Archive

Archive for the ‘Alchimie’ Category

thierry Ehrmann – Voyage au bout de la nuit

2018/06/05 Commentaires fermés

Fin dialecticien, homme d’une grande spiritualité, artiste plasticien féru de l’histoire de l’art, Thierry Ehrmann a érigé en deux décennies le leader mondial de l’information sur le marché de l’art (4,5 millions de membres dans 72 pays). Passionné et passionnant, le président directeur général d’Artprice.com nous retrace son parcours atypique. Entretien fleuve. (Entreprendre.fr)

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

Que retenez-vous de votre jeunesse ?

Mon enfance fut marquée par une formation chez les jésuites nommés les soldats de Dieu, puis chez les dominicains, redoutables négociateurs attestant d’un contournement intellectuel extrêmement rare et aiguisé. Mon enfance fut d’autant plus particulière que mon père, ancien polytechnicien à la retraite, docteur en droit et grand croyant, était un membre de l’Opus Dei influent.

Après Vatican II, l’Église ayant décidé de mettre fin aux biens ostentatoires, mon père avait été mandaté par le Vatican pour fermer les écoles princières, les palaces et autres lieux vains et inutiles qui ne représentaient plus l’esprit qui soufflait dans la foulée de Vatican II. Nous avons voyagé aux 4 coins du monde pour mettre un terme à ces lieux qui appartenaient à l’Eglise. J’ai ainsi pu découvrir le monde, et observer qu’à l’époque, le latin était la langue des affaires et non l’anglais.

J’ai eu l’occasion de faire le tour du monde une première fois durant mon enfance, puis une seconde fois entre 16 et 20 ans. J’ai écumé tous les pays à l’exception de 2 ou 3 pays exotiques.

 

Quels enseignements tirez-vous de ces voyages ?

Les voyages sont vains et inutiles. Le plus long voyage est celui que l’on fait dans sa tête. Au terme de 20 ans de démarche analytique freudienne, suivis de 8 ans de démarche lacanienne, je suis convaincu que le voyage physique est une fuite en avant dans laquelle on s’exile avec ses névroses et ses psychoses. C’est précisément l’histoire des miroirs grossissants, la fuite à l’extérieur est un véritable syndrome de Stendhal qui ne fait qu’amplifier le phénomène.

Si les évangiles de Luc et Matthieu affirment «  nul n’est prophète en son pays », pour autant, nous sommes le fruit d’une éducation, d’une culture et d’un climat. C’est sur nos terres que nous nous faisons, nous défaisons et nous reconstruisons. Je n’ai jamais vu d’exil heureux. J’ai eu la chance de rencontrer des monstres puissants qui ont dominé le XXème siècle et qui pour certains se sont éteints depuis. J’en ai conclu que tout exil est soumis à un éternel retour.

Celui qui s’isole en haut de la montagne ne cherche que le retour à l’exil, l’acte de solitude correspondant à la volonté de mieux revenir. Pour moi, le mythe de l’ermite n’existe pas, l’ermite est quelqu’un qui prépare son retour en scène, il n’est un mythe qu’en projection de son futur retour. Nous devons affronter nos démons frontalement sous peine qu’ils reviennent toujours.

 

Quel est votre moteur dans la vie ?

La passion pour l’art que je mets dans Artprice et le musée que j’ai fondé. Je suis artiste plasticien inscrit à la Maison des Artistes depuis 35 ans. Dès 1999, j’ai voulu faire vivre mes œuvres dans le premier musée privé immatriculé au RCS : Le Musée L’OrgAne, que j’ai érigé comme siège social d’Artprice, coté sur le marché réglementé. Ma passion pour l’histoire de l’art, en 20 ans, m’a servie à bâtir le Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art.

Ce travail titanesque fut synthétisé par la Ministre de la Culture lors de sa visite chez Artprice par cette phrase « Vous vous êtes subrogé en lieu et place à une mission supra-étatique de conservation de l’histoire du marché de l’art ». En effet, il est nécessaire de poser quelques chiffres qui démontrent le travail herculéen réalisé : Artprice est devenue en 20 ans le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Avec Artprice Images, elle permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art, de 1700 à nos jours, commentées par ses historiens.

Au quotidien, Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Ce n’est pas pour rien qu’Artprice compte 4,5 millions de membres dans 72 pays.

 

En quoi avez-vous introduit une profonde révolution dans le marché de l’art ?

Raymonde Moulin, célèbre sociologue et historienne de l’art, surnommée « la Papesse », m’a interpellé il y a une dizaine d’années en m’indiquant qu’Artprice avait définitivement modifié l’histoire du marché de l’art de manière irrévocable en s’inscrivant elle-même dans l’histoire de l’art. Effectivement, on note depuis 20 ans une mutation sans pareil. Laissons parler les chiffres quelques secondes.

Les leviers d’une telle mutation passent par la facilité d’accès aux informations sur le Marché de l’Art, la dématérialisation des ventes – le tout sur Internet avec 98% des acteurs connectés- la financiarisation du marché, l’accroissement des consommateurs d’art (de 500 000 à l’après-guerre à 90 millions en 2017), leur rajeunissement, l’extension du marché à toute la Grande Asie, à la zone Pacifique, à l’ Inde, à l’Afrique du Sud, au Moyen-Orient et à l’Amérique du Sud.

Cette mutation passe aussi par l’industrie muséale qui est devenue une réalité économique mondiale au XXIème siècle. En effet, il s’est construit plus de Musées entre 2000 et 2014 que durant tous les XIXème et XXème siècles, soit 700 nouveaux musées par an. Cette industrie dévoreuse de pièces muséales est l’un des facteurs primordiaux de la croissance spectaculaire du Marché de l’Art. Le Marché de l’Art est désormais mature et liquide.

Le Marché de l’Art est devenu un marché efficient, historique, mondial et dont la capacité à résister aux crises économiques et géopolitiques n’est plus à démontrer. Il surperforme depuis 18 ans les principaux marchés de placement de manière incontestable.

 

 

Vous avez fondé votre musée, au cœur-même d’Artprice qui analyse le marché de l’art. Que s’apportent-ils mutuellement ?

Aujourd’hui, Le Musée d’Art Contemporain L’Organe qui gère la Demeure du Chaos / Abode of Chaos compte 5 400 de mes œuvres, principalement des sculptures monumentales de plusieurs dizaines, voire centaines de tonnes, dont les thèmes abordent notre siècle tragique et somptueux.

Mes 5 400 œuvres baignent dans une totale alchimie avec Artprice et le Groupe Serveur, pionnier de l’Internet et des banques de données depuis 1987. Il est évident qu’Artprice, en tant que Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art ne pouvait rêver mieux que d’avoir comme siège social le célèbre Musée d’Art Contemporain L’Organe, gérant la Demeure du Chaos. Il faut préciser que ce musée est classé en région Rhône-Alpes, de manière incontestable, comme premier musée d’art contemporain privé, avec 120 000 visiteurs par an, dont 25 % hors France.

 

Quel est votre rapport à la franc-maçonnerie ?

J’ai eu l’opportunité d’y rentrer très jeune – à l’âge de 23 ans – et de devenir membre de la Grande Loge Nationale de France. Cette loge déiste me semblait intéressante car porteuse d’une philosophie assez ouverte. On nous appelait les « Anglais » car nous dépendions de la Grande Loge de Londres ou encore les « Romains.

J’ai été l’un des premiers à aborder le thème dans un Envoyé spécial sur France 2 qui m‘était consacré. J’ai 32 ans de loge et je dois dire qu’avec le recul, pour avoir visité de multiples courants ésotériques à travers le monde, je dois admettre que la franc-maçonnerie  est le modèle philosophique le plus stable, le plus humain, et qui, contrairement à ce que l’on croit, peut par son concours amener aux grandes questions éthiques de ce siècle.

Lorsqu’on possède un mandat public, nous devons pratiquer la méthode anglo-saxonne de déclarer notre appartenance afin d’éviter les fantasmes des fraternels dévoyés et nous permettre au contraire de nos ouvrir à des réceptions d’air plein d’humanisme et de talents.

Mon père, polytechnicien et Docteur en Droit, comme moi-même et mes deux fils avons une maladie neurodégénératives très importante et ma démarche depuis 32 ans par le temple et les voyages initiatiques me permettent d’assumer ces terribles douleurs et de rester les yeux ouverts vers le ciel toujours curieux et émerveillés de ce nouveau monde.

 

Qu’entendez-vous par visite initiatique ?

J’ai suivi par plaisir un cursus universitaire de théologie qui m’a permis d’étudier différentes religions et notamment la religion juive. J’ai pu échanger avec le Rav Pinto, tout en étant goy et catholique. Un de mes meilleurs amis, décédé depuis, était un grand psychiatre juif. Cet homme brillant a sombré dans la folie et est devenu écrivain et ermite en Israël.

Son parcours était captivant car il avait étudié la Torah, le Talmud et le Zohar, que l’on retrouve dans les loges maçonniques haut gradées. Je m’imagine à la place de l’autre et ce qu’est l’autre. C’est une de mes méthodes de gouvernance dans la mesure où je ne donne jamais un seul ordre. Je pense que donner un ordre affaiblit considérablement, l’ordre étant une perte de sens.

En Asie, l’ordre n’existe pas, le regard suffit à imprimer ou à donner le sens même dans lequel il faut aller. J’ai toujours eu des passerelles absolument transparentes entre ma vie privée et ma vie professionnelle. J’admire ou je suis dubitatif en fonction des jours des gens qui cloisonnent ces deux univers. Lorsque l’on est passionné, il est difficile, voire impossible, de conserver cette étanchéité.

J’ai toujours cultivé une totale transparence avec mes fils qui ont désormais plus de 30 ans en provoquant très rapidement le meurtre du père. Le père est aussi quelqu’un qui a ses fragilités, ses névroses… Mes enfants ne sont pas la continuité de moi, ils ont un parcours authentique, singulier, et il n’existe aucune projection.

 

Quel regard portez-vous sur l’Europe ?

Je lisais dernièrement les écrits de Nicolas Baverez sur la décadence de L’Occident et le projet européen. Dans les années 80, j’avais une cinquantaine de sociétés dont chacune portait le préfixe « Europ » (Europe Numéris, Europe Juris, etc). J’ai beaucoup cru au projet européen de Jean Monet mais je considère aujourd’hui que c’est la plus grande catastrophe industrielle, politique et économique.

Nous avons fait l’Europe en dépit du bon sens et nous avons gâché quelque chose d’historique qui avait dix millions d’existence. Le traité de Lisbonne signé en 2007 est pitoyable, c’est un traité que l’on signe en fin de nuit lorsque les parties sont usées et souhaitent en finir. J’ai découvert, si l’on compte les grandes régions, que c’est en réalité 108 parties qui doivent s’accorder lorsqu’il y a une adoption à prendre.

Il est déjà extrêmement difficile d’obtenir l’accord de tous les sociétaires ou tous les mandataires au sein d’une holding, alors imaginez ce qu’il en est pour la grande maison Europe. Le système était voué à l’échec.

 

Comment auriez-vous imaginé l’Europe ?

J’aurais imaginé une Europe médiévale organisée en régions afin de favoriser une transversalité. Il aurait fallu mettre un terme en France à ce jacobinisme colbertiste ou ce jacobinisme high-tech qui consiste à tout concentrer. La concentration constitue pour moi une énorme erreur. L’Europe aurait pu nous aider à réaliser l’Europe des régions, porteuse de sens et productive. Rappelons à titre d’exemple que la région Rhône-Alpes est plus grande que la Suisse et représente environ 11,6 % du PIB français. Nous avons des capacités importantes mais il existe une perte d’énergie énorme.

J’imagine une Europe généreuse. L’Europe avait une très belle histoire mais elle s’est vidée de son sens, elle n’est pas atlantiste, on ne peut pas même parler d’une Europe de l’OTAN. Cette Europe a tout perdu jusqu’à la vision de ses fondateurs qui la projetaient de l’Atlantique à l’Oural avec une ouverture vers l’Ukraine. Il était question d’une Europe ouverte s’étendant naturellement jusqu’à Moscou. Les Russes sont furieusement occidentaux. Concernant la Turquie, bien qu’éprouvant un profond respect pour l’Empire ottoman et la Sublime Porte, nous devons convenir qu’aujourd’hui, la Turquie est tout sauf laïque.

L’idée, à travers l’Europe, aurait été de simplifier le tout en imaginant un marché unique dans lequel on essaye de parler la même langue et le même droit des contrats. Le droit accompagne la culture, il est la pacification de la guerre. On dit communément que lorsque les armes se taisent, le droit parle. Lorsque les hommes contractent, c’est que la guerre a cessé et qu’ils échangent. Le droit a donc une valeur capitale mais au lieu de faire un droit européen, on s’est arrangé pour produire des directives internes qui devenaient un quatrième degré de juridiction propre à notre pays.

Après avoir rédigé de multiples rapports, commission sénatoriale etc, j’ai décidé de cesser toute navette parlementaire ou sénatoriale. J’ai vu des choses hallucinantes qui visaient à renforcer notre protectionnisme et à attiser le sentiment anti-européen. L’idée était de faire en sorte d’embêter les autres par tous les moyens. La réforme des ventes publiques est un exemple parlant, elle a fait l’objet d’une première réforme en 2011 avant d’être de nouveau amendée, nous en sommes à présent à la modification de la réforme exposant trois.

Face à l’absence d’effort des différents acteurs, l’Europe est devenue ce monstre administratif dans lequel on ne connaît pratiquement aucun commissaire. Le Tafta compte entre 800 et 900 négociateurs, alors que l’Europe n’en dispose que d’une quarantaine. La puissance de feu joue énormément. C’est dommage car nous avions un très beau projet mais il est grand temps d’arrêter les frais.

 

Quelle révolution majeure sommes-nous en train de vivre ?

Nous sommes désormais passés à une phase de mondialisation que les gens n’ont pas vu venir et anticipée. Nous sommes dans un changement de paradigme qui se produit environ tous les 3 ou 4 siècles, nous assistons à une véritable compression de l’espace-temps. J’ai eu la chance d’avoir Paul Virilio comme intervenant, ce dernier a beaucoup travaillé sur la notion d’accident et d’espace-temps. Une civilisation était considérée comme supérieure à une autre lorsqu’elle allait plus vite.

Rome a eu la suprématie sur Athènes car ils annonçaient le début ou la fin d’une guerre grâce à un cavalier alors que l’autre était encore à pied. Nous sommes arrivés à une optimisation absolue de la notion d’espace-temps et à une telle célérité qu’aujourd’hui, la notion même de logistique ne vaut plus rien : un container transporté entre Shanghai et le Havre coûte 400 dollars.

La mondialisation est une réalité et Internet l’a confirmé. Le législateur, nos élus et tous les États nations n’avaient pas réellement réfléchi au problème de la mondialisation.

 

 

Comment construire une histoire dans une société de l’immédiateté ?

Twitter a introduit la génération 280 caractères. Robert de Vogüé, grand financier entre autres anciennement chez JPMorgan et KBC Bank me confiait que désormais, les gens ne lisent plus que le titre dans les communications financières. Il existe une certaine facilité et lâcheté que de résumer et réduire à un titre un flux d’information constant et régulier même s’il est évident que les gens ne peuvent pas tout absorber. Trop d’information tue l’information et désormais la notion de courage et de prise de risque n’existent plus. Certains paysans ont plus de bon sens que des polytechniciens ou des énarques et sont parfois capables d’articuler un raisonnement solide et bien étayé que des gens très diplômés ne sont pas capables de conduire.

 

Quelles sont les spécificités de la Chine ?

Nous étions associés avec l’état chinois que beaucoup taxent de « démocrature ». Cela fait 30 ans que nous travaillons avec la Chine et j’ai réfléchi significativement au sujet. Bon nombre de personnes ont des idées reçues sur la Chine mais elle est cependant la première puissance mondiale et il ne faut pas oublier que la Chine a 7 000 ans d’ancienneté durant lesquels ils ont eu cette position au coude-à-coude avec l’Inde.

Gandhi a commis l’énorme erreur de créer une sorte d’autonomie propre à l’Inde. Aujourd’hui, l’Inde accuse un retard de 30 ans dans la mondialisation et est complètement en marge. Si l’Inde est prétendument la plus grande démocratie, il n’en demeure pas moins que les castes persistent, que la corruption perdure et que c’est un pays à des années-lumière de la modernité.

Le coup de génie des Chinois consiste à avoir fait de l’Inde l’atelier du monde. Grand nombre de mes amis insistent sur le fait que lorsque Chine arrivera à 700-800 dollars de salaire moyen pour les cadres – ce qui est désormais le cas – elle-même mettrait un genou et rentrerait dans une logique occidentale.

La Chine, dont le pragmatisme est sans égal, a trouvé l’Inde comme atelier du monde, la Chine devenant non plus l’usine du monde mais les ateliers de recherche et développement du monde. Ils se sont ainsi assurés une certitude pendant pratiquement 20 ans et ont pris le contrôle de la zone grande Asie : de Singapour à la Corée, au Vietnam, à la Birmanie… La Chine s’inscrit dans une logique de suprématie absolue.

Par nature, celui qui envahit – le barbare – amène également une forme de culture même si cela se fait dans le sang et la violence. La culture des barbares a toujours amené du sang nouveau et a permis au fil des siècles de régénérer et modifier les royaumes et les comtés. Le cas de la Chine est assez extraordinaire et unique au monde.

La Chine a toujours sinoïsé l’ennemi et fait en sorte, quelques soient les invasions, que les barbares deviennent de culture chinoise. La Chine n’a jamais envahi quiconque à l’exception du Vietnam mais pour des raisons plus complexes et ils n’ont jamais eu de flottes de guerre. Leur vraie force aujourd’hui est d’être toujours dans cette même logique. Ils ont une compréhension occidentale de la mondialisation, de l’économie et de l’OMC mais ils ont la capacité d’être un tout.

J’ai rencontré des opposants au régime mais ils faisaient cependant tout pour la mère patrie. On ne se rend pas compte de la force extraordinaire de la diaspora chinoise, ils arrivent à se projeter jusqu’à la quatrième ou la cinquième génération alors que nous ne dépassons pas les deux générations. Nicolas Baverez indiquait que les démocratures ont la chance ne pas céder à la facilité de la démocratie qui consiste à aller chercher des voix juste avant les élections et de légiférer et réglementer à tour de bras pour satisfaire l’opinion du dernier fait divers.

 

Comment expliquez-vous la déconstruction de notre démocratie ?

Juriste de père en fils depuis des générations, je suis atterré par cette profonde déconstruction alors que le droit français était reconnu comme l’un des meilleurs droits au monde. Nous sommes en implosion totale, de nouveaux textes viennent massacrer les anciens et les codes de procédures pénales et civiles s’entrechoquent. Nous avons sabordé trois siècles de construction intellectuelle du droit. Le droit est à la fois littéraire et mathématiques, il est l’épreuve du temps.

 

Comment imaginez-vous l’avenir ?

Désormais, l’infiniment subsidiaire est devenu le principal et l’élément focalisant est devenu l’infiniment subsidiaire. C’est toute l’histoire de la presse d’aujourd’hui. Nous avons mis un terme à l’état d’urgence, dont acte. Nous avons fait un certain nombre de codes de procédures et de droit pénal de sorte qu’aujourd’hui, nous nous situons au-delà de la plupart des dictatures en matière de droit.

Nous évoluons dans une société où les juges ont perdu tout contrôle, même le procureur, qui est censé être le chef de la police, est écarté de nombreuses procédures. Le célèbre écrivain Jean Rostand déclarait être optimiste quant à l’avenir du pessimisme. Je trouve cela dommage car nous avons tout pour être heureux : jamais la science n’a été aussi loin, jamais nous n’avons franchi de telles limites en termes de recherches et de découvertes et nous avons du bonheur à amener à l’humanité.

L’homme dispose d’outils et il est presque sur la marche du temple divin : nous savons lire les lignes de l’ADN, l’intelligence artificielle est en pleine essor et nous avons une maîtrise et une réponse à beaucoup de nos questions existentielles alors que nous sommes dans un contexte catastrophique.

 

Qu’est-il en train de se jouer sur le plan « historique » ?

Nous nous inscrivons dans un contexte de mondialisation mais pour autant, nous refusons de comprendre les articulations de l’histoire et de dénouer leur complexité en privilégiant une lecture simpliste et définitivement manichéenne.

A mon sens, les attentats du 11 septembre incarnent un nouveau point de départ l’ouverture du 21ème siècle. Les ruines du 11 septembre ne s’adressent pas uniquement aux Américains mais également Européens. Francis Fukuyama avait déclaré avant de se rétracter que la chute du mur de Berlin consacrait la « fin de l’histoire », et que la démocratie devenait perpétuelle. Cette théorie tuait l’idée même d’histoire dans ce qu’elle a de violent et d’impromptu. L’histoire est par nature soudaine et non prévisible. Le 11 septembre fut un événement soudain et non prévisible qui nous a ramenés à la réalité selon laquelle l’histoire peut exploser à tout moment. Le 11 septembre marque la défaite de l’Occident et de notre suprématie. L’Occident s’est quasiment tout arrogé au cours du XXème siècle, la démocratie, le bon goût, l’art… Si l’on considère l’Histoire, qu’est-ce qu’un siècle sur 6000 ou 7000 ans d’humanité ?

 

Quelle est la gravité de la situation dans laquelle se trouve la France ?

Si l’Europe est malade au sens des grands continents, je pense que la France est l’un des pays les plus malades d’Europe. Le pays est dans une déconstruction beaucoup plus grave que l’on ne l’imagine et on se refuse à voir les réalités en face.

Aujourd’hui, l’ascenseur républicain est cassé mais surtout science et progrès ne riment plus avec bonheur, peut-être pour la première fois dans l’humanité. Le progrès était toujours synonyme de source de bonheur alors que désormais, ce n’est plus le cas, il devient source de flicage, et plus personne ne pose des barrières.

Je connais très intimement la culture cyberpunk et la culture de la science-fiction que l’on a ensuite désigné par films d’anticipation. J’ai une cinémathèque d’environ 50 à 60 000 films : des courts métrages, des films d’essai, des tentatives cinématographiques avortées, j’ai même récupéré des films qui ne sont jamais sortis.

Depuis pratiquement 10 ans, plus aucun film de science-fiction ne sort car tout a été pensé et que désormais la réalité a dépassé la fiction. La notion de déplacement dans l’espace-temps est la seule chose qui appartient encore au domaine de la science-fiction, il est étudié mais pour l’heure, il n’a encore été réalisé qu’à travers des électrons.

En dehors de cela, tout a déjà été traité. Mon père disait que Jules Verne avait été le premier auteur de science-fiction. Je pars du principe que tout ce que l’on écrit en projection et en scénario appartient déjà au domaine de l’acquis. Da Vinci désignait l’art comme « une chose mentale » (cosa mentale). Il m’arrive souvent de me faire violence dans mes œuvres, je vois le volume, je le modélise et ensuite il faut incarner ce volume parce qu’on est humain. On ne peut penser que ce qui existe.

 

L’intelligence artificielle est-elle un danger ?

L’intelligence artificielle existe en réalité depuis 30 ans, les établissements bancaires utilisaient déjà des algorithmes, sans parler du THF… Les outils d’aide à la décision, le datamining et la business intelligence existent depuis longtemps.

Arrêtons de galvauder et de diaboliser l’intelligence artificielle, nous avons presque le sentiment que nous accouchons d’une nouvelle religion alors qu’elle existe depuis fort longtemps.

 

En quoi et comment votre groupe a-t-il toujours été avant-gardiste ?

Nous avons beaucoup d’ingénieurs et de chercheurs étrangers au sein de notre groupe qui cherchent à partir. Je les aide à repartir dans leur pays d’origine, ou là où ils souhaitent s’expatrier. À l’époque, je prenais des participations, non pas à des fins capitalistiques, mais pour les soutenir en leur apportant la mise de départ. Nous avons ainsi pu disposer de correspondants dans le monde entier, que cela soit dans les pays de l’Est, en Israël ou au Canada.

Nous étions sur Internet dès 1985. Nous avons toujours eu 10 ans d’avance dans le groupe avec le souci permanent de maintenir cette avance en ayant une double lecture dichotomique. Nous nous interrogeons d’un côté sur ce qui va se passer dans 5 ou 10 ans et de façon concomitante sur ce qui peut permettre de réaliser concrètement des fonds propres ou du résultat net afin de ressourcer ce qui est dévoreur de fonds propres.

La R&D requiert par nature des fonds de roulement positifs. Internet a introduit la mondialisation et tout peut se dématérialiser. Si on se réfère au théorème de Pythagore selon lequel tout est nombre à l’exception de l’âme et de l’émotion, on peut donc dématérialiser pratiquement 99 % de notre civilisation. Il est évident que tout va migrer vers la révolution numérique dont Internet est le principal support mais pour autant, on tend vers le « glocal » combinant simultanément le local et le global.

Nous avons beaucoup de marchés locaux et nous étudions sur Internet tout ce qui concerne les marchés mondiaux depuis la nuit des temps, y compris le marché de l’art qui ne peut fonctionner que de manière mondiale comme les marchés financiers ou les matières premières. Nous avons toujours une approche historique, théorique, scientifique et aussi très pragmatique dans la création de société ex nihilo.

 

Publicités

Sous les crânes et les épaves gît la Demeure du Chaos (Arte/Tracks)

2018/03/03 Commentaires fermés

Sous les crânes et les épaves gît la Demeure du Chaos

Dans la banlieue huppée de Lyon, ce domaine hors du commun bardé de rouille et de peinture abrite un haut lieu du marché de l’art. Visite guidée par son créateur, le plasticien excentrique et homme d’affaires thierry Ehrmann.xXx

Pour une exploration en images et longueur de La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos, c’est par ici :

–> https://youtu.be/TbAEk4O6flc
–> https://youtu.be/F1UtZJD8tQQ

Nous avons laissé parler Thierry Ehrmann, personnage aux multiples facettes, qui nous a accueilli chez lui et nous a ouvert de nombreuses portes.

Exploration visuelle et auditive complète ici http://bit.ly/tracks-DDC de 30mn hallucinante

Arte Tracks :

http://tracks.arte.tv/fr/demeure-chaos-thierry-ehrmann

À 10 kilomètres de Lyon, Saint-Romain-au-Mont-d’Or est une commune à flanc de collines qui fleure une tranquillité immobile.

Au détour d’une ruelle escarpée bordée de murs en vieille pierre surgit la bête : c’est la Demeure du Chaos, un ancien relais de poste du XVIIe siècle transformé depuis l’an 2000 en musée à ciel ouvert et siège de l’entreprise Artprice.

Les 9000 mètres carrés qui enserrent le bâtiment principal abritent 5400 œuvres d’art hétéroclites, faites de 4000 tonnes de métal…
Cadavres d’hélicoptère, d’avion, épaves de bolides ayant servi au trafic de drogue jonchent le sol. Sur les murs, entre les barres de fer et les gravures ésotériques, des portraits pochoir de philosophes côtoient ceux de terroristes et de présidents.

Derrière une barrière enchaînée, une roche d’origine inconnue sommeille dans son cratère et plus loin un morceau de sous-marin nucléaire trône au sol, faisant face à un bunker imposant aux parois rongées par l’acide.

Neuf gigantesques crânes de métal dispersés sur le domaine accueillent les visiteurs de leur regard vide : la légende prétend qu’on peut les contrôler depuis l’Internet, pour qui sait trouver son chemin…

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos – site officiel
Page Facebook : 1,6 millions d’abonnés
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos – site officiel
www.demeureduchaos.org

Chef d’orchestre de cette destruction créatrice, Thierry Ehrmann est un des pionniers de l’économie numérique. Héritier d’un industriel de la chimie, il crée en 1987 le Groupe Serveur et fait partie de la génération Minitel, à l’instar du patron de télécom et de presse Xavier Niel.

Dans les années 1990, il crée les premières bases de données juridiques en France. Son grand œuvre et son gagne-pain, c’est l’entreprise Artprice, fondée en 1997 .

Après avoir acquis des annuaires et catalogues de salles des ventes, l’alchimiste numérique entreprend de constituer une base de donnée enregistrant et retraçant les transactions d’oeuvres d’art.

En remontant le plus loin possible dans le temps et couvrant le plus d’espace (comme la Chine), Artprice devient un lieu incontournable du marché de l’art, grâce à ses index de prix et ses données inédites.

Avec un marché de l’art en plein boom, les vieux grimoires ont prouvé leur valeur : Thierry Ehrmann semble avoir transformé le papier en or…
Artiste plasticien auteur de la plupart des sculptures qui ornent son domaine, l’homme d’affaire n’est pas vu d’un bon œil par ses voisins qui l’accusent d’enlaidir la commune et de pervertir son histoire.

Dix-huit procédures judiciaires ont opposé Thierry Ehrmann à la commune de St Romain depuis 1999, jusqu’à ce qu’il saisisse la Cour européenne des Droits de l’Homme contre la France en 2017. Code de l’urbanisme contre droit à la création, le duel n’est toujours pas arrivé à son terme.

Pendant que la bataille judiciaire fait rage, le Musée de l’Organe (nom donné à la surface de la demeure) accueille gratuitement les visiteurs depuis 2006 et annonce en recevoir 120 000 par an. Le musée organise tous les deux ans une « Biennale Borderline », lieu de performances et d’expérimentations en tous genres :

suspensions, insertions de puces RFID, gerbes de sang… Dans la Demeure du Chaos, qu’affectionnait particulièrement le grand chef français Paul Bocuse, des invités de marque se sont succédés, comme l’auteur se SF américain Norman Spinrad.

En somme, Thierry Erhmann n’est pas un de ces chevaliers blancs de l’Internet qui veut libérer la donnée et l’offrir au peuple, ni un golden boy de la « nouvelle économie » au sourire immaculé.

C’est un pirate à l’abordage du vieux monde qui amasse de l’information pour l’enfermer dans ses coffres, distribue son butin dans ses rangs et dessine patiemment l’avènement d’un nouveau monde.
Pour ce pionnier du réseau, le Cyberespace est un nouveau continent où l’on peut faire la nique à ses ennemis, à l’État, aux vieux pontes du marché de l’art.

Sa Demeure du Chaos est un signe visible de cette conquête, une éruption sombre et barbouillée, l’énoncé d’une énigme irrésolue.
Afin de faciliter votre exploration de la Demeure, Tracks vous offre un reportage audio de notre visite des lieux.

Nous avons laissé parler Thierry Ehrmann, personnage aux multiples facettes, qui nous a accueilli chez lui et nous a ouvert de nombreuses portes. Chef d’entreprise, artiste, gourou illuminé : à vous de vous faire une idée de son œuvre en vous laissant porter par ce récit en immersion.
Exploration visuelle et auditive complète ici http://bit.ly/tracks-DDC
La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos HQ Artprice

http://tracks.arte.tv/fr/demeure-chaos-thierry-ehrmann

Artprice : le record pour Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci démontre que l’Industrie Muséale (R) révolutionne le modèle économique du Marché de l’Art

2017/11/20 Commentaires fermés

Le consensus d’estimation du prix pour le tableau Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci a été atomisé, à la grande surprise de certains observateurs, choqués et sidérés par le montant final de l’enchère : 450,3 millions de dollars. En tant qu’Auteur et concepteur de l’Industrie Muséale ® qui révolutionne le modèle économique du Marché de l’Art, Artprice qui est au cœur de cette fusion entre le Marché de l’Art et le monde de la Finance se doit d’intervenir.

Artprice sollicitée par de très nombreux médias en sa qualité de Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art, démontre de manière incontestable dans le présent communiqué que le montant de cette adjudication est l’aboutissement d’une construction d’un prix où émotion incontrôlée et risque inconsidéré sont totalement absents.

Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

Leonardo da Vinci, Salvator Mundi

thierry Ehrmann fondateur et PDG d’Artprice: « Si on relit attentivement chacun de nos communiqués sur le site homologué de l’AMF et nos études sur l’Industrie Muséale ® dont Artprice a entièrement conceptualisé le modèle économique dès 2005, on se rend compte que notre département d’économétrie et statistiques a préparé le Marché de l’Art depuis des années à ce prix. Nous avions émis pour le Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci une fourchette de 450 à 500 millions de dollars comme le rappelle l’Agence de presse AOF.

En effet nous avons été les seuls à déclarer à maintes reprises par des études (Document de référence AMF) que le record se dirigeait inexorablement vers le cap du milliard de $ avec un palier à 500 millions de $. C’est chose faite avec l’adjudication du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci.

Nous évoquons cet incroyable prix dès Février 2015. Nous sommes désormais pratiquement à mi-chemin, et il est inéluctable que notre prévision se vérifie d’ici 2020. » Le Marché de l’Art aura des gaps à combler de records compris entre Les Femmes d’Alger de Pablo Picasso à 179,4 m$ en 2015 et les 450,3 m$ du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci.

Les derniers records en Art Contemporain (anciennement le segment de second plan du Marché de l’Art) avec le Basquiat le propulsent dans le nombre croissant d’artistes ayant dépassé le seuil des 100 millions de dollars aux enchères.

Ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre Picasso, Modigliani, Bacon, Giacometti, Munch, Warhol et Basquiat qui est un contemporain ! Il s’agit pour le Basquiat, en prenant tous les paramètres en compte, d’un véritable marqueur économique pertinent avec une performance que le Marché de l’Art n’avait jamais atteinte pour l’Art contemporain qui sera elle-même dépassée cette année sur ce segment.

Ce n’est pas pour rien que Christie’s a eu un coup de génie en intégrant le Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci dans une vacation d’Art Contemporain au lieu de la traditionnelle vente en section Old Masters, où la finance, la Banque et le Marché de l’Art ne faisaient plus qu’un.

Preuve en est, selon les dires du photographe américain qui raconte pour Europe1 « la folle séquence de 19 minutes, atteignant des sommets encore inimaginables quelques instants auparavant, de l’avis même des spécialistes. Le tout dans une tension qui rappelle celle des salles de marchés de Wall Street. »

A vrai dire, tout cela est fort logique. De manière très indépendante, Artprice a formalisé et protégé au titre de la propriété intellectuelle depuis des années le concept économique et financier de l’Industrie Muséale®.

Grâce à nos banques de données, les plus exhaustives du Monde, ce qui fait d’Artprice le Leader mondial de l’information du Marché de l’Art depuis 20 ans, en partenariat de longue date avec le puissant groupe étatique Chinois Artron, ce concept novateur de l’industrie muséale engendré par Artprice est devenu une science économique respectée et enseignée qui chaque jour, se valide de manière irrévocable.

thierry Ehrmann: « Cette nouvelle science économique dans le Marché de l’Art aspire implacablement les prix vers le haut. Premièrement, nous avons très vite observé le caractère exponentiel de la création des Musées dans le Monde. Effectivement selon notre méta étude, il s’est construit plus de Musées entre le 01/01/2000 et le 31/12/2014 que durant tous les XIXème et XXème siècles.

De même il se construit chaque année 700 musées sur les 5 continents à caractères internationaux avec un minimum de 4500 œuvres d’Art. Le soft power entre les grandes puissances comme la Chine qui domine désormais les USA sur le Marché de l’Art est un moteur géopolitique puissant pour le développement exponentiel de l’industrie muséale®. »

C’est donc cette industrie dévoreuse de pièces muséales qui est le facteur majeur de la croissance spectaculaire du Marché de l’Art. Le Marché de l’Art est désormais mature, liquide et efficient, offrant des rendements de 12% à 15% par an pour les œuvres supérieures à

100 000$. Pour une œuvre muséale supérieure à 1 million de dollars on atteint un rendement exceptionnel. Les œuvres millionnaires sont désormais monnaie courante en ventes publiques.

De nombreux fonds, au même titre qu’un nombre très important de Banques de gestion face au spectre des taux négatifs des grandes banques centrales et constatant la résistance du Marché de l’Art face aux pires crises financières et économiques de ces 17 dernières années, ont levé des fonds colossaux pour devenir des acteurs économiques de l’Industrie Muséale ® au cœur du Marché de l’Art.

Ces fonds de la grande finance et de l’industrie bancaire retrouvent leurs profits habituels dignes de ce nom avec l’assurance d’un Marché de l’Art efficient mature et liquide.

Par les outils d’aide à la décision d’Artprice qui sont très proches des écrans financiers Bloomberg, Artprice distribue des « Artprice Screen ® »  au monde de la finance et de la banque. Les chiffres sont là : en 2005 moins de 7 000 comptes clients de la finance et de la Banque étaient clients d’Artprice. Il s’agissait essentiellement du Private Banking et Family Office.

Ce sont désormais plus de 36 000 grands comptes incluant les Banques de dépôt ordinaires qui placent les écrans Artprice dans leur système informatique de gestion. On peut donc parler sans contestation possible d’une véritable révolution historique pour le Marché de l’Art.

Les projections en cours de la vente des abonnements « Artprice Screen ® » au monde de la finance et de la banque sont susceptibles de faire exploser le CA d’Artprice.

Les projections en cours de la vente des abonnements « Artprice Screen ® » au monde de la finance et de la banque sont susceptibles de faire exploser le CA d’Artprice qui est seul sur ce Marché de l’Art financiarisé où il possède par sa R & D et ses dépôts en propriété intellectuelle un monopole parfaitement légal résultant de son innovation, de sa recherche et son développement. Le label étatique BPI d’entreprise innovante le confirme pleinement.

De même Artprice constate que les grands musées à l’instar des salles de marchés sur les 5 continents se dotent chacune de dizaine d’écrans (Artprice Screen Multi User), les transformant en opérateurs financiers.

Chaque année Artprice, dans le strict respect des lois européennes, américaines et droit interne français sur les données personnelles, analyse son Big Data et ses algorithmes prémices de l’intelligence artificielle. Ce sont donc chaque année plus de 18 milliards de logs, gratuits ou payants (requêtes en temps réel) analysés par Artprice.

À partir des années 80, au moment où le Marché de l’Art commence à s’emballer, une série impressionnante de constructions, extensions, rénovations affecte le monde des musées dans les métropoles et les villes moyennes, mobilisant les architectes les plus réputés.

Parallèlement dès 1990, toute une génération d’industriels désirant imprimer durablement leur présence dans leur pays respectif se sont mis à bâtir un nombre incroyable de musées d’art contemporain, notamment en USA, Europe, Proche et Moyen-Orient et Chine.

Les musées sont de plus en plus monumentaux, d’une architecture grandiose et spectaculaire. Le dernier en date, le Musée du Louvre Abu Dhabi réalisé par le célèbre architecte Jean Nouvel.

Le musée a désormais une vision industrielle de rentabilité, en répondant à cette question: combien faudra-t-il de temps pour un retour sur investissement ? Ce qui est le propre de l’Industrie Muséale® développée par Artprice.

A contrario, l’économie du spectacle vivant confirme encore, en 2017, l’article fondateur de Baumol et Bowen qui met en évidence un différentiel de productivité touchant les arts, et particulièrement le spectacle vivant. En effet, pour jouer une pièce de Molière, il fallait en 1664 deux heures et douze acteurs. En 2017, il faut toujours deux heures et douze comédiens : aucun gain de productivité en plus de trois siècles.

L’Industrie Muséale® se base sur des données fondamentales

L’Industrie Muséale® se base sur des données fondamentales : la mutation du musée où l’on passe d’un concept issu du siècle des lumières dont l’origine est en France et où la fonction première est la confiscation des œuvres d’art aux aristocrates et l’Église pour les montrer au peuple par la volonté de Napoléon Bonaparte. Ce que les Sociologues appellent « la migraine du conservateur » par un parcours et une collection inscrite dans un ordre invariable. En effet, en moins de 30 ans, le musée qui est né en Europe et principalement en France au 18ème siècle était réservé à une élite jusqu’en 1980, dans sa première période, le musée échappe à toute logique économique pour se résumer à une mission de conservation sous le regard de l’institution publique.

Ces mêmes institutions publiques, 20 ans plus tard, ont franchisé le Musée du Louvre à Dubaï et le Centre Georges Pompidou à Metz. On peut donc vraiment parler de révolution culturelle quand la France, par ses plus hautes autorités conçoit désormais de franchiser le Louvre au même titre que le Guggenheim.

A l’image des cathédrales qui se dressaient autrefois vers le ciel, le Guggenheim attire les pèlerins venus contempler cette expression formelle apparemment miraculeuse : un monument dont l’évanescence et la géométrie hors du commun contribuent à imposer une impression collective de chaos

Désormais depuis les années 80, Peggy Guggenheim, précédée par le visionnaire André Malraux, a démarré la mutation historique de la fonction et de la définition du musée.

Pour autant, Artprice démontrera que la maladie spécifique des musées « la migraine du musée » qui se diagnostique par un parcours immuable et figé de la collection du musée dans la période 1850/ 1980 est désormais définitivement guérie par la « révolution culturelle des musées ».

La nouvelle conception de ces derniers constitue, plus qu’un vestige d’un capital symbolique, une réponse au temps libre du public en offrant un espace où règnent désormais les masses médias, le virtuel, les activités culturelles gratifiantes et les collections spectaculaires au cœur d’une expérience spatiale où les visiteurs se comptent, sur chaque continent, en millions.

Artprice sera la première à codifier le terme « d’Industrie Muséale® ». En effet, le musée, affranchi de sa contrainte étatique de conservation, doit se concevoir comme une industrie. En règle générale, il faut des investissements lourds sur une période de 8 à 10 ans pour créer, concevoir, construire et acquérir la collection du musée.

Une fois ces investissements lourds effectués, l’ouverture au public n’est pas limitée en nombre comme dans les arts vivants et les charges structurelles se résument principalement à de la maintenance, du marketing et de la restauration éventuelle de la collection. Désormais le musée a la capacité d’intervenir dans le Marché de l’Art comme acteur de référence.

Cette logique commerciale est poussée très loin par le Musée du Louvre qui commercialise sa marque vers des pays prospères comme les États-Unis ou les pays du Golfe. Mais le mot de la fin, de cette présentation de l’Industrie Muséale ® dans le monde en 2017 par Artprice revient à Malraux dans Le Musée imaginaire, où il s’attache en 1947 à analyser le phénomène muséologique :

« Le rôle des musées dans notre relation avec les œuvres d’art est si grand, que nous avons peine à penser qu’il n’en existe pas et qu’il en existe chez nous depuis moins de deux siècles. Le XIXe siècle a vécu d’eux, nous en vivons encore et oublions qu’ils ont imposé aux spectateurs une relation toute nouvelle avec l’œuvre d’Art. Ils ont contribué à délivrer de leur fonction les œuvres d’Art qu’ils réunissaient ».

Le Musée imaginaire de Malraux, où une fois de plus, ce visionnaire hors norme avait déjà écrit que: « le musée au 21ème siècle sera le lieu unique de tous les arts où convergeraient toutes les cultures, les générations et les différentes strates sociales ».

C’est à ces questions qu’ont su répondre avec génie l’acheteur et son pool financier du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci mais aussi bien sûr l’audace de Christie’s cette semaine, qui vient de prendre un avantage spectaculaire face à sa rivale de toujours Sotheby’s. Cette dernière prépare dans les mois qui suivent, selon nos informations de source sûre, une réplique historique pour le Marché de l’Art face à sa rivale de toujours Christie’s qui vient de prendre un temps d’avance exceptionnel dans ce célèbre duopole.

Si ce prix peut paraître démesuré pour certains au premier abord, il faut cependant qu’ils le mettent en perspective avec d’autres chiffres et raisonnement économique tangibles pour comprendre leur erreur d’appréciation.

Cette semaine par exemple, il s’est échangé 780 millions d’euros à la Bourse sur la seule action Altice.

Autre chiffre parfois avancé, l’équivalence du prix du Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci avec celui d’un Airbus A380. C’est exact, mais combien coûte la maintenance de cet avion tout au long de ses années d’exploitation ? Tout cela avec une durée de vie limitée, pour finir un jour dans un cimetière d’avions, à l’abandon. Cette comparaison est donc incohérente et profondément injurieuse.

En effet, le tableau de Leonardo Da Vinci, lui, est éternel et ne demandera pas un budget faramineux pour son entretien. Il prendra même de la valeur au fil des années. Des millions de personnes pour le voir apporteront leur contribution à travers la billetterie qui est un flux financier de cash, les produits dérivés, etc. que ce soit sur le lieu d’exposition habituel ou au cours d’une exposition itinérante à travers le Monde, qui est une tendance commerciale qui se confirme chaque année un peu plus.

C’est ce calcul d’une très grande limpidité qui a été fait par les investisseurs en amont, avec un timing très précis pour parvenir à la rentabilité. Cette acquisition est donc tout, sauf un acte irraisonné. C’est au contraire un investissement très organisé sur le moyen/long terme, il s’agit au regard des normes IFRS/IAS d’un actif corporel dégageant un free cash flow.

thierry Ehrmann: « La valeur ajoutée d’Artprice c’est de posséder la banque de donnée artistes cotés la plus importante du Monde (700 000), le nombre le plus important de résultats aux enchères, 126 millions depuis des siècles (de 1700 à nos jours) avec la méthode des ventes répétées qui permet de calculer une variation de prix, les multiples indices d’Artprice étant ensuite construit sur la base de ces variations individuelles.

Cette méthode vise à éliminer l’impact de l’hétérogénéité, chaque variation de prix étant calculée à partir de multiples transactions portant sur la même œuvre d’art grâce à la traçabilité parfaite d’Artprice sur 3 siècles de Marché de l’Art. Cela permet d’anticiper la construction d’un prix, comme nous l’avons fait pour cette vente historique. Surtout que nous disposons également d’indices spécifiques et d’outils économétriques qui sont autant d’aides à la décision.

C’est cette valeur ajoutée unique au Monde qui fait d’Artprice le Leader mondial, et qui est très prisée justement par les plus grands musées mondiaux afin de cibler au mieux leurs futurs achats, et donc affiner au mieux leur modèle économique et la rentabilité attendue de leurs nouvelles acquisitions ».

Le montant atteint par Salvator Mundi de Leonardo Da Vinci propulse le Marché de l’Art dans une nouvelle ère, en changeant d’échelle la grille de prix en vigueur. En remontant d’autant le niveau du record, il est inéluctable que le prix atteint jusqu’alors pour de nombreux artistes prestigieux va remonter d’un cran. Il n’est pas impossible de voir sous peu un Basquiat à plus de 200 millions de $, tout est possible désormais avec le record de ce 15 Novembre 2017.

En 2018 Artprice auteur et concepteur de l’Industrie Muséale® depuis 1999 met en ligne la plus vaste Banque de données au Monde sur les Musées Fine Art 

Artprice est l’auteur et le concepteur unique de l’Industrie Muséale®. Depuis près de 20 ans Artprice accompagne la mutation de ses clients, les Musées de Fine Art, qui représentent un de ses cœurs de cible économique. La demande du Musée est essentiellement une migration vers le numérique, l’Internet et les réseaux sociaux.


Artprice dispose d’une trentaine de DNS avec les meilleurs génériques mondiaux depuis 1996 sur les Musées qui génèrent un très gros volume d’activité. Il est bon de rappeler qu’Artprice connaît parfaitement l’univers muséal et son fonctionnement interne avec son siège social le célèbre Musée d’Art Contemporain L’Organe gérant La Demeure du Chaos / Abode of Chaos dixit The New York Times.

Ce Musée d’art contemporain (3600 reportages en 18 ans) qui a fait largement ses preuves en étant d’une part le 1er Musée français à être inscrit au Registre du Commerce des Sociétés en 1999 et d’autre part en se classant comme 1er Musée d’Art Contemporain privé en Rhône Alpes Auvergne avec 120 000 visiteurs par an. (Toutes ces informations sont sur les documents de référence Artprice sur le site homologué de l’AMF).


Cette Banque de données par son nombre de clients Musées sera en 2018 au cœur de la stratégie d’Artprice. Le chiffre d’affaires sur l’Industrie Muséale® est colossal. Artprice possède, par son savoir-faire issu du Musée l’Organe son siège social et sa propre R&D, une gamme de produits et services numériques couvrant tout le spectre des demandes d’un Musée où qu’il soit dans le Monde en 2018.

Artprice fera bénéficier ses clients Musées présents sur sa Banque de données des 4,5 millions de membres ultra qualifiés. Les nombreux dépôts et brevets au titre de la propriété intellectuelle donne à Artprice une position incontestable de Leader mondial sur l’Industrie Muséale® et un temps d’avance définitif.

Un communiqué financier extrêmement précis sera diffusé en information réglementée début Décembre 2017

www.artprice.com Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 657 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2016 publié en mars 2017 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l’Art Contemporain 2016 d’Artprice est accessible gratuitement à l’adresse:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d’ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit « The New York Times », thierry Ehrmann, artiste et fondateur d’Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l’art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm et https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter: https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom & https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos http://goo.gl/zJssd https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice:
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

LE PROJET « DEMEURE DU CHAOS » DE L’ARTISTE FRANÇAIS THIERRY EHRMANN FONDÉ SUR LES BOULEVERSEMENTS DU 21ÈME SIÈCLE – TRADUCTION DU REPORTAGE ATLAS OBSCURA

2017/11/15 Commentaires fermés

La traduction intégrale du reportage d’Atlas Obscura est assurée par Richard Summer. Le texte français est à lire sous la présentation d’Atlas Obscura.
Le texte original en anglais figure sous le texte en français avec lien du reportage d’Atlas Obscura.

La traduction intégrale du reportage d’Atlas Obscura est assurée par Richard Summer. Le texte français est à lire sous la présentation d’Atlas Obscura. Le texte original en anglais figure sous le texte français avec le lien du reportage Atlas Obscura Ce reportage très intime et novateur sur La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit the New York Times (1999 / 9 novembre 2017) est édité par le célèbre site Atlas Obscura, un blog mondialement connu sur les merveilles cachées du monde avec ses 18 millions de lecteurs. Soyez prudent, la lecture d’Atlas Obscura peut devenir addictive !

Installez vous confortablement dans votre fauteuil préféré avec Atlas Obscura entre les mains, vous venez d’embarquer pour un voyage extraordinaire grâce à ce guide unique de l’étrange, des mystères et des merveilles : celles qui sont juste à côté de chez vous, celles qui sont à l’autre bout du monde. Au fil des continents, vous découvrirez : la porte de l’enfer du Turkménistan, les secrets des catacombes de Paris, les écorchés de Fragonard, les tunnels abandonnés de la petite ceinture de Paris, les cercueils suspendus sur une falaise aux Philippines, un hôtel monumental et défiant le ciel en Corée du Nord, la crypte des capucins de Rome décorée d’ossements humains, le premier télégraphe optique à Saverne, le pont suspendu le plus vertigineux du monde, l’île des chats au Japon, la ville fantôme de Tchernobyl… Atlas Obscura révèle les lieux les plus étranges et curieux du monde. Laissez votre curiosité devenir votre boussole. Soyez curieux sans modération, tournez les pages, découvrez, relisez, re-découvrez. La vie est courte. Notre planète est remplie de merveilles et curiosités… Ce livre ou notre site internet sera votre guide ! C’est un livre de « culture internet » à dévorer. Il est presque impossible de ne pas tourner la page suivante, et la suivante, et la suivante… Atlas Obscura

Headquarter Artprice

atlas-obscura

Le projet « Demeure de Chaos » d’un artiste français est fondé sur les bouleversements du 21ème siècle

Thierry Ehrmann utilise des crânes géants, des voitures calcinées et des amas de ferraille pour représenter le désordre mondial.

BY HUDSON LINDENBERGER

NOVEMBER 9, 2017 ATLAS OBSCURA

La traduction intégrale est réalisée par Richard Summer

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit The New York Times. ALL PHOTOS Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos dixit The New York Times. ALL PHOTOS Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Le paysage bucolique derrière le petit hameau de Saint Romain au Mont d’Or semble l’endroit le moins probable où trouver une des expositions d’art les plus provocantes de France. Niché dans les collines autour de Lyon et entouré de résidences centenaires construites avec les pierres dorées local, le cadre semble plus adapté à un paysage de Claude Monet qu’à un regard troublant sur la condition politique du monde contemporain.

Ainsi, à l’arrivée, lorsqu’on découvre le mur extérieur de La Demeure – noirci, délabré, recouvert de visages peints, de manifestes et de slogans – la surprise est garantie. Et… il faut bien le dire… c’est toute à fait voulu. Selon, Thierry Ehrmann, l’homme derrière La Demeure du Chaos (The Abode of Chaos), « le but de mon travail artistique est d’inciter à la réflexion, aux choix que nous faisons et à notre avenir collectif ».

Il y a une trentaine d’années, lorsque M. Ehrmann a acquis son énorme domaine du dix-septième siècle, ses nouveaux voisins n’avaient aucune raison à se douter de sa motivation, car, en tant que fondateur et PDG de plusieurs sociétés de l’internet (y compris Groupe Serveur et Artprice) thierry Ehrmann était déjà l’un des entrepreneurs majeurs, très connu en France. Cependant, une fois installé il a commencé à laisser à nouveau libre cours à sa passion pour l’art.

La Demeure du Chaos se trouve à Saint Romain au Mont D’Or, près de Lyon, France. Ground Zero Sculpture monumentale. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure du Chaos se trouve à Saint Romain au Mont D’Or, près de Lyon, France. Ground Zero Sculpture monumentale. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Son premier projet pourtant était la création d’une espace vitale pour lui et sa famille, en transformant radicalement les bâtisses. Il a littéralement éventré les bâtisses en dégageant les vieilles cloisons et retirant les façades instables. Les outils mécaniques et industriels résonnaient jusqu’à tard la nuit. Il se passait quelque chose, mais le tout était caché derrière les anciens murs de sa nouvelle résidence.

Lorsque des terroristes ont détruit les gratte-ciels du World Trade Center à New York, Ehrmann était conscient de vivre un événement sismique, et il sentait le besoin de s’exprimer là-dessus: « le onze-septembre représente le vrai début du vingt-et-unième siècle et tout ce qui suit n’est que Chaos » dit-il. « Mon art met en évidence l’Alchimie qui est omniprésente autour de nous et à tout moment. »

Avec cette nouvelle motivation, son art a changé de cap et il a décidé d’exploiter le terrain autour de son domaine pour créer des œuvres qui soulignent les conséquences catastrophiques du 11 septembre sur la planète, avec des décisions de plus en plus motivées par la guerre, la colère, la haine et l’avarice. Il s’est lancé de plein cœur dans ce projet et a parsemé son terrain de ses sculptures reflétant le monde tel qu’il le perçoit… et il n’est pas arrêté depuis. Chaque événement important dans le monde déclenche une réponse artistique d’Ehrmann et son équipe d’artistes collaborateurs.

La Demeure de Chaos abrite 5,500 œuvres d’art différentes. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

La Demeure de Chaos abrite 5,500 œuvres d’art différentes. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Avec plus de 5,500 œuvres d’art différentes, on peut se sentir très vite submergé lors d’une visite à La Demeure du Chaos. Dès qu’on arrive, c’est un monde quasi post-apocalyptique qui nous accueille. Devant chaque mur, on ressent les regards perçants des visages célèbres et /ou malfamés peints sur toutes les surfaces. Chaque recoin du site semble abriter l’image d’un crâne. Les murs avec leurs peaux mutilées nous font penser à une zone de guerre, avec des énormes excroissances de poutres et tiges métalliques à des angles menaçants, qui semblent vouloir s’effondrer à tout moment.

Surplombant la maison principale, M. Ehrmann a construit une énorme plate-forme pétrolière pour nos rappeler les terribles dommages environnementaux provoqués par la marée noire du « Deepwater Horizon » en 2010. En dessous, on retrouve les visages de George W. Bush et d’Ossama Ben Laden surveillant la cour, tandis que Donald Trump, Fidel Castro et un singe souriant nous fixent avec leurs yeux.

La Demeure d’origine date du XVIIe siècle. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann


La Demeure d’origine date du XVIIe siècle. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

A côté des derricks, on retrouve un hélicoptère écrasé et des fourgons militaires calcinés. Ces éléments font partie d’une œuvre visant les effets destructeurs sur la planète des guerres de contrôle pour les ressources d’hydrocarbures. Sur les vingt dernières années, M. Ehrmann a travaillé avec des artistes collaborateurs de plusieurs pays qui ont souvent ramené des objets qui s’intègrent parfaitement au paysage voulu par leur hôte. Ainsi, à des endroits divers à travers le site on trouve des containers maritimes, un fuselage d’avion, des véhicules calcinés, un grand bateau… et suffisamment de ferraille pour construire un édifice.

Car thierry Ehrmann a une véritable passion pour l’acier brut. En été on aperçoit ses sculptures métalliques rouillées à travers le feuillage, souvent arborant des symboles divers, des silhouettes et des signes fondus dans leurs surfaces.

Le site muséal possède aujourd’hui neuf crânes monumentaux, chacun orné de symboles et d’œuvres d’art divers. Comme voulu par M. Ehrmann, leur effet est tout à fait dégrisant : “Nous sommes tous dans un état de décomposition, avançant vers la mort inéluctablement depuis la naissance… c’est mon choix personnel de ne pas l’oublier.”

L’acier est l’une de matières préférées de thierry Ehrmann. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann


L’acier est l’une de matières préférées de thierry Ehrmann. Flickr Creative Commons thierry Ehrmann

Une kyrielle de Maires du Saint-Romain au Monts d’Or a traité La Demeure Du Chaos d’horreur, d’abomination et de beaucoup d’autres adjectifs assassins. Ils ont exigé la remise en l’état d’origine des bâtiments et demandent que toutes les œuvres d’art soient cachées. Sur les dix-huit dernières années, les autorités locales ont redessiné les trajets de bus pour éviter La Demeure, rejeté toute demande pour des places de parking supplémentaires et distribué de nombreux flyers dénonçant La Demeure du Chaos. Cependant, malgré leurs attaques, le musée (le Musée l’Organe d’Art Contemporain abrite La Demeure du Chaos) qui est l’une des attractions les plus visitées de la région lyonnaise, attirant plus de 120,000 visiteurs par an. Elle est ouverte de 14 à 17 heures les samedis et dimanches, et l’entrée est libre et gratuite.

Le combat de M. Ehrmann avec les Maires du village ne s’est pas limité à une querelle locale. Depuis sa décision de partager sa vision artistique, les Maires du village lui font preuve d’un acharnement juridique permanent. Mais, disposant d’amples ressources financières M. Ehrmann n’a jamais cédé à la pression, et son combat est en train de modifier le statut de la liberté artistique en France et en Europe.

Le site du Musée d’Art Contemporain La Demeure du Chaos /Abode of Chaos abrite neuf crânes monumentaux. Flick Creative Commons thierry Ehrmann

Le site du Musée d’Art Contemporain La Demeure du Chaos /Abode of Chaos abrite neuf crânes monumentaux. Flick Creative Commons thierry Ehrmann

M. Ehrmann n’a pas hésité à faire appel des décisions de justice initiales à son encontre et le conflit a même fait l’objet de différents pourvois auprès la Cour de Cassation et de requêtes à la CEDH. Le 7 juillet 2016, après 17 ans de litige, Ehrmann a gagné une victoire très importante lorsque le Ministre français de la Culture a soutenu la mise en application d’une loi fondamentale garantissant la liberté d’expression artistique (Article 1er de la Loi n°2016-925 du 7 Juillet 2016 relative à la liberté de création, l’article 1er proclame: la création artistique est libre) , escamotant par ce fait la base de tout argument visant à faire disparaître La Demeure du Chaos. Néanmoins, même avec cette loi en vigueur, il sait que le combat n’est pas terminé. L’actuel Maire, Pierre Curtelin, s’est voué en vain à poursuivre la bataille.

En tout cas, quel que soit l’avenir de La Demeure du Chaos, une chose est sûre : M. Ehrmann et son équipe vont continuer plus que jamais à créer de l’art sur son site. Chaque événement bouleversant ou évolution inquiétante sera immédiatement évaluée par quelqu’un à La Demeure du Chaos pour son potentiel à inspirer une création artistique qui met en avant la folie du monde. Selon thierry Ehrmann “pour améliorer leur destin, les êtres humains doivent tout d’abord se rendre compte de leur mauvaise condition et envisager le pire ; ce n’est qu’à partir de ces constats que nous pouvons commencer à riposter et vouloir changer notre destin.”

Reportage Atlas Obscura: https://www.atlasobscura.com/articles/abode-of-chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain (épisode 2)

2017/05/18 Commentaires fermés

Regard(s) de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos
An eye on the Abode of Chaos/Demeure du Chaos by thierry Ehrmann, the author.

La Demeure du Chaos / Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain par thierry Ehrmann,
auteur, sculpteur, plasticien, photographe
The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,
author, sculptor, artist, photograph

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DXO ONE Camera

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

 

Regard de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain Shot with DxO ONE

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

 

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Retrouvez toutes les photos de thierry Ehrmann et libres de droit (Licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) ), sur Flickr :
https://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/albums/72157676803169034

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain

2017/05/11 Commentaires fermés

Regard(s) de thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos
An eye on the Abode of Chaos/Demeure du Chaos by thierry Ehrmann, the author.

La Demeure du Chaos / Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain par thierry Ehrmann,
auteur, sculpteur, plasticien, photographe
The Abode of Chaos/Demeure du Chaos Contemporary Art Museum by thierry Ehrmann,
author, sculptor, artist, photograph

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DxO ONE

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Intérieurs jour & nuit / Night and Day: the inside

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Nuit sur les Vanités / A glance at the Vanitas by night

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art ContemporainRegard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d'Art Contemporain

Regard de thierry Ehrmann sur la Demeure du Chaos/Abode of Chaos Musée d’Art Contemporain
Shot with DXO ONE Camera

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°35 exclusif Août 2016 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Classement Août 2016 N°35

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook rentre dans sa 4ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Il est certain que l’ensemble des 25 acteurs culturels vont terriblement souffrir des évènements du Bataclan puis du 14 juillet mais l’Art reste la meilleure réponse face à la violence aveugle depuis toujours.

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°35 exclusif Août 2016 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°35 exclusif Août 2016 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

L’état d’urgence à nouveau prorogé pour la 3ème fois, fragilise encore plus le monde de l’art, M. Le Prefet Michel Delpuech est très impliqué. Son intervention auprès du Musée des Tissus avec l’appui des Présidents Gérard Collomb (Métropole de Lyon) et de Laurent Wauquiez (Région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa v.-p. à la culture Florence Verney-Carron ainsi que la gestion du dossier par Madame la Ministre de la Culture Audrey Azoulay confirme le soutien des politiques.

Différents classements internationaux, mettent désormais Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de juin 2016 sont les suivants : 1,93 milliard d’utilisateurs. En France, 41 millions d’utilisateurs actifs dont 2,05 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français et centres d’art. Facebook a désormais une hégémonie sur les réseaux sociaux.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV.

Le Musée des Confluences explose le classement et sera certainement n°1 en 2017, il est déjà n°2 en terme d’engagement. Le Musée d’Art Contemporain de Lyon reprend sa place de 5ème.

La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son 1er rang avec 342 059 “J’aime”. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 4,8 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique qui progresse à un très haut niveau : 91. Pour information, moins de 5 musées nationaux dépassent les 300 000 “J’aime” avec un Engagement Logarithmique ≥80, ce qui démontre une communauté très active et très impliquée.

La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par un arrêt du 24 juin 2014, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I, contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2016 (soit 17 ans).

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame : “la création artistique est libre”

Une analyse poussée, tant sur le Grand Lyon la Métropole que sur les acteurs culturels nationaux, démontre sans ambiguïté, sur le secteur de la Culture, que Facebook est le seul réseau social à être corrélé au volume de visiteurs.

Chaque jour, l’ensemble des médias mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite aux dernières élections régionales.

Nous avons donc pris les 25 acteurs culturels du Grand Lyon la Métropole et leurs pages officielles Facebook qui sont de véritables marqueurs et E.R.P (Établissement Recevant du Public). Nous avons choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma et le Livre.

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°26 exclusif Novembre 2015 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2015/10/26 1 commentaire

CLASSEMENT NOVEMBRE 2015 N°26

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook est dans sa 3ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont contribué à donner une dynamique à ce classement. Pour rappel : Le Journal des Arts (Artnewspaper, Il Giornale del Arte… etc.), qui est la Bible de l’actualité de l’art à travers le monde, a établi un palmarès des grandes villes d’art : le vainqueur est Lyon. De même différents classements internationaux, mettent désormais Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone ou Milan. Notre classement de ce mois confirme celà en faisant rentrer deux acteurs culturels dans la cour des grands Européens (Fête des Lumières et Musée des Beaux-Arts).

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°26 exclusif d'Novembre 2015 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°26 exclusif d’Novembre 2015 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

 

Facebook Monde a mis en place une méthodologie de comptage extrêmement stricte des “J’aime” devenant ainsi le référent mondial le plus fiable.

Les chiffres clés Facebook d’octobre 2015 sont les suivants : 1,93 milliard d’utilisateurs. En France, 39 millions d’utilisateurs actifs dont 2,05 million de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français et centres d’art. Le Journal Le Monde affirme que Facebook détient plus de lecteurs que les 5 000 premiers journaux de la planète et a désormais une hégémonie sur les réseaux sociaux, Google+ et Twitter s’effondrant.

On notera que la Biennale d’Art Contemporain de Lyon reste sur sa poussée qui lui fera atteindre le seuil significatif de 50 000 “J’aime”, de même le Musée des Beaux-Arts de Lyon confirme définitivement sa place de n°2 voir de n°1 et rentre ce mois ci dans le club ultra-fermé des Musées aux plus de 200 000 “J’aime”. Enfin la Fête des Lumières passe comme prévu en octobre la barre mythique des 100 000 “J’aime”.

Le Musée des Confluences obtient le meilleur score des 25 acteurs en implication. Du jamais vu avec 15 460 “J’aime“ et 11 158 “En parlent“.

Pour l’Engagement Logarithmique (implication des membres sur l’acteur culturel avec 72 paramètres), la Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) conforte amplement son passage avec 260 089 “J’aime” correspondant, dans le cadre des acteurs culturels, à un niveau d’échelle européenne. Selon les chiffres officiels Facebook, c’est plus de 3,4 million de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique qui progresse à un très haut niveau : 90 pour 260 089 “J’aime”. Pour information, moins de 5 musées nationaux dépassent les 200 000 “J’aime” avec un Engagement Logarithmique ≥80, ce qui démontre une communauté très active et très impliquée.

La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par un arrêt du 24 juin 2014, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation de ses décisions FS-P+B+I, contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2015 (soit 16 ans). De même, sa vidéo tournée en drône 4K UHD fin avril, dépasse les 2 millions de vues en moins de 3 mois sur Facebook (1,3 million) et Vimeo (700k), ce qui vient corroborer les chiffres.
Une analyse poussée, tant sur le Grand Lyon la Métropole que sur les acteurs culturels nationaux, démontre sans ambiguïté, sur le secteur de la Culture, que Facebook est le seul réseau social à être corrélé au volume de visiteurs. Désormais, Twitter et Google+ ne constituent plus un référent fiable pour mesurer l’empreinte des réseaux sociaux.

Chaque jour, l’ensemble de la presse écrite et audiovisuelle mesure à partir de Facebook un secteur économique, un classement de personnalités publiques, etc… Le Monde, Le Figaro et d’autres médias ont d’ailleurs repris les algorithmes du Groupe Serveur & d’Artprice pour “scorer” et analyser l’effet des différents partis politiques suite aux dernières élections.

Nous avons donc pris les 25 acteurs culturels du Grand Lyon la Métropole et leurs pages officielles Facebook qui sont de véritables marqueurs et E.R.P (Établissement Recevant du Public). Nous avons choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma et le Livre.

On peut noter que la contre-culture véritable, engagée dans un combat, arrive au premier rang, face à des machines de guerre institutionnelles. 🙂

Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Ce mois-ci encore, Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos .

Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos Surveillance de masse par drone et satellite au coeur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

La Demeure du Chaos se doit d’investir le champ du législateur dans le cadre de ses fictions basées sur la dystopie. A ce titre, la loi sur le renseignement qui a été adopté mardi 9 juin après-midi en seconde lecture par le Sénat avec 251 voix contre 68 permet à la France de posséder le plus légalement un système d’information de surveillance de masse supérieur à PRISM dénoncé par Edward Snowden faisant désormais d’Echelon un système à bas bruit. La dystopie par la fiction est une propagande dadaïste que manœuvre la Demeure du Chaos comme une 5ème colonne. La Demeure du Chaos est désormais la Boîte Noire – Black Box que n’aurait pas renié Marcel Duchamp au XXIème siècle. Il est recommandé le téléchargement HD ou SD pour les 120 secondes de cette vidéo pour les portables et tablettes, 5 choix :
Mobile SD (480×270 / 5MB), SD (640×360 / 12MB), HD 720p (1280×720 / 37MB), HD 1080p (1920×1080 / 66MB), Original (1920×1080 / 138MB).Une version 9GO sera en ligne en 4K UHD cette semaine.

thierry Ehrmann : le Musée des Confluences, Miroir du temps

2014/12/24 Commentaires fermés

Le Musée des Confluences – Miroir du temps 

Le musée des Confluences signe le grand retour du musée Guimet d’histoire naturelle à Lyon et la renaissance, au troisième millénaire, du cabinet de curiosités…

Avec lui, une porte se ferme sur le musée du XXème siècle et la « migraine du conservateur », tandis qu’une autre s’ouvre pour embrasser la diversité de l’histoire et des civilisations, proposant une réflexion sur ce que peut être aujourd’hui l’appropriation du savoir, proposant d’« instruire l’oeil sur les choses rares et belles » dans un esprit de totale délectation.

Confluences

Musée des Confluences © thierry Ehrmann

Une enveloppe, un symbole

Se découvrant à la fois joyau de l’architecture déconstructiviste et prouesse technique sensationnelle, le bâtiment s’impose comme un nouvel emblème de la ville de Lyon. Les architectures monumentales ont toujours été des symboles forts, ancrés dans un lieu, témoin d’une époque.

C’est un fait depuis les civilisations les plus anciennes et ça l’est encore de notre temps, comme l’a prouvé le nouveau souffle architectural dont l’exemple le plus frappant est l’« effet Bilbao » du musée Guggenheim de Frank Gehry (ouvert au public en 1997). Et quelques semaines tout juste après l’ouverture à Paris de la Fondation Vuitton d’art contemporain, un nouvel édifice émerge dans le paysage architectural français : le musée des Confluences, installé à l’extrémité de la péninsule lyonnaise, au confluent du Rhône et de la Saône.

Le musée affiche sa silhouette singulière, pensée par le cabinet viennois Coop Himmelb(l)au comme une expérience architecturale visant à se libérer de la pesanteur tout en affirmant son désir de conquête. Cette architecture mouvante, transparente et tout en rupture, d’une surface totale de 22 000 m², a pourtant la densité d’un nuage.

Elle est d’ailleurs coiffée d’un « Nuage » (ainsi nommé) géant, flottant au-dessus du sol (son sommet culminant à quelque 37 mètres au-dessus de la chape centrale), lequel abrite 10 salles d’exposition réparties sur deux niveaux. A l’intérieur : le luxe de l’espace, une circulation fluide pensée comme un flux d’énergie, l’éloge de la transparence et de la limpidité grâce à l’usage massif du verre, le Cristal comme vortex qui relie le ciel au sol ; une déconstruction omniprésente qui se veut à l’image d’un savoir en mutation permanente.

L’architecture au service des savoirs
Le bâtiment s’ouvre autant sur la symbolique et l’imaginaire qu’il répond à un contexte scientifique, celui d’un musée. Il ne s’agit plus simplement d’imposer doctement ses trésors et ses savoirs, mais de proposer une expérience sensible de l’exposition.

L’enjeu de Confluences est de démythifier l’expérience du musée, d’autoriser une appropriation des savoirs qui passe par des espaces d’expérimentations, la possibilité de prendre des photos (généralement interdites dans les musées), de toucher certains objets, de s’offrir un tête-à-tête virtuel avec un hologramme d’Albert Einstein, entre autres.

L’exposition permanente, répartie sur 3 000 m², se décline en trois volets : « Origines », « Espèces » et « Sociétés ». Des milliers d’objets venus du monde entier forment une accumulation des savoirs – passé, présent, futur – de la géologie à l’anthropologie de l’archéologie à l’astrophysique, de l’entomologie aux arts traditionnels inuit, aborigène, africain, égyptien, khmer, d’Extrême-Orient, etc.

Au premier niveau, les expositions temporaires. Pour l’ouverture, le musée des Confluences se devait bien sûr d’honorer celui qui fut à l’origine même de ce projet, l’homme qui, dans la plus pure tradition humaniste et fraternelle, l’avait rêvé il y a plus de 100 ans : Emile Guimet.

Après 8 000 visiteurs accueillis lors de ce week-end d’ouverture (20-21 décembre 2014), la direction attend humblement 500 000 visiteurs par an, mais le musée devrait raisonnablement dépasser le million d’entrées au cours de la prochaine année.

Lyon’s new Confluence Museum – a mirror of time

The Confluence Museum represents both the grand return of the Guimet Museum of Natural History in Lyon and the rebirth, in the third millennium, of a renaissance-style cabinet of curiosities…

With its opening, a door closes on the Museum of the 20th Century and the migraine du conservateur (curatorial stagnation), while another opens to embrace the diversity of history and civilizations, offering a reflection on what the appropriation of knowledge means for us nowadays, and suggesting that we “train our eyes on rare and beautiful things” in a spirit of uninhibited delight.

The Musée des Confluences ©thierry Ehrmann

A landmark and a symbol
Housed in a jewel of deconstructivist architecture that is itself a stunning technical achievement, the building is a new landmark in the city of Lyon. Monumental buildings have always been strong symbols, rooted to a particular spot and standing witness to a particular era.

This was true for the most ancient civilizations and it remains true today, especially since Frank Gehry’s Guggenheim Museum (which opened to the public in 1997) triggered a new architectural momentum that some have referred to as the “Bilbao effect”. And so just a few weeks after the opening of the Vuitton Foundation for Contemporary Art in Paris, a new iconic edifice has appeared on the French architectural landscape: the Confluence Museum, located at the tip of the Lyon peninsula, where the Rhône and the Saône rivers meet.

The new museum’s most singular shape was designed by the Viennese firm Coop Himmelb(I)au as an architectural attempt to defy gravity while expressing a desire for conquest.

The building, which looks mobile, transparent and angular, has a total surface area of 22,000 square meters, but the apparent density of a cloud. In fact, the entire structure is a sort of giant “cloud” (that’s what the upper section is called) floating above the ground (it rises 37 meters above the central base) and contains ten exhibition rooms built on two levels.

Inside, the space is luxurious and the fluid circulation has been conceived like a flow of energy, with light, transparency and clarity, thanks to the massive use of glass. The intermediate “cristal” section is like a vortex connecting the sky to the ground. The whole project expresses a powerful deconstructivist approach reflecting the notion of a constantly evolving knowledge base.

Architecture supporting knowledge

The building functions equally well as a symbol, a threshold to the imaginary, and as an edifice with a scientific mission, that of a museum. But the mission is no longer to learnedly impose treasures and knowledge on its visitors, but rather to offer a sensory experience.

The objective of the Confluence Museum is to redefine the museum experience by allowing visitors to comprehend knowledge via experimentation and direct experience. Taking pictures is allowed (usually prohibited in museums) as is touching certain objects. You can even have a virtual conversation with a hologram of Albert Einstein (among others).

The permanent exhibition, spread over 3,000 square meters, is divided into three parts: Origins, Species and Societies. Thousands of items from around the world represent a sort of bank of knowledge – past, present and future – from geology to anthropology, from archaeology to astrophysics, from entomology to traditional arts and crafts by Inuit, Aborigines, Africans, Egyptians, Khmer people and Far Eastern civilisations, etc.

The first level houses the temporary exhibitions. For its opening, the Confluence Museum was bound to honour the man who was at the origin of the project; the man who, in true humanist and fraternal tradition, dreamed it up more than 100 years ago: Emile Guimet.

After 8,000 visitors for the museum’s opening weekend (20-21 December 2014), its management is expecting a modest 500,000 visitors a year; however, it would probably be more realistic to expect an annual visitor total of at least one million.

thierry Ehrmann : Intrusion nocturne par des drones à la Demeure du Chaos

2014/06/23 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : Intrusion nocturne par des drones à la Demeure du Chaos

Intrusion de nuit au cœur de La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos
format light spécial smartphones le film de 4 minutes est en ligne en HD. https://vimeo.com/98864057 (merci de partager Tournage en 3 caméras: une thermique / infrarouge, la Mark III et la Go Pro 3+ avec des drones intrusifs et un drone de La Demeure du Chaos en défense, des prises de vues de ouf au cœur des bâtiments intimes, salle machine, salle de cul(te) et autres lieux secrets avec un fight final (Big Up!) grand moment dans l’histoire des drones… réalisation Julien Berrod scenario thierry Ehrmann

http://vimeo.com/98864057

thierry Ehrmann: En avant première, le classement inédit et exclusif de Janvier 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon avec l’engagement logarithmique

2013/12/23 Commentaires fermés
thierry Ehrmann: En avant première, le classement inédit et exclusif de janvier 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon avec l’engagement logarithmique

thierry Ehrmann: En avant première, le classement inédit et exclusif de janvier 2014 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon avec l’engagement logarithmique

Pour rappel : Le Journal des Arts (Artnewspaper, Il Giornale del Arte… etc.) qui est la Bible de l’actualité de l’art et de son marché à travers le monde a établi un palmarès des grandes villes d’art. Les vainqueurs sont Lyon, en tête, suivie de Bordeaux puis Strasbourg.

Pour l’Engagement Logarithmique (implication des membres sur l’acteur culturel) contrairement aux prévisions basées sur l’évènement à caractère international de la Fête des Lumières (plus de 3 millions de visiteurs). Cette dernière a franchi la barre mythique des 50 000 «J’aime» correspondant, dans le cadre des acteurs culturels, à un niveau d’échelle européenne. Pour autant son engagement logarithmique n’est pas à la hauteur de l’évènement. Contrairement aux Nuits Sonores qui sont aussi un évènement annuel mais qui maintiennent un score global de haut niveau.

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon connait une progression constante tant en nombre de «j’aime» qu’en progression de l’Engagement Logarithmique. Cela peut s’expliquer par l’implication de sa directrice : Sylvie Ramond, qui à l’échelon national a su très rapidement impliquer pleinement les réseaux sociaux à la dimension de son musée dont la réputation est internationale. Tout laisse à penser au regard des chiffres qu’il sera au cours du 1er semestre 2014, a minima numéro 2 du classement, voir numéro 1.

Le classement de février 2014 sera en ligne la dernière semaine de janvier 2014. Cette liste ne prend en compte que le nombre de «J’aime» et de «personnes en parlent» sur les pages officielles Facebook en français des acteurs culturels cités.

Une analyse poussée tant sur le Grand Lyon que sur les acteurs culturels nationaux démontre sans ambiguïté sur le secteur de la Culture que Facebook est le seul réseau social à être corrélé au volume de visiteurs. A contrario d’autres secteurs économiques, Twitter et Google+ ne constituent pas un référent fiable pour mesurer l’empreinte des réseaux sociaux.
Depuis quelques années, les sociologues se sont emparés de Facebook comme d’un outil de sondage infiniment supérieur à un bus IPSOS/CSA/TMO/SOFRES/BVA/IFOP dont l’échantillonnage n’excède rarement 1000 personnes représentatives de la population française. Chaque semaine, un grand media national mesure à partir de Facebook un secteur économique ou un classement de personnalités publiques.

Un exemple récent nous est donné par le classement du baromètre Augure.com qui classe les maires les plus influents sur Internet avec Christian Estrosi, Maire de Nice en numéro un et Gérard Collomb, Maire de Lyon en numéro trois, et qui apparaît en numéro un dans le classement national des Maires socialistes.

Nous avons donc pris les 20 acteurs culturels du Grand Lyon qui sont par nature de véritables marqueurs et E.R.P (Etablissement Recevant du Public). Nous avons volontairement choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma, Le Livre.

Ce classement exclusif met en lumière, la politique culturelle du Grand Lyon sur une période prolongée. La méthodologie retenue a été de prendre l’intégralité des évènements et/ou acteurs culturels et de ne garder que ceux qui possèdent une page officielle Facebook.
Une abondante littérature sur les réseaux sociaux et la culture nous permettent de mois en mois d’affiner nos classements et notations. Le «J’aime», selon les principaux bureaux d’études, constitue bien la colonne vertébrale sur Facebook de l’acteur culturel.

On peut noter que la contre-culture véritable, engagée dans un combat arrive au premier rang, face à des machines de guerre dotées d’un budget de plusieurs millions d’euros par an. 🙂

Pour terminer, les chercheurs, l’ensemble de l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif.

thierry Ehrmann : merci aux 90 000 Fans qui suivent en live les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

2013/12/22 Commentaires fermés
thierry Ehrmann : merci aux 90 000 Fans qui suivent en live les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

thierry Ehrmann : merci aux 90 000 Fans qui suivent en live les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

Merci aux 90 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook.
Partagez, likez, la page officielle facebook de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

MERCI aux 90 000 fidèles qui suivent chaque jour, avec passion, les aventures artistiques de la Demeure du Chaos mais aussi tout le fil de l’actu mondiale 24/24 avec une info non censurée dans laquelle nous essayons d’amener du sens, du savoir et de l’investigation et un peu d’humour et de tendresse dans ce monde Chaotique … Il faut savoir que derrière chaque « post », un vrai débat s’organise entre nous pour vous transmettre une information que les masses médias ne parviennent pas à retranscrire, étant eux même victimes essentiellement de l’autocensure et du politiquement correct. Selon Facebook, le calcul de l’audience globale est de 104 personnes  xNb likes soit 9,36M.

A très bientôt pour les 100 000 fait de celles et ceux qui nous encouragent et puisque la Demeure du Chaos est dadaïste, et donc enragée, nous sommes allés titiller les 2 pages officielles Facebook du P.S. et de l’U.M.P. qui, comme chacun le sait, sont censés représenter la majorité des français.

Surprise le P.S. a 75 330 « likes » (avec 3 269 « personnes en parlent ») et l’U.M.P. 71 975 « likes » (avec 5463 « personnes en parlent »). Je propose donc que le Parti Républicain du Chaos (PRC) soit reconnu par les instances républicaines de part ses 90 027 Likes et (19 836 personnes en parlent). Voir plus bas la notion d’empreinte logarithmique = Log(Nb personnes en parlent x100/ log Nb likes) propre aux réseaux sociaux pour détecter les anomalies et/ou performances réelles.
thierry Ehrmann: Pour ceux et celles qui découvrent La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos par cette page aujourd’hui pour la 1ère fois et qui veulent comprendre la démarche artistique et la philosophie de la Demeure du Chaos depuis 14 ans : je vous invite
à lire gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos et le lien pdf gratuit des 504 pages format 30 x 30 cm (4,5kg). http://blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-2013.pdf .

Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.(en 4 G avec seulement 2 barres de réception 14 secondes)

En mode feuilletage comme un vrai livre dans un fauteuil… :
http://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

En format livre texte bilingue format 30 x 30 cm (4,5kg) prix coutant :29,90€ à La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos

– ports inclus à la charge de la Demeure du Chaos.
http://www.amazon.fr/Opus-Demeure-Chaos-Abode-Revelation/dp/2914674104
Free download of the entire Abode of Chaos’ Opus IX (504 pages

thierry Ehrmann : merci aux 90 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

thierry Ehrmann : merci aux 90 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

thierry Ehrmann : merci aux 80 000 Fans qui suivent en live les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

2013/11/30 Commentaires fermés
thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

Page Facebook : 80 168 personnes aiment.

  –   thierry Ehrmann : merci aux 80 000 amis qui suivent les aventures artistiques de la Demeure du Chaos sur Facebook

 MERCI aux 80 000 fidèles qui suivent chaque jour, avec passion, les aventures artistiques de la Demeure du Chaos mais aussi tout le fil de l’actu mondiale 24/24 avec une info non censurée dans laquelle nous essayons d’amener du sens, du savoir et de l’investigation et un peu d’humour et de tendresse dans ce monde Chaotique … Il faut savoir que derrière chaque « post », un vrai débat s’organise entre nous pour vous transmettre une information que les masses médias ne parviennent pas à retranscrire, étant eux même victimes essentiellement de l’autocensure et du politiquement correct. Selon Facebook, le calcul de l’audience globale est de 104 personnes  x Nb likes soit 8,35M.pour la Demeure du Chaos/Abode of Chaos

A très bientôt pour les 100 000 fait de celles et ceux qui nous encouragent et puisque la Demeure du Chaos est dadaïste, et donc enragée, nous sommes allés titiller les 2 pages officielles Facebook du P.S. et de l’U.M.P. qui, comme chacun le sait, sont censés représenter la majorité des français.

Surprise le P.S. a 74 318 « likes » (avec 3 436 « personnes en parlent ») et l’U.M.P. 71 221 « likes » (avec 3531 « personnes en parlent »). Je propose donc que le Parti Républicain du Chaos (PRC) soit reconnu par les instances républicaines de part ses 80 168 Likes et (9827 personnes en parlent). Voir plus bas la notion d’empreinte logarithmique = Log(Nb personnes en parlent x100/ log Nb likes) propre aux réseaux sociaux pour détecter les anomalies et/ou performances réelles.

thierry Ehrmann: Pour ceux et celles qui découvrent La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos par cette page aujourd’hui pour la 1ère fois et qui veulent comprendre la démarche artistique et la philosophie de la Demeure du Chaos depuis 14 ans : je vous invite
à lire gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos et le lien pdf gratuit des 504 pages format 30 x 30 cm (4,5kg). http://blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-2013.pdf .

Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.(en 4 G avec seulement 2 barres de réception 14 secondes)

En mode feuilletage comme un vrai livre dans un fauteuil… :
http://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

En format livre texte bilingue format 30 x 30 cm (4,5kg) prix coutant :29,90€ à La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos

– ports inclus à la charge de la Demeure du Chaos.
http://www.amazon.fr/Opus-Demeure-Chaos-Abode-Revelation/dp/2914674104
Free download of the entire Abode of Chaos’ Opus IX (504 pages

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°89

2013/10/25 Commentaires fermés

quatre-vingt-neuvième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°88

2013/10/25 Commentaires fermés

uatre-vingt-huitième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°87

2013/10/25 Commentaires fermés

Quatre-vingt-septième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°86

2013/10/25 Commentaires fermés

quatre-vingt-sixième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°85

2013/10/25 Commentaires fermés

quatre-vingt-cinquième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°84

2013/10/25 Commentaires fermés
thierry ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°84

Quatre-vingt-quatrième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°83

2013/10/25 Commentaires fermés

vimeo.com/76885998
Quatre-vingt-troisième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann: En avant première, le classement inédit et exclusif de novembre 2013 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon avec l’engagement logarithmique

2013/10/25 Commentaires fermés

Classement novembre 2013 à partir d’une mise à jour constatée le 25 octobre 2013 entre 9h30 et 10h30 du classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, de Facebook.

Le classement de décembre 2013 sera en ligne la dernière semaine de novembre.


Classement novembre 2013

Cette liste ne prend en compte que le nombre de «J’aime» et de «personnes en parlent» sur les pages officielles Facebook en français des acteurs culturels cités.

Une analyse poussée tant sur le Grand Lyon que sur les acteurs culturels nationaux démontre sans ambiguïté sur le secteur de la Culture que Facebook est le seul réseau social à être corrélé au volume de visiteurs. A contrario d’autres secteurs économiques, Twitter et Google+ ne constituent pas un référent fiable pour mesurer l’empreinte des réseaux sociaux.

Depuis quelques années, les sociologues se sont emparés de Facebook comme d’un outil de sondage infiniment supérieur à un bus IPSOS/CSA/TMO/SOFRES/BVA/IFOP dont l’échantillonnage n’excède rarement 1000 personnes représentatives de la population française. Pratiquement chaque semaine, un grand media national mesure à partir de Facebook un secteur économique ou un classement de personnalités publiques.

Un exemple récent nous est donné par le classement du baromètre Augure.com qui classe les maires les plus influents sur Internet avec Christian Estrosi, Maire de Nice en numéro un et Gérard Collomb, Maire de Lyon en numéro trois, et qui apparaît en numéro un dans le classement national des Maires socialistes.

Nous avons donc pris les 20 acteurs culturels du Grand Lyon qui sont par nature de véritables marqueurs et E.R.P (Etablissement Recevant du Public). Nous avons volontairement choisi les Beaux-Arts, l’Art Contemporain, le Théâtre, la Danse, la Musique, le Cinéma, Le Livre.

Ce classement mensuel exclusif met en lumière, la politique culturelle du Grand Lyon sur une période prolongée. Pour autant, il est bon de souligner que la méthodologie retenue a été de prendre l’intégralité des évènements et/ou acteurs culturels et de ne garder que ceux qui possèdent une page officielle Facebook. Les sociologues calculent sur Facebook “l’engagement logarithmique” ainsi :

EL =
[log (nb personnes en parlent) x 100 
————————————–
log (nb personnes aiment ça)

Ce mois-ci, plein feux sur le Festival Lumière qui emporte respectivement la première place en terme d’engagement logarithmique et on notera en numéro 3 la Fête des Lumières.

Une abondante littérature sur les réseaux sociaux et la culture notamment aux USA, au Canada, en Angleterre et en Allemagne nous permettent de mois en mois d’affiner nos classements et notations. Le «J’aime», selon les principaux bureaux d’études, constitue bien la colonne vertébrale sur Facebook de l’acteur culturel.

Les progressions les plus importantes de ce mois-ci : numéro 1 : la Demeure du Chaos avec +9 262 «J’aime», numéro 2 : Musée des Beaux Arts + 2 468 «J’aime», numéro 3 : la Fête des Lumières avec + 2 407. Concernant les Nuits Sonores, une interview de son fondateur Vincent Carry ce mois-ci dans «Lyon Citoyen» explique l’importance de Facebook pour le festival, ce qui explique son très bon score en numéro 3 en «J’aime».

On y apprend aussi que les moyens financiers ne sont qu’une variable modérée, que la durée d’existence de l’acteur culturel est une variable à prendre en compte et que la transversalité et/ou la verticalité est une variable importante. Le désir de partage et d’adhésion au sens politique et noble du terme est un facteur primordial.

Nous avons bien sûr écarté toutes les pages périphériques de la page officielle. Un exemple frappant nous est donné pour la Demeure du Chaos, le groupe «Il faut sauver la Demeure du Chaos» qui comporte 8 522 personnes est exclu du calcul car il n’est pas une page officielle administrée directement par l’acteur culturel.

On peut noter que la contre-culture véritable, engagée dans un combat arrive au premier rang, face à des machines de guerre dotées d’un budget de plusieurs millions d’euros par an.

Pour terminer, les chercheurs, l’ensemble de l’équipe du Musée l’OrgAne et le département d’économétrie du groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui peuvent déranger mais qui n’ont en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif.

thierry Ehrmann: la guerre des drones a commencé video 1 et 2

2013/10/21 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : Découvrir à 360° les faces secrètes jour/nuit de la Demeure du Chaos sur 9000 m2

2013/10/20 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: Attention ! 72 nouvelles vues panoramiques démentes en 360° (soit 25302 photos assemblées et travail dantesque…) avec la possibilité de visiter virtuellement toute La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos  sur 9000 m2 et mes 5400 oeuvres d’art.

Soyez à la recherche, tel un jeux vidéo de toute les flèches blanches (270) qui vous emmènent dans des lieux non accessibles au public  par mon vieux complice Brice Genevois fondateur de Visiterlyon.com (à coté Goggle Maps fait figure de vieux dinosaures) foncez sur les liens en 72 plans en 360° extérieur et intérieur de jour et de nuit (incluant les zones privatives et professionnelles et interdites pour raisons de sécurité). A bientôt …

http://visitevirtuelle.visiterlyon.com/demeure_du_chaos/index.html
http://visitevirtuelle.visiterlyon.com/demeure_du_chaos_nuit/index.html

thierry Ehrmann :Découvrir à 360° les faces cachées de la Demeure du Chaos sur 9000 m2

2013/10/13 Commentaires fermés

k

thierry Ehrmann: Good news dans 1 semaine sur la page officielle de Facebook toutes les vues intérieures les plus intimes à 360° ou interdites de la Demeure du Chaos, pauvre Mairie qui croyait interdire la visite intérieure, la contre-attaque sera 1000 fois plus cruelle car elle donnera la face cachée, infernale et décadente de la Demeure du Chaos (Hidden Internet de la Demeure du Chaos) http://www.visiterlyon.com/la-demeure-du-chaos-visite-initiatique-2013.html

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°82

2013/10/12 Commentaires fermés

Quatre-vint-deuxième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°81

2013/10/12 Commentaires fermés

Quatre-vingt-unième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°80

2013/10/12 Commentaires fermés

quatre vingtième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°79

2013/10/05 Commentaires fermés

Soixante-dix-neuvième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

 

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°75

2013/10/02 Commentaires fermés

Soixante-quinzième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°74

2013/10/02 Commentaires fermés

Soixante-quatorzième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

 

 

thierry Ehrmann: No legend by Abode of Chaos N°73

2013/10/02 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: No legend by Abode of Chaos N°73https://vimeo.com/75479342

Soixante-treizième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

 

thierry Ehrmann: No legend by Abode of Chaos N°72

2013/10/02 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: No legend by Abode of Chaos N°72https://vimeo.com/75323026

Soixante-douzième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

 

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°71

2013/10/02 Commentaires fermés

Soixante-et-onzième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

 

thierry Ehrmann : No legend By Abode of Chaos N°70

2013/09/21 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No legend By Abode of Chaos N°70thierry Ehrmann : No legend By Abode of Chaos N°70

Soixante-dixième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

thierry Ehrmann : No legend By Abode of Chaos N°69

2013/09/19 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No legend by Abode of Chaos N°69

https://vimeo.com/74854524

Soixante-neuvième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

thierry Ehrmann : Les Gueules Cassées (1914 – 2214) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

2013/09/18 Commentaires fermés
thierry Ehrmann : Les Gueules Cassées (1914 - 2214) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

thierry Ehrmann : Les Gueules Cassées (1914 – 2214) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Breaking news thierry, Commissaire d’exposition Marquis
Exposition collective à la Demeure du Chaos 1 semestre 2014
par le Musée l’Organe « Gueules Cassées 1914 / 2214 « 

De la chirurgie faciale pratiquée sur les victimes de la Grande Guerre aux prospectives sur les exo-squelettes Cyberpunks…

thierry Ehrmann : Les Gueules Cassées (1914 - 2214) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

thierry Ehrmann : Les Gueules Cassées (1914 – 2214) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°68

2013/09/12 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°68https://vimeo.com/74386791

soixante-huitième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°67

2013/09/12 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: No Legend By Abode Of Chaos N°67https://vimeo.com/74369175

Soixante-septième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

 

thierry Ehrmann : No legend by Abode of Chaos N°65

2013/09/12 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No legend by Abode of Chaos N°65https://vimeo.com/74304038

Soixante-cinquième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann: video culte No Legend by Abode of Chaos N°001- 063

2013/09/11 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: video culte No Legend  by Abode of Chaos N°001 - 063https://vimeo.com/74211918

Avec No Legend by Abode of Chaos c’est une exploration sans limite dans les entrailles de notre siècle tragique et somptueux avec 63 épisodes, plus de 21 minutes de programmes H.D. où tous les événements du monde subissent une relecture qui s’achève par une œuvre singulière à la Demeure du Chaos

Les soixante-trois premières productions de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau, Sydney Ehrmann et Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°64

2013/09/09 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°63

Soixante-quatrième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Sydney Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos n°63

2013/09/06 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos n°63

 

https://vimeo.com/73955613

Soixante-troisième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°62

2013/09/05 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°62https://vimeo.com/73888378

soixante-deuxième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

 

 

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°61

2013/09/05 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos  N°61https://vimeo.com/73798577
Attention ce reportage historique peut choquer des personnes sensibles.
soixante et unième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°60

2013/09/04 Commentaires fermés

thierry Ehrmann: No Legend by Abode of Chaos N°60soixantième  production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°59

2013/09/02 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°59

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 059 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

Cinquante-neuvième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°56

2013/08/26 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 056 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°56

Cinquante-sixième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°55

2013/08/26 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 055 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

No Legend By Abode ofChaoas N°55
Cinquante-cinquième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Laurent Courau

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

thierry Ehrmann : No Legend by Abode of Chaos N°54

2013/08/22 Commentaires fermés

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 054 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

Cinquante-quatrième production de la série No Legend de la Demeure du Chaos sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de Thierry Ehrmann
Réalisation de Kurt Ehrmann

Crédits Images: I.N.A

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013
Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013