Accueil > 2021, Artprice, thierry ehrmann > Artmarket.com : Interview de Guillaume Piens et d’Hervé Mikaeloff par Artprice, pour la reprise du Marché de l’Art avec la foire Art Paris

Artmarket.com : Interview de Guillaume Piens et d’Hervé Mikaeloff par Artprice, pour la reprise du Marché de l’Art avec la foire Art Paris

2021/10/08

thierry Ehrmann : « Premier salon d’art moderne et contemporain à intégrer le Grand Palais Éphémère, Art Paris Art Fair ouvre (enfin) ses portes du 9 au 12 septembre 2021 ». A cette occasion, nous avons interrogé son directeur Guillaume Piens, ainsi que le commissaire Hervé Mikaeloff.

Portrait (gauche) de Guillaume Piens ©Chiara Santarelli et portrait (droite) de Hervé Mikaeloff ©Mazen Saggar

Evolution hebdomadaire du produit de ventes aux enchères Fine Art en France (comparaison des 5 derniers exercices)


Guillaume Piens, directeur d’Art Paris Art Fair


Guillaume Piens, vous êtes directeur d’Art Paris depuis près de 10 ans maintenant. Votre métier est-il une vocation ?

Oui absolument. L’art a toujours fait partie de ma vie et il m’est aussi indispensable que l’air que je respire. Je travaille depuis plus de 20 ans dans le monde des foires d’art, ayant commencé par la FIAC puis par Paris Photo et j’ai repris la direction d’Art Paris en 2012 avec mon associée Catherine Vauselle pour la réinventer à la demande des propriétaires de la foire, Julien et Valentine Lecêtre.

J’aime particulièrement les foires car c’est un univers extrêmement dynamique et vivant en prise sur l’actualité artistique mondiale et ses évolutions. Une foire est tout à la fois un amplificateur, une caisse de résonance, un miroir des tendances. Chaque édition est un pari et ne se ressemble pas. Le métier est complexe car il faut tout à la fois être un bon organisateur, avoir une vision artistique, connaître le marché de l’art et ses différents acteurs (galeries, artistes, collectionneurs, directeurs d’institutions…).

Plus profondément, ayant une âme d’explorateur, mon métier m’a donné la chance de pouvoir voyager à travers le monde et l’occasion de faire de très belles découvertes enrichissantes.

Comment voyez-vous la place de Paris sur le marché de l’art aujourd’hui ?

Je pense tout simplement que Paris est en train de devenir progressivement le centre majeur pour l’art contemporain en Europe. Art Paris s’inscrit en septembre 2021 dans une exceptionnelle renaissance de la Ville Lumière marquée par l’ouverture de nouvelles galeries et d’institutions que refléteront les activités du programme VIP réservé aux collectionneurs et aux professionnels de l’art invités.

L’édition 2021, qui accueille 140 galeries d’une vingtaine de pays, se distingue par l’arrivée ou le retour d’enseignes de haut-vol. Une thématique principale sera développée par le commissaire d’exposition invité Hervé Mikaeloff. Intitulée “Portait et figuration, un regard sur la scène française”, celle-ci met l’accent sur le renouveau de la peinture figurative en France avec une sélection de 20 artistes, illustrant ainsi la diversité de la scène hexagonale.

Hervé Mikaeloff, commissaire indépendant et consultant en art contemporain


Hervé vous êtes commissaire invité du focus sur la scène française d’Art Paris 2021. “Portrait et figuration, Regard sur la scène française”, qu’auriez-vous envie de dire sur cette jeune scène?

La scène artistique française est aujourd’hui foisonnante.Je suis frappé par la vitalité des propositions artistiques que l’on peut voir en France. Les artistes ont aussi une faculté à prendre leur destin en main à s’organiser autour de collectifs ou lieux de résidence, comme Poush Manifesto à Clichy qui permet d’accueillir une centaine d’artistes de différents horizons. Cet incubateur artistique préfigure ce que sera le Grand Paris.

Pour Art Paris 2021, nous avons souhaité diriger notre focus sur “Le Portrait et la Figuration”. La peinture revient aujourd’hui en force sur la scène française mais on ne peut plus parler de mouvement car chacun des artistes se distingue et s’exprime de façon unique.

Dans cette période trouble, les artistes questionnent plus que jamais son rapport à l’image. Ils soulignent, si besoin est, à quel point la culture est “un bien essentiel” à l’homme. Il y a un renouveau de l’art figuratif qu’il soit en dialogue avec la peinture classique ou qu’il reflète l’intimité ou la non narration de notre société. Le portrait permet aux artistes de construire un nouveau rapport au monde. Il devient à la fois étendard des différences et instrument d’ancrage. Dans la pensée d’Emmanuel Levinas, se distingue la forme, le support anatomique de la figure et le visage qui déchire le sensible. Son apparence ne livre pas tout et parfois c’est à travers le trait de l’artiste, qu’on distingue des parcelles de vérité.

C’est à partir du visage qu’on peut considérer la manière de penser le rapport à l’autrui, derrière le visage de l’autre, il y a toute l’humanité. Représenter l’homme, c’est finalement nous renseigner sur nos propres responsabilités vis à vis du monde.

Comment comprendre l’art d’aujourd’hui sans avoir des notions des œuvres du passé ?

Ayant fait mes études à la l’Ecole du Louvre et venant d’une famille d’Antiquaire, il me semblait intéressant d’avoir une formation classique… Je conseille toujours à un collectionneur d’aller au Louvre et Orsay puis au Centre Pompidou et au Palais de Tokyo avant de commencer une collection.

Collectionner c’est comme rentrer en psychanalyse. Analyser au plus près les attentes des collectionneurs pour pouvoir mieux y répondre. Les qualités indispensables pour un commissaire d’exposition et d’avoir une vision à 360 degrés sur toutes les formes artistiques et être proches des artistes en les accompagnant. L’écoute, le dialogue sont aussi indispensables à la pratique de ce métier.

Images :

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/09/image1.jpeg]

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/09/image2.png]

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

%d blogueurs aiment cette page :