Archive

Posts Tagged ‘2011’

Biennale de Lyon / Biennale of lyon 2011

2011/08/19 Commentaires fermés

Lyon est historiquement la ville des biennales, Biennale d’Art Contemporain – Biennale de la Danse ainsi que la Borderline Biennale pour sa 3 eme edition toutes les informations sur :
http://www.borderlinebiennale.tv/

troisième partie de l’interview croisée exclusive Lukas Zpira / thierry Ehrmann sur la Borderline Biennale 2011 « suvive the Apocalypse »

2011/08/05 Commentaires fermés

Teaser Borderline Biennale 2011 Abode of Chaos / Demeure du Chaos

2011/06/09 Commentaires fermés

En exclu : un premier teaser pour la Borderline Biennale 2011 où mon Laurent COURAU, réal’ de l’extrême, nous a fait un triple salto apocalyptique… A Voir d’Urgence

Vous pouvez, bien sûr le reprendre et le diffuser sur vos réseaux,

cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo :


BLB2011

Survive the Apocalypse : l’Intention par Lukas Zpira et thierry Ehrmann

2011/05/20 Commentaires fermés

Le bunker de la Demeure du Chaos vu du ciel DDC_4755
Le Bunker de la Demeure du Chaos vu du ciel se prépare à la Borderline Biennale…

Borderline Biennale 2011 No Program No Press No Money (last version)

English version : http://www.borderlinebiennale.tv/

Il ne fait nul doute qu’en développant la Borderline Biennale sous la forme d’un triptyque dont le deuxième volet est cette année « survivre l’apocalypse », thierry Ehrmann, plasticien, fondateur d’Art Price et auteur de la célèbre Demeure du Chaos, a fait preuve d’une rare « prémonité » .

Rarement dans l’histoire de l’art un évènement n’a été à ce point en adéquation avec son temps.

Nous le savons, l’art est mort, tué par les mêmes cancers que notre monde.

L’art est mort et bien des prétendues avants-gardes sont déjà obsolètes. En transformant l’art contemporain en produit de consommation courante dont les originaux deviennent des titres spéculatifs, et les reproductions des accessoires de décoration en vente en supermarché, les marchands du temple ont dépossédé l’art de son essence conceptuelle et de son sens critique. Dans le cimetière de la création contemporaine, l’artiste devient fossoyeur des idées préconçues ; il est pirate de nos réalités tronquées où il n’est pas. La fonction de l’artiste aujourd’hui ne peut être que de montrer ce que les autres ne veulent voir, et non de plaire au plus grand nombre comme on a trop longtemps voulu nous le faire croire.
Il n’est d’art sans un engagement à travers lequel l’artiste s’exprime au delà des intérêts, des consensus, des aprioris et des censures.

Il n’est d’art s’il n’est libre.

Baigné dans le flot d’information qui nous submerge chaque jour, l’artiste ne pourra témoigner de notre monde et imaginer notre avenir que par un regard sans concession sur notre actualité. Visionnaire, il entrevoit les mutations de notre monde, anticipe la transformation de nos valeurs esthétiques, idéologiques et sociales. Il se rythme sur les battements de coeur de notre monde. Son art est action. Le chaos de notre monde devient sa materia prima, son terreau fertile.

La force de l’histoire est telle qu’il est de son devoir d’en devenir le narrateur…

Si vous faites peut-être partie de ces rares artistes, la Demeure du Chaos deviendra pour vous le champ de tous les possibles.

Certains d’entre vous ont déjà été préssentis pour l’événement ; certains d’entre vous font partie de notre clan… Prenez alors ce texte comme notre manifeste. Pour les autres ce texte est un défi unique que nous vous proposons en vous invitant à venir présenter une oeuvre réalisée in situ et pour ce seul événement, sur la vision que vous avez de l’époque que nous vivons.

Quoi qu’il en soit, votre performance doit s’inscrire dans une de ces 5 thématiques :
– Japan Apocalypse
– Utopies Pirates / T.A.Z / Hacking
– Les Cavaliers de l’Apocalypse / Vanités
– Obsolete Body / Body Hacktivism
– de l’Histoire de l’Oeil à l’Activisme sexuel

La Borderline Biennale se déroulera du 18 août au 18 septembre 2011 à la Demeure du Chaos

– No program :
Ceux qui veulent savoir, sauront.

– No press :
La communication sur l’événement se fera via nos propres réseaux -Abode of Chaos Propaganda ; no press veut dire pas d’articles dirigés, pas de pression des annonceurs, pas de détournement et pas de récupération. Les photos et vidéos sont hébergées sur nos propres serveurs et ne peuvent subir aucune censure.

– No Money :
Les subventions amènent à des concessions que nous ne sommes pas prêts à faire, que nous ne ferons jamais. Par souci d’intégrité, de cohérence et par besoin de préserver nos libertés de création et d’expression, nous nous refusons à toute forme de financement par un gouvernement ou une institution dont on sait que le but serait avant tout de nous récupérer. Pas de subvention = pas de soumission. La Borderline est entièrement financée sur des fonds privés.

…L’événement est gratuit pour le public.

Rassurons-nous, comme nous le fait remarquer Marshall McLuhan, « L’obsolescence (comme le chaos rajouterais-je) n’a jamais voulu dire la fin de rien, mais le début de tout. »

Lukas Zpira . Curateur de la Borderline Biennale 2011 @ Abode of Chaos

candidatures et autres sujet http://www.borderlinebiennale.tv/

La Nuit européenne des musées à Lyon / Night of Museums to Lyon / Lange Nacht der Museen 2011

2011/04/17 Commentaires fermés

Affiche Nuit des Musées 2011-800

Découvrez la face cachée de la Demeure du Chaos
Portes Ouvertes sur Nocturnes : 19h30 – 23h30 – Entrée gratuite
Thème de la soirée :
Portes Ouvertes sur l’Étrange…
Topic:
Open doors inside the Weird…
(Pour cause de préparatifs, nous serons exceptionnellement fermé samedi après midi >>>)
Entrée libre et gratuite sans invitations.

Affiche Nuits des Musées 2

Onde de choc sur le marché de l’art. La Chine désormais N° 1 devant les USA et la Grande-Bretagne

2011/03/19 Commentaires fermés

Onde de choc sur le marché de l’art. La Chine désormais N° 1 devant les USA et la Grande-Bretagne.

Onde de choc sur le marché de l’art.
La Chine désormais N° 1 devant les USA et la Grande-Bretagne

Selon Thierry Ehrmann, fondateur et président d’Artprice, leader mondial de l’’information du marché de l’art, « c’est un électrochoc dans l’histoire du marché de l’art mondial : la Chine est désormais numéro 1 des ventes aux enchères Fine art ». Il lui a fallu trois petites années pour passer d’une troisième marche d’un podium ravie à la France en 2007 à une première place devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis, grands maîtres du marché depuis les années 50.

Pour inverser d’Ouest en Est la polarité du marché de l’art mondial, la Chine n’a pas besoin d’artifices comme les chiffres hypothétiques des galeries d’art (marché privé opaque comparé à celui, public, des enchères) ou ceux du mobilier et des objets d’art traditionnel chinois (dont les cotes flambent dans le monde entier). Depuis les années 50, le classement de référence pour le marché de l’art est celui du Fine Art en ventes publiques (peinture, installation, sculpture, dessin, photographie, estampe).
A l’issue des ventes aux enchères 2010, la Chine représente 33% du produit mondial des ventes de Fine Art, les Etats-Unis 30%, le Royaume-Uni 19 %, la France 5 %.

Le classement des artistes mondiaux en 2010 (Top10 Artprice par produit de ventes annuel) récompense quatre artistes chinois (contre un en 2009) avec un ticket d’entrée minimum de 112 m$. Qi Baishi arrive en seconde position devant Andy Warhol et devant son compatriote Zhang Daqian , Xu Beihong prend la huitième place avec 176 m$ de produit de ventes et Fu Baoshi arrive à la neuvième place. La jeune génération d’artistes chinois s’impose avec plus de force encore que ses aînés : elle a pris d’assaut plus de la moitié des sièges du Top 10 des artistes contemporains en 2010 et se trouve mieux représentée que les Américains (trois américains Basquiat, Koons, et Prince contre six chinois Zeng Fanzhi, Chen Yifei, Wang Yidong, Zhang Xiaogang, Liu Xiaodong et Liu Ye)*.

Le pouls du marché se prend désormais à Pékin, Hongkong et Shanghai, nouveaux relais de croissance du marché mondial où œuvrent Sotheby’s (2% du produit des ventes réalisé à Hongkong), Christie’s (2,5% à Hongkong), Poly International (7,4%), China Guardian (5,32%), Beiing Council (2,07%), Hanhai Art Auction a Pékin (2,74%).

Non seulement la puissance économique de la Chine, deuxième puissance mondiale en 2010, a eu un effet levier sur l’économie de l’art et sur son rayonnement culturel, mais l’art bénéficie aussi du soutien du gouvernement et de collectionneurs chinois aussi patriotes que prompts à l’investissement. La Chine a compris le Pouvoir de l’Art dans l’histoire des nations. Par ailleurs, les records d’enchères pour des oeuvres d’art chinoises sont encore à attendre puisque le nombre de milliardaires chinois devrait progresser d’environ 20% par an jusqu’en 2014 contre 5,6% pour le reste de la planète.

*Extraits du rapport du marché de l’art Artprice 2010 téléchargeable gratuitement dès le 5 avril 2011 sur le site http://www.artprice.com en anglais, français, chinois, allemand, italien et espagnol.
Source: http://www.artprice.com ©1987-2011 thierry Ehrmann

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video/

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art avec plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes couvrant 450 000 artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du marché de l’art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 3 600 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du marché de l’art pour les principales agences et 6300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 1 300 000 membres (member log in), ses annonces normalisées, qui constituent désormais la première place de marché mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art (source Artprice).

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris : Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF
Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du marché de l’art avec Artprice sur Twitter : http://twitter.com/artpricedotcom/