Accueil > 999, Demeure du Chaos / Abode of Chaos > L’ÉTAT POST-MODERNE : LA DÉTERRITORIALISATION

L’ÉTAT POST-MODERNE : LA DÉTERRITORIALISATION

2009/08/29

Globalisation de l’économie

L’avènement des technologies de l’information qui permettent la transmission quasi-instantanée des télécommunications, l’extrême mobilité des capitaux, le phénomène de globalisation de l’économie et l’effacement progressif des barrières commerciales ont conduit nombre de politologues et d’observateurs à parler de déterritorialisation pour qualifier l’évolution actuelle des États. L’espace et la géographie verraient leur importance au mieux réduite, voire pratiquement éliminée selon certains analystes. L’État post-moderne, pour s’adapter aux mutations géopolitiques en cours qu’impose la révolution des technologies de l’information et la globalisation, devrait cesser de se penser en termes de territoire et d’autorité souveraine sur son territoire, conceptions surannées caractéristiques de l’ordre westphalien, du nom du traité de 1648, qui érigeait le principe de la souveraineté absolue de l’État sur son territoire.

Frédéric Lasserre

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers le site Cybergeo

%d blogueurs aiment cette page :