Archive

Archive for septembre 2019

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

2019/09/30 Commentaires fermés

Classement OCTOBRE 2019 N°73

Le classement Grand Lyon la Métropole – Culture Facebook Google est dans sa 7ème année d’existence. Les acteurs, très participatifs, ont toujours contribué à donner une dynamique à ce classement. Ce dernier est désormais repris par les principales Agences de presse françaises et internationales ainsi que la presse artistique européenne.

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif de Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

Thierry Ehrmann : En avant première, le classement N°73 exclusif de Octobre 2019 des principaux acteurs culturels du Grand Lyon, la Métropole

//embedr.flickr.com/assets/client-code.js

Notre classement est confirmé par Google qui classe les Musées d’Art suivants par notation (de 0 à 5) : 1er Musée L’Organe (4,6) qui gère la Demeure du Chaos (qui fête ses 20 ans d’existence) devant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (4,5), le MAC de Lyon (4,1) et l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (4,0). Source Google – 02/09/2019. De même le Musée l’Organe gérant la Demeure du Chaos est classé n°1 des avis Google sur les musées d’art contemporain en France. Constat huissier 2 septembre 2019.

L’état d’urgence abrogé par le Président Macron, remplacé par la loi «Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme» (JO – 31/10/2017) relance le monde de l’Art. Le nouveau Préfet Pascal Mailhos avec l’appui du Président de la Métropole de Lyon : David Kimelfeld, du Maire de Lyon : Gérard Collomb et de Laurent Wauquiez (Président région Rhône-Alpes Auvergne) avec sa V.-P. à la culture F. Verney-Carron confirme le plein soutien des politiques.

Les classements internationaux, mettent de plus en plus Lyon sur le plan culturel à la même hauteur que Barcelone, Milan ou Francfort.

Les chiffres clés Facebook de juillet 2019 : 2,55 milliards d’utilisateurs. En France,

47,5 millions d’utilisateurs actifs dont 2,7 millions de sites Facebook dédiés à la culture avec 98% des musées français & centres d’art. Facebook a une hégémonie sur les réseaux sociaux avec Twitter qui confirme une nouvelle chute libre le mettant en péril.

Selon Reuters et les Echos, Facebook devient la 1ère source d’information en Europe et aux USA devant les plus grands titres de presse et TV. 

Le Musée des Confluences double La Biennale d’Art Contemporain et sera certainement numéro 4 avec un engagement record. Le TNP Villeurbanne progresse. Le Sucre et les Nuits Sonores sont à un haut niveau. La Demeure du Chaos (Musée d’Art Contemporain L’OrgAne) créée en 1999 frôle la barre des 4 millions de «J’aime» en basculant en mode bilingue (63% du trafic), l’ouverture au monde entier a permis de confirmer sa progression.* La banque de données images du Musée L’Organe a atteint les 39 millions de vues sur Flickr (constat huissier 27/03/2018 Maitre PONS).

Il est vrai que dans le classement n°30 en 2016 le Musée L’Organe avait déjà un gros lectorat en anglais, notamment grâce à l’Opus IX de la Demeure du Chaos bilingue. En effet, sur Issuu.com, où il est accessible gratuitement et en intégralité, il a dépassé les 37,4 millions d’impressions dans le monde (constat d’huissiers étude Maîtres MAMET & PONS). Son 1er rang au classement avec 3 994 167 “J’aime” est aidé par plus de 2 700 médias anglo-saxons qui ces dernières années ont effectué des reportages sur le Musée l’Organe/La Demeure du Chaos ce qui est une belle victoire pour le Grand Lyon – La Metropole.

Un chiffre récent montre la puissance du musée d’Art Contemporain l’Organe sur l’hexagone avec 30,6 millions de vues (PV d’huissier Maitre PONS) pour la vidéo d’Antoine de Caunes en visite à la Demeure du Chaos dans le cadre de son émission «La Gaule d’Antoine» sur Canal +. Selon les chiffres officiels certifiés Facebook, c’est plus de 9,1 millions de lecteurs par semaine (plus de 30% hors France), confirmant son Engagement Logarithmique à un très haut niveau : 83. La victoire en Cour de Cassation de la Demeure du Chaos sur un conflit d’urbanisme par l’arrêt du 24/06/14, relevant du plus haut degré de la hiérarchisation puis la CEDH et enfin la saisine d’une juridiction mondiale pour une plaidoirie 2019. La pétition compte désormais plus de 720 000 signataires.

Victoire Absolue sur le plan législatif où la Demeure du Chaos a été l’objet des débats parlementaires amenant l’article premier de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine publiée au journal officiel du 8 juillet 2016. L’article premier proclame :

“la création artistique est libre“. La Demeure du Chaos est fière de faire profiter, après 20 ans de combat, l’ensemble des artistes français qui ne bénéficiaient jusqu’alors d’aucune protection sur la Liberté d’Expression, jusqu’à maintenant monopole de la Presse. Cette victoire législative absolue contribue à sa progression sur les réseaux sociaux par un combat judiciaire de 1999 à 2019.

2019 est, selon les médias, la suprématie absolue des réseaux sur la presse écrite et audiovisuelle. Pour terminer, les chercheurs, l’équipe du Musée l’OrgAne (siège social d’Artprice) et le dpt d’économétrie du Groupe Serveur et d’Artprice, ont mis en lumière une pertinence par ces classements qui n’ont, en aucun cas, la volonté d’établir un quelconque classement qualitatif. Socialbakers (n°1 mondial de l’analyse sur Facebook) conforte à nouveau les analyses du Groupe Serveur et d’Artprice.

Catégories :2019, 999, Abode of chaos, Classement Facebook des acteurs culturels du Grand Lyon, de Facebook, Demeure du Chaos / Abode of Chaos, facebook, La Biennale de la Danse de Lyon, la demeure du chaos, La Demeure du Chaos fête ses 20 ans, La Fête des Lumières, Le classement inédit et exclusif des principaux acteurs culturels du Grand Lyon par les réseaux sociaux principalement, Le Transbordeur, Les Nuits de Fourvière, Les Nuits Sonotes, Maison de la Danse, Musée d'Art Contemporain Lyon, Musée des Beaux Arts de Lyon, Musée des Confluences, Musées Art Contemporain, Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Quai du Polar, Quais du Polar, Théâtre de la Croix Rousse, Théâtre des Célestins, TNP Villeurbanne, Villeurbanne Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Artprice by Art Market: H2 2019 begins with very positive signals

2019/09/30 Commentaires fermés

The 17.4% contraction in global art auction turnover in H1 2019 has highlighted the new disequilibrium between declining supply and ever stronger demand, especially for Modern Art masterpieces. Meanwhile… Sotheby’s Q2 2019 financial report (one of its last before the company is delisted) clearly points to rising operating costs. In short… the major auction operators urgently need to adopt strategies capable of perpetuating the growth of the Art Market (which essentially began half a century ago) by greatly enhancing the circulation of works and substantially reducing transaction costs.

thierry Ehrmann, founder/CEO of Artprice, observes that “the first results of the second semester already suggest the outlines of a new Art Market structure – a configuration that facilitates greater exchanges on a global scale and focuses much more on online sales.”

Nyoman Masriadi – Online
(2013) © Courtesy of the artist
$575,500 – 33 Auction Jakarta – 9 Sept. 2019

 

Christie’s kicks off the season in China

The world’s biggest art auction operator on the planet opened the second half of 2019 with a major Fine Art session in Shanghai. Benefiting from the absence of its Anglo-Saxon rivals in mainland China (since Sotheby’s quit Beijing in 2015), the first big sale of H2 2019 (20th century & Contemporary Art) generated handsome results showing a steady progression over 3 years for its late September Shanghai sale:

24 September 2017: $12.6 million (RMB 83 million),

21 September 2018: $15.8 million (RMB 108 million),

21 September 2019: $ 7.5 million (RMB 124 million).

With a single unsold from the 30 lots offered during this prestigious session, including an imposing sculpture by Salvador Dali, a small abstract painting by Gerhard Richter and a rare photograph by Andreas Gursky, the Chinese art market proved it is not turning its back on the West…. However, East/West exchanges are currently being dampened by China’s import policy. The sales catalogue clearly indicated that the main lots “come from abroad” and can only definitively enter the People’s Republic of China after the relevant taxes and customs fees have been duly paid.

Among the lots covered by this clause was the evening’s star lot, Voie Lactée – 09.11.1956, by Zao Wou-Ki, which generated the world’s best Fine Art auction result this September. The work’s price has increased substantially over the last 20 years, during which Christie’s has auctioned it three times in Asia:

$202,000 on 12 April 1998 in Taipei

$550,000 on 25 April 2004 in Hong Kong

$8 million on 21 September 2019 in Shanghai

Christie’s has been trying to stabilize its sales in China for nearly 20 years now by developing a second marketplace to support its Hong Kong activity. After opening an outlet in Taipei from 1994 to 2002 and then testing Beijing for a year in 2006, Christie’s appears to have found the right solution with this prestigious Shanghai sale in late September. Earlier in the day (21 September) the same auctioneer also generated over $1.3 million from another sale entitled FIRST OPEN | Shanghai: Living With Art.

Street art dominates the landscape…

The British artist Stik (born 1979) already has a new auction record as the second semester gets underway. His work Liberty (2013), a complete set of 5 colour screen-prints (numbered AP 4/5) fetched $250,000 at Christie’s on 18 September in London. Stik’s work, first auctioned in 2016, is enjoying exponential demand growth: his 31 lots sold at auction this year have already generated more than a million dollars. He is now one of the most sought-after street artists on the market alongside Kaws and Banksy.

Meanwhile, the world’s top two auction houses both organised online Banksy sales in September. Sotheby’s (6-19 September) and Christie’s (11-24 September ) brought together a total of 74 small Banksy works… all of which were purchased. Girl with balloon (2004), numbered AP 51, reached $493,000 at Christie’s, suggesting a highly favorable context ahead of the sale of his painting Devolved Parliament (2009) which could well beat his current auction record of $1.87 million hammered at Sotheby’s New York for his Keep it spotless (2007) in February 2008.

The French market highlights its national artists

088/1971 is the first work by Claude Viallat to cross the $100,000 threshold. Already auctioned in Lyon 15 years ago when it fetched $8,200, the work reached $130,000 at its second auction appearance on 18 September 2019 at Piasa in Paris… nearly 16 times its 2004 value.

At the same sale, a painting by Sam Szafran also far exceeded Piasa’s projections. Atelier au feuillage avec personnage (1978) fetched $670,000 versus an estimated range of $150,000 – $200,000. The artist’s death just 4 days before undoubtedly contributed to the price surge.

In Paris, New York, Shanghai and Jakarta, the initial sales results for H2 2019 are therefore extremely promising. They show a strong demand for all segments of the Art Market and also illustrate the desire of collectors to dissolve the barriers that still hinder the circulation of works.

Copyright ©1987-2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com – www.artmarket.com

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Artprice by Art Market : le S2 2019 démarre sur les meilleures bases possibles

2019/09/27 Commentaires fermés

Le ralentissement des ventes aux enchères au S1 2019, -17,4%, révèle un nouveau déséquilibre entre une offre en baisse et une demande toujours plus forte, notamment pour les chefs-d’oeuvre de l’Art Moderne. Le rapport financier de Sotheby’s relatif au 2ème trimestre 2019 (l’un des derniers avant sa sortie de la bourse, OPR) atteste par ailleurs de frais d’exploitation en hausse. Cette situation appelle plus que jamais les Maisons de Ventes à redéfinir une stratégie capable de poursuivre la croissance du Marché de l’Art, initiée il y a un demi-siècle, en améliorant la circulation des œuvres et en réduisant les frais de transaction.

thierry Ehrmann, fondateur et président d’Artprice, relève que « les premiers résultats du second semestre montrent la voie de cette organisation en devenir du Marché de l’Art : une organisation prônant davantage d’échanges à l’échelle mondiale et réservant une place beaucoup plus grande aux ventes en ligne. »

Nyoman Masriadi – Online (2013)
© Courtesy of the artist
575 500 $ – 33 Auction Jakarta – 9 septembre 2019

Christie’s entretient les échanges avec la Chine

La première maison de ventes de la planète a ouvert le second semestre 2019 avec une grande session Fine Art à Shanghai. Profitant de l’absence de ses rivales anglo-saxonnes en Chine continentale (depuis que Sotheby’s a quitté Pékin en 2015), Christie’s réussit la première belle opération du S2 2019 avec une vente d’Art Contemporain et du XXème siècle organisée pour la troisième année consécutive à Shanghai à la fin du mois de septembre :

12,6 m$ (83 millions de RMB), le 24 septembre 2017

15,8 m$ (108 millions de RMB), le 21 septembre 2018

17,5 m$ (124 millions de RMB), le 21 septembre 2019

Avec un seul invendu sur les 30 lots mis en vente lors de cette session de prestige, dont une sculpture imposante de Salvador Dali, une petite toile abstraite de Gerhard Richter et une rare photographie d’Andreas Gursky, le marché de l’art chinois prouve qu’il ne tourne pas le dos à l’Occident, mais les échanges sont néanmoins ralentis par la politique d’importation du pays. Le catalogue de ventes stipule en effet que les principaux lots « proviennent de l’étranger » et ne peuvent définitivement entrer en République Populaire de Chine qu’une fois les taxes et frais de douane dûment réglés.

Parmi les lots visés par cette clause figure notamment la star de la soirée, la toile Voie Lactée – 09.11.1956 de Zao Wou-Ki, qui signe la plus belle enchère du mois de septembre. Le prix de cette œuvre a considérablement augmenté au cours des 20 dernières années, pendant lesquelles la maison Christie’s l’a adjugée trois fois aux enchères en Asie :

202 000 $, le 12 avril 1998 à Taipei

550 000 $, le 25 avril 2004 à Hong Kong

8 m$, le 21 septembre 2019 à Shanghai

Christie’s cherche depuis près de 20 ans maintenant à stabiliser ses ventes en Chine en développant une deuxième place de Marché pour soutenir Hong Kong. Après avoir tenu une salle de ventes à Tapeï entre 1994 et 2002, puis s’être installée une année à Pékin en 2006, Christie’s semble avoir trouvé la solution avec cette prestigieuse vente organisée fin septembre à Shanghai. Dans son sillage, la maison de François Pinault organise désormais une autre vente thématique, FIRST OPEN | Shanghai: Living With Art (1 m$).

Le street art en force

L’artiste britannique Stik (1979) enregistre déjà un nouveau record mondial en ventes publiques en ce tout début de second semestre. Son oeuvre Liberty (2013), un ensemble complet de 5 sérigraphies en couleurs numérotées AP 4/5, a été vendue 250 000 $ chez Christie’s le 18 septembre à Londres. Les travaux de Stik, arrivés sur le second marché en 2016, font face à une demande exponentielle : les 31 lots vendus aux enchères cette année totalisent déjà plus d’un million de dollars. Il est aujourd’hui l’un des street artistes les plus recherchés du marché aux côtés de Kaws et Banksy.

Les deux premières Maisons de Ventes de la planète ont toutes deux organisé une vente en ligne dédiée aux œuvres du pape du street art à la rentrée. Sotheby’s (du 6 au 19 septembre) et Christie’s (du 11 au 24 septembre) ont rassemblé 74 petites œuvres de Banksy au total, qui ont toutes trouvé acquéreur. Girl with balloon (2004), numérotée AP 51, a atteint 493 000 $ chez Christie’s. Un résultat de très bon augure avant la vente de sa peinture Devolved Parliament (2009) qui pourrait bien battre le record de Banksy aux enchères, établi par Keep it spotless (2007) en février 2008 chez Sotheby’s à New York avec 1,87 m$.

Le marché français met en lumière ses artistes nationaux

088/1971 est la première œuvre de Claude Viallat à franchir les 100 000 $. Déjà passée aux enchères à Lyon il y a 15 ans, où elle avait été adjugée 8 200 $, cette œuvre a été vendue publiquement pour la seconde fois de son histoire le 18 septembre 2019 chez Piasa à Paris. Son prix atteint aujourd’hui 130 000 $, soit près de 16 fois sa valeur en 2004.

Au cours de la même session de ventes, une toile de Sam Szafran a elle aussi largement dépassé les projections initiales de Piasa. Estimée entre 150 000 $ et 200 000 $, Atelier au feuillage avec personnage (1978) a finalement été achetée 670 000 $. La mort du peintre, survenue le 14 septembre 2019, a sans aucun doute contribué à l’envolée inattendue du prix de cette toile.

A Paris, New York, Shanghai et Jakarta, les premiers résultats de ventes du S2 2019 sont donc extrêmement prometteurs. Ils font état d’une demande forte pour tous les segments du Marché de l’Art et montrent l’envie des collectionneurs de faire tomber les barrières qui freinent encore la circulation des œuvres.

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Au sujet d’Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une « nouvelle route de la soie de l’art », cette alliance s’inscrivant dans le plan « One Belt One Road » (OBOR) / « Belt and Road Initiative » (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de « Nouvelle Route de la Soie ».

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com

Catégories :2019, Art Market, Artprice, Global Lite Étiquettes : , ,

Artprice by Art Market: the geopolitics of the 15th Lyon Biennale

2019/09/18 Commentaires fermés

Some fifty artists have been commissioned this year to produce in situ artworks at the former Fagor factories in Lyon. It’s the first time the Lyon Biennale will make use of the 29,000m² site located not far from the highly symbolic spot where the Saône flows into the Rhone. Entitled “Where Water Comes Together with Other Water”, from a poem by the American writer Raymond Carver, the theme of mixity has clearly been singled out as the dominant focus of this 2019 edition and the whole thing has been put together by the young team of curators from the Palais de Tokyo in Paris.

The Lyon Biennale is seeking to establish itself as a major event in the international Contemporary Art calendar and is supported by a substantial budget; but its primary responsibility is to highlight French culture and promote France’s power and influence. The result is of course a delicate balance that has to be re-imagined every two years… a challenge for its new Director Isabelle Bertolotti.

Courtesy of Biennale de Lyon 2019 "Where Water Comes Together With Other Water" © Stephen Powers

Courtesy of Biennale de Lyon 2019
« Where Water Comes Together With Other Water »
© Stephen Powers

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/09/15th-biennale-lyon-2019.jpg]

thierry Ehrmann, Artprice’s CEO/Founder, explains “Created in 1991 by Thierry Raspail, the Lyon Biennale has become one of the most remarkable cultural events of its kind worldwide. I particularly remember the legendary 2000 edition when Jean-Hubert Martin achieved a veritable tour-de-force with his Biennale entitled Shared Exoticism. The event was exceptionally coherent and relevant, a direct and logical suite to his founding exhibition The Magicians of the Earth presented in 1989 at the Pompidou Center.

Steered by Thierry Raspail for nearly 30 years, the Lyon Biennale has earned a global reputation and has been supported – in particular for Shared Exoticism – by its institutional partner Artprice and the Organe Contemporary Art Museum which manages The Abode of Chaos. Over the years it has come to overshadow the Paris Biennale, founded by André Malraux in 1959 and the last edition of which was in 2008.”

The Lyon Biennale is today at a crucial juncture with the first change of management in its history and the arrival of Isabelle Bertolotti. Recently appointed Director of the Museum of Contemporary Art of the City of Lyon, Bertoletti is expected to set the Lyon Biennale on a new path and her first project is indeed ambitious: “This 15th edition of the Lyon Contemporary Art Biennale is devised as an ecosystem at the intersection of biological, economic and cosmogonic landscapes. It bears witness to the shifting relationships between human beings, other living species, the mineral kingdom, technological artefacts and the stories that unite them

The curators and artists involved in this year’s Lyon Biennale have been working with a number of obligations and constraints. First and foremost among these are related to the place itself: a huge factory located outside the city center and preserved in its original state, with its original demarcation, its abandoned machinery and its visible wear and tear. The artists – most of whom have had very little exposure in France and often no auction history to their names – have been asked to work with local artisans from the Rhone Valley basin. One third of them are French and a strict gender balance has been applied.

The Biennale is by no means confined to the vast Fagor space; there are manifestations throughout the region. The new format is organized around four complementary platforms: the Museum of Contemporary Art in Lyon, which is acting as an outgrowth of the main exhibition with 6 artists including the famous duo Gregory & Daniel GICQUEL & DEWAR; the Young International Creation which – as in the past – will occupy Villeurbanne’s Institute of Contemporary Art; Veduta which promotes meetings between artists and the region’s inhabitants; and a broad program of associated exhibitions, including exhibitions in Resonance with the Biennale at various galleries and cultural venues in the region. In all, the event will use 150 venues and will encompass not only the field of Contemporary Art but also literature, dance, theater, music and cinema.

An internationally recognised and appreciated artistic event, the Lyon Contemporary Art Biennale is one of the five most important biennales after Venice. The previous edition attracted more than 300,000 visitors, its best-ever attendance. The 2019 edition is far more ambitious with larger spaces, major installations, deeper regional networking and unprecedented bridges between the art world and the world of business and commerce.

In 1999, in conversation with thierry Ehrmann, Thierry Raspail perfectly summed up his vision of the Lyon Biennale…. « Biennales are geo-political acts. They mark the territory between where there is everything and where there is nothing…” , a bold statement that highlights with rare clarity the primary and underlying logic of Biennales wherever they are staged.

Copyright ©1987-2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com – www.artmarket.com

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Journées Européennes du Patrimoine 2019 – Artprice – Demeure du Chaos/Abode of Chaos

2019/09/18 Commentaires fermés

Les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, les Journées européennes du patrimoine (JEP) ouvrent les portes de 430 lieux dans la Métropole, dont celles du Musée d’Art Contemporain L’Organe gérant La Demeure du Chaos :

Pour la première fois depuis 9 ans : Ouverture Exceptionnelle de La Cour des Papes au public pour les #jep avec entre autres, la sculpture monumentale « Ground Zero », plus de 180 portraits inédits ainsi qu’une partie de l’Univers d’Artprice se trouvant au Rez de Chaussée… N’hésitez pas à relayer la news à toutes et tous vos ami(e)s ! 🙂

Entrée gratuite, visite libre.

Plus d’informations sur la page dédiée :
Journées Européennes du Patrimoine 2019 à la Demeure du Chaos/Abode of Chaos siège d’Artprice >>>

Journées Européennes du Patrimoine 2019

Journées Européennes du Patrimoine 2019 à la Demeure du Chaos/Abode of Chaos, siège d’Artprice

 

Arptrice by Art Market : Les enjeux géo-politiques de la 15ème Biennale de Lyon

2019/09/18 Commentaires fermés

Une cinquantaine d’artistes ont été commissionnés cette année pour produire une œuvre in situ dans les anciennes usines Fagor de Lyon. 29 000 m² situés à quelques encablures de cet endroit hautement symbolique, où la Saône se jette dans le Rhône, ont été investis pour la première fois par la Biennale de Lyon. Là où les eaux se mêlent, titre d’un poème de l’écrivain américain Raymond Carver, a été choisi comme thème de cette édition 2019, confiée à la jeune équipe de curateurs du Palais de Tokyo.

La Biennale de Lyon se veut un événement majeur pour l’Art Contemporain international, doté d’un budget en conséquence mais qui a le devoir de faire briller la culture française et de montrer tout son rayonnement. Une tâche délicate, qui nécessite une nouvelle renaissance tous les deux ans, un défi pour la nouvelle directrice Isabelle Bertolotti.

Courtesy of Biennale de Lyon 2019  "Là Où Les Eaux Se Mêlent"  © Stephen Powers

Courtesy of Biennale de Lyon 2019
« Là Où Les Eaux Se Mêlent »
© Stephen Powers

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/09/15th-biennale-lyon-2019.jpg]

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artprice, tient à rappeler : « Créée en 1991 par Thierry Raspail, la Biennale de Lyon s’est imposée de manière mondiale comme l’une des plus remarquables manifestations culturelles de son genre. J’en veux pour exemple l’édition mythique de 2000. A cette occasion Jean-Hubert Martin avait réussi un véritable tour de force avec sa biennale « Partage d’exotisme », un événement d’une cohérence et pertinence exceptionnelles, directement placé sous le signe de son exposition fondatrice « Les Magiciens de la Terre », présentée en 1989 au Centre Pompidou.

Portée par Thierry Raspail pendant près de 30 ans, la Biennale de Lyon s’est taillé une réputation à l’échelle mondiale et a été soutenue notamment pour « Partage d’exotisme » par son partenaire institutionnel Artprice et le Musée d’Art Contemporain l’Organe, gérant la Demeure du Chaos / The Abode of Chaos. Au fil des ans elle a pris l’ascendant sur la Biennale de Paris, fondée par André Malraux en 1959 et dont la dernière édition s’est achevée en 2008. »

La Biennale de Lyon se trouve aujourd’hui à un moment crucial, avec le premier changement de direction de son histoire, et l’arrivée d’Isabelle Bertolotti à sa tête, la nouvelle directrice du Musée d’Art Contemporain de la ville de Lyon. Celle-ci doit donner une nouvelle voie à la Biennale, et son premier projet se veut ambitieux : « Cette 15e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon est conçue comme un écosystème, à la jonction de paysages biologiques, économiques et cosmogoniques. Elle se fait ainsi le témoin des relations mouvantes entre les êtres humains, les autres espèces du vivant, le règne minéral, les artefacts technologiques et des histoires qui les unissent. »

Par ailleurs les contraintes fixées aux curateurs et aux artistes sont particulièrement nombreuses. D’abord celles imposées par le lieu lui-même : une immense usine implantée en dehors du centre ville et conservée dans son état, avec son balisage d’origine, sa machinerie abandonnée et toutes les traces d’usure.
Les artistes, pour la plupart très peu exposés en France et souvent sans cote en ventes publiques, comptent un tiers de ressortissants français, respectent scrupuleusement la parité homme-femme et ont dû faire appel, pour la production de leurs œuvres, aux artisans du bassin rhodanien.

La Biennale ne se cantonne pas au vaste espace Fagor et se déploie sur l’ensemble du territoire régional. Ce nouveau modèle s’organise autour de quatre plate-formes complémentaires : le Musée d’art contemporain de Lyon, qui constitue une excroissance de l’exposition principale avec une demi-douzaine d’artistes dont le célèbre duo Gregory & Daniel GICQUEL & DEWAR; la Jeune Création Internationale qui s’installe comme par le passé à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne ; Veduta qui favorise la rencontre entre les artistes et les habitants de la région ; enfin, un large programme d’expositions associées dont des expositions en Résonance avec la Biennale dans diverses galeries et lieux culturels de la région. Cette mobilisation d’envergure met en évidence 150 lieux couvrant non seulement le champ de l’art contemporain mais aussi de la littérature, de la danse, du théâtre, de la musique ou du cinéma.

Temps fort de l’actualité artistique internationale, la Biennale d’art contemporain de Lyon compte parmi les cinq biennales les plus importantes après celle de Venise. L’édition précédente avait rassemblé plus de 300 000 visiteurs, le plus grand succès public de l’histoire de la biennale jusqu’à présent. L’édition 2019 passe de nouveaux caps avec des espaces plus vastes, la promesse d’installations ambitieuses, l’intensification du maillage régional, et des passerelles inédites entre le monde de l’art et celui de l’entreprise.

Pour comprendre la Biennale de Lyon, le propos de Thierry Raspail, dans une discussion avec thierry Ehrmann en 1999, résumait à lui tout seul la place des Biennales dans le monde : « les biennales sont un acte géo-politique. Elles marquent le territoire, là où il y a tout, ou là il n’y a rien. » Cette phrase abrupte explique avec une rare clarté, le mécanisme primaire et caché des biennales.

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Au sujet d’Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une « nouvelle route de la soie de l’art », cette alliance s’inscrivant dans le plan « One Belt One Road » (OBOR) / « Belt and Road Initiative » (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de « Nouvelle Route de la Soie ».

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir[at]artprice.com

At its EGM on 30 September 2019, Artprice.com will switch name to Artmarket.com to become the global reference in the Art Market.

2019/09/09 Commentaires fermés

Artprice.com is switching to artmarket.com with statutory amendment and an extension of its corporate purpose: this EGM of 30.09.2019 seems like an IPO. Indeed Artmarket.com will help to ignite the Art Market in its entirety.

On 8 August 2019 Artprice’s Board of Directors approved the schedule leading to the EGM on 30 September 2019 at 5pm for the final approval of its overall Art Market strategy.

Regarding our stock market listing on Euronext going forward, after approval, Artprice.com shareholders will automatically become shareholders of Artmarket.com without any impact on the number of shares held and their attached rights. Likewise the PRC mnemonic code will be kept the same to avoid inconvenience for our shareholders, the market and the banks.

Moreover the “Artprice” brand – known worldwide for more than 20 years – remains the reference logo for Artmarket.com concerning our highly profitable service delivering art prices and art indices from our databanks.

Considering scientific and technological advances, it is perfectly logical that we should extend the official activities of the company to include the analysis and processing of Art Market metadata, either for proprietary use or for third party use.

thierry Ehrmann: “Artprice recently celebrated its 20th anniversary. It took twenty years to establish Artprice as the Global Leader in Art Market Information, its declared ambition in its 1999 IPO prospectus.”

Today, Artprice is unanimously recognized by press agencies, the media (printed and audio-visual), the financial sector, art market professionals, museums and States around the world as the primary global reference in Art Market Information.

But its development is about to move into another realm: Artprice will become Artmarket.com in order to optimize its position as a global player at the start of a decade that will see the digital revolution carry the entire planet into a complete and radical paradigm shift.

This historic name change reflects an expansion of our role to all matters related to the Art Market rather than just to questions related to “art prices”, a subset of the Art Market.

This is the same approach successfully implemented by Google which has become Alphabet to avoid being associated uniquely with search engines.

As such, the Artprice brand – known worldwide for over 20 years – will remain the reference brandname for Artmarket.com in its highly profitable art prices /indices databanks activity.

thierry Ehrmann: “ the name Artmarket.com will drive our know-how, our content and our brands like no other entity operating on the Art Market will be able to do, thanks notably to the natural indexing by global search engines of any content relating to the term “Art Market”…because English is the language most used by the art market all over the world.”

“For Artprice – now Artmarket – this represents a very significant financial and economic step forward.”

“Artprice acquired the domain names artmarket.com .net and .org a long time ago and therefore holds a perfectly legal key to millions of searches per month via the generic term “Art Market” on Google.com, or any other search engine.

“For searches using the term “Art Market” on Google.com, Artmarket.com is the top result out of 3.6 billion results (Judicial Officer’s Report, SCP Pons-Mergui). By comparison, a search on Google.com using “Artprice” produces 2.5 million results, with, of course, artprice.com in first place.

Artmarket.com .net .org are therefore the primary Internet keys to the global Art Market.

Our domain name artmarket.com represents a unique intangible asset and could be worth around 120 million dollars according to the press release below.

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/07/25/addendum-artmarket_com-l_actif-incorporel-unique-du-nom-de-domaine-artmarket_com-pourrait-etre-estime-autour-de-120-millions-de

Moreover, for all matters related to the commercial aspects of art, the term “Art Market” is the term universally used since the post-war period by all the artistic, economic and financial publications including The Wall Street Journal, The Financial Times, The New York Times, Bloomberg, Reuters, The Art Newspaper, The Guardian, the BBC, CNN, Euronews, AFP, Yahoo! Finance, Cision (PR Newswire), etc…

Artmarket.com” opens the doors of a future that can only be 100% digital now that the Art Market has already massively migrated into the mobile Internet sector (4.5 billion smartphones in circulation and 5G already operational in certain countries). Artmarket.com is a perfect reflection of this digital electroshock, both scientifically and economically, and it has acquired its lead in this market thanks to years of R&D.

The generic and universal name Artmarket.com will act as a powerful vector for a change in economic scope, for capital transactions and possibly an IPO on another stock exchange (without any capital increase).

thierry Ehrmann: “More than anything else, this highly significant change of our business name reflects a new beginning in our unique history. It marks our desire to become a truly global player in the Art Market, with a multitude of projects underway. It would have been very presumptuous of us to have declared such ambitions when we began our journey in 1997.

I wish to thank all our staff for their hard work and perseverance and our shareholders for their trust over the years… and I believe we can now all look forward to participating in the culmination of our project as a global player in the Art Market, reflected in our new name, Artmarket.com.”

Of course, this name change will have no impact on our customers whose access to our services and our data remains completely unchanged.

Against the backdrop of Sotheby’s spectacular delisting, Artprice’s change of name and the extension of its statutes is a perfectly logical move since Artmarket.com now has confirmation of a minimum three years of orders after acquiring the famous Swiss tech firm Xylogic which owned the portfolio of major auction operators.

For Artprice becoming Artmarket.com, the EGM-approved acquisition of Sotheby’s and its delisting represents confirmation of its role as a global player in the Art Market. Artmarket.com will now support – via its on-line tech solutions – the dematerialization of the 6300 Auction Houses around the world… companies who are already Artprice partners and are already connected to our Artmarket.com Intranet.

thierry Ehrmann: “Patrick Drahi’s acquisition of Sotheby’s with a 61% premium confirms the Art Market’s accession to the 21st century digital era. Artprice has always argued that the Art Market – which weighs about $90 billion p.a. (public and private) – is several decades behind other sectors with respect to digital and Internet culture…

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/06/17/artprice-new-york-thierry-ehrmann-patrick-drahi_s-acquisition-of-sotheby_s-confirms-the-art-market_s-entry-into-the-digital-era

…Drahi’s move represents a significant financial and economic shockwave because after Sotheby’s withdrawal from public scrutiny, Artmarket will be the only Art Market company listed on a regulated stock market in the entire world”.

Copyright ©1987-2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com – www.artmarket.com

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Artprice.com va s’appeler Artmarket.com pour être l’acteur global du Marché de l’Art à son AGE du 30 septembre 2019

2019/09/09 Commentaires fermés

Artprice.com change de dénomination sociale en artmarket.com avec modification statutaire et extension de l’objet social à son AGE du 30 septembre 2019. thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artprice : « Cette AGE du 30.09.2019 s’apparente bel et bien à une IPO. En effet Artmarket.com va permettre d’embraser le Marché de l’Art dans sa totalité. »

En effet, le 8 août 2019 s’est tenu le Conseil d’Administration d’Artprice validant le rétro planning conduisant à l’AGE le 30 Septembre 2019 à 17h pour l’approbation définitive de la stratégie globale Art Market.

Après validation et concernant la future cotation boursière sur Euronext, les actionnaires d’Artprice.com deviendront automatiquement actionnaires d’Artmarket.com sans aucun impact sur le nombre de titres détenus et leurs droits attachés. De même le code mnémonique PRC est conservé pour ne pas perturber nos actionnaires, le marché et les banques.

A ce titre, la marque Artprice mondialement connue depuis plus de 20 ans demeure la marque de référence pour Artmarket.com concernant le très rentable département des banques de données sur les prix et les indices de l’art.

Une des principales extensions logiques face à l’état de la science est de d’étendre l’objet social à l’analyse et le traitement de métadonnées sur le Marché de l’Art pour son compte ou le compte de tiers.

thierry Ehrmann : « Artprice a fêté récemment ses 20 ans. Ce temps était nécessaire pour faire d’Artprice le Leader Mondial de l’Information sur le Marché de l’Art, tel que décrit dans le prospectus d’IPO de 1999. »

20 ans après, de manière unanime, les agences de presse, la presse écrite et audio-visuelle, les acteurs économiques et financiers, les acteurs du Marché de l’Art et les institutionnels, reconnaissent Artprice de manière incontestable comme Leader Mondial de l’Information sur le Marché de l’Art.

L’Histoire n’est pas terminée, bien au contraire. Artprice va devenir Artmarket.com pour conquérir la place d’acteur global dans une décennie où le monde par l’aboutissement de la révolution numérique, va vivre un changement radical de paradigme.

Ce changement de nom historique va permettre d’englober définitivement le Marché de l’Art dans son ensemble et ne plus se cantonner au seul secteur des « prix de l’Art » qui est un sous-ensemble du Marché de l’Art.

C’est la même démarche entreprise avec succès par Google qui est devenu Alphabet pour ne pas être réduit au seul secteur des moteurs de recherches.

thierry Ehrmann : « Artmarket.com va propulser notre savoir-faire, notre contenu et nos marques comme jamais une entité opérant sur le Marché de l’Art ne pourra le faire, grâce notamment à l’indexation naturelle sur les moteurs de recherches mondiaux de tout contenu relatif au Marché de l’Art, dont la traduction est Art Market en langue anglaise qui est la langue propre au Marché de l’Art dans tous les pays. »

« C’est un choc boursier et économique majeur car Artprice bientôt Artmarket, après l’OPR de Sotheby’s, reste la seule société du Marché de l’Art à être cotée sur un marché règlementé dans le monde.»

Artprice a pu acquérir en son temps les DNS les plus prestigieux et puissants que sont artmarket.com .net et .org qui absorbent le plus légalement des millions de requêtes/mois sur la demande générique « Art Market » sur Google.com.

Artmarket.com est n°1 sur 4,3 milliards de résultats sur la requête Art Market sur google.com (Constat d’huissier SCP Pons-Mergui). A titre de comparaison, la requête Artprice sur Google.com aboutit à 2,5 millions de résultats, avec bien sûr en n°1 artprice.com.

Artmarket.com .net .org sont donc l’atout maître sur Internet pour capter le Marché de l’Art Mondial.

L’actif incorporel unique du nom de domaine artmarket.com pourrait être estimé autour de 120 millions de dollars (méthodologie et analyse) voir le communiqué à consulter ci-dessous.

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/07/25/addendum-artmarket_com-l_actif-incorporel-unique-du-nom-de-domaine-artmarket_com-pourrait-etre-estime-autour-de-120-millions-de

De plus, Art Market est le titre universel depuis l’après-guerre que reprennent à 100% tous les journaux économiques financiers et artistiques pour parler du Marché de l’Art comme le Wall Street Journal, Financial Times, The New York Times, Bloomberg, Reuters, The Art Newspaper, The Guardian, BBC, CNN, Euronews, AFP, Yahoo! Finance, Cision (PR Newswire), etc…

Artmarket.com ouvre en grand les portes du futur, qui ne peut être que 100% numérique au moment de la concentration du secteur économique du Marché de l’Art avec l’Internet mobile (4,5 milliards de smartphones et la 5G déjà opérationnelle). Cet électrochoc numérique se traduit économiquement et scientifiquement par Artmarket.com avec une avance considérable grâce à sa R&D.

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art où Artmarket aura toute capacité par l’extension de ses statuts à la commercialiser.

Ce nom générique et universel Artmarket.com agira puissamment comme vecteur de changement de périmètre économique, d’opérations capitalistiques et de toute IPO sur d’autres places boursières, en excluant toute augmentation de capital.

thierry Ehrmann : « Ce changement de dénomination sociale hautement significatif incarne plus que tout, le nouveau départ de notre Histoire unique en son genre. Cela marque notre volonté d’être désormais un acteur global du Marché de l’Art, avec de nombreux projets, ce qui aurait été très présomptueux de notre part au début de notre parcours en 1997. »

« Je remercie nos collaborateurs pour leur travail et leur persévérance et nos actionnaires pour leur confiance au cours de ces années. Mon souhait est que chacun puisse désormais participer pleinement à l’aboutissement de notre projet d’acteur global du Marché de l’Art qui se symbolise par notre nouvelle dénomination sociale Artmarket.com ».

Ce changement de dénomination sociale n’impacte pas bien évidemment nos clients avec un accès inchangé à nos services et nos données.

L’événement clé de l’année 2019 de l’OPR spectaculaire de Sotheby’s est la confirmation d’un carnet de commandes sur 3 ans minimum pour Artmarket.com, qui a absorbé la célèbre SSII Xylogic Suisse détenant le portefeuille des grandes Maisons de Ventes, d’où la cohérence du changement de dénomination sociale et de l’extension des statuts.

Cette OPR validée brillamment jeudi dernier par l’AGE de Sotheby’s est la confirmation pour Artprice qui devient Artmarket.com dans son rôle d’acteur global du Marché de l’Art. En effet le Groupe va accompagner par ses solutions informatiques on line la dématérialisation des 6300 Maisons de Ventes dans le monde partenaires d’Artprice qui sont déjà connectées à l’Intranet d’Artmarket.com.

thierry Ehrmann : « Le rachat de Sotheby’s avec une prime de 61 % par Patrick Drahi valide l’entrée du Marché de l’Art dans l’ère numérique du XXIème siècle, car Artprice a toujours souligné que ce secteur économique qui pèse environ 90 milliards de dollars, avait plusieurs décennies de retard en matière de culture du numérique et de l’Internet ».

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/06/17/artprice-new-york-nbsp-thierry-ehrmann-nbsp-nbsp-le-rachat-de-sotheby_s-par-patrick-drahi-valide-l_entree-du-marche-de-l_art

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Au sujet d’Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une « nouvelle route de la soie de l’art », cette alliance s’inscrivant dans le plan « One Belt One Road » (OBOR) / « Belt and Road Initiative » (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de « Nouvelle Route de la Soie ».

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google – septembre 2019

2019/09/02 Commentaires fermés

 

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

Artprice présente le classement n°4 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google – Septembre 2019

Méthodologie : Artprice Leader mondial de l’information sur le marché de l’Art souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en terme de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 800 puis 1000 très prochainement afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.
Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est unique dans l’Internet.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.
Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement et notamment le descriptif de l’écosystème Google sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (2 septembre 2019 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

https://artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artprice by Art Market: Top 10 auction gains in H1 2019

2019/09/02 Commentaires fermés

The resale of artworks illustrates the financial potential of Art, a potential that depends on numerous factors including the artists’ notoriety, the intrinsic qualities of the works and, of course, the intensity of demand over time. While the average return on art investments is approximately 4.6% p.a. for an average duration of 13 years, certain works obviously generate much better returns, especially in the Contemporary Art segment.

For thierry Ehrmann, Founder/CEO of Artprice: the most profitable artists on the Art Market are no longer the great Moderns, as in the last century. Major buyers have transferred their investments onto the most recognised Contemporary artists – onto the great classics of our era – artists like Jean-Michel Basquiat and Yayoi Kusama who now represent a sort of holy grail for any museum or any major collector and who are enjoying ever-growing and ever more international demand. The Contemporary Art Market offers opportunities for capital gains that were unimaginable 20 years ago.”

Contemporary Art Generates the Best Returns

Contemporary creation is today more profitable than Post-War art. There is only one Western Post-War artist among the top 10 gains hammered during the first six months of 2019: Alexander Calder, with a rare mobile sculpture (Fish), the price of which has risen from less than $200,000 to more than $17.5 million since the end of the 1980s. Contemporary artists are clearly dominant in the rankings. They account for seven of the ten best gains hammered during the period and concern works by Jean-Michel Basquiat, Daniel Buren, Yayoi Kusama, Pierre Soulages and Christopher Wool. Contemporary Art (the overall price index of which rose 40% in H1 2019) is the most profitable segment of the Art Market. The prices of certain works have been multiplied in range from 30 to more than 300 times versus their previous auction values.

Long holding

The volatility of the Contemporary Art market makes it particularly favourable for certain types of investment. It allows quick gains (with holding times of three to ten years) on some highly popular signatures such as Kaws, George Condo and Sean Scully. Of course, rapid turnarounds on art are not risk-free, particularly on the younger signatures and it is probably wiser to gamble on artists whose work and whose secondary market are both mature.

Moreover, the most profitable resales require a lot of patience with the best gains coming from long-term holding periods. The most spectacular price increases concerned works sold publicly in the 1980s and 1990s and which are now returning to auction. Eight of the ten best gains in our ranking concern works that began to be sold publicly more than 20 years ago.

The biggest price increase concerns a work by Jean-Michel Basquiat, Apex, which had not been auctioned for 31 years (it changed owner three times during that time, but privately). Apex is a major work, first appearing at auction in June 1988, two months before the artist’s death. Regarded as one of his best paintings, it fetched $29,400 in 1988, joining the artists top 10 results. The posthumous growth of his prices had not started yet. It was only three years after Basquiat’s death that one of his works crossed the $100,000 threshold for the first time, blithely tripling its high estimate (Red rabbit, 1982, on 11 November 1988 at Sotheby’s). When it was offered to the public last March, Apex fetched $10.8 million, posting an exceptional gain of +36,685% in 31 years.

Remember that Jean-Michel Basquiat is the first and only Contemporary artist whose work has crossed the $100 million threshold on the auction market (Untitled, 1982, on 18 May 2017 at Sotheby’s New York). This pillar of the Contemporary Art Market – whose overall price index has risen +1,608% since 2000 – accounts for three of the top ten most profitable resales since the beginning of the year.

 Jean-Michel Basquiat ©thierry Ehrmann - courtesy of Organ Museum / Abode of Chaos


Jean-Michel Basquiat
©thierry Ehrmann – courtesy of Organ Museum / Abode of Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/09/jean-michel-basquiat-en.png]

Top 10 auction gains in H1 2019

© artprice.com

1. Jean-Michel Basquiat: Apex (1986) +36,685% in 31 years
$10,815,000 on 5 March 2019 – Sotheby
s London
$29,400
on 30 June 1988 – Christies London

2. Daniel Buren: Peinture acrylique blanche (1968) +10,111% in 22 years

$357,400 on 8 March 2019 – Phillips London

$3,500 on 26 February 1997 – Libert-Castor Paris

3. Alexander Calder: Fish (1952) +8,752% in 32 years

$17,527,000 on 15 May 2019 – Christies New York

$198,000 on 4 November 1987 – Sothebys New York

4. Fengmian Lin: Wisteria +7,182% in 27 years

$1,321,700 on 2 April 2019 – Sothebys Hong Kong

$18,150 on 1 June 1992 – Sothebys New York

5. Yayoi Kusama: Midsummer (1983) +5,840% in 19 years

$427,700 on 6 March 2019 – Sothebys London

$7,200 on 30 June 2000 – Sothebys London

6. Fei’an Yu: Parrot (1945) +5,600% in 29 years

$786,600 on 2 April 2019 – Sothebys Hong Kong

$13,800 on 15 November 1990 – Sothebys Hong Kong

7. Jean-Michel Basquiat: Untitled (1987) +4,617% in 26 years

$1,321,000 on 5 March 2019 – Sothebys London

$28,000 on 25 March 1993 – Christies London

8. Pierre Soulages: Painting 130 x 89 cm, 2 March 1961 +3,402% in 32 years

$3,046,900 on 5 June 2019 – Sothebys Paris

$87,000 on 2 July 1987 – Sothebys London

9. Christopher Wool: Untitled (1986) +3,324% in 21 years

$630,000 on 27 June 2019 – Phillips London

$18,400 on 13 November 1998 – Christies New York

10. Jean-Michel Basquiat: Soothsayer (1983) +2,924% in 17 years

$998,000 on 5 March 2019 – Sothebys London

$33,000 on 28 June 2002 – Christies London

Two living French artists among the most profitable

Two French artists still active today, Pierre Soulages and Daniel Buren, stand out thanks to the opening of the International Market. They are among the very rare Contemporary French artists who have managed to build a reputation and a price structure outside France, especially in New York from where both have hammered their personal records ($10.6 million obtained for Soulages in November 2018 at Christies and $2.1 million for Buren last May at the same auctioneer). Soulages’ abstract style and Buren’s minimalist style correspond to two trends that are both currently highly soughtafter on the American art market.

The value added to Daniel Buren’s Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge (1968) is particularly noteworthy. The price of this work has multiplied 102 times in 22 years – the time it took for demand to consolidate abroad. Until recently, most of Buren’s high-quality works sold badly in the Big Apple… when they were not bought in.

In addition, Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge was auctioned at the right time, while Daniel Buren was installing a monumental work on the High Line in New York. The artist has signed the Big Apple by floating thousands of flags over New Yorkers, flags bearing the 8.7-cm-wide colored stripes that are so characteristic of his work (exhibition En Plein Air visible until March 2020). An ideal piece of artistic ‘news’ to convince New Yorkers to buy the French veteran of Minimalism.

As with the stock markets, investments in art require a permanent follow-up from collectors of the news concerning the artists in the portfolios. The construction, maintenance and inflation of an artist’s prices depends primarily, as with equity markets, on information. It is information which allows us to select the most opportune moment for a resale and the best-suited marketplace to ensure the best possible added value.

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Artprice by Art Market: les 10 meilleures plus-values au S1 2019 face aux taux négatifs ou voisins de zéro

2019/09/02 Commentaires fermés

Les cas de reventes aux enchères démontrent le potentiel financier de l’Art en fonction de la notoriété des artistes, des qualités intrinsèques des œuvres et bien sûr, d’une demande variable au cours du temps. Si le rendement annuel moyen de l’Art atteint +4,6%, pour une durée moyenne de 13 ans, certaines œuvres constituent des investissements beaucoup plus compétitifs, notamment sur le segment contemporain.

Pour thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artprice: « les artistes les plus rentables du Marché ne sont plus les grands modernes comme au siècle dernier. Les grands acheteurs ont reporté leurs investissements sur les contemporains les mieux établis, sur les grands « classiques » de notre époque. Des artistes aussi fondamentaux que Jean-Michel Basquiat ou Yayoi Kusama, qui constituent un graal pour tout musée et pour tout grand collectionneur, font face à une demande de plus en plus forte et internationale. Cette création contemporaine est propice aux meilleurs investissements. Elle offre des possibilités de plus-values encore inimaginables il y a 20 ans.« 

L’Art Contemporain génère les meilleures plus-values

La création contemporaine surpasse aujourd’hui les qualités financières de l’Art d’Après-Guerre. Seul un artiste occidental de la période d’Après-Guerre se retrouve dans le top 10 des plus-values enregistrées au S1 2019: Alexander Calder, avec une rare sculpture mobile (Fish), dont le prix est passé de moins de 200.000$ à plus de 17,5m$ depuis la fin des années 80. Les artistes contemporains sont nettement prédominants dans le classement. C’est à eux que l’on doit sept des dix meilleurs cas de reventes obtenus sur le premier semestre 2019, avec des œuvres de Jean-Michel Basquiat, Daniel Buren, Yayoi Kusama, Pierre Soulages et Christopher Wool. L’Art Contemporain (dont l’indice des prix est en hausse de +40% sur le S1 2019) est le segment le plus rentable du Marché de l’Art. Le prix de certaines œuvres a été multiplié par 30, 35, voire par plus de 300 entre deux passages aux enchères.

La détention longue

La volatilité du Marché de l’Art Contemporain est particulièrement propice aux investissements. Elle permet des gains rapides (sur des durées de détention de trois à dix ans) pour certaines signatures très en vogue comme Kaws, George Condo ou Sean Scully. Bien sûr, ces allers-retours rapides aux enchères ne sont pas sans prise de risque concernant les plus jeunes signatures, et il est préférable de miser sur des artistes dont l’œuvre et le second Marché sont tous deux arrivés à maturité.

Les reventes les plus fructueuses sont d’ailleurs affaire de patience et les plus belles prises de valeur se traduisent sur le long terme. Les progressions de prix les plus spectaculaires concernent en effet des œuvres passées en ventes publiques dans les années 80 et 90, et qui repassent à présent en salles. Huit des dix plus-values les plus remarquables de l’année récompensent ainsi des œuvres qui ont commencé à se vendre aux enchères il y a plus de 20 ans.

L’inflation de prix le plus exceptionnel concerne une œuvre Jean-Michel Basquiat, Apex, qui n’avait pas été revue aux enchères pendant 31 ans (elle a changé trois fois de propriétaire entre temps mais en restant dans le circuit privé). Apex est une œuvre majeure, apparue pour la première fois aux enchères en juin 1988, soit deux mois avant la mort de l’artiste. Considérée comme l’une de ses meilleures toiles, elle partait, en 1988, pour 29.400$, intégrant à l’époque le top 10 des meilleures adjudications de l’artiste. La croissance post-mortem des prix n’avait pas encore commencé. Ce n’est que trois ans après la mort de Basquiat que l’une de ses œuvres passait pour la première fois les 100.000$, en triplant allègrement son estimation haute (Red rabbit, 1982, le 11 novembre 1988 chez Sotheby’s). Lors de son dernier passage sous le feu des enchères en mars dernier, Apex s’est arrachée pour 10,8m$, affichant une plus-value exceptionnelle de +36.685% en 31 ans.

Rappelons que Jean-Michel Basquiat est le premier et l’unique artiste contemporain dont une oeuvre a dépassé les 100m$ aux enchères (Untitled, 1982, le 18 mai 2017 chez Sotheby’s New York). Ce pilier du Marché de l’Art Contemporain – dont l’indice général des prix a progressé de +1.608% depuis 2000 – revient à trois reprises parmi les dix cas de reventes les plus fructueux depuis le début de l’année.

Jean-Michel Basquiat ©thierry Ehrmann - courtesy of Organ Museum / Demeure du Chaos

Jean-Michel Basquiat
©thierry Ehrmann – courtesy of Organ Museum / Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/09/jean-michel-basquiat-fr.png]

Top 10 des plus-values au S1 2019

© artprice.com

1. Jean-Michel Basquiat: Apex (1986), +36.685% en 31 ans
10.815.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby’s Londres
29.400$ le 30 juin 1988 – Christie’s Londres

2. Daniel Buren: Peinture acrylique blanche (1968), +10.111% en 22 ans

357.400$ le 8 mars 2019 – Phillips Londres

3.500$ le 26 février 1997 – Libert-Castor Paris

3. Alexander Calder: Fish (1952), +8.752% en 32 ans

17.527.000$ le 15 mai 2019 – Christie’s New York

198.000$ le 4 novembre 1987 – Sotheby’s New York

4. Fengmian Lin: Wisteria, +7.182% en 27 ans

1.321.700$ le 2 avril 2019 – Sotheby’s Hong Kong

18.150$ le 1er juin 1992 – Sotheby’s New York

5. Yayoi Kusama: Midsummer (1983), +5.840% en 19 ans

427.700$ le 6 mars 2019 – Sotheby’s Londres

7.200$ le 30 juin 2000 – Sotheby’s Londres

6. Fei’an Yu: Parrot (1945), +5.600% en 29 ans

786.600$ le 2 avril 2019 – Sotheby’s Hong Kong

13.800$ le 15 novembre 1990 – Sotheby’s Hong Kong

7. Jean-Michel Basquiat: Untitled (1987), +4.617% en 26 ans

1.321.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby’s Londres

28.000$ le 25 mars 1993 – Christie’s Londres

8. Pierre Soulages: Peinture 130 x 89 cm, 2 mars 1961, +3.402% en 32 ans

3.046.900$ le 5 juin 2019 – Sotheby’s Paris

87.000$ le 2 juillet 1987 – Sotheby’s Londres

9. Christopher Wool: Untitled (1986), +3.324% en 21 ans

630.000$ le 27 juin 2019 – Phillips Londres

18.400$ le 13 novembre 1998 – Christie’s New York

10. Jean-Michel Basquiat: Soothsayer (1983), +2.924% en 17 ans

998.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby’s Londres

33.000$ le 28 juin 2002 – Christie’s Londres

Deux artistes français vivants parmi les plus rentables

Deux artistes français encore en activité, Pierre Soulages et Daniel Buren, se démarquent grâce à l’ouverture du Marché international. Ils comptent parmi les rares artistes contemporains français parvenus à se faire un nom et une cote en dehors de l’Hexagone, notamment à New York d’où ils tirent, chacun, leur record personnel (10,6m$ obtenus pour Soulages en novembre 2018 chez Christie’s et 2,1m$ pour Buren en mai dernier chez la même maison de ventes). Le style abstrait de Soulages et celui, minimaliste, de Buren correspondent à deux tendances actuellement fortement recherchées sur le Marché de l’Art américain.

La plus-value emportée par Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge (1968) de Daniel Buren est particulièrement remarquable. Le prix de cette œuvre a été multiplié par 102 en 22 ans, autant d’années nécessaires pour que la demande se consolide à l’étranger. La plupart des œuvres de qualité de Buren se vendaient mal jusque là à New York, lorsqu’elles n’étaient pas tout simplement ravalées.

Par ailleurs, la Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge est passée aux enchères au bon moment, alors que Daniel Buren installait une oeuvre monumentale sur la High Line de New York. L’artiste a signé la Grosse Pomme, en faisant flotter au-dessus des New-yorkais des milliers de drapeaux portant ces rayures colorées de 8,7 cm qui lui sont si caractéristiques (exposition En Plein air visible jusqu’en mars 2020). Une actualité idéale pour convaincre les New-yorkais d’acheter le vétéran français du Minimalisme.

Comme pour les marchés d’actions, l’Art demande un suivi permanent de la part du collectionneur concernant l’actualité des artistes. La construction d’une cote repose avant tout, comme pour les marchés d’actions, sur l’information. C’est elle qui permet de saisir le moment le plus opportun pour une revente et la place de marché la mieux adaptée à la réalisation de la meilleure plus-value possible.

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Au sujet d’Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une « nouvelle route de la soie de l’art », cette alliance s’inscrivant dans le plan « One Belt One Road » (OBOR) / « Belt and Road Initiative » (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de « Nouvelle Route de la Soie ».

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com