Archive

Archive for mars 2021

1999 – 2021 le combat judiciaire pour la liberté d’expression

2021/03/24 Commentaires fermés

POLITIQUE > Saint-Romain-au-mont d’Or

Par Fabrice ROUSSEL avec Stéphanie GALL / Le progrès

Saint-Romain-au-mont d’Or Demeure du Chaos : le maire veut faire payer Thierry Ehrmann

Coup de semonce au conseil municipal de Saint-Romain-au-mont d’Or. Le nouveau maire Jean-Marie Hombert a décidé de faire figurer le montant hypothétique de l’astreinte à laquelle Thierry Erhmann a été condamné sur le budget primitif 2021. Illégal ! répond le créateur de la Demeure du Chaos qui attaque la décision en justice.

Peut-on aimer la Demeure du Chaos et vouloir sa perte ? Oui semble dire le nouveau maire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or qui reconnaît lui-même avoir visité les lieux à plusieurs reprises avec notamment des universitaires américains mais qui veut, dans la lignée de ces prédécesseurs continuer un combat judiciaire qui semble sans fin.

« En tant que citoyen je peux aimer ou pas ce musée. Je n’ai rien contre ce musée. Mais en tant que maire je me dois de faire respecter le droit et de récupérer l’argent qui nous est dû ».

Voilà près de 20 ans que la mairie se bat pour faire entrer l’œuvre d’art d’un entrepreneur-artiste iconoclaste et provocateur dans les cases de son plan d’urbanisme. Le musée d’art contemporain affiche une réussite insolente. 2,21 millions de visiteurs depuis son ouverture en 2006. Une communauté Facebook de 4,5 millions d’abonnés et 770 000 signataires de sa pétition.

La commune, elle-même, a dû se résoudre à organiser ce succès en donnant un avis favorable en 2019 à l’augmentation de l’ERP (jauge) afin que le site puisse accueillir 300 personnes en toute légalité.

On aurait même pu penser que la dernière campagne des élections municipales apporte une sorte de paix concertée entre le politique et l’artiste.

Thierry Ehrmann ayant fait la proposition au maire sortant de réaliser des travaux sur toute la rue de la République afin de proposer un visage plus consensuel et plus conforme à l’urbanisme local de la Demeure du chaos. Pierre Curtelin ayant finalement reculé 48h avant le second tour des élections municipales.

Coup pour coup

Plutôt que les travaux, le nouveau maire Jean-Marie Hombert a préféré déterrer la hache de guerre. Objectif : faire respecter une décision judiciaire de la cour d’appel de Chambéry d’avril 2015 qui enjoint Thierry Ehrmann à payer une astreinte de 750 € par jour tant que les travaux de mise en conformité ne sont pas réalisés.

Son conseil a donc inscrit au chapitre « débits et pénalité » du budget 2021 les 119 520 € qui seraient dus pour l’année par Thierry Ehrmann.

Mais cet argent sera-t-il un jour recouvré ? Seul le juge pénal de la liquidation peut statuer sur ce recouvrement assène Thierry Erhrmann qui conteste ces astreintes devant les juridictions pénales et administratives.

Selon lui cet argent ne peut être considéré comme une créance fiscale. « Le maire agit en violation des règles de comptabilité publique ». Pire selon lui, elle vient entériner un délit de concussion (abus caractérisés par la perception de sommes indues NDLR).

Le matin même du conseil municipal, les conseillers municipaux ont reçu la visite d’un huissier. Le chef d’entreprise, avec la célérité qu’on lui connaît, a porté l’affaire en justice en déposant deux nouvelles plaintes distinctes.

Pour le maire en revanche : « Il est important que cette somme apparaisse dans le budget municipal. Les administrés savent que Thierry Erhmann doit de l’argent à la commune mais cela n’apparaît nulle part. Aujourd’hui c’est chose faite ».

Une œuvre d’art juridique

Thierry Erhmann n’est jamais là où on l’attend. En 20 ans, ce spécialiste de la chose judiciaire semble avoir fait de ce combat pour la survie de son musée une œuvre d’art juridique.

Faut-il rappeler ici que le groupe Serveur dont fait partie la société « artprice.com », est aussi un acteur majeur des banques de données juridiques via sa filiale « Juris Serveur » ? Il existe actuellement 39 procédures distinctes, en cours, sur le contentieux avec la mairie, résultant du conflit initial de 2004.

Thierry Ehrmann a même saisi le Haut Comité des Droits de l’Homme de l’ONU.

Jean-Marie Hombert veut marquer sa nouvelle mandature du sceau de l’offensive. Quant à la validité de son initiative retentissante : les services de la préfecture qui ont la charge d’évaluer la conformité des délibérations prises par un conseil pourraient apporter une première réponse dans quelques jours.

Par Fabrice ROUSSEL avec Stéphanie GALL / Le progrès

https://www.leprogres.fr/politique/2021/03/23/demeure-du-chaos-le-maire-veut-faire-payer-thierry-ehrmann

Artmarket.com publishes Artprice 2020 Art Market Report highlighting a veritable paradigm shift: the pandemic imposed an unprecedented digitization of the market… that saved auction turnovers.

2021/03/15 Commentaires fermés

Our 23rd Annual Art Market Report offers a global analysis of public sales of Fine Art – painting, sculpture, drawing, photographs, prints, installations – between 1 January and 31 December 2020.

What was, at one point, anticipated as a ‘blank year’ for the Art Market, turned out to be much more positive than expected. The cancellation of fairs, exhibitions and all sales in March 2020 prompted fears of a complete shutdown of the art industry. But unlike museums, which have suffered the full impact of covid-related restrictions, the auction houses quickly found ways to preserve the core of their activities thanks to the dematerialization via digital technology: versus 2019, they maintained 79% of their turnover and sold a volume of lots equivalent to 91% of the previous year’s total.

Artprice’s Art Market Confidence Index in 2020 * AMCI: Art Market Confidence Index

Our 2020 Art Market Report is available free of charge, in full, and in three languages, both online and as a PDF file:

thierry Ehrmann, President and Founder of Artmarket.com and its Artprice department, is pleased to announce the free publication of the 23rd Annual Art Market Report (2020):

The pandemic which took the world by surprise has forced Art Market professionals to accelerate a digitization process that they had been procrastinating for too long. Twelve months ago, this industry still showed a certain resistance to anything related to digital culture, which resulted in a reluctance to implement effective IT tools. In contrast to this delay, which has left much of the art sector almost thirty years behind the rest of the economy, Artprice has never stopped innovating and preparing the ground for the inevitable future.

So it is with much enthusiasm – despite the situation – that our group has supported all the key actors of the Art Market to take on a historic challenge… to repair in just a few months (sometimes even just a few weeks) three decades of obstinacy”.

Art Market 2.0

The Art Market has adopted a new economic model and reached a new equilibrium that the most optimistic projections were not expecting to see before 2025. It is now much better equipped to work with contemporary ways of living and collecting, i.e. those of the 21st century.

With this 23rd Annual Report, Artprice and its editorial partner Artron are proud to provide a global analysis of this paradigm through a focus on the following questions:

  • How has the pandemic impacted the art market?
  • How has digital technology affected the market and what will tomorrow’s market look like?
  • Why has China’s market resisted so well?
  • How have collectors reacted?
  • What types of works are most in-demand?
  • Which artists have reached records despite the crisis?
  • How have social-cultural upheavals – from #MeToo to Black Lives Matter – impacted the Art Market?

The report also contains Artprice’s famous Top-500 ranking of the world’s most sought-after artists and a month-by-month breakdown of the highlights of the art market in 2020 as it struggled to meet the unprecedented challenges prompted by the health crisis.

China in pole position

The report underscores the place China now holds on the global Art Market: that of the most serious competitor to the United States. Although the Chinese art market has its own codes, it is more interesting for that reason and it makes for a particularly substantial and fascinating editorial partnership between Artprice and Artron.

Top 10 countries by Fine Art auction turnover (change vs 2019)

1. China (Artron): $4,163,871,200 (+2%)

2. United States: $2,804,272,300 (-39%)

3. United Kingdom: $1,552,937,500 (-30%)

4. France: $578,347,600 (-31%)

5. Germany: $298,834,000 (+11%)

6. Italy: $142,404,000 (-32%)

7. Switzerland: $110,967,500 (+5%)

8. Japan: $95,366,400 (-14%)

9. Austria: $91,117,515 (-8%)

10. Poland: $89,672,059 (+1%)

Geographical breakdown of Fine Art auction turnover in 2020

Looking at our other key market indicators, the Artprice100© benchmark index has increased by +405% since 1 January 2000. In 2020, this blue-chip artists index posted an increase of +1.8%.

Contemporary Art, both in the West and in Asia, is still the locomotive of the Art Market, despite the pandemic context.

In sum, despite a global tragedy that is unique in social and modern economic history, the Art Market has rebounded via digital technology, which it has massively adopted within a record time and which has allowed the market’s turnover contraction to be limited to just -21%, which in itself – given the circumstances – is a superb performance.

Images:
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/1-EN-AMCI-Art-Market-Confidence-Index.png]
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/2-EN-FINEART2020.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com publie le Rapport du Marché de l’Art Artprice en 2020, changement de paradigme : la pandémie a imposé une digitalisation sans précédent du marché qui sauve le CA des ventes publiques

2021/03/15 Commentaires fermés

Ce 23ème Rapport Annuel du Marché de l’Art offre une lecture mondiale des ventes publiques de fine art – peinture, sculpture, dessin, photographie, estampe, installation – entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020.

Ce qui avait d’abord été anticipé comme une année blanche sur le Marché de l’Art s’est révélé bien plus positif que prévu. L’annulation des foires, des expositions et de toutes les ventes, en mars 2020, avait fait craindre un arrêt complet de cette industrie. Mais contrairement aux Musées, entièrement soumis aux restrictions sanitaires, les Maisons de Ventes ont rapidement trouvé le moyen de préserver le cœur de leurs activités grâce la dématérialisation par le numérique : 79 % du produit de ventes et 91 % des lots vendus ont été maintenus aux enchères.

Indice de Confiance du Marché de l’Art Artprice sur l’année 2020AMCI : Art Market Confidence Index

Le Rapport du Marché de l’Art en 2020 est disponible gratuitement, en intégralité et en trois langues, en ligne ainsi qu’en version PDF :

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice, est heureux d’annoncer la publication gratuite du 23ème Rapport du Marché de l’Art en 2020 :

« La pandémie qui s’est abattue de façon inattendue sur le monde a obligé les acteurs du Marché de l’Art à accélérer un processus de digitalisation qu’ils repoussaient depuis trop longtemps. Il y a douze mois encore, cette industrie montrait une certaine réserve pour tout ce qui touchait à la culture du numérique qui se traduisait par une réticence à mettre en place des outils informatiques efficaces. Face à ce retard de près de 30 ans, Artprice n’a eu de cesse d’innover et de préparer le terrain.

Aussi c’est avec grand enthousiasme, malgré la situation, que notre groupe a accompagné l’ensemble des acteurs du Marché de l’Art pour relever un défi historique et rattraper en quelques mois (parfois même en quelques semaines) trois décennies d’obstination. »

Le Marché de l’Art 2.0

Le Marché de l’Art a échafaudé un nouveau modèle économique et atteint un nouvel équilibre que les projections les plus optimistes prévoyaient en 2025. Il est désormais beaucoup mieux adapté pour faire face à cette autre manière de vivre et de collectionner, qui est celle du 21ème siècle.

Artprice et son partenaire éditorial exclusif Artron sont fiers de fournir une grille de lecture globale de cette transformation, avec ce 23ème Rapport Annuel :

  • Comment la pandémie a-t-elle impacté le Marché de l’Art mondial ?
  • Quelles sont les évolutions numériques et comment se dessine le marché de demain ?
  • Pourquoi les performances ont augmenté malgré la crise en Chine ?
  • Comment ont réagi les collectionneurs ?
  • Quels types d’œuvres sont les plus demandées ?
  • Quels artistes ont atteint des records malgré la crise ?
  • Comment les bouleversements sociaux-culturels – de #MeToo à Black Lives Matter – ont impacté le Marché de l’Art ?

Ce rapport contient également le célèbre classement Artprice des 500 artistes les plus performants au monde mais aussi un nouveau calendrier pour revenir, mois par mois, sur les grands moments du Marché de l’Art face aux défis inédits liés à la crise sanitaire en 2020.

La Chine en première position

Ce Rapport tient à donner à la Chine la place qui est désormais la sienne sur le Marché de l’Art : celle de la plus sérieuse concurrente des États-Unis. Si son marché possède ses propres codes, il n’en est que plus intéressant et c’est la raison pour laquelle le partenariat éditorial entre Artprice et Artron est conséquent et passionnant.

Top 10 pays par produit de ventes fine art aux enchères (Evolution vs 2019)

  • 1. Chine (Artron) : 4 163 871 200 $ (+2%)
  • 2. États-Unis : 2 804 272 300 $ (-39%)
  • 3. Royaume-Uni : 1 552 937 500 $ (-30%)
  • 4. France : 578 347 600 $ (-31%)
  • 5. Allemagne : 298 834 000 $ (+11%)
  • 6. Italie : 142 404 000 $ (-32%)
  • 7. Suisse : 110 967 500 $ (+5%)
  • 8. Japon : 95 366 400 $ (-14%)
  • 9. Autriche : 91,117,515 $ (-8%)
  • 10. Pologne : 89,672,059 $ (+1%)

Répartition géographique du produit des ventes aux enchères de Fine Art en 2020

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/2-FR-FINEART2020.png]

D’autre part, l’indice de référence Artprice100© a progressé de +405% depuis le 1er janvier 2000. Cet indice Artprice100© des artistes Blue-chips du marché de l’art a progressé de +1,8% sur l’année 2020.

L’Art Contemporain, tant en Occident qu’en Asie, est toujours la locomotive du Marché de l’Art, malgré le contexte de la pandémie.

Enfin, le Marché de l’Art, malgré une tragédie mondiale unique dans l’histoire de l’économie moderne, a su rebondir par le numérique qu’il a totalement investi en un temps record, ce qui a permis de limiter la chute du chiffre d’affaires à -21 %, ce qui en soi-même, compte tenu des circonstances, est une véritable performance.

Images :
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/1-FR-AMCI-Art-Market-Confidence-Index.png]
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/2-FR-FINEART2020.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

.

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

.

A propos d’Artmarket.com :

Artprice présente le classement n°22 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

2021/03/11 Commentaires fermés

Méthodologie : Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art a souhaité mesurer l’empreinte sur Internet la plus fiable possible des musées d’Art Contemporain en France.

Artprice présente le classement n°22 des Musées d’Art Contemporain en France selon les avis Google

A ce titre, un consensus est né avec les statisticiens et économètres de groupe Serveur et d’Artprice sur le fait que seul l’écosystème Google (moteurs de recherche, Google Maps, Google Street View, Google Earth, Google Photos, et les autres applications Google) est légitimement le support Internet de référence, tant en termes de nombre d’utilisateurs que de visibilité, de fiabilité et en temps réel avec des mesures de sécurité que Google maîtrise pour éviter toute forme de fraude.

La méthodologie retenue est de prendre les Musées d’Art Contemporain français quel que soit le lieu, dès lors où ceux-ci ont recueilli un nombre d’avis supérieur à 1000 afin d’éviter toute manipulation ou manque de fiabilité sur un nombre d’avis trop faible.

Les avis sur Google ne sont pas impactés par des actions commerciales de Google ou de tiers. Ce cas est rare dans l’Internet et plus encore chez les GAFA.

Ce classement qui fait l’objet d’un constat mensuel par Huissier de Justice ne doit en aucun cas être considéré comme un quelconque classement qualitatif ; il restitue seulement une analyse factuelle et économétrique des grands flux d’information en provenance des banques de données de Google.

Notre siège social le Musée d’Art Contemporain l’Organe est n°2 en France, derrière le Centre Pompidou suivi par la Fondation Louis Vuitton et le Palais de Tokyo, selon les données Google et Flickr en nombre de visiteurs uniques virtuels en 360°4K et 8k (4,5 millions) relatif à l’Art Contemporain.

Toutes les marques et dénominations citées dans le présent classement, notamment le descriptif de l’écosystème Google, sont la propriété de leurs auteurs respectifs.

Méthodologie et constat d’Huissier de Justice (1er mars 2021 SELARL Estelle PONS – Sarah MERGUI). Intégralité des constats mensuels :

artpressagency.wordpress.com/classementgoogle/

Artmarket.com: the Artprice100© index is continuing to grow… +405% since 2000

2021/03/09 Commentaires fermés

Artprice’s blue-chip artists index, the Artprice100©, actually grew by 1.8% over the past year… a year marked by the almost complete absence of international fairs, but also by the forced transition of galleries and auction houses to a digital modus operandi. And yet… the price of the Art Market’s top one hundred artists (by auction turnover) continued to climb, taking its total growth since 2000 to +405%.

Annual change in the Artprice100 © vs. S&P 500 – Base 100 in January 2000

thierry Ehrmann, President and Founder of Artmarket.com and of its Artprice Department: “The resilience of the Art Market in times of crisis is perfectly illustrated by the evolution of our Top-100 benchmark index. The positive performance of the Artprice100 © in 2020, although modest, is extremely reassuring. True… it doesn’t compare well with the US stock markets (the S&P 500 posted a sensational growth of +16% last year, rising from 3,234 pts to 3,756 pts in twelve months”.

While the construction of the Artprice100© is inspired by that of the S&P 500, the two indices nevertheless remain profoundly different and should be compared with caution.

Artprice100© versus S&P 500: warning!

The Artprice100© is designed as a portfolio of artworks representing the one hundred most important artists on the art market (see the composition below). It’s a purely theoretical exercise. It is clearly not possible to acquire a share in all the works by an artist that will be auctioned in the coming year. In fact, no-one can even predict which works will hit the secondary market over the next twelve months. But the results as a whole provide an excellent appreciation of the general price evolution for each of these artists.

The composition of the Artprice100© index is based on purely objective criteria. It is established on 1 January of each year on the basis of two criteria, both resolutely independent of any personal preference: a performance criterion and a liquidity criterion. The initial investment is thus made in proportion to the auction performances of the artists over the last five calendar years (2015-2019), on condition, however, that their works are exchanged regularly: at least seven auction appearances per year over a ten-year period (excluding prints).

Analysis of the composition

There are two good reasons for calculating a specific price index for a set of top-selling artists: firstly it allows the analysis of the performance of a well-diversified portfolio, constructed objectively on the basis of the auction results for well-established artists. Secondly, it allows observation of the evolution of the 100 artists who constitute the veritable hardcore of the global Art Market.

Pablo Picasso remains the portfolio’s dominant artist with a weight of 8.8% in the initial investment. On the basis of all original works by Picasso sold at auction in 2020, Artprice calculates that his price index increased overall by +2.2% in the twelve months of 2020. This result is perfectly consistent with the overall evolution of the Artprice100©.

Picasso is one of 45 Modern artists included in the composition of the 2020 index. This period of creation is by far the most solid segment of the art market and it represents approximately half of the initial investment.

Distribution of the Artprice100 © in January 2020 by period of creation

As in 2019, only four female artists have qualified for inclusion in the composition of the Artprice100© in 2020: Yayoi Kusama, Joan Mitchell, Louise Bourgeois and Barbara Hepworth. They account for just 3.3% of the portfolio’s total value. On the other hand, the number of living artists has increased significantly, thanks to the ‘entry’ of seven active painters, with only three ‘departures’ from the composition.

Entries (living artists) ; Lee Ufan, Zhou Chunya, Rudolf Stingel, Zhang Xiaogong, Yoshitomo Nara, Takashi Murakami, Zeng Fanzhi

Departures (living artists) ; Günther Uecker, Frank Auerbach, Michelangelo Pistoletto

Composition of Artprice100© on 1 January 2020 (Rank, Initial weight, Period)

1 – Pablo PICASSO (1881-1973) ; 8.8% – Modern

2 – Andy WARHOL (1928-1987) ; 5.0% – Post-War

3 – Claude MONET (1840-1926) ; 4.7 % – 19th Century

4 – Jean-Michel BASQUIAT (1960-1988) ; 3.6% – Contemporary

5 – QI Baishi (1864-1957) ; 3.5% – Modern

6 – ZAO Wou-Ki (1921-2013) ; 3.3% – Post -War

7 – Gerhard RICHTER (1932-) ; 2.8% – Post-War

8 – WU Guanzhong (1919-2010) ; 2.4% – Modern

9 – FU Baoshi (1904-1965) ; 2.4% – Modern

10 – Amedeo MODIGLIANI ( 1884-1920) ; 2.2% – Modern

11 – Roy LICHTENSTEIN (1923-1997) ; 2.0% – Post-War

12 – Cy TWOMBLY (1928-2011) ; 1.9% – Post-War

13 – Alberto GIACOMETTI (1901-1966) ; 1.9% – Modern

14 – Lucio FONTANA (1899-1968) ; 1.8% – Modern

15 – Marc CHAGALL (1887-1985) ; 1. 7% – Modern

16 – Alexander CALDER (1898-1976) ; 1.7% – Modern

17 – Joan MIRO (1893-1983) ; 1.6% – Modern

18 – Willem DE KOONING (1904-1997) ; 1.6% – Modern

19 – David HOCKNEY (1937-) ; 1.5% – Post-War

20 – Yayoi KUSAMA (1929-) ; 1.5% – Post-War

21 – Jean DUBUFFET (1901-1985) ; 1.4% – Modern

22 – René MAGRITTE (1898-1967) ; 1.4% – Modern

23 – Henri MATISSE (1869-1954) ; 1.4% – Modern

24 – Fernand LÉGER (1881-1955) ; 1.2% – Modern

25 – Christopher WOOL (1955-) ; 1.2% – Contemporary

26 – Wassily KANDINSKY (1866-1944) ; 1.1% – Modern

27 – SAN Yu (1901-1966) ; 1.1% – Modern

28 – Jeff KOONS (1955-) ; 1.0% – Contemporary

29 – Henry MOORE (1898-1986) ; 1.0% – Modern

30 – Peter DOIG (1959-) ; 0.9% – Contemporary

31 – Paul GAUGUIN (1848-1903) ; 0.9% – 19th Century

32 – Joan MITCHELL (1926-1992) ; 0.9% – Post-War

33 – LIN Fengmian ( 1900-1991) ; 0.8% – Modern

34 – Ed RUSCHA (1937-) ; 0.8% – Post-War

35 – Yoshitomo NARA (1959-) ; 0.8% – Contemporary

36 – Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919) ; 0.8 % – 19th Century

37 – CHU Teh-Chun (1920-2014) ; 0.8% – Post-War

38 – Edgar DEGAS (1834-1917) ; 0.7% – 19th Century

39 – Auguste RODIN (1840-1917) ; 0.7% – 19th Century

40 – PU Ru (1896-1963) ; 0.7% – Modern

41 – Robert RAUSCHENBERG (1925-2008) ; 0.7% – Post-War

42 – Richard PRINCE (1949-) ; 0.6% – Contemporary

43 – Rudolf STINGEL (1956- ) ; 0.6% – Contemporary

44 – Frank STELLA (1936-) ; 0.6% – Post-War

45 – Sigmar POLKE (1941-2010) ; 0.6% – Post-War

46 – Camille PISSARRO (1830-1903) ; 0.6% – 19th Century

47 – Louise BOURGEOIS (1911-2010) ; 0.6% – Modern

48 – Whan-Ki KIM (1913-1974) ; 0.6% – Modern

49 – Paul SIGNAC (1863-1935) ; 0.6% – Modern

50 – Yves KLEIN (1928-1962) ; 0.6% – Post-War

51 – Keith HARING (1958-1990) ; 0.5% – Contemporary

52 – Richard DIEBENKORN (1922-1993) ; 0.5% – Post-War

53 – Pierre SOULAGES (1919-) ; 0.5% – Modern

54 – George CONDO (1957-) ; 0.5% – Contemporary

55 – Norman Perceval ROCKWELL (1894-1978) ; 0.5% – Modern

56 – WU Hufan (1894-1968) ; 0.5% – Modern

57 – Alb erto BURRI (1915-1995) ; 0.4% – Modern

58 – Gustav KLIMT (1862-1918) ; 0.4% – Modern

59 – ZENG Fanzhi (1964-) ; 0.4% – Contemporary

60 – Egon SCHIELE (1890-1918) ; 0.4 % – Modern

61 – Damien HIRST (1965-) ; 0.4% – Contemporary

62 – Ernst Ludwig KIRCHNER (1880-1938) ; 0.4% – Modern

63 – Chaïm SOUTINE (1894-1943) ; 0.4% – Modern

64 – Fernando BOTERO ( 1932-) ; 0.4% – Post-War

65 – Edvard MUNCH (1863-1944) ; 0.4% – Modern

66 – Pierre BONNARD (1867-1947) ; 0.4% – Modern

67 – Kazuo SHIRAGA (1924-2008) ; 0.4% – Post-War

68 – WEN Zhengming (1470-1559) ; 0.4% – Old Master

69 – ZHOU Chunya (1955-) ; 0.4% – Contemporary

70 – Morton Wayne THIEBAUD (1920-) ; 0.4% – Post-War

71 – Georg BASELITZ (1938-) ; 0.4% – Post-War

72 – Salvador DALI (1904-1989) ; 0.4% – Modern

73 – Tsuguharu FOUJITA (1886-1968) ; 0.4% – Modern

74 – François-Xavier LALANNE (1927- 2008) ; 0.4% – Post-War

75 – SHI Tao (1642-c.1707) ; 0.4% – Old Master

76 – DONG Qichang (1555-1636) ; 0.4% – Old Master

77 – Max ERNST (1891-1976) ; 0.4 % – Modern

78 – Sam FRANCIS (1923-1994) ; 0.4% – Post-War

79 – Georges BRAQUE (1882-1963) ; 0.4% – Modern

80 – Maurice DE VLAMINCK (1876-1958) ; 0.4% – Modern

81 – Bernard BUFFET (1928-1999) ; 0.4% – Post-War

82 – Peter Paul RUBENS (1577-1640) ; 0.4% – Old Master

83 – Ufan LEE (1936-) ; 0.4% – Post-War

84 – Francis PICABIA ( 1879-1953) ; 0.3% – Modern

85 – Barbara HEPWORTH (1903-1975) ; 0.3% – Modern

86 – Albert OEHLEN (1954-) ; 0.3% – Contemporary

87 – Anselm KIEFER (1945-) ; 0.3% – Contemporary

88 – Giorgio MORANDI (1890-1964) ; 0.3% – Modern

89 – Alighiero BOETTI (1940-1994) ; 0.3% – Post-War

90 – Robert MOTHERWELL (1915-1991) ; 0.3% – Modern

91 – TANG Yin (1470- 1523) ; 0.3% – Old Master

92 – GUAN Liang (1900-1986) ; 0.3% – Modern

93 – Martin KIPPENBERGER (1953-1997) ; 0.3% – Contemporary

94 – Takashi MURAKAMI (1962-) ; 0.3% – Contemporary

95 – Donald JUDD (1928-1994) ; 0.3% – Post-War

96 – CHEN Yifei (1946-2005) ; 0.3% – Contemporary

97 – ZHANG Xiaogang (1958-) ; 0.3% – Contemporary

98 – Tom WESSELMANN (1931-2004) ; 0.3% – Post-War

99 – David SMITH (1906-1965) ; 0.3% – Modern

100 – Josef ALBERS (1888-1976) ; 0.3% – Modern

Images:

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/Artprice100-vs-SP500-1.png]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/Artprice100-periods-2.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com : L’indice Artprice100© continue sa croissance, +405 % depuis 2000

2021/03/09 Commentaires fermés

L’indice des artistes blue-chips du Marché de l’Art, l’Artprice100©, a progressé de +1,8% au cours de l’année 2020. Cet exercice a été marqué par l’absence quasi complète de foires internationales mais aussi par la transition forcée des galeries et des maisons de ventes vers le numérique. Pourtant, la cote des cent artistes clefs du Marché de l’Art a continué de grimper, portant à +405 % depuis 2000.

Evolution annuelle de l’indice Artprice100© vs. S&P 500 – Base 100 en janvier 2000

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice : « La résilience dont fait preuve le Marché de l’Art en période de crise est mise en lumière par l’évolution de notre indice de référence. La performance positive de l’Artprice100© en 2020, aussi timide soit-elle, est extrêmement rassurante. Elle n’est toutefois pas comparable avec celle des marchés boursiers, puisque le S&P 500 a enregistré une croissance sensationnelle de +16% l’année dernière, passant de 3 234 pts à 3 756 pts en douze mois ».

Si la construction de l’Artprice100© s’inspire de celle du S&P 500, les deux indices restent néanmoins profondément différents et doivent être comparés avec prudence.

Artprice100© vs. S&P 500 : mise en garde

L’Artprice100© est conçu comme un portefeuille d’œuvres représentatives des cent artistes les plus importants du Marché (voir la composition ci-dessous). Il s’agit bien évidemment d’un exercice purement théorique. Il n’est en effet pas possible d’acquérir une part de toutes les œuvres d’un artiste qui passeront en salles de ventes dans l’année à venir. À vrai dire, personne ne peut même prévoir quelles œuvres passeront en salles de ventes pendant les douze prochains mois ; mais l’ensemble des résultats fournit une excellente appréciation de l’évolution générale des prix pour chacun de ces artistes.

La composition de l’indice Artprice100© se veut par ailleurs absolument objective. Elle est fixée au premier janvier de chaque année sur la base de deux critères, résolument indépendants de toute préférence personnelle : un critère de performance et un critère de liquidité. L’investissement initial est ainsi réalisé proportionnellement aux performances des artistes en salles de ventes sur les cinq derniers exercices (2015-2019), sous réserve toutefois que les œuvres de ceux-ci s’échangent régulièrement : au moins sept ventes aux enchères annuelles sur dix ans (hors estampes).

Analyse de la composition

L’intérêt de calculer un indice des prix spécifique pour les artistes de premier ordre est double. Il permet d’abord d’analyser les performances d’un portefeuille bien diversifié, construit de manière objective sur la base de résultats de ventes publiques pour des artistes établis de longue date. En outre, il permet de discuter sur la manière dont évolue la liste des cent artistes qui constituent la base la plus solide du Marché de l’Art.

Pablo Picasso reste l’artiste le plus présent dans le portefeuille avec un poids 8,8 % dans l’investissement initial. Sur la base de toutes les œuvres originales de Picasso vendues aux enchères en 2020, Artprice calcule que sa cote a globalement augmenté de +2,2 % en douze mois. Ce résultat est parfaitement cohérent avec l’évolution générale de l’Artprice100©.

Picasso fait partie des 45 artistes modernes présents dans la composition de cet indice en 2020. Cette période de création est de loin la mieux établie, qui représente jusqu’à la moitié de l’investissement initial.

Distribution de l’Artprice100© en janvier 2020 par période de création

Quatre artistes femmes seulement entrent dans la composition de l’Artprice100© cette année, comme en 2019 : Yayoi Kusama, Joan Mitchell, Louise Bourgeois et Barbara Hepworth. Celles-ci totalisent tout juste 3,3 % de la valeur totale du portefeuille. En revanche, le nombre d’artistes vivants augmente sensiblement, grâce à l’entrée de sept peintres en activité, pour seulement trois sorties.

Entrées (artistes vivants) / Lee Ufan, Zhou Chunya, Rudolf Stingel, Zhang Xiaogong, Yoshitomo Nara, Takashi Murakami, Zeng Fanzhi

Sorties (artistes vivants) / Günther Uecker, Frank Auerbach, Michelangelo Pistoletto

Composition de l’Artprice100© au 1 er janvier 2020 (Rang, Poids initial, Période)

1 – Pablo PICASSO(1881-1973) / 8.8 % / Modern

2 – Andy WARHOL(1928-1987) / 5.0 % / Post-War

3 – Claude MONET(1840-1926) / 4.7 % / 19th Century

4 – Jean-Michel BASQUIAT(1960-1988) / 3.6 % / Contemporary

5 – QI Baishi(1864-1957) / 3.5 % / Modern

6 – ZAO Wou-Ki(1921-2013) / 3.3 % / Post-War

7 – Gerhard RICHTER(1932-) / 2.8 % / Post-War

8 – WU Guanzhong(1919-2010) / 2.4 % / Modern

9 – FU Baoshi(1904-1965) / 2.4 % / Modern

10 – Amedeo MODIGLIANI(1884-1920) / 2.2 % / Modern

11 – Roy LICHTENSTEIN(1923-1997) / 2.0 % / Post-War

12 – Cy TWOMBLY(1928-2011) / 1.9 % / Post-War

13 – Alberto GIACOMETTI(1901-1966) / 1.9 % / Modern

14 – Lucio FONTANA(1899-1968) / 1.8 % / Modern

15 – Marc CHAGALL(1887-1985) / 1.7 % / Modern

16 – Alexander CALDER(1898-1976) / 1.7 % / Modern

17 – Joan MIRO(1893-1983) / 1.6 % / Modern

18 – Willem DE KOONING(1904-1997) / 1.6 % / Modern

19 – David HOCKNEY(1937-) / 1.5 % / Post-War

20 – Yayoi KUSAMA(1929-) / 1.5 % / Post-War

21 – Jean DUBUFFET(1901-1985) / 1.4 % / Modern

22 – René MAGRITTE(1898-1967) / 1.4 % / Modern

23 – Henri MATISSE(1869-1954) / 1.4 % / Modern

24 – Fernand LÉGER(1881-1955) / 1.2 % / Modern

25 – Christopher WOOL(1955-) / 1.2 % / Contemporary

26 – Wassily KANDINSKY(1866-1944) / 1.1 % / Modern

27 – SAN Yu(1901-1966) / 1.1 % / Modern

28 – Jeff KOONS(1955-) / 1.0 % / Contemporary

29 – Henry MOORE(1898-1986) / 1.0 % / Modern

30 – Peter DOIG(1959-) / 0.9 % / Contemporary

31 – Paul GAUGUIN(1848-1903) / 0.9 % /19th Century

32 – Joan MITCHELL(1926-1992) / 0.9 % / Post-War

33 – LIN Fengmian(1900-1991) / 0.8 % / Modern

34 – Ed RUSCHA(1937-) / 0.8 % / Post-War

35 – Yoshitomo NARA(1959-) / 0.8 % / Contemporary

36 – Pierre-Auguste RENOIR(1841-1919) / 0.8 % / 19th Century

37 – CHU Teh-Chun(1920-2014) / 0.8 % / Post-War

38 – Edgar DEGAS(1834-1917) / 0.7 % / 19th Century

39 – Auguste RODIN(1840-1917) / 0.7 % / 19th Century

40 – PU Ru(1896-1963) / 0.7 % / Modern

41 – Robert RAUSCHENBERG(1925-2008) / 0.7 % / Post-War

42 – Richard PRINCE(1949-) / 0.6 % / Contemporary

43 – Rudolf STINGEL(1956-) / 0.6 % / Contemporary

44 – Frank STELLA(1936-) / 0.6 % / Post-War

45 – Sigmar POLKE(1941-2010) / 0.6 % / Post-War

46 – Camille PISSARRO(1830-1903) / 0.6 % / 19th Century

47 – Louise BOURGEOIS(1911-2010) / 0.6 % / Modern

48 – Whan-Ki KIM(1913-1974) / 0.6 % / Modern

49 – Paul SIGNAC(1863-1935) / 0.6 % / Modern

50 – Yves KLEIN(1928-1962) / 0.6 % / Post-War

51 – Keith HARING(1958-1990) / 0.5 % / Contemporary

52 – Richard DIEBENKORN(1922-1993) / 0.5 % / Post-War

53 – Pierre SOULAGES(1919-) / 0.5 % / Modern

54 – George CONDO(1957-) / 0.5 % / Contemporary

55 – Norman Perceval ROCKWELL(1894-1978) / 0.5 % / Modern

56 – WU Hufan(1894-1968) / 0.5 % / Modern

57 – Alberto BURRI(1915-1995) / 0.4 % / Modern

58 – Gustav KLIMT(1862-1918) / 0.4 % / Modern

59 – ZENG Fanzhi(1964-) / 0.4 % / Contemporary

60 – Egon SCHIELE(1890-1918) / 0.4 % / Modern

61 – Damien HIRST(1965-) / 0.4 % / Contemporary

62 – Ernst Ludwig KIRCHNER(1880-1938) / 0.4 % / Modern

63 – Chaïm SOUTINE(1894-1943) / 0.4 % / Modern

64 – Fernando BOTERO(1932-) / 0.4 % / Post-War

65 – Edvard MUNCH(1863-1944) / 0.4 % / Modern

66 – Pierre BONNARD(1867-1947) / 0.4 % / Modern

67 – Kazuo SHIRAGA(1924-2008) / 0.4 % / Post-War

68 – WEN Zhengming(1470-1559) / 0.4 % / Old Master

69 – ZHOU Chunya(1955-) / 0.4 % / Contemporary

70 – Morton Wayne THIEBAUD(1920-) / 0.4 % / Post-War

71 – Georg BASELITZ(1938-) / 0.4 % / Post-War

72 – Salvador DALI(1904-1989) / 0.4 % / Modern

73 – Tsuguharu FOUJITA(1886-1968) / 0.4 % / Modern

74 – François-Xavier LALANNE(1927-2008) / 0.4 % / Post-War

75 – SHI Tao(1642-c.1707) / 0.4 % / Old Master

76 – DONG Qichang(1555-1636) / 0.4 % / Old Master

77 – Max ERNST(1891-1976) / 0.4 % / Modern

78 – Sam FRANCIS(1923-1994) / 0.4 % / Post-War

79 – Georges BRAQUE(1882-1963) / 0.4 % / Modern

80 – Maurice DE VLAMINCK(1876-1958) / 0.4 % / Modern

81 – Bernard BUFFET(1928-1999) / 0.4 % / Post-War

82 – Peter Paul RUBENS(1577-1640) / 0.4 % / Old Master

83 – Ufan LEE(1936-) – 0.4 % – Post/War

84 – Francis PICABIA(1879-1953) / 0.3 % / Modern

85 – Barbara HEPWORTH(1903-1975) / 0.3 % / Modern

86 – Albert OEHLEN(1954-) / 0.3 % / Contemporary

87 – Anselm KIEFER(1945-) / 0.3 % / Contemporary

88 – Giorgio MORANDI(1890-1964) / 0.3 % / Modern

89 – Alighiero BOETTI(1940-1994) / 0.3 % / Post-War

90 – Robert MOTHERWELL(1915-1991) / 0.3 % / Modern

91 – TANG Yin(1470-1523) / 0.3 % / Old Master

92 – GUAN Liang(1900-1986) / 0.3 % / Modern

93 – Martin KIPPENBERGER(1953-1997) / 0.3 % / Contemporary

94 – Takashi MURAKAMI(1962-) / 0.3 % / Contemporary

95 – Donald JUDD(1928-1994) / 0.3 % / Post-War

96 – CHEN Yifei(1946-2005) / 0.3 % / Contemporary

97 – ZHANG Xiaogang(1958-) / 0.3 % / Contemporary

98 – Tom WESSELMANN(1931-2004) / 0.3 % / Post-War

99 – David SMITH(1906-1965) / 0.3 % / Modern

100 – Josef ALBERS(1888-1976) / 0.3 % / Modern

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/Artprice100-vs-SP500-1.png]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/03/Artprice100-periods-2.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :