Archive

Posts Tagged ‘l’Entreprise’

thierry Ehrmann: il faut assumer son appartenance à la Franc-maçonnerie pour qu’elle survive dans notre siècle

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

La Franc-maçonnerie… Objet de fantasmes, de rumeurs et d’idées reçues ! Cette société secrète intrigue et passionne. L’Express L’Entreprise a rencontré des frères, cadres dirigeants ou entrepreneurs, et vous livre les clés de ce réseau très fermé.

thierry Ehrmann: il faut assumer son appartenance à la Franc-maçonnerie pour qu’elle survive dans notre siècle C.F. bio thierry Ehrmann Who’s who copyright 2013. Chez les Anglo Saxons l’appartenance doit être connue dès que la personne détient un mandat électif, une fonction publique ou des mandats sociaux de sociétés cotées en bourse, ce qui évite bien des scandales et met fin à toutes formes de rumeurs.

Extrait…/…Par Étienne Gless

La puissance du réseau

A entendre certains initiés, les deux tiers des membres du gouvernement Ayrault seraient maçons. Quant au président de la République, François Hollande, « son approche consensuelle, son attitude, sa philosophie humaniste… tout en lui traduit le maçon », affirme Thierry Ehrmann, bio_Who_s Who_2012_2013, président d’Artprice et du groupe Serveur, à Lyon, et membre de la Grande Loge nationale française (GNLF). Selon lui, onze présidents du CAC 40 seraient francs-maçons, soit plus du quart de la crème des grands groupes cotés. « Pour défendre la laïcité, la fraternité, l’égalité, nous pouvons mettre en marche notre connaissance, nos réseaux et nos fortunes bénévolement. On peut se montrer dangereux et d’une grande férocité », lâche-t-il encore. Jouant volontiers les chiens de garde de la République quand celle-ci est menacée, les maçons peuvent, de manière plus terre à terre, s’entraider. Ne sont-ils pas frères ?…/…

…/… »Se réunir entre frères d’un même univers professionnel pour s’attribuer des marchés, s’accorder des remises ou s’entendre sur les « prix fraternels », c’est une honte !, juge Thierry Ehrmann. Notre obédience est une catastrophe ! On doit détenir le record européen de mises en examen. » Dans une course aux chiffres, la GNLF, deuxième obédience française, mais seule obédience reconnue par la Grande Loge unie d’Angleterre (la maison mère) a multiplié les recrutements pour « rattraper » le Grand Orient de France, première obédience. « Ils ont recruté des types refusés ailleurs. Il ne faut pas s’étonner après qu’il y ait des dérives affairistes », s’indigne Julien Rittener, jeune patron et maçon depuis neuf ans (lire aussi page précédente).

Quelques scandales plus tard, la GNLF a implosé cette année et se trouve actuellement sous administration judiciaire ! « Du chaos naît l’ordre », dit l’adage maçon. Et ces dérives appartiendraient au passé. « Les obédiences font le ménage », jurent leurs grands maîtres. …/…

http://lentreprise.lexpress.fr/carriere-et-management/enquete-etre-franc-macon-ca-aide-pour-le-business_37103.html