Archive

Archive for the ‘Cyberpunk’ Category

LE PROJET « DEMEURE DU CHAOS » DE L’ARTISTE FRANÇAIS THIERRY EHRMANN FONDÉ SUR LES BOULEVERSEMENTS DU 21ÈME SIÈCLE – TRADUCTION DU REPORTAGE ATLAS OBSCURA

2017/11/15 Commentaires fermés

La traduction intégrale du reportage d’Atlas Obscura est assurée par Richard Summer. Le texte français est à lire sous la présentation d’Atlas Obscura.
Le texte original en anglais figure sous le texte en français avec lien du reportage d’Atlas Obscura.

La traduction intégrale du reportage d’Atlas Obscura est assurée par Richard Summer. Le texte français est à lire sous la présentation d’Atlas Obscura. Le texte original en anglais figure sous le texte français avec le lien du reportage Atlas Obscura Ce reportage très intime et novateur sur La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit the New York Times (1999 / 9 novembre 2017) est édité par le célèbre site Atlas Obscura, un blog mondialement connu sur les merveilles cachées du monde avec ses 18 millions de lecteurs. Soyez prudent, la lecture d’Atlas Obscura peut devenir addictive !

Installez vous confortablement dans votre fauteuil préféré avec Atlas Obscura entre les mains, vous venez d’embarquer pour un voyage extraordinaire grâce à ce guide unique de l’étrange, des mystères et des merveilles : celles qui sont juste à côté de chez vous, celles qui sont à l’autre bout du monde. Au fil des continents, vous découvrirez : la porte de l’enfer du Turkménistan, les secrets des catacombes de Paris, les écorchés de Fragonard, les tunnels abandonnés de la petite ceinture de Paris, les cercueils suspendus sur une falaise aux Philippines, un hôtel monumental et défiant le ciel en Corée du Nord, la crypte des capucins de Rome décorée d’ossements humains, le premier télégraphe optique à Saverne, le pont suspendu le plus vertigineux du monde, l’île des chats au Japon, la ville fantôme de Tchernobyl… Atlas Obscura révèle les lieux les plus étranges et curieux du monde. Laissez votre curiosité devenir votre boussole. Soyez curieux sans modération, tournez les pages, découvrez, relisez, re-découvrez. La vie est courte. Notre planète est remplie de merveilles et curiosités… Ce livre ou notre site internet sera votre guide ! C’est un livre de « culture internet » à dévorer. Il est presque impossible de ne pas tourner la page suivante, et la suivante, et la suivante… Atlas Obscura

Headquarter Artprice

atlas-obscura

Le projet « Demeure de Chaos » d’un artiste français est fondé sur les bouleversements du 21ème siècle

Thierry Ehrmann utilise des crânes géants, des voitures calcinées et des amas de ferraille pour représenter le désordre mondial.

BY HUDSON LINDENBERGER

NOVEMBER 9, 2017 ATLAS OBSCURA

La traduction intégrale est réalisée par Richard Summer

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit The New York Times. ALL PHOTOS Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit The New York Times. ALL PHOTOS Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Le paysage bucolique derrière le petit hameau de Saint Romain au Mont d’Or semble l’endroit le moins probable où trouver une des expositions d’art les plus provocantes de France. Niché dans les collines autour de Lyon et entouré de résidences centenaires construites avec les pierres dorées local, le cadre semble plus adapté à un paysage de Claude Monet qu’à un regard troublant sur la condition politique du monde contemporain.

Ainsi, à l’arrivée, lorsqu’on découvre le mur extérieur de La Demeure – noirci, délabré, recouvert de visages peints, de manifestes et de slogans – la surprise est garantie. Et… il faut bien le dire… c’est toute à fait voulu. Selon, Thierry Ehrmann, l’homme derrière La Demeure du Chaos (The Abode of Chaos), « le but de mon travail artistique est d’inciter à la réflexion, aux choix que nous faisons et à notre avenir collectif ».

Il y a une trentaine d’années, lorsque M. Ehrmann a acquis son énorme domaine du dix-septième siècle, ses nouveaux voisins n’avaient aucune raison à se douter de sa motivation, car, en tant que fondateur et PDG de plusieurs sociétés de l’internet (y compris Groupe Serveur et Artprice) thierry Ehrmann était déjà l’un des entrepreneurs majeurs, très connu en France. Cependant, une fois installé il a commencé à laisser à nouveau libre cours à sa passion pour l’art.

La Demeure du Chaos se trouve à Saint Romain au Mont D’Or, près de Lyon, France. Ground Zero Sculpture monumentale. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure du Chaos se trouve à Saint Romain au Mont D’Or, près de Lyon, France. Ground Zero Sculpture monumentale. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Son premier projet pourtant était la création d’une espace vitale pour lui et sa famille, en transformant radicalement les bâtisses. Il a littéralement éventré les bâtisses en dégageant les vieilles cloisons et retirant les façades instables. Les outils mécaniques et industriels résonnaient jusqu’à tard la nuit. Il se passait quelque chose, mais le tout était caché derrière les anciens murs de sa nouvelle résidence.

Lorsque des terroristes ont détruit les gratte-ciels du World Trade Center à New York, Ehrmann était conscient de vivre un événement sismique, et il sentait le besoin de s’exprimer là-dessus: « le onze-septembre représente le vrai début du vingt-et-unième siècle et tout ce qui suit n’est que Chaos » dit-il. « Mon art met en évidence l’Alchimie qui est omniprésente autour de nous et à tout moment. »

Avec cette nouvelle motivation, son art a changé de cap et il a décidé d’exploiter le terrain autour de son domaine pour créer des œuvres qui soulignent les conséquences catastrophiques du 11 septembre sur la planète, avec des décisions de plus en plus motivées par la guerre, la colère, la haine et l’avarice. Il s’est lancé de plein cœur dans ce projet et a parsemé son terrain de ses sculptures reflétant le monde tel qu’il le perçoit… et il n’est pas arrêté depuis. Chaque événement important dans le monde déclenche une réponse artistique d’Ehrmann et son équipe d’artistes collaborateurs.

La Demeure de Chaos abrite 5,500 œuvres d’art différentes. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure de Chaos abrite 5,500 œuvres d’art différentes. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Avec plus de 5,500 œuvres d’art différentes, on peut se sentir très vite submergé lors d’une visite à La Demeure du Chaos. Dès qu’on arrive, c’est un monde quasi post-apocalyptique qui nous accueille. Devant chaque mur, on ressent les regards perçants des visages célèbres et /ou malfamés peints sur toutes les surfaces. Chaque recoin du site semble abriter l’image d’un crâne. Les murs avec leurs peaux mutilées nous font penser à une zone de guerre, avec des énormes excroissances de poutres et tiges métalliques à des angles menaçants, qui semblent vouloir s’effondrer à tout moment.

Surplombant la maison principale, M. Ehrmann a construit une énorme plate-forme pétrolière pour nos rappeler les terribles dommages environnementaux provoqués par la marée noire du « Deepwater Horizon » en 2010. En dessous, on retrouve les visages de George W. Bush et d’Ossama Ben Laden surveillant la cour, tandis que Donald Trump, Fidel Castro et un singe souriant nous fixent avec leurs yeux.

La Demeure d’origine date du XVIIe siècle. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann


La Demeure d’origine date du XVIIe siècle. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

A côté des derricks, on retrouve un hélicoptère écrasé et des fourgons militaires calcinés. Ces éléments font partie d’une œuvre visant les effets destructeurs sur la planète des guerres de contrôle pour les ressources d’hydrocarbures. Sur les vingt dernières années, M. Ehrmann a travaillé avec des artistes collaborateurs de plusieurs pays qui ont souvent ramené des objets qui s’intègrent parfaitement au paysage voulu par leur hôte. Ainsi, à des endroits divers à travers le site on trouve des containers maritimes, un fuselage d’avion, des véhicules calcinés, un grand bateau… et suffisamment de ferraille pour construire un édifice.

Car thierry Ehrmann a une véritable passion pour l’acier brut. En été on aperçoit ses sculptures métalliques rouillées à travers le feuillage, souvent arborant des symboles divers, des silhouettes et des signes fondus dans leurs surfaces.

Le site muséal possède aujourd’hui neuf crânes monumentaux, chacun orné de symboles et d’œuvres d’art divers. Comme voulu par M. Ehrmann, leur effet est tout à fait dégrisant : “Nous sommes tous dans un état de décomposition, avançant vers la mort inéluctablement depuis la naissance… c’est mon choix personnel de ne pas l’oublier.”

L’acier est l’une de matières préférées de thierry Ehrmann. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann


L’acier est l’une de matières préférées de thierry Ehrmann. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Une kyrielle de Maires du Saint-Romain au Monts d’Or a traité La Demeure Du Chaos d’horreur, d’abomination et de beaucoup d’autres adjectifs assassins. Ils ont exigé la remise en l’état d’origine des bâtiments et demandent que toutes les œuvres d’art soient cachées. Sur les dix-huit dernières années, les autorités locales ont redessiné les trajets de bus pour éviter La Demeure, rejeté toute demande pour des places de parking supplémentaires et distribué de nombreux flyers dénonçant La Demeure du Chaos. Cependant, malgré leurs attaques, le musée (le Musée l’Organe d’Art Contemporain abrite La Demeure du Chaos) qui est l’une des attractions les plus visitées de la région lyonnaise, attirant plus de 120,000 visiteurs par an. Elle est ouverte de 14 à 17 heures les samedis et dimanches, et l’entrée est libre et gratuite.

Le combat de M. Ehrmann avec les Maires du village ne s’est pas limité à une querelle locale. Depuis sa décision de partager sa vision artistique, les Maires du village lui font preuve d’un acharnement juridique permanent. Mais, disposant d’amples ressources financières M. Ehrmann n’a jamais cédé à la pression, et son combat est en train de modifier le statut de la liberté artistique en France et en Europe.

Le site du Musée d’Art Contemporain La Demeure du Chaos /Abode of Chaos abrite neuf crânes monumentaux. Flick Creative Commons thierry Ehrmann

Le site du Musée d’Art Contemporain La Demeure du Chaos /Abode of Chaos abrite neuf crânes monumentaux. Flick Creative Commons thierry Ehrmann

M. Ehrmann n’a pas hésité à faire appel des décisions de justice initiales à son encontre et le conflit a même fait l’objet de différents pourvois auprès la Cour de Cassation et de requêtes à la CEDH. Le 7 juillet 2016, après 17 ans de litige, Ehrmann a gagné une victoire très importante lorsque le Ministre français de la Culture a soutenu la mise en application d’une loi fondamentale garantissant la liberté d’expression artistique (Article 1er de la Loi n°2016-925 du 7 Juillet 2016 relative à la liberté de création, l’article 1er proclame: la création artistique est libre) , escamotant par ce fait la base de tout argument visant à faire disparaître La Demeure du Chaos. Néanmoins, même avec cette loi en vigueur, il sait que le combat n’est pas terminé. L’actuel Maire, Pierre Curtelin, s’est voué en vain à poursuivre la bataille.

En tout cas, quel que soit l’avenir de La Demeure du Chaos, une chose est sûre : M. Ehrmann et son équipe vont continuer plus que jamais à créer de l’art sur son site. Chaque événement bouleversant ou évolution inquiétante sera immédiatement évaluée par quelqu’un à La Demeure du Chaos pour son potentiel à inspirer une création artistique qui met en avant la folie du monde. Selon thierry Ehrmann “pour améliorer leur destin, les êtres humains doivent tout d’abord se rendre compte de leur mauvaise condition et envisager le pire ; ce n’est qu’à partir de ces constats que nous pouvons commencer à riposter et vouloir changer notre destin.”

Reportage Atlas Obscura: https://www.atlasobscura.com/articles/abode-of-chaos

Publicités

ATLAS OBSCURA fait sa une avec la Demeure du Chaos et ses 18 millions de lecteurs de part le monde à la recherche des lieux fantastiques

2017/11/10 Commentaires fermés

Salut les p’tites louves et loups,

thierry : ce reportage très intime et novateur sur La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos (1999 / 9 novembre 2017) en ligne hier soir vers 23h00 est édité par le célèbre site Atlas Obscura, un blog mondialement connu sur les merveilles cachées du monde avec ses 18 millions de lecteurs. Atlas Obscura fait appel non pas à des journalistes mais à des écrivains et auteurs, ce qui donne des papiers beaucoup plus profonds et humains.

Soyez prudent, la lecture d’Atlas Obscura peut devenir addictive !

 

(Pour la traduction, si vous utilisez Google Chrome vous avez en bas de la page sur la droite Traduire cette page en français)

Installez vous confortablement dans votre fauteuil préféré avec Atlas Obscura entre les mains, vous venez d’embarquer pour un voyage extraordinaire grâce à ce guide unique de l’étrange, des mystères et des merveilles : celles qui sont juste à côté de chez vous, celles qui sont à l’autre bout du monde.

Au fil des continents, vous découvrirez : la porte de l’enfer du Turkménistan, les secrets des catacombes de Paris, les écorchés de Fragonard, les tunnels abandonnés de la petite ceinture de Paris, les cercueils suspendus sur une falaise aux Philippines, un hôtel monumental et défiant le ciel en Corée du Nord, la crypte des capucins de Rome décorée d’ossements humains, le premier télégraphe optique à Saverne, le pont suspendu le plus vertigineux du monde, l’île des chats au Japon, la ville fantôme de Tchernobyl…

Atlas Obscura révèle les lieux les plus étranges et curieux du monde. Laissez votre curiosité devenir votre boussole. Soyez curieux sans modération, tournez les pages, découvrez, relisez, re-découvrez. La vie est courte. Notre planète est remplie de merveilles et curiosités… Ce livre ou notre site internet sera votre guide ! C’est un livre de « culture internet » à dévorer.

Il est presque impossible de ne pas tourner la page suivante, et la suivante, et la suivante… Atlas Obscura

PS : Atlas obscura 220 000 TWitter, 989 000 Facebook 18 millions de lecteurs unique de leur site web


thierry

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°45 exclusif de Juin 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2017/05/29 1 commentaire

Classement JUIN 2017 N°45

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 5ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste et aveugle depuis toujours.

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°45 exclusif de Juin 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°45 exclusif de Juin 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

L’état d’urgence à nouveau prorogé par le Président Macron pour la 5ème fois, soit la 2ème année, fragilise encore plus le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Henri-Michel Comet avec l’appui des Présidents Gérard Collomb (Métropole de Lyon) et de Laurent Wauquiez (Région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que la Ministre de la Culture Françoise Nyssen confirme le plein soutien des politiques. L’effrondrement durable du tourisme culturel international fait intensément souffrir les institutions nationales et régionales.

Les classements internationaux, mettent Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 05/2017 : 2,18 milliard d’utilisateurs. En France, 45 millions d’utilisateurs actifs dont 2,1 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui annonce une chute libre.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences prend la place de la Biennale d’Art Contemporain avec une implication le mettant au 3ème rang. Le Musée d’Art Contemporain de Lyon donne sa place au Sucre qui progresse fortement. Les Nuits Sonores, poids lourd du classement pourraient dépasser la Fête des Lumières. Reperkusound prend la place du Transbordeur.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son 1er rang avec 445 660 “J’aime”. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 5,4 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique toujours à un très haut niveau : 90. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I y contribue.

En août, Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016.

L’article premier proclame : “la création artistique est libre“.

La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 18 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse ; la France était le seul pays d’Europe à priver les artistes de la Liberté d’Expression.

Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2017 (soit 18 ans). Google classe désormais les musées suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,5) qui gère la Demeure du Chaos devant le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (3,9). Source Google – 04/2017.

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite aux primaires et à la présidentielle. 2017 est, selon les médias, la suprématie des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2017, 999, Apocalypse Culture, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Cyberpunk, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, République du Chaos, Revue de presse, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, TNP Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain (épisode 2)

2017/05/18 Commentaires fermés

Regard(s) de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos
An eye on the Abode of Chaos/Demeure du Chaos by thierry Ehrmann, the author.

La Demeure du Chaos / Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain par thierry Ehrmann,
auteur, sculpteur, plasticien, photographe
The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,
author, sculptor, artist, photograph

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DXO ONE Camera

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

 

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°42 exclusif Mars 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2017/02/28 1 commentaire

Classement mars 2017 N°42

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 4ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste et aveugle depuis toujours.

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°42 exclusif Mars 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°42 exclusif Mars 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

L’état d’urgence à nouveau prorogé pour la 4ème fois, soit la 2e année, fragilise encore plus le monde de l’Art, M. Le Préfet Michel Delpuech est très impliqué. Son suivi réussi de la Fête des Lumières avec l’appui des Présidents Gérard Collomb (Métropole de Lyon) et de Laurent Wauquiez (Région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que l’intervention de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de janvier 2017 sont les suivants : 2,12 milliard d’utilisateurs. En France, 44,1 millions d’utilisateurs actifs dont 2,05 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français et centres d’art. Facebook a désormais une hégémonie sur les réseaux sociaux.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences force le classement en prenant la place de la Biennale d’Art Contemporain. Le Musée d’Art Contemporain de Lyon donne sa place au Sucre. L’Institut Lumière ainsi que la Biennale de la Danse notamment progressent fortement en terme d’engagement.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son 1er rang avec 412 451 “J’aime”. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 5,4 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique toujours à un très haut niveau : 91. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I y contribue.

En août, Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016.

L’article premier proclame : “la création artistique est libre“.

La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 18 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse ; la France était le seul pays d’Europe à priver les artistes de la Liberté d’Expression.

Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2017 (soit 18 ans).

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite aux primaires et à la présidentielle. 2017 est selon les médias, la suprématie des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle.

Nous avons donc pris les 25 acteurs culturels du Grand Lyon la Métropole et leurs pages officielles Facebook qui sont de véritables marqueurs et E.R.P (Établissement Recevant du Public). Nous avons choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma et le Livre.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2017, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Cyberpunk, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Nuit des Musées, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Revue de presse, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos .

Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

La Demeure du Chaos se doit d’investir le champ du législateur dans le cadre de ses fictions basées sur la dystopie. A ce titre, la loi sur le renseignement qui a été adopté mardi 9 juin après-midi en seconde lecture par le Sénat avec 251 voix contre 68 permet à la France de posséder le plus légalement un système d’information de surveillance de masse supérieur à PRISM dénoncé par Edward Snowden faisant désormais d’Echelon un système à bas bruit. La dystopie par la fiction est une propagande dadaïste que manœuvre la Demeure du Chaos comme une 5ème colonne. La Demeure du Chaos est désormais la Boîte Noire – Black Box que n’aurait pas renié Marcel Duchamp au XXIème siècle. Il est recommandé le téléchargement HD ou SD pour les 120 secondes de cette vidéo pour les portables et tablettes, 5 choix :
Mobile SD (480×270 / 5MB), SD (640×360 / 12MB), HD 720p (1280×720 / 37MB), HD 1080p (1920×1080 / 66MB), Original (1920×1080 / 138MB).Une version 9GO sera en ligne en 4K UHD cette semaine.

Parcourez les allées de la Demeure du Chaos, un extraordinaire musée d’art contemporain à ciel ouvert

2014/04/17 Commentaires fermés

REVUE DE PRESSE :

DAILY GEEK SHOW

Parcourez les allées de la Demeure du Chaos, un extraordinaire musée d’art contemporain à ciel ouvert
Laura Gonçalves, le 17 avril 2014

Plongez dans l’atmosphère troublante et intrigante de la Demeure du Chaos, un incroyable musée d’art contemporain français à ciel ouvert qui s’étend sur plus 12 000 m² ! Depuis 15 ans, Thierry met en avant de façon spectaculaire ce que les hommes sont capables de faire. DGS vous donne un aperçu en avant-première de ce musée de l’étrange qui ne vous laissera pas de marbre.

Depuis 1999, l’artiste plasticien Thierry Ehrmann a rassemblé pas moins de 4509 oeuvres d’art, toutes réalisées par plus de 70 artistes différents. Ainsi, hélicoptères écrasés au sol, squelettes calcinés de voitures, inscriptions géantes peintes sur les murs, têtes de mort monumentales dans les arbres… se retrouvent dans ce musée d’art contemporain appelé Musée l’Organe, plus connu sous le nom de Demeure du Chaos, situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, à Lyon.

La suite sur le Daily Geek Show >>>

 

Avec plus de 2 millions de visiteurs uniques chaque mois, le Daily Geek Show est un rendez-vous culturel incontournable de l’internet français.
Composé d’une poignée de passionnés, ce site indépendant est dédié à toutes les découvertes artistiques, scientifiques, insolites et technologiques.
Il a la particularité d’être populaire auprès de toutes les générations (20% de -25 ans, 47% de 25-45 ans, 33% de +45 ans) et d’intéresser autant les curieux que les curieuses (53% de femmes / 47% d’hommes).
Le Daily Geek Show a été élu « Blog le plus influent sur les médias sociaux en 2013 » Par RegionsJob / Blog du Modérateur et classé numéro 1 en terme d’audience sur le segment Technologie par Médiamétrie.

thierry Ehrmann : merci aux 80 000 Fans qui suivent en live les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

2013/11/30 Commentaires fermés
thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

Page Facebook : 80 168 personnes aiment.

  –   thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

 MERCI aux 80 000 fidèles qui suivent chaque jour, avec passion, les aventures artistiques de la Demeure du Chaos mais aussi tout le fil de l’actu mondiale 24/24 avec une info non censurée dans laquelle nous essayons d’amener du sens, du savoir et de l’investigation et un peu d’humour et de tendresse dans ce monde Chaotique … Il faut savoir que derrière chaque « post », un vrai débat s’organise entre nous pour vous transmettre une information que les masses médias ne parviennent pas à retranscrire, étant eux même victimes essentiellement de l’autocensure et du politiquement correct. Selon Facebook, le calcul de l’audience globale est de 104 personnes  x Nb likes soit 8,35M.pour la Demeure du Chaos/Abode of Chaos

A très bientôt pour les 100 000 fait de celles et ceux qui nous encouragent et puisque la Demeure du Chaos est dadaïste, et donc enragée, nous sommes allés titiller les 2 pages officielles Facebook du P.S. et de l’U.M.P. qui, comme chacun le sait, sont censés représenter la majorité des français.

Surprise le P.S. a 74 318 « likes » (avec 3 436 « personnes en parlent ») et l’U.M.P. 71 221 « likes » (avec 3531 « personnes en parlent »). Je propose donc que le Parti Républicain du Chaos (PRC) soit reconnu par les instances républicaines de part ses 80 168 Likes et (9827 personnes en parlent). Voir plus bas la notion d’empreinte logarithmique = Log(Nb personnes en parlent x100/ log Nb likes) propre aux réseaux sociaux pour détecter les anomalies et/ou performances réelles.

thierry Ehrmann: Pour ceux et celles qui découvrent La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos par cette page aujourd’hui pour la 1ère fois et qui veulent comprendre la démarche artistique et la philosophie de la Demeure du Chaos depuis 14 ans : je vous invite
à lire gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos et le lien pdf gratuit des 504 pages format 30 x 30 cm (4,5kg). http://blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-2013.pdf .

Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.(en 4 G avec seulement 2 barres de réception 14 secondes)

En mode feuilletage comme un vrai livre dans un fauteuil… :
http://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

En format livre texte bilingue format 30 x 30 cm (4,5kg) prix coutant :29,90€ à La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos

– ports inclus à la charge de la Demeure du Chaos.
http://www.amazon.fr/Opus-Demeure-Chaos-Abode-Revelation/dp/2914674104
Free download of the entire Abode of Chaos’ Opus IX (504 pages

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°52

2013/08/21 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 052 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

Cinquante-deuxième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos n°41

2013/08/01 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 041 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

Quarante-et-unième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Music courtesy of Electrypnose « Une lueur dans la nuit »

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend 023 by Abode of Chaos

2013/06/30 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 023 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 023
de La Demeure du Chaos PRO Il y a 3 jours aucune évaluation pour le moment

Vingt-troisième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Sydney Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : l’exposition Trans-mutation, un parcours à la Demeure du Chaos fait de magie, de poésie, et hallucinant est là pour vous faire rêver après 9 mois de pluie…

2013/06/11 Commentaires fermés
Exposition Transmutation à  la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

Exposition Transmutation à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

 crédit photo Hélène Veilleux

English version below

L’exposition Trans-mutation commissariée par Rodolphe Bessey s’implantera à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos, sur le parcours en plein air du Musée l’Organe.

L’exposition, Trans-Mutation est à la confluence de plusieurs rencontres, d’une même sensibilité et de thèmes communs. Connexions, interactions entre différents passeurs et, après quelques temps, l’exposition a pu se mettre en place dans son insolite gestation.

Nous avons invité neuf artistes singuliers et complémentaires, d’une énergie élémentaire remarquable ; ils viendront s’exprimer au travers de plusieurs perspectives, témoignages d’un futur antérieur, avec leurs modernités et leurs particularités.

Passerelle entre des techniques ancestrales et de futurs possibles. Des œuvres alchimiques, réminiscences d’une post-humanité, échos d’un futur proche, anticipation de l’essence, mais aussi reliques de périodes oubliées ou encore artefacts stellaires.

Poème de l’âme, l’art n’est pas une croyance. Il est un acte et une réalité bien ancrée, simple et percutant, loin des affres prétentieux de ceux qui croient en maîtriser les arcanes.

J’ai confiance en l’art et en sa lumière, je préconise le collectif pour aller plus haut, voire plus loin. « Une poésie palpable, une pensée du tremblement », comme le disait si bien Edouard Glissant.

Mystique et magique, l’arche du temps embarque les artistes et leurs œuvres dans le maelström lumineux et aveuglant de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos, le Musée l’Organe incarnant un accélérateur de particules, artistique et TRANS-MUTANT.
Là où s’invente le collectif qui se définit par les individus qui le composent, thierry Ehrmann parlera d’égrégore.

Rodolphe Bessey commissaire de l’exposition Trans-Mutation

The exhibition Trans-mutation is the fruit of several encounters and reflects a meeting of minds and a merger of common themes. This show reflects a subtle combination of connections, interactions between mentors and an extraordinary period of gestation.

We invited nine artists, all singular and complementary, with remarkable elemental energy; they will come to express themselves from a broad spectrum of perspectives, testifying of a previous future, with their modernity and their specificities.
A bridge between traditional techniques and possible futures. Alchemical works, reminiscences of post-humanity, echoes of the near future, anticipations of the essence, but also relics of forgotten eras or even stellar artefacts.

Art is not a belief; it is a poem of the soul. It is a simple, powerful and well-established act and reality… far from the pretentious torments of those who believe they have mastered the secrets.

I trust art and its elucidating capacity. I favour the collective to achieve greater heights and cover larger distances. A tangible poetry, a pensée du tremblement or thought of trembling, as Edouard Glissant said.

Mystical and magical, the ark of time embarks the artists and their works in the bright and blinding maelstrom of the Abode of Chaos. The Musée L’Organe embodies a particle accelerator, both artistic and TRANS-MUTANT.

For thierry Ehrmann, wherever a collective forms, defined by its individuals, the result is an Egregore.

Rodolphe Bessey curator of the exhibition Trans-Mutation

La Demeure du Chaos / Abode of Chaos gérée par le musée l’Organe est née de ma plume avec, pour essence première, le thème de l’Alchimie à travers le temps et les civilisations. L’alchimie est donc une voie spirituelle, d’éveil, et de transformation qui obéit aux lois naturelles ainsi qu’à une doctrine particulière, liée à l’Art de la Transmutation : « L’art Royal qui reflète la divine nature dans ses principes premiers ».

Lisons avec attention ce que nous révèle mon vieux Maître Fulcanelli dans le second tome de ses « Demeures Philosophales » qui fut ma planche initiatique de 1985 : « Ayant obtenu le délectable produit pourpre, on peut passer à la confection de la Poudre dite de Projection, ferment de miraculeuses Transmutations de matières déchues en matériaux de haute dignité ! » Il était donc naturel qu’une « correspondance » telle que la conçoit Baudelaire, à savoir comme un véritable « art poétique », c’est-à-dire la formulation d’un projet esthétique en même temps que son illustration par l’exemple, soit confiée à Rodolphe Bessey.

L’Égrégore dont me parle Rodolphe est, dans l’ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe, une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionne alors comme une entité autonome. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les surréalistes, qui l’ont chargé d’un fort potentiel subversif. C’est la définition la plus naturelle qui définit l’exposition Trans-mutation au cœur du creuset alchimique de la Demeure du Chaos avec ses 9 Porteurs de Lumière qui nous éclairent par leurs œuvres nées de la Materia Prima.


thierry Ehrmann,
Plasticien, Auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos (1999)

When I conceived the “Abode of Chaos” (today managed by the OrgAn Museum) the primary concepts underpinning its development came from Alchemy, a philosophy that has crossed both time and civilisations. Alchemy is a spiritual path… a path of awareness and of transformation… that obeys natural laws and a specific doctrine related to the Art of Transmutation. “The Royal Art that reflects divine nature in its primary principles”.

In the second volume of his Philosophical Abodes – a work that was an initiatory experience for me in 1985 – my old master Fulcanelli says “Having obtained the delectable purple product, we can move on to the creation of the so-called Projection Purple, a catalyst of miraculous Transmutations of waste materials into noble materials! » It was therefore natural that a “correspondence” in the Baudelairian sense as a veritable poetic art (i.e. the formulation of an aesthetic project at the same time as its illustration by example) should be entrusted to Rodolphe Bessey.

In esotericism, the Egregor that Rodolphe talks about is a concept that signifies a collective spirit, a force produced and influenced by the desires and emotions of several individuals united by a common goal. This vital force then functions as an autonomous entity. The term Egregor, first used within hermetist traditions, was picked up by the surrealists who added a much more subversive dimension to it. Egregor represents indeed the most natural definition of the Trans-mutation exhibition at the heart of the alchemistic crucible of the Abode of Chaos, with its 9 Carriers of Light (artists) who enlighten us with their works born from Materia Prima.

thierry Ehrmann, Plasticien, Author of the Abode of Chaos / Demeure du Chaos (1999)

Faite circuler l’info sur vos réseaux !
réserver gratuitement et suivre l’info en live sur Facebook :

http://www.facebook.com/events/117738481730077/?ref=22

http://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

L’exposition Trans-mutation avec Rodolphe Bessey Commissaire d’exposition à la Demeure du Chaos en plein air sur le parcours Muséeal du Musée l’Organe DDC.

Avec 9 artistes invités qui produisent dans leurs ateliers des œuvres « in situ » cette expo va être un grand moment de bonheur et de beauté, dont on manque dans la période actuelle.

L’exposition, ouverte à tout public, entrée libre et gratuite aux horaires de la Demeure du Chaos du 10 août au 13 octobre 2013 aux horaires habituels (week end 14h30-18h30 et 15 août) de la Demeure du Chaos, merci de partager un max ce post sur vos pages , bien sûr  vous aurez en ligne en temps réel toutes les informations complémentaires et le catalogue d’exposition en ligne avec le making off de l’expo , un parcours fait de magie, de poésie, et hallucinant est là pour vous faire rêver après 9 mois de pluie...

Les 9 artistes invités par thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos :

SCARFOS:

Né le 14 décembre 1971 à Lyon.
Il vit et travaille à Lyon.

Affres métalliques, pulsions humaines et divinités minérales.

Scarfos n’hésite pas à descendre au plus profond des abysses afin de nous révéler une nouvelle branche bio-mécanique de l’arbre du vivant, vaste toile totalitaire aux reflets d’acier. Totems d’un nouvel âge sombre, ses sculptures de métal surfent sur des perspectives dystopiques. Des entités cruelles qui nous mettent en garde contre l’imagination dévastatrice de l’être humain, dévoré petit à petit par les mandibules implacables des lois physiques et la révélation d’un sort inévitable.
http://www.flickr.com/photos/scarfos/

Born on December 14, 1971 in Lyon. He lives and works in Lyon.

Metallic throes, human drive and mineral deities.

Scarfos does not hesitate to dive deep into the abyss to uncover a new biomechanical branch of the tree of life, a vast, all-embracing web beaming with steely glare. Totems of a new dark age, his metal sculptures ride dystopian promises. Cruel entities warning us from the devastating imagination of a mankind gnawed at by the merciless mandibles of the laws of physics and the revelation of an inevitable fate.

MARJOLAINE LARRIVÉ

Née le 17 décembre 1980 à Paris.
Elle vit et travaille à Lyon.

Révélations charnelles, tendresse et sensualité saponaires.

Marjolaine Larrivé (Projet Secrètes Savonnettes) cisèle et dévoile les objets du désir. Légèreté de ton, classicisme formel et finesse des sujets traités, ses savonnettes évoquent les corps mouillés, les brumes balnéaires et les peaux lavées de frais. Une collection de médaillons carrés, ovales ou oblongs, série de bas-reliefs dont la matière nous rappelle les matériaux les plus nobles, ivoire ou albâtre. Comme une tentative de toucher le visiteur, en faisant pénétrer l’érotisme avec naturel et douceur dans la sphère visible, quotidienne.
http://secretessavonnettes.ultra-book.com

Born on December 17, 1980 in Paris. She lives and works in Lyon

Carnal revelations, saponaceous tenderness and sensuality.

Marjolaine Larrivé (Secrètes Savonnettes) sculpts and unveils objects of desire.  Lightness of tone, formal classicism and delicately handled subjects, her soap bars conjure up moist bodies, seaside mists and freshly scrubbed skins. A collection of square, oval or oblong cameos as a series of bas-reliefs evoking the most noble materials, ivory or alabaster. Her work is an attempt to reach out to the viewer by gently settling eroticism in the visible, daily sphere.

BULLITT BALLABENI

Né le 11 septembre 1978 à Décines-Charpieu.
Il vit et travaille à Lyon.

Pensée mythique, mystères et matière première.

Bullitt Ballabeni assèche, raffine, manœuvre et transforme.  D’un magma matriciel chargé d’informations, il structure et hiérarchise les éléments pour leur offrir une nouvelle place. Les éléments métalliques de ses sculptures ploient et se déchirent pour accueillir animaux et végétaux. Depuis ses premiers pas dans un atelier de ferronnerie d’art jusqu’au tatouage et à l’art urbain, ses oeuvres esquissent la topographie d’une nouvelle arche d’alliance, chaleureuse et dissidente, excentrique et néanmoins rassurante.
http://www.bullittballabeni.com/

Born on September 11, 1978, in Décines-Charpieu. He lives and works in Lyon.

Mythical thought, mysteries and raw material.

From his first steps in a wrought-iron workshop through to tattooing and street art, Bullit Ballabeni parches, refines, maneuvers and transforms raw materials . From a matrix-like magma, heavy with information, he provides structure and hierarchy to the elements to grant them a new status. The metal parts of his sculptures bend and tear to accommodate animals and plants. His work outlines the topography of a new arch of the covenant that is warm and dissenting, eccentric and yet comforting.

RODOLPHE BESSEY

Né le 13 mars 1977 à Lyon.
Il vit et travaille à Lyon.

Étranges artefacts, sceaux magiques et traces de futurs antérieurs.

Rodolphe Bessey nous invite par le biais de son travail de plasticien à traverser des dimensions parallèles, un univers magique qui se défie des normes. Photogrammes ou hologrammes, ses oeuvres oscillent avec sensibilité autour de notions telles que l’empreinte et la réminiscence. Jusqu’à atteindre la frontière de l’art et de la science, comme à l’occasion de ses collaborations avec Thomas Garrigues et le service d’anatomie numérique de l’Université de médecine des Saints-Pères Paris-Descartes.
http://www.rodolphebessey.com/

Born on March 13, 1977 in Lyon. He lives and works in Lyon.

Strange artefacts, magical seals and hints of a past future.

Rodolphe Bessey’s visual art calls us through parallel dimensions, a norm defying, magical universe. Photograms or holograms, his work subtlyrevolves around notions such as impression and reminiscence, to the point where it reaches the boundary between art and science as in his collaboration with Thomas Garrigues and the department of digital anatomy of the medicine school of the Université des Saints Pères, Paris-Descartes.

DAVID DECAMP

Né le 09 octobre 1970 à Bourg-en-Bresse.
Il vit et travaille à Lyon.

Rituels rupestres, traces et grattage de stèles.

David Decamp puise ses peintures et ses sculptures dans le Jura âpre et sauvage de son enfance, un territoire immuable où l’initié distingue encore l’empreinte des bêtes qui ont frotté les pierres, les pas des croyants qui ont creusé des marches d’église ancestrales. Un travail enraciné parmi les ombres, au coeur de la forêt primaire et à l’orée du secret des origines, pour tenir à distance la crudité et la violence de la vie, tout ce qui la menace, la fragilise et protéger ce qui la rend unique et précieuse.
http://daviddecamp.free.fr

Born on October , 1970 in Bourg-en-Bresse. He lives and works in Lyon.

Rupestral rituals, traces and stele scraping.

David Décamp draws inspiration for his paintings and sculptures from the rough and unspoilt land of Jura, where he spent his childhood. An unchanging territory where those with an educated eye can still identify animal prints carved in stones, footsteps from believers who wore out the steps of ancient churches. A work rooted amidst the shadows, at the heart of the primary forest, on the cusp of the original secret. A work meant to keep rawness and violence away from life, along with everything that could threaten or weaken it, protecting what makes it unique and precious.

ROMAIN LARDANCHET

Né le 26 décembre 1977 à Villeurbanne.
Il vit et travaille à Lyon.

Rêves d’enfant, ossatures de métal et conscience électronique.

Romain Lardanchet consacre la majeure partie de ses dessins et de ses sculptures aux créatures artificielles qui ont bercé sa jeunesse. Avec un penchant tout particulier pour les métrages d’animation japonaise des années 80 et les métamorphoses de robots extra-terrestres. Chacune de ses sculptures est ainsi réalisée à partir des pièces d’un produit manufacturé d’usage courant et d’échelle variable, démontées et transformées, pour atteindre sa nouvelle incarnation futuriste et prospective.
http://romainlardanchet.com/

Born on December 26, 1977, in Villeurbanne, France He lives and works in Lyon.

Child’s dreams, metal skeletons and electronic conscience.

Romain Lardanchet devotes most of his drawings and sculptures to the artificial creatures he grew up with. His work displays a particular fondness for Japanese cartoons of the eighties and the transformations of extraterrestrial robots. Each of his sculpture is therefore created from the parts of common household manufactured products of var

PIERRE CITRON

Né le 30 mai 1971 à Lyon.
Il vit et travaille à Marseille.

Univers intérieur, chaos sensible et sublimation.

Pierre Fontanier, auto-proclamé « Citron », offre son regard cru, désenchanté et mélancolique. De sa plume, il s’efforce de conjurer la mort, le sexe et la cruauté, la déchéance d’une condition humaine. Condamné, le spectateur erre parmi les formes fantastiques de ses dessins et de ses peintures, où l’homme n’est plus tout à fait homme et se confond avec l’animal, le squelette et la machine. Un univers chaotique qui n’en révèle pas moins une maîtrise de la représentation et un puissant désir d’expression.
http://www.pierrecitron.com/

Born on May 30, 1971 in Lyon. He lives and works in Marseille.

Inner universe, gentle chaos and sublimation

Pierre Fontanier, self-proclaimed « Citron » (lemon) offers his raw, disenchanted and melancholic vision. Through his pen, he strives to conjure death, sex and cruelty, the degradation of a human condition. Doomed, the viewer wanders through the fantastical shapes of his drawings and paintings where Man is no longer really Man, merging with animals, skeleton and machinery. A chaotic universe from which arises, however, a mastery of depiction and a profound desire for expression.

HÉLÈNE LAGNIEU

Née le 12 août 1958 à Nantua.
Elle vit et travaille à Bron.

Créatures hybrides, chimères et expérimentations physiologiques.

Hélène Lagnieu concentre ses peintures et ses sculptures sur les processus d’hybridation, la mise à nu et la décortication d’anatomies humaines et animales. La peinture acrylique et la sculpture sur papier s’entrelacent, souvenirs éviscérés des couteaux de boucherie et des boyaux d’une enfance dans la campagne sauvage de Bugey. Fouiller les chairs, comme pour une plongée dans un purgatoire baroque où la condition féminine se voit disséquée et accouche d’une mythologie personnelle.
http://www.helenelagnieu.fr

Born on August 15, 1958, in Nantua. She lives and works in Bron.

Hybrid creatures, chimera and physiological experiments.

Hélène Lagnieu focuses her paintings and sculptures on the processes of hybridation, uncovering and decorticating human and animal anatomy. Interlacings of acrylic paintings and paper sculptures result from guts and butcher’s knives of eviscerated remembrance of her childhood in the wild Bugey. Her rummaging through the fleshing recalls entering a baroque purgatory where the status of women is dissected and gives birth to a personal mythology.

JULIEN SALAUD

Né le 5 mars 1977 à Paris
Il vit et travaille à Orléans.

Chamanisme, animalité et survie des espèces.

Julien Salaud interroge par sa pratique les liens, les forces et la symbolique qui unissent l’homme à la nature. Enluminure, broderie, ornementation ou travail des perles, ses oeuvres composent un bestiaire magique pour nous aider à affronter le retour d’un règne animal, puissant et mystérieux. Autant d’irruptions de la conscience collective qui participent à l’équilibre des représentations de vie et de mort et qui prennent ici des allures fantasmagoriques.
http://julien-salaud.info/

Born March 5th, 1977, in Paris. He lives and works in Orléans

Shamanism, animality and survival of the species.

Throughout his work Julien Salaud questions the links, forces and symbolism uniting Man to nature. Illuminations, embroidery, ornament or beadworks, his works make up a magical bestiary that will help us face the return of a mighty and mysterious animal kingdom. All are irruptions of a collective consciousness, that participate in a balance of the depictions of life and death, revealed here in fantastical shapes.

À bientôt thierry

Le Figaro Magazine interview de thierry Ehrmann «L’art est un meilleur placement que les actions»

2013/05/31 Commentaires fermés

«L’art est un meilleur placement que les actions»

Thierry Ehrmann, sculpteur.
Thierry Ehrmann, sculpteur. Crédits photo : DR

Thierry Ehrmann est le président d’Artprice. Sculpteur plasticien et chef d’entreprise, il livre sa vision du marché.

Source Le Figaro MagazinePatron atypique du SBF 120, artiste habité, homme d’affaires visionnaire, Thierry Ehrmann détone. Entretien avec un passionné, inventeur du leader de l’information sur le marché de l’art.

Le Figaro Magazine – Comment Artprice est-il devenu un formidable poste d’observation?Thierry Ehrmann – Artprice est la plus vaste banque de données sur le marché de l’art. Au fil des années, nous avons racheté beaucoup de fonds éditoriaux, notamment 270.000 manuscrits et catalogues du XVIIe siècle pour assurer la traçabilité des oeuvres. Nous avons des données sur 108 millions d’oeuvres d’art et nous gérons des données biographiques sur 1,8 million d’artistes, dont 550.000 ont déjà figuré dans des ventes publiques. À un moment donné, plus de 200 historiens travaillaient chez nous pour être certains d’attribuer les tableaux aux bons artistes, notamment ceux des peintres flamands. Nous avons dans nos serveurs 27 millions de résultats de vente et c’est grâce à cette mémoire qu’Artprice est devenu ce qu’il est. Nous gérons aussi 630.000 portefeuilles virtuels de particuliers, qui veulent suivre la cote de leurs collections.Comment établissez-vous la cote d’un tableau?

Dans le passé, quand on voulait faire estimer, par exemple, un tableau de Chagall en 80x80cm, on se référait aux ventes des tableaux de l’artiste dont le format était comparable. Artprice travaille autrement, selon la méthode de la vente répétée. Nous suivons la même oeuvre, l’évolution de son prix dans le temps. Comme, par exemple, un Basquiat, vendu à New York, puis huit ans plus tard à Londres, et trois ans après à Paris. Nos indices sont construits comme ça. Notre société est conçue avec des scientifiques, le reste c’est du doigt mouillé.

La santé du marché de l’art ne vous paraît-elle pas insolente?

Le marché de l’art évolue parallèlement à la Bourse, notre indice est corrélé au S&P500. Il est devenu un enjeu de pouvoir: la Chine est numéro un depuis 2010, les États-Unis numéro deux, et la France qui, en 1962, représentait 54% du marché de l’art, ne pèse plus que 4%. Le marché de l’art français devrait s’interroger quand en une simple journée à New York se réalise une année du chiffre d’affaires de la maison France. Le marché a du ressort, il avait mis dix ans à se remettre de la crise des années 90, il ne lui en a fallu que deux après celle de 2008. Le temps joue en faveur de l’art comme du luxe. Quand vous achetez un bien, il se dévalorise au fil du temps, les assureurs lui appliquent un coefficient de vétusté. Il faudrait a contrario appliquer un coefficient de bonification aux oeuvres d’art.

L’envolée des prix peut pourtant créer des bulles.

Je n’en vois pas. Le marché progresse parce que nous assistons à une révolution sociologique. Après la Seconde Guerre mondiale, il y avait 500.000 grands collectionneurs dans le monde, aujourd’hui il y a 450 millions d’art consumers. Les collectionneurs commencent plus jeunes, vers la trentaine. La moitié des oeuvres qui s’échangent valent moins de 1500 euros. On a toujours la vision d’un marché entre millionnaires, mais cela ne correspond plus à la réalité. Avant, on achetait d’abord sa maison, puis vers la cinquantaine on appuyait son statut en entamant une collection. Aujourd’hui, je vois dans notre groupe de jeunes cadres, qui ne sont pas encore propriétaires, investir 15.000 euros dans l’art alors qu’ils meublent leur appartement chez Ikea.

Quid des effets de mode autour de l’art contemporain?

Ils ne sont pas dangereux. Le marché est fluide, résistant. Les collectionneurs et les musées vendent avec moins d’états d’âme qu’avant. Les artistes eux aussi ont évolué – le mythe de l’artiste maudit est révolu. Ils savent réguler leur production et leurs formats pour ne pas inonder le marché. Damien Hirst le fait très bien. Dans l’art contemporain, il y a des market makers comme dans la finance, ils «avalent» une oeuvre si nécessaire pour tenir le marché. Même si beaucoup d’artistes contemporains dépassent les modernes en termes de prix, je crois qu’il y a moins de risques à acheter une oeuvre d’art que des actions si on s’informe correctement.

Où commence le marché de l’art?

Pour les œuvres de moins de 15.000 euros, on ne peut pas parler de marché d’un point de vue économique; c’est plus l’émotion que le raisonnement qui guide les acheteurs. Au-delà de 15.000 euros, si on est bien conseillé, il est difficile d’être «rincé» en quelques années, alors que c’est ce qui est arrivé à beaucoup en Bourse. Depuis deux ans, certains particuliers ont d’ailleurs cédé des titres pour investir sur le marché de l’art. Cela explique aussi la bonne tenue des prix.

L’art est-il un bon placement?

J’en suis convaincu. Quand elles prêtent de l’argent à leurs clients, les banques préfèrent d’ailleurs prendre en garantie des tableaux qu’un portefeuille boursier. Selon nos calculs, une oeuvre de 15.000 à 50.000 euros se valorise de 5 à 7% par an à terme, entre 50.000 et 100.000 euros de 8 à 10% par an. Et au-delà de 100.000 euros, pour des œuvres à la traçabilité parfaite avec de bons certificats, de 14% par an. Ce sont des progressions moyennes annualisées des prix sur une période d’une dizaine d’années qui correspondent à des achats avisés de personnes bien informées. Et les acheteurs ont, grâce aux nouvelles technologies, la possibilité d’arriver dans les galeries en connaissant l’historique de la cote d’un artiste, son taux d’invendus… le meilleur moyen de bien acheter.


Ce qu’ils pensent de lui

– «Déjanté, provocateur, ce sculpteur et plasticien est aussi et avant tout un homme d’affaires avisé. Dans la Demeure du Chaos, une sorte de musée d’art moderne dédié à l’apocalypse, situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, une tranquille banlieue de Lyon, Thierry Ehrmann cultive son image de cypberpunk trash.» L’Expansion, Franck Dedieu et Béatrice Mathieu, juin 2012.

– «Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’al-Jezira, des piles de catalogues d’oeuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain.» Libération, Christophe Alix, juillet 2012.

thierry Ehrmann: DEMEURE DU CHAOS – NO LEGEND 003

2013/04/30 Commentaires fermés

Troisième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

DEMEURE DU CHAOS – NO LEGEND 003 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

Newsletter de la Demeure du Chaos numéro 703 par thierry Ehrmann

2012/12/15 Commentaires fermés

CHAOS 999 – Zone 05.942 OTAN- Chaos Sub Noctem

Nutrisco et Extinguo
la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme >>>
blog.ehrmann.org
Biographie interdite de thierry Ehrmann
forbidden biography of thierry Ehrmann…
thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 144 801 signataires de la pétition dont vous faites partie)On vous rappelle les fermetures exceptionnelles : mardi 25 décembre 2012 et mardi 1er janvier 2013, bien sûr la Demeure du Chaos sera ouverte comme tous les week-ends aux horaires d’hiver consultables ici >>>En ces temps de fin du monde (voir plus bas : De l’histoire des fins du monde ou le principe de la tabula rasa a la Demeure du Chaos.), la Demeure du Chaos renoue avec les grands témoignages : une vaste étude sur le thème du Chaos sous forme d’une série d’entretiens multidisciplinaires avec des scientifiques, des philosophes, des journalistes, des analystes financiers, des artistes, des réalisateurs et des écrivains.

Cette série audiovisuelle CHAOS 999 sera diffusée au fil des interviews sur Internet. La réalisation est de mon fidèle complice Laurent Courau assisté de Sydney Ehrmann sur une écriture commune de l’eschatologie entre Laurent et moi. Des formats courts, autour de 20 à 30 minutes avec des rencontres chocs dans des lieux singuliers où le politiquement correct est prié de rester à la porte. Âmes sensibles s’abstenir. Les premiers interviews sont prometteurs et au dérushage, il y a du très lourd.

Les fichiers vidéo de ces entretiens, réalisés dans le monde entier, sont destinés à être diffusés gratuitement sur Internet, sans limite de temps et de territoire, et ainsi constituer une base de données en libre accès, ouverte à toutes et à tous : étudiants, journalistes, chercheurs, artistes, curieux, amateurs, passionnés et plus si affinités.

Le synopsis retenu par Laurent et moi :

Materia prima, Apocalypse, révélations, Bing Bang, entropie, Âge du verseau, cataclysmes, particule de Dieu, explosion démographique, eschatologie, prophéties mayas, déréglement climatique et catastrophe sanitaires, loi de Murphy, Cygne noir…

… entre fiction et réalité, sciences et superstitions, journalisme et cinématographie, imaginaire et recherche fondamentale.

« Chaos » … En ce début de XXIe siècle, le mot parade à la Une des médias des cinq continents. Qu’est-ce qui motive nos contemporains, qu’est-ce qui justifie cet engouement anxiogène généralisé ? Et comment définir un concept aussi fondamental ? C’est à ces questions que notre équipe s’attaquera à travers une série d’entretiens multi-disciplinaires et transversaux, d’un point de vue contemporain et/ou historique, avec des chercheurs, des analystes financiers, des journalistes et des philosophes, des réalisateurs, des théologiens, des artistes et des écrivains.

Côté oeuvres, nous poursuivons les 999 horloges initiatiques (ci dessous troisième photo), vous pouvez voir la monstruosité des blocs d’acier circulaire de 180 à 250 mm d’épaisseur chacun fait autour de 450 kilos. On a trouvé la ruse pourles déplacer, un gigantesque électro-aimant débrayable comme on retrouve dans les grandes casses industrielles pour trier sur des centaines de tonnes les matières ferreuses des non-ferreuses. L’aimant à lui tout seul doit bien faire 70 kilos. Les disques durs ne sont pas bienvenus.

PS : Côté souterrain, une vraie vie sous la Demeure du Chaos s’organise, je pense que dans peu de temps, les tunnels de Gaza seront une promenade pour touristes par rapport à notre chantier pharaonique. Pas de dégagement d’infra-rouges, donc toute photo en hélico habilités à pénétrer la zone 05.942 OTANde la base aérienne 942 du Mont Verdun, à moins de deux kilomètres de la Demeure du Chaos, serait vaine, les souterrains du Temple Protestant de Saint-Romain de Couzon 1630-1685 (au coeur de la Demeure du Chaos) ont pour mérite d’être très bien bâtis avec des pierre de voûte qui coupent tout dégagement de chaleur et nous permettent d’être parfaitement dans les règles du Code de l’Urbanisme. Un comble ! Mais comme nous sommes de vrais terroristes de la pensée, nous avons organisé une logique de labyrinthes où le Minotaure pourrait être le Kernel 3.6 de la Demeure du Chaos. Obscurum per osbcurius

thierry ehrmann:.

Nouvelles Oeuvres :

L’Heure Initiatique par thierry Ehrmann

Sub Noctem

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3281
“Les Cages de l’Enfer”

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3019

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3311_1
Horloges initiatiques

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3307

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3300

rePS : la Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à chacune, chacun…

rePS : le Buzz UMP est en passe de devenir une affaire d’état, au regard des noms d’oiseaux échangés ce jeudi matin, nous ne sommes qu’au début du feuilleton. La guerre de tranchées Fillon-Copé est une véritable bénédiction pour notre affiche, du coup on a décidé de l’imprimer pour que vous l’ayez disponible à la Demeure du Chaos très bientôt.

Cliquez l’image pour agrandir
La Demeure du Chaos et ses 144 801 signataires…par thierry Ehrmann


Depuis plus d’un mois, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée… lire la suite >>>


Le nouveau Catalogue bilingue de l’exposition 2013 avec de nouvelles oeuvres « 30 ans de sculptures » à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann est en libre-service sur place le temps de l’exposition et aussi disponible gratuitement en PDF.

The new catalog of the exhibition « 30 years of sculptures » at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos by thierry Ehrmann is in self-service until the end of the exhibition and also available for free in PDF version.



Retrouvez les toutes dernières oeuvres, performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur
Flickr >>>

 

Le nouveau Catalogue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann (bilingue) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

2012/11/20 Commentaires fermés

Couverture Catalogue Demeure du Chaos 2012

Le nouveau Catalogue bilingue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos est en ligne, gratuit en pdf ou à la Demeure du Chaos en version livre, gratuitement durant le temps de l’exposition.

The new catalog of the exhibition 2013 (adult version) « 30 years of sculptures » by thierry Ehrmann at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos is available online, free in pdf, or at the Abode of Chaos, paper version, freely till the end of the exhibition.

Aurélien Bellanger La Théorie de l’information chez Gallimard ITW thierry Ehrmann

2012/09/07 Commentaires fermés

Aurélien Bellanger « La Théorie de l’Information  » chez Gallimard ITW thierry Ehrmann par Cyril de Graeve de CHRONIC’ART

La théorie du Chaos

La fiction rejoint-elle encore la réalité ? C’est ce nous avons demandé à l’intriguant Thierry Ehrmann, l’un des protagonistes nominativement cité dans La Théorie de l’information d’Aurélien Bellanger, qui, de fait, pour avoir vécu au cœur de ses années réticulaires françaises, maîtrise parfaitement le sujet.
Propos recueillis par Cyril De Graeve / Photo : Marc del Piano (pour la Demeure du Chaos)


Thierry Ehrmann, fondateur et président du Groupe Serveur ainsi que du juteux Artprice, depuis les années Minitel, est parmi d’autres personnalités éminentes et tout à fait stratégiques au centre du roman d’Aurélien Bellanger, dans lequel il apparaît comme une espèce d’antithèse à la fois obscure et idéale de Pascal Ertanger/Xavier Niel – certains affirment même qu’il serait bien plus au cœur du livre qu’il n’est paraît… Aujourd’hui, Ehrmann est le propriétaire de la très atypique « Demeure du Chaos », étonnante bâtisse totalement restructurée par ses soins en musée d’art contemporain dans la banlieue lyonnaise (un domaine qui s’étend sur 12 000 m2 à Saint-Romain-au-Mont-d’Or), que tout à chacun peut visiter gratuitement.

Chronic’art : Quel est ton avis général sur le livre d’Aurélien Bellanger ?

Thierry Ehrmann : Pour parler du livre, on est obligé d’analyser avant tout l’auteur, Aurélien Bellanger. Philosophe de formation puis libraire, il pourrait se situer parmi les nouveaux réalistes. Son premier roman, Houellebecq, écrivain romantique, se situe dans la lignée d’un Baudelaire ou d’un Novalis, en pleine période de romantisme allemand du XVIIIe siècle. Quant au livre, sa structuration est composée de trois chemins de fer : la théorie de Shannon, la société du numérique et une tradition balsazienne pour décrire son personnage principal, une sorte de Rastignac qui devient maître du monde par la force du destin. Pour lire depuis longtemps Houellebecq, il y a dans Bellanger une profonde influence de l’auteur des Particules élémentaires qu’il scotomise. Il survole son sujet qui est certes très riche en événements mais passe parfois à côté de mouvements philosophiques, sociologiques et politiques. La révolution du numérique de 1981 à aujourd’hui, vu sous le prisme d’une dizaine d’acteurs clés, ne se résume certainement pas au Minitel rose et à la fortune facile ! Cette période a démembré littéralement la sphère informationnelle que détenaient le pouvoir et les grandes familles, en tant qu’Etat-nation. Une démarche singulière l’aurait mené entre autres sur Time Magazine, dans une interview intitulée « The Art of Information », où je suis longuement interrogé sur cette révolution du savoir que l’on rapproche de la Renaissance européenne, pour arriver à la révolution du numérique. Dans cette même interview, j’aborde la notion de « Noosphère » de Vernadsky et Teilhard de Chardin désignant la « sphère de la pensée humaine », pour décrire notre période. Dans le même esprit, Time Magazine a longuement enquêté sur Net Nobility, que j’ai créé au début des années 90 et qui regroupe près de 900 membres dans le monde. Ceux-ci ont comme caractéristique commune d’avoir brillamment réussi dans l’Internet et d’être restés fidèles à la philosophie de Hakim Bey (l’auteur de TAZ, ndlr). Dans le livre, il est dommage que l’auteur n’ait pas pu développer l’anthropologie de la révolution numérique qui a commencé dès 1983…

La fameuse théorie de l’information de Shannon sert de toile de fond au roman. A ce sujet, et à propos de toutes les chapitres intercalaires que Bellanger mêlent largement à sa narration, comment juges-tu son travail ?
Bellanger s’empare de Shannon, dont le génie a été d’appliquer le code binaire à des sciences dures. Durant la Deuxième Guerre mondiale, Shannon a travaillé pour les services secrets américains en tant que spécialiste en cryptographie. C’était un mathématicien dont une partie des travaux ont été déclassifiés dans les années 80. Contrairement aux idées reçues, il est rentré en conflit avec les sciences de l’information et de la communication et s’en est tenu à son opus Mathematical Theory of Communications publié en 1948. En marge de Shannon, McLuhan mais aussi Mattelart se sont emparés de la théorie de Shannon avec un discours utopique sur la communication. Shannon a refusé d’apporter sa contribution aux sciences humaines, sociales, du langage, des sciences cognitives et de la philosophie. Il fait d’ailleurs partie du Corpus des 1200 portraits peints au sein de la Demeure du Chaos.

En ce qui concerne les passages où tu interviens directement (et nominativement) dans le livre, cela correspond-il à la réalité ? Est-ce qu’on peut dire que Bellanger est plutôt bien renseigné ?
L’auteur opère quelques confusions et procède par stéréotypes. Pour être clair, nous sommes à 30% de fiction avec une structuration qui est propre à l’auteur mais qui n’est pas loin d’une certaine réalité. La force de son écriture réside justement, peut-être, dans cette confusion sciemment organisée…

La description que l’auteur fait de toi (« ancien punk luciférien », « business man cyberpunk », « théoricien du chaos », « post-humaniste / transhumaniste », « chevalier de l’apocalypse ») te satisfait-elle ?
Je suis toujours resté dans la mouvance punk, en tant que mouvement culturel contestataire. Le mot « luciférien » employé par l’auteur n’a rien à faire avec ma vie et le mouvement punk. Concernant la notion de théoricien du chaos, je ne peux que me reconnaître en tant qu’auteur et plasticien de la Demeure du Chaos. De même, j’ai écrit plusieurs essais et romans sur le chaos originel, alchimique et scientifique. Concernant le transhumanisme, j’assume parfaitement d’adhérer à ce mouvement culturel et intellectuel. Différentes performances de la Borderline Biennale 2011, au cœur de la Demeure du Chaos, avec des performers venant des cinq continents, étaient d’ailleurs organisé sous ce thème-là.

Quels ont réellement été tes rapports directs avec Xavier Niel (Pascal Ertanger, dans le roman), depuis les années Minitel ?
J’ai repéré Xavier au début des années 80 et très rapidement son personnage, qui était très intériorisé, cachait un désir de reconnaissance extrêmement fort. Il faut lui reconnaître une puissance de travail hors norme, une capacité à se régénérer des épreuves de la vie. La construction de Xavier s’est souvent opérée sur les attaques dont il a été victime à de nombreuses reprises. En cela, il faut bien l’admettre, Aurélien Bellanger montre une sensibilité de Xavier qui n’est pas loin de la vérité…

Quel regard personnel portes-tu sur cette « Histoire de France de la vie connectée » ?
Dans un portrait du Monde publié en 2001 intitulé « L’iconoclaste de la Net écomomie », j’avais déclaré qu’Internet est le fils naturel de Proudhon et Bakounine. Il faut préciser que Groupe Serveur, que j’ai fondé, a été le premier provider en 1985. Artprice, qui est cotée au SRD L.O. est le leader mondial de l’information sur le marché de l’art avec près de 1,7 million d’abonnés, est née sur le Minitel. Durant cette période qui a démarré vers 1981, nous étions une dizaine à dématérialiser toutes les sciences humaines en inventant une nouvelle économie. Très rapidement, je suis revenu à mon vieux maître Pythagore qui disait que tout est nombre à l’exception des émotions humaines non quantifiables, indicibles et se jouant des nombres. Sur un plan politique, certains hauts membres de l’administration avaient compris que notre puissance de feu en matière d’information était dix fois plus puissante que la grande presse, en nombre d’individus touchés avec des coups divisés par cent. C’est à partir de ce moment-là qu’une guerre fratricide nous a opposé au pouvoir…

Selon toi, quel est le problème, ou la spécificité, de « La France et la modernité » ?
Une phrase résume tout, que j’explique souvent dans les amphithéâtres d’étudiants auprès desquels j’interviens : la France est victime du colbertisme high-tech. Le meilleur exemple est que la toute puissante DGT, ancêtre de France Télécom, avait centralisé l’Internet français à partir de Paris, ce qui relève d’une bêtise absolue, le protocole Internet étant par nature décentralisé comme son ancêtre Arpanet.

L’angle choisi par Bellanger est assez noir, pour ne pas dire franchement eschatologique à la fin. Qu’en dis-tu ?
Grand lecteur d’anticipation et de SF, je ne peux que cautionner cette sortie de piste qui, malgré quelques erreurs de jeunesse, donne une vraie légitimité au roman.

Quel est précisément aujourd’hui ton rôle, et celui de la Demeure du chaos, dans le développement des réseaux en France et à l’International ?
Cet été, Libération a publié une longue interview dans laquelle j’expliquais le rôle politique de la Demeure du Chaos où il fallait accomplir ce Grand Œuvre au sens alchimique, quel qu’en soit le prix, le hurlement des bourgeois, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Chaque année, près de 120 000 personnes viennent gratuitement  et librement à la Demeure du Chaos, rebaptisée « Abode of Chaos » dixit le New York Times, pour lire ses entrailles face à un monde qui se déconstruit et où l’histoire se venge de Fukuyama depuis le 09/11. Nous sommes par ailleurs en train de bâtir l’Internet profond (hidden Internet) qui nous permettra bientôt de retourner dans une logique de disparition avec une théorie Deleuzienne. L’IPv6 (l’aboutissement des travaux menés au sein de l’IETF au cours des années 1990 pour succéder à IPv4 – adresses de 128 bits au lieu de 32 bits, ndlr) qui est censé être le fliquage universel de l’informatique, la robotique et la bureautique, est détourné pour créer l’« Inframince » que n’aurait pas renié Duchamp.

Que penses-tu de ce fameux texte de « Xavier Mycenne » sur la singularité française, un texte fictif rédigé auparavant par Bellanger et ajouté finalement dans son roman ? Il semble résumer tout le livre et la pensée de l’auteur au sujet de la France et la technologie…
Les 30 Glorieuses peuvent être interprétées avec les grands corps de l’Etat propres à la France, comme une approche de la singularité technique. Curieusement, nous avons précédé en utopie la Silicon Valley dans les années 60, mais les grands corps étatiques ont pris peur devant la révolution numérique qui effondrait toute forme de hiérarchie sociale que constitue la singularité française.  La suite à lire impérativement  sur:

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos « In hoc signo vinces »

2012/08/16 Commentaires fermés

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos « In Hoc Signo Vinces »

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos photo Marc del Piano Abode of Chaos

Secrets revealed of the Abode of Chaos (144 pages, adult only) >>>

« 999 » English version with English subtitles is available >>>
HD movie – scenario thierry Ehrmann – filmed by Etienne Perrone

———-

voir les secrets de la Demeure du Chaos avec 144 pages très étranges (adult only)

999 : visite initiatique au coeur de la Demeure du Chaos insufflée par l’Esprit de la Salamandre
Film HD d’Etienne PERRONE selon un scénario original de thierry Ehrmann.

courtesy of Organ Museum
©2012 www.AbodeofChaos.org

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

2012/08/11 Commentaires fermés

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

«C’est mon refus tripal de la folie et du suicide»

Itw thierry Ehrmann, Libération 27 juillet 2012

© Photos: Sébastien ERÔME / Agence SIGNATURES pour Libération

Interview [Grand œuvre] . Fondateur, en 1999, de la Demeure du chaos et du système de cotation en ligne Artprice, le plasticien Thierry Ehrmann explique sa démarche d’entrepreneur et d’artiste.
Recueilli par Par CHRISTOPHE ALIX (à Saint-Romain-au-Mont-d’Or)

A l’issue d’une longue visite menée sous la pluie et tambour battant, Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire d’après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’Al-Jezira, des piles de catalogues d’œuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain. Entretien foisonnant et forcément chaotique.

Votre sujet du jour, le chaos, peut-il être un chantier ?

On assimile toujours le chaos à un désordre mais c’est quelque chose de différent en réalité. Si l’on remonte aux Grecs, chaos est un bloc de matière primordiale d’où naît l’univers. Dans l’Ancien Testament, le chaos définit l’univers avant l’intervention de Dieu. Autrement dit, l’ordre naît nécessairement du chaos et vice-versa d’ailleurs. La théorie du chaos en sciences dures va plus loin encore et dit que derrière chaque événement prétendument chaotique, il existe des modèles infiniment intelligents capables d’expliquer l’inexplicable. Le chaos est mon chantier de la matière, ma manière de me coltiner avec le réel et il ne connaît évidemment aucune limite ni fin.

Un chantier ou une déconstruction ?

La Demeure du chaos peut être vue comme une déconstruction de notre époque en résonance avec le mouvement perpétuel du monde. Mais déconstruire, c’est très différent de détruire ou démolir, même si je ne me suis pas privé de rendre bien visible le «permis de démolir» qu’avait placardé la mairie sur mon portail. C’était une manière de les associer à mon œuvre (rires). Plus sérieusement, j’ai représenté le père de la déconstruction, Jacques Derrida, sur un des murs de la demeure. Mon travail alchimique se situe dans ce questionnement-là, entre le rationnel et l’irrationnel, le sens et le non-sens, le sacré et le profane, comme un va-et-vient entre les fondements les plus archaïques de notre civilisation et l’irruption la plus abrupte de l’actualité la plus irréelle.

A essayer de vous suivre, ce chaos est partout…

C’est un terme de plus en plus fréquemment employé. Je l’ai mis en alerte sur Google depuis que cette fonction existe et, au départ, le mot générait un peu plus de 100 alertes par mois. Aujourd’hui, j’en reçois près de 1 000. Tout est devenu chaotique : le climat, l’économie, la vie. Plus le monde est chaotique, plus il recèle de possibles, plus il se libère de toute linéarité, c’est la grande leçon du 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 Septembre et Ben Laden sont omniprésents. Qu’est-ce que cet événement a changé ?

Il y a forcément un avant et un après, la force de cette image des tours implosant sur elles-mêmes a balayé tous les cadres établis, jusqu’à ceux de la littérature d’anticipation totalement dépassée par la réalité du XXIe siècle. Qu’on se rappelle Francis Fukuyama qui proclamait, au lendemain de la guerre froide, la fin de l’histoire et l’avènement d’un modèle de démocratie libérale universellement partagé. Les faits l’ont cruellement démenti. Avec le 11 Septembre, le chaos se venge de cette illusion, l’accident et l’inattendu guident toujours le monde, comme depuis la nuit des temps.

Vous êtes un nihiliste…

Rien ne me touche autant que les cathédrales. Mon œuvre se veut au contraire une tentative de narration du chaos et c’est le rôle de l’artiste que de questionner le monde d’une manière plus créative que les médias, de sortir des pâles et serviles tentatives de lecture de la réalité, comme on les voit dans les JT de 20 heures. Les dizaines de milliers de personnes qui visitent chaque année la Demeure du chaos me le disent, ils y trouvent matière à réagir et s’émouvoir là où la vision télévisée de la pendaison de Saddam Hussein n’évoque plus rien en eux.

… un mégalomane, qui ne rate pas une occasion de pointer les 3 609 œuvres de la Demeure du chaos et le fait que le «New York Times» en ait parlé comme «une des aventures artistiques les plus fortes du XXIe siècle» ? Vous vous êtes même représenté en 2052…

Tout artiste est le peintre des vanités, y compris les siennes, l’histoire de l’art en regorge d’exemples. Dois-je dire que je n’ai aucune vie sociale et que je vis comme un ermite, même si j’ouvre mes portes et fenêtres aux gens qui viennent à moi. Il m’arrive comme tout le monde de penser à ma postérité mais ce chantier, je peux vous l’assurer, est avant tout fait d’abnégation, de souffrances physiques, mes multiples brûlures à l’acide en témoignent. La Demeure du chaos a brisé une partie de ma famille et m’a mené devant les magistrats les plus conservateurs et étriqués de ce pays, mais c’est mon refus tripal de la mort, de la folie, du suicide. Comme je me le dis quand c’est dur, «Thierry, tu fermes ta gueule et tu bosses, tu fais ton chantier, un jour peut-être tu en comprendras le sens ou bien les autres le trouveront pour toi.»

Quel est le lien entre la Demeure du chaos, cet empilement d’œuvres à ciel ouvert, et Artprice – les centaines de serveurs au sous-sol donnant accès, via le réseau, à une base de données d’un million d’artistes ?

Il est total, indissoluble, l’un appelle l’autre, excite l’autre. Artprice m’injecte l’histoire de l’art dans les veines et moi j’injecte dans la Demeure du chaos ma vision de plasticien. Il n’existe aucune dissociation entre le supposé réel par opposition au virtuel, ces deux chantiers ont fait ce que je suis et la Bourse n’a jamais sanctionné ma dualité, au contraire ! Ce sont les deux faces de ma passion pour l’art, comme entrepreneur et comme artiste. Vous voulez des exemples ?

Un seul alors…

Nous avons revu récemment la biographie de l’artiste américain Richard Serra de 18 000 signes qui m’a amené à étudier de près tous les procédés techniques de ses géniales sculptures en métal. Ça m’a donné l’idée du gigantesque clou de maréchal-ferrant de 17 mètres que je vais créer, dont six seront enterrés sous terre. Sans Artprice, jamais ce clou et cet hommage à Serra n’auraient vu le jour.

Que répondez-vous quand vos visiteurs interloqués vous demandent «mais pourquoi tout ça» ?

Comme je l’ai écrit un jour, il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure. Ma démence à moi, c’est l’acte artistique, la folie créatrice. Rien à ajouter.
Culture
Chaos cahin-caha
27 juillet 2012


Tout l’été, déambulation au cœur des constructions, réelles ou imaginaires. Aujourd’hui, un musée d’art contemporain foisonnant, près de Lyon.

Brigitte, la chauffeuse de taxi, avait prévenu. «Vous n’êtes jamais venu? Vous allez voir, c’est très spécial comme univers, ça détonne au milieu des proprets pavillons aux pierres dorées, on est totalement ailleurs, une sorte de musée des horreurs du monde.» Quinze minutes après avoir quitté la gare de Lyon Part Dieu et ses ensembles bétonnés, la Demeure du chaos apparaît au détour d’une rue de la très bourgeoise bourgade de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, le long des rives de la Saône au nord de la capitale des Gaules. Partout sur les murs, des dizaines de peintures, des graffitis appelant le plus souvent à la révolte et à l’insoumission, un gros squat à première vue. Même Libération a droit à son inscription murale. «Israël, Etat pirate», est-il écrit, copiant la une du 1er juin 2010 sur l’assaut meurtrier de Tsahal contre des navires de militants humanitaires venus rompre le blocus de Gaza.

Ogre de la société

C’est la première vision de cet ancien relais de poste de 9 000 mètres carrés qui abrite à la fois la maison du plasticien Thierry Ehrmann, le siège de sa société cotée en Bourse Artprice et un musée work in progress de 4 500 œuvres d’art : des murs comme scarifiés, tatoués de centaines de beaux – et parfois sanguinolents – portraits «délégendés», de messages et de symboles ésotériques qui racontent l’incroyable foisonnement du monde passé et actuel. Un chantier artistique totalement hors normes qui, par sa démesure et son ambition totalisante, peut faire penser à un palais idéal du facteur Cheval post- 11 Septembre. Entrepris en 1879 et édifié un peu plus au sud, dans la Drôme, ce monument d’obstination et d’art brut monopolisa trente-trois ans durant les nuits de son créateur.

Débuté en 1999, le chantier de la Demeure du chaos est encore jeune mais son projet n’est pas moindre. Tel un buvard, il s’agit d’absorber et de reproduire toutes les figures qui font l’actualité, tous les événements et les concepts qui nourrissent jour après jour l’insatiable ogre de la société de l’information. Quitte à détruire des œuvres anciennes pour faire de la place ou en les fondant dans de nouvelles. «Un travail de Sisyphe, explique l’artiste qui en a réalisé la plupart, précise-t-il, j’y passe mes jours et mes nuits.»

Passé le portail, cet étrange amalgame de maison et d’œuvres acquiert une dimension plus spectaculaire encore, avec des objets et des sculptures monumentales en pagaille : du complexe militaro-industriel au monde big-brotherisé de réseaux tentaculaires, en passant par les différents avatars de la civilisation industrielle, ils concentrent une bonne partie de ce qui a pu se produire depuis cinquante ans dans les usines de l’Occident. Une nacelle culminant à 25 mètres permet de les embrasser d’un seul regard. Saisissant autant qu’effrayant. Il y a là tout un attirail campant un paysage de guerre (sous-marin, char, véhicule amphibie et hélicoptère) une carlingue d’avion signée Dassault et des carcasses de jaguars retournées. Un peu plus loin, une énigmatique «météorite» de plusieurs tonnes est posée au milieu d’un cratère tandis qu’un amas de structures métalliques pointées vers le ciel imite à la perfection les décombres des deux tours du World Trade Center, etc. C’est un chaos certes, mais le plus souvent méticuleux, appliqué, pensé.

De l’autre côté d’un mur, on pénètre dans la zone des containers et des deux bunkers, gigantesques cubes arrondis de tôle assemblés et soudés sur place par le maître des lieux dont les façades extérieures reproduisent des schémas ultracomplexes comme celui de l’architecture, sous contrôle américain, du réseau Internet. C’est là qu’ont eu lieu les expériences de body art de la Bordeline Biennale, organisée juste avant la grande manifestation lyonnaise d’art contemporain, en 2011. Dernière grande figure imposée de cette alchimie du chaos version Ehrmann, les têtes de mort coulées en aluminium voisinent avec des sculptures ésotérico-religieuses. La face moyenâgeuse, mystique et sacrée de la Demeure du chaos.

Ouverte gratuitement au public les week-ends, cette «factory» plantée au milieu d’un paysage aussi doux que la Demeure du chaos est «énervée» reçoit plus de 100 000 visiteurs par an. Mais les œuvres de ce musée à ciel ouvert débordent également à l’intérieur de la maison, jusque dans les toilettes et la cuisine des employés de Artprice, la première base de données mondiale sur le marché de l’art. La Demeure du chaos est un tout, elle est partout et «déconstruit» également l’habitat privé de Thierry Ehrmann et de ses deux immenses chiens Danois – Saatchi et Reuters – et celui, professionnel, de ses employés.

Bataille en justice

Boulimique et protéiforme à l’image de son créateur, qui confesse une psychose maniaco-dépressive génétique et héréditaire synonyme selon lui «d’accélération du rythme des représentations intellectuelles», ce chantier n’est cependant pas du goût de tous à Saint-Romain-au- Mont-d’Or. Depuis 1999, la municipalité, qui a déjà épuisé plusieurs maires dans cette affaire, via des batailles judiciaires pour obliger la Demeure à se conformer au code d’urbanisme local et à remettre en état les lieux, en respectant notamment la couleur «dorée» des murs extérieurs de la propriété au diapason du reste du village.

Un combat porté jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme par le plasticien homme d’affaires, que Thierry Ehrmann a perdu malgré ses multiples tentatives pour obtenir un statut dérogatoire en raison de l’objet artistique de sa demeure. La pétition «Honte à vous», que sont invités à signer les visiteurs, a recueilli plus de 130 000 signatures contre «les réacs et les négationnistes de l’art». Mais elle ne met pas pour autant à l’abri le site désormais menacé de destruction et dont le chantier pourrait bien prendre une tournure beaucoup plus politique. Pas de quoi impressionner son créateur, moins virulent que lorsqu’il promettait «l’enfer et les rivières pourpres, en respectant les règles républicaines» à ses ennemis, mais déterminé à triompher, dit-il, «de la connerie humaine». Un chantier en regard duquel la Demeure du chaos ressemblerait presque à un montage de table de nuit Ikea…

la suite de l’interview et de la visite dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

La Théorie de l’information par thierry Ehrmann partie 2

2012/08/10 Commentaires fermés

La suite naturelle semble prendre forme dans la presse et notamment  l’article de fond du Nouvel Économiste par Pierre Louis Rozynès qui est une prolongation de mon blog de juillet  « La Théorie de l’information  par thierry Ehrmann partie I » 

Vous aurez très bientôt autour du 20/08, la partie III de la « Théorie de l’Information » par thierry Ehrmann avec la mise en abîme des différents protagonistes et notre jeune auteur talentueux mais trop pressé… La suite sur http://blog.ehrmann.org

thierry

Feuilleton Le Nouvel Economiste par Pierre Louis Rosynès

Aurélien Bellanger, painted portrait - la théorie de l'information DDC_6112

Xavier Niel est-il soluble dans « La Théorie de l’information » ?

Pas de rentrée littéraire réussie sans scandale. Voici celui qui opposera Xavier Niel au jeune auteur d’un gros premier roman 120 % houellebecquien à paraître chez Gallimard
> Journal numérique

Xavier Niel et Eric BessonJe ne connais pas Xavier Niel mais depuis le début des années 80, Thierry Ehrmann n’a plus guère de secrets pour moi. Nous avions vingt ans et nous étions incollables sur l’expérience de Vélizy, Transpac, le X25 et les autoroutes de l’information. Les nouveaux médias étaient notre horizon, le potentiel du Minitel ou les perspectives du plan câble comptaient parmi nos obsessions préférées. Les premiers modems ont été une illumination et lorsque les Minitel sont apparus, Thierry les a désossés ; nous y avons vu l’avenir du monde et lui, en plus, celui de son portefeuille. Ils ont été quelques dizaines comme ça, généralement des polytechniciens, des HEC ou des informaticiens, à avoir fait fortune avec le Minitel rose.

Le plus gros entremetteur des années 80 et 90 s’appelait France Telecom et Claude Perdriel (3615 Aline), Xavier Niel (le groupe Fermic), Louis Roncin (3615 CUM et ULLA), Thierry Ehrmann (la Voix du Parano), Pierre Bellanger, Eric Peyre et des centaines de petits malins venaient chaque mois chercher leur pourcentage. La France était tapissée d’affiches vulgaires pour des services Minitel. Vingt ans plus tard, elle a rejoint le reste du monde : le Minitel a été officiellement débranché le 30 juin 2012 à minuit mais, ironie de l’histoire, sa biographie paraît sous forme de roman deux mois plus tard.

Ce roman raconte cette épopée, du Minitel jusqu’à Internet, de 3615 ULLA à l’offre Free à 29,90 – téléphone et Internet haut débit compris. A priori, pas de quoi fouetter un chat. Un gros roman avec un thème malin chez le plus chic des éditeurs, un sujet, une construction, une ambiance, une langue et un style puisés chez Houellebecq, à tel point qu’on se demanderait presque s’il n’en est pas l’auteur.

Les 486 pages laissent en effet la même sensation que celle d’un roman de Houellebecq. L’impression de lire exactement le même auteur. Ce n’est pas un roman houellebecquien, c’est du Houellebecq de synthèse. L’auteur, si c’est bien lui (depuis Emile Ajar, on peut douter de tout), Aurélien Bellanger, 30 ans, connaît Houellebecq sur le bout des doigts. Il lui a consacré un essai il y a deux ans (Houellebecq, romancier romantique, Léo Sheer éditeur, 2010). C’est son maître, incontestablement, mais on ne sait pas jusqu’où il a influencé ce livre. Autre bon point pour cet ancien libraire, il a abandonné une thèse sur “La Métaphysique des mondes possibles”, nous rabâchent les dépêches et les Inrocks qui ont déjà choisi leur camp.

A la rentrée, Houellebecq s’exprimera certainement pour soutenir le livre et les médias se positionneront avec précaution. Niel, personnage central du livre, attaquera tous ceux qui oseront soulever le voile de son passé comme de son présent et remettre en cause le story telling qui en a fait la star incontestée du capitalisme français : un patron rebelle, sympathique, altruiste et sans cravate qui lutte contre les monopoles pour le bien des consommateurs, un Robin des villes moderne, notre Steve Jobs à nous, la France. Dans les faits, c’est un low coster de génie qui a su, le premier au monde, oser et imposer l’offre triple play (Internet, télévision et téléphonie) et que rien ne semble arrêter.

Comme il fallait donner un tuteur à la plante et raconter l’époque, c’est lui qui a été opportunément choisi par l’auteur comme personnage principal. De loin le plus connu, il concentre aujourd’hui un tel pouvoir qu’il ne pouvait en être autrement. Sa vie est pourtant terriblement bourgeoise mais des braises scandaleuses rougissent encore ici et là. L’auteur a évidemment un peu soufflé dessus pour ranimer quelques flammes propices au scandale.

Dans le roman, Niel est transparent. Son holding s’appelle Iliad, celui de son personnage, NOM, s’appelle Ithaque. Free s’appelle Démon, 3615 ANNU s’appelle 3615 INVERSE, le sex-shop dont il était actionnaire a été rebaptisé, son mystérieux associé depuis le début, Develter, est devenu Houillard, etc. Car Xavier Niel traîne de vieilles casseroles et, parce qu’il est en réalité l’inverse du personnage du roman, il entre en furie lorsqu’on les évoque. Le livre est aussi l’histoire de ces casseroles. Pas de quoi fouetter un chat, là non plus, et de surcroît, tous les faits sont anciens, notoirement connus et publics. Mais ce n’est pas le fait que les choses soient écrites qui nuit, c’est qu’elles revivent.

Dans les années 80, jeune informaticien, il s’est trouvé un associé avec qui débuter dans le Minitel rose et l’a fait investir dans un sex-shop si rentable qu’il a eu du mal à s’en débarrasser. Chaque mois, écrit l’auteur page 241, lorsqu’il venait chercher son enveloppe de bénéfices en liquide, “pendant quelques instants Pascal appartenait au Milieu”.

Mais dans le roman, construit en trois parties (les années Minitel, les années Internet, les années 2.0), il ne finit pas en tycoon qui met la main sur Le Monde et abat un à un ses concurrents dans la téléphonie. Il part en vrille avant. Evoquer le présent aurait été dangereux mais surtout, c’eût été un tout autre livre, à ranger dans la pile des documents explosifs.

Cette année, le vrai Xavier Niel a blessé, peut-être mortellement, Bouygues Telecom et vient de tourner son viseur sur SFR, filiale de Vivendi à laquelle il réclame des centaines de millions. C’est pour lui la période de tous les dangers, celle où l’on gagne plus ou celle où l’on perd tout. Le Niel du roman, lui, dévisse une dizaine d’années plus tôt. Abattu par son procès pour proxénétisme, sa garde à vue, son divorce et sa mise au ban social, il vend tout, se mue en milliardaire investisseur nomade et paranoïaque puis sombre dans un chaos qui rappelle furieusement celui de son congénère Ehrmann, chez qui l’auteur a puisé pour faire sortir Niel de son personnage bourgeois.

Dans la troisième partie du roman, Niel quitte l’autoroute, comme Thierry Ehrmann, qui continue à vivre en marge tout en gérant Artprice, le Bloomberg mondial du marché de l’art, une niche aussi rentable que stratégique. Après le 11 septembre, sa passion du monde et sa vision noire des hommes se sont percutées et traduites par un acte artistique et juridique guerrier. Il a transformé ses bureaux et sa maison, un relais de diligence du XVe siècle dans la banlieue chic lyonnaise, en Demeure du Chaos, magma vivant de ruines et de fresques en perpétuelle extension, une agence de presse délégendée du chaos mondial, un musée chaque week-end visité par des hordes de passionnés qui le voient parfois peindre ou sculpter le monde tel qu’il est. Il passe pour un fou et un procédurier maladif. On n’a pas tort.

Le vrai Xavier Niel se voit donc relégué au rang de sorcier visionnaire mais sataniste qui s’immole symboliquement à la fin. Pas du tout ce qu’il avait prévu. Niel est un informaticien qui a réussi, pour qui tout est binaire et qui n’est nullement en proie aux doutes existentiels de son personnage. Il n’envisage pas de transformer le golf qu’il a acheté en zone de guerre. Le vrai Xavier Niel mène une existence bourgeoise, et la villa Montmorency, hameau de milliardaires en plein Paris, n’est pas la Demeure du Chaos.

Trente ans ont passé. L’autre jour, Thierry Ehrmann m’a appelé. Avais-je entendu parler de La Théorie de l’information, un roman qui sortait chez Gallimard à la rentrée ? “Vaguement”, lui ai-je répondu. Une brève lue quelque part évoquait un roman à clé avec Xavier Niel comme personnage principal ; la presse l’annonçait comme l’un des événements littéraires de la rentrée. Le médialand parisien est une ruche qui ne produit guère de miel mais bourdonne à l’odeur du sang, du soufre et du sperme. Thierry était très excité par ce livre ; moins parce qu’il en était l’une des sources d’inspiration que parce que l’auteur s’était introduit dans son mausolée personnel et avait déplacé la statue de Shannon, l’auteur de la théorie de l’information, la vraie, celui sans qui rien ne serait exactement pareil.

Shannon l’informaticien, qui donne son titre au roman et que l’auteur cite entre chaque chapitre pour lui donner sa patine cybernétique, trône sous forme de fresque en bonne place dans les ruines de la Demeure du Chaos. Robert Shannon, qu’on a évidemment oublié, est un mathématicien américain faisant l’objet d’un culte discret mais justifié. Pour faire court, l’ancêtre de Shannon est Pythagore qui disait : “Tout est nombre, à l’exception des essences que sont les émotions humaines non quantifiables, indicibles et se jouant des nombres.” Le génie de Shannon est d’avoir appliqué ce principe. A partir de lui, tout est devenu binaire. 0100110 101010111 01010001010 10100101. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travaillait pour les services secrets américains en crypographie, chargés de décoder dans le code ennemi “les parties signifiantes cachées au milieu du bruit de l’information”.

Mais Shannon ne sera pas au coeur de la rentrée, malheureusement, et il faudra décoder sans lui les parties signifiantes cachées au milieu du bruit de l’information. Que le roman soit excellent ne sera pas le coeur du débat, puisqu’il l’est, incontestablement. Comme d’habitude, on ne parlera pas littérature mais pouvoir. Tout réussit trop bien au vrai Xavier Niel, pensent ses puissants ennemis : Bouygues, Vivendi, Orange, Sarkozy, des syndicats, la rédaction du Monde, etc., entre autres puissances aux capacités de nuisance réelles. Aucun doute qu’à défaut d’être à l’origine de ce pavé dans sa mare, elles appuieront discrètement là où ça fait mal dans le passé et le présent de Niel, lorsque le livre paraîtra. “T’es visible, t’es visé.” Il ne sera pas le premier à passer l’épreuve.

“Parano et procédurier, Niel est un sanguin”, a écrit Libération à son propos. Cela ne nuira pas au spectacle mais qu’il se rassure, il n’aura pas le Goncourt puisque Gallimard l’a déjà obtenu l’an dernier.

Par Pierre-Louis Rozynès

Publié le 27/07/2012 | Mots clés : Digital, Médias, Week End

Abode of Chaos from above - La Demeure du Chaos vue du ciel  P1050021

La suite va être écrite sous forme de nouvelles, de conférences, d’interview de différent journaux tel que Time magazine sur la théorie de l’information et de notes de réflexion de Juillet et Aout 2012; dans l’attente de la suite, il est nécessaire d’absorber cette correspondance sulfureuse sur ce que sera la »théorie de l’information » (ITW de thierry Ehrmann par Laurent Courau himself dans la mythique Spirale.org) lire le lien suivant:

une démarche s’imposait sur la théorie de l’information cliquer sur le lien (texte bilingue FR/ EN)

et bien sur ce texte sur la Théorie de l’information au cœur de la Demeure du Chaos, d’Artprice et groupe Serveur.

L’Alchimie entre La Demeure du Chaos, groupe Serveur et Artprice
par thierry Ehrmann

L’univers de La Demeure du Chaos est indissociable de l’incroyable histoire d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art et du Groupe Serveur, pionnier historique en Europe des banques de données sur Internet depuis 1987.

Nos visiteurs sont toujours interpellés par le double visage de La Demeure du Chaos. Il est dur pour eux d’imaginer que, sous l’héliport, il y a des salles blanches machines où opèrent près de 900 serveurs qui distribuent le savoir dans le monde par Internet à travers nos propres fibres optiques. De même, au rez-de-chaussée et au premier étage, près de 90 personnes se relaient jour et nuit sans aucune interruption pour piloter et aiguiller à travers le monde, les grands flux d’informations que nous produisons et faisons transiter par l’Internet.

Un peu plus haut au cœur du bâtiment central, les salles de catalogues et manuscrits, avec plus de 290 000 catalogues de ventes de 1700 à nos jours, accueillent nos chercheurs et rédacteurs qui les commentent et les numérisent pour former ce qui est désormais reconnu comme le plus grand fonds de l’histoire du marché de l’art. Ainsi, nous avons écrit plus d’un million de biographies et commenté puis répertorié, 110 millions d’œuvres d’art avec leurs photos haute définition accessibles par l’Internet.

Un des postulats de La Demeure du Chaos est de reformer cette révolution du savoir que l’on a connue pendant la Renaissance européenne et notamment à Lyon, qui fût une grande métropole. La Renaissance européenne est, selon moi, inséparable d’une invention, celle de l’imprimerie, et du nouveau paradigme du savoir que celle-ci permit, sa diffusion.

C’est la possibilité de dupliquer mécaniquement des informations qui a favorisé l’émergence de la pensée humaniste : l’érudit pouvait enfin comparer les idées, se référer à de lointaines sources manuscrites, faire connaître l’héritage philosophique et propager sa vision individuelle à une relative grande échelle. A cette révolution technique se joignit l’essor des voyages de découverte : le mouvement de la connaissance est alors horizontal, géographique, missionnaire; la pensée s’oriente vers le progrès, moteur d’une histoire purement occidentale.

Cette époque, initiée par Gütenberg, s’achève aujourd’hui, au moment où la terre se voit entièrement recouverte de réseaux d’information, arpentée dans ses moindres recoins par Internet où La Demeure du Chaos, devient pour moi un Global Internet eXchange (gix), véritable nœud modal d’un savoir en grid où se diffuse la connaissance à travers le reseau.

La Demeure du Chaos est un état dans l’état, un véritable kernel du système républicain.

La dualité entre ma qualité de fondateur du Groupe Serveur, d’Artprice, qui est cotée en bourse sur le premier marché réglementé, et ma vie de plasticien depuis 25 ans, rejoint l’autre dualité qui est le lieu. Le musée l’Organe est, quant à lui, un établissement recevant le grand public, un musée à ciel ouvert et gratuit ou transitent chaque année 120 000 visiteurs qui viennent voir les milliers d’œuvres de la Demeure, mais aussi découvrir comment l’art vit avec l’industrie protéiforme du XXIe siècle.

La Demeure du Chaos est le lieu du labeur où travaillent les érudits, mais aussi ma résidence personnelle et celle de mon clan. Sans aucune concession, je marque chaque pierre, chaque toit, chaque sol, chaque arbre, de mes œuvres, comme conformément au postulat du 09/12/1999.

Cette dualité qui confronte mon engagement de sculpteur plasticien et auteur depuis 25 ans, à ma transversalité de fondateur d’Artprice, du Groupe Serveur et de ses 12 filiales, est à l’origine de critiques parfois violentes d’un patronat conservateur et étriqué mais elle me permet, en échange, par l’atmosphère onirique du lieu, d’accueillir des scientifiques de premier plan et mutants capables d’affronter n’importe quel système économique quelque soit le continent. Le nombre impressionnant de nationalités diverses et variées témoigne de cette nouvelle Babylone du numérique du savoir et de l’information qu’est La Demeure du Chaos.

Les remarques incisives et pertinentes de l’Autorité des Marchés Financiers dans nos désormais célèbres documents de référence pour le marché réglementé, traduisent l’évolution de ma pensée artistique et du passage à l’acte dans le monde économique. Certaines conventions réglementées entre La Demeure du Chaos et les groupes deviennent des prophéties auto-réalisantes où le pouvoir de l’art s’invite dans le monde de la finance. Ma démarche duale enrichit de manière spirituelle La Demeure du Chaos, et de manière matérielle nos 18 000 actionnaires…

Comment peut-on bâtir ex-nihilo Artprice, société mythique qui source 90% de la presse mondiale sur l’information du marché de l’art, sans être soi-même, dans sa chair et son âme, un plasticien passionné d’histoire de l’art ?

La Demeure du Chaos est une redoutable machine de guerre, un cheval de Troie au cœur des marchés financiers. Elle produit et diffuse des sommes de connaissances inimaginables sur le marché de l’art, du droit, de l’économie, de la science pendant que jours et nuits, nous autres plasticiens, intervenons sur les 9 000 m2 pour (ré)écrire avec notre regard d’artiste, l’histoire du monde dé-légendée.

Nos interventions radicales sur la déconstruction de l’habitat professionnel et personnel ainsi que du mobilier a impacté les 2 500 m2 de bureaux où travaillent le Groupe Serveur, ses filiales, et Artprice.

Cette démarche humaniste est partagée entre les artistes et les collaborateurs des deux groupes.

La Demeure du Chaos possède deux visages : celui de l’Alchimie (L’Esprit de la Salamandre) et celui de l’hyper modernité. Mais elle a aussi deux incarnations : celle de l’incarnat physique, avec ses 3 609 œuvres (sculptures, peintures, installations) gravées dans sa chair, avec son double sur Internet où plus de 1 200 000 sites restituent en photos ou en videos tous les regards du monde sur les entrailles de La Demeure du Chaos lors de leurs visites. Sur Google, en novembre 2007, sur les requêtes “Demeure du Chaos” et “Abode of Chaos”, il sort 1 413 000 résultats pointant sur des millions de photos et vidéos de La Demeure du Chaos.

En effet, je suis persuadé que l’Internet est la métaphore du Divin, si ce n’est le Divin lui-même. La voix sèche qui illumine La Demeure du Chaos lui donne le don d’ubiquité entre le monde physique et celui des idées.

Lorsque j’ai démarré Internet en 1987, nous étions moins de 50 000 dans le monde mais j’avais la foi dans la plus grande révolution de toute l’histoire du progrès humain. Internet est mon univers depuis 21 ans où j’ai fondé Net Nobility (cf Time Magazine) pour que demeure toujours, par la volonté des pionniers, cet Internet qui est pour moi, le fils naturel de Proudhon et Bakounine.

Nous sommes en train à La Demeure du Chaos de participer à la reconstruction de la bibliothèque d’Alexandrie de nos pères.

Mémoire du monde selon Philippe Quéau de l’UNESCO, Internet et l’information se joue des frontières, du pouvoir des nations et abolit au passage tous les régimes hostiles à la libre circulation de l’information. Cette dématérialisation de notre ancien monde et de son économie par Internet crée son empire numérique sur le parvis du XXIe siècle sous la forme du grand village glocal (globale 
et locale) et chaotique, cher au sociologue Marshall Mc Luhan.

Marshall Mc Luhan painted portrait _DDC9838

Mc Luhan painted portrait Demeure du Chaos / Abode of Chaos Creative Commons

Ainsi, l’éducation, la recherche, le commerce, l’économie et l’organisation générale des informations vont connaître, en un laps de temps extrêmement réduit, des mutations inimaginables. Jamais dans l’histoire de l’humanité, une révolution scientifique n’a impacté autant de gens, en aussi peu de temps, en tout endroit du monde.

Ainsi, plus de 230 états nations qui ont chacun 2 à 3 siècles de cadre législatif et réglementaire 
s’annihilent devant une révolution scientifique qui abolit le territoire et le temps. Ce passage du territoire au cyber espace constitue un des grands bouleversements de l’organisation humaine, et il est d’autant plus important d’en comprendre le sens qu’il entraîne une transformation 
majeure de la nature même de nos perceptions et de nos rapports sociaux.
Dans l’univers effréné de l’Internet et de la révolution numérique, les entreprises doivent se montrer beaucoup plus protéiformes, capables de changer de profil en un clin d’œil pour s’adapter à de nouvelles conditions économiques draconiennes. La Demeure du Chaos, quartier général du groupe Serveur et d’Artprice, est selon la presse économique anglo-saxonne une forme d’aboutissement ultime d’une économie plus cérébrale, pourrait-on dire, dont l’objet est l’accès au temps et à l’activité de l’esprit.

Tous les jours, par La Demeure du Chaos et ses œuvres, nous entrons dans un tout autre monde, beaucoup plus cérébral et immatériel, un monde de formes platoniciennes, d’idées, d’images et d’archétypes, de concepts et de scénarios. Un monde gouverné par la logique de l’accès au savoir, de l’information et du réseau Internet, ce sont les idées qui deviennent la matière première de l’activité économique, et le but suprême est la connaissance universelle à travers les serveurs d’information.

DSC06466

Governing by Networks Demeure du Chaos / Abode of Chaos Creative Commons
Map of Internet/arpanet sur la Face ouest du Bunker de la Demeure du Chaos
(toile d’acier glycero de 36 m2)

La théorie de l’information prend alors tous son sens.

Être capable d’étendre à l’infini sa présence mentale, être universellement connecté afin de pouvoir affecter et élever peu à peu la connaissance des êtres humains par la distribution du savoir et de l’information organisés (la banque de données), telle est l’ambition humaniste du troisième millénaire.

N’oublions pas que la notion moderne de propriété, caractérisée par la possession privée, l’exclusivité et l’échange marchand, était une des institutions centrales de l’ère industrielle. Au bout de cinq cents ans d’hégémonie, cette vision de la civilisation reposant sur l’échange marchand entre vendeurs et acheteurs de propriété est soumis à une déconstruction radicale qui rejoint le postulat conceptuel que j’ai écrit le 9 décembre 1999 de La Demeure du Chaos.

Le nouvel horizon de l’époque est défini par la logique de l’accès au savoir et à l’information par les serveurs, qui nous amène à repenser les rapports économiques, l’action politique et la perception de notre propre identité telle qu’elle émerge du plus profond de la conscience humaine.

La Demeure du Chaos est une cité médiévale où, dans l’ombre de nos entrailles, nous travaillons à modifier la vision du monde. Un célèbre analyste de Goldman Sachs résume fort bien le tout : “L’Alchimie est présente partout, même dans vos actions en bourse qui ont connu la plus forte croissance, toutes sociétés confondues. Vous avez créé une Alchimie entre votre folie artistique et votre vision de l’industrie du troisième millénaire dans groupe Serveur”. “Avec Artprice et ses 1 300 000 abonnés, vous faites basculer le marché de l’art dans l’hyper modernité en le dématérialisant”.

Quand nos visiteurs économiques repartent ébranlés par cette vision duale de nos groupes dans La Demeure du Chaos, je ne peux m’empêcher de leur dire: vous n’avez encore rien vu ! Ce que nous allons vivre dans les toutes prochaines années dépassera de très loin tous les écrits d’anticipation et de science fiction…

Pour comprendre la dualité de ma démarche de plasticien et de bâtisseur du savoir, je reprendrai la citation de mon vieux maître Pythagore le premier des philosophes pour lequel tout est nombre, à l’exception des essences que sont les émotions humaines non quantifiables, indicibles et se jouant des nombres

thierry Ehrmann (à suivre…)

Note abrégée pour mes lecteurs en manque de temps de la rupture entre Shannon et les sciences de l’information

Son nom est associé à plusieurs théorèmes, principalement à celui qui porte sur la limite théorique de la compression des données, ainsi que celui définit la capacité d’un canal de transmission.
Shannon, dans « Théorie des mathématiques et de la communication », modélise l’information pour étudier les lois correspondantes, bruit, entropie, chaos.
Très rapidement, les sciences de l’information dégagent du sens depuis les données en s’appuyant sur la problématique de corrélation, entropie et apprentissage (data mining, big data).

Shannon, malgré son refus, a été un apporteur de connaissances très important dans les SIC (sciences de l’information et de la communication). Il terminera sa vie sur des travaux appliqués sur l’intelligence artificielle. Beaucoup de scientifiques considèrent que son apport de connaissance dans la communauté scientifique est un élément majeur de la révolution du numérique.

Le champs de connaissances émerge après la seconde guerre mondiale avec bien sûr les inventions techno-médiatiques, radio, télévision, révolution numérique.
Très rapidement, un discours utopique sur la communication se met en place avec principalement Marshall Mac Luhan. Une vision critique s’établit avec Armand Mattelart ainsi que l’usage des sondages d’opinions George Gallup.
Le concept d’information est à la jonction des sciences de l’ingénieur, de la biologie, des sciences humaines et sociales, des sciences du langage, des sciences cognitives et de la philosophie.

Viendra le temps des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC).Les STIC sont à la fois un domaine d’application de l’informatique, des statistiques, des mathématiques et à la fois un champs de recherche des sciences de l’information et de la communication.

Les STIC visent une industrie très large : télécom, reconnaissance des formes, reconnaissance vocale ; ainsi que d’autres domaines scientifiques : médecine, astronomie, sciences sociales et environnement.

Vous aurez très bientôt autour du 20/08, la partie III de la « Théorie de l’Information » par thierry Ehrmann avec la mise en abîme des différents protagonistes et notre jeune auteur talentueux mais trop pressé… La suite sur http://blog.ehrmann.org

thierry

Exclu: Catalogue 1999-2013 de la Demeure du Chaos PDF – Avant première vidéo de la sculpture « The Nail » par thierry Ehrmann de 9 M. de haut

2012/08/03 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : Empreintes positives et symboles de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos DDC_6159

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la pétition dont vous faites partie)

EN EXCLU : le CATALOGUE bilingue 1999/2013 de la Demeure du Chaos

100% couleur de 148 pages (adult version) de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos en PDF ou physiquement à la Demeure du Chaos en version livre gratuitement dés la mi-août. 70 % de nouvelles photos et textes inédits.

EXCLUSIVE: 1999/2013 Catalog of the Abode of Chaos – 100% Color – 148 pages (ADULT VERSION) available now online in PDF and soon on paper at the Abode of Chaos location wtih the book version at mid-August. 70% of new texts and photos and some unpublished texts now revealed. Click image to access the online PDF.

Pour le PDF cliquez sur l’image :

Avant-première catalogue 1999-2013 @Demeure du Chaos disponible gratuitement mi-août

AVANT PREMIERE VIDEO The Nail : A Caelo usque ad Centrum

vimeo.com/46855376

en avant première :

Un film de Laurent Courau

Images de Laurent Courau et de Kurt Ehrmann
Montage et post-production de Laurent Courau
« Une lueur dans la nuit », musique de Electrohypnose.

Sculpture monumental 9m de haut en acier brut « The Nail « par thierry Ehrmann.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos – 2012

La Théorie de l’information (roman Aurélien Bellanger, essais scientifiques théses et interview)

2012/07/10 Commentaires fermés

La Théorie de l’information

La théorie de l’information par thierry Ehrmann

Dans un premier temps, je propose la contribution de Wikipedia sur la Théorie de l’Information qui est le nom usuel désignant notamment la théorie de l’information de Shannon, qui est une théorie probabiliste permettant de quantifier le contenu moyen en information d’un ensemble de messages, dont le codage informatique satisfait une distribution statistique précise. Ce domaine trouve son origine scientifique avec Claude Shannon qui en est le père fondateur avec son article A Mathematical Theory of Communications publié en 1948.

Dans un deuxième temps je développe la sociologie et l’histoire relative à la théorie de l’information qui me sont propres dans ce blog.

Abode of Chaos from above - La Demeure du Chaos vue du ciel  P1050021
Dans un soucis de traitement d’ une actualité immédiate, on doit souligner la sortie prochaine de « La théorie de l’information » écrit par Aurélien Bellanger, édité chez Gallimard lien Wikipédia, qui est pressenti par la presse comme la success story de la rentrée. Les InRoks, Technikart, Nouvel Observateur, Chronicart le papier très pointu du Nouvel Économiste ..

Dans ce livre, l’auteur décrit notamment l’ascension d’un génie de l’informatique dénommé Pascal Ertanger, dont le parcours s’assimile à celui de Xavier Niel, Président de Free (groupe Iliad).

On retrouve dans cet ouvrage des personnages clés comme Jean-Marie Messier, Thierry Breton, Thierry Ehrmann, Jacques-Antoine Granjon, Pierre Bellanger, Gérard Théry, Henri De Maublanc, Claude Perdriel, Cécile Alvergnat…

L’auteur, Aurélien Bellanger, est né en 1980, philosophe de formation, porte ses recherches sur la métaphysique des mondes possibles. Il est l’auteur d’un essai « Houellebecq, écrivain romantique » édité chez Leo Scheer. Il intervient dans http://www.surlering.com/article/redacteur.php/redacteur/bellanger

Aurélien Bellanger la théorie de l'information  _1010214

Aurélien Bellanger painted portrait Demeure du Chaos / Abode of Chaos Creative Commons

Cet ouvrage tente de retracer la communication et les nouvelles technologies des années 1980 à 2000 et raconte notamment l’histoire des réseaux informatiques en France à travers le Minitel. L’auteur essayiste Aurélien Bellanger est présenté comme un disciple de Houellebecq et ancien libraire.

Michel Houellebecq painted portrait _DDC2379

painted portrait Demeure du Chaos Houellebecq /Abode of chaos Creative Commons

Pour revenir à la chronologie scientifique de la Théorie de l’information

Claude Shannon - la théorie de l'information - Aurélien Bellanger, thierry Ehrmann _1010155

Claude Shannon painted portrait Demeure du Chaos /Abode of Chaos Creative Commons

Parmi les branches importantes de la théorie de l’information de Shannon, on peut citer selon wikipédia :

le codage de l’information,
la mesure quantitative de redondance d’un texte,
la compression de données,
la cryptographie.

Dans un sens plus général, une théorie de l’information est une théorie visant à quantifier et qualifier la notion de contenu en information présent dans un ensemble de données. À ce titre, il existe une autre théorie de l’information : la théorie algorithmique de l’information, créée par Kolmogorov, Solomonov et Chaitin au début des années 1960.
Sommaire

1 L’information selon Shannon, un concept de la physique mathématique
2 Le statut physique de la théorie de l’information
3 Développement de la théorie mathématique de l’information
4 Exemples d’information
4.1 Premier exemple
4.2 Second exemple
4.3 Information imparfaite
5 Contenu d’information et contexte
6 Mesure de la quantité d’information
6.1 Quantité d’information : cas élémentaire
6.2 Quantité d’information relative à un évènement
6.3 Entropie, formule de Shannon
6.4 Codage de l’information
7 Limites de cette théorie
8 Notes et références
9 Voir aussi
9.1 Articles connexes
9.2 Liens externes
10 Bibliographie

L’information selon Shannon, un concept de la physique mathématique

L’information est un concept physique nouveau qui a surgi dans un champ technologique. Le concept théorique d’information a été introduit à partir de recherches théoriques sur les systèmes de télécommunication. L’origine de ces recherches remonte aux études entreprises dès la fin du XIXe siècle, en physique et en mathématique par Boltzmann et Markov sur la notion de probabilité d’un événement et les possibilités de mesure de cette probabilité. Plus récemment, avant la Seconde Guerre mondiale, les contributions les plus importantes sont dues à la collaboration des mathématiciens et des ingénieurs des télécommunications, qui ont été amenés à envisager les propriétés théoriques de tout système de signaux utilisé par les êtres, vivants ou techniques, à des fins de communication.

À la suite des travaux de Hartley (1928), Shannon détermine l’information comme grandeur observable et mesurable (1948), et celle-ci devient la poutre maîtresse de la théorie de la communication qu’il élabore avec Warren Weaver.

Cette théorie est née de préoccupations techniques pratiques. La société Bell cherche à transmettre les messages de la façon à la fois la plus économique et la plus fiable. Aussi le cadre originel de la théorie est celui d’un système de communications où un émetteur transmet un message à un récepteur à travers un canal matériel/énergétique donné. Émetteur et récepteur ont par hypothèse un répertoire commun, un code qui contient les catégories de signaux utilisables. Ainsi le message codé est transmis, de l’émetteur au récepteur à travers le canal, sous forme de signes ou signaux portés par de la matière/énergie.

Ainsi, le concept d’information a été l’objet d’une théorie, appelée « théorie de l’information ». C’était une théorie mathématique appliquée aux techniques de la télécommunication. Elle a été élaborée plus spécialement par Claude Shannon, ingénieur à la Compagnie des Téléphones Bell et reste jusqu’à nos jours la base du concept dit scientifique d’information.

Cependant cette définition mathématique de l’information ne pourrait s’appuyer ni sur la forme matérielle/énergétique, ni sur le contenu cognitif des messages émis : leur contenu sémantique est laissé de côté, de même que leur contenant physique, pour ne s’intéresser qu’aux aspects mathématiques.

Dans sa conception originale, la théorie de l’information de Shannon s’est limitée à analyser les moyens à mettre en œuvre dans les techniques de télécommunication pour transmettre l’information le plus rapidement possible et avec le maximum de sécurité. Elle s’est donc efforcée de développer des méthodes susceptibles de minimiser la probabilité d’erreur dans la reconnaissance du message. Une notion fondamentale sera nécessaire pour développer ces méthodes : la mesure de l’information, au sens mathématique du terme.

Pour Shannon, l’information présente un caractère essentiellement aléatoire. Un événement aléatoire est par définition incertain. Cette incertitude est prise comme mesure de l’information. Une information sera donc uniquement définie par sa probabilité (I = – log p). Donc l’information est la mesure de l’incertitude calculée à partir de la probabilité de l’événement. Shannon a donc confondu la notion d’information et de mesure d’incertitude. Il faut remarquer que dans cette définition l’information est bien synonyme de mesure d’incertitude. Dans cet ordre d’idée, plus une information est incertaine, plus elle est intéressante, et un événement certain ne contient aucune information. En théorie de l’information de Shannon, il s’agit donc de raisonner en probabilité et non en logique pure.

L’information se mesure en unités d’information dites bits. Le bit peut être défini comme un événement qui dénoue l’incertitude d’un récepteur placé devant une alternative dont les deux issues sont pour lui équiprobables. Plus les éventualités que peut envisager ce récepteur sont nombreuses, plus le message comporte d’événements informatifs, plus s’accroît la quantité de bits transmis. Il est clair que nul récepteur ne mesure en bits l’information obtenue dans un message. C’est seulement le constructeur d’un canal de télécommunication qui a besoin de la théorie, et mesure l’information en bit pour rendre la transmission de message la plus économique et la plus fiable.

La notion d’information d’après Shannon est nécessairement associée à la notion de « redondance » et à celle de « bruit ». Par exemple, en linguistique l’information n’est ni dans le mot, ni dans la syllabe, ni dans la lettre. Il y a des lettres voire des syllabes qui sont inutiles à la transmission de l’information que contient le mot : il y a dans une phrase, des mots inutiles à la transmission de l’information. La théorie de Shannon appelle redondance tout ce qui dans le message apparaît comme en surplus. Aussi est-il économique de ne pas transmettre la redondance.

L’information chemine à travers un canal matériel/énergétique : fil téléphonique, onde radio, etc. Or, dans son cheminement, l’information rencontre du bruit. Le bruit est constitué par les perturbations aléatoires de toutes sortes qui surgissent dans le canal de transmission et tendent à brouiller le message. Le problème de la dégradation de l’information par le bruit est donc un problème inhérent à sa communication. Ici, l’idée de redondance présente une face nouvelle ; alors qu’elle apparaît comme un surplus inutile sous l’angle économique, elle devient, sous l’angle de la fiabilité de la transmission un fortifiant contre le bruit, un préventif contre les risques d’ambiguïté et d’erreur à la réception.

Le statut physique de la théorie de l’information

Très vite de multiples applications de la théorie de l’information de Shannon sont apparues dans le domaine des sciences humaines2 : les modèles mathématiques élaborés ont permis de préciser certains concepts utilisés couramment dans les analyses linguistiques structurales, en même temps qu’ils faisaient apparaître les limites inhérentes à ce type d’analyse et provoquaient des recherches nouvelles (en traduction automatique et en psycho-linguistique). Tandis que se développait un champ scientifique nouveau : la cybernétique3.

Cependant, une caractéristique majeure de la théorie shannonienne est de donner à la notion d’information (telle que définie par cette théorie) un statut physique à part entière. Effectivement, l’information acquiert les caractères fondamentaux de toute réalité physique organisée : abandonnée à elle-même, elle ne peut évoluer que dans le sens de sa désorganisation, c’est-à-dire l’accroissement d’entropie ; de fait, l’information subit, dans ses transformations (codage, transmission, décodage, etc..), l’effet irréversible et croissant de la dégradation. Par conséquent Shannon définit comme entropie d’information la mesure H ( H = – K log p). De façon étonnante, l’équation par laquelle Shannon définit l’entropie de l’information coïncide, mais de signe inverse, avec l’équation de Boltzmann-Gibbs définissant l’entropie S en thermodynamique (S = K log p).

Certains, comme Couffignal, ont soutenu avec raison que la coïncidence est sans signification : l’application de la fonction de Shannon à la thermodynamique et à l’information est un hasard de rencontre de l’application d’une même formule mathématique, sans plus. Certes, il peut y avoir rencontre de deux équations de probabilité provenant d’univers différents. Toutefois Brillouin prétendait établir une relation logique entre le H de Shannon et le S de Boltzmann.

Selon ce point de vue, il est possible d’inscrire l’information shannonienne dans la physique. En effet, il existe une dualité dans le concept d’information reliant l’information à la matière/énergie véhiculant cette information. L’information shannonienne s’enracine dans la physique et les mathématiques, mais sans qu’on puisse la réduire aux maîtres-concepts de la physique classique, masse et énergie. Comme le dit Wiener : « l’information n’est ni la masse, ni l’énergie, l’information est l’information. »

Développement de la théorie mathématique de l’information

La théorie mathématique de l’Information résulte initialement des travaux de Ronald Aylmer Fisher. Celui-ci, statisticien, définit formellement l’information comme égale à la valeur moyenne du carré de la dérivée du logarithme de la loi de probabilité étudiée.

À partir de l’inégalité de Cramer, on déduit que la valeur d’une telle information est proportionnelle à la faible variabilité des conclusions résultantes. En termes simples, moins une observation est probable, plus son observation est porteuse d’information. Par exemple, lorsque le journaliste commence le journal télévisé par la phrase « Bonsoir », ce mot, qui présente une forte probabilité, n’apporte que peu d’information. En revanche, si la première phrase est, par exemple « La France a peur », sa faible probabilité fera que l’auditeur apprendra qu’il s’est passé quelque chose, et, partant, sera plus à l’écoute.

D’autres modèles mathématiques ont complété et étendu de façon formelle la définition de la théorie del’information.

Claude Shannon et Warren Weaver renforcent le paradigme. Ils sont ingénieurs en télécommunication et se préoccupent de mesurer l’information pour en déduire les fondamentaux de la Communication (et non une théorie de l’information). Dans Théorie Mathématique de la Communication en 1948, ils modélisent l’information pour étudier les lois correspondantes : bruit, entropie et chaos, par analogie générale aux lois d’énergétique et de thermodynamique. Leurs travaux complétant ceux d’Alan Turing, de Norbert Wiener et de John von Neumann (pour ne citer que les principaux) constituent le socle initial de la théorie du signal et des « Sciences de l’Information ».

Pour une source X comportant n symboles, un symbole i ayant une probabilité p_i d’apparaître, l’entropie H de la source X est définie comme :

H(X)=-\sum_i^n p_i \log_2 p_i

C’est au départ le logarithme naturel qui est utilisé. On le remplacera pour commodité par le logarithme à base 2, correspondant à une information qui est le bit. Les considérations d’entropie maximale (MAXENT) permettront à l’inférence bayésienne de définir de façon rationnelle ses distributions a priori.

L’informatique constituera une déclinaison technique automatisant les traitements (dont la transmission et le transport) d’information. L’appellation « Technologies de l’Information et de la Communication » recouvre les différents aspects (systèmes de traitements, réseaux, etc.) de l’informatique au sens large.

Les sciences de l’information dégagent du sens depuis des données en s’appuyant sur des questions de corrélation, d’entropie et d’apprentissage (voir Data mining). Les technologies de l’information, quant à elles, s’occupent de la façon de concevoir, implémenter et déployer des solutions pour répondre à des besoins identifiés.

Adrian Mc Donough dans Information economics définit l’information comme la rencontre d’une donnée (data) et d’un problème. La connaissance (knowledge) est une information potentielle. Le rendement informationnel d’un système de traitement de l’information est le quotient entre le nombre de bits du réservoir de données et celui de l’information extraite. Les data sont le cost side du système, l’information, le value side. Il en résulte que lorsqu’un informaticien calcule la productivité de son système par le rapport entre la quantité de données produites et le coût financier, il commet une erreur, car les deux termes de l’équation négligent la quantité d’information réellement produite. Cette remarque prend tout son sens à la lumière du grand principe de Russel Ackoff qui postule qu’au-delà d’une certaine masse de données, la quantité d’information baisse et qu’à la limite elle devient nulle.

Ceci correspond à l’adage « trop d’information détruit l’information ». Ce constat est aggravé lorsque le récepteur du système est un processeur humain, et pis encore, le conscient d’un agent humain. En effet, l’information est tributaire de la sélection opérée par l’attention, et par l’intervention de données affectives, émotionnelles, et structurelles absentes de l’ordinateur. L’information se transforme alors en sens, puis en motivation. Une information qui ne produit aucun sens est nulle et non avenue pour le récepteur humain, même si elle est acceptable pour un robot. Une information chargée de sens mais non irriguée par une énergie psychologique (drive, cathexis, libido, ep, etc.) est morte. On constate donc que dans la chaîne qui mène de la donnée à l’action (données → information → connaissance → sens → motivation), seules les deux premières transformations sont prises en compte par la théorie de l’information classique et par la sémiologie. Kevin Bronstein remarque que l’automate ne définit l’information que par deux valeurs : le nombre de bits, la structure et l’organisation des sèmes, alors que le psychisme fait intervenir des facteurs dynamiques tels que passion, motivation, désir, répulsion, etc. qui donnent vie à l’information psychologique.
Exemples d’information

Une information désigne, parmi un ensemble d’événements, un ou plusieurs événements possibles.

En théorie, l’information diminue l’incertitude. En théorie de la décision, on considère même qu’il ne faut appeler « information » que ce qui est « susceptible d’avoir un effet sur nos décisions » (peu de choses dans un journal sont à ce compte des informations…)

En pratique, l’excès d’information, tel qu’il se présente dans les systèmes de messagerie électronique, peut aboutir à une saturation, et empêcher la prise de décision.
Premier exemple

Soit une source pouvant produire des tensions entières de 1 à 10 volts et un récepteur qui va mesurer cette tension. Avant l’envoi du courant électrique par la source, le récepteur n’a aucune idée de la tension qui sera délivrée par la source. En revanche, une fois le courant émis et reçu, l’incertitude sur le courant émis diminue. La théorie de l’information considère que le récepteur possède une incertitude de 10 états.
Second exemple

Une bibliothèque possède un grand nombre d’ouvrages, des revues, des livres et des dictionnaires. Nous cherchons un cours complet sur la théorie de l’information. Tout d’abord, il est logique que nous ne trouverons pas ce dossier dans des ouvrages d’arts ou de littérature ; nous venons donc d’obtenir une information qui diminuera notre temps de recherche. Nous avions précisé que nous voulions aussi un cours complet, nous ne le trouverons donc ni dans une revue, ni dans un dictionnaire. nous avons obtenu une information supplémentaire (nous cherchons un livre), qui réduira encore le temps de notre recherche.

Soit un réalisateur dont j’aime deux films sur trois. Un critique que je connais bien éreinte son dernier film et je sais que je partage en moyenne les analyses de ce critique quatre fois sur cinq. Cette critique me dissuadera-t-elle d’aller voir le film ? C’est là la question centrale de l’inférence bayésienne, qui se quantifie aussi en bits.

Contenu d’information et contexte

Il faut moins de bits pour écrire « chien » que « mammifère ». Pourtant l’indication « Médor est un chien » contient bien plus d’information que l’indication « Médor est un mammifère » : le contenu d’information sémantique d’un message dépend du contexte. En fait, c’est le couple message + contexte qui constitue le véritable porteur d’information, et jamais le message seul (voir paradoxe du compresseur).
Mesure de la quantité d’information
Quantité d’information : cas élémentaire

Considérons N boîtes numérotées de 1 à N. Un individu A a caché au hasard un objet dans une de ces boîtes. Un individu B doit trouver le numéro de la boîte où est caché l’objet. Pour cela, il a le droit de poser des questions à l’individu A auxquelles celui-ci doit répondre sans mentir par OUI ou NON. Mais chaque question posée représente un coût à payer par l’individu B (par exemple un euro). Un individu C sait dans quelle boîte est caché l’objet. Il a la possibilité de vendre cette information à l’individu B. B n’acceptera ce marché que si le prix de C est inférieur ou égal au coût moyen que B devrait dépenser pour trouver la boîte en posant des questions à A. L’information détenue par C a donc un certain prix. Ce prix représente la quantité d’information représentée par la connaissance de la bonne boîte : c’est le nombre moyen de questions à poser pour identifier cette boîte. Nous la noterons I.

EXEMPLE :

Si N = 1, I = 0. Il n’y a qu’une seule boîte. Aucune question n’est nécessaire.

Si N = 2, I = 1. On demande si la bonne boîte est la boîte n°1. La réponse OUI ou NON détermine alors sans ambiguïté quelle est la boîte cherchée.

Si N = 4, I = 2. On demande si la boîte porte le n°1 ou 2. La réponse permet alors d’éliminer deux des boîtes et il suffit d’une dernière question pour trouver quelle est la bonne boîte parmi les deux restantes.

Si N=2^k, I = k. On écrit les numéros des boîtes en base 2. Les numéros ont au plus k chiffres binaires, et pour chacun des rangs de ces chiffres, on demande si la boîte cherchée possède le chiffre 0 ou le chiffre 1. En k questions, on a déterminé tous les chiffres binaires de la bonne boîte. Cela revient également à poser k questions, chaque question ayant pour but de diviser successivement le nombre de boîtes considérées par 2 (méthode de dichotomie).

On est donc amené à poser I = \log_2(N), mais cette configuration ne se produit que dans le cas de N événements équiprobables.
Quantité d’information relative à un évènement

Supposons maintenant que les boîtes soient colorées, et qu’il y ait n boîtes rouges. Supposons également que C sache que la boîte où est caché l’objet est rouge. Quel est le prix de cette information ? Sans cette information, le prix à payer est log(N). Muni de cette information, le prix à payer n’est plus que log(n). Le prix de l’information « la boîte cherchée est rouge » est donc log(N) – log(n) = log(N/n) .

On définit ainsi la quantité d’information comme une fonction croissante de \frac{N}{n} avec :

N le nombre d’évènements possibles
n le nombre d’éléments du sous-ensemble délimité par l’information

Afin de mesurer cette quantité d’information, on pose : I = \log_{2} \left (\frac{N}{n} \right)

I est exprimé en bit (ou « logon », unité introduite par Shannon[citation nécessaire], de laquelle, dans les faits, bit est devenu un synonyme), ou bien en « nat » si on utilise le logarithme naturel à la place du logarithme de base 2.

Cette définition se justifie, car l’on veut les propriétés suivantes :

l’information est comprise entre 0 et ∞ ;
un évènement avec peu de probabilité représente beaucoup d’information (exemple : « Il neige en janvier » contient beaucoup moins d’information que « Il neige en août » pour peu que l’on soit dans l’hémisphère nord) ;
l’information doit être additive.

Remarque : lorsqu’on dispose de plusieurs informations, la quantité d’information globale n’est pas la somme des quantités d’information. Ceci est dû à la présence du logarithme. Voir aussi : information mutuelle, information commune à deux messages, qui, dans l’idée, explique cette « sous-additivité » de l’information.
Entropie, formule de Shannon
Article détaillé : entropie de Shannon.

Supposons maintenant que les boîtes soient de diverses couleurs : n1 boîtes de couleur C1, n2 boîtes de couleur C2, …, nk boîtes de couleurs Ck, avec n1 + n2 + … + nk = N. La personne C sait de quelle couleur est la boîte recherchée. Quel est le prix de cette information ?

L’information « la boîte est de couleur C1 » vaut log N/n1, et cette éventualité a une probabilité n1/N. L’information « la boîte est de couleur C2 » vaut log N/n2, et cette éventualité a une probabilité n2/N…

Le prix moyen de l’information est donc n1/N log N/n1 + n2/N log N/n2 + … + nk/N log N/nk. Plus généralement, si on considère k évènements disjoints de probabilités respectives p1, p2, …, pk avec p1 + p2 + … + pk = 1, alors la quantité d’information correspondant à cette distribution de probabilité est p1 log 1/p1 + … + pk log 1/pk. Cette quantité s’appelle entropie de la distribution de probabilité.

L’entropie permet donc de mesurer la quantité d’information moyenne d’un ensemble d’évènements (en particulier de messages) et de mesurer son incertitude. On la note H :
H \left (I \right) = – \sum_{i\in I} p_i \log_2\; p_i

avec p_i = \frac{n_i}{N} la probabilité associée à l’apparition de l’évènement i.
Codage de l’information

On considère une suite de symboles. Chaque symbole peut prendre deux valeurs s1 et s2 avec des probabilités respectivement p1 = 0,8 et p2 = 0,2. La quantité d’information contenue dans un symbole est :
p_1 \times \log_2\frac{1}{p_1} + p_2 \times \log_2\frac{1}{p_2} \approx 0,7219
Si chaque symbole est indépendant du suivant, alors un message de N symboles contient en moyenne une quantité d’information égale à 0,72N. Si le symbole s1 est codé 0 et le symbole s2 est codé 1, alors le message a une longueur de N, ce qui est une perte par rapport à la quantité d’information qu’il porte. Les théorèmes de Shannon énoncent qu’il est impossible de trouver un code dont la longueur moyenne soit inférieure à 0,72N, mais qu’il est possible de coder le message de façon à ce que le message codé ait en moyenne une longueur aussi proche que l’on veut de 0,72N lorsque N augmente.

Par exemple, on regroupe les symboles trois par trois et on les code comme suit :
symboles à coder probabilité du triplet codage du triplet longueur du code
s1s1s1 0.8³ = 0.512 0 1
s1s1s2 0.8² × 0.2 = 0.128 100 3
s1s2s1 0.8² × 0.2 = 0.128 101 3
s2s1s1 0.8² × 0.2 = 0.128 110 3
s1s2s2 0.2² × 0.8 = 0.032 11100 5
s2s1s2 0.2² × 0.8 = 0.032 11101 5
s2s2s1 0.2² × 0.8 = 0.032 11110 5
s2s2s2 0.2³ = 0.008 11111 5

Le message s1s1s1s1s1s2s2s2s1 sera codé 010011110.

La longueur moyenne du code d’un message de N symboles est : {N \over 3}(0.512 + 3 \times 0.128 \times 3 + 3 \times 0.032 \times 5 + 0.008 \times 5) = 0,728N
Source Wikipédia

Abode of Chaos from above - La Demeure du Chaos vue du ciel  P1050021

La suite va être écrite sous forme de nouvelles, de conférences, d’interview de différent journaux tel que Time magazine sur la théorie de l’information et de notes de réflexion de Juillet et Aout 2012; dans l’attente de la suite, il est nécessaire d’absorber cette correspondance sulfureuse sur ce que sera la »théorie de l’information » (ITW de thierry Ehrmann par Laurent Courau himself dans la mythique Spirale.org) lire le lien suivant:

une démarche s’imposait sur la théorie de l’information cliquer sur le lien (texte bilingue FR/ EN)

et bien sur ce texte sur la Théorie de l’information au cœur de la Demeure du Chaos, d’Artprice et groupe Serveur.

L’Alchimie entre La Demeure du Chaos, groupe Serveur et Artprice
par thierry Ehrmann

L’univers de La Demeure du Chaos est indissociable de l’incroyable histoire d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art et du Groupe Serveur, pionnier historique en Europe des banques de données sur Internet depuis 1987.

Nos visiteurs sont toujours interpellés par le double visage de La Demeure du Chaos. Il est dur pour eux d’imaginer que, sous l’héliport, il y a des salles blanches machines où opèrent près de 900 serveurs qui distribuent le savoir dans le monde par Internet à travers nos propres fibres optiques. De même, au rez-de-chaussée et au premier étage, près de 90 personnes se relaient jour et nuit sans aucune interruption pour piloter et aiguiller à travers le monde, les grands flux d’informations que nous produisons et faisons transiter par l’Internet.

Un peu plus haut au cœur du bâtiment central, les salles de catalogues et manuscrits, avec plus de 290 000 catalogues de ventes de 1700 à nos jours, accueillent nos chercheurs et rédacteurs qui les commentent et les numérisent pour former ce qui est désormais reconnu comme le plus grand fonds de l’histoire du marché de l’art. Ainsi, nous avons écrit plus d’un million de biographies et commenté puis répertorié, 110 millions d’œuvres d’art avec leurs photos haute définition accessibles par l’Internet.

Un des postulats de La Demeure du Chaos est de reformer cette révolution du savoir que l’on a connue pendant la Renaissance européenne et notamment à Lyon, qui fût une grande métropole. La Renaissance européenne est, selon moi, inséparable d’une invention, celle de l’imprimerie, et du nouveau paradigme du savoir que celle-ci permit, sa diffusion.

C’est la possibilité de dupliquer mécaniquement des informations qui a favorisé l’émergence de la pensée humaniste : l’érudit pouvait enfin comparer les idées, se référer à de lointaines sources manuscrites, faire connaître l’héritage philosophique et propager sa vision individuelle à une relative grande échelle. A cette révolution technique se joignit l’essor des voyages de découverte : le mouvement de la connaissance est alors horizontal, géographique, missionnaire; la pensée s’oriente vers le progrès, moteur d’une histoire purement occidentale.

Cette époque, initiée par Gütenberg, s’achève aujourd’hui, au moment où la terre se voit entièrement recouverte de réseaux d’information, arpentée dans ses moindres recoins par Internet où La Demeure du Chaos, devient pour moi un Global Internet eXchange (gix), véritable nœud modal d’un savoir en grid où se diffuse la connaissance à travers le reseau.

La Demeure du Chaos est un état dans l’état, un véritable kernel du système républicain.

La dualité entre ma qualité de fondateur du Groupe Serveur, d’Artprice, qui est cotée en bourse sur le premier marché réglementé, et ma vie de plasticien depuis 25 ans, rejoint l’autre dualité qui est le lieu. Le musée l’Organe est, quant à lui, un établissement recevant le grand public, un musée à ciel ouvert et gratuit ou transitent chaque année 120 000 visiteurs qui viennent voir les milliers d’œuvres de la Demeure, mais aussi découvrir comment l’art vit avec l’industrie protéiforme du XXIe siècle.

La Demeure du Chaos est le lieu du labeur où travaillent les érudits, mais aussi ma résidence personnelle et celle de mon clan. Sans aucune concession, je marque chaque pierre, chaque toit, chaque sol, chaque arbre, de mes œuvres, comme conformément au postulat du 09/12/1999.

Cette dualité qui confronte mon engagement de sculpteur plasticien et auteur depuis 25 ans, à ma transversalité de fondateur d’Artprice, du Groupe Serveur et de ses 12 filiales, est à l’origine de critiques parfois violentes d’un patronat conservateur et étriqué mais elle me permet, en échange, par l’atmosphère onirique du lieu, d’accueillir des scientifiques de premier plan et mutants capables d’affronter n’importe quel système économique quelque soit le continent. Le nombre impressionnant de nationalités diverses et variées témoigne de cette nouvelle Babylone du numérique du savoir et de l’information qu’est La Demeure du Chaos.

Les remarques incisives et pertinentes de l’Autorité des Marchés Financiers dans nos désormais célèbres documents de référence pour le marché réglementé, traduisent l’évolution de ma pensée artistique et du passage à l’acte dans le monde économique. Certaines conventions réglementées entre La Demeure du Chaos et les groupes deviennent des prophéties auto-réalisantes où le pouvoir de l’art s’invite dans le monde de la finance. Ma démarche duale enrichit de manière spirituelle La Demeure du Chaos, et de manière matérielle nos 18 000 actionnaires…

Comment peut-on bâtir ex-nihilo Artprice, société mythique qui source 90% de la presse mondiale sur l’information du marché de l’art, sans être soi-même, dans sa chair et son âme, un plasticien passionné d’histoire de l’art ?

La Demeure du Chaos est une redoutable machine de guerre, un cheval de Troie au cœur des marchés financiers. Elle produit et diffuse des sommes de connaissances inimaginables sur le marché de l’art, du droit, de l’économie, de la science pendant que jours et nuits, nous autres plasticiens, intervenons sur les 9 000 m2 pour (ré)écrire avec notre regard d’artiste, l’histoire du monde dé-légendée.

Nos interventions radicales sur la déconstruction de l’habitat professionnel et personnel ainsi que du mobilier a impacté les 2 500 m2 de bureaux où travaillent le Groupe Serveur, ses filiales, et Artprice.

Cette démarche humaniste est partagée entre les artistes et les collaborateurs des deux groupes.

La Demeure du Chaos possède deux visages : celui de l’Alchimie (L’Esprit de la Salamandre) et celui de l’hyper modernité. Mais elle a aussi deux incarnations : celle de l’incarnat physique, avec ses 3 609 œuvres (sculptures, peintures, installations) gravées dans sa chair, avec son double sur Internet où plus de 1 200 000 sites restituent en photos ou en videos tous les regards du monde sur les entrailles de La Demeure du Chaos lors de leurs visites. Sur Google, en novembre 2007, sur les requêtes “Demeure du Chaos” et “Abode of Chaos”, il sort 1 413 000 résultats pointant sur des millions de photos et vidéos de La Demeure du Chaos.

En effet, je suis persuadé que l’Internet est la métaphore du Divin, si ce n’est le Divin lui-même. La voix sèche qui illumine La Demeure du Chaos lui donne le don d’ubiquité entre le monde physique et celui des idées.

Lorsque j’ai démarré Internet en 1987, nous étions moins de 50 000 dans le monde mais j’avais la foi dans la plus grande révolution de toute l’histoire du progrès humain. Internet est mon univers depuis 21 ans où j’ai fondé Net Nobility (cf Time Magazine) pour que demeure toujours, par la volonté des pionniers, cet Internet qui est pour moi, le fils naturel de Proudhon et Bakounine.

Nous sommes en train à La Demeure du Chaos de participer à la reconstruction de la bibliothèque d’Alexandrie de nos pères.

Mémoire du monde selon Philippe Quéau de l’UNESCO, Internet et l’information se joue des frontières, du pouvoir des nations et abolit au passage tous les régimes hostiles à la libre circulation de l’information. Cette dématérialisation de notre ancien monde et de son économie par Internet crée son empire numérique sur le parvis du XXIe siècle sous la forme du grand village glocal (globale 
et locale) et chaotique, cher au sociologue Marshall Mc Luhan.

Marshall Mc Luhan painted portrait _DDC9838

Mc Luhan painted portrait Demeure du Chaos / Abode of Chaos Creative Commons

Ainsi, l’éducation, la recherche, le commerce, l’économie et l’organisation générale des informations vont connaître, en un laps de temps extrêmement réduit, des mutations inimaginables. Jamais dans l’histoire de l’humanité, une révolution scientifique n’a impacté autant de gens, en aussi peu de temps, en tout endroit du monde.

Ainsi, plus de 230 états nations qui ont chacun 2 à 3 siècles de cadre législatif et réglementaire 
s’annihilent devant une révolution scientifique qui abolit le territoire et le temps. Ce passage du territoire au cyber espace constitue un des grands bouleversements de l’organisation humaine, et il est d’autant plus important d’en comprendre le sens qu’il entraîne une transformation 
majeure de la nature même de nos perceptions et de nos rapports sociaux.
Dans l’univers effréné de l’Internet et de la révolution numérique, les entreprises doivent se montrer beaucoup plus protéiformes, capables de changer de profil en un clin d’œil pour s’adapter à de nouvelles conditions économiques draconiennes. La Demeure du Chaos, quartier général du groupe Serveur et d’Artprice, est selon la presse économique anglo-saxonne une forme d’aboutissement ultime d’une économie plus cérébrale, pourrait-on dire, dont l’objet est l’accès au temps et à l’activité de l’esprit.

Tous les jours, par La Demeure du Chaos et ses œuvres, nous entrons dans un tout autre monde, beaucoup plus cérébral et immatériel, un monde de formes platoniciennes, d’idées, d’images et d’archétypes, de concepts et de scénarios. Un monde gouverné par la logique de l’accès au savoir, de l’information et du réseau Internet, ce sont les idées qui deviennent la matière première de l’activité économique, et le but suprême est la connaissance universelle à travers les serveurs d’information.

DSC06466

Governing by Networks Demeure du Chaos / Abode of Chaos Creative Commons
Map of Internet/arpanet sur la Face ouest du Bunker de la Demeure du Chaos
(toile d’acier glycero de 36 m2)

La théorie de l’information prend alors tous son sens.

Être capable d’étendre à l’infini sa présence mentale, être universellement connecté afin de pouvoir affecter et élever peu à peu la connaissance des êtres humains par la distribution du savoir et de l’information organisés (la banque de données), telle est l’ambition humaniste du troisième millénaire.

N’oublions pas que la notion moderne de propriété, caractérisée par la possession privée, l’exclusivité et l’échange marchand, était une des institutions centrales de l’ère industrielle. Au bout de cinq cents ans d’hégémonie, cette vision de la civilisation reposant sur l’échange marchand entre vendeurs et acheteurs de propriété est soumis à une déconstruction radicale qui rejoint le postulat conceptuel que j’ai écrit le 9 décembre 1999 de La Demeure du Chaos.

Le nouvel horizon de l’époque est défini par la logique de l’accès au savoir et à l’information par les serveurs, qui nous amène à repenser les rapports économiques, l’action politique et la perception de notre propre identité telle qu’elle émerge du plus profond de la conscience humaine.

La Demeure du Chaos est une cité médiévale où, dans l’ombre de nos entrailles, nous travaillons à modifier la vision du monde. Un célèbre analyste de Goldman Sachs résume fort bien le tout : “L’Alchimie est présente partout, même dans vos actions en bourse qui ont connu la plus forte croissance, toutes sociétés confondues. Vous avez créé une Alchimie entre votre folie artistique et votre vision de l’industrie du troisième millénaire dans groupe Serveur”. “Avec Artprice et ses 1 300 000 abonnés, vous faites basculer le marché de l’art dans l’hyper modernité en le dématérialisant”.

Quand nos visiteurs économiques repartent ébranlés par cette vision duale de nos groupes dans La Demeure du Chaos, je ne peux m’empêcher de leur dire: vous n’avez encore rien vu ! Ce que nous allons vivre dans les toutes prochaines années dépassera de très loin tous les écrits d’anticipation et de science fiction…

Pour comprendre la dualité de ma démarche de plasticien et de bâtisseur du savoir, je reprendrai la citation de mon vieux maître Pythagore le premier des philosophes pour lequel tout est nombre, à l’exception des essences que sont les émotions humaines non quantifiables, indicibles et se jouant des nombres

thierry Ehrmann (à suivre…)

Note abrégée pour mes lecteurs en manque de temps de la rupture entre Shannon et les sciences de l’information

Son nom est associé à plusieurs théorèmes, principalement à celui qui porte sur la limite théorique de la compression des données, ainsi que celui définit la capacité d’un canal de transmission.
Shannon, dans « Théorie des mathématiques et de la communication », modélise l’information pour étudier les lois correspondantes, bruit, entropie, chaos.
Très rapidement, les sciences de l’information dégagent du sens depuis les données en s’appuyant sur la problématique de corrélation, entropie et apprentissage (data mining, big data).

Shannon, malgré son refus, a été un apporteur de connaissances très important dans les SIC (sciences de l’information et de la communication). Il terminera sa vie sur des travaux appliqués sur l’intelligence artificielle. Beaucoup de scientifiques considèrent que son apport de connaissance dans la communauté scientifique est un élément majeur de la révolution du numérique.

Le champs de connaissances émerge après la seconde guerre mondiale avec bien sûr les inventions techno-médiatiques, radio, télévision, révolution numérique.
Très rapidement, un discours utopique sur la communication se met en place avec principalement Marshall Mac Luhan. Une vision critique s’établit avec Armand Mattelart ainsi que l’usage des sondages d’opinions George Gallup.
Le concept d’information est à la jonction des sciences de l’ingénieur, de la biologie, des sciences humaines et sociales, des sciences du langage, des sciences cognitives et de la philosophie.

Viendra le temps des sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC).Les STIC sont à la fois un domaine d’application de l’informatique, des statistiques, des mathématiques et à la fois un champs de recherche des sciences de l’information et de la communication.

Les STIC visent une industrie très large : télécom, reconnaissance des formes, reconnaissance vocale ; ainsi que d’autres domaines scientifiques : médecine, astronomie, sciences sociales et environnement.

30 years of sculpture of thierry Ehrmann – 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann

2012/07/06 Commentaires fermés

Côté Sculpture, les dernières nouvelles sculptures sont arrivées à temps pour ce mois de juillet, mon problème de santé étant j’espère en bonne voie, l’exposition pourra s’ouvrir définitivement en août, je le souhaite très fort. A la question qui revient sans cesse: A-t-on le droit de toucher ? Je réponds :OUI ! pour le plaisir des yeux et du toucher car elles sont faites pour être en contact corporel avec vous. Je sens déjà,qu’au delà de l’exposition ; « trente ans de sculptures de thierry Ehrmann » – avec 702 sculptures d’acier brut de 20mm créées in situ depuis 18 mois- il se prépare une suite grandiose et décadente:

Nous avons pris contact avec des fournisseurs d’aciers spéciaux (Aérospatiale, usage militaire…) qui vont nous permettre des installations monstrueuses à faire rougir l’Araignée de Louise BOURGEOIS au Guggenheim. Le volume et la sculpture chez moi est une passion, déjà en école primaire je me faisais virer car je créais en « loucedé » des maquettes de sculpture et installation en balsa, carton, bois, etc… planqué au fond de la classe.

Le but sera d’arriver en 2012/2014 à créer une deuxième Demeure du Chaos qui se superpose comme un infra-mince à la première ; l’invitation au voyage vous permettra entre autre d’être au-dessus du Temple Protestant par des sculptures sans frôler les fouilles. Vous pourrez aussi visionner l’intérieur de la Demeure du Chaos de manière iconoclaste par des installations surréalistes. Et oui ! le Grand Oeuvre continue de plus belle, quelles que soient le nombre incalculables d’emmerdes que je me tape par les réacs en tout genre. Voir les 4509 œuvres de la Demeure du Chaos 1999/2012 (32 000 photos classées chronologiquement)

Qu’ils se le disent, la Demeure du Chaos est un monstre, elle est affamée et furieusement dadaïste :

Dada et la Demeure du Chaos naissent d’une même rage, d’une volonté de faire table rase, de “noyer l’apparat bourgeois dans un état de guerre permanent”, de faire régner le désordre pour briser les repères conventionnels. Près d’un siècle après la naissance officiel de Dada en 1916, au cabaret Voltaire de Zurich, la Demeure du Chaos s’inscrit certes dans un autre contexte, mais toujours dans le rejet de la guerre, de l’horreur et du prêt à penser. Après tout, l’esprit dada naquit d’une révolte contre la première guerre mondiale et la Demeure du Chaos fut re-baptisée après le choc du 11-Septembre.

Voir en avant première les 702 sculptures en ligne de l’exposition »30 ans de sculpture de thierry Ehrmann » sur Flickr avec plus de 1100 photos

thierry:. p.s un immense merci à mon vieux complice de 30 ans Marc del Piano

« The Steel Nail » by thierry Ehrmann 9 mètres de haut au cœur de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos

The Nail by thierry Ehrmann P1070508

Via Crucis, Demeure du Chaos / Abode of Chaos par Kurt Ehrmann

2012/03/02 Commentaires fermés

Salut les p’tites louves et loups,(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

En EXCLU cette semaine, ce court-métrage de Kurt Ehrmann, Via Crucis, un voyage onirique et une démarche ascétique l’ont conduit aux Portes de la Nuit. Plus de 900 plans, plusieurs mois de dérushage et montage, un périple qui passe par New-York, la Bosnie, Sarajevo, et des cavités humides de l’antre de la Salamandre ; Kurt entend et voit ce que nous ne voyons pas forcément, il est déjà dans un ailleurs.

En visionnant cette vidéo, vous comprendrez qu’il existe au coeur de la Demeure du Chaos de biens étranges secrets. Le conducteur du film est l’un des guides spirituels de Kurt, à savoir la voix d’Antonin Artaud, « pour en finir avec le Jugement de Dieu ». La relève du flambeau est assurée et notre loge libre et souveraine se réveille par le feu et renoue avec les landmarks. C’est pour cela que la Demeure du Chaos porte en elle le génome de l’immortalité… FINIS  thierry Ehrmann

Il y a crise quand l’ancien monde ne veut pas mourir et que le nouveau monde ne veut pas naître

2011/12/29 Commentaires fermés
la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme >>>
blog.ehrmann.org
Biographie interdite de thierry Ehrmann
forbidden biography of thierry Ehrmann…
Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 136 080 signataires de la pétition dont vous faites partie)Tout d’abord, un petit rappel, la Demeure du Chaos sera ouverte pendant les Fêtes de fin d’année :
Ouvert le samedi 31 et dimanche 1er janvierde 16h00 à 19h00

Tous les horaires d’ouverture >>> Côté Demeure du Chaos :

Cette année démente se termine et l’on peut constater, notamment avec la Révolution Arabe, que 90% des protagonistes étaient déjà sur les murs de la Demeure du Chaos, entre 1999 et 2006.La Demeure doit aussi jouer quelque part son rôle de Pythie des temps modernes ou de Sybille de Cumes.2012 va être un véritable feu d’artifice où l’homme sur la petite planète bleue va devoir effectuer des mutations sans pareil dans l’histoire de l’aventure humaine.Une phrase de Gramsci résume tout : « Il y a crise quand l’ancien monde ne veut pas mourir et que le nouveau monde ne veut pas naître ».

Nous allons connaître en quelques mois la déconstruction du système capitaliste tant Rhénan qu’Anglo-saxon. Nous allons apprendre, dans une approche Hegelienne, à assumer que les pays émergents (BRIC) s’installent à la table des négociations et au board du Conseil de Sécurité de l’ONU.
Nous allons aussi décider de dire Adieu ou non au nucléaire, Fukushima étant mille fois plus cruel pour notre orgueil d’occidentaux, que les ombres de Tcherno.

Un nombre incalculable de titres de presse française et internationale titre « 2012, l’année du Chaos » (cf NY Times, Le Monde, F.T.), pourquoi pas ?
Mais, une fois de plus, il faut accepter le terme de Chaos dans son sens originel.
Faire son deuil de l’ancien monde, pour entrer dans ce nouveau monde.

Il n’y a plus de monde, ni de loi. La dystopie est morte.
Absolument tout est à réinventer, à étreindre, à aimer, à comprendre ce qui est incompréhensible, à renouer avec l’utopie.

Plus que jamais, la Demeure du Chaos est cet aigle à deux têtes avec son incarnat physique fait de plusieurs milliers d’oeuvres qui sont le témoin de ce XXIème siècle tragique et somptueux et sa face numérique sur Internet où une véritable agora s’est mise en place autour de la Demeure du Chaos.

Nous n’avons aucune limite, nous voulons surprendre nos ennemis, c’est l’essence même de la vie. Nous devons abolir l’ancien monde en place.

Nous voici, nous autres guerriers du Chaos, nous glissons entre les fissures des murs du Temple, de l’Etat, du Palais de Justice, de l’université, de la bourse, de tous ces monolithes paranoïdes.

Nous creusons un tunnel vers le monde nouveau et nous faisons comprendre à l’ancien monde le message suivant : « Tu ne comprendras même jamais ce qui annihile pour l’éternité ton ordre établi ».

2012 sera la mère de toutes les batailles et c’est un don du ciel que d’assister de son vivant à la chute du Temple et voir renaître le Matin des Magiciens.

PS : La Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à chacune, chacun …


Plus encore cette année où elle sera une arche entre l’ancien monde, qu’elle combat sans aucune pitié et le nouveau monde, qui est le champ de tous les possibles où l’art devient le médium d’une humanité mutante.

thierry:.


Retrouvez les toutes dernières oeuvres, performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur
Flickr >>>

thierry:.
PS : Et pour tous ceux qui n’ont pas pu venir assister à la Borderline Biennale 2011 en cliquant le lien vous aurez l’ensemble des vidéos ! (Adults Only – Public majeur et averti).

« The Protester » Person of the year by Time Magazine / « The Protester » by Abode of Chaos

2011/12/22 Commentaires fermés

« The Protester » Person of the year by Time Magazine / « The Protester » by Abode of Chaos
From Arab Spring to Athens, From « Occupy Wall Street »to Moscow.

« The Protester » par la Demeure du Chaos/Abode of Chaos , Borderline Biennale 2011, Hacking, T.A.Z. & Utopies Pirates.(adult version video)

“The Protester” par la Demeure du Chaos, Borderline Biennale 2011

thierry Ehrmann:.

p.s. La Demeure du Chaos en 12 ans a peint en format monumental une trentaine de couvertures de Time Magazine qui lui même, à traité en reportage, La Demeure du Chaos.

Occupy Wall street on american Tv.flv by Abode of Chaos

2011/11/26 Commentaires fermés

Occupy Wall street
« The one thing we all have in common is that We Are The 99% that will no longer tolerate the greed and corruption of the 1%. »
« we demand that Barack Obama ordain a Presidential Commission tasked with ending the influence money has over our representatives in Washington. »
« People have a right to protest, and if they want to protest, we’ll be happy to make sure they have locations to do it, »
« We kept peaceful, because we wanted to attract people to us , If we used nonviolence, without killing any soldiers, then the people would help us. »
_—————————————————————————–


—————————————————————————–
PS : Et pour tous ceux qui n’ont pas pu venir décrypter la Borderline Biennale 2011 en cliquant le lien vous aurez l’ensemble des vidéos ! (Adults Only – Public majeur et averti).
http://www.borderlinebiennale.tv/

Retour à l’origine du Monde …

2011/11/03 Commentaires fermés

Dans la mythologie grecque, Chaos (en grec ancien Χαος / Khaos, littéralement « Faille, Béance », du verbe χαινω / kainô, « béer, être grand ouvert ») est l’élément primordial de la théogonie hésiodique.

Selon Hésiode, il précède non seulement l’origine du monde, mais celle des dieux. Chaos précède ainsi Gaïa (la Terre), Éros (l’Amour), le Tartare (les Enfers), l’Érèbe (les ténèbres des Enfers) et Nyx (la Nuit).

« Donc, au commencement, fut Chaos, et puis la Terre au vaste sein, siège inébranlable de tous les immortels qui habitent les sommets du neigeux Olympe, et le Tartare sombre dans les profondeurs de la vaste terre, et puis Amour, le plus beau des immortels, qui baigne de sa langueur et les dieux et les hommes, dompte les cœurs et triomphe des plus sages vouloirs.

De Chaos naquirent l’Érèbe et la sombre Nuit. De la Nuit, l’Éther et le Jour naquirent, fruits des amours avec l’Érèbe. À son tour, Gaïa engendra d’abord son égal en grandeur, le Ciel étoilé qui devait la couvrir de sa voûte étoilée et servir de demeure éternelle aux Dieux bienheureux. Puis elle engendra les hautes Montagnes, retraites des divines nymphes cachées dans leurs vallées heureuses. Sans l’aide d’Amour, elle produisit la Mer au sein stérile, aux flots furieux qui s’agitent. » (Hésiode)


Que tout ce beau monde de la haute finance, technocrates et grands responsables européens se mettent à hurler à la mort, maudire, calomnier, voire traiter Georges PAPANDREOU de facho est quand même le comble, avec un peu de recul, la Grèce rappelle à l’Europe et aux grands de ce monde ce que la Démocratie signifie. Il ne faut pas oublier que l’étymologie de démocratie, du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, « souveraineté du peuple », de δῆμος / dêmos, « peuple » et κράτος / krátos, « pouvoir », « souveraineté »; le peuple renvoyant cependant à la notion plus restrictive de citoyens (la citoyenneté n’étant pas forcément donnée à toute la population).

Il est vrai que la décision grecque vient violer nos technocrates européens qui ont prêté serment d’allégence absolue aux marchés financiers. Cette décision est politique car à ce stade compte-tenu des enjeux et des choix, un seul homme porteur d’un mandat n’a plus la légitimité pour décider au nom de tous. Le peuple Grec seul peut trancher et choisir son destin. Aller plus loin sans légitimité mène à une guerre civile, n’oublions pas que la Grèce des colonels n’est pas lointaine (1974).

Les interrogations du gouvernement grec devraient interpeller l’ensemble de la caste politique européenne. Il n’y pas qu’à Athènes où le peuple conteste la représentation parlementaire. A Madrid, Puerta del Sol, un des premiers slogans des indignés fût contre les hommes politiques : vous nous avez trahis, vous ne nous représentez pas. Le mouvement des Indignés touche désormais 135 pays !

Stéphane Hessel painted portrait - Indignez-vous _DDC3126

A New York, le mouvement Occupy Wall Street, rappelle qu’ils font partie des 99% dont les politiques ne se préoccupent jamais. La fureur de certains dirigeants français ou européens en dit long sur leur vision de la Démocratie et de l’Europe. L ‘Histoire retiendra de Papandréou qu’il a eu un sursaut d’orgueil et de survie pour animer les origines de la Grèce avec la Démocratie.

Un journal grec titrait hier : la Grèce, capitale BERLIN, son porte-parole, Nicolas SARKOZY. Et oui, le G20 ne sera pas le Sacre du Prince. Les alter-mondialistes ont donné de la voix contre cette garde retranchée de plus de 12 000 policiers pour protéger le Cartel que n’aurait pas renié le Bûcher des Vanités.

J’ai un vrai problème : comment peux-t-on nommer le nouveau président de la B.C.E. (Banque Centrale Européenne), Mario DRAGHI, alors qu’il est l’homme de Goldman SACHS, qui a organisé les faux bilans de la Grèce pour lui permettre de rentrer dans l’Europe. Je vais vous dire mon avis : la Grèce représente 1,8% du P.I.B. européen, elle a 4,5 millions d’habitants, et comme par hasard, la sortie de la Grèce ou un aménagement de sa souffrance serait à l’origine d’un Crack planétaire… mais non mes p’tites louves et loups, le vrai secret c’est que toutes les dettes sont assurées par les CDS : ces Credit Default Swaps sont censés assurés toutes les dettes des pays triple A (AAA) ; la réalité est sordide, les assureurs secrets des CDS qui sont au Luxembourg sont très proches des banques qui font de la titrisation de dettes étatiques. Et là, la boîte de Pandore est ouverte…

Je pense que ce G20, intuitivement, sera le miroir d’un fantôme dénommé Carlo Giuliani, mort en martyre au G8 de Gênes (2001) que vous pouvez retrouver sur les murs de la Demeure du Chaos

Le Martyr de Gênes

Opus 2011 Demeure du Chaos / Abode of Chaos (Adult version free PDF) by thierry Ehrmann

2011/10/29 Commentaires fermés

BORDERLINE BIENNALE 2011 Video4 Les Cavaliers de l’Apocalypse / The Horsemen of the Apocalypse / Vanitas

2011/10/08 Commentaires fermés

BORDERLINE BIENNALE 2011 | Week-end 004 | The Horsemen of the Apocalypse from Borderline Biennale 2011 on Vimeo.
Curator: Lukas Zpira
Scenario by Thierry Ehrmann

Les Cavaliers de l’Apocalypse / Vanitas

The Horsemen of the Apocalypse

AFP Demeure du Chaos Abode of Chaos CEDH réponse du 18 septembre 2011

2011/09/18 Commentaires fermés

AFP / Demeure du Chaos Abode of Chaos / CEDH réponse du 18 septembre 2011
Suite à une somme invraisemblable d’erreur et/ou d’incompétence, remise à l’heure pour une lecture judiciaire qu’un étudiant en droit de première année pourrait écrire… thierry Ehrmannn

Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2012 avec en bonus une version vidéo pour les analphabètes (avec mise à jour du 9 septembre 2011)

Communiqué officiel de thierrry Ehrmann auteur et plasticien de la Demeure du Chaos/ Abode of Chaos avec ses avocats en charge des intérêts devant la C.E.D.H. avce mise à jour au 9 septembre 2011 (avant dernier paragraphe en français)

english version below

En l’état actuel de la requête introduite par thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’examen de la requête par la Cour en page 1, dès les premières lignes de la décision, laisse apparaître en écrit un dysfonctionnement majeur, qui en l’état, ne permet aucun commentaire de quelque nature que ce soit.

Ce dysfonctionnement majeur, dès les premières lignes de la décision sur la recevabilité de la requête, indique par écrit officiel que  » le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant » ce que nous démentons formellement et ce de manière officielle. Le principe fondamental du contradictoire a été violé par ce dysfonctionnement majeur.

Une enquête internationale est déclenchée par nos avocats pour connaître à quel degré, ce dysfonctionnement majeur et fondamental frappant la recevabilité de la requête s’est opéré. Monsieur le Garde des Sceaux ,Michel Mercier ainsi que CEDH sont saisis par nos avocats par voie officielle.

Dans le cadre d’une mesure conservatoire, une deuxième requête a été immédiatement introduite par les requérants thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Bien évidemment ce dysfonctionnement majeur indiqué dès les premières lignes que ” le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant” ne peut être analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les « rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts ».


cliquez sur la requête de la C.E.D.H. pour la visionner en grand format lisible par tous.

Le combat judiciaire continu donc plus que jamais avec désormais plus de 130545 signataires de la pétition

Mise à jour du 9 septembre 2011:

De manière officielle, par courrier avocat du 9 septembre 2011, Monsieur le Garde des Sceaux, Michel Mercier demande à Monsieur le Ministre des affaires étrangères, Alain Juppé de démarrer une enquête internationale, compte tenu des conséquences qui mènent, selon les spécialistes du droit Européen, indubitablement à la nullité absolue de la requête de la C.E.D.H. et ne peut être en aucun cas, analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les « rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts ».

Le Gouvernement Français est conscient que la disparition de son mémoire en réponse est très lourd de conséquences et que la prétendue réponse des demandeurs (thierry et Nadège Ehrmann, Sci VHI) qui est une pure fiction mensongère, détruit définitivement, les principes fondamentaux du contradictoire de la C.E.D.H.

thierry Ehrmann

Lyon France, 9 th june 2011: Official press release by thierrry Ehrmann, author and visual artist of the Abode of Chaos with the lawyers protecting his interests »

At this stage of the proceedings, the reply issued by the European Court of Human Rights to the petition presented by thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI against France reveals a major legal error on page 1, that renders any legal comment pointless.
Indeed, the ECHR’s statement that “the French Government submitted conclusions that we have responded to as claimants” cannot be considered as a clerical mistake, nor an error in calculation as referred to in Article 81 of the ECHR regulations applying to “ rectifications of mistakes in judgements and resolutions ”.

This error, right at the beginning of the decision on the claim’s admissibility, indicates, in official writing, that « the French Government has delivered conclusions to the claimants and that the claimants have responded to these conclusions » an allegation that we, the claimants, categorically and officially refute.

We have instructed our lawyers to launch an international investigation to ascertain to what extent this major and fundamental error has impacted the admissibility of our petition. Our lawyers will begin the process by contacting Monsieur Michel Mercier (French Keeper of the Seals) and the ECHR.

As a precautionary measure, thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI have immediately filed a second claim against the French justice system with the European Court of Human Rights.

Mise à jour (9 septembre 2011) Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2011

2011/09/11 Commentaires fermés

BORDERLINE BIENNALE vidéo 02 | Hacking, T.A.Z. & Utopies Pirates

2011/09/09 Commentaires fermés

BORDERLINE BIENNALE – « Survive The Apocalypse »

Week-end 02 | Hacking, T.A.Z. & Utopies Pirates

Curator: Lukas Zpira
Scenario by Thierry Ehrmann

FRIDAY, THE 26TH OF AUGUST 2011

« CATACLYSM: DEAD BODY »
Materia Prima Art Factory

Phil Von Magnet
Otomo
Tess Wassila
Lisa May
Camille Mutele

Music by Tess Wassila

« IN PROXIMA ALTERA »
Gaël L.
Frédéric Delias

« VIRTUAL WALLS »
Cart-1

« MIKROPORNOKRATOR
Sur la peau du monde »

Juan Le Parc
Johan G. Baron
Bianca Mourier
Blias Yang

Installation
MACHINA VAPORA

SATURDAY, THE 27TH OF AUGUST 2011

« CATACLYSM: TRASH BODY »
Materia Prima Art Factory

Phil Von Magnet
Otomo
Tess Wassila
Lisa May
Camille Mutele

Music by Tess Wassila

« CYBERESPACE »

Yann Minh
Soizic Hess
Sylvie Mexico
Pierre Clisson
Philippe d’Albret

Music by Philippe d’Albret

« YAMI NO MAI – Part2 »
Satomi Zpira

Fire & Special F/X by Thierry « Géant »

———————

A film by La Demeure du Chaos

Including the works of Laurent Courau, Kurt Ehrmann, Lukas Zpira & Loïc Mabily.

Cinematography by Loïc Mabily, Laurent Courau, Alexandre Cardinali & Sydney Ehrmann

Edited by Laurent Courau, Sydney Ehrmann & Loïc Mabily

Original music by Philippe d’Albret.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos – Abode of Chaos

Borderline Biennale Week end 4 Les Cavaliers de l’Apocalypse / The Horsemen of the Apocalypse

2011/09/05 Commentaires fermés

Les Cavaliers de l’Apocalypse / Vanitas

The Horsemen of the Apocalypse

Goran Bertok – AMF Louis Fleischauer – Circo Motion – Materia Prima Art factory – Herr Liebe – Xenomorph III – Emmanuel Lacoste et Rodolphe Cintorino – Eric Ouzounian…


http://www.borderlinebiennale.tv/
http://www.borderlinebiennale.tv/preregistr.htm

Vendredi 9 Septembre 2011
+ Samedi 10 Septembre 2011 = sur pré-inscription

Pour les Journées Européennes du Patrimoine 2011, La Demeure du Chaos vous ouvre ses portes et son intimité :

2011/09/01 Commentaires fermés

Journées Européennes du Patrimoine à la Demeure du Chaos

Pour les Journées Européennes du Patrimoine,

La Demeure du Chaos vous ouvre ses portes et son intimité (exceptionnellement, les parties privatives et professionnels) : le Dimanche 18 septembre 2011 de: 14h30 à 19h00 avec l’entrée libre et gratuite.

Vous pourrez ainsi visiter les ateliers d’artistes, leurs résidences d’artistes dans les containers avec de manière exceptionnelle l’ouverture du Bunker avec projections vidéos sur 9000 m2

Vous vivrez aussi la clôture de la Borderline Biennale 2011.

Vous découvrirez entre autres, l’univers hallucinant d’Artprice, leader mondial de l’information sur l’Art, et de groupe Serveur, pionnier de l’Internet depuis 1987. Sur le palmarès des sièges sociaux les plus déjantés, on est hors-concours.

Pour vous accueillir, une équipe de choc des fidèles de la Demeure incluant: plasticiens, gardiens du Temple, et membres de l’association Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999, possibilité de boissons chaudes et fraîches + restauration sur place à prix low-costs.

L’extension de la Demeure du Chaos et ses 3609 œuvres continuent depuis 12 ans avec l’ouverture cette année de nouveaux passages étranges qui vous permettront de découvrir des œuvres monumentales de 2011 (108) jamais présentées au public avec une des plus grandes installations statuaires d’Europe).

P.S. l’Opus 2011/2012, 100% Demeure du Chaos de 132 pages Collector avec la nouvelle affiche de la Demeure du Chaos et le DVD 999 sont gratuitement à votre disposition .

Un peu d’humour : on a vraiment une Mairie formidable : d’une part, elle demande toujours la destruction de la Demeure du Chaos depuis 12 ans, mais d’autre part, elle nous construit un parking géant pour nos visiteurs, il est à 3 minutes à pied de la Demeure du Chaos, passez devant la Mairie et l’Eglise, il est à 20 mètres à droite après l’Eglise en direction de Saint Cyr . On vous attend nombreux !

Cette année, découvrez un super restaurant, « L’Auréus », à 100 m de la Demeure du Chaos, entre la mairie et l’église (04 78 22 26 69) et à Rochetaillé sur Saône l’hôtel 2 Paris
(04 78 22 33 62 )

Artistiquement vôtre et à bientôt… thierry Ehrmann

Borderline Biennale « Survive The Apocalypse »@Abode of Chaos/ Demeure du Chaos version Internationale part 1

2011/08/27 Commentaires fermés

BORDERLINE BIENNALE – « Survive The Apocalypse » version Internationale part 1
Pour tous ceux qui ont des doutes existentielles sur la capacité de l’Art contemporain à muter, et être enfin témoin engagé de son temps, cette vidéo est fortement recommandée (adult version)

Elle restitue le travail dément de l’ensemble des artistes pour cette 3 ème édition durant le premier acte de la Borderline Biennale à la Demeure du Chaos avec pour thème « Japan Apocalypse »

thierry Ehrmann:.

Curator: Lukas Zpira
Scenario by Thierry Ehrmann
———————

FRIDAY, THE 19TH OF AUGUST 2011

« THE FALL OF A CATHEDRAL – Part 1 »
Materia Prima Art Factory:

Phil Von, Lisa May, Otomo, Tess Wassila
Christophe Gaunnet
Music by Tess Wassila

« THE WASTELAND » Tsurisaki Kiyotaka

Photography exposition & film
« APOCALYPSE OF MAN »
Johanna Constantine

Music collage by Pansonic and William Basinski Video by William Basinski

« RETURN TO THE WOMB – Part 1 »
Coco Katsura
Music by Christian Tan, Video by Ink Agop

« BLACK RAIN »
Satomi Zpira

Music collaboration by Satomi Zpira, composed by Maria Jikuu (myspace.com/​mariajikuu999)
Video by Kurt Ehrmann, Lukas Zpira & Luc Serrano

———————
SATURDAY, THE 20TH OF AUGUST 2011

« THE FALL OF A CATHEDRAL – Part 2 »
Materia Prima Art Factory:

Phil Von, Lisa May, Otomo, Tess Wassila
Christophe Gaunnet
Music by Tess Wassila

« APOCALYPSE OF ANIMALS »
Johanna Constantine

Music collage by William Basinski
Video by William Basinski

« RETURN TO THE WOMB – Part 2 »
Coco Katsura

Music by Christian Tan, Video by Ink Agop

« YAMI NO MAI – Part 1 »
Satomi Zpira

Music by Amon Tobin
Fire & Special F/X by Thierry Loir « Géant »
———————

SUNDAY, THE 21ST OF AUGUST 2011

Conference by Michel Fernex
« Nos Enfants Victimes du Nucléaire »
———————
A film by Laurent Courau
Cinematography by Loïc Mabily, Alexandre Cardinali & Sydney Ehrmann
Edited by Laurent Courau
Excerpts from the works of Kurt Ehrmann, Loïc Mabily & Tsurisaki Kiyotaka.
Original music by Satomi Zpira, composed by Maria Jikuu (myspace.com/​mariajikuu999), Amon Tobin & Christian Tan.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos

Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2012

2011/08/26 Commentaires fermés

Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2012 avec en bonus une version vidéo pour les analphabètes

Lyon France 9 juin 2011: Communiqué officiel de thierrry Ehrmann auteur et plasticien de la Demeure du Chaos/ Abode of Chaos avec ses avocats en charge des intérêts devant la C.E.D.H.

En l’état actuel de la requête introduite par thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’examen de la requête par la Cour en page 1, dès les premières lignes de la décision, laisse apparaître en écrit un dysfonctionnement majeur, qui en l’état, ne permet aucun commentaire de quelque nature que ce soit.

Ce dysfonctionnement majeur, dès les premières lignes de la décision sur la recevabilité de la requête, indique par écrit officiel que  » le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant » ce que nous démentons formellement et ce de manière officielle. Le principe fondamental du contradictoire a été violé par ce dysfonctionnement majeur.

Une enquête internationale est déclenchée par nos avocats pour connaître à quel degré, ce dysfonctionnement majeur et fondamental frappant la recevabilité de la requête s’est opéré. Monsieur le Garde des Sceaux Michel Mercier ainsi que CEDH sont saisis par nos avocats par voie officielle.

Dans le cadre d’une mesure conservatoire, une deuxième requête a été immédiatement introduite par les requérants thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Bien évidemment ce dysfonctionnement majeur indiqué dès les premières lignes que ” le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant” ne peut être analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les « rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts ».

cliquez sur la requête de la C.E.D.H. pour la visionner en grand format lisible par tous.

Le combat judiciaire continu donc plus que jamais avec désormais plus de 130545 signataires de la pétition

Hacking / T.A.Z / Utopies Pirates Borderline Biennale 26/27/28 août 2011

2011/08/23 Commentaires fermés




Salut les p’tites louves et loups,

(Cette lettre est adressée aux 130 545 signataires de lapétition dont vous faites partie)
Ce rapide mail pour vous rappeler que la Borderline Biennale 2011 « Survive the Apocalypse » continue ce week-end avec HACKING/T.A.Z. Utopies Pirates. Il reste quelques places disponibles donc dépêchez-vous de vous pré-inscrire ici (si c’est déjà fait les mots de passe sont en train de vous parvenir) :

http://www.borderlinebiennale.tv/preregistr.htm

Hacking / T.A.Z / Utopies Pirates

ANONYMOUS – LUKAS ZPIRA – SATOMI ZPIRA, MATERIA PRIMA, SUPERMARCHE DU CHAOS, CAMOUFLISTAN, PROF WP – MACHINA VAPORA,CART’1, Juan LEPARC, GAEL-L, Yann MINH, TESS WASSILA + OTOMO…

Cliquez cette image pour obtenir le programme détaillé de JAPAN APOCALYPSE
et surtout des vidéos de présentation des artistes !

Retrouvez tout le programme de la borderline et les autres week-ends thématiques sur le site :http://www.borderlinebiennale.tv/propaganda.htmNos horaires d’été :http://www.999demeureduchaos.org/visiteurs.html
Sans oublier le programme des conférences de la Borderline Biennale 2011Ouvert à toutes et tous, le dimanche à 16h00, soyez là 15 minutes avant, premiers arrivés premiers servis :

Les Conférences de la Borderline
DEUXIEME CONFERENCE : Dimanche 28 août 2011 à 16h00, nous recevrons donc Yann MINH pour sa conférence intitulée « Nooimmersion : préhistoire de la cyberculture » (entrée libre et gratuite).
Retrouvez les toutes dernières oeuvres,performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur Flickr >>>


Borderline Biennale 2011@ the Abode of Chaos: « The Accomplices » ou la liste des 70 artistes participant à la Borderline Biennale sur cette vidéo.En cas de problème de lecture de la vidéo, cliquez ici : http://vimeo.com/27019530
Borderline Biennale 2011 – Survive The Apocalypse from La Demeure du Chaos on Vimeo teaser by Laurent Courau

Borderline Biennale 2011 – « Survive The Apocalypse »
5 semaines, 5 thèmes, 5 expositions, 4 conférences, 9000m2 d’ art vivant, près de 70 artistes venant de 9 pays, 9 mois de préparations par une dream team de 23 personnes, une installation vidéo monumentale, des installations permanentes, près de 40 performances créées Ex Nihilo, un Supermarché du Chaos présentant des créations uniques etc…
Du 19 aout au 18 septembre 2011, la Demeure du Chaos / Abode of Chaos devient avec sa Borderline Biennale un laboratoire d’expérimentation et de création sans précédent en Europe.
No Program, No Press, No Money
L’entrée gratuite sur pre-inscription…et l’abandon de son âme.
« Rarement dans l’histoire de l’art, un évènement n’a été en autant en adéquation avec son temps »Lukas Zpira – curateur & thierry Ehrmann scénariste et créateur de la Borderline BiennalePour toute information et inscription : borderlinebiennale.tv
_______________________________________________

Biennale de Lyon / Biennale of lyon 2011

2011/08/19 Commentaires fermés

Lyon est historiquement la ville des biennales, Biennale d’Art Contemporain – Biennale de la Danse ainsi que la Borderline Biennale pour sa 3 eme edition toutes les informations sur :
http://www.borderlinebiennale.tv/

la Borderline Biennale 2011 « Survive the Apocalypse » démarre ce week-end avec JAPAN APOCALYPSE.

2011/08/17 Commentaires fermés

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est routée directement aux 130 545 signataires de la pétition dont vous faites partie)

Un rapide email pour vous rappeler que la Borderline Biennale 2011 « Survive the Apocalypse » démarre ce week-end avec JAPAN APOCALYPSE. Il reste quelques places disponibles donc dépêchez-vous de vous pré-inscrire ici :
http://www.borderlinebiennale.tv/preregistr.htm

SATOMI ZPIRA (Black RAIN) – COCO KATSURA – THE NAKED CELLIST – MATERIA PRIMA – SUPERMARCHE DU CHAOS – KYOTAKA TSURISAKI, JOHANNA CONSTANTINE
Cliquez cette image pour obtenir le programme détaillé de JAPAN APOCALYPSE

Retrouvez tout le programme de la borderline et les autres week-ends thématiques sur le site :
http://www.borderlinebiennale.tv/propaganda.htm

Nos horaires d’été :
http://www.999demeureduchaos.org/visiteurs.html

Sans oublier le programme des conférences de la Borderline Biennale 2011
Ouvert à toutes et tous, le dimanche à 16h00, soyez là 15 minutes avant, premiers arrivés premiers servis :

PREMIERE CONFERENCE : Dimanche 21 août 2011 à 16h00, nous recevrons donc
Michel FERNEX pour sa conférence intitulée « Nos enfants victimes du nucléaire » (entrée libre et gratuite).

Retrouvez la bio de Michel FERNEX, et tous les détails de la conférence sur le blog >>>

thierry:.

Julian Assange: réduire en cendres les médias de masse

2011/08/15 Commentaires fermés

Julian Assange Wikileaks named Man of the Year by Le Monde

Julian Assange Wikileaks @Abode of Chaos (Painting Wall / Demeure du Chaos)

Julian Assange : « réduire en cendres les médias de masse »

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, toujours assigné à résidence en Angleterre en attendant l’issue de sa procédure judiciaire sur la demande d’extradition suédoise, a pris la parole le 29 juillet lors du Festival »Splendour in the Grass », en Australie, par un message enregistré, dans lequel il proclame :

« Cette génération est en train de réduire en cendres les “Médias de masse”. Nous réclamons nos droits devant l’histoire du monde. Nous déchirons et exposons les archives secrètes de Washington au Caire. Nous réclamons une place partagée pour chacun d’entre nous dans notre époque, d’être les auteurs et les acteurs de notre propre histoire.
Nous ne savons pas exactement où nous sommes, mais nous savons où nous allons. Les changements de perspective qui se sont produits l’année dernière sont la somme de ce que cette génération entreprend pour trouver son propre phare. Et lorsque nous arriverons en haut, nous allumerons le foutu projecteur. »

Un message en anglais, avec sous-titres français (source Rue89.com). Via @Lohiel

Borderline Biennale @ Abode of Chaos: Ainsi soit-il…

2011/08/11 Commentaires fermés

Teaser Borderline Biennale
Réalisation Loïc Mabily Acteur Marc (âmes sensible s’abstenir)

Adult version

Japan Apocalypse – Week End 1 : Ve/Fri 19 août/august 2011 –> Dim/Sun 21 août/august 2011 PREMIERE CONFERENCE : Dimanche 21 août 2011 à 16h00, nous recevrons donc Michel FERNEX pour sa conférence intitulée « Nos enfants victimes du nucléaire »

2011/08/05 Commentaires fermés

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 130 545 signataires de la pétition dont vous faites partie)

Pendant la Borderline Biennale 2011 « Survive the Apocalypse », les dimanches après-midi des conférences gratuites et ouvertes à tous auront lieu dans le Bunker de la Demeure du Chaos,(Premiers arrivés, premiers servis…)

Première salve :

Japan Apocalypse – Week End 1 : Ve/Fri 19 août/august 2011 –> Dim/Sun 21 août/august 2011

PREMIERE CONFERENCE : Dimanche 21 août 2011 à 16h00, nous recevrons donc le scientifique de renom
Michel FERNEX pour sa conférence intitulée « Nos enfants victimes du nucléaire »
Accidents dans des centrales atomiques commerciales

L’explosion du réacteurs atomiques numéro 3 de Fukushima a ressuscité Tchernobyl que le l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) voulait faire oublier. Cette agence de l’ONU coordonne la propagande du lobby de l’atome. Pour cela, depuis 25 ans, elle minimise l’importance de Tchernobyl et tente de faire oublier les centaines de milliers de victimes de cette catastrophe.

Le 10 mars 2011, un premier réacteur a été victime du tremblement de terre à Fukushima. L’hydrogène libéré faute de refroidissement des barres de combustible, a explosé et permis la libération de gaz radioactifs, déclenchant l’alarme atomique jusqu’à Tokyo. C’était avant l’arrivée de ce qui restait de la vague du Tsunami qui, 80km plus au nord, avait entrainé la mort de milliers de personnes.

Le Japon a appris à protéger les bâtiments contre les forts tremblements de terre, pourtant l’industrie nucléaire commerciale semble n’en avoir pas tenu compte. Pour excuser cette industrie, il a fallu faire croire que ce désastre était dû à une vague monstrueuse.

En réalité en arrivant à Fukushima plus d’une heure après le tsunami meurtrier 80km plus au nord, la vague affaiblie ne mesurait que 7 mètres de hauteur, comme le montrent les photos aériennes de la centrale prises à ce moment: alors que la centrale émettait des fumées, les maisons et les arbres alentours étaient encore sur pied. Faire croire que face à la centrale atomique la vague atteignait 14 mètres de haut, ne correspond pas à la réalité. Pourtant, la vague venant du Nord a probablement contribué à empêché le fonctionnement des générateurs; il est possible que le mur de protection insuffisant ait retenu l’eau au niveau des installations électriques.

En peu d’heures, les barres de combustible dans le coeur de trois centrales avait fondu, ce que la firme a concédé à la presse 3 mois plus tard. La dissémination de la radioactivité dans l’air et dans l’eau a bientôt empoisonné l’environnement, d’abord sur sur l’océan et des centaines de km de côtes puis, dès que les vents ont tourné, contaminé de vastes espaces habités ou cultivés du nord du Japon.

Les négationistes à l’unisson minimisent la vaste pollution radioactives terres et de eaux qui règne aujourd’hui. Les mesures de protection radiologiques ont été inadéquates, pas de distribution à temps d’iode stable, pas d’évacuation à temps des enfants qui sont les plus vulnérables avec les femmes enceintes. Pas d’alimentation propre disponible pour tous.

Fukushima a ouvert à nouveau la plaie persistante de Tchernobyl, en renouvelant les contre-vérités propagées d’abord en URSS puis par le monde entier et souvent répété par les trois républiques qui naissaient: la Fédération de Russie, l’Ukraine et le Belarus.

Il est dangereux pour un chercheur de révéler les liens de cause à effet qui existent entre une pathologie et l’activité d’une industrie. Pour mettre fin à la vente de l’amiante responsable de cancers en particulier ceux de la plèvre, il a fallu attendre près d’un siècle. Les liens entre un médicament, la thalidomide, et l’épidémie d’enfants nés sans bras ou sans jambes étaient connu de tous dans les années 60, mais la démonstration scientifique du rôle du médicament reste contestée. L’épidémie a pris fin, dès que ce tranquillisant a été retiré du marché.

Pour le nucléaire commercial, il s’agit d’un frère siamois du nucléaire de la bombe, le secret défense contribue à ce que les publications soient encore plus suicidaires pour les chercheurs que dans d’autres domaines. Au déni des découvertes scientifiques dans ces domaines, s’ajoute l’attaque personnelle de ceux qui ont osé exprimer la vérité. On fera d’eux des cas sociaux, des intégristes. Ce sera la fin d’une carrière scientifique pour ceux qui seraient parvenus à publier leurs résultats.

Comment aider les enfants? Après la prise d’une pastille d’iode? Il doivent quitter la zone contaminée et ne recevoir que des aliments radiologiquement propres. La radioactivité reposant sur les radionucléides artificiels incorporés est jusqu’à cent fois plus néfastes que les rayonnements à dose égale venant de l’extérieur. En effet, les radionucléides artificiels comme le Cs-137 se concentrent dans certains organes, comme les glandes endocrines, le système immunitaire, le coeur, le Sr-90 se concentre proche des cellules produisant les globules du sang.

Dans les zones contaminées, pour reconnaître les enfants à risque, il faut mesurer avec un appareil capable de déterminer la charge radioactive de radiocésium incorporé. Pour cette mesure, l’enfant reste assis 3 minutes dans ce fauteuil, l’anthropogammamètre.

Si l’enfant séjourne un temps suffisant dans un milieu radiologiquement propre, les principaux radionucléides seront éliminés de son organisme, les risques de pathologies durables baissent et peuvent disparaître.

Ce que l’évacuation des personnes irradiées n’efface pas, ce sont les atteintes génétiques et épigénétiques. La majorité des enfant irradié présente des cellules anormalement sensibles aux rayonnements ionisants même faibles. L’atteinte épigénétique concerne toutes les cellules. Ces cellule irradiée risqueront un jour de provoquer des anomalies dans le partage des chromosomes pendant leur division. Ces mutations peuvent être néfastes à ceux qui les portent (cancers, maladies du système immunitaire, cardio-vasculaire et endocriniennes). Plus grave encore, ces atteintes épigénétiques peuvent être transmises de génération en génération… chez l’animal l’instabilité génétique a tendance à augmenter, jusqu’à la 20e génération. Depuis Tchernobyl on retrouve la fragilité génétique aussi chez les humains, déjà sur trois générations.

L’héritage d’un accident nucléaire est si lourd, que Madame Merkel, physicienne de formation, et son gouvernement considèrent que le risque est inadmissible et qu’il faut mettre fin à l’industrie nucléaire commerciale dans ce pays.


Retrouvez la bio de Michel FERNEX, et tous les détails de la conférence sur le blog >>>

@bientôt

thierry:.

troisième partie de l’interview croisée exclusive Lukas Zpira / thierry Ehrmann sur la Borderline Biennale 2011 « suvive the Apocalypse »

2011/08/05 Commentaires fermés

Borderline Biennale 2011@ the Abode of Chaos: « The Accomplices »

2011/07/28 Commentaires fermés

Borderline Biennale 2011 – Survive The Apocalypse from La Demeure du Chaos on Vimeo teaser by Laurent Courau

-Borderline Biennale- « Survive the Apocalypse »

5 weeks, 5 themes, 5 exhibitions, 4 conferences, 9000m2 of living art, 70 artists from 9 different countries, 9 months of preparation by a dream team of 23 people, a monumental video installation, over 40 performances created Ex Nihilo, permanent installations and a Chaos Supermarket offering unique creations and more.

From august 19th until september 18th 2011 The Abode of Chaos with its Borderline Biennale, becomes a laboratory of experimentation and creation unprecedented in Europe.

No Program, No Press, No Money

Event free of charge upon pre-registration…and the surrendering of your soul

« Rarely have we seen in the history of art an event in such adequation with its time »
Lukas Zpira – Curator & Thierry Ehrmann, scenarist and founder of the Borderline Biennale
For all information: borderlinebiennale.tv

_______________________________________________

– Borderline Biennale – « Survive The Apocalypse »

5 semaines, 5 thèmes, 5 expositions, 4 conférences, 9000m2 d’ art vivant, près de 70 artistes venant de 9 pays, 9 mois de préparations par une dream team de 23 personnes, une installation vidéo monumentale, des installations permanentes, près de 40 performances crée Ex Nihilo, un Supermarché du Chaos présentant des créations uniques etc.

Du 19 aout au 18 septembre 2011, la Demeure du Chaos / Abode of Chaos devient avec sa Borderline Biennale un laboratoire d’expérimentation et de création sans précédent en Europe.

No Program, No Press, No Money

L’entrée gratuite sur pre-inscription…et l’abandon de son âme.

« Rarement dans l’histoire de l’art, un évènement n’a été en autant en adéquation avec son temps »
Lukas Zpira – curateur & thierry Ehrmann scénariste et créateur de la Borderline Biennale
Pour toute informations : borderlinebiennale.tv

« Survive the Apocalype » Borderline Biennale par Lukas Zpira et thierry Ehrmann Part II

2011/07/13 Commentaires fermés

Deuxième partie de l’interview croisée exclusive Lukas Zpira / thierry Ehrmann

http://blog.ehrmann.org/films2/blb2011-teaser003.html
vidéos sur la Borderline Biennale (adult only)

English version

« Du 11 septembre 2001 à Fukushima,la Borderline Biennale sublime en lettres de sang cette première décennie du 21ème siècle tragique et somptueux…

2011/07/07 Commentaires fermés

«  Du 11 septembre 2001 à Fukushima,la Borderline Biennale sublime en lettres de sang cette première décennie du 21ème siècle tragique et somptueux.  »
thierry :.

« Survive the Apocalype » par Lukas Zpira et thierry Ehrmann

Monumental sculpture Vanitas n°9 « A mundo condito » by thierry Ehrmann at the Abode of Chaos (headquarter Artprice)

2011/07/01 Commentaires fermés



A Mundo Condito
IMG_6689

Le dispositif artistique final que j’ai conçu « in situ » pour la Demeure du Chaos/Abode of Chaos en 1999 comporte 9 vanités géantes de 3,33m. C’est avec Christian Maas, ami et sculpteur que nous avons entrepris chacune des ces sculptures en tant qu’œuvre collective. Chacune d’entre elle possède un sceau alchimique décidée dans sa forme et son incarnat par moi-même qui crée un véritable chemin initiatique. Ce dispositif comporte 9 règles: 4 sont accessibles aux profanes, 5 sont tenues secrètes.

La 1ère règle est que chaque vanité géante ne peut jamais être dans un axe commun à une autre. Le point de référence de l’axe étant le regard des orbites oculaires de la vanité.

La 2ème règle, établit que chaque vanité repose sur un sanctuaire de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos où il s’est passé des événements émotionnels d’une très rare intensité.

La 3ème règle est qu’elles doivent être polarisées et réglées conformément aux sources souterraines composant le Domaine des sources appelé Demeure du Chaos/Abode of Chaos.

La 4ème règle fait qu’elles doivent obéir à une déconstruction progressive du parcours du visiteur sur les milliers d’œuvres de thierry Ehrmann formant le corpus de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos 9000 m² et être pour autant un totem initiatique.

Les 5 autres règles sont connues des initiés de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos seuls.
J’ai déposé un dispositif hardware et software original à l’Agence de protection des programmes qui permet de relier l’ensemble des 9 vanités sur un circuit numérique et hertzien dans un champ spectrale visible ou non des visiteurs de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos.

Teaser Borderline Biennale 2011 Abode of Chaos / Demeure du Chaos

2011/06/09 Commentaires fermés

En exclu : un premier teaser pour la Borderline Biennale 2011 où mon Laurent COURAU, réal’ de l’extrême, nous a fait un triple salto apocalyptique… A Voir d’Urgence

Vous pouvez, bien sûr le reprendre et le diffuser sur vos réseaux,

cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo :


BLB2011

la Nuit Européennes des Musées 2011 à la Demeure du Chaos avec son univers Onirique…

2011/05/27 Commentaires fermés