Accueil > 2021, Art Market, Artprice, Marché de l'Art, thierry ehrmann > Artmarket.com : 2T 2021 en croissance à double chiffre, réévaluation du fonds documentaire d’Artprice, augmentation tarifaire des abonnements, NFT

Artmarket.com : 2T 2021 en croissance à double chiffre, réévaluation du fonds documentaire d’Artprice, augmentation tarifaire des abonnements, NFT

2021/08/09
Chiffre d’affaires en K€2T20212T2020Variation en %
Internet13051124+16
Indices et prestations1181190
Total 2T 202114231243+14

Chiffre d’affaires en K€ : 1S2021 / 1S2020 / variation en %

Internet : 3535 (2021) / 3310 (2020) / +7%

Indices et autres prestations : 192 / 180 / +7%

Total 1er semestre 2021 : 3727 / 3490 (2020) / +7%

Artmarket.com enregistre une progression de +14% de son CA au T2 2021.

En dépit de la crise sanitaire sans précédent qui frappe le monde en 2021, le chiffre d’affaires d’Artmarket.com s’affiche bien au-delà des objectifs dans une année 2021 où les salons, foires et expositions des clients d’Artprice by Artmarket ont connu de très nombreux reports sur le second semestre. Artmarket.com est considérée comme une valeur résiliente face à la pandémie mondiale.

Au 1er semestre 2021, le Marché de l’Art a retrouvé toute son intensité en salles de ventes, en dépassant les niveaux de 2019 grâce à la dématérialisation et à l’explosion des ventes numériques (voir le Rapport Semestriel sur le Marché de l’Art mondial d’Artprice by Artmarket publié le 04 août 2021 : https://www.prnewswire.com/news-releases/artmarket-com-analyse-du-s1-2021-par-artprice-le-marche-de-l-art-sort-avec-brio-de-la-crise-sanitaire-renforce-par-sa-mutation-numerique-819583608.html)

Réévaluation du fonds documentaire d’Artprice by Artmarket, dans les conditions légales des articles 123-18 du Code de Commerce, de la norme IAS 16 et de l’article 31 (V) de la loi 2020-1721 du 29 décembre 2020, impactant positivement les fonds propres et augmentation tarifaire des abonnements :

Suite au communiqué du 22 février 2021 intitulé « Artmarket.com : Le fonds documentaire d’Artprice est l’alternative mondiale à la fermeture des archives de Christie’s Londres pour les professionnels de l’art » ainsi que celui du T1 2021 diffusé au mois de mai, Artprice by Artmarket a régulièrement informé le marché sur sa prise de conscience relative à l’importance d’exploiter son fonds physique de catalogues papier de ventes aux enchères d’œuvres d’art.

Cette somme d’archives unique au monde appelée « la Collection Artprice », remontant au plus tôt jusqu’en 1766, se devait donc d’apparaître à sa valeur réelle dans les comptes d’Artmarket.com qui a décidé librement de sa réévaluation, dans les conditions légales des articles 123-18 du Code de Commerce, de la norme IAS 16 et de l’article 31 (V) de la loi 2020-1721 du 29 décembre 2020 codifié à l’article 238 bis JB du Code Général des Impôts, avec une demande de rescrit fiscal.

Le montant exact de cette réévaluation sera communiqué au marché en septembre 2021, dans le rapport financier du premier semestre 2021.

Cette réévaluation porte sur les comptes semestriels arrêtés au 30 juin 2021. Cette décision a pour effet d’impacter, par une augmentation très conséquente, les capitaux propres sociaux et consolidés de la société Artmarket.com.

Cette évolution, confirmée par la réévaluation du fonds documentaire d’Artprice by Artmarket, permettra également d’augmenter très significativement les tarifs d’abonnements et d’impacter le CA d’Artmarket.com.

Cette augmentation tarifaire des abonnements va se construire avec le rajout de nouveaux services payants basés sur le fonds de catalogues de ventes et manuscrits physiques depuis 1700 à nos jours détenus, par Artprice by Artmarket.com.

Artmarket.com fournira un service exclusif générant de nouveaux revenus consistant à procéder à des recherches certifiées sur la traçabilité des œuvres d’Art, à travers les centaines de milliers de catalogues de ventes et notes manuscrites depuis 1700.

Artprice répond ainsi à des besoins croissants venant des études notariales pour les successions, pour les collectionneurs, les musées, les professionnels, les marchands d’Art, les assureurs, les avocats (pour la recherche des biens spoliés par exemple pendant la Seconde Guerre mondiale), qui désireront valoriser au mieux les œuvres détenues en connaissant très exactement leur parcours et leurs origines dans les méandres des ventes aux enchères.

Seuls les experts, professionnels et institutionnels accrédités par Artmarket.com seront autorisés à entreprendre physiquement des recherches au sein même des multiples salles d’archives sécurisées bâties au fil des décennies sur plusieurs plateformes sécurisées et bâtiments.

Ce service unique au monde va permettre de faire émerger, au sein du groupe Artmarket, une nouvelle source d’activité s’appuyant sur un fonds documentaire corporel d’une très haute valeur financière révélant par ailleurs de nouvelles ressources incorporelles de dimension historique à exploiter.

Artprice by Artmarket possède effectivement plusieurs centaines de milliers de catalogues de ventes et notes manuscrites depuis 1700 venant de plus de 6 300 Maisons de Ventes disparues ou encore en activité. Ce fonds exceptionnel et unique au monde s’enrichit d’année en année, au fil des nouvelles sessions de ventes publiques à l’échelle internationale.

Il s’agit en effet du plus grand fonds mondial de catalogues de ventes papier et manuscrits, avec en plus le document ou manuscrit original de la Maison de Ventes certifiant le résultat de la vente.

Le catalogue de vente papier original est une pièce juridique, historique et économique extrêmement rare, comportant une multitude de mentions, au-delà de celle du prix d’adjudication. Figurent au premier rang : les œuvres invendues, suivies des droits de préemption, des droits de repentir et droits de retrait, interventions des ayants droit, avis à tiers détenteurs, interdiction de sortie du territoire etc …) et, pour les plus anciens, le nom de l’acheteur et du vendeur.

Le catalogue de vente (papier) est une source fondamentale pour l’histoire de l’art. Les renseignements qu’il délivre sont essentiels pour retracer l’histoire des œuvres et des collections mais aussi pour comprendre et étudier la structure du Marché de l’Art, ou encore pour appréhender le goût d’une époque.

La valeur documentaire des catalogues de vente (papier) est incontestable et ils sont devenus des instruments de recherche indispensables.

Le catalogue de vente (papier) présente toute information utile sur les biens vendus et les conditions de leur vente. Il engage la responsabilité de l’opérateur (Maison de Ventes, commissaire-priseur judiciaire, maître d’enchères, auctioneer, expert, plateforme d’enchères numériques agréée …).

La description des objets est sincère et précise. Elle informe sur l’état réel et visible du bien. Lorsque la valeur de l’objet le justifie, il est recommandé d’établir un rapport d’état («condition report») qui signale tout défaut visible, manque, altération, accident, ajout, restauration et modification apportés aux biens.

https://www.inha.fr/fr/bibliotheque/collections/le-catalogue-de-vente.html

En effet, le catalogue de vente papier a une singularité unique en son genre qui n’existe pas dans l’édition. Son tirage mondial, pour les plus grandes Maisons de Ventes n’excède pas les 5 000 à 10 000 exemplaires au maximum. Le catalogue de vente papier, pour des raisons juridiques, contractuelles et coutumières, ne peut pas être réédité, ce qui explique sa forte valeur marchande.

Dans le passé, avant 1960, le tirage mondial du catalogue de vente papier n’excédait jamais ou que rarement quelques centaines d’exemplaires.

De 1840 à 1930, pour séduire les grands collectionneurs, les catalogues anciens étaient constitués de lithographies originales parfois signées par la main de l’artiste.

Dernièrement Christie’s a annoncé, à la surprise générale, la fermeture de ses archives pour les professionnels de l’art, faisant immédiatement du fonds documentaire d’Artprice la seule alternative mondiale en 2021 à leurs besoins vitaux.

« Les catalogues de ventes, dont les premiers remontent à 1766, sont une ressource inestimable pour les spécialistes. Face à cette décision de fermeture, ils ont exprimé leur colère et leur incompréhension. » lisait-on le 22 Févier 2021 dans Le Figaro et comme rapporté par The Art Newspaper.

Autres Perspectives 2021 / 2022 :

– Nouveauté : Artprice prépare sa plateforme NFT, artprice-nft.com, artmarket-nft.com, qui pourra répondre à la demande des 760 000 artistes référencés dans les banques de données Artprice by Artmarket et de l’ensemble des professionnels du Marché de l’Art. Les NFT sont la preuve de la dématérialisation du Marché de l’Art que certains voulaient ne pas croire possible.

– La Place de Marché Normalisée ® aux enchères et à prix fixe d’Artprice by Artmarket est appelée à sortir de la législation européenne.

– Depuis l’origine en 1997, Artprice by Artmarket anticipe la dématérialisation du Marché de l’Art. Cette dématérialisation est désormais la seule issue pour les acteurs influents du Marché de l’Art, Maisons de Ventes, galeries, musées, foires et salons, etc.. Il n’y aura pas de retour en arrière.

En témoigne tout récemment l’article de FranceTvInfo.fr au titre explicite : « Coronavirus : les ventes aux enchères en ligne explosent ». Ce changement de paradigme, accéléré par la crise du Covid-19, fait exploser les ventes de biens matériels et immatériels sur Internet ; selon Marc Lolivier, délégué général de la Fevad : « La crise a fait gagner 4 ans au développement de l’e-commerce » dans Les Echos.

Les grandes Maisons de Ventes, notamment Sotheby’s, affirment qu’elles vont atteindre, au cours de l’année 2021, leur objectif de 2025 en matière de dématérialisation sur Internet.

– Le passage des enchères via Internet et le temps passé à domicile en très nette augmentation font que les internautes ont besoin de données fiables et indépendantes, celles d’Artprice by Artmarket, pour participer aux enchères en toute sécurité, que ce soit en tant que vendeur ou acheteur, et s’informer sur le Marché de l’Art. La fréquentation des banques de données d’Artprice by Artmarket, en très nette hausse, est un bon marqueur.

Artmarket.com est à la base de la normalisation du Marché de l’Art et donc de sa dématérialisation à travers sa Place de Marché Normalisée® aux enchères et à prix fixe.

Cette normalisation, initiée depuis 2001 par le rachat de Xylogic Suisse, fait l’objet d’une protection intellectuelle sur l’ensemble des pays où le Marché de l’Art opère.

Le nombre d’annonces en ligne de la Place de Marché Normalisée® d’Artprice by Artmarket est en forte croissance. Plus de 72 000 œuvres (avec un prix moyen de 8000 euros) sont en ligne : https://www.artprice.com/marketplace?p=1&sort=price_sorted_eur-desc

La Place de Marché Normalisée® bénéficie notamment des DNS génériques « Artmarket.com, Artmarket.net, Artmarket.org » qui captent naturellement les recherches sur le Marché de l’Art, la langue anglaise étant la langue du Marché de l’Art. Sur la requête « art market », il apparaît que les 12 premiers résultats naturels non sponsorisés sur 3,33 milliards de résultats sur Google.com pointent sur les banques de données d’Artprice by Artmarket.

Plus que jamais, en 2021, dans un marché de l’art dématérialisé, la règle d’or pour le commerce en ligne est la confiance. Dans le cadre du Marché de l’Art, Artprice by Artmarket.com est l’unique référent mondial depuis plus de 20 ans.

Pour information, l’Art présente une alternative de placement de plus en plus recherchée, notamment par les taux nuls ou proches de zéro qui laminent l’épargne.

Copyright 1987-2021 thierry Ehrmann www.artprice.comwww.artmarket.com

Le département d’économétrie d’Artprice répond à toutes vos questions relatives aux statistiques et analyses personnalisées : econometrics@artprice.com

En savoir plus sur nos services avec l’artiste en démonstration gratuite :
https://fr.artprice.com/demo

Nos services :
https://fr.artprice.com/subscription

A propos d’Artmarket.com :

%d blogueurs aiment cette page :