Archive

Posts Tagged ‘El Pais’

Julian Assange: réduire en cendres les médias de masse

2011/08/15 Commentaires fermés

Julian Assange Wikileaks named Man of the Year by Le Monde

Julian Assange Wikileaks @Abode of Chaos (Painting Wall / Demeure du Chaos)

Julian Assange : « réduire en cendres les médias de masse »

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, toujours assigné à résidence en Angleterre en attendant l’issue de sa procédure judiciaire sur la demande d’extradition suédoise, a pris la parole le 29 juillet lors du Festival »Splendour in the Grass », en Australie, par un message enregistré, dans lequel il proclame :

« Cette génération est en train de réduire en cendres les “Médias de masse”. Nous réclamons nos droits devant l’histoire du monde. Nous déchirons et exposons les archives secrètes de Washington au Caire. Nous réclamons une place partagée pour chacun d’entre nous dans notre époque, d’être les auteurs et les acteurs de notre propre histoire.
Nous ne savons pas exactement où nous sommes, mais nous savons où nous allons. Les changements de perspective qui se sont produits l’année dernière sont la somme de ce que cette génération entreprend pour trouver son propre phare. Et lorsque nous arriverons en haut, nous allumerons le foutu projecteur. »

Un message en anglais, avec sous-titres français (source Rue89.com). Via @Lohiel

Publicités

Julian Assange / Wikileaks is the natural son of Lorenz

2010/12/02 Commentaires fermés

We are working like crazy on Wikileaks and of course Julian Assange whose portrait is being painted on the walls of the Abode with a specifically Abodian interpretation

For those who have just arrived on Planet Earth, let me remind you that what we are experiencing since last Sunday evening is the “Pearl Harbor of Global Democracy” according to Hilary Clinton and the “9/11 of American Diplomacy” according to Barak Obama and his advisors. After 400,000 secret documents on the operating methods of the US army in Iraq, Assange has broken the sound barrier since Sunday with 250,000 diplomatic cables that concern 179 countries! Le Monde, Der Spiegel, El País, the Guardian and the New York Times… according to the latter, more than 1,200 journalists are picking their way through roughly half a billion words of extremely contemporary cables, the most recent of which dates from March 2010. For historians who normally have to wait 50 years before getting access to such material, this is a dream come true. In this case the diplomatic cables are not much older than 7 months. Their scope is colossal. Hence the US State Department’s cry of “murder”…

My dear little wolves and she-wolves, in truth, I tell you, Sunday night tens of thousands of writers put an end to their lives … Imagine you were a Sci-Fi or Anticipation writer, director of Sci-Fi – Fantasy Collection at Pocket, Denoël or Rivages.

According to Laurent COURAU, the mythical founder of the Spirale who is postponing his suicide, “Assange and Wikileaks have definitively relegated fiction to beneath reality and we are seeing a veritable incarnation of the cyber-punk imagination right now in this early 21st century”. In my view, Laurent has this extraordinary capacity to generate a fiction never conceptualised, in a virtual and hyperrealist world. The animal is already flexing its dick to send out a new leak that will give serious headaches to writers.

As I see it, Julian Assange is the natural son of Lorenz (Edward Norton), he is quite simply the “Black Swan” of the beginning of this century… he is breaking the seals one by one in the agora of the ethers that is Internet.

Last precaution: Julian Assange has placed a small encrypted file entitled Insurance History on the Swedish Server of Pirate Bay (specialist in the illegal download of music and film music). On Twitter, he recommends that his followers download the file and await his instructions…

thierry Ehrmann AbodeofChaos.org

Julian Assange - Wikileaks

thierry Ehrmann, Abode Of Chaos / Demeure du Chaos 2010

Peinture: Thomas Foucher

©2010 http://www.AbodeofChaos.org

courtesy of Organ Museum
http://www.organe.org

Julian Assange / Wikileaks est le fils naturel de Lorenz

On bosse comme des tarés sur Wikileaks, et bien évidemment Julian Assange qui est en train de naître sur les murs avec un code de lecture propre à la DDC.

IMG_4739
Julian Assange, Wikileaks.

Photo Espen Moe 2010 sous licence Creative Commons

Pour ceux qui arriveraient sur la planère Terre, je leur rappelle que, ce que nous vivons depuis dimanche soir, est le « Pearl Harbor de la Diplomatie mondiale » cqfd Hillary Clinton et selon Obama et ses conseillers le « 11 septembre de la diplomatie américaine ». Après 400 000 documents confidentiels, relatifs au mode opératoire de l’armée américaine en Irak, il passe le mur du son avec depuis dimanche soir, 250 000 dépêches diplomatiques qui frappent plus de 179 pays ! Le Monde, Der Spiegel, El PAis, the Guardian et New York Times. Selon ce dernier, plus de 1 200 journalistes sont jour et nuit sur une base de données de près d’un demi milliard de mots… sur des dépêches diplomatiques ultra-récentes donts les dernières datent de mars 2010. C’est le rêve de l’historien qui doit normalement patienter jusqu’à 50 ans pour pouvoir accéder à de tels trésors. Ici les dépêches diplomatiques ont à peine plus de 7 mois. Tout y passe. D’où le département d’état américain qui hurle à l’assassin…

Mes p’tits loups, mes p’tites louves, en vérité, je vous le dis, dimanche soir des dizaines de milliers d’écrivains se sont donnés la mort… Imaginez une seconde que vous soyiez écrivain de SF ou d’Anticipation, directeur de Collection SF – Fantasy chez Pocket, Denoël ou Rivages.

Selon Laurent COURAU, fondateur mythique de la Spirale qui repousse son suicide, il déclare : « Assange et Wikileaks relèguent définitivement la fiction loin derrière la réalité et l’on assiste à la véritable incarnation de l’imaginaire cyber-punk dans ce début de XXIème siècle ». Selon moi, Laurent a cette putain de capacité de générer une fiction jamais conceptualisée, dans un monde virtuel et hyper-réaliste. L’animal est déjà en train de se tordre le bulbe et de nous pisser une nouvelle démente qui va donner un bobo-tête à pas mal d’écrivains.

A mes yeux, Julian Assange est le fils naturel de Lorenz (Edward Norton), il est tout simplement le « Cygne Noir » du début de ce siècle, il brise les sceaux un par un dans l’agora des éthers qu’est l’Internet.

Avec la globalisation d’Internet, il faut s’attendre, selon mon vieux maître Paul Virillio à un accident général, un accident jamais vu, aussi étonnant que le temps mondial, ce temps jamais vu. Un accident général qui serait un peu ce qu’Epicure appelait « l’accident des accidents ».

Ce jour fut le 28 novembre 2010 où Internet est devenu l’incarnation de l’information à l’état brut, c’est aussi le jour où les citoyens du village « Glocal » de Mc Lhuan ont eu à leurs dispositions l’histoire en temps réel, apanage jusqu’à présent des puissants. C’est aussi la révélation de la phrase de Mathieu(x26) qui prends son plein sens « car il n’y a rien de caché qui ne doit être découvert ni de secret qui ne doivent être connu » …(page 183 Opus III Abode of Chaos Spirit)

Ultime précaution : Julian Assange a placé sur le serveur suédois de Pirate Bay (spécialisé dans les téléchargements illicites de musique et de films), un petit fichier crypté mystérieux, baptisé « Assurance historique ». Sur Twitter, il recommande à ses partisans de le télécharger et d’attendre les instructions.

thierry Ehrmann DemeureduChaos.org

Plus d’informations avec par exemple : OWNI.FR
Statelogs: de la profondeur plus que de la transparence