Archive

Archive for janvier 2021

Artprice: New York posts a 41% drop in auction revenue in 2020, but confidence has returned in January 2021

2021/01/19 Commentaires fermés

In 2020, the world’s leading Fine Art marketplace was at the epicentre of damage caused by the covid pandemic, and the city’s carefully structured auction agenda was completely upset. After the revenue shortfall resulting from the cancelled May sales, the major auction houses managed to switch over to online sales, but the high-end market struggled to catch up throughout the second part of the year.

Monthly Fine Art auction turnover in New York (2019 vs 2020)

thierry Ehrmann, President and Founder of Artmarket.com and its Artprice department: “The boom in 100% online sales has somewhat undermined the logic of maintaining auction rooms and offices in the centres of expensive cities like New York. Manhattan’s power of attraction remains strong and certainly contributes to the success of the prestige sales, as we saw in 2020. But what about the rest of the Art Market? Will it be able to afford city-centre venues?”.

-98% in May

In May 2019, the Big Apple hammered $2.2 billion at Fine Art auctions, thanks notably to eight works selling above the $50 million threshold between 13 and 16 May: Monet ($110 million), Koons ($91 million), Rauschenberg ($88 million), Cézanne ($59 million), Picasso ($55 million), Warhol ($53 million), Bacon ($50 million), Rothko ($50 million). The diversity of these masterpieces, created between the end of the 19th century and the Post-War period, illustrates the attractiveness of New York as a Fine Art marketplace.

In May 2020, however, auctions (functioning online only) totaled just $39 million in Manhattan, i.e. just 2% of the total for the previous May. According to Artprice data, this total was generated by 1,400 Fine Art lots which sold for an average price of $28,000.

All summer to relaunch

It wasn’t until the very end of June 2020 that the high-end market finally appeared to unblock. The New York market immediately recorded the only result of the year above $50 million in the West, with Francis Bacon’s Inspired by the Oresteia of Aeschylus (1981).

Compared with the year-earlier period, the first semester of 2020 New York art sales ended down -54%. This significant shortfall was partially offset when the major houses decided to hold a number of prestige sessions in October, but it was made by moving forward part of the prestigious November sales.

Confidence returning

Fortunately the outlook is positive: confidence has gradually returned to the art market at the international level. Artprice’s AMCI (Art Market Confidence Index) rose throughout November and December. So much so that by the start of 2021, two thirds of Art Market professionals declared a ‘strong intention’ to acquire new works.

There can be no doubt that the Botticelli masterpiece that will be offered by Sotheby’s on 28 January 2021 in New York has captured the attention of major art buyers and enthusiasts all over the planet.

Image: [ https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/01/Artprice-Monthly-Auction-Turnover-in-New-York-2019vs2020.png ]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artprice : -41 % pour les ventes aux enchères à New York en 2020, mais la confiance est de retour en janvier 2021

2021/01/19 Commentaires fermés

La 1ère place de marché mondiale de Fine Art se trouve aux premières loges pour assister aux dégâts de la crise sanitaire. Son agenda, parfaitement réglé, a été secoué de fond en comble en 2020. Même si les grandes maisons ont trouvé une parade avec les ventes dématérialisées, le marché haut de gamme a couru toute la deuxième partie de l’année après son rendez-vous manqué de mai.

Produit de ventes mensuel aux enchères de Fine Art à New York (2019 vs 2020)

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice : « Avec l’essor des ventes 100 % en ligne, la question se pose de conserver des salles et des bureaux au centre d’une ville aussi coûteuse que New York. L’aura de Manhattan reste puissante et porte les sessions de prestiges, comme cela a été démontré en 2020. Mais qu’en est-il du cœur du Marché de l’Art ? ».

-98 % en mai

La Big Apple avait engrangé 2,2 Mrd$ aux enchères en mai 2019, grâce notamment à huit œuvres vendues plus de 50 millions de dollars entre le 13 et le 16 mai 2019 : Monet (110 m$), Koons (91 m$), Rauschenberg (88 m$), Cézanne (59 m$), Picasso (55 m$), Warhol (53 m$), Bacon (50 m$), Rothko (50 m$). La diversité de ces chefs-d’oeuvre, réalisés entre la fin du 19ème et l’Après-Guerre, souligne toute l’attractivité de New York.

En mai 2020 cependant, les ventes aux enchères (opérées en ligne uniquement) n’ont totalisé que 39 m$ à Manhattan, soit 2 % de l’exercice précédent. Artprice récence néanmoins 1 400 lots Fine Art vendus pour un prix moyen de 28 000$.

Tout l’été pour se relancer

C’est à la toute fin du mois de juin 2020 que la situation s’est enfin débloquée pour le marché haut de gamme. La place new-yorkaise a immédiatement enregistré l’unique vente supérieure à 50 m$ de l’année en Occident : Inspired by the Oresteia of Aeschylus (1981) de Francis Bacon.

La première partie de l’année 2020 s’est finalement achevée avec une perte de -54 % de chiffre d’affaires Fine Art à New York. Cet important retard a été partiellement réduit au mois d’octobre, au cours duquel les grandes maisons ont, contrairement à leurs habitudes, organisé de très belles sessions. Seulement elles ont été faites aux dépens des prestigieuses ventes de novembre.

La confiance remonte

Un point positif heureusement : la confiance s’est progressivement réinstallée sur le Marché de l’Art à l’échelle internationale. L’AMCI, l’indice de confiance du Marché de l’Art calculé par Artprice, est remonté tout au long des mois de novembre et de décembre. Si bien qu’en ce début d’année 2021, deux acteurs sur trois du Marché de l’Art annoncent une forte intention d’acquérir de nouvelles œuvres.

Nulle doute que le chef-d’œuvre de Botticelli, mis en vente par Sotheby’s le 28 janvier 2021 à New York, fait rêver tous les amateurs d’art de la planète.

Image : [ https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/01/Artprice-Monthly-Auction-Turnover-in-New-York-2019vs2020.png ]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

Artprice présente le classement n°20 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/01/08 Commentaires fermés
Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (5 janvier 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/