Archive

Archive for the ‘Grippe A (H1N1)’ Category

LE VACCIN ANTI-GRIPPE A INTERROGE LE CORPS MÉDICAL

2009/09/25 Commentaires fermés

Vaccin Grippe A (H1N1)

Libération

« Dans mon service, personne ne veut se faire vacciner. » En tant qu’infirmière, Marie-Hélène Durieux est pourtant en tête de liste des personnes qui devront passer à la piqûre anti-grippe A quand le vaccin sera mis sur le marché, en principe à la mi-octobre.

Infirmière à l’hôpital Tenon à Paris et membre de la fédération Sud Santé, elle fait partie des nombreux personnels de santé et médecins qui rechignent à se faire injecter un vaccin qu’ils jugent peu sûr. Car en dépit de tous les messages rassurants émis par les autorités sanitaires, à peine plus d’un médecin libéral sur deux serait prêt à se faire vacciner, selon un sondage récemment publié dans le Quotidien du médecin. Les infirmiers sont aussi nombreux à traîner des pieds, les trois-quarts si l’on en croit une enquête menée par le syndicat de personnel infirmier SNPI auprès de ses adhérents.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article complet sur Libération.fr

Publicités
Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

LA GRIPPE A SE PROPAGE PLUS VITE EN FRANCE QUE DANS LE RESTE DE L’EUROPE

2009/09/18 Commentaires fermés

Grippe A en France

Libération

La France est le seul pays qui signale des augmentations de maladies grippales au dessus du niveau d’épidémie de grippe saisonnière, selon l’Organisation mondiale de la santé.

L’épidémie de grippe A officiellement déclarée

Il n’y a plus de doutes : les chiffres de l’Institut de veille sanitaire (InVS), rendus publics hier, comme ceux du réseau Sentinelles de l’Inserm, le disent clairement. La France est entrée en stade épidémique, face au virus de la grippe A (H1N1). La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, l’a reconnu hier, lors de son audition devant les députés de la commission des affaires sociales :«Nous pouvons considérer aujourd’hui que l’épidémie a débuté en France métropolitaine.» Ajoutant néanmoins : « Cependant, le gouvernement n’entend pas passer en situation 6 dans l’immédiat, l’impact de l’épidémie ne le justifiant pour l’instant pas. »

Pour en savoir plus :

. La suite de l’article sur Libération.fr

H1N1 : IMMUNITÉ JURIDIQUE POUR LES LABOS AMÉRICAINS

2009/09/15 Commentaires fermés

Grippe A (H1N1)

Le Monde

Introduction d’un article publié dans le journal Le Monde en date du 15/09/09 :

Au moment où les premiers résultats des essais cliniques sur les vaccins contre la grippe A sont publiés et que monte une controverse tant sur le bien-fondé de la vaccination de masse que sur les risques potentiels de ces vaccins préparés en urgence, les laboratoires pharmaceutiques américains, eux, n’ont rien à craindre. Ils sont en effet protégés contre la menace d’éventuelles poursuites judiciaires et d’indemnités à payer en cas d’effets indésirables survenant chez des personnes vaccinées contre le virus H1N1.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article complet sur Le Monde.fr

40 % DES DÉCÈS FRAPPENT DES BIEN PORTANTS

Grippe A (H1N1)

Extrait d’un article paru en date du 14/09/09 dans Le Figaro

Un jeune homme de 26 ans est décédé lundi en France des complications de la grippe A. Il avait toujours été en bonne santé.

Un homme de 26 ans, sans facteur de risque, est mort dimanche de la grippe H1N1 à Saint-Étienne, devenant le premier cas de décès en France métropolitaine d’un patient sans autre maladie connue. Lundi, un expert de l’Organisation mondiale de la santé, lors d’un congrès, révélait que 40 % des décès liés à la grippe H1N1 dans le monde frappaient des personnes jusqu’alors en bonne santé, 60 % des personnes souffrant de facteurs de risque.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers la suite de l’article sur Le Figaro.fr

20 000 CAS PAR SEMAINE

2009/09/10 Commentaires fermés

20 000 cas par semaine

La France métropolitaine est confrontée à «environ 20.000 cas par semaine» de grippe H1N1, selon les estimations des Groupes régionaux d’observation de la grippe (GROG).

Un pic de 23.000 nouveaux cas a été enregistré fin août, et selon les données du GROG, quelque 71.800 personnes ont contracté la maladie en métropole entre le 27 juillet et le 31 août.

Ces chiffres sont nettement supérieures aux données officielles: selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), le nombre de nouveaux cas était de 5000 durant la semaine du 24 au 30 août.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article sur Libération.fr

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , , ,

LA GRIPPE SAISONNIÈRE A FRANCHI LE SEUIL ÉPIDÉMIQUE

2009/09/09 Commentaires fermés

Epidémie

Le Monde

Le nombre de cas de grippe clinique en France métropolitaine, estimé à 52 300 la semaine dernière, « dépasse légèrement », pour la première fois, le seuil épidémique, selon le réseau Sentinelles de l’Inserm. Le nombre de cas estimés la semaine précédente par le réseau était de 31 123.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article sur Le Monde.fr

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

GRIPPE A : UN PLAN EN CAS DE CRISE GRAVE

2009/09/08 Commentaires fermés

Palais de justice

Le Monde

La polémique sur le plan secret du gouvernement en cas de pandémie de grippe A , lancée par Libération, rebondit dans l’édition abonnés du journal Le Monde. Introduction de l’article :

Le Syndicat de la magistrature dénonce  » une volonté de créer une justice d’exception par ordonnances gouvernementales « .

Le ministère de la justice a préparé un plan au cas où la grippe A deviendrait une menace sanitaire grave, révèle Libération du mardi 8 septembre. La chancellerie a mis au point un  » projet d’ordonnance portant adaptation des règles de la procédure pénale et d’organisation judiciaire en cas de crise sanitaire de nature pandémique « , dénoncé par le Syndicat de la magistrature, comme  » une volonté de créer une justice d’exception par ordonnances gouvernementales « .

Le texte prévoit  » l’extension de la compétence territoriale de certaines juridictions répressives  » ;  » l‘adaptation des règles concernant la composition des formations de jugement (avec notamment la généralisation du juge unique en correctionnelle) « .

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers la page d’accueil du Monde.fr où l’article sera accessible aux non-abonnés dans les prochaines heures

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

FRANCE : LE PLAN SECRET POUR LA JUSTICE

2009/09/08 Commentaires fermés

Ministère de la justice et des libertés

Libération

Le quotidien Libération révèle dans son édition du mardi 8 septembre 2009 le plan secret du gouvernement français en cas de pandémie de grippe A, plan dévoilé  aujourd’hui même par le syndicat de la magistrature.

Des projets de textes modifiant l’organisation et le fonctionnement de la justice en France, transmis dans le plus grand secret aux chefs de cour et aux procureurs généraux en juillet 2009. Deux documents, dont un premier texte permettant au gouvernement d’adapter la procédure pénale par voie d’ordonnance en cas de pandémie, suivi de l’ordonnance elle-même.

Au programme, selon les magistrats eux-mêmes : violation du principe de collégialité, remise en cause de la publicité des débats, possibilité de généraliser le huis-clos, renvoi des mineurs devant un tribunal correctionnel, prolongation des délais de détention provisoire de 4 à 6 mois sans audience, ni débat devant le juge des libertés, suspension des délais de prescription.

Emmanuelle Perreux, présidente du syndicat de la magistrature, juge que « ces projets d’ordonnance sont révoltants et relèvent de l’État d’exception ».

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers le dossier sur Libération.fr

GRIPPE A: QUELS EFFETS SUR L’ECONOMIE MONDIALE ?

2009/09/08 Commentaires fermés

Dan Queiroz

(Reuters) Entre scénario modéré et scénario noir, les écarts de prévision sont larges.

La grippe A peut-elle faire dérailler la reprise ? Les économistes s’arrachent les cheveux pour tenter de répondre à la question. Pour l’instant, le coût économique de la grippe est marginal : de l’ordre de 0,002% du PIB mondial, selon une étude récente de Natixis. Cependant, après un reflux cet été, la maladie pourrait faire son retour sous une forme plus résistante.

Estimer l’impact de cette deuxième vague sur l’économie mondiale est un véritable casse-tête. L’épisode du SRAS en 2003 est plutôt rassurant : il montre que l’impact économique et financier d’une pandémie peut être globalement faible, même si l’ampleur des dégâts sur les économies asiatiques est encore débattu par les experts. Cependant, personne ne connaît à l’avance la capacité de résistance du virus et surtout, l’attitude de la population qui peut faire toute la différence.

Le secteur pharmaceutique, valeur refuge

Le risque d’un nouveau freinage de l’économie mondiale est donc bien réel : la seconde vague de grippe interviendra juste au moment où la planète doit commencer à sortir de la crise, et sans doute au moment de Noël, pic traditionnel de consommation. La grippe risque alors de provoquer un effondrement de la demande dans plusieurs secteurs – comme le transport aérien ou la restauration – gênant le redémarrage de l’économie.

Les autorités américaines se préparent d’ores et déjà à douze semaines de pandémie ainsi qu’à une montée du taux d’absentéisme à 49%. Ce qui amputerait l’économie de 0,9 point de PIB. Dans ce cas précis, la France perdrait elle aussi environ 1 point de PIB.

Cependant, les experts d’Oxford Economics évoquent un scénario plus noir : une vague d’épidémie qui durerait environ six mois et qui amputerait l’économie mondiale d’environ 2.500 milliards de dollars, soit 3,5% du PIB mondial. Dans ce cas, les Etats-Unis pourraient connaître des pertes équivalentes à 5% du PIB.

A ce stade, une seule chose est sûre : si la pandémie survient, l’or et le secteur pharmaceutique serviront de valeur refuge.

Pour en savoir plus:

. Lien direct vers le site de l’agence Reuters

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , , ,

GRIPPE A : MENACE SUR LES LIBERTÉS

Après les médias américains, déjà bien engagés dans un questionnement sur la menace pandémique et  ses conséquences en matière de libertés individuelles, la fièvre monte en France. Libération publie aujourd’hui un appel pour une gestion démocratique de la pandémie :

Grippe A : Menace pour les libertés

Libération

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers Libération.fr

JUSQU’Á 1,8 MILLION D’HOSPITALISATIONS ET 90 000 MORTS AUX USA

Grippe A (H1N1)

Le Conseil présidentiel US des sciences et techniques a rendu un rapport de 86 pages dans lequel est évoquée la possibilité que 50 % des Américains soient touchés cet hiver par la grippe A (H1N1). Une contamination massive qui pourrait provoquer jusqu’à 1,8 million d’hospitalisations et 90 000 morts, selon les perspectives les plus sombres (mais avant mutation du virus vers des formes plus létales).

Composé de scientifiques et d’ingénieurs reconnus, parmi lesquels des lauréats du prix Nobel, le Conseil présidentiel des sciences et techniques est chargé de faire des recommandations au président et au vice-président américain sur les stratégies à suivre dans des domaines ayant trait à la science, aux techniques et à l’innovation en tant qu’éléments clés de l’économie des États-Unis.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers un article du Seattle Times

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , , , ,

EPIDEMIC de LARS VON TRIER (1987)

2009/09/07 Commentaires fermés

Une scène extraite du film Epidemic de Lars Von Trier, quelques années avant la reconnaissance médiatique de Breaking The Wave ou des Idiots.

Synopsis : Lars et Niels sont scénaristes. Leur dernière production Le Commissaire et la putain vient malheureusement d’être victime d’un bug sur l’ordinateur ; ils doivent donc intégralement reprendre leur travail. Finalement, plutôt que de chercher en vain à reconstituer l’histoire, les deux auteurs décident d’écrire un nouveau scénario : Epidemic. Il s’agira de plonger dans l’horreur d’une épidémie qui menace la civilisation. L’intrigue avance autour d’un jeune médecin qui décide de quitter la ville protégée de la maladie pour s’aventurer dans la zone contaminée.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers un article traitant du film sur Objectif-Cinéma.com

GRIPPE A/H1N1 Á LA RÉUNION : 3.000 NOUVEAUX CAS PAR JOUR

2009/09/07 Commentaires fermés

Île de la Réunion

Santé Log

Le fil d’actualité de Santé Log, la communauté des professionnels de santé, rapporte que la DRASS de la Réunion déclare un minimum de 49.700 cas de grippe A/H1N1 sur l’Ile de la Réunion.

Le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint et devrait l’être d’ici quelques semaines seulement estime la CIRE Réunion-Mayotte. Deux décès sont confirmés et deux décès « possiblement » liés à la grippe. L’augmentation observée depuis un mois se confirme avec plus de 21.000 nouveaux cas cette dernière semaine et s’amplifie avec une activité grippale dépassant largement les valeurs maximales des cinq dernières années.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’actualité sur Santé Log

FERMETURE D’UNE PREMIERE CRECHE MUNICIPALE

2009/09/04 Commentaires fermés

Premier cas dans une crèche municipale

MARSEILLE (Reuters) – Une crèche municipale d’Istres (Bouches-du-Rhône) a été fermée après la contamination d’au moins une employée par le virus de la grippe A (H1N1), annonce le maire, François Bernardini.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’information sur Le Monde.fr

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

L’HISTOIRE DU VIRUS H1N1 RECONSTITUÉE

Grippe A - Grippe Espagnole

Le Figaro

Le Figaro publie un article sur les origines de la grippe A (H1N1) qui serait liée à la grippe espagnole, un virusqui aurait fait jusqu’à 100 millions de morts, selon les dernières estimations, au début du XXe siècle. Introduction de l’article et lien vers son intégralité :

Ce nouveau pathogène, comme tous les virus de pandémie grippale, est un descendant du terrible agent de la grippe espagnole.

D’où vient le virus grippal H1N1 inédit qui fait aujourd’hui le tour de la planète à une vitesse fulgurante ? Si les chercheurs n’ont pas encore fini de retracer toutes les étapes de son parcours extrêmement complexe, ils ont identifié avec certitude un de ses lointains et illustres ancêtres. « Le H1N1 de la pandémie de 2009 est un descendant de quatrième génération du virus de la grippe espagnole de 1918 », soulignait récemment le Pr Anthony Fauci, des NIH (Instituts nationaux de la santé américains) dans le New England Journal of Medicine. Un arrière-petit-fils, en quelque sorte, qui ressemble finalement peu à son aïeul, tant sur le plan génétique que sur celui de sa virulence.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article complet sur Le Figaro.fr

LA FRANCE COMPTAIT 5.000 MALADES DE LA GRIPPE A(H1N1) AU 30 AOÛT

2009/09/03 Commentaires fermés

Grippe A (H1N1)

PARIS (Reuters) – Le nombre des patients porteurs de la grippe A(H1N1) dans la semaine du 24 au 30 août a atteint 5.000 personnes en France, contre 4.000 la semaine précédente, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS).

L’organisme, qui ne diffuse plus que des estimations, invite lui-même à prendre ces chiffres avec prudence.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers cette actualité sur le site Challenges.fr

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

OUTBREAK NEAR ME, application pour iPhone

2009/09/02 Commentaires fermés

Outbreak Near Me

Une nouvelle forme d’épidémiologie participative ? Outbreak Near Me, une nouvelle application pour iPhone disponible depuis le 1er septembre 2009, vous avertit de l’apparition de nouveaux foyers épidémiques à proximité de votre domicile ou de votre lieu de séjour.

Basé sur Healthmap.org, la carte mondiale d’alertes épidémiques sur Internet développée par Clark Freifeld, un étudiant du MIT Media Lab’s New Media Medicine Group, et John Brownstein, un épidémiologiste de la Harvard Medical School, le logiciel embarqué vous envoie des messages d’information, mais permet également à ses utilisateurs de contribuer en envoyant leurs propres signaux d’alerte qui sont ensuite modérés par le système algorithmique de Healthmap.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers la page d’Outbreak Near Me
. Lien direct vers la version française du site Healthmap.org

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , , ,

PÉNURIE DE MASQUES ?

2009/09/02 Commentaires fermés

Pénurie de masques ?

Le Point

Dans un article titré Des masques de protection contre la grippe A de plus en plus rares et de plus en plus chers, Le Point attire l’attention de ses lecteurs sur une possible pénurie de masques au moment du déclenchement de la pandémie en France.

Y aura-t-il une pénurie de masques au moment du déclenchement d’une pandémie en France ? La semaine dernière, la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) s’est inquiétée publiquement de l’allongement des délais de livraison des « centaines de milliers » d’unités qu’elle a commandées. Dans les Pays-de-la-Loire, le Poitou-Charentes et le Nord-Pas-de-Calais, ces délais sont passés de « 4 semaines fin juillet à 14 semaines le 11 août, puis à 16 semaines le 13 août ». Autant dire que les masques ne seront pas livrés avant… décembre.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article sur Le Point.fr

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

« IL FAUDRA FERMER BIEN PLUS QUE LES ÉCOLES »

2009/08/30 Commentaires fermés

Grippe A (H1N1)

Libération

Extraits d’une interview d’Alain Fisch, chef de service au CHU de Villeneuve-Saint-Georges, et président de l’Institut des études épidémiologiques et prophylactiques, publiée sur Libération.fr en date du 12 août 2009 :

Je crois que les gens n’ont pas bien compris l’ampleur de la situation. Deux cas de figures s’imposent. Soit le virus mute, – et il a des chances de muter –, il devient virulent cet hiver, et nous allons droit vers une catastrophe. Ce scénario annoncerait une mortalité assez forte, les décès se compteraient en centaine de milliers en France. Soit le virus ne mute pas, mais sa contagiosité est telle qu’il infectera des millions de personnes. Dans les deux cas, l’hiver prochain s’annonce chaotique, car le pic de l’épidémie est une évidence. Si 1% des malades se présente dans les hôpitaux, ces derniers seront saturés par la surpopulation de patients.

La fermeture des écoles n’est pas à mettre au conditionnelle, elle est inéluctable. Si le ministre Luc Chatel comprend bien la situation, il faudra fermer bien plus que les écoles. Tous les lieux publics, métros, théâtres, cinémas, pourraient être arrêtés quelques temps pour éviter au virus de se propager dans tous les endroits de très haute promiscuité.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’interview d’Alain Fisch sur le site de Libération

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

LE VIRUS H1N1 VOYAGE A UNE VITESSE INCROYABLE.

2009/08/29 Commentaires fermés

Grippe A

Le Monde.fr

Extrait d’une interview exclusive de Margaret Chan, directrice générale de l’OMS, publiée en date du 29 août 2009 :

Selon le bilan global publié vendredi 28 août par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe A (H1N1) a tué « au moins 2 185 personnes ». Le nombre d’individus infectés s’élevait à cette date, au minimum, à 209 438, dans plus de 177 pays. Le H1N1 est devenu le virus de grippe dominant dans le monde. Il supplante celui de la grippe saisonnière. (…)

Quelles menaces fait peser la pandémie actuelle ?

Tout d’abord, ce virus voyage à une vitesse incroyable, inédite. En six semaines, il parcourt la même distance que d’autres virus en six mois ! Le nombre de personnes infectées est aussi sans précédent. Jusqu’à 30 % des habitants des pays à forte densité de population risquent d’être infectés. Sans plans de préparation, nous serions incapables d’avoir une réponse organisée. C’est une sorte de retour sur investissement.

60 % des décès surviennent chez des personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents. Ce qui signifie que 40 % des décès concernent des jeunes adultes – en bonne santé – qui meurent en cinq à sept jours d’une pneumonie virale. C’est le fait le plus préoccupant. Soigner ces patients est très lourd et difficile.

Dans beaucoup de pays, les services d’urgence et de soins intensifs sont extrêmement sollicités, voire surchargés. Dans notre monde de 6,8 milliards d’habitants, que se passera-t-il si l’infection touche 20 % à 30 % de la population ? Qu’arrivera-t-il si la maladie devenait plus sévère sans que nous y soyons préparés ? Beaucoup de ressources seront consommées au détriment des malades touchés par le cancer, les maladies cardiovasculaires…

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article complet sur Le Monde.fr

BORDERLINE BIENNALE – NO PROGRAM, NO PRESS, NO MONEY

2009/08/28 Commentaires fermés

Borderline Biennale

Nø program, Nø press, Nø money

La Borderline Biennial 2009 se refuse à un programme, les seuls mots seraient : Apparition, Art Royal, Annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, psychose maniaco-dépressive , spectre, théophanie, venue, vision…

L’entrée est libre et gratuite mais réservée à un public adulte et averti. (Pour chaque performance, nous sommes limités à un nombre restreint de participants). L’absorption de la pilule DDC ainsi que son échographie et un test ADN constituent votre laissez passer obligatoire pour disparaître dans le monde de la Borderline Biennial. Compte-tenu que l’on tourne en live, l’abandon du droit à l’image et à son âme est obligatoire.

Lors de la pandémie de la grippe A(H1N1) et passage par le gouvernement du niveau d’alerte en 5b ou 6 (obligation de fermeture par la préfecture des ERP espaces culturels) la Borderline sera en live sur Internet avec login et mot de passe pour adultes avertis et consentants.

Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l’instant non-contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C’est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. elle implique également une danse du chaos face à l’appareil de contrôle : l’Etat qui continue à se déliter et se pétrifier devant l’insurrection qui vient.

A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition. Nous devenons, dans l’Internet profond, la Babylone de l’information. Entre le Tigre et l’Euphrate, nous jonglons à travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numériques. Enfin, nous avons reçu nos implants, ils sont indispensables pour certaines expériences Borderline. Nous devons revivre le Matin des magiciens à travers la Materia Prima.

Je sens de bonnes vibrations alchimistes mes petits loups, il faut parfois regarder derrière l’apparat et les rites et comprendre l’humanisme fraternelle de l’univers CyberPunk. C’est mon monde, c’est notre monde, c’est votre monde. C’est le lieu où l’histoire se déroule, d’un futur déjà passé. On est tous dans une zone d’incertitude, post-nuke entre le réel et le virtuel à subir les déviances du capitalisme dans ce putain d’univers et la narration pathétique d’un occident qui se consume dans les ruines du 9/11 .

C’est pourquoi la Demeure du Chaos/Abode of Chaos est un univers cyber-punk comme une dystopie. L’incarnat pourpre de la Cité Interdite et de ses règles, je reviendrai dessus prochainement…

thierry Ehrmann

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers le blog de thierry Ehrmann

Grippe A (H1N11)

CHINE : MEDECINE TRADITIONNELLE CONTRE GRIPPE A

2009/08/28 Commentaires fermés

Chine : Médecine traditionnelle contre grippe A

Face au tsunami grippal qui s’apprête à déferler dès les premières baisses de température de l’automne, les grandes puissances de l’hémisphère nord sont désespérément en recherche de nouvelles stratégies sanitaires. Forte de 1 360 445 010 habitants, la Chine opte pour une voie médiane entre traditions et hyper modernité.

Extrait de l’article Traditional medicine used to battle new flu, paru dans China Daily en date du 02 juin 2009

Utilisation de la médecine traditionnelle chinoise contre la grippe A

Selon le directeur du département de coopération internationale du Ministère de la Santé, la médecine traditionnelle chinoise serait très utilisée pour traiter les patients atteints de la grippe A en Chine, qui compte 39 personnes infectées. « La Chine est jusqu’à présent le seul pays au monde à introduire la médecine traditionnelle, pratiquée depuis des milliers d’années dans le pays pour traiter les maladies » a-t-il déclaré.

D’après Jiang Liangduo de l’hôpital de Dongzhimen à Pékin, affilié à l’université pékinoise de médecine chinoise, « la médecine traditionnelle chinoise a montré une certaine efficacité sur tous les patients en cours de traitement et 9 d’entre eux sont déjà guéris et ont pu quitter l’hôpital ». Jiang fait partie d’un groupe de travail initié par le Ministère de la Santé comprenant des dizaines d’experts et chargé de contenir la grippe par une approche orientée vers la médecine traditionnelle chinoise. Les traitements en terme de dosage et de choix des herbes sont adaptés à chaque patient en fonction de ses sexe, âge et symptômes.

Ce ne serait pas la première fois qu’une approche combinée médecine traditionnelle chinoise – médecine occidentale serait utilisée pour combattre une épidémie selon Wang Xiaopin, directeur de la coopération internationale à l’administration d’Etat pour la médecine traditionnelle chinoise (State Administration for Traditionnal Chinese Medicine). Ce type d’approche a en effet déjà été employé lors de l’épidémie de SRAS en 2003. « Parmi les plus de 5000 patients atteints du SRAS, 60% d’entre eux ont reçu un tel traitement, avec des résultats positifs » a-t-elle déclaré.

Toutefois, malgré la reconnaissance de l’OMS, la connaissance et la compréhension de la médecine traditionnelle chinoise au niveau international reste limitée. Selon le ministre de la Santé, Chen Zhu, l’anis étoilé, depuis longtemps utilisé en Chine en médecine ainsi qu’en cuisine, contient l’un des composants principaux utilisé pour synthétiser le Tamiflu.

Source : China Daily, 02/06/09
Traduction : Bulletin électronique sur la recherche scientifique et technologique en Chine (Service Scientifique de l’Ambassade de France à Pekin et ADIT)

Pour en savoir plus :

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE !

Port du masque obligatoire !

BORDERLINE BIENNALE 999 : NO PROGRAM / NO PRESS/ NO MONEY

[ PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE DURANT LA PANDEMIE ]

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers la galerie consacrée sur Flickr.com / Abode of Chaos

GRIPPE A & COMPLOT MONDIAL

2009/08/27 Commentaires fermés

infowars

Alex Jones, éditeur d’Infowars.com et de Prisonplanet.com, deux fleurons de l’Internet conspirationniste des 00’s, semble s’être trouvé un nouveau cheval de bataille avec la grippe A (H1N1).

Parmi les très nombreuses questions soulevées par la pandémie dans les rangs conspirationnistes, celle d’un vaccin dont la promotion serait assurée sur la chaîne d’information continue MSNBC (fruit d’un partenariat entre Microsoft et NBC Universal) par « une membre de la conférence de Bilderberg, dont l’objectif secret serait de réduire la population mondiale de 80 % ».

La pandémie grippale comme support d’un génocide orchestré par une armée américaine au service de l’élite mondiale, une perspective qui ne va pas sans rappeler les classiques du genre comme le projet de recherche HAARP que certains suspectent toujours de « pouvoir modifier le climat, interrompre toute forme de communication hertzienne, détruire ou détourner avions et missiles transcontinentaux et d’influencer les comportements humains, via des actions sur l’ionosphère ».

Crise économique, pandémies, dérèglement climatique, manipulations génétiques, déficit démocratique,  exodes de masse, agitation sociale et nouvelles tensions nord-sud et est-ouest… La période s’avérant propice aux scénarios catastrophe les plus aboutis, gageons que nous aurons prochainement l’occasion de revenir sur les  sujets d’inquiétude de nos contemporains.

Pour plus d’information :

. Lien direct vers le fil d’information thématique d’Infowars.com
. Lien direct vers une page conspirationniste francophone consacrée au projet HAARP
. Lien direct vers la page francophone de Wikipedia consacrée à la conférence de Bilderberg
. Lien direct vers la page francophone de Wikipedia consacrée aux théories du complot

GRIPPE A : « L’île Maurice doit s’attendre à entre 400 et 600 décès. »

2009/08/26 Commentaires fermés

ilemaurice

Nouvelle citation du professeur Antoine Flahault sur Clicanoo.com, journal de l’île de la Réunion et de l’océan Indien, où il fait état d’«une mortalité indirecte incompressible chez les personnes âgées et vulnérables d’au moins 1 cas pour 1 000 cas de grippe. Soit 400 à 600 décès en excès par rapport aux périodes non-épidémiques de grippe ».

Un scénario possible, évoqué par le médecin dans le cadre de ce nouvel article, fait état d’une contamination pouvant toucher jusqu’à 15 ou 20 % de la population de l’île Maurice pour la première vague de la pandémie. Rapporté aux 61 millions de Français qui vivent en métropole, ce calcul nous donne le chiffre astronomique de 12 489 745 personnes contaminées par la grippe A, avec une estimation d’un potentiel mortifère dépassant les 12 000 morts.

Des chiffres auxquels il conviendrait d’ajouter ceux de la seconde vague de contamination, déjà annoncée par Margaret Chan, la directrice de l’Organisation mondiale de la santé.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’article sur Clicanoo.com

Catégories :Grippe A (H1N1), Revue de presse Étiquettes : , , ,

MORTALITE DIRECTE : Celle du H1N1 serait cent fois supérieure à celle de la grippe saisonnière.

2009/08/26 Commentaires fermés

logolemonde

Le site officiel du quotidien Le Monde publie aujourd’hui, en date du 26 août 2009, une interview du docteur Antoine Flahault, professeur et spécialiste de la grippe.

A une question sur la fréquence de la mortalité directe par SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigu), le Dr Flahault déclare que l’« on serait en face d’une maladie dont la mortalité directe – un cas pour 10 000 infections – serait certes très rare mais malgré tout 100 fois supérieure à celle de la grippe saisonnière ».

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers l’interview du professeur Flahault sur Le Monde.fr

Catégories :Grippe A (H1N1), Revue de presse Étiquettes : , , ,

EPIDEMIOLOGIE – UN PEU D’HISTOIRE

2009/08/25 Commentaires fermés

eneas-epidemic

Source : Wikipedia.org

Le mot « épidémiologie » provient du grec epi = au-dessus, parmi ; et demos = peuple, district ; logos = mot, discours (qui peut suggérer qu’elle s’applique seulement aux populations humaines, mais le terme est largement utilisé dans des études sur des populations animales ; « épidémiologie animale »).

L’épidémiologiste compare la fréquence d’une maladie au sein d’un groupe de personnes exposées à un agent suspect à celle d’un groupe de personnes non exposées. Les études épidémiologiques sont en général réparties en deux catégories, ou contiennent deux parties :

* descriptives

* analytiques (visant habituellement à proposer et/ou vérifier des hypothèses de liens de cause à effet, susceptibles de déboucher sur des propositions de solution).

Ces dernières peuvent être menées directement au sein des populations (elles sont dites d’observation) ou dans un cadre contrôlé ; elles sont dites expérimentales (un terme souvent synonyme d’essais cliniques ou communautaires de traitements et autres interventions).

Le Dr John Snow est célèbre pour avoir endigué en 1854 une épidémie de choléra dans le district de Soho à Londres. Il a identifié une pompe à eau publique de Broad Street comme étant la cause de l’épidémie, et en supprima le manche, ce qui mit fin à l’épidémie. Cela constitue un événement majeur de l’histoire de la santé publique, et peut être considéré comme l’acte fondateur de la science de l’épidémiologie.

Un des premiers médecins à avoir utilisé les statistiques en médecine pour tester une hypothèse sur une étiologie d’une maladie, à savoir la fièvre puerpérale, fut Ignace Philippe Semmelweis. Il proposa à ses contemporains de se laver leurs mains dans une solution d’hypochlorite (de l’eau de Javel) et stérilisait déjà à son époque ses instruments de chirurgie… Il colligea son travail dans un livre, Die Aetiologie, der Begriff und die Prophylaxis des Kindbettfiebers, publié en 1861. Malheureusement, l’opposition parmi ses contemporains ne permirent pas de faire avancer ses idées. Il avait envoyé à ses frais son livre à tous les chefs de clinique de gynéco-obstétrique de son époque … [1],[2],[3].

Au début du XXe siècle, des méthodes mathématiques furent introduites en épidémiologie par Ronald Ross, W.O Kermarck et A.G. McKendrick [4],[5],[6]. Par après, d’autres auteurs ont publiés des modèles mathématiques en épidémiologie (Bailey, Muench, Anderson, Gray, …). L’accès rapide à des informations transparentes et valides est apparu être un enjeu majeur, avec notamment la publication en 1956 des résultats de l’étude des médecins britanniques, Doll et Bradford Hill, qui a fourni un support statistique à la suspicion d’un lien entre tabagisme et cancer du poumon, puis avec le développement de vagues de maladies émergentes susceptibles de devenir pandémiques.

Ainsi, un des enjeux pour le XXIe siècle est d’améliorer la collaboration du monde médical et du monde vétérinaire en matière d’épidémiologie et d’écoépidémiologie et de partage de l’information, car la plupart des maladies émergentes préoccupantes son liées à l’environnement et souvent à des réservoirs dans le monde animal. Parfois ce sont les microbes de l’homme qui peuvent aussi infecter les animaux d’élevage et sauvage. Suite à la pandémie de grippe espagnole en 1918, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), la Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sous l’égide de l’Organisation des Nations unies (ONU) jouent un rôle de veille permanente et d’organisation de la veille épidémiologique. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) sont les relais territoriaux aux États-Unis.

En Europe, après avoir constaté en 2003 que l’Union européenne (UE) n’était pas prête à réagir correctement à une épidémie de type pneumonie atypique (syndrome respiratoire aigu sévère, SRAS), un Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a été créé par le parlement européen, basé à Stockholm en 2005, pour notamment réagir au risque de pandémie lié au H5N1. Un centre de crise y a été créé le 4 mars 2008, officialisant une cellule de veille activée dès mai 2007. (200 personnes y travaillaient début 2008, 300 étant prévue fin 2008, s’appuyant sur un budget de 40 millions d’€ pour 2008, soit + 48 % par rapport à 2007). Le centre qui fonctionne avec trois niveaux d’alerte (0 = « normal », 1 à 2 ; ressources extérieures requises), examine chaque jour les menaces pour l’Europe sur la base des données qu’il récolte directement ou à partir de blogs, listes de distribution, médias, rapports d’hôpitaux, tout en assurant une veille sur les maladies infectieuses se déclarant hors-Europe.

Via l’OMS ou des instances plus régionales et locales, et grâce aux nouveaux outils informatiques (NTIC), des réseaux d’échanges d’information ou de veille spécialisée (sur la grippe aviaire se construisent.

LES LIMITES DE L’EPIDEMIOLOGIE

La protection des droits du patient, comme le secret protégeant les données de laboratoires et d’installations à risque ou de certains états sont à la fois des garanties de liberté individuelle et des freins à une gestion optimale des crises.

Deux exemples peuvent illustrer le caractère éthiquement délicat des grandes approches épidémiologiques :

* Un nouveau système d’information médicale « Médisys » a été lancé par la Commission européenne en août 2007, pour analyser presque en temps réel, et pour 3 thèmes (« maladies », « bioterrorisme » et « autres menaces »), les données collectées en 32 langues sur plus de 1 000 sites internet d’actualités, et de 120 sites santé publique. Il devrait permettre aux autorités sanitaires de donner des réponses plus rapides et efficientes aux crises existantes à venir, y compris dans les domaines des accidents du travail, et du bioterrorisme, mais permet d’éventuelles erreurs susceptible d’affecter les droits individuels.

* Aux USA, la plus vaste des études épidémiologiques sur la santé des enfants (SSC, qui signifie National Childrens’s Study) a été lancée, sur 25 ans, après avoir été autorisée en 2004. Cette étude est supportée par le National Institute of Child Health an Human Development, qui espère en tirer d’importants enseignements sur l’asthme, le diabète, l’obésité, mais aussi les troubles du comportement, sujet dont les implications éthiques sont plus délicates en termes de suivi et exploitation des données accumulées.

REFERENCES

1. Slaughter, Semmelweiss, cet inconnu, éd. Presses de la cité (1953)
2. Morton Thompson, Tu enfanteras dans la souffrance, éd. Presses de la cité (1954)
3. Thuillier, Le paria du Danube, éd. Balland (1983)
4. W.O. Kermack and A.G. McKendrick, A contribution to the Mathematics theory of epidemics I, Proc R. Soc, 1927, A115, 700-721
5. W.O. Kermarck and A.G. McKendrick, A contribution to the Mathematics theory of epidemics II, Proc R. Soc, 1932, 138, 55-83
6. W.O. Kermack and A.G. McKendrick, A contribution to the Mathematics theory of epidemics III, Proc R. Soc, 1933, 141, 94-121

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , ,

OMS – CALL TO ACTION

2009/08/17 Commentaires fermés

OMS

Dans un document daté du 17 août 2009, l’Organisation mondiale de la santé s’associe à de nombreuses organisations internationales* pour lancer un appel à l’action officiel en vue de lutter contre la pandémie de grippe A (H1N1) ! Quelques extraits de ce document disponible au format PDF et en téléchargement libre sur le site de l’OMS :

The H1N1 influenza pandemic is spreading rapidly, but its future evolution cannot be predicted. Most data about the pandemic have been acquired in countries with well-functioning health services.treatment of severe influenza.

Review, revise or create business continuity plans for all key organizations to continue critical operations. Revise, reactivate or create contingency plans at the country and local levels that prioritize continuation of critical health and other essential services as part of a whole of society approach. Ensure a scenario for a severe pandemic building on existing multi-hazard multi-sector contingency plans and engage national disaster management organizations.

* Liste non exhaustive : OMS, IFRC, UNSIC, OCHA, UNICEF, Croix Rouge.

eneas-epidemic2

Catégories :Grippe A (H1N1) Étiquettes : , , , , ,