Archive

Posts Tagged ‘Patrick Drahi’

Artprice: Sotheby’s has its largest lead over Christie’s in 15 years

2020/12/09 Commentaires fermés

The world’s two leading auction houses have historically moved neck and neck, but online sales have allowed Sotheby’s to gain a substantial advance over its rival. For the first 11 months of 2020, Sotheby’s, now headed by Patrick Drahi, has a turnover lead of +40%. Such a wide gap hasn’t been seen since 2004.

Global turnover from fine art – Sotheby’s vs. Christie’s
[1 January 2000 – 30 November 2020]

The global supremacy of Sotheby’s and Christie’s on the international art market should not make us forget that the two houses only handle 6% of the fine art lots offered at auction” recalls thierry Ehrmann, President and Founder of Artmarket.com and its Artprice department. “The two houses have however acquired a virtual monopoly on results above $20 million in the West. Their rivalry is historic and has been reflected in the closely correlated development of their respective revenues over the past 30 years ”.

A correlation that raised eyebrows…

The year 2000 was marked by the end of an ‘agreement’ between the two companies, accused by their customers of having engaged in “unfair commercial practices” by illicitly harmonising their buyers’ fees. They both agreed to pay $256 million each to avoid a damaging trial and Sotheby’s separated from its CEO at the time, Alfred Taubman.

Despite this ‘agreement not to agree’, the operating incomes of the two companies continued to progress along very similar curves – although completely independently due to the ‘warning’ in 2000 – for another three years.

Sotheby’s turnover rose 56% in 2004

Sotheby’s 2004 turnover was not only boosted by fetching the very first fine art result above the $100 million threshold (for Pablo Picasso’s Garçon à la pipe (1905)), but also by hammering 9 of the 10 best fine art results of the year. This resulted in a global turnover figure 1.5 times higher than Christie’s, despite a slightly lower number of sales.

  • Sotheby’s in 2004: $1.86 billion with 19,950 fine art lots sold in 11 countries
  • Christie’s in 2004: $ 1.19 billion with 21,570 fine art lots sold in 9 countries

Christie’s regained the lead for six years…

Between 2013 and 2018 François Pinault’s firm managed to beat Sotheby’s annual total for six consecutive years. Sotheby’s reacted with a series of strategic shifts including stepping up its price guarantee policy and dropping buyer fees on online sales. However, the NYSE-listed company seemed to be gradually falling behind.

Then, as rumours circulated about a possible takeover by the Chinese insurer Taikang (its largest shareholder and owner of Poly Auction), Sotheby’s was acquired by Patrick Drahi, a Franco-Israeli telecoms tycoon. The Covid-19 pandemic was bad news for business for everyone, but Sotheby’s was the quickest to react by intensifying its Online Only sales and by setting up exceptional closed-door sessions.

The editorial in Le Monde of Friday 4 December 2020 summed it up perfectly: “Like a time-machine, the health crisis seems resembles a medieval phenomenon, but in many respects it has projected us into the future. Expert predictions about the development of a ‘dematerialized society’ […] often gave 2025 as their horizon, but a lot of these predictions have come to pass in less than a year”.

Image: [https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/12/Sothebys-vs-Christies.png]

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket: >>>

Artprice : Sotheby’s possède sa plus large avance sur Christie’s depuis 15 ans

2020/12/09 Commentaires fermés

Les deux premières Maisons de Ventes de la planète évoluent historiquement au coude-à-coude, mais les ventes en ligne ont permis à Sotheby’s de se démarquer de sa rivale. Sur les 11 premiers mois de l’année 2020, la Maison de Ventes de Patrick Drahi compte une avance de +40 % en termes de produit de ventes. Une telle démarcation n’a plus été enregistrée depuis 2004.

Produit des ventes de Fine Art dans le monde – Sotheby’s vs. Christie’s
[1 janvier 2000 – 30 novembre 2020]

« La suprématie de Sotheby’s et de Christie’s à l’échelle internationale ne doit pas faire oublier que les deux maisons ne distillent que 6 % des lots fine art aux enchères », rappelle thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice. « Les deux maisons ont cependant acquis un quasi monopole des ventes à plus de 20 millions de dollars en Occident. Leur rivalité est historique et transparaît dans l’évolution, étroitement corrélée, de leur chiffre d’affaires sur les 30 dernières années ».

Une corrélation un peu trop forte

L’année 2000 est marquée par la fin de l’entente entre les deux grandes maisons, accusées par leurs clients d’avoir exercé « des pratiques commerciales illégales » en fixant ensemble leurs frais acheteurs. Les deux maisons acceptent de payer 256 m$ chacune pour éviter un mauvais procès et Sotheby’s se sépare de son Président Alfred Taubman.

Malgré cette séparation, les opérations des deux sociétés continuent de progresser de manière très proche, bien que tout à fait indépendante eu égard à l’avertissement de 2000, pendant encore trois ans.

+56 % de CA pour Sotheby’s en 2004

Sotheby’s réalise un exercice 2004 exceptionnel, non seulement en adjugeant la toute première œuvre au-delà de 100 m$ (Garçon à la pipe (1905) de Pablo Picasso) mais aussi en cumulant 9 des 10 plus belles ventes de l’année. Son produit de ventes est alors 1,5 fois plus important que celui de Christie’s, malgré un nombre de ventes un peu moins intense.

  • Sotheby’s en 2004 : 1,86 Mrd$ avec 19 950 lots fine art vendus dans 11 pays
  • Christie’s en 2004 : 1,19 Mrd$ avec 21 570 lots fine art vendus dans 9 pays

Avantage Christie’s entre 2013 et 2018

La Maison de Ventes détenue par François Pinault réalise six exercices consécutifs supérieurs à sa rivale. Sotheby’s multiplie les réorganisations stratégiques, à l’instar de sa politique de garanties de ventes ou de frais acheteurs sur les ventes en ligne. La société cotée au New York Stock Exchange semble se laisser peu à peu distancer.

Mais alors que les rumeurs évoquent une possible prise de contrôle par l’assureur chinois Taikang (son principal actionnaire et propriétaire de la Maison de Ventes Poly Auction), Sotheby’s est acquise par Patrick Drahi, le magnat des télécoms franco-israélien. La pandémie de Covid-19 n’a fait les affaires de personne mais Sotheby’s été la plus prompte à réagir, en multipliant les ventes Online Only et en imaginant des sessions exceptionnelles à huis clos.

L’édito du journal Le Monde du vendredi 04 décembre 2020 donne le mot de la fin : « Comme une machine à voyager dans le temps, la crise sanitaire, venue du fond des âges, nous a, à bien des égards, projetés dans le futur. Les projections des experts sur le développement de la société dématérialisée […] qui prenaient l’année 2025 comme horizon, se sont concrétisées en moins d’un an. »

Image : [https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/12/Sothebys-vs-Christies.png]

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com : >>>

Artprice by Artmarket.com : Du rôle des experts indépendants sur le Marché de l’Art

2020/11/12 Commentaires fermés

La France a augmenté de +18 % son produit de ventes aux enchères en 2019 : avec 830 millions de dollars, elle consolide sa quatrième place dans le classement des grandes puissances du Marché de l’Art, sans parvenir encore à concurrencer le Royaume-Uni (2,5 fois plus lourd ).

« Mais la France possède certains atouts », rappelle thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artmarket.com et de son département Artprice, « notamment ses réserves en chefs-d’œuvre anciens qui permettent de voir réapparaître chaque année de nombreux trésors en salles des ventes. Seulement, il faut tout le savoir-faire d’un cabinet d’expertise pour révéler la valeur de ces pièces et défendre leur place dans l’Histoire de l’Art. Or, la qualité du travail des experts français est aujourd’hui très enviée dans le monde entier ».

De gauche à droite: Cimabue, Le Christ moqué – Le Maître de Vyssi Brod, La Vierge et l’Enfant en trône – Artemisia Gentileschi, Lucrèce.


Trois tableaux majeurs de Maîtres Anciens vendus aux enchères en 2019 en France, expertisés par le Cabinet Turquin

L’expert habite au 69… rue Sainte-Anne à Paris

L’expert en tableaux Eric Turquin reconnaît que la vente du petit panneau de dévotion attribué au Maître de Vyssi Brod est l’une des plus belles réussites de son cabinet en 2019. Cela n’est pas peu dire quand on sait que le Cabinet Turquin a notamment été derrière la vente du Caravage de Toulouse en juin 2019 (finalement vendu de gré à gré), du Cimabue en octobre ou encore d’un somptueux Artemisia Gentileschi en novembre.

Il est vrai cependant que l’attribution de ce petit panneau, à celui que l’on appelle le Maître de Vyssi Brod, peintre gothique praguois du XIVème siècle, relève d’un véritable tour de force. Il aura fallu de patientes recherches pour appuyer cette attribution délicate, qui justifie en fin de compte la valeur exceptionnelle de ce petit tableau. Neuf enchérisseurs se le sont disputés à Dijon, le 30 novembre 2019 chez Cortot et Associés. C’est finalement la galerie Benappi Fine Art qui l’a acheté 6,8m$, pour le compte du Metropolitan Museum of Art de New York.

C’est également un très beau travail d’expertise qui a suivi la découverte d’un buste en bronze de Paul Phélypeaux de Pontchartrain, ministre d’Henri IV. Quand la commissaire-priseur Géraldine d’Ouince le voit pour la première fois, elle s’écrie qu' » il ne peut pas être du XVIIème… ce serait trop beau pour être vrai, ça n’existe plus… ». Les bustes de cette époque sont en effet rarissimes, même dans les plus grands musées, et n’existent tout simplement pas sur le marché. Mais avec l’aide d’Elodie Jeannest et d’Alexandre Lacroix du cabinet d’expertise Sculpture & Collection (établi au 69 rue Sainte-Anne à Paris, juste à côté du Cabinet Turquin), la maison De Baecque et Associés a pu établir que le bronze datait bien de la première moitié du XVIIème siècle.

Tout compte fait, Géraldine d’Ouince a reconnu elle-même avant la vente publique que les estimations fournies dans le catalogue (entre 550 000 $ et 885 000 $) pouvaient être largement dépassées. Le buste de Paul Phélypeaux a en effet été cédé pour près de 3,4m$.

Le modèle français

S’il constitue un marché de niche aux États-Unis, avec 3 % du produit de ventes aux enchères, le segment des Maîtres Anciens pèse jusqu’à 14 % du marché de l’art en France. Celui-ci a bénéficié de l’excellent travail de ses cabinets d’expertise l’an dernier : un travail souvent long mais nécessaire avant que les maisons de ventes puissent mettre en concurrence des acheteurs avertis et convaincus.

Lorsque le rapport d’expertise est concluant, la publicité de la vente semble se faire de manière presque naturelle. Les Médias et le Marché sont friands de ces histoires d’œuvres oubliées ou mal-attribuées, qui retrouvent peu à peu leur place dans l’Histoire de l’Art à mesure que l’enquête des experts avance et que les preuves s’accumulent. Analyses scientifiques, radiographies et comparaisons entre chefs-d’œuvre sont alors présentées dans catalogue de ventes pour redonner vie à ces pièces.

Les très beaux résultats enregistrés en 2019 en France montrent qu’une fois le rapport d’expertise dûment établi, la vente peut être organisée en dehors des grandes capitales – à Toulouse, à Dijon ou même à Senlis – et toujours attirer les plus grands collectionneurs et les plus grands musées du monde.

Top 10 Maîtres Anciens aux enchères en France en 2019

1. CIMABUE (c.1240/50-c.1302) – Le Christ moqué

26 780 000 $ – Estimations : 4 400 000 $ – 6 600 000 $

27/10/2019, Hôtel des Ventes de Senlis

2. Maître de VYSSI BROD (act.1350-) – La Vierge et l’Enfant en trône

6 833 000 $ – Estimations : 440 000 $ – 660 000 $

30/11/2019, Cortot & Associés Dijon

3. Artemisia GENTILESCHI (1593-c.1654) – Lucrèce

5 255 000 $ – Estimations : 660 000 $ – 880 000 $

13/11/2019, Artcurial Paris

4. Antonio SUSINI (Attrib.) (1558-1624) – Enlèvement d’une sabine (c.1590-1610)

4 985 000 $ – Estimations : 2 775 000 $ – 5 545 000 $

11/12/2019, Sotheby’s Paris

5. Giambettino CIGNAROLI (Attrib.) (1706-1770) – Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart […]

4 435 000 $ – Estimations : 880 000 $ – 1 320 000 $

27/11/2019, Christie’s Paris

6. Ambrosius I BOSSCHAERT (1573-1621) – Fleurs coupées dans un Römer […]

3 709 000 $ – Estimations : 2 470 000 $ – 2 800 000 $

19/06/2019, Fraysse – Binoche & Giquello Paris

7. Francesco BORDONI (1580-1654) – Paul Phélypeaux […]

3 372 000 $ – Estimations : 550 000 $ – 885 000 $

20/11/2019, de Baecque et Associés Paris

8. Hans DAUHER (c.1485-1538) – Putti (c.1525-1530)

2 630 000 $ – Estimations : 1 120 000 $ – 1 680 000 $

16/05/2019, Sotheby’s Paris

9. Bernardino LUINI (c.1480/85-1532) – Vierge à l’enfant avec Saint Georges

2 534 000 $ – Estimations : 1 980 000 $ – 2 200 000 $

14/11/2019, Aguttes Paris

10. Antonio SUSINI (Attrib.) (1558-1624) – La fortune (1580-1600)

2 011 000 $ – Estimations : 1 110 000 $ – 2 220 000 $

11/12/2019, Sotheby’s Paris

Vendre ou expertiser, il faut choisir

Une expertise a d’autant plus de valeur qu’elle a été réalisée par un cabinet indépendant, qui engage sa réputation dans l’objectivité de son rapport.

Un commissaire-priseur qui voit pour la première fois une œuvre est lui déjà tourné vers sa vente, et la qualité de son travail se mesurera à l’issue de la transaction. Une maison de ventes peut ainsi parfois donner l’impression de privilégier les aspects marketing et financier. Lorsque Patrick Drahi acquiert Sotheby’s et nomme à sa tête l’homme d’affaire Charles F. Steward, il envoie un signal fort sur la stratégie et les priorités de sa société. Dans le cas du Salvator Mundi, on peut se demander si Christie’s n’a pas de son côté mis plus d’énergie à organiser la tournée internationale de cette icône plutôt qu’à analyser la facture du tableau et à interroger sa place dans l’œuvre de Léonard.

Pour l’heure, les cabinets d’Eric Turquin et d’Alexandre Lacroix semblent apprécier leurs collaborations avec des maisons de ventes françaises, qu’elles soient parisiennes ou basées en Province. Nul doute qu’en retour, les commissaires-priseurs bénéficient de l’expertise de ces cabinets indépendants, de leurs spécialisations, mais aussi de leur expérience et de leur réputation. Cette complémentarité permet d’éviter certaines pressions de la part du Marché de l’Art, au sein duquel les conflits d’intérêt ont parfois des répercussions jusque dans les collections des plus grands musées.

Un gage de qualité

Thomas Hoving, ancien directeur du Metropolitan Museum of Art, a attiré l’attention du monde de l’art il y a plus de vingt ans déjà sur la présence de faux dans les grandes collections muséales. En 1997, il écrivait dans l’introduction de son livre False Impression, The Hunt for Big-Times Art Fakes : « Au cours de la décennie et demie que j’ai passée au Metropolitan Museum of Art, j’ai dû examiner cinquante mille œuvres dans tous les domaines. Au total, 40 pour cent étaient des faux, ou bien elles avaient été restaurées de façon tellement hypocrite ou bien étaient si mal attribuées qu’elles étaient exactement pareilles à des faux. Depuis, je suis sûr que ce pourcentage a augmenté ».

« Lorsque l’art est devenu une commodité de plus en plus chère, dans les années 1970′ et 1980′, les faux ont prospéré, explique encore Thomas Hoving. Les jeunes millionnaires ou milliardaires se sont mis à convoiter l’art comme un objet d’investissement ainsi qu’une marque de prestige et de supériorité sociale. Comme les originaux n’étaient plus assez nombreux, les faux Maîtres Anciens (ou bien entièrement repeints) ont comblé les lacunes. »

L’ancien directeur du MET se range – en partie au moins – derrière cette explication : « L’un des plus féroces de tous les chasseurs de faux, l’italien Giuseppe «Pico» Cellini […] estime que la plupart des musées américains ont tendance à garder leurs contrefaçons sous silence, ou secrètes, par fidélité envers leurs riches donateurs et administrateurs. Peut-être qu’il n’exagère pas».

Ce n’est peut-être pas une coïncidence si en 2019 le Metropolitan Museum of Art de New York a été l’un des grands acheteurs des tableaux expertisées par le cabinet d’Eric Turquin. L’expertise « à la française », qui défend son indépendance, trouve une nouvelle demande planétaire.

Image : [https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2020/09/Artprice-Armarket-Experts.jpg]

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :
https://fr.artprice.com/artiste/15079/wassily-kandinsky

Nos services : https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket >>>

Artprice presents five Covid-proof artists

2020/10/05 Commentaires fermés

Unsurprisingly, the Art Market posted a significant contraction in H1 2020, although less severe than in 2009. The number of lots sold at auction fell by -21% and auction turnover dropped -49%. However, the blow was definitely softened by the solutions implemented by the major auction houses to continue trading and maintain at least some of their prestige sales afloat.

According to thierry Ehrmann, President and Founder of ArtMarket.com and its Artprice department, “During a chaotic first semester, Sotheby’s has proved there are other ways of keeping the Market alive, notably by mixing online sales and physical sales, a so-called “Bricks and clicks” approach. Patrick Drahi’s company has thus managed to maintain 70% of its turnover, and kept a very low unsold rate of just 25%. Sotheby’s ended the first half of 2020 with $1.5 billion in turnover from Fine Art versus $1.03 billion for Christie’s.

The immense gap in digital culture that the Art Market was still facing a few months ago is on the way to being caught up. The global Covid-19 pandemic has accelerated an inevitable process described by Artprice for the last twenty-five years. The dematerialization of the Art Market is finally effective ”.

First semester turnovers from Fine Art auctions since 2000

The health crisis hasn’t stop a number of artists from posting very good performances. In some cases their markets are perfectly adapted to online sales, in others, demand is so strong for their high quality works that nothing seems to dampen collectors’ enthusiasm.

Artprice looks at the markets of five artists whose prices have been maintained or have continued to climb during the health crisis.

1. George Condo (1957), a dematerialized global market

George Condo is the most successful Contemporary American artist at auction at the moment. Demand is so high from all corners of the globe that his works sell just as well online as they do at physical auctions. In the first half of 2020, fifty-seven of his works were auctioned generating more than $22 million, including two new records.

His canvas Antipodal Reunion (2006) generated Sotheby’s first-ever online result north of the million-dollar threshold on 21 April 2020. Two and a half months later, his painting Force Field (2010) fetched a whopping $6.9 million at Christie’s in Hong Kong: a new auction record for the painter.

Nor has the lockdown/health crisis stopped George Condo’s production. As of 5 November, a solo show titled Internal Riot will present the works he produced during the lockdown at Hauser & Wirth in New York. This will be Condo’s first solo exhibition since he joined the prestigious Swiss gallery earlier this year.

2. Amoako Boafo (1984), success that cuts both ways…

Completed in early 2019, Boafo’s canvas Bathing Suit appeared at auction eight months later, just before the health crisis and having already changed hands three times. On the last occasion, it was collector cum advisor/speculator Stephan Simchowitz who put the work up for sale at Sotheby’s in London. Estimated between $40,000 and $65,000, it reached the astonishing price of $881,500, i.e.13 times its high estimate.

Originally from Ghana, Amoako Boafo settled in Vienna, Austria, but is represented by the Chicago gallery Marian Ibrahim. He has told Bloomberg he was wary of such a sensational auction result. If he had the choice, he said, he would prefer to see his works acquired by a major museum or in a large-scale solo exhibition.

Since the health crisis began, 21 other paintings by Amoako Boafo have been offered at auction and they have all sold above their estimates… without exceeding the remarkable record set for Bathing Suit.

3. Kengo Takahashi (1982), an auction debut in the middle of lockdown

On 14 May 2020 during a Sotheby’s online sale of Contemporary art, Kengo Takahashi’s auction debut sculpture Flower Funeral Deer (2018) was acquired for $100,000. A veritable technical accomplishment in cast aluminum, this work is a unique piece that has already been shown at the Musée des Arts Décoratifs in Paris and at the Kanazawa Museum of Contemporary Art.

With this sale, the Japanese artist scored the world’s best auction debut since the beginning of the health crisis… and he certainly wasn’t alone; in fact, since March of this year, Artprice counts 356 artists who made debuts. The second best result in this ranking is for a work by Maria Farrar (born 1988) whose canvas Baguette (2017), sold for $69,500 at Christie’s on 28 May 2020.

4. Claire Tabouret (1981), a charity sale pinches her market into life

A new talent on the French artistic scene, Claire Tabouret defends a figurative style of painting (mainly portraits) with palettes of colours that are sometimes sober, sometimes flamboyant, but which always manage to impart a powerful emotional charge. Her painting Les debutantes (2014) was the flagship of a charity sale organised in Paris to support healthcare staff in the midst the Covid-19 crisis.

A protégé of Almine Rech (in Europe), Perrotin (in Asia) and Night Gallery (in the United States), Claire Tabouret subsequently recorded an auction record of $452,000 at a Phillips sale in Hong Kong (9 July 2020) for a painting titled Les déguisements (2015).

5. Lucas Arruda (1983), melancholic and dazzling horizons

Started in 2010, Brazilian painter Lucas Arruda’s series Deserto-Modelo attracted a lot of international attention. He was discovered by the Menes Wood DM gallery, but subsequently joined David Zwirner’s stable in 2017. His small landscapes, flirting with abstraction, have already seduced a number of art institutions, including the Fondation Beyeler and the Francois Pinault Collection.

The first auction appearance of a work from this series took place in November 2019: a small oil-on-canvas executed the previous year which fetched $312,500 at Sotheby’s in New York against an estimate of $80,000 – $120,000. This year, seven of his paintings have already been presented at auction, and they have all found buyers.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com is listed on Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Discover Artmarket and its Artprice department on video: https://en.artprice.com/video

Artmarket and its Artprice department was founded in 1997 by its CEO, thierry Ehrmann. Artmarket and its Artprice department is controlled by Groupe Serveur, created in 1987.

See certified biography in Who’s who ©:

Artmarket is a global player in the Art Market with, among other structures, its Artprice department, world leader in the accumulation, management and exploitation of historical and current art market information in databanks containing over 30 million indices and auction results, covering more than 740,000 artists.

Artprice Images® allows unlimited access to the largest Art Market image bank in the world: no less than 180 million digital images of photographs or engraved reproductions of artworks from 1700 to the present day, commented by our art historians.

Artmarket with its Artprice department accumulates data on a permanent basis from 6300 Auction Houses and produces key Art Market information for the main press and media agencies (7,200 publications). Its 4.5 million ‘members log in’ users have access to ads posted by other members, a network that today represents the leading Global Standardized Marketplace® to buy and sell artworks at a fixed or bid price (auctions regulated by paragraphs 2 and 3 of Article L 321.3 of France’s Commercial Code).

Artmarket with its Artprice department, has been awarded the State label “Innovative Company” by the Public Investment Bank (BPI) (for the second time in November 2018 for a new period of 3 years) which is supporting the company in its project to consolidate its position as a global player in the market art.

Artprice by Artmarket’s 2019 Global Art Market Report published in February 2020 :

https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2019

Index of press releases posted by Artmarket with its Artprice department:

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleaseen.htm

Follow all the Art Market news in real time with Artmarket and its Artprice department on Facebook and Twitter:

https://www.facebook.com/artpricedotcom/ (4.9 million followers)

Discover the alchemy and universe of Artmarket and its artprice department http://web.artprice.com/video headquartered at the famous Organe Contemporary Art Museum “The Abode of Chaos” (dixit The New York Times): https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

L’Obs – The Museum of the Future: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4.5 million followers)

Contact Artmarket.com and its Artprice department

Contact: ir@artmarket.com

Artprice présente cinq artistes Covid-proof

2020/09/22 Commentaires fermés

Sans surprise, le Marché de l’Art enregistre une importante contraction au S1 2020, moins violente toutefois qu’en 2009. Le nombre de lots vendus aux enchères a baissé de -21% et le chiffre d’affaires de -49%. Les solutions mises en place par les grandes maisons de ventes, pour assurer la continuité des échanges et maintenir plusieurs sessions de prestige, ont permis d’amortir la chute.

thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’ArtMarket.com et de son départment Artprice : « Face à un 1er semestre chaotique, Sotheby’s a prouvé qu’il existe des solutions pour relancer le Marché, notamment en mélangeant les ventes en ligne et les ventes physiques, la stratégie du ‘Bricks and clicks’. La société de Patrick Drahi est ainsi parvenue à maintenir 70% de son chiffre d’affaires, tout en conservant un taux de lots invendus intact à 25%. Sotheby’s termine le 1er semestre 2020 avec 1,5 Mrd$ pour les ventes aux enchères de Fine Art, contre 1,03 Mrd$ pour Christie’s.

L’immense retard que le Marché de l’Art accusait, il y a quelques mois encore, en matière de culture numérique est en passe d’être rattrapé. La pandémie mondiale du Covid-19 n’a fait qu’accélérer un processus inéluctable décrit depuis vingt-cinq ans par Artprice. La dématérialisation du Marché de l’Art est enfin effective ».

Produit des ventes aux enchères de Fine Art aux 1er semestres

Produit des ventes aux enchères de Fine Art aux 1er semestres

Produit des ventes aux enchères de Fine Art aux 1er semestres ©2020 artprice.com

Le confinement d’ailleurs n’a pas empêché de nombreux artistes de réaliser de très belles performances. Soit que leur marché se prêtent parfaitement aux ventes en ligne, soit que les belles pièces étaient tellement attendues que rien n’a pu freiner l’envie des collectionneurs.

Artprice analyse le marché de cinq artistes dont la cote s’est maintenue ou a continué de grimper pendant la crise sanitaire.

1. George Condo (1957), un marché mondial dématérialisé

Il est l’artiste contemporain américain le plus performant du moment aux enchères. La demande est si forte, aux quatre coins du monde, que les œuvres de George Condo se vendent aussi bien ligne qu’en salles de ventes. Sur le premier semestre 2020, 57 pièces ont été adjugées pour plus de 22 m$, avec deux nouveaux records.

La toile Antipodal Reunion (2006) a d’abord été la première vente en ligne de l’histoire de Sotheby’s à franchir le seuil du million de dollars, le 21 avril 2020. Deux mois et demi plus tard, la peinture Force Field (2010) s’est envolée pour 6,9 m$ chez Christie’s à Hong Kong : un nouveau record mondial pour le peintre.

Le confinement n’a d’ailleurs pas arrêté la production de George Condo. Un solo show intitulé Internal Riot présentera ses dernières œuvres, réalisées pendant le lockdown, à partir du 5 novembre 2020 chez Hauser & Wirth à New York. Il s’agit de la première exposition personnelle de George Condo depuis que celui-ci a rejoint la prestigieuse galerie suisse, en début d’année.

2. Amoako Boafo (1984), un succès à double tranchant

Achevée au début de l’année 2019, la toile Bathing Suit est apparue en salle de vente huit mois plus tard, juste avant la crise sanitaire, mais après avoir déjà changé trois fois de mains. C’est le collectionneur-spéculateur Stephan Simchowitz qui la mise en vente chez Sotheby’s à Londres. Estimée entre 40 000$ et 65 000$, elle a finalement été vendue 881 500$, soit 13 fois l’estimation haute.

Originaire du Ghana, Amoako Boafo s’est installé à Vienne en Autriche tandis que sa galerie, Marian Ibrahim, se trouve à Chicago. Il a confié à Bloomberg qu’il se méfiait d’un résultat aussi sensationnel aux enchères. A choisir, l’artiste préférerait entrer dans les collections d’un grand musée ou bénéficier d’une exposition personnelle d’envergure.

Depuis le début du confinement, 21 autres toiles d’Amoako Boafo sont passées aux enchères et ont toutes été vendues au-delà des estimations, sans dépasser le record établi par Bathing Suit.

3. Kengo Takahashi (1982), un baptême en plein confinement

La sculpture Flower Funeral Deer (2018) est la première oeuvre de l’artiste japonnais Kengo Takahashi présentée en salle de ventes. Elle a été achetée pour 100 000$, le 14 mai 2020, lors d’une vente en ligne dédiée à l’Art Contemporain chez Sotheby’s. Véritable prouesse technique en fonte d’aluminium, cette œuvre est une pièce unique qui a déjà été exposée au Musée des Arts Décoratifs de Paris, puis au Kanazawa Museum.

Avec cette vente, Kengo Takahashi réalise la meilleure entrée aux enchères depuis le début du confinement. Artprice dénombre pourtant 356 artistes qui ont enregistré une première adjudication depuis le mois de mars. La deuxième meilleure entrée est signée Maria Farrar (1988) avec sa toile Baguette (2017), vendue 69 500$ par Christie’s, le 28 mai 2020.

4. Claire Tabouret (1981), une vente de charité réveille son marché

Nouvel espoir de la scène artistique française, Claire Tabouret défend une peinture figurative aux jeux de couleurs tantôt sobres, tantôt flamboyants, mais qui plongent toujours ses portrait dans une grande sentimentalité. Sa toile Les débutantes (2014) a été le lot phare d’une vente de charité organisée à Paris pour soutenir le personnel soignant en pleine crise du Coronavirus.

La jeune protégée des galeries Almine Rech (Europe), Perrotin (Asie) et Night Gallery (Etats-Unis) a ensuite enregistré une vente record aux enchères, le 9 juillet 2020 à Hong Kong, pour sa toile Les déguisements (2015), adjugée 452 000$ (frais inclus) par Phillips.

5. Lucas Arruda (1983), ses horizons mélancoliques fascinent les collectionneurs

Débutés en 2010, la série Deserto-Modelo a rendu célèbre le peintre brésilien Lucas Arruda. Il a été découvert par la galerie Menes Wood DM mais a ensuite rejoint l’écurie de David Zwirner en 2017. Ses petits paysages, fleurtant avec l’abstraction, ont déjà conquis de grandes institutions, depuis la Fondation Beyeler jusqu’à la Collection François Pinault.

La première apparition aux enchères d’une oeuvre de cette série remonte au mois de novembre 2019. Une petite huile sur toile exécutée l’année précédente, estimée entre 80 000$ et 120 000$, a été vendue 312 500$ par Sotheby’s à New York. Cette année, sept autres petits tableaux ont déjà été présentés aux enchères, où ils ont tous trouvé acquéreur.

Copyright 1987-2020 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste gratuit :
https://fr.artprice.com/artiste/15079/wassily-kandinsky

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice furent fondées en 1997 par thierry Ehrmann, son PDG. Elles sont contrôlées par Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s Who In France© :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/10/biographie_oct2019_WhosWho_thierryEhrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 740 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentés par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6 300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7 200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » décerné par la Banque Publique d’Investissement (BPI), pour la deuxième fois en novembre 2018.

Le Rapport Annuel du Marché de l’Art mondial 2019 publié en février 2020 par Artprice by Artmarket :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2019

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2019 :

https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2019

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://fr-fr.facebook.com/artpricedotcom/ (4,9 millions d’abonnés)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos :

https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 (4,5 millions d’abonnés)

L’Obs – Le Musée du Futur : https://youtu.be/29LXBPJrs-o

Contact : ir@artmarket.com

Artmarket.com takes first steps on Euronext Paris and announces new partnership in the field of Artificial Intelligence as a global player in the Art Market.

2019/10/07 Commentaires fermés

The proprietary metadata accumulated by Artprice, the world leader in Art Market Information since 1999, is now available to Artmarket.com. Having extended its corporate purpose, Artmarket.com announces, among other initiatives, an industrial partnership with Vahumana, Groupe TRSb, a European Leader in Artificial Intelligence.

The aim of Artmarket is to structurally modify the Art Market at a time when Sotheby’s is entering the digital age with Patrick Drahi at the helm and Christie’s is actively preparing its own 4.0 revolution in response.

Thanks to its famous Artprice Econometrics department, Artmarket.com enjoys the benefits of an “Innovative Company” status, a State label awarded by France’s Public Investment Bank (BPI) which is fully intent on supporting this project.

thierry Ehrmann: « Artmarket.com is practically the only listed company on a regulated market (Euronext Paris) whose sole purpose is to generate billions (annually) of proprietary and standardized metadata on a market that has been effectively global for centuries. It also stores and processes in real time – via Artificial Intelligence and Big Data – billions of incoming logs, either free or paid, per year ».

Artmarket’s databanks manage terabytes of information on proprietary-designed processors running algorithms and AI programs that can translate the millions of contacts that Artmarket.com has accumulated via Artprice over 20 years into customers, in strict compliance with the regulations in force in each country.

By the end of 2019, our new partnership with VaHumana will enable Artmarket to model fully-paid custom products and services for the millions of art collectors and professionals who until now have not found responses completely adapted to their highly specific needs via a standard Artprice subscription.

In parallel, Artmarket.com’s AI exploitation of billions of past logs will have the effect of dragging the Art Market out of its lethargy… a lethargy dominated by academic references dating back to the beginning of the last century, become the Art Market’s default references, and which today, as the market switches to all-digital to catch up with the mobile Internet and its 4.5 billion users (in 4G, Wi-Fi / fiber and ultra high speed 5G), appear totally anachronistic.

Artmarket.com will therefore soon be offering a range of paid products and services directly generated by AI and Big Data and which will be offered first and foremost to its 6300 partner Auction Houses via its proprietary Intranet to support them in the digital era. These products and services will be based on a complete redefinition of the Art Market’s segments and ‘clusters’ that is coherent with the reality of the 21st century Art Market, and they will give our clients a very substantial and invaluable competitive advantage.

For all other questions we invite you to read the press release of 9 September 2019 Actusnews

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/09/09/artprice_com-va-s_appeler-artmarket_com-pour-etre-l_acteur-global-du-marche-de-l_art-a-son- age-of-30-September-2019

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

About Artmarket:

Artmarket.com is listed on Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Discover Artmarket and its Artprice department on video: https://en.artprice.com/video

Artmarket and its Artprice department was founded in 1997 by its CEO, thierry Ehrmann. Artmarket and its Artprice department is controlled by Groupe Serveur, created in 1987.

See certified biography in Who’s who ©:

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho -Thierry-ehrmann.pdf

Artmarket is a global player in the Art Market with, among other structures, its Artprice department, world leader in the accumulation, management and exploitation of historical and current art market information in databanks containing over 30 million indices and auction results, covering more than 700,000 artists.

Artprice Images® allows unlimited access to the largest Art Market image bank in the world: no less than 180 million digital images of photographs or engraved reproductions of artworks from 1700 to the present day, commented by our art historians.

Artmarket with its Artprice department accumulates data on a permanent basis from 6300 Auction Houses and produces key Art Market information for the main press and media agencies (7,200 publications). Its 4.5 million ‘members log in’ users have access to ads posted by other members, a network that today represents the leading Global Standardized Marketplace® to buy and sell artworks at a fixed or bid price (auctions regulated by paragraphs 2 and 3 of Article L 321.3 of France’s Commercial Code).

Artmarket with its Artprice department, has been awarded the State label “Innovative Company” by the Public Investment Bank (BPI) (for the second time in November 2018 for a new period of 3 years) which is supporting the company in its project to consolidate its position as a global player in the market art.

Artprice by Artmarket’s 2018 Global Art Market Report published in March 2019: https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Index of press releases posted by Artmarket with its Artprice department:

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Follow all the Art Market news in real time with Artmarket and its Artprice department on Facebook and Twitter:

https: // www .facebook.com / artpricedotcom (4.5 million followers)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Discover the alchemy and universe of Artmarket and its artprice department http: //web.artprice.com/video headquartered at the famous Organe Contemporary Art Museum “The Abode of Chaos” (dixit The New York Times): https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4 million followers)

https://vimeo.com/124643720

https://www.facebook.com/the.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact Artmarket.com and its Artprice department

Contact ir@artprice

24/7 Artprice live on Twitter and Facebook with 50 posts per day for exclusive and global art market information

24h/24 Artprice en live sur Twitter et Facebook: 50 posts/jour pour une information exclusive et mondiale sur le marche de l’art

Artprice on Twitter

Artprice on facebook

 

Artmarket.com fait ses premiers pas sur Euronext Paris et annonce un partenariat dans le domaine de l’Intelligence Artificielle en tant qu’Acteur global du Marché de l’Art.

2019/10/07 Commentaires fermés

Les métadonnées propriétaires d’Artprice, Leader mondial de l’Information sur le Marché de l’Art depuis 1999, sont désormais à disposition d’Artmarket.com. Par l’extension de son objet social Artmarket.com annonce entre autres le partenariat industriel avec Vahumana, Groupe TRSb, un des principaux Leaders européens de l’Intelligence Artificielle.

Artmarket a pour objet social de modifier structurellement le Marché de l’Art à l’heure où notamment Sotheby’s passe dans l’ère du tout numérique avec l’OPR de Patrick Drahi. Tout comme Christie’s qui prépare en réponse sa révolution 4.0 activement.

Artmarket.com bénéficie par son célèbre département d’économétrie Artprice du label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) qui a pleine vocation à accompagner ce projet.

thierry Ehrmann : « En effet Artmarket.com est pratiquement la seule société cotée en Bourse à Euronext Paris sur le marché réglementé dont l’industrie unique est de générer chaque année, d’une part, des milliards de métadonnées propriétaires et normalisées sur un marché mondial depuis des siecles, et d’autre part de stocker et traiter désormais en temps réel par l’Intelligence Artificielle et le Big Data des milliards de requêtes structurées (Log) entrantes annuelles, gratuites ou payantes ».

Les salles blanches d’Art Market savent gérer des Téraoctets d’information avec des processeurs issus de la R&D qui vont permettre grâce à ses algorithmes et programmes d’Intelligence Artificielle de convertir en clients des millions de prospects qu’Artmarket.com possède grâce à son département Artprice et son historique de 20 ans dans le strict respect des réglementations en vigueur dans chaque pays.

En effet, ce partenariat va permettre à Art Market dès la fin du T4 2019 de modéliser des produits et services payants intégralement personnalisés pour les millions de collectionneurs et professionnels de l’Art qui jusque-là ne trouvaient pas de réponses complètes et adaptées à leur démarche éclectique dans les abonnements standard de son département Artprice.

En parallèle, par ses milliards de requêtes historiques Artmarket.com va tirer le Marché de l’Art de sa léthargie où les normes académiques du début du siècle dernier, les références par défaut du Marché de l’Art, apparaissent totalement anachroniques pour un Marché de l’Art qui bascule brutalement dans le tout numérique pour combler son retard face à l’Internet mobile et ses 4.5 milliards d’utilisateurs en 4G, Wi-Fi/Fibre et la 5G avec le très haut débit.

Artmarket.com va donc amener des produits et services payants issus de l’IA et du Big Data, notamment à ses 6300 Maisons de Ventes partenaires par son Intranet propriétaire avec un concours inestimable, pour les accompagner dans l’ère du numérique en redéfinissant les segments et clusters du Marché de l’Art du 21ème siècle.

Pour toutes autres questions nous vous invitons à lire le communiqué du 9 septembre 2019 Actusnews

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/09/09/artprice_com-va-s_appeler-artmarket_com-pour-etre-l_acteur-global-du-marche-de-l_art-a-son-age-du-30-septembre-2019

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

A propos d’Artmarket :

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artmarket et son département Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :

https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » par la Banque Publique d’Investissement (BPI) (pour la deuxième fois en novembre 2018 pour une nouvelle période de 3ans) et développe son projet d’acteur global sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice by Artmarket du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom  (4,5 millions d’abonnés)

https://twitter.com/artmarketdotcom

https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(4,0 millions d’abonnés)

https://vimeo.com/124643720

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact d’Artmarket.com avec son département Artprice

Contact ir@artprice.com

24/7 Artprice live on Twitter and Facebook with 50 posts per day for exclusive and global art market information
24h/24 Artprice en live sur Twitter et Facebook: 50 posts/jour pour une information exclusive et mondiale sur le marche de l’art
Artprice on Twitter
Artprice on facebook
Artprice on Google+

(Addendum Artmarket.com) L’actif incorporel unique du nom de domaine artmarket.com pourrait être estimé autour de 120 millions de dollars

2019/07/25 Commentaires fermés

thierry Ehrmann : « Comme nous l’avons précédemment publié en information réglementée, Artmarket.com est n°1 sur 3,6 milliards de résultats pour la requête « Art Market » sur Google.com (Constat d’huissier SCP Pons-Mergui). (https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2019/07/09/artprice_com-va-s_appeler-artmarket_com-pour-devenir-un-acteur-global-du-marche-de-l_art)

La traduction de « Marché de l’Art » est « Art Market » en langue anglaise qui est la langue propre au Marché de l’Art dans tous les pays. Le DNS artmarket.com est incontournable et il absorbe le plus légalement, les millions de requêtes entrantes par mois sur la demande générique « Art Market » sur Google.com. Nous possédons aussi les DNS artmarket.net, .org, .eu (.eu domaine de premier niveau générique pour désigner l’Europe) mais également art-market.com, art-market.net et art-market.org et bien entendu artmarket.art. »

Le second marché des noms de domaine (DNS) est en pleine expansion depuis plus de 25 ans. Rien d’étonnant à cela, car c’est par le DNS qu’on accède à un secteur économique tout entier. C’est notre cas avec le DNS Artmarket.com, dans l’économie désormais numérique du Marché de l’Art. Les acteurs de l’économie traditionnelle ont bien compris, au fur et à mesure de l’expansion de l’économie numérique qui compte 4,5 milliards de consommateurs en ligne, la prépondérance et le caractère essentiel que revêt le nom de domaine dans la captation des flux mondiaux liés à l’appellation d’un secteur économique. Le Marché de l’Art est proche de 90 milliards de dollars par an.

Voici, à titre de comparaison, deux exemples significatifs de prix de vente de noms de domaine génériques (1):

– business.com a été vendu 345 millions de dollars. Après une âpre bataille entre le New York Times et le Dow Jones, surprise, c’est finalement RH Donnelly une des 500 plus grandes fortunes du Monde qui a remporté la mise.

– lasvegas.com est parti à 90 millions de dollars. A noter que l’acheteur est le même propriétaire que vegas.com.

Chacun sait désormais que la recherche effectuée par les 4,5 milliards d’internautes sur les moteurs de recherche se caractérise par la requête du nom générique qui définit la cible exacte de leurs recherches.

  C’est le cas pour entre autres business.com, lasvegas.com, aluminium.com (Alcoa), scotch.com (Diageo) et donc artmarket.com, avec un taux de satisfaction proche de 100%.

En effet, les algorithmes des grands moteurs de recherche comme Google ont inclus en pertinence de niveau 1 le fait stratégique que les grands acteurs de l’ancienne économie ont systématiquement acheté les génériques décrivant leur cœur de métier et leur permettant ainsi de combler leur handicap pour rester Leaders mondiaux de leur secteur dans l’économie numérique qui est devenue l’économie du 21ème siècle.

Il existe une multitude d’exemples frappants qui démontrent la pertinence indéniable de la détention des noms de domaine génériques en .com. Les plus grands groupes de la planète ont éprouvé le besoin d’acquérir des DNS génériques pour capter les recherches des 4,5 milliards d’internautes (2).

A noter que le .com est devenu la référence absolue dans l’économique numérique, avec une hégémonie captant plus de 80% des requêtes mondiales.

Alcoa, géant de l’aluminium, est propriétaire du DNS aluminium.com

Avis Budget, location de véhicules, détient autorental.com, rentalcar.com

Diageo, n°1 mondial sur le marché des alcools et spiritueux, possède malts.com, rum.com, scotch.com

Disney détient family.com, go.com, kid.com, video.com

Citibank détient Finance.com, Mortgage.com

Xerox détient ColorPrinters.com, Documents.com

Winchester détient Ammunition.com

Weather Channel détient Weather.com

Viacom International Inc. détient Film.com

Nestle détient Meals.com

Procter and Gamble détient DentalCare.com, Laundry.com, Nails.com,

Knorr détient Soup.com

Lexis Nexis détient Lawyers.com

JP Morgan Chase détient BestMarkets.com

Health Magazine/Time Inc. détient Health.com

CNN/Time Inc. détient Money.com

Barnes and Noble détient Book.com, Books.com

La liste des DNS génériques que possède GlaxoSmithKline, l’un des dix géants de l’industrie pharmaceutique mondiale, est impressionnante et significative des enjeux liés aux noms de domaine génériques : asthma.com, asthmaControl.com, bipolar.com, coldSore.com, depression.com, diabetes.com, heartburn.com, heartHealth.com, helix.com, osteoporosis.com, reflux.com, restlessLegs.com, skinInfection.com, sleeplessness.com, toothBrush.com

Getty Images, célèbre agence de photographie et banque d’images américaine, est propriétaire de photos.com

 « Imaginons également un seul instant le trésor de guerre que serait pour Christie’s, Sotheby’s récemment acheté par P. Drahi, (entrepreneur possédant des sociétés de télécom et des Networks à travers le monde), Phillips ou encore Artron, China Guardian, Poly Auction Intl., que de posséder le nom de domaine artmarket.com ou d’être licencié du nom de domaine générique artmarket.com.

Nul doute que l’acquéreur ou le licencié prendrait immédiatement l’avantage sur les autres acteurs du Marché de l’Art de manière définitive sur un marché estimé de près de 90 milliards de dollars par an. »

Nous estimons donc, étant donné les enjeux du Marché de l’Art dans le monde, tant au niveau des flux financiers générés que de la notoriété du DNS Artmarket.com,  que la valorisation du nom de domaine artmarket.com, avec la méthode des comparables, s’établirait raisonnablement autour de 120 millions de dollars, soit 100 millions d’euros environ.

Ce communiqué doit être considéré comme purement indicatif et ne constitue pas à ce jour un élément juridique ou comptable pour le groupe Artprice.

Cependant, dans le cadre de la transparence et de l’équité de l’information et compte tenu des nouvelles stratégies d’Artprice dans le cadre de l’AGE qui devrait entériner le changement de dénomination sociale ainsi que les modifications statutaires, Artprice produira un projet d’estimation construit à partir d’un marché liquide et efficient, existant depuis près de 20 ans avec une construction économique fiable et pérenne du prix des noms de domaine génériques par des acteurs notoirement et nommément connus.

Ce marché des noms de domaine génériques est parfaitement apte à être appréhendé par la méthode des comparables, dans le cadre d’une expertise ou d’une analyse indépendante qui serait parfaitement appropriée pour déterminer la valeur marchande aux conditions de l’offre et de la demande du marché mondial des DNS à caractère générique.

Il est donc dans l’ordre du possible qu’Artprice puisse, avec le DNS artmarket.com, céder, amener comme actif incorporel notamment dans le projet d’une IPO, ou licencier un tiers, sur la base d’une valeur proche de 120 millions de dollars.

Artprice avertit son actionnariat et le marché que son analyse est basée entre autres sur les normes IFRS, notamment l’IAS38.

Dans le cadre des nouvelles stratégies développées par le groupe, le DNS artmarket.com devra être considéré comme un actif immatériel identifiable et pouvant être détaché, générateur d’avantages économiques futurs, se comportant comme un actif de façon fiable qui n’est pas limité par un cycle industriel et possédant une juste valeur de son actif au regard d’un marché efficient, liquide et structuré.

Enfin, une somme d’informations conséquentes est d’ores et déjà disponible dans le document de référence d’Artprice 2018 déposé le 25 Juin 2019 à l’AMF.

Artprice procède sur une longue période à une analyse méticuleuse des documents de référence, de l’information réglementée ainsi que les bilans des sociétés du S&P500, afin d’analyser le coût des acquisitions et leur traitement en tant qu’actifs incorporels. Il en ressort, en première lecture, une politique d’acquisition des DNS génériques à un coût très élevé mais parfaitement justifiée au regard des flux entrants spontanés des moteurs de recherches.

Le contexte actuel mondial, comme indiqué par Artprice ces derniers mois, avec notamment l’OPR de Sotheby’s par un acteur du numérique, oblige le Marché de l’Art à récupérer son retard pénalisant sur la culture du numérique et son lourd handicap vis-à-vis d’Internet.

Pour combler ces lacunes, la stratégie d’acquisition ou de concession de noms de domaine génériques décrivant l’activité du Marché de l’Art paraît la plus pertinente. En effet, le Marché de l’Art, pour sa remise à niveau, va devoir intégrer les technologies telles que la Blockchain, le Big Data, l’Internet mobile et notamment la 5G, l’IA qui, à ce jour, sont parfaitement maîtrisées par Artprice et sa R&D. (Voir le document de référence d’Artprice 2018 déposé le 25 Juin 2019 à l’AMF).

(1) https://blog.youdot.io/fr/les-25-domaines-les-plus-chers-de-tous-les-temps/

(2) https://www.domainsherpa.com/large-companies-that-own-generic-domain-names/

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Au sujet d’Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une « nouvelle route de la soie de l’art », cette alliance s’inscrivant dans le plan « One Belt One Road » (OBOR) / « Belt and Road Initiative » (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de « Nouvelle Route de la Soie ».

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

Artron.Net est la marque la plus respectée du monde de l’art chinois. Artron.Net compte plus de 3 millions de membres professionnels dans le secteur des arts et 15 millions de visites quotidiennes en moyenne, ce qui en fait le premier site Web d’art mondial.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est auto-contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com

Artprice (ニューヨーク): Thierry Ehrmannによれば、 »サザビーズがPatrick Drahiに買収されたことを受け、アート市場が21世紀のデジタル時代を迎えることになります」

2019/06/19 Commentaires fermés

(ニューヨーク)Thierry Ehrmannによれば、「サザビーズがPatrick Drahiに買収されたことを受け、アート市場が21世紀のデジタル時代を迎えることになります。Artprice は、グローバルアート市場(およそ900億ドルの市場)がデジタル文化とインターネットにおいては数十年の遅れを持っていると指摘し続けてきました」。

一流アート市場の売上高:世界の二大オークションハウス クリスティーズとサザビーズ

一流アート市場の売上高:世界の二大オークションハウス クリスティーズとサザビーズ

 

一流アート市場の売上高:世界の二大オークションハウス クリスティーズとサザビーズ

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/06/artprice-sothebys-vs-christies.png]

「アート市場とArtpriceにとって、唯一の上場オークションハウスであるサザビーズがPatrick Drahi(55)によって獲得されたことは、一大ニュースでした。同氏は、ポートフォリオに遠隔通信、メディア、デジタル企業を有するグローバルな企業家です。2019614日におけるサザビーの終値の61%にあたるプレミアム、ならびに30取引日の出来高加重平均株価の56%にあたるプレミアムという提示額は、デジタル変革によるサザビーズの大いなる発展可能性に対するPatrick Drahiの真の信頼を反映しています。

Artpriceによれば、2000年以来、アート市場は並外れた成長期を享受してきました。年間投資収益率がおよそ7%、成長率は450%を記録しています。この時期の大半において、ユーロ圏の預金金利がゼロあるいはマイナスであったという背景があります。第二次大戦後におよそ50万人とされた市場のアートコレクターが、現在では9000万人近くになりました。そして大半のコレクターは、最新テクノロジーをまったく難なく扱える人たちです。


Thierry Ehrmann
によれば、「世界の列強のソフトパワーは、ミュージアムインダストリー®の成長発展において、ジオポリティックの強力な推進力となります。Artpriceは、この産業の重要性をいち早く評価し、コンセプト化したパイオニアにその名を連ねます。Artpriceが過去の調査で分析したように、200011日から20141231日までに、1920世紀間に世界中で創立された総数よりも多くの美術館が設立されています。世界五大陸のどこかで、毎年700近くを数える世界レベルの美術館が開設されています。それぞれの施設は、最低でも4500作品を所蔵します。これは、グローバルアート市場における長期的な主要原動力だといえるでしょう。

21年間にわたってアート市場の情報で世界をリードし、情報のデジタル化をいち早く手がけたArtpriceは、デジタル時代のアート市場の進化に貢献してきました。 Artpriceのデータバンクは、今日、その網羅性、指標、アート市場統計によって世界的なリファレンスとなっています。 Artpriceは、アルゴリズム指標をはじめて作成したグローバルプレーヤーです。このために、外的な成長と研究開発を介し、世界のデータ保護法の厳格な遵守を原則とし、自社データへの何十億という接続をベースにして、ビッグデータとAIが援用されました。

サザビーズのCEOTad Smithは、その声明において自身の見解を明確にし、サザビーズグループへの Patrick Drahの参入を率直に歓迎しています。「Patrickは、イノベーションと独創性における実力で知られ、長期的な視野に優れ、遠隔通信、メディア、デジタル企業の分野で手堅い実績を築いてきました。このような人物を我々のオーナーとして迎えることは、企業の行く先が確かな手に委ねられたことを意味すると考えています」。

同様に、サザビーズ取締役会長のDomenico De Soleも、この動きに対して歓迎の態度を明らかにしています。「包括的な調査を行った結果、取締役会は Drahi氏の提案を全面的に支持しています。株主各位にとっても市場における大きなプレミアムとなることでしょう」。

サザビーズと一流アートのオークション市場の関連キーポイントと数値データ

サザビーズは世界第2位の一流アートオークションハウスで、2018年度の売上額は、50憶を売り上げたクリスティーズに次ぐ393000万ドルを記録しています。この二大アングロサクソン系オークションハウスの額を合わせると、世界の一流アートオークションハウスによる全売上額の半分に上り、クリスティーズが32,3%、サザビーズが25,4%を占めます。両社ともに、世界中のアート市場をカバーしているというアドバンテージを有します。

サザビーズによる2018年度ロケーション別一流アートオークション売上額

© Artprice.com

ニューヨーク:20億ドル(51)

ロンドン:11億ドル(28%)

香港55400万ドル(14%)

パリ:18800万ドル(5%)

ミラノ:3200万ドル(0.8%)

メルボルン:2400万ドル(0.6%)

ムンバイ:800万ドル(0.2%)

チューリッヒ:700万ドル(0,2%)

サザビーズは、275年の伝統を有しながら比較的頻繁に社内戦略の変更を行ってきました。

– 2015年:Tad Smith CEOに就任し、企業は中国本土(北京)と中東(ドーハ)でのセールスを終了。

– 2016年:サザビーズの株式の13,5%が中国の保険会社 泰康人寿保険に取得される。同社のCEOは、中国のオークションハウスチャイナ ガーディアンの創立者。

– 2017年:企業が、オンラインセールから購入者の手数料を廃止。

– 2018年:企業が、オンラインセールに購入者の手数料を再導入。

クリスティーズとサザビーズの販売成長率は、2000年以降およそ400%を維持しています。これは、同時期のアート市場の成長率450%に類似しています。

サザビーズの2018年度上半期の売上額の発表後、その株価は10%下落しています。セールス成績の上昇にもかかわらず企業利益は23%減少し、サザビーズはこれを自社の保証政策に起因するとしています。ModiglianiNu Couché (sur le côté gauche) (1917-18)15700万円で販売され、サザビーズにとって絶対的な記録を樹立したものの、この世界第2位のオークションハウスにおける年間最高決済とはならなかったようです。

Artpriceによれば、「世界のオークションハウストップ2には、現在のところ競合相手が存在しません。両社ともフランス人投資家とコレクターによって所有されています。フランソワ・ピノーは1998年にクリスティーズを獲得し、2019617日からはPatrick Drahiがサザビーズを所有しています」。

著作権 ©2019 thierry Ehrmann www.artprice.com

Artprice について:

Artprice は、Euronext ParisSRD long only および Euroclear によって、Eurolistに記載されています。7478 – ブルームバーグ:PRC – ロイター:ARTF

Thierry Ehrmann により設立 (Who’s who公認の経歴を見る ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf )

動画で Artprice を見る https://www.artprice.com/video

Artprice は、美術品の価格および索引データバンクにおけるグローバルリーダーです。3000万件以上のアートインデックスと、70万人以上のアーティストをカバーした競売データを有します。Artprice Images® は、世界最大のアート市場リソースへの無制限アクセスを提供しています。ライブラリーは、西暦1700年から今日までの12600万点に上る芸術作品の画像ならびに出版物を所蔵し、それぞれにArtpriceの美術史家によるコメントが付記されています。

Artprice は、6300にのぼる競売業者からの情報で自社データバンクをたえずアップデートし、世界の主な通信社や7200近くの国際プレス出版社に向け、アート市場のトレンドを発信しています。

Artpriceは、450万人のメンバーに向けて美術品の売買における世界的リーダー市場へのアクセス権を提供します。Artpriceでは、アート市場に向けたブロックチェーンを準備しています。これは去る20193月に出版され、BPI(フランスの国立科学ラベル)の認定を受けたArtpriceによる2018年度国際アート市場の年次報告です。 https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artpriceは、アート市場における中国のリーダーArtronグループをパートナーとし、緊密な提携関係を構築しています。

Artronグループについて

Artron Art Group (Artron)は、1993年にWan jieによって創立された包括的な文化産業グループで、美術的価値の継承、称揚ならびに普及に取り組んでいます。豊かなアートデータをベースとするArtron社は、アート業界ならびにアートファンに向けて、ITアプリケーション、最新のデジタル技術、イノベート技術や機器を駆使し、プロの鑑識によるサービスとクオリティ製品体験を提供しています。

すでに6万冊を超える書籍やオークションカタログを実現したArtronは、世界最大の美術書出版社であり、その年間出版量は3億万冊に上ります。アート部門に300万人を超える専門業者メンバーを擁し、世界的なリーダーとなったウェブサイトには、1日当たり平均1500万人のビジターを集めています。

Artonのウェブサイト: www.Artron.net

Artpriceの現代アート市場に関する2018年度年次報告 無料アクセス:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice のプレスリリース:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket ニュース:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom フォロアー数440万人

http://artmarketinsight.wordpress.com/

本部を有名なカオス邸現代美術館にある Artprice のアルケミーと世界をご覧ください。 https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

カオス邸 現代美術館

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 フォロアー数390万人

お問い合わせ先: ir@artprice.com

Artprice(纽约):thierry Ehrmann:“Patrick Drahi收购苏富比证明艺术市场进入 21 世纪数字化时代”。

2019/06/19 Commentaires fermés

 

(纽约,NYthierry Ehrmann:“Patrick Drahi 收购苏富比证明艺术市场进入 21 世纪数字化时代。雅派 艺术道 (Artprice)始终认为,就数字文化和互联网而言,全球艺术市场(权重约 900 亿美元)落后了几十年.

全球两大拍卖行艺术品拍卖成交额:佳士得和苏富比

全球两大拍卖行艺术品拍卖成交额:佳士得和苏富比

全球两大拍卖行艺术品拍卖成交额:佳士得和苏富比

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/06/artprice-sothebys-vs-christies.png]

因此,对艺术市场和 雅派 (Artprice) 而言,唯一一家上市拍卖行苏富比被 55 岁的全球企业家,电信、媒体和数字巨头掌控者 Patrick Drahi 收购是一个大好消息。收购价较苏富比 2019 6 14 日的收盘价溢价 61%,较该公司 30 个交易日加权平均股价溢价 56%。这反映了 Patrick Drahi 对苏富比通过数字变革实现指数级发展能力的坚定信心。”

雅派 (Artprice):“自 2000 年起,艺术市场经历了一段明显的良性增长时期,成为了一个有效的市场,年投资回报率近 7%,交易量增长了 450%。”在此时段的大部分时间里,这种增长的背景一直是欧元区零利率甚至负利率的储蓄环境。与此同时,艺术品市场本身也从二战后的约 50 万艺术品收藏者发展到如今的近 9000 万艺术品消费者,其中绝大多数人对新技术驾轻就熟。”


thierry Ehrmann:
世界主要强国的软实力是推动 Museum Industry® 增长和发展的强大地缘政治推动力。雅派 (Artprice) 是最早认识到这一行业全球重要性并将其概念化的公司之一。正如我们早些时候的一项研究分析结果2000 1 1 日至 2014 12 31 日期间开放的博物馆数量超过了前两个世纪的总和在五大洲,每年会开放约 700 所具有国际地位的新博物馆每家博物馆至少收藏 4500 件艺术品全球艺术市场可持续发展的主要推动力之一。”

21 年来,雅派 (Artprice) 作为全球艺术市场信息的领导者和倾力奉献的数字先锋,为推动艺术市场进入数字时代做出了贡献。就彻底性、指数和艺术市场统计数据方面而言雅派 (Artprice) 的数据库如今是当之无愧的全球参考。。不要忘了,通过外部增长和研发,雅派 (Artprice)是第一个制作算法指数的全球参与者。它严格遵守全球各地的现行数据保护法,使用大数据和人工智能,所采用的数据基于我们数据银行的数以亿万计的连接

苏富比首席执行官 Tad Smith 在发言中明确表示了立场: 公开欢迎Patrick Drahi 加入苏富比大家庭:“他的致力创新和独创性众人皆知。Patrick 的目光长远,在电信、媒体和数字企业领域,他的成就有目共睹。我坚信,在未来的数十年里,公司在卓越掌门人 Patrick 的带领之下,定将蓬勃发展。”

同样,苏富比董事会主席 Domenico De Sole 也对此表示了欢迎:“经过综合而全面的评估,董事会全权支持 Drahi 先生的决定,这为我们的股东带来了显著的市场溢价

苏富比和艺术品拍卖市场的几点关键事实和数据

苏富比是全球第二大艺术品拍卖公司,2018 年总成交额为39.3 亿美元,仅次于佳士得 50 亿美元这两家盎格鲁撒克逊巨头的成交额总数占全球艺术品拍卖成交额的一半以上:佳士得占比 32.3%苏富比占 25.4%他们各有优势,其中的基础在于对艺术市场的全球覆盖。

苏富比 2018 年艺术品拍卖会成交额(按地点划分)

© Artprice.com

纽约:20 亿美元 (51%)

伦敦:11 亿美元 (28%)

香港:5.54 亿美元 (14%)

巴黎:1.88 亿美元 (5%)

米兰:3200 万美元 (0.8%)

墨尔本:2400 万美元 (0.6%)

孟买:800 万美元 (0.2%)

苏黎世:700 万美元 (0.2%)

苏富比拥有 275 年发展历史,期间也曾经历多个相对密切的策略变更:

– 2015 年:Tad Smith 出任首席执行官,公司终止了在中国大陆(北京)和中东(多哈)的销售。

– 2016 年:中国保险公司泰康人寿收购了苏富比 13.5% 的股份,泰康人寿的首席执行官是中国拍卖行中国嘉德的创始人。

– 2017 年:公司取消了在线拍卖中对买家收取的费用。

– 2018 年:重新确定了在线拍卖的买家费用

2000 年以来,佳士得和苏富比的销售额增幅都在 400% 左右,与全球艺术品市场同期 450% 的增幅相当。

苏富比 2018 年上半年财报公布后,公司股价下跌了 10%。拍卖额不断增长,但公司的利润却下降了 23%,苏富比将此归咎于其自身的担保策略。显然,对于这家全球第二大拍卖行来说,以 1.57 亿美元(苏富比的绝对纪录)成交的莫迪利亚尼的Nu Couché (sur le côté gauche)(1917-18) 并不是今年最佳的财务交易。

Artprice:“全球最大的两家拍卖行目前均为法国投资者和收藏家所有,迄今尚无竞争对手:Francois Pinault 1998 年收购了佳士得,如今从 2019 6 17 日开始, Patrick Drahi 成为苏富比的实际拥有者。

版权所有 ©2019 thierry Ehrmann www.artprice.com

关于 Artprice

Artprice 在巴黎泛欧证券交易所上市 (仅用于股票研究数据库),欧洲结算系统:7478 – 彭博 (Bloomberg)PRC – 路透社 (Reuters)ARTF

Artprice 的创始人为 thierry Ehrmann(查看其认证简介)(c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf)

观看视频了解 Artpricehttps://www.artprice.com/video

Artprice 是全球领先的艺术市场行情及指数数据库。其拥有超过 3000 万条拍卖指数和拍卖结果,涵盖了 70 多万名艺术家。Artprice Images® 提供无访问限制的世界艺术市场上最大的数据图库,数据库中共有自 1700 年至今的 1.26 亿张图片和艺术作品,以及 Artprice 艺术史学家的解说信息。

Artprice 6300 家拍卖行收集艺术拍卖信息,不断丰富其数据库,并在全球主要新闻机构和约 7200 家国际新闻媒体上不断更新艺术市场趋势信息。

Artprice 为其 450 万会员提供访问世界领先的标准化艺术品市场的渠道,从而进行艺术品买卖交易。Artprice 正在筹建艺术市场区块链。以下是 BPI-标记(法国国家科学标志)Artprice 2019 3 月出版的 2018 年全球艺术市场年度报告:https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice 与中国艺术市场领先企业雅昌文化集团密切合作,后者是其坚实的机构合作伙伴。

雅昌文化集团简介:

雅昌文化集团是由万捷于 1993 年创立的一家综合性文化产业集团,致力于传承、提升和传播艺术价值。以丰富的艺术数据为基础,雅昌集团通过整合和应用 IT 技术、数字科学以及创新型的工艺和材料为艺术产业以及艺术爱好者们提供专业的服务和高品质产品体验。

雅昌已经制作了 6 万多本书籍和拍卖目录,是世界上最大的艺术书籍印刷商,年印刷总量达 3 亿。它在艺术领域拥有 300 多万专业会员,平均日访问量达 1500 万,使其成为世界领先的艺术网站。”

雅昌集团网站: www.Artron.net

Artprice 2018 年当代艺术市场年度报告——免费访问:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice 新闻稿:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

艺术市场资讯:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 440万订阅者

http://artmarketinsight.wordpress.com/

探索充满魅力的 Artprice 世界 http://web.artprice.com/video,公司总部位于著名的 Abode of Chaos 当代艺术博物馆:https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

当代艺术博物馆 The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 390 万订阅者

联系方式:ir@artprice.com

Drahi rachète Sotheby’s en pleine révolution numérique sur le marché de l’art

2019/06/18 Commentaires fermés

Revue de presse

Source : Notre Temps/AFP
https://www.notretemps.com/high-tech/actualites/drahi-rachete-sotheby-s-en-pleine-afp-201906,i197378

Par AFP le 18 juin 2019

L’acquisition de la célèbre maison Sotheby’s par le magnat des télécoms et des médias Patrick Drahi intervient en pleine révolution numérique du secteur des enchères, où les ventes se font de plus en plus en ligne.

« Ce rachat valide l’entrée du marché de l’art dans l’ère numérique du XXIe siècle », soutient Thierry Ehrmann, président d’Artprice, une société qui suit au jour le jour les mouvements et cotations du marché de l’art, de l’Europe aux États-Unis en passant par la Chine.

Cet expert estime que ce secteur a globalement pris avec « retard » le virage numérique, mettant du temps à en finir avec des « systèmes désuets » et des clients parfois « enregistrés sur des fiches bristol ». Un secteur qui « avait fini par comprendre l’intérêt du téléphone pour ses ventes, mais qui met du temps à comprendre l’intérêt d’internet », pour M. Ehrmann.

La mue est pourtant bel et bien en cours.

Selon le rapport 2018 de l’assureur d’oeuvres d’art Hiscox France, les ventes d’art en ligne (même si leur croissance a ralenti par rapport aux années précédentes) avaient ainsi progressé de 12% en 2017, avec une clientèle jeune (entre 20 et 35 ans) représentant plus de 40% des ventes.

L’art en ligne pourrait représenter 9 milliards de dollars en 2022, prédit Hiscox, incitant salles de ventes mais aussi galeries à se développer de plus en plus « on line ».

Drouot, après avoir déjà créé les ventes « live » (possibilité de participer via internet à des enchères organisées dans une salle), a organisé depuis 2011 des ventes en ligne (uniquement sur internet). Chez Sotheby’s, le nombre de ventes en ligne a quasiment triplé en un an, et 26% des lots ont été vendus ainsi en 2018.

Chiffre d’affaires Fine Art Christie s / Sotheby’s des deux premières Maisons de Ventes dans le monde.

Chiffre d’affaires Fine Art Christie s / Sotheby’s des deux premières Maisons de Ventes dans le monde.

 

Pour l’ancien ministre français de la Culture Jean-Jacques Aillagon et aujourd’hui conseiller de l’homme d’affaires français François Pinault, propriétaire depuis 1998 de l’autre très grande maison de ventes au niveau mondial, Christie’s, cette évolution vers le numérique est déjà bien lancée.

– « Le sens de l’Histoire » –

« Le marché de l’art s’est déjà emparé largement de la dématérialisation de ses opérations que permet internet, grandes et mêmes petites maisons confondues », estime-t-il.

Le rachat de Sotheby’s par Patrick Drahi, milliardaire ultra-connecté, devrait en tous cas contribuer à accélérer la tendance alors qu’une partie grandissante des ventes ne se joue déjà plus dans les vénérables salles de ventes mais bien dans les pièces annexes, sur des « ordinateurs connectés du monde entier », résume Thierry Ehrmann.

Selon Alexandre Giquello, qui dirige la maison de ventes Binoche et Giquello et préside Drouot Enchères, « Drahi a fait sa fortune sur les nouvelles technologies, c’est le sens de l’Histoire, et c’est aussi l’avenir de la profession, car nos plus gros clients sont dans les nouvelles technologies ».

Quant à savoir si ce glissement vers le tout internet sera positif et inéluctable, pour les galeries d’art comme pour la qualité des oeuvres, M. Aillagon insiste sur le fait qu' »Internet doit rester un outil et non une finalité ». « Pour la partie la plus prestigieuse du marché, c’est toujours la matérialité des chefs d’oeuvre qui impose sa vérité. »

Une « révolution numérique » qui, outre les places fortes à New York (la moitié des ventes mondiales environ), Londres (28%) ou Hong Kong (14%), devrait aussi se jouer du côté de Paris (actuellement 4% des ventes) avec désormais deux milliardaires français à la tête des deux maisons de ventes les plus prestigieuses.

Jusqu’à récemment, rappelle M. Giquello, « dans ce monde très américain, très anglo-saxon, Paris ne décidait rien ». « Après la prise de contrôle par Pinault de Christie’s, cette maison américaine a placé à sa tête toute une série de Français compétents, qui ont mis en valeur le savoir faire français », observe-t-il, en estimant que Patrick Drahi devrait faire de même.

jlv/alu/rm/swi

SOTHEBY’S

ARTPRICE.COM

KERING

 

Artprice (Nueva York) – Thierry Ehrmann: La adquisición de Patrick Drahi de Sotheby’s  confirma la entrada del Mercado del Arte dentro de la era digital del Siglo XXI

2019/06/18 Commentaires fermés

NUEVA YORK, June 18, 2019

Thierry Ehrmann: « La adquisición de Patrick Drahi por medio de Sotheby’s confirma la entrada del Mercado de Arte dentro de la era digital del Siglo XXI. Artprice siempre ha argumentado que el Mercado del arte mundial – con un valor de unos 90.000 millones de dólares – estaba varias décadas por detrás en términos de cultura digital e Internet« .

Los beneficios de la subasta Fine Art para el mundo son para las dos principales casas de subastas: Christie's y Sotheby's

Los beneficios de la subasta Fine Art para el mundo son para las dos principales casas de subastas: Christie’s y Sotheby’s

Los beneficios de la subasta Fine Art para el mundo son para las dos principales casas de subastas: Christie’s y Sotheby’s
[
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/06/artprice-sothebys-vs-christies.png]

« Se trata de una gran noticia para Art Market y Artprice el hecho de ver a Sotheby’s – el único operador de subasta que cotiza – que ha sido adquirido por medio de Patrick Drahi, un empresario mundial de 55 años que cuenta con una cartera de telecomunicaciones, medios y compañías digitales. El precio de oferta, que representa una cifra premium del 61% del precio de cierre de Sotheby’s a 14 de junio de 2019, además de una cifra premium de un 56% para el precio de las acciones ponderadas medias de cotización de 30 días de la compañía, refleja la confianza auténtica de Patrick Drahi en la capacidad de Sotheby’s para llevar a cabo el desarrollo exponencial por medio de la mutación digital ».

Artprice: « Desde el año 2000, el Mercado del Arte ha disfrutado de un periodo de crecimiento virtuoso diferenciador, convirtiéndose en un mercado eficiente con un retorno de las inversiones de cerca de un 7% al año y un volumen de crecimiento de un 450%. Durante buena parte de este periodo, el marco de este crecimiento ha sido el del entorno de los ahorros con un tipo de interés cero o incluso negativo dentro de la eurozona. Mientras, el propio mercado ha evolucionado, pasando de 500.000 coleccionistas de arte después de la Segunda Guerra Mundial a cerca de 90 millones de consumidores de arte en la actualidad, siendo la amplia mayoría conocedores de las nuevas tecnologías ».

Thierry Ehrmann comentó: « El poder blando de los principales poderes del mundo es un potente impulsor geo-político para el crecimiento y desarrollo de Museum Industry®. Artprice fue uno de los primeros desarrolladores en apreciar y conceptualizar la importancia mundial de esta industria. Tal y como analizamos en un estudio anterior, se abrieron más museos entre el 1 de enero de 2000 y el 31 de diciembre de 2014 que en los dos siglos anteriores. Cada año, aproximadamente 700 nuevos museos con una ubicación internacional – cada uno de ellos conteniendo un mínimo de 4.500 obras de arte – abren sus puertas en los cinco continentes, representando a uno de los principales impulsores sostenibles del Mercado del Arte mundial« .

Durante 21 años, Artprice – líder mundial en información del Mercado del Arte y pionero digital dedicado – ha contribuido con la evolución del Merado del Arte dentro de la era digital. Sus bancos de datos son actualmente una referencia absoluta a nivel mundial en términos de exhaustividad, índices y estadísticas del Mercado del Arte. Recuerda que Artprice, por medio del crecimiento externo y la I+D, fue el primer desarrollador mundial en producir índices de algoritmos, utilizando Big Data y Artificial Intelligence basándose en las observaciones de miles de millones de conexiones para con nuestros bancos de datos con protección de datos existentes en todo el mundo.

En su declaración, la posición del consejero delegado de Sotheby’s, Tad Smith, es completamente lúcida: dio la bienvenida de forma abierta a Patrick Drahi dentro de la familia de Sotheby’s: « Famoso por su compromiso para con la innovación e ingenio. Cuenta con una visión a largo plazo y con un historial demostrado en el campo de las telecomunicaciones, medios y compañías digitales, y creo firmemente en que la compañía estará en unas manos excelentes durante las próximas décadas con Patrick ejerciendo de nuestro dueño« .

Es así como Domenico De Sole, presidente del consejo de dirección de Sotheby’s, da la bienvenida al movimiento: « Tras una revisión completa, el consejo de dirección apoya de forma entusiasta a la oferta de Drahi, que proporciona una cifra premium destacada de mercado para nuestros accionistas« .

Varios datos clave y cifras relacionadas con Sotheby’s y con el mercado de subastas de Fine Art:

Sotheby’s es el operador de subastas Fine Art número dos del mundo, contando con unos beneficios de 3.930 millones de dólares en el año 2018, por detrás de Christie’s, con 5.000 millones de dólares. De forma conjunta, los dos gigantes anglosajones contabilizan más de la mitad de los beneficios de las subastas de Fine Art a nivel global: Christie’s el 32,3% y Sotheby’s el 25,4%. Sus fortalezas respectivas se basan en la cobertura mundial del Mercado del Arte.

Beneficios de subastas 2018 Fine Art de Sotheby’s según localización
© Artprice.com

Nueva York: 2.000 millones de dólares (51%)
Londres: 1.100 millones de dólares (28%)
Hong Kong: 554 millones de dólares (14%)
París: 188 millones de dólares (5%)
Milán: 32 millones de dólares (0,8%)
Melbourne: 24 millones de dólares (0,6%)
Bombay: 8 millones de dólares (0,2%)
Zúrich: 7 millones de dólares (0,2%)

Pese a sus 275 años de existencia, Sotheby’s ha experimentado varios cambios de estrategia relativamente cercanos:

  • 2015: Tad Smith se convirtió en consejero delegado, y la firma terminó sus ventas en China continental (Pekín) y Oriente Medio (Doha)

  • 2016: El 13,5% de Sotheby’s fue adquirido por la compañía de seguros de China Taikang Life Insurance, cuyo consejero delegado es el fundador del operador de subastas de China, China Guardian

  • 2017: La firma eliminó las tasas de los compradores de las ventas online

  • 2018: Las tasas de los compradores fueron re-establecidas para sus ventas online

El crecimiento de las ventas en Christie’s y Sotheby’s ha sido de cerca de un 400% desde el año 2000, siendo comparable al crecimiento de un 450% del Mercado de Arte mundial en el mismo periodo.

Tras el anuncio de los resultados de la primera mitad de 2018 de Sotheby’s, el precio de las acciones de Sotheby’s cayó un 10%. Pese al aumento de las ventas, los beneficios de la compañía cayeron un 23%, una contracción que Sotheby’s culpa de su propia estrategia de garantías. Aparentemente, la venta de Nu Couché (sur le côté gauche) (1917-18) de Modigliani, por un precio de 157 millones de dólares – supone un record absoluto para Sotheby’s – no siendo la mejor transacción financiera para el segundo mayor operador de subastas del mundo.

Artprice: « Las dos principales casas de subastas del mundo, sin rivales hasta la fecha, son propiedad ambas de inversores y coleccionistas franceses: François Pinault adquirió Christie’s en 1998 y ahora Patrick Drahi es propietario con efecto inmediato de Sotheby’s dese el 17 de junio de 2019 ».

Copyright ©2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com

Acerca de Artprice:

Artprice cotiza en el Eurolist de Euronext Paris, SRD long only y Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Fundado por thierry Ehrmann (ver Who’s who certified Biography) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Descubra Artprice en vídeo: https://www.artprice.com/video

Artprice es líder mundial en precios y bancos de datos de índices de arte. Cuenta con más de 30 millones de índices y resultados de subastas que abarcan a más de 700.000 artistas. Artprice Images® ofrece acceso ilimitado al mayor conjunto de recursos del Mercado del Arte del mundo: una biblioteca de 126 millones de imágenes o grabados de obras de arte desde 1700 hasta la actualidad, junto con comentarios de los historiadores de arte de Artprice.

Artprice enriquece continuamente su banco de datos con información de 6.300 subastadores y publica un flujo constante de tendencias del Mercado del Arte para las principales agencias de noticias del mundo y aproximadamente 7.200 publicaciones en prensa internacional.

Artprice da acceso a sus 4.500.000 de miembros a Standardised Marketplace, líder mundial en la compra y venta de arte. Artprice está preparando su cadena articulada para el Mercado del Arte. Está calificado como BPI (certificado científico nacional francés) El Informe Anual del Mercado de Arte Global de Artprice para 2018, publicado en marzo de 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice está asociado a Artron Group, el líder chino en el Mercado del Arte, su sólido socio institucional.

Acerca de Artron Group:

Artron Art Group (Artron), un grupo industrial cultural integral fundado en 1993 por Wan Jie, se compromete a heredar, mejorar y difundir el valor del arte. Basándose en abundantes datos de arte, Artron proporciona a los aficionados a la industria del arte y al arte un servicio profesional y experiencia en productos de calidad mediante la aplicación integrada de TI, la ciencia digital avanzada y arte y materiales innovadores.

Al haber producido más de 60.000 libros y catálogos de subastas, Artron es la impresora de libros de arte más grande del mundo con un volumen total de impresión de 300 millones al año. Cuenta con más de 3 millones de miembros profesionales en el sector de las artes y un promedio de 15 millones de visitas diarias, lo que lo convierte en el sitio web de arte más importante del mundo.

Página web de Artron: www.Artron.net

Informe Anual del Mercado del Arte Contemporáneo de Artprice para 2018 – acceso gratuito a través de:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Notas de prensa de Artprice:
http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm
https://twitter.com/artpricedotcom

Noticias Artmarket:  

https://twitter.com/artpricedotcom y https://twitter.com/artmarketdotcom
https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 millones de suscriptores
http://artmarketinsight.wordpress.com/

Descubra la Alquimia y el universo de Artprice http://web.artprice.com/video, cuya sede central está en el famoso Museo de Arte Contemporáneo, The Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013
https://vimeo.com/124643720

El Museo de Arte Contemporáneo de The Abode of Chaos
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3,9 millones de suscriptores

Contacto: thierry Ehrmann, ir@artprice.com

Artprice (New York): thierry Ehrmann: « Patrick Drahi’s acquisition of Sotheby’s confirms the Art Market’s entry into the digital era of the 21st century ».

2019/06/17 Commentaires fermés

(New York, NY) thierry Ehrmann: “Patrick Drahi’s acquisition of Sotheby’s confirms the Art Market’s entry into the digital era of the 21st century. Artprice has always argued that the global Art Market – weighing roughly 90 billion dollars – was several decades behind in terms of digital culture and Internet.

Fine Art auction turnover for the world two major auction houses: Christie’s and Sotheby’s

Fine Art auction turnover for the world two major auction houses: Christie’s and Sotheby’s

Fine Art auction turnover for the world two major auction houses: Christie’s and Sotheby’s

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/06/artprice-sothebys-vs-christies.png]

“So it’s great news for the Art Market and Artprice to see Sotheby’s – the only listed auction operator – being acquired bought by Patrick Drahi, a 55-year-old global entrepreneur with a portfolio of telecommunications, media and digital companies. The offer price, which represents a premium of 61% to Sotheby’s closing price on June 14, 2019, and a 56% premium to the company’s 30 trading-day volume weighted average share price, reflects Patrick Drahi’s genuine confidence in Sotheby’s capacity for exponential development via a digital mutation”.

Artprice: “Since 2000, the Art Market has enjoyed a period of distinctly virtuous growth, becoming an efficient market with a return on investment of almost 7% per year and a volume growth of 450%. For much of this period, the backdrop to this growth has been a savings environment of zero or even negative interest rates in the eurozone. Meanwhile, the market itself has evolved from roughly 500,000 art collectors after WWII to nearly 90 million Art Consumers today, the vast majority of whom are completely at ease with new technologies”.


thierry Ehrmann:
The soft power of the world’ major powers is a powerful geopolitical driver for the growth and development of the Museum Industry®. Artprice was one of the first players to appreciate and conceptualize the global importance of this industry. As we analysed in an earlier study, more museums opened between 1 January 2000 and 31 December 2014 than during the previous two centuries. Every year approximately 700 new museums with international standingeach holding a minimum of 4,500 artworksopen their doors on five continents, representing one of the primary sustainable drivers of the global Art Market”.

For 21 years, Artpricethe global leader in Art Market information and a dedicated digital pioneer – has contributed to the Art Market’s evolution into the digital era. Its databanks are today an absolute worldwide reference in terms of exhaustivity, indices and Art Market statistics. Remember that Artprice, via external growth and R&D, was the first global player to produce algorithm indices, using Big Data and Artificial Intelligence based on the observation of billions of connections to our databanks in strict compliance with existing data protection laws around the world.

In his statement, the position of Sotheby’s CEO, Tad Smith, is perfectly lucid: he openly welcomes Patrick Drahi into the Sotheby’s family: “Known for his commitment to innovation and ingenuity. He has a long-term view with a proven track record in the field of telecommunications, media and digital companies and I strongly believe that the company will be in excellent hands for decades to come with Patrick as our owner.”

Likewise, Domenico De Sole, chairman of the Sotheby’s board of directors, welcomes the move: “Following a comprehensive review, the Board enthusiastically supports Mr. Drahi’s offer, which delivers a significant premium to market for our shareholders.

Several key facts and figures concerning Sotheby’s and the Fine Art auction market:

Sotheby’s is the world’s number two Fine Art auction operator with a total turnover of $3,93 billion in 2018, behind Christies with $5 billion. Together, the two Anglo-Saxon giants account for over half of the planet’s Fine Art auction turnover: Christies for 32.3% and Sotheby’s for 25.4%. Their respective strengths are based on global coverage of the Art Market.

Sotheby’s 2018 Fine Art auction turnover by location

© Artprice.com

New York: $2 billion (51%)

London: $1.1 billion (28%)

Hong Kong: $554 million (14%)

Paris: $188 million (5%)

Milan: $32 million (0.8%)

Melbourne: $24 million (0.6%)

Mumbai: $8 million (0.2%)

Zurich: $7 million (0.2%)

Despite 275 years of existence, Sotheby’s has experienced a number of relatively close strategy changes:

– 2015: Tad Smith became CEO and the firm terminated sales in mainland China (Beijing) and the Middle East (Doha).

– 2016: 13.5% of Sotheby’s was acquired by the Chinese insurance company Taikang Life Insurance, whose CEO is the founder of the Chinese auction operator, China Guardian.

– 2017: the firm eliminated buyers’ fees from online sales.

– 2018: buyers’ fees were re-established for online sales

Sales growth at both Christie’s and Sotheby’s has been around 400% since 2000, comparable to the 450% growth of the global Art Market over the same period.

After the announcement of Sotheby’s H1 2018 results, Sotheby’s share price dropped 10%. Despite rising sales, the company’s profits fell by 23%, a contraction that Sotheby’s blamed on its own guarantee strategy. Apparently the sale of Modigliani’s Nu Couché (sur le côté gauche) (1917-18) for $157 million – an absolute record for Sotheby’s – was not the best financial transaction of the year for the world’s second largest auction operator.

Artprice: “The world’s top two auction houses, with no rivals to date, are now both owned by French investors and collectors: François Pinault acquired Christie’s in 1998 and now Patrick Drahi effectively owns Sotheby’s since 17 June 2019”.

Copyright ©2019 thierry Ehrmann – www.artprice.com

About Artprice:

Artprice is listed on the Eurolist by Euronext Paris, SRD long only and Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Founded by thierry Ehrmann (see Who’s who certified Biography ) (c) https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf).

Dicover Artprice in video: https://www.artprice.com/video

Artprice is the global leader in art price and art index databanks. It has over 30 million indices and auction results covering more than 700,000 artists. Artprice Images® gives unlimited access to the largest Art Market resource in the world: a library of 126 million images or prints of artworks from the year 1700 to the present day, along with comments by Artprice’s art historians.

Artprice permanently enriches its databanks with information from 6,300 auctioneers and it publishes a constant flow of art market trends for the world’s principal news agencies and approximately 7,200 international press publications.

For its 4,500,000 members, Artprice gives access to the world’s leading Standardised Marketplace for buying and selling art. Artprice is preparing its blockchain for the Art Market. It is BPI-labelled (scientific national French label) Artprice’s Global Art Market Annual Report for 2018 published last March 2019: https://www.artprice.com/artprice-reports/the-art-market-in-2018

Artprice is associated with Artron Group the Chinese leader in the Art Market, its solid institutional partner.

About the Artron Group:

“Artron Art Group (Artron), a comprehensive cultural industrial group founded in 1993 by Wan jie, is committed to inheriting, enhancing and spreading art value. Based on abundant art data, Artron provides art industry and art fans with professional service and experience of quality products by integrated application of IT, advanced digital science and innovative crafts and materials.

Having produced more than 60,000 books and auction catalogues, Artron is the world’s largest art book printer with a total print volume of 300 million a year. It has more than 3 million professional members in the arts sector and an average of 15 million daily visits, making it the world’s leading art website.”

Artron’s Web: www.Artron.net

Artprice’s Contemporary Art Market Annual Report for 2018 – free access at:
https://www.artprice.com/artprice-reports/the-contemporary-art-market-report-2018

Artprice’s press releases:

http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseen.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Artmarket News:

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 million subscribers

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

The Contemporary Art Museum The Abode of Chaos

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 3.9 million subscribers

Contact: ir@artprice.com

Artprice (New York) : thierry Ehrmann : « le rachat de Sotheby’s par Patrick Drahi valide l’entrée du Marché de l’Art dans l’ère numérique du XXIème siècle ».

2019/06/17 Commentaires fermés

Artprice (New York) : thierry Ehrmann : « le rachat de Sotheby’s par Patrick Drahi valide l’entrée du Marché de l’Art dans l’ère numérique du XXIème siècle ».

(New York, NY) thierry Ehrmann : « Le rachat de Sotheby’s par Patrick Drahi valide l’entrée du Marché de l’Art dans l’ère numérique du XXIème siècle, car Artprice a toujours souligné que ce secteur économique qui pèse environ 90 milliards de dollars, avait plusieurs décennies de retard en matière de culture du numérique et de l’Internet ».

Chiffre d’affaires Fine Art Christie s / Sotheby’s des deux premières Maisons de Ventes dans le monde.

Chiffre d’affaires Fine Art Christie s / Sotheby’s des deux premières Maisons de Ventes dans le monde.

Chiffre d’affaires Fine Art Christie s / Sotheby’s des deux premières Maisons de Ventes dans le monde.
[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/06/artprice-sothebys-vs-christies.png]

« C’est donc une excellente nouvelle pour le Marché de l’Art et pour Artprice de voir la seule société cotée de ventes aux enchères Sotheby’s rachetée par Patrick Drahi, un entrepreneur mondial de 55 ans possédant des sociétés de télécommunications, de médias et de numérique à travers le monde. Le prix d’offre qui représente une prime de 61 % par rapport au cours de clôture de Sotheby’s et une prime de plus de 56 % au prix moyen pondéré de l’action de la société au cours des 30 derniers jours de Bourse, traduit une véritable confiance de Patrick Drahi dans la capacité de voir Sotheby’s par la mutation numérique connaître un développement exponentiel ».

Artprice : « Il est vrai que le Marché de l’Art connaît depuis 2000 une croissance vertueuse, devenu un marché efficient avec un taux de rendement de près de 7 % par an et une croissance en volume de 450 %, à l’heure où les banques centrales imposent aux épargnants un taux proche de zéro, voire négatif en zone euro. Nous sommes passés des 500 000 collectionneurs de l’après-guerre à près de 90 millions d’Art Consumers férus de nouvelles technologies ».

thierry Ehrmann : « Le soft power des grandes puissances est un moteur géopolitique puissant pour le développement exponentiel de l’Industrie Muséale® que nous avons conceptualisée et enseignée : il s’est construit, comme le révèle une de nos études, plus de musées entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2014 que durant tout les XIXe et XXe siècles. Chaque année, 700 musées d’envergure internationale – conservant chacun un minimum de 4500 œuvres d’art – ouvrent leurs portes sur les cinq continents ce qui constitue un des moteurs principaux de croissance pérenne sur le Marché de l’Art. ».

Artprice, leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art, a depuis 21 ans contribué en tant que pionnier du numérique à faire muter le Marché de l’Art vers l’ère du numérique, par ses banques de données qui sont la référence mondiale en matière d’exhaustivité et d’indices et statistiques sur le Marché de l’Art. Pour rappel, Artprice par ses croissances externes et sa R&D a été le premier acteur global à concevoir des indices algorithmés, du Big Data et de l’IA par la collecte de milliards de requêtes comportementales sur ses banques de données dans le strict respect des lois en vigueur à travers le monde.

La position de Tad Smith, C.E.O. de Sotheby’s, est extrêmement claire : il n’hésite pas dans sa déclaration à se féliciter de la venue de Patrick Drahi, « connu pour son engagement en matière d’innovation et d’ingéniosité. Il a une vision à long terme avec une compétence certaine dans le domaine des télécommunications, des médias et du numérique. Je suis convaincu que Sotheby’s restera entre d’excellentes mains pendant des décennies avec Patrick qui devient notre propriétaire ».

De même, Domenico De Sole, président du conseil d’administration de Sotheby’s a déclaré « après un examen approfondi, le conseil d’administration a soutenu avec enthousiasme l’offre de Monsieur Drahi qui offre une prime importante au marché pour nos actionnaires ».

Quelques repères et chiffres clés Artprice concernant Sotheby’s et le Marché de l’Art en Fine Art :

Sotheby’s est la deuxième Maison de Ventes Fine Art de la planète avec 3,93 Mrd$ en 2018, derrière Christie’s 5 Mrd$. Les deux géantes anglo-saxonnes concentrent, à elles deux, plus de la moitié de la valeur des ventes aux enchères : Christie’s 32,3 % et Sotheby’s 25,4 %. Leurs puissances reposent en grande partie sur une couverture globale du Marché de l’Art.

Répartition géographique du produit des ventes Fine Art de Sotheby’s en 2018

© Artprice.com

New York : 2 Mrd$ (51%)

Londres : 1,1 Mrd$ (28%)

Hong Kong : 554 m$ (14%)

Paris : 188 m$ (5%)

Milan : 32 m$ (0,8%)

Melbourne : 24 m$ (0,6%)

Mumbai : 8 m$ (0,2%)

Zurich : 7 m$ (0,2%)

Malgré ses 275 ans d’existence, Sotheby’s connaît des changements de stratégies rapides et réguliers :

– 2015 : Tad Smith devient CEO ; fin des activités de ventes en Chine continentale (Pékin / Beijing) et au Moyen-Orient (Doha)

– 2016 : l’assureur chinois Taikang Life Insurance acquiert 13,5 % de Sotheby’s. Son Président est le fondateur de la Maison de Ventes chinoise China Guardian

– 2017 : les frais acheteurs sont supprimés sur les ventes en ligne

– 2018 : les frais acheteurs sont réhablitité pour les ventes en ligne

La croissance du produit des ventes de Christie’s comme de Sotheby’s est de l’ordre de 400 % depuis 2000, une progression comparable à celle du Marché de l’Art mondial sur la même période +450 %.

A l’annonce des résultats du premier semestre 2018, l’action Sotheby’s a perdu -10%. Malgré un chiffre d’affaires en hausse, les profits de la société ont chuté de -23%, une contre-performance que Sotheby’s a expliqué en pointant du doigt sa propre stratégie de garantie. Vraisemblablement, la vente de Nu Couché (sur le côté gauche) (1917-18) de Modigliani (157m$, un record absolu pour Sotheby’s) n’a pas été la meilleure opération financière de l’année pour la deuxième maison de ventes de la planète.

Et Artprice de conclure : « Les deux premières maisons de ventes de la planètes, sans autres rivales à ce jour, sont à présent toutes deux détenues par des investisseurs et collectionneurs français, François Pinault depuis 1998 pour Christie’s et Patrick Drahi depuis ce 17 juin 2019 pour Sotheby’s ».

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.com

Au sujet d’Artron :

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d’art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

Artron.Net est la marque la plus respectée du monde de l’art chinois. Artron.Net compte plus de 3 millions de membres professionnels dans le secteur des arts et 15 millions de visites quotidiennes en moyenne, ce qui en fait le premier site Web d’art mondial.

A propos d’Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est auto-contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l’Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l’Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2018 d’Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d’Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,4 millions d’abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d’Art Contemporain siège social d’Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d’abonnés)

Contact ir@artprice.com