Archive

Archive for the ‘2022’ Category

Le Progrès – janvier 2022 – La Demeure du Chaos : nouvelle passe d’armes au tribunal à Lyon

Le Progrès – janvier 2022 – La Demeure du Chaos : nouvelle passe d’armes au tribunal à Lyon
Le Progrès de Lyon – Vendredi 14 janvier 2022

Artmarket.com : le Marché de l’Art, par la révolution des NFTs, va connaître une croissance exponentielle avec Artprice pour les raisons suivantes

Depuis 25 ans, Artprice by Artmarket, Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art, analyse la structuration de ce marché à travers ses différents départements : histoire de l’art, banques de données, économétrie et statistiques, sociologie, économie, juridique et fiscal.

AbodeofChaos #99

© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.

Courtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos

IMG-1976
© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.
Courtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos
© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.
ourtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

.

Artprice-nft.com

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

Selon thierry Ehrmann fondateur et PDG du groupe : « Artprice by Artmarket, depuis cinq ans, s’est emparée légitimement de l’impact des NFTs sur le Marché de l’Art car il s’agit bien de son cœur de métier historique qui sont les banques de données et la Blockchain ainsi que la normalisation analogique puis numérique du Marché de l’Art dont Artprice est l’auteur unique, avec une protection de ses codes sources au titre de la propriété intellectuelle, depuis 1999 ».

Pour information, Artmarket, avec notamment sa R&D, la conception de Artpriceblockchain.com, a obtenu, dès 2015, le prestigieux label étatique français «entreprise innovante » décerné par la Banque Publique d’Investissement (BPI). Fait rare, ce label lui a été de nouveau attribué en 2018.

Artmarket.com renouvelle plus que jamais son ambition. En effet, il est possible que sa Marketplace NFT ® puisse réaliser dans le futur un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros, voire des centaines de millions à terme.

Cette ambition est portée par le raisonnement suivant qui se décompose, d’une part, par une approche spécifique et unique de la Blockchain et des NFTs et d’autre part, par une analyse historique, sociologique et économique du Marché de l’Art.

Approche spécifique et unique de la Blockchain et des NFTs

Artmarket.com, dans la conception de son DAO « Decentralized Autonomous Organization » (organisation autonome décentralisée), va produire un « smart contract » (contrat intelligent) déployé sur la blockchain Ethereum.

Le DAO d’Artmarket.com conçu de manière responsable, réunit à ce jour des règles immuables et transparentes qu’elle a codifiées scientifiquement depuis 25 ans pour régir de manière impartiale les règles du Marché de l’Art, qui est un des plus vieux marché du monde.

Le DAO d’Artmarket.com est transparent. Il repose de facto sur un cadre supra-national et fait l’objet de contributions des meilleurs historiens, juristes, scientifiques et économètres, recueillies durant ces deux dernières décennies, pour établir son code ouvert (open data).

Artprice, Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art , est l’auteur depuis 25 ans de ses banques de données, qui font autorité dans le monde entier avec le plus grand fonds documentaire au monde de notes, manuscrits et catalogues de ventes depuis 1700, qui cautionne l’authenticité et la preuve historique de ses banques de données.

Par sa fiabilité et sa réputation incontestée dans le Marché de l’Art, Artprice a la pleine capacité de devenir ainsi « l’Oracle » (source d’informations fiables qui permet d’intégrer des variables issues du monde réel, dans des contrats intelligents) dans la Blockchain d’Artmarket.com.

La légitimité d’Artprice en tant qu’Oracle se fonde sur la collecte auprès de 6300 Maisons de Ventes dans le monde, qui lui transmettent les données des résultats d’adjudications de ventes publiques.

Pour rappel, dans les communautés du web 3.0, il est indispensable que l’Oracle fasse appel à des centaines de sources publiques, ce qui est exactement le statut d’ Artprice et de ses 6300 sources publiques.

Artprice, en tant qu’Oracle, permettra d’ajouter les data de ses banques de données : résultats d’adjudications de ventes publiques ; données historiques, indicielles et économétriques de l’artiste et de ses œuvres ; traçabilité des œuvres etc.

Les data d’Artprice, en tant qu’Oracle entrant, font office d’autorité et de vérité. En fonction des informations fournies par Artprice, le « smart contract » se déclenchera ou non.

Nul doute qu’Opensea ou Rarible, pour ne citer qu’elles, sont parmi les plateformes NFTs qui peuvent bénéficier immédiatement et pleinement d’une collaboration industrielle avec Artmarket.com, cette dernière apportant une caution incontestable et incontournable dans le monde depuis 25 ans sur le Marché de l’Art.

Artmarket.com étudiera chaque proposition, joint venture, entrée dans le capital, fusion/acquisition et donnera son aval si ces propositions ont du sens et perpétuent son éthique, à savoir l’information et la transparence du Marché de l’Art.

Au regard des différentes législations en vigueur en France comme en Europe, Artmarket.com, en vue de sa prochaine qualité de FinTech, étudie un enregistrement auprès de l’AMF en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). En parallèle, un regard attentif et constant sur la législation américaine et européenne permettra à Artmarket.com et à sa filiale américaine de faire le meilleur choix, en tant que future FinTech.

Analyse historique, sociologique et économique du Marché de l’Art

La synthèse suivante d’Artmarket.com repose sur la lecture de milliers d’articles et d’études, de centaines d’interviews, de rencontres, de conférences, sur l’univers de la cryptologie, des cryptomonnaies, de la Blockchain, des NFTs et du Métavers.

Le Marché de l’Art, par la transparence de l’information où Artprice est le principal contributeur dans le monde depuis 25 ans, a connu une croissance en chiffre d’affaires global de +2700 % de 2000 à 2020.

Cette croissance du Marché de l’Art, qui était propre à l’Occident, est désormais déployée sur les cinq continents, avec l’explosion des medium et l’arrivée de jeunes artistes qui, très rapidement, rentrent dans le Marché de l’Art avec une cote soutenue, dans un marché désormais efficient.

La principale question qu’Artprice étudie et suit avec attention est l’impact des NFTs sur le Marché de l’Art. Chacun de ses rapports annuels consacre aux NFTs un large chapitre, comme le dernier Rapport Annuel sur l’Art Contemporain, paru en octobre 2021 :

https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2021

Début 2022 Artmarket.com publiera un rapport très complet sur les NFTs et leur impact sur le Marché de l’Art.

De par l’expérience de ses différents départements, Artprice confronte les NFTs avec le marché des multiples au XXème siècle (lithographies, estampes, sérigraphies, etc.).

Il existe une règle coutumière où la notion de multiples fragilise un artiste ayant déjà une certaine maturité par sa cote. Cela s’explique principalement pour une raison technique et scientifique : il n’est pas possible de maîtriser de manière certaine les tirages multiples.

De même, les multiples sont souvent considérés comme les parents pauvres du Marché de l’Art.

Il faut aussi savoir que le coût unitaire d’entrée d’une œuvre dans le Marché de l’Art est au minimum de 20 000€, en prenant comme critère la capacité d’acquérir une œuvre cotée et de pouvoir la revendre dans l’année en cours. En 2021, il faut acquérir une œuvre de 50 000€ minimum pour obtenir une liquidité de sortie sous un mois.

Les oeuvres d’art NFT, par leur changement de paradigme, remettent en question toute l’économie traditionnelle du Marché de l’Art.

En effet, la révolution NFT dans le Marché de l’Art s’attaque à toutes les barrières propres aux mœurs et coutumes de ses acteurs et entraîne désormais fin 2021 l’approbation d’un large consensus, aidée en cela par les communautés d’artistes.

Pour la première fois, la Blockchain, avec l’inclusion de son « smart contract », permet, avec une certitude scientifique, de déterminer l’émission des « Non Fongible Token » (jetons non fongibles), ce qui instantanément donne une confiance au Marché de l’Art qui lève le tabou sur les multiples d’un artiste, susceptibles jadis de le fragiliser.

La révolution NFT ne s’arrête pas là. Elle s’appuie désormais sur des émissions certifiées numériquement, que nul ne peut détourner, grâce à la Blockchain, permettant ainsi à un artiste reconnu et coté d’émettre par exemple un grand nombre de NFT formant une collection d’œuvres numériques d’après la narration propre à l’artiste.

L’artiste peut ainsi faire entrer de nouveaux collectionneurs dans son univers/métavers créant ainsi une interactivité avec ses collectionneurs. L’artiste peut désormais voir croître ses revenus, sa notoriété, sans pour autant écorner son image et sa relation avec les acteurs du Marché de l’Art.

Cette transformation radicale du Marché de l’Art va permettre de passer de 120 millions de collectionneurs, avec un âge moyen de 54 ans, à plus de 900 millions d’acheteurs friands de NFTs, avec des profils sociologiques beaucoup plus variés dès l’âge de 20 ans.

C’est tout simplement toute une génération qui a toujours vécu avec le numérique, qui sait pertinemment que les NFTs d’art sont un produit recherché, rare, spéculatif, avec cette notion de hype et d’avant-garde ainsi qu’une reconnaissance sociale digitale et mesurée.

De plus, en 2021, les supports numériques sont omniprésents : écrans de Smartphones, de SmartTV, de tablettes, de computers, se comptent par plusieurs milliards. Ces écrans haute définition, avec désormais une très faible consommation de par les MicroLED avec des prix déflationnistes, inondent de plus en plus notre quotidien, que ce soit dans la sphère privée, professionnelle, dans les espaces publics, les aéroports, les centres commerciaux, etc.

Le NFT Art est conceptualisé pour pénétrer dans le quotidien de chacun, dans une ultra démocratisation de l’Art, sans perte de rareté et de qualité. Les revenus générés par cette mutation historique sont d’ores et déjà spectaculaires comme le prouve le niveau d’adjudication de Beeple, alias Mike Winkelmann, à 69M$ chez Christie’s qui rivalise déjà avec les records historiques des œuvres physiques. Ces nouveaux revenus qui sont le fer de lance de ce nouveau monde.

De plus, ces nouveaux acquéreurs peuvent spéculer, d’une part, sur l’œuvre où la liquidité des NFTs d’art sur les plateformes est sans commune mesure avec les multiples du siècle dernier, et d’autre part, en prenant compte des variations des cryptomonnaies. C’est un facteur non négligeable qui ajoute au plaisir de l’accès à l’Art un gain conséquent.

De par son expertise du Marché de l’Art, Artprice by Artmarket a la capacité de faire émerger des milliers de communautés d’artistes cotés, venant entre autres de courants récents comme celui du Street Art par exemple dont les œuvres visuelles semblent être nées pour les NFTs, ou bien encore de courants plus verticaux comme celui des artistes performeurs jusqu’alors écartés du marché de masse.

Avec le smart contract d’Artmarket.com, l’artiste ou ses ayants droit et Artmarket.com percevront des revenus récurrents de l’œuvre NFT, de son émission primaire jusqu’aux différentes transactions sur le marché secondaire.

Artmarket.com amène sa caution de Leader mondial de l’information du Marché de l’Art avec son expertise, son extrême rigueur technologique et ses strictes conditions dans les métadonnées du smart contract, réunissant ainsi les conditions de la réussite de cette nouvelle révolution du Marché de l’Art.

Le DNS artpricecoin.com, déposé en Décembre 2017 ainsi que les marques correspondantes, démontrent la sensibilisation précoce d’Artprice by Artmarket à ce changement de paradigme, aux NFTs et cryptomonnaies.

Un parallèle culturel peut être établi avec l’industrie de la musique. Elle est d’abord restée longtemps confidentielle jusqu’à la capacité technique d’enregistrer et reproduire les sons sur des supports.

Cette avancée technologique a démocratisé la musique, multiplié à l’infini les possibilités d’écoute. Le nombre de musiciens tout comme le nombre d’amateurs de musique a littéralement explosé, en générant des flux financiers et des profits colossaux, au sein de ce qu’on appelle communément l’industrie musicale qui, en fin 2021, possède près d’un milliard d’abonnés payants, grâce au numérique.

Le changement de paradigme du Marché de l’Art avec l’arrivée des NFTs est a minima comparable. Cette mutation débouche sur un marché de masse, tout en restant élitiste.

À travers les échanges d’Artprice by Artmarket avec des artistes de renommée internationale et d’autres de différentes notoriétés, et/ou des ayants droits, il apparaît une demande très forte, mûrement réfléchie. La compréhension du potentiel du NFT dans la blockchain est immédiatement assimilé.

C’est un relais de croissance très puissant pour les artistes (768 000 artistes cotés et référencés sur Artprice by Artmarket) qui sont le noyau central sur lequel s’articule l’ensemble Marché de l’Art, et qui vont désormais appréhender l’avenir de ce marché et le leur avec un biais très positif au sein de l’univers d’Artmarket.com, qui va se transformer progressivement en Metavers.

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

Artmarket.com: Here’s why the art market, via the NFT revolution, will enjoy exponential growth with Artprice:

For 25 years now, Artprice by Artmarket – world leader in art market information – has been studying, analyzing and researching the structure of the art market from every possible angle. This work has engaged all of its human and technical resources, including its art history department, its databases, its econometricians and statisticians, its sociologists, and of course its economists, jurists and tax specialists.

AbodeofChaos #99

© (collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.

IMG-1976
(collection of 999 NFTs), NFT sculpture and algorithm by thierry Ehrmann.
Courtesy of Organe Museum / Abode of Chaos / La Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

Artprice-nft.com

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

According to thierry Ehrmann, founder and CEO of the group, ‘Over the past five years, Artprice by Artmarket has literally second guessed the impact of NFTs on the art market by adding blockchain to its core database business and digitizing its historical art market standardization work. Artprice is the sole author of these projects with IP protection of its source codes since 1999′.

For its innovative R&D and its creation of Artpriceblockchain.com, Artmarket was awarded the prestigious state label “Innovative Enterprise” by the BPI (French public investment bank) in 2015 and then again in 2018 (it is rarely awarded more than once).

Artmarket.com is now setting its sights even higher as it launches its NFT ® Marketplace with a realistic ambition to generate a future turnover of several tens of millions of euros, and possibly even hundreds of millions in the longer term.

This ambition is based on the logic and reasoning explained below, which, on the one hand involves a specific and unique approach to Blockchain and NFTs, and on the other, relies on a historical, sociological and economic analysis of the art market.

Specific and unique approach to Blockchain and NFTs

In the design of its DAO (Decentralized Autonomous Organization) Artmarket.com will produce ‘smart contracts’ registered on the Ethereum blockchain.

Today, Artmarket.com’s eco-responsibly designed DAO brings together the immutable and transparent rules governing the art market (one of the oldest market’s in the world) with total impartiality. Artprice has been scientifically codifying these rules for the last 25 years.

Artmarket.com’s DAO is transparent. It is de facto based on a supra-national framework and is the subject of contributions from the best historians, jurists, scientists and econometricians. These contributions have been collected over the past two decades to establish the company’s open data.

Artprice – world leader in art market information – has been the sole author of its databases for 25 years. Today, its databases are authoritative throughout the world and include the world’s largest documentary archive of notes, manuscripts and sales catalogs since 1700, which further guarantee the authenticity and historical legitimacy of its databases.

As a direct consequence of its reliability and its undisputed reputation in the art market, Artprice has the full capacity and is perfectly positioned to play the role of oracle (source of reliable information that allows the integration of variables from the real world into smart contracts) in Artmarket.com’s blockchain.

Artprice’s legitimacy as a blockchain oracle is based on its real-time collection of data from 6,300 auction houses around the world which automatically transfer their public auction results to Artprice.

Within Web 3.0 communities, an oracle can only be an oracle if it relies on a multitude of public sources, which is exactly what Artprice does with its 6,300 public sources.

As an oracle, Artprice will feed data from its databases. This data will include public auction results; historical, indexed and econometric data about artists and their works; detailed information concerning the traceability of works, etc.

As an oracle input, Artprice’s data will have the status of ‘recognized official market information’, and the activation or non-activation of ‘smart contracts’ will depend on the information provided by Artprice.

There is no doubt that Opensea and Rarible, to name but two, are among the NFT platforms that would immediately benefit from an industrial collaboration with Artmarket.com, the latter providing an indisputable, unavoidable and global art market reference going back a quarter of a century.

Artmarket.com will study each proposal, joint venture, capital participation, merger and/or acquisition and will give its approval if the proposals make good industrial sense and perpetuate its principal ethic: the promotion of art market information and transparency.

In view of the different legislation in force in France and, at a broader level, in Europe generally, Artmarket.com is looking into registering with the AMF as a Digital Assets Service Provider (DASP or PSAN in French) with a view to its forthcoming status as a FinTech company. At the same time, Artmarket.com will constantly monitor US and European legislation thereby allowing it and its American subsidiary to make the best choices as a future FinTech.

Historical, sociological and economic analysis of the art market

The following synthesis by Artmarket.com is based on the study of thousands of articles and reports, and hundreds of interviews, meetings and conferences on the world of cryptology, cryptocurrencies, blockchain, NFTs and the metaverse.

Thanks largely to the greater transparency and the greater ease of access to information – to which Artprice has been the main contributor in the world for 25 years – it has been made possible to observe that the art market experienced an overall turnover growth of +2700% between 2000 and 2020.

The art market’s growth – initially specific to the West – is now happening on five continents of the globe. Lately it has been substantially driven by a veritable explosion of the media employed by artists and the arrival of young artists with astonishing auction debuts in what is clearly now an efficient market.

The principal question Artprice has been studying and following closely is the impact of NFTs on the art market. Each of its annual reports devotes a large chapter to NFTs, such as its latest Contemporary Art Market Annual Report published in October 2021: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2021

At the Beginning of 2022, Artmarket.com will publish a comprehensive report on NFTs and their impact on the art market.

Using the experience of its various departments, Artprice compares NFTs with the market for multiples (lithographs, prints, serigraphs, etc.) in the 20th century.

It was traditionally believed that multiples weakened artists whose markets were already established. This belief was essentially based on a technical and scientific reality: it was not possible to control with absolute certainty the number and quality of prints/multiples in circulation. As a result, prints/multiples are often considered the poor cousins of the art market.

Another interesting fact to consider before pursuing this comparison is liquidity. In reality, if you want to buy an artwork that you can be sure to sell within a year, you need to pay at least €20,000. In 2021, if you are looking for exit liquidity within a month, you need to pay at least €50,000.

NFT artworks, because they represent a complete paradigm shift, challenge the whole traditional economy of the art market.

Indeed, the NFT revolution, which undermines all the barriers inherent to the mores, customs and standards of the traditional art market, is now clearly approved by a broad consensus of users, collectors and creators, and notably, by whole communities of artists themselves.

Blockchain technology, via ‘smart contracts’, allows the issuance of ‘non fungible tokens’ with scientific certainty about their origin, their number and indeed about their every detail. This instantly affords confidence to the art market which, under these conditions, accepts the creation and circulation of multiples, which, in the past, might have weakened the artist’s market.

But, the NFT revolution doesn’t stop there. It is now based on digitally-certified issues that, thanks to blockchain, no-one can divert. For example, this allows a recognized artist (with an established price range) to issue a large number of NFTs forming a collection of digital works that become a sort of dialogue with his/her public. This interactivity will attract new collectors to the artist’s universe/metaverse. The artist will then be able to see his/her income and notoriety grow, without damaging his/her reputation and relationship with the art market’s key players.

According to our cross-checked calculations based on a large range of criteria and considerations, this radical transformation of the art market is likely to grow the population of art collectors from approximately 120 million today (with an average age of 54) to more than 900 million buyers of NFTs (and who knows what other artistic formats…) with a much younger and much more varied sociological profile.

Put simply, there exists today a whole generation of humans that has always lived with digital technology and completely understands that art NFTs are a sought-after, rare and speculative product surrounded by hype and considered avant-garde, and affording a degree of digital social recognition… and neither the hip factor, nor the modishness, nor the speculative aspect are a problem for this generation. 

In addition, in 2021, digital media are absolutely everywhere: smartphones, smartTVs, tablets and computers, number in the billions. These high definition screens, now with very low power consumption due to MicroLEDs with deflationary prices, are increasingly prevalent in our daily lives, both in the private, and professional spheres, and in public spaces like airports and shopping centers, etc..

NFT Art has been conceptualized to penetrate into everyone’s daily lives, in an ‘ultra-democratization’ of art, without loss of rarity and quality. The revenues generated by this historic change are already spectacular, as we saw with the result of Beeple,alias Mike Winkelmann, ($69.3 million) at Christie’s, already rivaling historical auction records for physical works. These results are playing a spearhead role for this new world.

In addition, the new buyers of NFTs can engage in a form of double speculation: on the one hand, there’s the artwork which is a thousand times easier to sell (on an NFT platform) than the multiples of the last century; and on the other hand, there’s the fluctuation in the value of the cryptocurrency in which its value is denominated. This is a significant factor as it adds the possibility of economic gain to the pleasure of accessing art.

Through its expertise in the art market, Artprice by Artmarket has the ability to ‘bring out’ thousands of communities of artists (with known market prices) originating from recent trends like Street Art (whose visual works seems to have been born for NFTs) among others, or even more fringe trends like performance art, which has been always excluded from the mass market.

With Artmarket.com smart contracts, the artist or his/her beneficiaries and Artmarket.com will receive recurring income from the NFT artwork, from its primary issue to its various transactions on the secondary market.

What Artmarket.com brings to the NFT market is its guarantee as world leader in art market information along with its expertise, its extreme technological discipline and the strict terms in the metadata of its smart contracts, thereby creating the necessary conditions for the success of this new revolution in the art market.

The DNS artpricecoin.com, filed in December 2017 (along with all the corresponding names) illustrates Artprice by Artmarket’s early awareness of this paradigm shift to NFTs and cryptocurrencies.

As a global phenomenon, the advent of NFTs within a blockchain environment has parallels with the world of music. In its very early days, music was only available to those who went to listen to it. This changed with the technical capacity to record and reproduce sound on different media.

That technological advance democratized music, infinitely multiplying the listening possibilities. The number of musicians as well as the number of music enthusiasts literally exploded, generating colossal financial flows and profits within what is commonly called ‘the music industry’, which, at the end of 2021, had nearly one billion paying subscribers, thanks to digital technology.

With the arrival of NFTs, the paradigm shift in the art market is at least comparable. This change will take us towards a mass art market, but one that will always retain a certain elitist quality (like all cultural markets).

Through exchanges between Artprice by Artmarket and internationally renowned artists (and others) and/or their beneficiaries, we have become acutely aware of a strong demand to exploit the NFT medium in a carefully considered manner. And awareness of the potential of NFTs in the blockchain environment already appears to be very widespread.

For artists, past and present (768,000 artists are referenced and priced on Artprice by Artmarket), the NFT phenomenon represents a very powerful growth driver. Artists are the central core on which the whole art market is based and they will now apprehend the future of the art market, and their own futures, from a very positive angle within the Artmarket.com universe, which will progressively transform into a metaverse.

Images:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image1-AbodeofChaos-99.jpg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/12/image2-NFT-bill.jpg]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:.

Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2022/01/12 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google
Artprice présente le classement n°32 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (3 janvier 2022 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/