Accueil > Revue de presse > CLEARSTREAM : NICOLAS SARKOZY VS. DOMINIQUE DE VILLEPIN

CLEARSTREAM : NICOLAS SARKOZY VS. DOMINIQUE DE VILLEPIN

2009/09/22

Nicolas Sarkozy - Yes, We Can!

Introduction d’un article de l’édition spéciale abonnés de Mediapart.fr :

Clearstream: comment Villepin va instruire le procès de… Sarkozy
par Edwy Plenel

Tous les regards sont braqués sur lui. Dominique de Villepin, qui comparaît à partir de lundi comme prévenu devant le tribunal correctionnel de Paris, sera pendant un mois le personnage central du procès Clearstream. L’ancien premier ministre a minutieusement préparé ce qu’il appelle « le procès du XXIe siècle ». Il entend faire du tribunal une tribune politique. Jusqu’à mettre en cause violemment son rival honni, Nicolas Sarkozy.

A ses nombreux visiteurs, qu’il accueille dans ses bureaux situés à deux pas de l’Arc de Triomphe, le sourire aux lèvres et la mine reposée, Dominique de Villepin fait la même impression : celle d’un homme habité par l’envie d’en découdre et sûr de lui. Trop sûr de lui, peut-être, redoutent ses amis. Au moment de comparaître sur le banc des prévenus, l’ex-premier ministre affiche en tout cas une sérénité totale. Il le répète à qui veut l’entendre : la vérité – du moins la sienne – va éclater lors du procès de l’affaire Clearstream. Loin d’avoir été l’initiateur (c’est la thèse des deux juges d’instruction qui l’ont renvoyé devant le tribunal) ni même le complice d’une série de dénonciations calomnieuses (ce que plaide le parquet), il en a été, en fait, la victime, assure-t-il.

La faute à qui ? A un président de la République tout-puissant, accusé d’avoir entre ses mains « tous les leviers du pouvoir : la justice, la police, les médias… », et pour qui Dominique de Villepin n’a pas de mots assez durs. Aux avocats, parlementaires, journalistes ou amis qui défilent dans son bureau, DDV dit tout le mépris que lui inspire Nicolas Sarkozy, dont il entend mettre publiquement au jour « la duplicité dans cette affaire », et qu’il va jusqu’à qualifier de « dealer, de tricheur, qui truque les parties avant qu’elles ne se jouent pour être certain de les gagner ».

Pour en savoir plus :

. Lien vers le site Mediapart.fr
. Lien vers un éditorial d’Edwy Plenel sur le site Mediapart.fr

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :