Archive

Archive for décembre 2017

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°52 exclusif de Janvier 2018 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2017/12/28 Commentaires fermés

Classement JANVIER 2018 N°52

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 5ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne. *NB : Facebook vient de mettre des algorithmes très pointus qui déterminent en temps réel le nombre de personnes impliquées, élimant toute fraude possible, ce qui rend le classement encore plus qualitatif.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°52 exclusif de Janvier 2018 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°52 exclusif de Janvier 2018 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Notre classement est confirmé par Google qui classe désormais les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,5) qui gère la Demeure du Chaos devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,4), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,1). Source Google – 28/12/2017

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) mené par son Ministre de l’Interieur Gérard Collomb, fragilise encore plus le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Stéphane Bouillon avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que la Ministre de la Culture Françoise Nyssen confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 01/2018 : 2,35 milliard d’utilisateurs. En France, 45 millions d’utilisateurs actifs dont 2,1 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences progresse en nombre de “J’aime“. La Biennale d’Art Contemporain progresse au 6ème rang. Les Subsistances explosent et sont désormais au 16ème rang. Le TNP Villeurbanne prend la place de l’Institut d’Art Contemporain. Le Sucre est à un haut niveau. La Fête des Lumières est dans son rôle d’acteur européen dépassant la barre des 150 000.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 conforte amplement son 1er rang avec 518 300 “J’aime”. Les récents reportages internationaux prestigieux ont contribué à passer le cap mythique des 518 300 «J’aime», ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 5,4 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique toujours à un très haut niveau : 88. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I et la saisine de la CEDH y contribue.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du

7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016.

L’article premier proclame : “la création artistique est libre“.

La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 19 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse ; la France était le seul pays d’Europe à priver les artistes de la Liberté d’Expression. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2018.

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite à la présidentielle et aux législatives. 2018 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Publicités
Catégories :2018, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Nuit des Musées, Nutrisco et Extinguo - Esprit de la Salamandre, Occupy Wall street, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

thierry Ehrmann: « The FCC’s decision last night represents the most positive and significant event over the last 20 years of Artprice’s history »

2017/12/18 Commentaires fermés

Thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice:

“The FCC’s decision last night represents the most positive and significant event over the last 20 years of Artprice’s history and it confirms beyond any doubt Artprice’s revenue forecasts for the Internet kiosk payment system, which Artprice has always defended, rejecting all forms of online advertising and considering the purchase of Artprice content by credit card as an outright commercial heresy.”

Artprice reacts to the decision on 14 December 2017 by the powerful American Federal Commission of Communications (FCC) that repealed the principle of Internet neutrality.

Contrary to the speculative and truncated analyses that have been circulating, this decision is in the best interests and provides better legal protection *footnote for Internet users, Telecom operators and high-quality content publishers like Artprice.

Remember that Artprice’s IPO prospectus and all its reference documents subsequently filed with the AMF indicate that Artprice had always unambiguously preferred the Internet kiosk payment system – billed from $1 to $5 per minute, with 80% credited to the content provider by the Telecom operator, which charges the subscriber directly via his telephone/Internet bill.

Indeed, Artprice has always categorically rejected online advertising, considering it negative for Internet users, because, unlike the television where viewers are passive, Internet users are by nature active and see online advertising as an annoying obstacle to their search for information.

Similarly the purchase of content with a credit card takes an unimaginably long time and is a very tedious process that is getting more and more complicated as the years go by.

Proof of this is provided by French provider Orange® in a Wanadoo® document that stipulates that 70% of its clients drop out of content purchases when confronted with the current bankcard payment system – excluding purchases of physical goods… which Artprice doesn’t sell.

As of 1985, Server Group, Artprice’s parent company, built its position as French leader of the Teletel (Minitel) with access to its legal, judicial and economic databanks, charged between 5.57 francs/minute and 9.21 francs/minute.

In 20 years of mergers and acquisitions, Server Group helped numerous content publishers switch from subscription fee mode 3614 dial-up short code to kiosk payment mode 3617 ($1/minute) or 3629 ($2/minute) dial-up short codes. Each time, the turnover of the publisher was multiplied by a minimum of 5 times within 2 months (it took the DGAT – French General Directorate Telematics Affairs – 45 days to implement the switch).

In the area of accounting, Artprice itself has irrefutable proof that the kiosk system boosts revenue very significantly.

After its acquisition of Artprice Annual (among its many other acquisitions), Artprice discovered that a Minitel company holding the 3617 Artcote franchise since 1991 generated an excellent turnover very close to its net income, with just 4 updates per year and no provision of indices, images (reproductions of artworks), information concerning future sales, artists’ biographies and no search, selection, or decision support tools… and no alerts. In short, despite these major handicaps, the company generated a better revenue, on a like-for-like basis, than Artprice, until 2000.

Moreover, concerning France, Artprice has undeniable scientific and economic evidence that during the Minitel era, the French Ministry of Telecommunications (via its State subsidiary Transpac) experienced substantial Teletel data flow problems. In 1985 the Telecom Ministry invested heavily via Transpac to ensure the smooth flow of content from the server centres to the 14 million Minitel users.

That same year, dial-up short code 3614, with its paid subscription by check or credit card, was shelved and replaced more than 95% by the kiosk payment system.

What happened on 14 December 2017 with the FCC vote is a similar response.

*footnote:

In simple terms, the FCC ruling now allows Internet operators in the world, including the 13 root servers in the US (because the Internet is indeed under American tutelage) to guarantee the reliability of contents from A (content servers in the world) to Z (end customers) with a perfectly controlled flow, which was not the case until the vote to repeal Internet neutrality.

This historic vote will set the foundations for a properly dynamic and ‘virtuous’ economy and protect consumers who will benefit from a proper legal protection on purchased data. The introduction of contract law into the provision of contents will prevent the dissemination of “fake news” as well as of countless other forms of Internet misuse and abuse.

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

About Artprice:

Artprice celebrates its 20th birthday, editorial by thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice. https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/10/04/artprice-celebrates-its-20th-birthday-editorial-by-thierry-ehrmann-founder-and-ceo-of-artprice

https://artmarketinsight.wordpress.com/category/artprice-is-20-today/

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images(R) gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications. For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label).

Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2016 published last March 2017: http://imgpublic.artprice.com/pdf/rama2016_en.pdf

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2016 – free access at https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2016

The text presented hereafter is a translation of Arte Creative’s online presentation: ARTE: A gigantic Christmas tree in the guise of a butt plug, a machine that defecates five-star meals, an icon immersed in urine and staged corpses – subversive, trash, provocative or insulting? Thierry Ehrmann, the man behind The Abode of Chaos dixit « The New York Times », an artist and the founder of Artprice, is the mouthpiece for scandal and discloses the workings of the most striking controversies in contemporary art. And scandal sells. 9 episodes are online: http://www.arte.tv/guide/en/weekly-highlight

Artprice’s press releases: http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm and https://twitter.com/artpricedotcom

News Artmarket:

http://twitter.com/artpricedotcom https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos http://goo.gl/zJssdhttps://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos on Facebook: https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,author, sculptor, artist, photograph https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157

thierry Ehrmann: « Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l’événement le plus positif et marquant dans l’Histoire d’Artprice depuis 20 ans »

2017/12/15 Commentaires fermés

thierry Ehrmann fondateur et PDG d’Artprice: « Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l’événement le plus positif et marquant dans l’Histoire d’Artprice depuis 20 ans et confirme de manière implacable ses prévisions de C.A. avec le kiosque payant par Internet dont elle a toujours été tenante du titre, rejetant toutes formes de publicité en ligne et considérant l’achat de contenus d’Artprice par carte bancaire comme une hérésie commerciale pure et simple. »

Artprice prend acte de la décision du 14.12.2017 de la toute puissante commission fédérale des communications américaine (F.C.C.) qui a abrogé le principe de la neutralité du Net.

Contrairement à des spéculations et des analyses tronquées, cette décision va dans l’intérêt et la protection juridique des Internautes *note bas de page, des opérateurs et des éditeurs de contenus de grande qualité comme Artprice.

Il est bon de noter que le prospectus IPO d’Artprice et l’ensemble des documents de référence déposés à l’AMF indiquent depuis toujours qu’Artprice avait choisi sans aucune ambiguïté le mode kiosque payant de 1 à 5$ la minute, avec 80% de réversion pour l’éditeur par l’opérateur télécom qui débite directement le montant sur la facture de son abonné.

En effet, Artprice a toujours rejeté de manière catégorique la publicité en ligne qui est nuisible pour l’Internaute, car, contrairement au mode télévision où le spectateur est passif, l’Internaute est par nature actif et considère la publicité en ligne comme un obstacle nocif à sa recherche d’information.

De même l’achat de contenus par carte bancaire prend un temps inimaginable par un processus fastidieux, qui ne cesse de s’alourdir au fil des ans, pour devenir rédhibitoire.

La preuve est donnée par Orange® sur un document de Wanadoo® stipulant que 70% des clients devant la plate-forme bancaire et la prise de coordonnées fastidieuse refusent ou abandonnent pour des simples paiements de contenus, à l’exclusion de l’achat de biens physiques qui ne concernent en aucun cas Artprice.

Le Groupe Serveur, maison-mère d’Artprice a bâti sa position de leader français sur Teletel (Minitel) depuis 1985 avec ses banques de données juridiques, judiciaires et économiques entre 5.57 Francs la minute et 9.21 Francs la minute.

Le Groupe Serveur, en 20 ans de fusions acquisitions, a vu systématiquement en 2 mois (45 jours, délai pour la DGAT Direction Générale des Affaires Télématiques pour passer du mode 3614 abonnement en mode kiosque payant 3617 ou 3629) le chiffre d’affaires d’une société éditrice de contenus en bases de données professionnelles se multiplier par un minimum de 5.

Artprice détient pour son propre cas sur le plan de l’expertise comptable la preuve absolue pour elle que le chiffre d’affaires explose par le kiosque payant.

En effet Artprice, en rachetant parmi ses nombreuses acquisitions, Artprice Annual, a pu constater qu’un franchisé Minitel détenant le 3617 Artcote depuis 1991 faisait un chiffre d’affaires exorbitant très proche du résultat net alors que ce dernier franchisé n’avait les données d’Artprice que 4 fois par an en mise à jour, aucun indice, aucune image (reproductions des œuvres), aucune vente future ni biographie, ni outils de tri et d’aide à la décision et alertes, et malgré ses handicaps majeurs, surpassait cependant le CA d’Artprice à périmètre constant jusqu’en 2000.

D’autre part, Artprice, à l’échelle de la France, a pour preuves scientifiques et économiques incontestables, le Ministère des Télécoms, qui, à l’époque du Minitel, connaissait par sa filiale étatique Transpac des problèmes de fluidité de données Teletel. En 1985 le Ministère des Télécoms a investi massivement à travers Transpac pour assurer la fluidité des centres serveurs de contenus aux 14 millions d’utilisateurs Minitel.

Cette même année le 3614 avec abonnement payant par chèque ou CB fut relégué aux oubliettes et remplacé à plus de 95% par le kiosque payant.

Ce qu’il s’est passé le 14.12.2017 avec le vote de la F.C.C. est une réplique similaire.

*Note bas de page:

Pour faire simple la décision de la F.C.C. permet désormais aux opérateurs mondiaux d’Internet dont les 13 serveurs racines sont aux USA, car Internet est bel et bien sous tutelle américaine, de pouvoir enfin garantir les contenus par la fiabilité de A (serveurs de contenus dans le Monde) à Z (client final) avec un débit parfaitement contrôlé, ce qui n’était pas le cas jusqu’au vote abrogeant la neutralité du Net.

Ce vote historique permet d’établir une véritable économie vertueuse et protège le consommateur qui bénéficiera d’une véritable protection juridique sur les données achetées permettant de nettoyer les fake news et les innombrables dérives de l’Internet par l’instauration du droit des contrats.

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2016 publié en mars 2017 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2016 d’Artprice est accessible gratuitement à l’adresse:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d’ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit « The New York Times », thierry Ehrmann, artiste et fondateur d’Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l’art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm et https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter: https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos http://goo.gl/zJssd https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice:
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact ir@artprice.com

Exclusif: ce 9/12/2017, Artprice confirme que l’acquisition de Salvator Mundi de Da Vinci implique une médiation géopolitique et que les Musées du Vatican ont bien étudié l’offre

2017/12/10 Commentaires fermés

(Version V.O. Anglaise traduite en français)

Artprice confirme le contenu de son communiqué de presse du 8 décembre et, aujourd’hui (9 décembre), ajoute d’autres explications concernant cette vente historique:

Artprice Exclusif – Salvator Mundi de Da Vinci au Louvre Abu Dhabi est probablement le résultat d’une médiation géopolitique, impliquant des fonds d’investissement anglo-saxons, des pare-feu financiers et Mohammad Bin Salman (le prince héritier d’Arabie Saoudite), qui a pesé sur le prix final payé. L’œuvre serait apparemment assurée en exposition publique itinérante pour environ 700 millions de dollars.

En juin 2017, l’Arabie Saoudite et ses alliés, y compris les Emirats Arabes Unis, ont rompu tous les liens diplomatiques avec le Qatar, qui s’est récemment imposé comme l’un des principaux acteurs du marché mondial de l’art via l’Autorité Muséale du Qatar (Sheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani).

Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

Dans le même temps, conformément à la pratique courante, les Musées du Vatican, 12 au total, (grand compte client d’Artprice), ont longuement étudié l’opportunité de Salvator Mundi et en particulier comment interpréter l’iconographie du Christ de Da Vinci. Les Musées du Vatican sont des Musées Chrétiens et d’Art situés dans les limites de la ville du Vatican.

Ils exposent des œuvres de l’immense collection amassée par les papes à travers les siècles, dont certaines des sculptures classiques les plus célèbres et les chefs-d’œuvre les plus importants de l’art de la Renaissance dans le monde. Les musées contiennent environ 70 000 œuvres et emploient plus de 700 personnes qui travaillent dans 40 départements administratifs, scientifiques et de restauration différents.

Les différents communiqués, qui se contredisent de manière successive par les différents protagonistes de cette vente mettent en lumière l’approche théologique de ce tableau qui a été soigneusement évitée par les différents acteurs ne souhaitant pas que la vente soit altérée ou compromise par un point de vue théologique.

La peinture de Salvator Mundi peut également offenser les sensibilités saoudiennes: les portraits humains et surtout les portraits de personnages religieux sont interdits sous la stricte empreinte saoudienne de l’Islam, et celui-ci pose des problèmes particuliers car il dépeint Jésus comme «Sauveur du Monde» (dixit The New York Times).

Par le passé, les musées du Vatican ont toujours eu le droit d’examiner, de valider et, le cas échéant, d’acquérir des œuvres historiques qui ont joué un rôle important dans la propagation de la foi chrétienne. Bien que ce monopole de l’Église Romaine se soit progressivement retiré, il reste valable au 21ème siècle pour toutes les grandes œuvres d’art qui représentent les symboles de la foi chrétienne; et le Jésus-Christ peint par Léonard de Vinci comme «Sauveur du monde» est naturellement une telle représentation.

Artprice peut donc confirmer que la vente du «Salvator Mundi» de Da Vinci impliquait en effet une médiation géopolitique ainsi qu’une gestion diplomatique de ses implications religieuses et théologiques. Le résultat final, avec la peinture qui sera exposée au Louvre à Abu Dhabi, résulte de tous ces facteurs et la valeur vraisemblablement assurée de l’œuvre à 700 millions de dollars correspond très probablement à la valeur de la peinture dans le contexte de l’Industrie Muséale ®.

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/12/07/salvator-mundi-de-leonardo-da-vinci-au-louvre-abu-dhabi-et-bientot-ex-pose-au-louvre-paris-consacre-le-modele-de-l_industrie

Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci au Louvre Abu Dhabi et bientôt exposé au Louvre Paris consacre le modèle de l’Industrie Muséale® conçue par Artprice

Artprice qui avait en exclusivité donné le montage sophistiqué pour l’acquisition du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci au JDD et repris par l’AFP ce jour permet de mettre en lumière un schéma économique très élaboré.

Ce schéma s’inscrit parfaitement dans l’Industrie Muséale® telle que conceptualisée et enseignée par Artprice dès 2005.

thierry Ehrmann: « Artprice détient en grands comptes l’intégralité des musées mondiaux et bien évidemment le Louvre. De même les Emirats Arabes Unis, capitale Abu Dhabi, se situent dans les 10 premiers pays générateurs de logs (requêtes) chez Artprice, ce qui se passe de tout commentaire. »

En effet la grille de lecture nous donne une franchise du Louvre France au Louvre Abu Dhabi pour une concession sur le nom jusqu’en 2037 qui rapporte 400 millions d’euros au Louvre Paris. Ce dernier accompagné de 13 musées français a déjà prêté plus de 350 œuvres, par une dizaine de musées français.

Le montage final montre la mise en réseau de l’Industrie Muséale® avec des véhicules d’investissement et des opérations juridiques complexes.

Ces derniers démontrent sans ambiguïté un nouveau système économique, l’Industrie Muséale® , émergeant au XXIe siècle telle qu’Artprice l’a définie en 2005.

En effet nous avons bien une logique de flux entrants (billetterie et autres produits dérivés) et une logique de flux sortants par licences d’exploitation du nom et le coût d’acquisition du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci, prix annoncé 3 mois avant par Artprice.

Ce prix de 450 millions de dollars résulte d’un savant pricing basé in fine sur l’EBITDA du bilan muséal et non, comme certains l’ont écrit, d’un non-sens absolu ne voulant pas admettre que l’Industrie Muséale® est désormais l’armature principale du Marché de l’Art mondial.

Cette dernière tire les prix vers le haut, en créant une pénurie sur les 3 secteurs de l’Art, ancien, moderne et contemporain, car une éventuelle revente d’un élément d’actif corporel d’une structure muséale en affecterait immédiatement sa billetterie.

Artprice qui sort son indice Artmuseum100® début 2018 met en évidence la mutation du musée, où le public en moins de 30 ans s’est multiplié par 10.

Artprice et son département d’économétrie travaillent d’ailleurs avec Twitter depuis 2 ans sur un panel élargi et strictement identifié de 39 millions de followers attachés aux 100 principaux musées Fine Art du Monde.

thierry Ehrmann: « Ce soft power entre les grandes puissances, que sont la Chine et les USA, et les pays du Golfe, est un moteur géopolitique puissant pour le développement exponentiel de l’industrie muséale®, avec donc inexorablement de nouvelles ventes spectaculaires à venir, avec en ligne de mire le franchissement du cap du milliard de $ pour une œuvre d’ici 2020. »

Artprice, en tant que Leader mondial de l’Information sur le Marché de l’Art, ne peut que profiter de cette croissance du Marché de l’Art, avec la montée en puissance de l’Industrie Muséale®.

Rappel de l’industrie muséale® telle que conceptualisée par Artprice dans ce communiqué:

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/11/19/artprice-le-record-pour-salvator-mundi-de-leonardo-da-vinci-demontre-que-l_industrie-museale-reg-revolutionne-le-modele

http://www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 657 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2016 publié en mars 2017 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2016 d’Artprice est accessible gratuitement à l’adresse:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d’ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit « The New York Times », thierry Ehrmann, artiste et fondateur d’Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l’art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm et https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter: https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos http://goo.gl/zJssd https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice:
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Exclusive: Today, 9 December 2017, Artprice confirms that the acquisition of Da Vinci’s Salvator Mundi involved geopolitical mediation, and that the Vatican Museums did indeed study the offer.

2017/12/09 Commentaires fermés
Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

 

Artprice confirms the contents of its press release of 8 December and, today (9 December), adds further explanations concerning this historic sale:

Artprice Exclusive – Da Vinci’s Salvator Mundi at the Louvre Abu Dhabi is likely the result of a geopolitical mediation, involving Anglo-Saxon investment funds, financial firewalls and Mohammad Bin Salman (the Crown Prince of Saudi Arabia), who actually bridled the final price paid. The artwork is apparently being insured for around 700 million dollars.

In June 2017, Saudi Arabia and its allies, including the United Arab Emirates, broke off all diplomatic ties with Qatar, which in recents years has established itself as a leading force on the global art market via the Qatar Museum Authority (Sheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani).

Meanwhile, in accordance with standard practice, the Vatican Museums (12 in total) extensively studied the Salvator Mundi opportunity and particularly how to interpret Da Vinci’s Christ iconography.

The series of differents communiqués on the subject by the different protagonists in the sale – each contradicting the previous one – suggests that the painting is theologically explosive, and it is clear that, in the end, the different protagonists preferred to avoid the topic, considering the theological “hotness” as potentially damaging to the success of the sale.

The Salvator Mundi painting may also offend Saudi sensibilities: human portraits and especially portraits of religious figures are forbidden under the strict Saudi brand of Islam, and this one raises particular issues because it depicts Jesus as “Savior of the World” (dixit The New York Times).

In the past, the Vatican Museums always had a clear right to examine, validate and, where appropriate, acquire historical artworks that played a significant role in the propagation of the Christian faith. Although this RC monopoly has gradually receded, it remains valid in the 21st century for all major work of art that depict the symbols of the Christian faith; and the Jesus Christ painted by Leonardo Da Vinci as “Savior of the World” is naturally one such representation.

Artprice can therefore confirm that the sale of the Da Vinci’s « Salvator Mundi » did indeed involve geo-political mediation as well as diplomatic management of its religious and theological implications. The final outcome, with the painting being exhibited at the Louvre in Abu Dhabi, is therefore the result of all these factors and the insured value of the artwork at 700 million dollars most likely corresponds perfectly to the painting’s value in a Museum Industry ® context.

For further information, read our 7 Dec. 2017 release https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/12/07/news-of-da-vinci_s-salvator-mundi-being-exhibited-at-the-abu-dhabi-louvre-and-soon-at-the-paris-louvre-entirely-endorses

News of Da Vinci’s Salvator Mundi being exhibited at the Abu Dhabi Louvre –and soon at the Paris Louvre– entirely endorses Artprice’s Museum Industry®

Having provided an exclusive explanation of the sophisticated financial arrangements behind the recent acquisition of Leonardo Da Vinci’s Salvator Mundi an explanation that was picked up by Agence France Presse today, Artprice has highlighted a highly sophisticated economic model.

The arrangements for the acquisition of the Da Vinci masterpiece correspond perfectly to the Museum Industry® model that Artprice conceptualized in 2005 and has taught ever since.

According to thierry Ehrmann, All the of the world’s major museums hold accounts with Artprice, including of course the Louvre. The United Arab Emirates, with its capital Abu Dhabi, is one of the top 10 most active countries accessing Artprice’s databases…

Here’s the deal: the Paris Louvre sells a “Louvre” franchise to Abu Dhabi until 2037. The latter pays a total of 400 million euros to the Paris Louvre for the right to use the Louvre name. The latter, accompanied by 13 French museums, convenants to lend artworks to Abu Dhabi – 10 museums have already lent more than 350 artworks.

These arrangements shows the Museum Industry® collaborating within a network, using investment vehicles and complex legal structures.

They unambiguously prove the emergence in the twenty-first century of a new economic sector – the Museum Industry® – exactly as Artprice described it back in 2005.

In short, we have a classic business model with inflows (ticketing and derivative income) and outflows – operating license costs plus acquisition costs… in this case, the price of Da Vinci’s Salvator Mundi, a price predicted by Artprice three months prior to its sale.

The 450 million dollars paid for the painting is the result of an intelligent investment decision based on the Louvre museum’s annual operating income (ebitda) and not on some wild extravagance. Those who believe it is the latter have failed to understand that the Museum Industry® is now the principal structure of the global art market.

This structure is driving art prices up by creating scarcity on the three principal segments of the Art Market: Old Masters, Modern Art and Contemporary Art, and we see that within this industry configuration, the resale of a “major tangible asset” can have an immediate impact on ticket revenue.

Artprice – which will be launching its own museum ranking index (Artmuseum100®) in early 2018 – highlights the transformation of museums, whose clientele has grown tenfold in the last 30 years.

Artprice and its econometrics department has been collaborating with Twitter for two years on a giant sample of 39 million identified followers with links to the world’s 100 principal Fine Art museums.

According to thierry Ehrmann, This massive expansion of the global Museum Industry® goes hand-in-hand with a major soft-power competition between the world’s nations, particularly its major powers (China / US) and the Gulf States. Indeed, soft-power rivalry is leading the art market inexorably towards spectacular new auction results. In our well-documented view, we are likely to see results around the billion dollar threshold by 2020.

As the world leader in Art Market information, Artprice can only benefit from this growth of the Art Market, driven essentially by the increasing power of the Museum Industry®.

For a reminder of the Museum Industry® conceptualized by Artprice, please read this press release: https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/11/19/artprice-the-auction-record-for-salvator-mundi-by-leonardo-da-vinci-proves-that-the-museum-industry-reg-is-completely

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

About Artprice:

Artprice celebrates its 20th birthday, editorial by thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice. https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/10/04/artprice-celebrates-its-20th-birthday-editorial-by-thierry-ehrmann-founder-and-ceo-of-artprice

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images(R) gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications. For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label).

Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2016 published last March 2017: http://imgpublic.artprice.com/pdf/rama2016_en.pdf

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2016 – free access at https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2016

The text presented hereafter is a translation of Arte Creative’s online presentation: ARTE: A gigantic Christmas tree in the guise of a butt plug, a machine that defecates five-star meals, an icon immersed in urine and staged corpses – subversive, trash, provocative or insulting? Thierry Ehrmann, the man behind The Abode of Chaos dixit « The New York Times », an artist and the founder of Artprice, is the mouthpiece for scandal and discloses the workings of the most striking controversies in contemporary art. And scandal sells. 9 episodes are online: http://www.arte.tv/guide/en/weekly-highlight

Artprice’s press releases: http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm and https://twitter.com/artpricedotcom

News Artmarket:

http://twitter.com/artpricedotcom https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos http://goo.gl/zJssdhttps://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos on Facebook: https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,author, sculptor, artist, photograph https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157

Artprice Exclusive – Da Vinci’s Salvator Mundi at the Louvre Abu Dhabi is Likely the Result of a Geopolitical Mediation

2017/12/08 Commentaires fermés

Artprice Exclusive – Da Vinci’s Salvator Mundi at the Louvre Abu Dhabi is likely the result of a geopolitical mediation, involving Anglo-Saxon funds, firewalls and Mohammad Bin Salman -the Crown Prince of Saudi Arabia-, which curbed its price. Insurance fees for a public exhibition are estimated at 700 million dollars approximately. In June 2017Saudi Arabia and its allies, including the United Arab Emirates, broke off all diplomatic ties with Qatar after in the last few years in the Gulf region, Qatar had established its leadership on the Art Market with the Qatar Museum Authority (Sheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani).

For further information, read our 7 Dec. 2017 release https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/12/07/news-of-da-vinci_s-salvator-mundi-being-exhibited-at-the-abu-dhabi-louvre-and-soon-at-the-paris-louvre-entirely-endorses

News of Da VinciSalvator Mundi being exhibited at the Abu Dhabi Louvre and soon at the Paris Louvre entirely endorses Artprices Museum Industry®

Having provided an exclusive explanation of the sophisticated financial arrangements behind the recent acquisition of Leonardo Da Vinci’s Salvator Mundi an explanation that was picked up by Agence France Presse today, Artprice has highlighted a highly sophisticated economic model.

The arrangements for the acquisition of the Da Vinci masterpiece correspond perfectly to the Museum Industry® model that Artprice conceptualized in 2005 and has taught ever since.

About Artprice:

Artprice celebrates its 20th birthday, editorial by thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice. https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/10/04/artprice-celebrates-its-20th-birthday-editorial-by-thierry-ehrmann-founder-and-ceo-of-artprice

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images(R) gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications. For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label).

Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2016 published last March 2017: http://imgpublic.artprice.com/pdf/rama2016_en.pdf

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2016 – free access at https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2016

The text presented hereafter is a translation of Arte Creative’s online presentation: ARTE: A gigantic Christmas tree in the guise of a butt plug, a machine that defecates five-star meals, an icon immersed in urine and staged corpses – subversive, trash, provocative or insulting? Thierry Ehrmann, the man behind The Abode of Chaos dixit « The New York Times« , an artist and the founder of Artprice, is the mouthpiece for scandal and discloses the workings of the most striking controversies in contemporary art. And scandal sells. 9 episodes are online: http://www.arte.tv/guide/en/weekly-highlight

Artprice’s press releases: http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm and https://twitter.com/artpricedotcom

News Artmarket:

http://twitter.com/artpricedotcom https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos http://goo.gl/zJssdhttps http://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos on Facebook: https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,author, sculptor, artist, photograph https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157

thierry Ehrmann – e-mail: ir@artprice.com

SOURCE Artprice.com

According to thierry Ehrmann, All the of the worlds major museums hold accounts with Artprice, including of course the Louvre. The United Arab Emirates, with its capital Abu Dhabi, is one of the  top 10 most active countries accessing Artprices databases… »

Here’s the deal: the Paris Louvre sells a « Louvre » franchise to Abu Dhabi until 2037. The latter pays a total of 400 million euros to the Paris Louvre for the right to use the Louvre name. The latter, accompanied by 13 French museums, convenants to lend artworks to Abu Dhabi – 10 museums have already lent more than 350 artworks.

These arrangements shows the Museum Industry® collaborating within a network, using investment vehicles and complex legal structures.

They unambiguously prove the emergence in the twenty-first century of a new economic sector – the Museum Industry® – exactly as Artprice described it back in 2005.

In short, we have a classic business model with inflows (ticketing and derivative income) and outflows – operating license costs plus acquisition costs… in this case, the price of Da Vinci’s Salvator Mundi, a price predicted by Artprice three months prior to its sale.

The 450 million dollars paid for the painting is the result of an intelligent investment decision based on the Louvre museum’s annual operating income (ebitda) and not on some wild extravagance. Those who believe it is the latter have failed to understand that the Museum Industry® is now the principal structure of the global art market.

This structure is driving art prices up by creating scarcity on the three principal segments of the Art Market: Old Masters, Modern Art and Contemporary Art, and we see that within this industry configuration, the resale of a « major tangible asset » can have an immediate impact on ticket revenue.

Artprice – which will be launching its own museum ranking index (Artmuseum100®) in early 2018 – highlights the transformation of museums, whose clientele has grown tenfold in the last 30 years.

Artprice and its econometrics department has been collaborating with Twitter for two years on a giant sample of 39 million identified followers with links to the world’s 100 principal Fine Art museums.

According to thierry Ehrmann, This massive expansion of the global Museum Industry® goes hand-in-hand with a major soft-power competition between the world’s nations, particularly its major powers (China / US) and the Gulf States. Indeed, soft-power rivalry is leading the art market inexorably towards spectacular new auction results. In our well-documented view, we are likely to see results around the billion dollar threshold by 2020.

As the world leader in Art Market information, Artprice can only benefit from this growth of the Art Market, driven essentially by the increasing power of the  Museum Industry®.

For a reminder of the Museum Industry® conceptualized by Artprice, please read this press release: https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/11/19/artprice-the-auction-record-for-salvator-mundi-by-leonardo-da-vinci-proves-that-the-museum-industry-reg-is-completely

http://www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci au Louvre Abu Dhabi et bientôt exposé au Louvre Paris consacre le modèle de l’Industrie Muséale® conçue par Artprice

2017/12/07 Commentaires fermés

Artprice qui avait en exclusivité donné le montage sophistiqué pour l’acquisition du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci au JDD et repris par l’AFP ce jour permet de mettre en lumière un schéma économique très élaboré.

Ce schéma s’inscrit parfaitement dans l’Industrie Muséale® telle que conceptualisée et enseignée par Artprice dès 2005.

thierry Ehrmann: « Artprice détient en grands comptes l’intégralité des musées mondiaux et bien évidemment le Louvre. De même les Emirats Arabes Unis, capitale Abu Dhabi, se situent dans les 10 premiers pays générateurs de logs (requêtes) chez Artprice, ce qui se passe de tout commentaire. »

En effet la grille de lecture nous donne une franchise du Louvre France au Louvre Abu Dhabi pour une concession sur le nom jusqu’en 2037 qui rapporte 400 millions d’euros au Louvre Paris. Ce dernier accompagné de 13 musées français a déjà prêté plus de 350 œuvres, par une dizaine de musées français.

Le montage final montre la mise en réseau de l’Industrie Muséale® avec des véhicules d’investissement et des opérations juridiques complexes.

Ces derniers démontrent sans ambiguïté un nouveau système économique, l’Industrie Muséale® , émergeant au XXIe siècle telle qu’Artprice l’a définie en 2005.

En effet nous avons bien une logique de flux entrants (billetterie et autres produits dérivés) et une logique de flux sortants par licences d’exploitation du nom et le coût d’acquisition du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci, prix annoncé 3 mois avant par Artprice.

Ce prix de 450 millions de dollars résulte d’un savant pricing basé in fine sur l’EBITDA du bilan muséal et non, comme certains l’ont écrit, d’un non-sens absolu ne voulant pas admettre que l’Industrie Muséale® est désormais l’armature principale du Marché de l’Art mondial.

Cette dernière tire les prix vers le haut, en créant une pénurie sur les 3 secteurs de l’Art, ancien, moderne et contemporain, car une éventuelle revente d’un élément d’actif corporel d’une structure muséale en affecterait immédiatement sa billetterie.

Artprice qui sort son indice Artmuseum100® début 2018 met en évidence la mutation du musée, où le public en moins de 30 ans s’est multiplié par 10.

Artprice et son département d’économétrie travaillent d’ailleurs avec Twitter depuis 2 ans sur un panel élargi et strictement identifié de 39 millions de followers attachés aux 100 principaux musées Fine Art du Monde.

thierry Ehrmann: « Ce soft power entre les grandes puissances, que sont la Chine et les USA, et les pays du Golfe, est un moteur géopolitique puissant pour le développement exponentiel de l’industrie muséale®, avec donc inexorablement de nouvelles ventes spectaculaires à venir, avec en ligne de mire le franchissement du cap du milliard de $ pour une œuvre d’ici 2020. »

Artprice, en tant que Leader mondial de l’Information sur le Marché de l’Art, ne peut que profiter de cette croissance du Marché de l’Art, avec la montée en puissance de l’Industrie Muséale®.

Rappel de l’industrie muséale® telle que conceptualisée par Artprice dans ce communiqué:

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/11/19/artprice-le-record-pour-salvator-mundi-de-leonardo-da-vinci-demontre-que-l_industrie-museale-reg-revolutionne-le-modele

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 657 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2016 publié en mars 2017 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2016 d’Artprice est accessible gratuitement à l’adresse:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d’ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit « The New York Times », thierry Ehrmann, artiste et fondateur d’Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l’art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm et https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter: https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos http://goo.gl/zJssd https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice:
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999