Accueil > Revue de presse > NICOLAS SARKOZY Á PROPOS DE LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE

NICOLAS SARKOZY Á PROPOS DE LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE

2009/09/24

Nicolas Sarkozy

La France entérine encore chaque jour un peu plus son statut de république bananière, comme le démontrait hier soir la saillie du chef de l’État qui bafouait allégrement le principe fondamental de présomption d’innocence, sur deux chaînes nationales en direct de New York City. Aurons-nous droit dans le futur à une allocution présidentielle en direct du Caesar’s Palace de Las Vegas ?

Libération

« Au bout de deux ans d’enquête, deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel », a lancé Nicolas Sarkozy sur TF1 et France 2, devant 12,1 millions de téléspectateurs, faisant fi du principe de la présomption d’innocence dont bénéficient les mis en examen tant qu’ils n’ont pas été définitivement jugés.

Devant le tribunal correctionnel de Paris, où les débats se poursuivaient mercredi dans la soirée, deux des avocats de l’ancien chef de gouvernement ont réagi illico, demandant la parole pour dénoncer des propos « scandaleux ».

« M. Sarkozy affirmait de New York, devant toute la France, que M. de Villepin était coupable, car il était traduit devant un tribunal », a tonné Me Olivier Metzner, l’un des avocats de Dominique de Villepin. « C’est cela le respect de votre tribunal, de votre parquet? C’est cela le spectacle que le président donne à la France de notre justice ? », a-t-il lancé. « C’est une atteinte scandaleuse aux principes fondamentaux », a appuyé son confrère, Me Henri Leclerc.

Un précédent : l’affaire Colonna

Le chef de l’Etat, garant de l’indépendance de la justice, avait déjà été au centre d’une polémique du même type en qualifiant d’« assassin » le tueur présumé du préfet Erignac, Yvan Colonna, avant son procès.

Pour en savoir plus :

. Lien vers l’article complet sur Libération.fr
. Lien vers la vidéo sur Daily Motion

%d blogueurs aiment cette page :