Archive

Archive for septembre 2014

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°13 exclusif de octobre 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon

2014/09/29 Commentaires fermés

Classement Octobre 2014 – N°13

Notons que le classement Grand Lyon – Culture Facebook a fêté ses 1 an d’existence avec l’ensemble des acteurs qui ont été très participatifs et ont contribué à donner une saine dynamique de compétition à ce classement.

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°13 exclusif de octobre 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°13 exclusif de octobre 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon

Pour rappel : Le Journal des Arts (Artnewspaper, Il Giornale del Arte… etc.) qui est la Bible de l’actualité de l’art et de son marché à travers le monde a établi un palmarès des grandes villes d’art. Les vainqueurs sont Lyon, en tête, suivie de Bordeaux puis Strasbourg.

Pour l’Engagement Logarithmique (implication des membres sur l’acteur culturel), la Demeure du Chaos conforte amplement son passage avec 195 000 «J’aime» correspondant, dans le cadre des acteurs culturels, à un niveau d’échelle européenne. Selon les chiffres officiels Facebook, c’est plus d’1,2 millon de lecteurs par jour, confirmant son Engagement Logarithmique qui progresse à un très haut niveau : 88 pour 195 000 «J’aime». Pour information, moins de 10 musées nationaux dépassent les 180 000 «J’aime» avec un Engagement Logarithmique >85 qui démontre une communauté très active et très impliquée.

La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos par un arrêt du 24 juin 2014 relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I qui s’est principalement fondée sur le deuxième moyen de cassation, pris de la violation des articles 6.1 et 6.3 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme a contribué à sa progression sur les réseaux sociaux sur un combat judiciaire de 1999 à 2014.

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon confirme définitivement sa fulgurente progression en franchissant le cap des 165 000 «J’aime» grâce à son activité importante sur les réseaux sociaux et à sa dimension muséale dont la réputation est internationale. La compétition se situe désormais entre la Demeure du Chaos et le Musée des Beaux-Arts de Lyon, avec la forte possibilité que ce dernier soit n°1 provisoirement. Il faut souligner que la progression mois par mois du Musée des Beaux-Arts est supérieur au Musée d’Art Contemporain – la Demeure du Chaos. Mais attention, le Musée des Confluences (ouverture fin 2014) qui est rentré le mois dernier dans la compétition sera désormais le poids lourd du classement et au vu des communiqués deviendra inévitablement n°1 en 2015. Concernant la Biennale de la Danse, celle-ci confirme une remontée spectaculaire qui la positionne dans le TOP 10 en septembre. La Biennale d’Art Contemporain de Lyon progresse elle aussi pour arriver désormais 6ème avec l’Orchestre National de Lyon qui gagne une place.

Une analyse poussée tant sur le Grand Lyon que sur les acteurs culturels nationaux démontre sans ambiguïté sur le secteur de la Culture que Facebook est le seul réseau social à être corrélé au volume de visiteurs. A contrario d’autres secteurs, Twitter et Google+ ne constituent pas un référent fiable pour mesurer l’empreinte des réseaux sociaux. Une étude du Journal des Arts où sociologues, conservateurs et analystes considèrent Facebook comme le principal marqueur indiquant la mutation du Musée et la corrélation avec le nombre de visiteurs. Chaque jour, l’ensemble de la presse écrite et audiovisuelle mesurent à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc…Le Monde et Le Figaro ont d’ailleurs repris les algorithmes de calcul du Groupe Serveur et d’Artprice pour «scorer» et analyser l’effet de l’annonce officielle du retour de N. Sarkozy qui a retenu Facebook comme média exclusif.
Nous avons donc pris les 20 acteurs culturels du Grand Lyon et leurs pages officielles Facebook qui sont de véritables marqueurs et E.R.P (Etablissement Recevant du Public). Nous avons choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma, Le Livre.
On peut noter que la contre-culture véritable, engagée dans un combat arrive au premier rang, face à des machines de guerre dotées d’un budget de plusieurs millions d’euros par an.
Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Publicités

Artprice : le Rapport sur le Marché de l’Art Contemporain 2013/2014 est en ligne

2014/09/29 Commentaires fermés

Artprice : le Rapport sur le Marché de l’Art Contemporain 2013/2014 est en ligne

le Rapport sur le Marché de l’Art Contemporain 2013/2014

Artprice : le Rapport sur le Marché de l’Art Contemporain 2013/2014 est en ligne

Thierry Ehrmann fondateur et président d’Artprice : Artprice.com a le plaisir de vous présenter sa 8ème édition exclusive du Rapport sur le Marché de l’Art Contemporain.

La version PDF du rapport annuel Artprice sur le Marché de l’Art Contemporain est téléchargeable sur Artprice :

http://imgpublic.artprice.com/pdf/artprice-contemporary-2013-2014-fr.pdf

Il contient des classements exclusifs tel que le Top 500 des artistes contemporains par chiffre d’affaires.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 6 300 titres de presse dans le monde.

Le marché de l’art contemporain aux enchères a franchi la barre des 2 milliards de dollars de recettes sur la période juillet 2013-juillet 2014, réalisant ainsi la meilleure année de son histoire.

Record pour une œuvre contemporaine vendue aux enchères avec Jeff Koons (38,8 m€), record du nombre d’adjudications millionnaires (179), record d’un marché haut de gamme à huit chiffres (13) et meilleure vente aux enchères de tous les temps grâce à une cession d’art d’après-guerre et contemporain chez Christie’s. Le secteur contemporain n’a jamais été aussi compétitif et spéculatif.

En quatre petites années, le chiffre d’affaires mondial réalisé en salles de ventes – toutes périodes confondues – a presque doublé depuis le ralentissement de 2009-2010, époque où fut enregistrée une baisse des prix de l’ordre de -48 %.

Le retour de l’opulence ne s’est pas fait attendre, porté par une structure de marché profondément modifiée à bien des niveaux, dont la globalisation et la dématérialisation accrue des ventes font partie. La spéculation galopante des années 2004-2007 est à nouveau de mise. Le marché contemporain s’affiche plus opulent que lors de la micro-bulle de 2007-2008, époque d’une véritable flambée et de recettes annuelles en hausse de +50 % pour un nombre stable d’œuvres vendues.

Un nouveau pic est atteint cette année 2013-2014, la meilleure de l’histoire de l’art contemporain aux enchères, à la fois en terme de recettes annuelles, de croissance de prix et de records d’adjudications.

La cote des artistes nés après 1945 suit la tendance et n’a jamais été si haute. Elle dépasse même de 15 % les niveaux atteints au plus fort de l’année 2007. Au final, l’indice global des prix de l’art contemporain progresse de +70 % sur la décennie.

L’art business s’épanouit dans une bulle qui n’éclate pas et dans une croissance qui perdure sur les biens les plus haut de gamme. Le marché haut de gamme récompense cette année 13 œuvres contemporaines au-delà des 10 m€ et désigne l’œuvre la plus chère du monde sous les traits d’un Balloon Dog géant de Jeff Koons, vendu plus de 38,8 m€ au marteau.

Les signatures les plus spéculatives de l’art, considérées par certains comme des valeurs sûres malgré l’affolement des prix et la volatilité du secteur, sont propulsées par de puissants réseaux de galeries prescriptives, d’institutions prestigieuses, de curateurs et de conseillers d’achat, et par divers acteurs forts du marché de l’art dont les sociétés de ventes leaders font partie intégrante.

La prospérité repose à la fois sur des mécanismes bien rodés et sur l’appétit féroce d’investisseurs portant les enchères depuis le monde entier. Le marché de l’art contemporain s’est transformé en ovni économique avec la globalisation de la demande, dont l’arrivée massive d’investisseurs richissimes.

Séduite par la diversification de placement et par des taux de rentabilité exceptionnels, la demande s’est considérablement accrue, tant et si bien qu’il se vend cinq fois plus d’œuvres aujourd’hui qu’il y a 10 ans avec des niveaux de prix incomparables.

La version PDF du rapport annuel Artprice Marché de l’art contemporain est téléchargeable sur Artprice en français et en anglais. Les versions allemande, italienne, espagnole et chinoise sont aussi disponibles.

http://www.artprice.com ©1987-2014 thierry Ehrmann

A propos d’Artprice

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et : Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF. Depuis le 5 mars 2014, Artprice fait partie du nouvel indice CAC® PME d’Euronext.

Artprice, avec plus de 14 ans de communication réglementée sur l’Eurolist, se fait un point d’honneur à produire toute l’information nécessaire aux professionnels des Marchés financiers, mais aussi aux néophytes du Marché de l’Art. Toutes les questions des 18 000 actionnaires d’Artprice trouvent systématiquement leurs réponses dans l’information réglementée d’Artprice qu’elle diffuse en ligne sur Internet sur son propre site, http://www.artprice.com , et sur celui de son diffuseur homologué par l’AMF, ActusNews (http://www.actusnews.com).

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 550 000 Artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 6 300 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 3,2 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent, désormais, la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce).

Sommaire des communiqués d’Artprice : http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos.

http://goo.gl/zJssd

https://vimeo.com/87859684

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Twitter et Facebook http://twitter.com/artpricedotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom

Contact : Josette Mey : e-mail : ir@artprice.com

A propos de la volatilité du cours de bourse d’Artprice et des forts volumes quotidiens indépendants d’Artprice, la société renvoie le lecteur au document de référence Artprice 2013 déposé à l’A.M.F le 17/07/2014 sur le chapitre 4.3.22 et suivant facteurs  » Risques de Marché » et notamment sur le « Risques actions » 4.1.3 et suivants. De même, Artprice souligne le très grave problème que constitue le principal forum français Boursorama Banque sur Artprice, objet quotidien de fausses informations et de violations répétées du Code Monétaire et Financier (qui sont traitées en détail avec les procédures judiciaires en cours dans le document de référence 2013 chapitre 4.3.22) » Risques liés aux Forums de bourse parlant d’Artprice et principalement le forum Boursorama en infraction avec le code monétaire et financier » page 50 à 51 en ligne sur le diffuseur homologué par l’AMF, addendum page 56-57 du rapport financier semestriel 2014 sur le diffuseur homologué par l’AMF, http://www.actusnews.com).

 

Artprice: the 2013/2014 Contemporary Art Market Report is now online

Artprice : Der Jahresbericht über den Markt zeitgenössischer Kunst 2013/2014 ist jetzt online.