Archive

Archive for juillet 2017

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°47 exclusif de Août 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Classement Août 2017 N°47

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 5ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne. *NB : Facebook vient de mettre des algorithmes très pointus qui déterminent en temps réel le nombre de personnes impliquées ce qui rend le classement encore plus qualitatif.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°47 exclusif de Août 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°47 exclusif de Août 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste et aveugle depuis toujours.

L’état d’urgence prorogé pour la 5ème fois par le Président Macron, assisté de son Ministre de l’Interieur Gérard Collomb, fragilise encore plus le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Henri-Michel Comet avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que la Ministre de la Culture Françoise Nyssen confirme le plein soutien des politiques. L’effondrement durable du tourisme culturel international fait intensément souffrir les institutions nationales et régionales.

Les classements internationaux, mettent Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de 07/2017 : 2,18 milliard d’utilisateurs. En France, 45 millions d’utilisateurs actifs dont 2,1 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui annonce une chute libre.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences prend la place de la Biennale d’Art Contemporain avec une implication le mettant au 3ème rang. Le Musée d’Art Contemporain de Lyon se redresse avec la Biennale d’Art Contemporain qui progresse fortement. Le Transbordeur devance Reperkusound. Les Nuits Sonores sont à un haut niveau.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son 1er rang avec 462 771 “J’aime”. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook c’est plus de 5,4 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique toujours à un très haut niveau : 84. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I y contribue.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016.

L’article premier proclame : “la création artistique est libre“.

La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 18 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse ; la France était le seul pays d’Europe à priver les artistes de la Liberté d’Expression. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2017.

Google classe désormais les musées suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,5) qui gère la Demeure du Chaos devant le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (3,8). Source Google – 31/07/2017

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite à la présidentielle et aux législatives. 2017 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Publicités
Catégories :2017, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bombardement historique du marché de l’art ! par Contrepoints.org

8091817120_8bd94ffec3_z-640x374

Thierry Ehrmann, président d’Artprice et de ArtMarket.com, se sent en mesure de profiter des carences, du système fermé de l’Art contemporain, et de lancer « l’OTC market », non sans spectacle, suspens et marketing

Par Aude de Kerros.

Enfin ! Thierry Ehrmann, créateur d’Artprice, d’ArtMarket et de la Demeure du Chaos, tient ses promesses ! Il nous avait promis pour ce 30 juin 2017 un bombardement historique du marché de l’art. C’est en cours. Pourtant ce marché vient de connaître un moment de gloire entre Biennale de Venise, Documenta et Foire de Bâle, sans compter quelques records dans les salles des ventes, après deux années de grand creux.

Son premier missile est sémantique. Il nomme aujourd’hui le marché de « l’Art contemporain »: « marché traditionnel ». Il le définit et le délimite comme entièrement fondé sur les grandes galeries internationales, les salles des ventes et les Institutions fabriquant la valeur en réseau.

Les œuvres de ce marché, pour être « bankables », ne peuvent pas être vendues en dessous de 50 000 euros. Avec ironie, il désigne ce marché de l’AC1 non seulement comme « traditionnel » mais comme « réactionnaire », définissant ce système comme faisant en sorte que « tout change pour que rien ne change », selon la célèbre formule du Prince de Lampedusa.

L’émergence de « l’Art Caché »…

Thierry Ehrmann n’en reste pas là, il fait apparaître sémantiquement l’autre marché, l’invisible, l’inexistant, plongé dans l’ombre par médias et institutions. Il le nomme, « marché OTC », « over the counter », par-dessus le comptoir.

Après une longue accumulation de « Big Data » et d’études de marché, il l’évalue, en considérant le produit des transactions comme sept à neuf fois plus élevé que « le marché traditionnel », Il emploie la métaphore de l’iceberg pour décrire cette situation : le marché traditionnel » hypervisible et hypercoté de l’Art contemporain, correspond à un million de transactions en ventes publiques et 3 millions en ventes privées (galeries, etc…) alors que l’ensemble du marché de l’art mondial, invisible, est, lui de 30 millions de transactions.

Grand disrupteur devant l’Eternel, Thierry Ehrmann nous annonce aujourd’hui qu’il a rassemblé les moyens de rendre visible et commercialisable sur le marché OTC, toute la partie rejetée systématiquement par les institutions de l’Art d’aujourd’hui pour cause de non contemporanéité. Et c’est le « blast » !

Comment Thierry Ehrmann est devenu l’Uber de l’art

Sa stratégie est implacable. Il sait ce qu’il fait. Il connaît parfaitement à la fois le « marché traditionnel de l’art y compris contemporain » et l’expérience de la disruption puisqu’il a commencé à la pratiquer en 2015 en rendant accessibles, gratuitement, sur l’Iphone de tout un chacun, la grande majorité des données concernant les cotes des artistes.

Il sait que toute disruption court-circuitant un intermédiaire crée du profit. Encourageant ainsi les ventes en ligne, moins onéreuses, il rend les galeries non rentables et inutiles, excepté bien sur celles qui en réseau fabriquent des cotes de l’AC.

Puis il a longuement préparé l’étape suivante, celle de la disruption générale : il a créé une salle des ventes en ligne « Artmarket.com », dont le nom de domaine a été conquis définitivement en 2017. Cette appellation, de compréhension planétaire, dit tout en deux mots.

Enfin, grâce à l’achat de Xylogic puis de Blockchain, il assure la transparence de la chaîne des transactions et leur sécurité, permettant de retracer ainsi les étapes de la construction de la valeur.

Par ailleurs Thierry Ehrmann a consacré ces deux dernières années à un immense travail d’étude, de recensement et d’analyse, dans le monde entier, sans discrimination, de tous le « big data » nécessaire à l’organisation du marché OTC : réseaux sociaux, circuits parallèles, sites d’artistes, de galeries, de musées privés, d’amateurs, de critiques, d’historiens d’art indépendants. Il constate que les acteurs essentiels du marché qu’il lui reste à organiser sont bien là, présents et actifs sur Internet.

Ses recherches aboutissent à une recension sur le Net de 1,2 million d’artistes vivants, 40 millions d’amateurs potentiels, portant un intérêt à 325 courants artistiques, employant 212 techniques différentes. Ces nouveaux acteurs du marché ont un atout : ils acceptent de se plier à la concurrence et à la loi du marché et leurs prix sont plus accessibles… tant les frais de vente et de visibilité ont diminué.

Le vrai jack pot, peut enfin avoir lieu. Thierry Ehrmann, président d’Artprice et de ArtMarket.com, se sent en mesure de profiter des carences, du système fermé de l’AC, et de lancer « l’OTC market », non sans spectacle, suspens et marketing : il met aujourd’hui sous nos yeux l’offre et la demande de l’art non bankable : soit toutes les transactions allant de 50 euros à 50 000 euros, sans discrimination de genre ou de style et …c’est le Blast !

Son arme : une technologie de la transparence

Ses méthodes contribuent à court-circuiter non seulement les galeries moyennes, les institutions administratives et muséales, mais aussi elles mettent à mal la partie opaque du marché de l’art contemporain, c’est-à-dire le sommet de sa pyramide de Madoff ou tout est trust et entente à la fois.

En effet grâce au système de blockchain qui a fait ses preuves avec bitcoin, il peut, en appliquant au marché de l’art cette nouvelle technologie, rendre, le marché de l’art transparent.

Tout l’enchaînement des transactions créant la cote deviendrait ainsi visible. Cela ferait de lui un vrai marché où entre en jeu l’offre et de la demande (le haut marché de l’AC est essentiellement un marché de l’offre).

Le « marché traditionnel » dont le principe de fonctionnement s’en inquiète, mais Thierry Ehrmann se donne gagnant, en raison du retard et des lacunes de « l’establishment » concernant la connaissance et maîtrise d’Internet.

Le deuxième handicap étant son refus de la diversité de la création et le troisième, sa considération exclusive pour une clientèle aux moyens astronomiques. Il croit aux vertus de la concurrence… celle d’un marché d’amateurs amoureux, contre un marché de froids collectionneurs de produits financiers.

L’ubérisation des clercs

Thierry Ehrmann s’appuie sur une révolution culturelle en cours, observée avec attention, qui se dresse contre les fondamentaux exclusivement conceptuels, financiers, institutionnels, et bureaucratiques en France, de l’AC.

L’imposture financière, intellectuelle et artistique de l’AC est aujourd’hui largement connue. Une véritable dissidence dénonce ce « système » depuis trois décennies, en particulier en France.

Il ne faut pas oublier que la rue de Valois, avec l’argent du contribuable, a donné pendant tout ce temps comme consigne aux archivistes de sa bibliothèque des catalogues, (censée être le dépôt concernant les monographies de tous les artistes d’une époque), de mettre systématiquement à la corbeille ceux dont la « contemporanéité » officielle n’a pas été établie par eux.

Thierry Ehrmann, dans sa quête de big data, à titre privé, a fait patiemment l’inverse. Il est en mesure aujourd’hui de court-circuiter experts, médias, théoriciens de l’Université, sans oublier en France les deux cents Inspecteurs de la Création du Ministère, dont le rôle est de légitimer intellectuellement l’AC.

Il parie sur les vertus de l’écran. Devant lui, chacun se sent libre d’aimer et d’acheter ce qu’il veut, avec des moyens raisonnables, sans être ni intimidé, ni méprisé, ni moqué. Ecran qui permet aussi aux amateurs cultivés de rechercher, comparer, découvrir la pépite, dont la valeur intrinsèque pourra à nouveau être reconnue sur un futur authentique marché.

Thierry Erhmann va-t-il permettre aux artistes de réaliser, par ricochet, leur vieux rêve de liberté ? Enfin !

  1. AC, acronyme de « Art contemporain » utilisé par Christine Sourgins pour éviter la confusion.  Cette expression ne désigne pas « tout l’Art d’aujourd’hui » comme elle le laisse croire,  mais l’unique courant conceptuel. Dans « Les Mirages de l’Art contemporain », (Paris 2005 Ed. de la Table Ronde).

https://www.contrepoints.org/2017/07/07/294178-nouveau-marche-de-lart

ARTPRICE confirme avoir déposé plainte ce matin 7.7.2017 à l’AMF, Direction des Émetteurs, tel qu’annoncé sur Actusnews hier.

ArtMarket.com

Artprice a déposé ce 07 07 2017 une plainte pour abus de marché (Abuse Market) à l’AMF.

En effet Artprice ne peut constater et notamment depuis deux jours des irrégularités graves et répétées sur la construction du carnet d’ordres.

Elle ne peut entres autres que constater par mesures conservatoires qu’Artprice est la valeur la plus vendue et la plus achetée concomitamment, par le biais des données publiques publiées par Boursorama Banque sur les valeurs traitées sur la plate-forme Boursorama Banque.

L’anomalie est d’autant plus flagrante qu’Artprice précède en valeur la plus vendue BNP Paribas P-A, Crédit Agricole SA, Société Générale (3 valeurs du CAC40) et Transgène, et en valeur la plus achetée Innate Pharma, Orange (ex France Telecom), Peugeot et Vinci (3 valeurs du CAC40).

Comparée aux données Euronext globales, la distorsion entre le flux global d’Euronext et ce qui annoncé comme traité en achat/vente simultané sur Boursorama Banque dépasse toute…

View original post 445 mots de plus

Artprice: information importante post AG – Marché de l’Art OTC et blockchain

ArtMarket.com

Après le vote des résolutions et la clôture de l’Assemblée, thierry Ehrmann, Président et fondateur d’Artprice, a présenté les événements marquants de l’exercice.

*pour les perspectives du marché de l’art OTC avec les remarques actionnaires post AG :

*L’Assemblée des actionnaires s’est polarisée avec un grand intérêt sur le communiqué du 30.6.2017 à 8h du matin

« Artprice…

View original post 754 mots de plus

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°46 exclusif de Juillet 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Classement Juillet 2017 N°46

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 5ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.
Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels souffrent terriblement des attentats de masse mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence terroriste et aveugle depuis toujours.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°46 exclusif de Juillet 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°46 exclusif de Juillet 2017 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

L’état d’urgence prorogé pour la 5ème fois par le Président Macron, assisté de son Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, fragilise encore plus le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Henri-Michel Comet avec l’appui des Présidents de la Métropole de Lyon et de Laurent Wauquiez (Région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que la Ministre de la Culture Françoise Nyssen confirme le plein soutien des politiques. L’effrondrement durable du tourisme culturel international fait intensément souffrir les institutions nationales et régionales.

Les classements internationaux, mettent Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.
Les chiffres clés Facebook de 07/2017 : 2,18 milliard d’utilisateurs. En France, 45 millions d’utilisateurs actifs dont 2,1 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui annonce une chute libre.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences prend la place de la Biennale d’Art Contemporain avec une implication le mettant au 3ème rang. Le Musée d’Art Contemporain de Lyon se redresse avec la Biennale d’art Contemporain qui progresse fortement. Les Subsistances devancent le Théâtre des Célestins. Les Nuits Sonores sont à un haut niveau.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son 1er rang avec 445 867 “J’aime”. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 5,4 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique toujours à un très haut niveau : 90. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I y contribue.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016.
L’article premier proclame : “la création artistique est libre“.

La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 18 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse ; la France était le seul pays d’Europe à priver les artistes de la Liberté d’Expression. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2017.

Google classe désormais les musées suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,5) qui gère la Demeure du Chaos devant le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (3,9). Source Google – 04/2017.

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite aux primaires et à la présidentielle. 2017 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

*NB : en raison d’un bug Facebook aléatoire, les données «en parlent» sont celles du n°45.

Catégories :2017, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Les Sources Occultes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice : complément d’information sur le Marché de l’OTC suite à l’AG du 30 juin 2017 à 18h.

Suite à de nombreuses interrogations très pertinentes d’actionnaires lors de l’A.G. concernant le communiqué du 30 juin 2017:

« Artprice s’approprie le Marché de l’Art OTC qui génère un volume de transactions de 7 à 9 fois supérieur à celui du Marché de l’Art traditionnel »

Disponible sur : Actusnews https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/06/30/artprice-s_approprie-le-marche-de-l_art-otc-qui-genere-un-volume-de-transactions-de-7-a-9-fois-superieur-a-celui-du-marche-de

Artprice tient à préciser à ses actionnaires et au Marché qu’Artprice conserve bien évidemment tout le segment du Marché de l’Art traditionnel et continuera à le développer plus que jamais en activant sa Place de Marché Normalisée à prix fixe et aux enchères, et y ajoutera donc une nouvelle place de Marché de l’Art OTC ® générateur de dizaines de millions de transactions par an, tel que décrit dans le communiqué ci-dessus, dans le but de couvrir tout le spectre du Marché de l’Art. (Marché de l’art Traditionnel plus le Marché OTC).

Grâce à ce gigantesque relais de croissance créateur de valeur, Artprice Leader du Marché de l’Art mondial rajoute à son marché historique un nouveau marché de masse dans le monde avec le Marché OTC et sa Blockchain.

Toutes les résolutions de l’AG du 30 juin 2017 ont été adoptées et feront l’objet cette semaine d’une communication réglementée. Une grande richesse des débats a animé cette AG avec ses fidèles et nouveaux actionnaires.

www.artprice.com

Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 657 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2016 publié en mars 2017 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2016 d’Artprice est accessible gratuitement à l’adresse:https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d’ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit « The New York Times », thierry Ehrmann, artiste et fondateur d’Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l’art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d’Artprice :http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm et https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ et principalement sur Twitter: https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos http://goo.gl/zJssdhttps://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice: https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact ir@artprice.com