Archive

Archive for janvier 2020

Artprice by ArtMarket.com: How to objectively define Contemporary Art in 2020?

2020/01/14 Commentaires fermés

For the sake of coherence, clarity and transparency, Artprice’s editorial team has always divided Art History into five main periods with artworks being classified according to a simple and indisputable criterion… the birth year of their creators:

  • Old Masters’ … artists born up until 1760

  • 19th century’ … artists born from 1760 to 1860

  • Modern’ … artists born from 1860 to1920

  • Post-War’ … artists born between 1920 and 1945

  • Contemporary’ … artists born after 1945

2019 Contemporary Art auction turnover filtered by year of birth

2019 Contemporary Art auction turnover filtered by year of birth

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/01/artmarket-contemporary-art-auction-turnover.png]

As time advances, the period we refer to as ‘Contemporary Art’ is getting longer. It now covers artists as diverse as Jean-Michel Basquiat (1960-1988) and Oscar Murillo (b. 1986), Anselm Kiefer (b. 1945) and Kaws (b. 1974), Martin Kippenberger (1953-1997) and Cory Arcangel (b. 1978). On the other hand, our classification excludes Gerhard Richter (b. 1932), David Hockney (b. 1937) and El Anatsui (b. 1944).

According to thierry Ehrmann, Artprice’s founder and CEO of ArtMarket.com: “An objective ‘periodization’ of Art History helps us to study the market, its structure and its evolution, even if it means distinguishing – far too categorically sometimes – what is Contemporary from what is not. But the fact that Maurizio Cattelan generates thousands more Instagram posts than Marcel Duchamp and that a work by Kaws is suddenly as expensive as the best paintings by Pierre Soulages naturally raises numerous questions about the trends and contradictions that drive the Art Market, but also about the very notion of Contemporary art.”

In art, ‘Contemporary’ doesn’t mean ‘alive today’

How should we label the œuvres of Yayoi Kusama (b. 1929) or of Pierre Soulages (who has just celebrated his 100th birthday)? Although their careers began shortly after WWII, Kusama and Soulages produced some of their best works long after the deaths of Keith Haring and Jean-Michel Basquiat… And yet, on the Art Market, Kusama’s and Soulages’s prices are growing gradually whereas those of Jean-Michel Basquiat, for example, are still posting substantial volatility.

Perhaps we should see Contemporary art quite simply as art that has not yet become perfectly established. That’s the fundamental difference between Marcel Duchamp and Maurizio Cattelan, between Duchamp’s Fontaine (1919) et Cattelan’s Comedian (2019). Whereas Duchamp’s famous urinal remains controversial, few question its place in Art History, whereas Cattelan’s banana taped to the wall still has a long way to go before it is accepted.

This distinction remains ambiguous for certain artists. Look at Jeff Koons – there is a good chance today his work will be seen as having singularly marked the latter decades of the 20th century and his Rabbit (1986) sculpture is clearly already considered a kind of ‘classic’. However, his creations are still causing serious controversy and his approach to art has not yet been fully accepted. The recent Appeal Court ruling that Koons plagiarized the work of a French photographer in his work Naked (1988) is just the latest in a series of obstacles the American artist has faced.

Our birth-year analysis (based on 2019 results) throws up three exceptional dates… 1955, 1960 and 1974.

Born on the East coast of the United States exactly 10 years after WWII, Jeff Koons and Christopher Wool make 1955 the best ‘vintage’ in our Contemporary Art results ranking filtered by year-of-birth. Neither have ever represented the USA at the Venice Biennale, but their works have been acquired by major American museums for decades. Two other artists also made a significant contribution to the results of the 1955 vintage: Kerry James Marshall (born in Alabama), who has ranked among the world’s Top 100 artists by annual auction turnover (all periods combined) over the past two years, and the Chinese artist, Zhou Chunya.

With an annual auction total of $129 million in 2019, Jean-Michel Basquiat still dominates the Contemporary Art Market. Almost alone, he made 1960 one of the best ‘vintages’ of the second half of the 20th century. Glenn Ligon, the second best performing artist born in 1960, contributed only $1.9 million.

Curiously, the new stars of Street Art, Kaws and Banksy, were both born in 1974, on either side of the Atlantic… Kaws in Jersey City in the USA, and Banksy in Bristol, England.

So, despite its lack of flexibility and its limitations, the historical classification adopted by Artprice remains coherent with the auction results recorded in 2019 (filtered by birth-year). If a new start date were to be chosen for the ‘Contemporary’ category, it could be argued that the year 1965 would be a logical separation date. However, the continuing market volatility on works by several major artists born during the 20 years prior to 1965 – Albert Oehlen (b. 1954), Rudolf Stingel (b. 1956), Zhang Xiaogang (b. 1958) and Damien Hirst (b. 1965) – suggests that their positions in Art History are still not yet fully established.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com is listed on Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Discover Artmarket and its Artprice department on video: https://en.artprice.com/video

Artmarket and its Artprice department was founded in 1997 by its CEO, thierry Ehrmann. Artmarket and its Artprice department is controlled by Groupe Serveur, created in 1987.

See certified biography in Who’s who ©:

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket is a global player in the Art Market with, among other structures, its Artprice department, world leader in the accumulation, management and exploitation of historical and current art market information in databanks containing over 30 million indices and auction results, covering more than 700,000 artists.

Artprice Images® allows unlimited access to the largest Art Market image bank in the world: no less than 180 million digital images of photographs or engraved reproductions of artworks from 1700 to the present day, commented by our art historians.

Artmarket with its Artprice department accumulates data on a permanent basis from 6300 Auction Houses and produces key Art Market information for the main press and media agencies (7,200 publications). Its 4.5 million ‘members log in’ users have access to ads posted by other members, a network that today represents the leading Global Standardized Marketplace® to buy and sell artworks at a fixed or bid price (auctions regulated by paragraphs 2 and 3 of Article L 321.3 of France’s Commercial Code).

Artmarket with its Artprice department, has been awarded the State label “Innovative Company” by the Public Investment Bank (BPI) (for the second time in November 2018 for a new period of 3 years) which is supporting the company in its project to consolidate its position as a global player in the market art.

Artprice by Artmarket’s 2018 Global Art Market Report published in March 2019: https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Index of press releases posted by Artmarket with its Artprice department:

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Follow all the Art Market news in real time with Artmarket and its Artprice department on Facebook and Twitter:

https://www.facebook.com/artpricedotcom/ (4.7 million followers)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Discover the alchemy and universe of Artmarket and its artprice department http://web.artprice.com/video headquartered at the famous Organe Contemporary Art Museum “The Abode of Chaos” (dixit The New York Times): https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

L’Obs – The Museum of the Future: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4 million followers)

https://vimeo.com/124643720

Contact Artmarket.com and its Artprice department

Contact: ir@artmarket.com

Artprice by ArtMarket.com : Faut-il redéfinir la notion d’Art Contemporain en 2020 ?

2020/01/14 Commentaires fermés

Par souci de cohérence, de clarté et de transparence, l’équipe éditoriale d’Artprice divise le Marché de l’Art en cinq grandes périodes. Ce découpage repose sur un critère simple et univoque, celui de l’année de naissance des artistes :

Les “Maîtres Anciens” : œuvres réalisées par des artistes nés jusqu’en 1759

Le “XIXème siècle” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1760 et 1859

L’“Art Moderne” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1860 et 1919

L’“Art d’Après-Guerre” : œuvres réalisées par des artistes nés entre 1920 et 1944

L’“Art Contemporain” : œuvres réalisées par des artistes nés à partir de 1945

Produit des ventes aux enchères 2019 par année de naissance des artistes

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/01/artmarket-contemporary-art-auction-turnover.png]

Le temps passant, la période que recouvre l’Art Contemporain ne cesse de s’allonger. Elle rassemble à présent des artistes aussi divers que Jean-Michel Basquiat (1960-1988) et Oscar Murillo (1986), Anselm Kiefer (1945) et Kaws (1974), Martin Kipenberger (1953-1997) et Cory Arcangel (1978). A l’inverse, notre définition exclut Gerhard Richter (1932), David Hockney (1937) ou encore El Anatsui (1944).

thierry Ehrmann, fondateur d’Artprice et président d’ArtMarket.com : « Une périodisation objective de l’Histoire de l’Art est nécessaire pour étudier le Marché, sa structure et son évolution. Même si cela impose de distinguer, beaucoup trop catégoriquement sans doute parfois, ce qui est ‘Contemporain’ de ce qui ne l’est pas. Mais le fait que Maurizio Cattelan génère mille fois plus de publications Instagram que Marcel Duchamp, ou qu’une peinture de Kaws vaut soudain aussi cher que les meilleurs tableaux de Pierre Soulages, nous force à nous interroger sur les modes et tendances qui animent le Marché de l’Art d’abord, mais aussi sur la notion d’Art Contemporain… ».

En Art, ‘contemporain’ ne veut pas dire ‘artiste vivant’

Comment considérer l’apport de Yayoi Kusama (1929) ou de Pierre Soulages (qui vient tout juste de fêter ses 100 ans) dans la création plastique actuelle ? Si leur carrière a commencé peu après la Seconde Guerre mondiale, certaines de leurs meilleures œuvres ont été réalisées bien après la mort de Jean-Michel Basquiat et de Keith Haring. Or, sur le Marché de l’Art, on remarque que les prix des œuvres de Yayoi Kusama et de Pierre Soulages progressent graduellement, tandis que ceux de Jean-Michel Basquiat, par exemple, continuent d’enregistrer des bonds tumultueux.

L’Art Contemporain n’est-il pas alors simplement celui qui n’est pas encore parfaitement établi ? C’est en effet la différence fondamentale entre Marcel Duchamp et Maurizio Cattelan, entre leurs œuvres Fontaine (1919) et Comedian (2019). Alors que plus personne ne remet en question la place de l’urinoir de Duchamp dans l’Histoire de l’Art, même si l’oeuvre reste controversée, la banane scotchée au mur de Maurizio Cattelan a encore un long chemin à parcourir devant elle.

Cette distinction reste ambiguë pour certains artistes, comme Jeff Koons. Il y a de grandes chances aujourd’hui pour que son œuvre fasse partie de ceux qui auront profondément marqué la fin du XXème siècle et sa sculpture Rabbit (1986) est dores et déjà considérée comme une sorte de ‘classique’. Pourtant sa démarche continue de poser problème et ne s’est pas encore totalement imposée. En témoigne le nouveau jugement qui condamne Jeff Koons en France pour plagiat, avec son oeuvre Naked (1988).

1955, 1960, 1974 : trois millésimes exceptionnels

Nés sur la côte est des États-Unis exactement dix après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Jeff Koons et Christopher Wool font de l’année 1955 le meilleur cru de l’Art Contemporain. Aucun des deux n’a représenté les États-Unis à la Biennale de Venise, mais leurs oeuvres sont depuis longtemps entrées dans les collections des principaux musées américains. Depuis deux ans, le peintre Kerry James Marshall, né en 1955 en Alabama, a intégré le top 100 des artistes les plus performants du Marché de l’Art mondial (toutes périodes de création confondues). Il contribue un peu plus à la prédominance de ce millésime, auquel vient encore s’ajouter l’artiste chinois Zhou Chunya.

Avec 129 m$ cumulés en salles de ventes en 2019, Jean-Michel Basquiat domine toujours le Marché de l’Art Contemporain. A lui seul quasiment, il fait de l’année 1960 l’une des plus fastes de la seconde moitié du XXème siècle. Glenn Ligon, le deuxième artiste le plus performant né en 1960, participe de façon beaucoup plus discrète à ce millésime, avec 1,9 m$.

Curieusement les nouvelles stars du Street Art, Kaws et Banksy, ont tous les deux vu le jour en 1974, d’un côté et de l’autre de l’Atlantique. Le premier est né à Jersey City aux États-Unis, le second à Bristol, en Angleterre.

Malgré sa rigidité et ses limites, le découpage historique choisi par Artprice reste cohérent avec les résultats enregistrés en 2019 sur le Marché de l’Art. Si une nouvelle scission devait être opérée, elle devrait vraisemblablement être faite autour de l’année 1965. Mais la grande volatilité qui continue d’être observée pour les principaux artistes nés pendant les 20 années qui précèdent, tels qu’Albert Oehlen (1954), Rudolf Stingel (1956), Zhang Xiaogang (1958) ou Damien Hirst (1965), confirme que leur position dans l’Histoire de l’Art n’est pas encore tout à fait établie.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom (4,5 millions d’abonnés)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :

https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4,0 millions d’abonnés)

L’Obs – Le Musée du Futur : https://youtu.be/29LXBPJrs-o

https://vimeo.com/124643720

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice

Contact ir@artmarket.com

Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2020/01/06 Commentaires fermés
Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°8 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 dès 2020 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est quasiment unique dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.
Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 janvier 2020 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :
artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2020/01/06 Commentaires fermés

Classement JANVIER 2020 N°76

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 8ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°76 exclusif de Janvier 2020 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

En 2020, la plaidoirie historique devant le Haut Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies donnera au Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos une légitimité mondiale.

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe : 4,7 qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon : 4,5, le MAC de Lyon : 4,1 et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne : 4,1. Source Google – 02/01/2020.
De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des
avis Google sur les musées d’art contemporain en France.

Constat huissier 2 janvier 2020

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.
Les chiffres clés Facebook de début 2020 : 2,75 milliards d’utilisateurs. En France, 47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 atteint les 4,1 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 45,3 millions de vues sur Flickr (constat huissier 29/10/2019 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 4 192 936 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole. Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 31,5 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 78. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du
7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :
“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2020 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2020, Apocalypse Culture, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, la demeure du chaos, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, thierry ehrmann, TNP Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,