Archive

Posts Tagged ‘hakim bey’

« The Protester » Person of the year by Time Magazine / « The Protester » by Abode of Chaos

« The Protester » Person of the year by Time Magazine / « The Protester » by Abode of Chaos
From Arab Spring to Athens, From « Occupy Wall Street »to Moscow.

« The Protester » par la Demeure du Chaos/Abode of Chaos , Borderline Biennale 2011, Hacking, T.A.Z. & Utopies Pirates.(adult version video)

“The Protester” par la Demeure du Chaos, Borderline Biennale 2011

thierry Ehrmann:.

p.s. La Demeure du Chaos en 12 ans a peint en format monumental une trentaine de couvertures de Time Magazine qui lui même, à traité en reportage, La Demeure du Chaos.

Occupy Wall street on american Tv.flv by Abode of Chaos

Occupy Wall street
« The one thing we all have in common is that We Are The 99% that will no longer tolerate the greed and corruption of the 1%. »
« we demand that Barack Obama ordain a Presidential Commission tasked with ending the influence money has over our representatives in Washington. »
« People have a right to protest, and if they want to protest, we’ll be happy to make sure they have locations to do it, »
« We kept peaceful, because we wanted to attract people to us , If we used nonviolence, without killing any soldiers, then the people would help us. »
_—————————————————————————–


—————————————————————————–
PS : Et pour tous ceux qui n’ont pas pu venir décrypter la Borderline Biennale 2011 en cliquant le lien vous aurez l’ensemble des vidéos ! (Adults Only – Public majeur et averti).
http://www.borderlinebiennale.tv/

Julian Assange: réduire en cendres les médias de masse

Julian Assange Wikileaks named Man of the Year by Le Monde

Julian Assange Wikileaks @Abode of Chaos (Painting Wall / Demeure du Chaos)

Julian Assange : « réduire en cendres les médias de masse »

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, toujours assigné à résidence en Angleterre en attendant l’issue de sa procédure judiciaire sur la demande d’extradition suédoise, a pris la parole le 29 juillet lors du Festival »Splendour in the Grass », en Australie, par un message enregistré, dans lequel il proclame :

« Cette génération est en train de réduire en cendres les “Médias de masse”. Nous réclamons nos droits devant l’histoire du monde. Nous déchirons et exposons les archives secrètes de Washington au Caire. Nous réclamons une place partagée pour chacun d’entre nous dans notre époque, d’être les auteurs et les acteurs de notre propre histoire.
Nous ne savons pas exactement où nous sommes, mais nous savons où nous allons. Les changements de perspective qui se sont produits l’année dernière sont la somme de ce que cette génération entreprend pour trouver son propre phare. Et lorsque nous arriverons en haut, nous allumerons le foutu projecteur. »

Un message en anglais, avec sous-titres français (source Rue89.com). Via @Lohiel

Julian Assange « homme de l’année » pour Le Monde / Julian Assange named Man of the Year by Le Monde

Julian Assange « homme de l’année » pour Le Monde / Julian Assange named Man of the Year by Le Monde
/>
Portait painted of Julian Assange wikileaks at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos par thierry Ehrmann, Wall-paint by Cart’1 @ the Abode of Chaos
(Creative Commons Paternity) original version free on Flickr 2592 x 3872

English below

PARIS Julian Assange a été élu « homme de l’année » par la rédaction du quotidien Le Monde, qui consacre au fondateur de WikiLeaks un grand portrait et la Une de son supplément magazine hebdomadaire à paraître le 24 décembre 2010

Le Monde est un des cinq grands journaux occidentaux – avec The New York Times, The Guardian, El Pais et Der Spiegel – à s’être associé à WikiLeaks pour la publication des mémos de la diplomatie américaine.

Julian Assange, qui a passé neuf jours en prison début décembre, est assigné à résidence en Angleterre, sous le coup d’une demande d’extradition de la Suède…/…Depuis le 19 décembre 2010, il est réellement en danger de mort avec Joe Biden, vice-président américain qui veut contourner l’Espionage Act de 1917 avec les procureurs pour démontrer que Julian Assange a comploté selon les mots du vice-président. « L’accuser de complot permettrait notamment à l’administration américaine de rendre M. Assange responsable d’atteinte à la sécurité nationale, tout en justifiant que les médias traditionnels restent couverts par la liberté d’expression protégée par la Constitution »

Les internautes du site web du journal ont également élu Assange comme « homme de l’année » (56,2%) devant le Prix Nobel de la paix le Chinois Liu Xiaobo (22,3%) et l’Américain Mark Zuckerberg (6,9%), le fondateur de Facebook.© 2010 AFP.

La semaine passée, Time avait sacré « homme de l’année » Mark Zuckerberg, un choix contraire à celui des lecteurs du magazine américain qui se portait sur Julian Assange.

PARIS – Julian Assange has been elected Man of the Year by the editorial team of Le Monde. The French daily has written a substantial portrait of the founder of WikiLeaks and his photo appears on the cover of their weekly supplement to be published on 24 December 2010.

Le Monde is one of the five major Western newspapers – along with the The New York Times, The Guardian, El País and Der Spiegel – to have joined up with WikiLeaks for the publication of the American diplomatic cables.

Julian Assange, who spent nine days in prison at the start of December, is currently under house arrest in England, until a decision is made regarding Sweden’s extradition request …/… Since 19 December 2010, Assange is in mortal danger as Joe Biden, the US Vice-President, and the State Prosecutors are trying to indict Julian Assange for breaching the 1917 Espionage Act by participating in a “plot”. “Accusing him of plotting would allow the US administration to accuse Mr Assange of being responsible for a threat to national security, while simultaneously allowing the traditional media to remain covered by the Freedom of Expression guaranteed by the US Constitution.”

Visitors to Le Monde’s website also elected Julian Assange Man of the Year (56.2%) ahead of the Chinese Nobel Peace Prize winner Liu Xiaobo (22.3%) and the American founder of Facebook, Mark Zuckerberg (6.9%).

Last week, TIME magazine chose Mark Zuckerberg as their Man of the Year, a choice that was contrary to that of the majority of its readers, who actually chose Julian Assange as well.