Accueil > Demeure du Chaos / Abode of Chaos > Artprice by Artmarket.com : Etat du marché du Street Art dans le monde

Artprice by Artmarket.com : Etat du marché du Street Art dans le monde

2020/12/03

Lors de sa vente en ligne du 28 mai 2020, Phillips a adjugé 39 000$ le lot Happy Choppers (2003) de Banksy. Jusque-là rien d’étonnant, si ce n’est que l’oeuvre est une sérigraphie numérotée 621/750, achetée quatre ans plus tôt pour 4 500$. La valeur de cette pièce a ainsi grimpé de +70 % par an.

Festival Peinture Fraîche à la Halle Debourg de Lyon, du 2 au 25 octobre 2020 – prolongée jusqu’au 1er novembre 2020
www.peinturefraichefestival.fr

« Le Street Art est un art véritablement universel que l’on retrouve partout – de Rio à Berlin – et dont la place évolue très rapidement sur le Marché de l’Art », constate thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice. « C’est un marché qui a pris 15 ans à se consolider mais qui arrive enfin à maturité. Il constitue désormais un segment à part entière, avec ses stars et ses chefs-d’oeuvre, mais aussi de nombreuses éditions, plus ou moins importantes et plus ou moins abordables ».

Les pièces en circulation

Le Street Art est par nature un travail qui se déploie dans l’espace urbain. Dès lors qu’il sort de la rue pour être exposé dans une galerie ou échangé en salle de ventes, il perd nécessairement un peu de son essence. Il n’en demeure pas moins qu’il existe bel et bien un marché du Street Art.

Un street artiste peut d’abord garder une trace de ses interventions dans l’espace public à travers des photographies ; il peut aussi réaliser de petites œuvres, dessins ou sérigraphies, autour de ses réalisations in situ ; ou bien encore créer en marge de son travail en extérieur un deuxième corpus de peintures et de sculptures originales. Tout cela s’échange et passe en salles de ventes, formant aujourd’hui un véritable marché.

Les 4 piliers

Jean-Michel Basquiat a marqué de sa main les rues de New York au début des années 1980. Mais est-il pour autant resté un street artiste toute sa (courte) vie ? Ses toiles et ses dessins multi-millionnaires font-ils encore partie de l’Art Urbain ? En 2019, les œuvres de Jean-Michel Basquiat ont totalisé 130 m$ aux enchères et celles de Keith Haring 42 m$. Ces deux artistes contemporains majeurs restent associés de façon générale au Street Art, sans être catalogués comme tels.

De même, celui à côté duquel on ne peut plus passer, la nouvelle superstar Kaws (108 m$ en 2019), s’est peu à peu éloigné de sa pratique initiale du Street Art au fil de sa carrière. Ses toiles et ses sculptures, mises en ventes par les plus grandes galeries d’Art Contemporain, affolent le marché international et en particulier l’Asie.

Au contraire, l’artiste anonyme Banksy (28 m$) entretient volontairement sa présence dans l’espace urbain aux quatre coins du monde.

15 ans de structuration

L’évolution rapide du marché du Street Art est symbolisée par l’essor de Banksy en salle de ventes :

– Premières ventes aux enchères de peintures en 2005

– Pic des ventes juste avant la crise des subprimes

– 10 ans de croissance plus ou moins régulière entre 2010 et 2019

– Résilience exceptionnelle à la crise du coronavirus.

Avec Banksy, le Street Art a sans conteste trouvé sa figure de proue. Derrière elle s’est rapidement organisé tout un marché, avec d’abord trois noms devenus incontournables : le Français Invader (4 m$ en 2019), l’Anglais Stik (1 m$) et l’Américain Obey (1 m$), qui compte à lui seul plus de 700 lots vendus aux enchères en 2019.

Une dizaine d’autres street artistes engrangent plusieurs milliers de dollars par an chacun : Jonone, Mr Brainwash, Futura 2000, Vhils, JR, etc … Mais le marché du plus grand nombre de street artistes reste encore fragile, et même celui de Ernest Pignon-Ernest, dont les ventes aux enchères atteignent en moyenne 50 000$ par an.

Des sessions spécialisées

En février 2008, Bonhams a organisé à Londres la première vente aux enchères dédiée au Street Art. Dans la foulée, Phillips a elle aussi proposé une session Contemporary & Urban Art. Mais la crise des subprimes a enrayé le développement de ces sessions, abandonnées par Phillips en 2009 et par Bonhams en 2013.

Artcurial elle-aussi a débuté ses ventes d’Art Urbain en 2008 mais ne les a jamais abandonnées. La première maison de ventes française, qui a organisé quatre sessions Street Art en 2019, domine aujourd’hui clairement ce marché de niche. Les sessions de ventes dédiées au Street Art ont totalisé 3 000 lots vendus pour 10 m$ en 2019, dispersés entre l’Europe et les USA : Digard et Cornette de Saint-Cyr à Paris, Tate Ward à Londres, Heritage à Dallas et Julien à Los Angeles.

Un marché à sensations fortes

Christie’s et Sotheby’s préfèrent pour leur part disséminer des pièces de Street Art dans leurs catalogues, notamment dans les plus prestigieux. En juillet 2020, le triptyque Mediteranean see view (2017) de Banksy est vendu 2,9 m$ par Sotheby’s lors d’une vente extraordinaire intitulée Rembrandt to Richter. Au milieu de signatures aussi respectueuses, celle de Banksy n’a pas manqué de titiller la salle.

D’autant plus qu’un coup de théâtre est toujours attendu depuis que Girl with Balloon (2006) s’est auto-détruite en 2018 à l’issue de son adjudication. En février 2020 chez Artcurial, Raising the steaks (2001), une photographie prise par Steve Lazarides mais encadrée par Banksy lui-même, a atteint 84 500$. Il n’est pas impossible que le Banksy ait caché une nouvelle surprise dans cette œuvre, dûment accompagnée d’un PEST Control (le certificat d’authentification délivré par l’artiste lui-même).

Contactez le Département d’Econométrie d’Artprice pour vos questions relatives à nos indices et nos statistiques, ainsi que nos services d’études personnalisées : econometrics@artprice.com

Image : [https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/10/Festival-Peinture-Fraiche.jpg]

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :
https://fr.artprice.com/artiste/15079/wassily-kandinsky

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket >>>

%d blogueurs aiment cette page :