SPICE, CANNABIS BIS

2009/09/29

Cannabis

Libération

Alerte au cannabis de synthèse ! Des substituts au chanvre connus sous le nom de spice, proposés en toute légalité sur Internet depuis au moins cinq ans, se sont révélés contenir des substances plus puissantes que le THC, le principe actif du cannabis. Désormais le phénomène des designers drugs (drogues de synthèse) touche donc la fumette. Un nouveau jeu du chat et de la souris a commencé entre les autorités et quelques petits laboratoires, où la souris semble avoir une bonne longueur d’avance.

L’un après l’autre, depuis le début de l’année, les pays européens ajoutent à leurs listes des produits stupéfiants (donc prohibés) des substances aux noms ésotériques : JWH-018, CP 47497, HU-210, et la liste n’est sans doute pas close. L’Autriche et l’Allemagne ont dégainé les premières en janvier, suivies de la France en février, de la Pologne, du Luxembourg en mai et de la Suède le 15 septembre, ainsi que d’autres pays hors de l’Union européenne (Corée du Sud, Russie, Chili…). Le Royaume-Uni suivra à la fin de l’année.

Pour en savoir plus :

. Lien vers l’article sur Libération.fr

Publicités
  1. 2009/09/29 à 22:42

    1 seule solution = légaliser la ganja et arrêter de nous cassez les couilles pour un joint !!!

  1. No trackbacks yet.
Commentaires fermés
%d blogueurs aiment cette page :