En effet de grands groupes internationaux cotés ont cru s’exonérer de la complexité des réseaux sociaux et subissent le retard fatal générant des préjudices économiques importants qui remettent en question leur position. Même avec un budget financier exceptionnel le retard accumulé ne peut pas être compensé du fait de l’architecture élaborée des réseaux sociaux. Certains groupes du S&P500 en sont des exemples probants.

Désormais l’empreinte sur les réseaux sociaux est l’un des paramètres primordiaux et vitaux pour qui veut préserver le capital entreprise et son avenir, avec bien évidemment, sa notoriété et visibilité à travers le Monde, ce qui est le cas d’Artprice en tant que Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art ainsi que sa Place de Marché Normalisée Artmarket.com .

C’est pour cette raison qu’Artprice a privilégié très tôt cet axe de communication, anticipant depuis longtemps le poids des réseaux sociaux dans son marketing, ses banques de données, ses équipes informatique et ses forces de ventes, forgeant chaque jour un peu plus son expérience dans les multiples réseaux sociaux pour générer des millions de nouveaux membres qualifiés pour les multiples abonnements payants à ses banques de données.

De plus, Artprice avait un budget limité qui lui a permis de sortir plus d’un million d’euros de résultat pour l’exercice 2017. Cette approche budgétaire est similaire pour 2018. C’est donc bien par la qualité de l’information unique au monde d’Artprice, sa notoriété et son ingéniosité informatique et humaine qui lui ont permis de gagner ce pari mondial avec un très faible budget passé en compte de charges.

Après la guerre sur les moteurs de recherches avec l’obtention de la pole position pour Artprice et Artmarket.com sur Google, il était nécessaire que la place de Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art se réplique sur les réseaux sociaux.

C’est chose faite, comme en atteste le bond de 590% de l’audience notamment sur le n°1 mondial Facebook, avec plus de 2,3 millions d’abonnés pour la page Artprice, ce qui la place parmi les pages les plus suivies au Monde. Pour information les pages de sociétés millionnaires en abonnés sur Facebook forment un club très restreint à l’échelle mondiale.

Sur Twitter, les tweets d’Artprice et d’Artmarket sont souvent retweetés ou likés par les acteurs les plus influents de la sphère mondiale du Marché de l’Art, ainsi que par les VIPs et Market Makers. Artistes, Musées, Galeries, Maisons de Ventes, Journalistes et Critiques d’Art  etc. viennent, par leur engagement, propulser très positivement le nom d’Artprice sur leurs propres abonnés.

Atteindre de cette façon des millions d’amateurs, collectionneurs, professionnels de l’Art à travers le Monde économise un coût astronomique pour Artprice et renforce quotidiennement son empreinte numérique qui de plus est majorée par Google qui indexe uniquement les grands comptes certifiés des réseaux sociaux.

Les comptes Twitter certifiés Artprice et Artmarket ont selon les chiffres officiels Twitter dépassé 360 millions d’impressions sur une année mobile. Artprice et Artmarket comptent parmi leurs abonnés près de 100% des acteurs du Marché de l’Art quel que soit le pays.

Parmi les multiples comptes prestigieux twitter certifiés qui ont interagi (RT/ likes) avec les comptes twitter d’Artprice ou d’Artmarket certifiés, on note pour exemple sur un sondage représentant 3% de l’ensemble de ces comptes prestigieux:

Musée du Louvre FR avec 1,41 million abonnés, LACMA USA 1,11 million abonnés, Christie’s worldwide 110k abonnés, Sotheby’s worldwide 102k abonnés, Sotheby’s Institute USA 12k abonnés, Phillips Auctions worldwide 40k abonnés, Bonhams Auctions worldwide 41k abonnés, Van Gogh Museum Hollande 1,66 million abonnés, Guggenheim Museum NY USA 3,62 millions d’abonnés, Paul Getty Museum LA USA 3,23 millions d’abonnés, Whitney Museum NY USA 1,09 million abonnés,

Museum of Fine arts Boston usa 384k abonnés, Heritage Auction  USA 58k abonnés, Louvre Abu Dhabi UAE 47k abonnés, Musée d’Orsay FR 680k abonnés , MAXXI IT 202k abonnés, Queens Museum NY USA 160k abonnés, Frieze Fairs London 156 k abonnés, Mory Art Museum Japan 162k abonnés, Le Figaro FR 2,95 millions abonnés, Centre Pompidou FR 1,04 million abonnés, Musée Hermitage Russie 1,02 million abonnés, Guggenheim Museum Bilbao ES 365k abonnés, Biennale di Venezia IT 710k abonnés,

San Francisco MOMA USA 643k abonnés, Brooklyn Museum NY USA 695k abonnés, Asian Art Museum USA 302k abonnés, Château de Versailles FR 450k abonnés, Musée Rodin FR 30k abonnés, FIAC FR 33k abonnés, Artspace NY USA 217k abonnés, Ai Weiwei « worldwide » 372k abonnés, White Cube London UK 117k abonnés, MOCA Los Angeles USA 243k abonnés, Palazzo Grassi IT 29k abonnés, Gagosian worldwide 398k abonnés, Serpentine Galleries UK 150k abonnés,

Fondation Louis Vuitton FR 30k abonnés, Drouot FR 9k abonnés, Artcurial FR 10k abonnés, Musée d’Art Contemporain de Montréal CA 38k abonnés CA, Arte FR/DE 1,14 million abonnés, Mucem FR 19k abonnés, The Art Newspaper worldwide 379k abonnés, Jeu de Paume FR 63k abonnés, Pace Gallery worldwide 133k abonnés, Musée des beaux-arts du Canada CA 17k abonnés, Albertina Museum Autriche 16k abonnés,

Memorial Art Gallery USA 35k abonnés, Nelson Atkins Museum 47k USA abonnés, Le Grand Palais FR 798k abonnés, Palais de Tokyo FR 515k abonnés, Jerry Saltz critique NY USA (Prix Pulitzer) 511k abonnés, Fondation Cartier FR 71k abonnés, Kelly Crow (WSJ) USA 26k abonnés, Valérie Duponchelle FR Critique Le Figaro 9k abonnés, Judith Benhamou-Huet Critique et Curatrice 5k abonnés, La Villette FR 15k abonnés, Petit Palais FR 64k abonnés, Biennale of Sydney AUS 25k abonnés, Rockefeller Center NY USA 69k abonnés, Roberta Smith USA Critique NYT  39k abonnés, Musée du Luxembourg FR 49k abonnés …

L’interaction de ces comptes prestigieux constitue bien une recommandation et une adhésion très longue à conquérir car leurs auteurs en sont très peu coutumiers voire pas du tout.

Au-delà de ses recommandations prestigieuses qui n’ont pas de prix et qui n’existent pas dans le monde du marketing, ce sont bien des dizaines de millions de nouveaux clients influents à haut pouvoir d’achat sur la Marché de l’Art qu’Artprice et Artmarket peuvent saisir.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.
Découvrir Artprice en vidéo : 
https://fr.artprice.com/video
Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.
Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.
Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2017 publié en mars 2018 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2017
Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2017 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2017
Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm
https://twitter.com/artpricedotcom
Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter :
https://www.facebook.com/artpricedotcom 2,3 millions d’abonnés
https://twitter.com/artpricedotcom 

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos 2,7 millions d’abonnés : http://goo.gl/zJssd https://vimeo.com/124643720
Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Catégories :2018, Art Market, Artprice, auction, Börse, bourse, Press Releases, stock market, thierry ehrmann Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,